Vos élèves mettent-ils des -if partout ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Vos élèves mettent-ils des -if partout ?

Message par cassoulet le Ven 15 Fév 2013 - 17:59

En maths, on a aussi des intervals !!! et pourtant je prononce les e bien comme il faut (sud ouest oblige)

cassoulet
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos élèves mettent-ils des -if partout ?

Message par retraitée le Ven 15 Fév 2013 - 18:32

@Clarinette a écrit:
@Nita a écrit:Sans parler des "Marie et Julie, ils font ceci ou cela..."
La voilà, l'explication. C'est trop la mort de réfléchir si le nom est féminin ou masculin.

D'ailleurs, dans le même ordre d'idées, beaucoup d'adultes ne s'embêtent plus à accorder les pronoms relatifs avec leur antécédent ; ils en font une espèce de neutre (*"Les projets dans lequel je m'investis...") et le tour est joué. Suspect

Pas seulement "beaucoup d'adultes"! Les journalistes et les hommes politiques le font quotidiennement à la radio ou la télé, si bien que lorsque par chance l'un d'eux l'accorde, je suis toute surprise. Quant à l'accord du pp avec un cod antéposé, il n'y a pas grand monde qui le fasse!

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos élèves mettent-ils des -if partout ?

Message par retraitée le Ven 15 Fév 2013 - 18:42

@Dalva a écrit:Il est vrai que les noms turcs n'ont pas de genre, comme en anglais. "Mes" petits turcs parlent sans accents, mais pour tous les mots qui ne font pas partie du quotidien, c'est au petit bonheur la chance (généralement le masculin). Et dois-je préciser que nous n'avons pas le même quotidien ? (Qu'est-ce que le lard ? qu'est-ce qu'un baptême ? un parrain ? etc.)

Comme Cripure, ce qui m'insupporte depuis des années, c'est le "ils", non seulement dans les textes littéraires mais aussi dans les devoirs surveillés !
"Madame, dans la question 3, ils disent que... - Qui, "ils" ? - Ben, je sais pas, celui qui a fait le devoir. - Et à ton avis, qui est-ce ? - Ben, vous." (On avance). "Alors, ta question. - Ben, dans la question 3, ils disent que..." furieux
Ce doit être une nouvelle version du "nous" de modestie ou de majesté, du "vous" de politesse : le "ils" de respect. Nous sommes tellement plus haut qu'eux que nous sommes plusieurs.

Je crois qu'en italien, la forme de politesse est lei, féminin singulier;quand j'étais gamine, et plus tard encore, les commerçants me demandaient : "Qu'est-ce qu'elle veut?" au lieu de tu ou vous.
Pour les "ils" de pluriel, n'y aurait-il pas là une survivance de l'ancien français? Il faudrait vérifier. On contractait encore autrefois la préposition de et le pronom personnel le en du, comme dans l'article défini contracté (je viens de le faire = je viens du faire) dans mes Vosges natales. Or on trouve cette contraction (del, ou du) en AF. Le Ils , au féminin pluriel, est fréquent à la campagne. D'ailleurs, c'est prononcé "i".

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos élèves mettent-ils des -if partout ?

Message par retraitée le Ven 15 Fév 2013 - 18:47

Lux-Aeterna a écrit:
@Dalva a écrit:Comme Cripure, ce qui m'insupporte depuis des années, c'est le "ils", non seulement dans les textes littéraires mais aussi dans les devoirs surveillés !
"Madame, dans la question 3, ils disent que... - Qui, "ils" ? - Ben, je sais pas, celui qui a fait le devoir. - Et à ton avis, qui est-ce ? - Ben, vous." (On avance). "Alors, ta question. - Ben, dans la question 3, ils disent que..." furieux
Ce doit être une nouvelle version du "nous" de modestie ou de majesté, du "vous" de politesse : le "ils" de respect. Nous sommes tellement plus haut qu'eux que nous sommes plusieurs.

Cela m'insupporte tout autant !

Comme le double sujet de plus en plus fréquent dans les copies d'élèves (et je ne parle même pas de l'oral) : "Romulus il a fondé Rome". Là on a bien le bon genre, mais le "il" est loin d'être indispensable.

Autre chose qui me fait bondir (d'ailleurs, si vous avez un truc mnémotechnique pour que les élèves ne fassent plus la faute, je suis fortement intéressée) : le dévellopement durable, les pays en voie de dévellopement, ... Ah ! affraid Quelle horreur ! Je passe mon temps à répéter que "développer" s'écrit avec 1 L et 2 P, et je ne suis jamais écoutée ! Dois-je bannir ces mots de mon enseignement ???

Tu leur dis simplement que si on entend "E" comme dans le, on ne double pas la consonne, et que si on entend "È" comme dans lait, on la double ou on met un accent grave (parfois circonflexe).
Chamelle/chamelier, chapelle/chapelier fou.

Tu leur fais couper le mot en syllabes, une double consonne se répartit dans deux syllabes successives
dé-ve-lop-pe-ment vs dé-vel-lop-pe-ment
le 2e syllabe se lit ve dans le premier cas, vèl dans le second.


Dernière édition par retraitée le Ven 15 Fév 2013 - 18:51, édité 1 fois

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos élèves mettent-ils des -if partout ?

Message par nanoueva le Ven 15 Fév 2013 - 18:48

Parfois, avec mes cinquièmes, je fais délibérément des fautes au tableau pour épier leurs réactions..Pas de réactions. Sleep
L'orthographe ne les intéresse pas, tout simplement.

nanoueva
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos élèves mettent-ils des -if partout ?

Message par Clarinette le Ven 15 Fév 2013 - 22:25

@retraitée a écrit:
@Clarinette a écrit:
@Nita a écrit:Sans parler des "Marie et Julie, ils font ceci ou cela..."
La voilà, l'explication. C'est trop la mort de réfléchir si le nom est féminin ou masculin.

D'ailleurs, dans le même ordre d'idées, beaucoup d'adultes ne s'embêtent plus à accorder les pronoms relatifs avec leur antécédent ; ils en font une espèce de neutre (*"Les projets dans lequel je m'investis...") et le tour est joué. Suspect

Pas seulement "beaucoup d'adultes"! Les journalistes et les hommes politiques le font quotidiennement à la radio ou la télé, si bien que lorsque par chance l'un d'eux l'accorde, je suis toute surprise. Quant à l'accord du pp avec un cod antéposé, il n'y a pas grand monde qui le fasse!
Insinuerais-tu que les journalistes et les hommes politiques ne sont pas des adultes à part entière ? Eh bien, je suis d'accord avec toi ! Laughing

@nanoueva a écrit:Parfois, avec mes cinquièmes, je fais délibérément des fautes au tableau pour épier leurs réactions..Pas de réactions. Sleep
L'orthographe ne les intéresse pas, tout simplement.
Au CM2, ça marche encore... parfois...

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos élèves mettent-ils des -if partout ?

Message par ysabel le Sam 16 Fév 2013 - 6:22

@retraitée a écrit:
Lux-Aeterna a écrit:
@Dalva a écrit:Comme Cripure, ce qui m'insupporte depuis des années, c'est le "ils", non seulement dans les textes littéraires mais aussi dans les devoirs surveillés !
"Madame, dans la question 3, ils disent que... - Qui, "ils" ? - Ben, je sais pas, celui qui a fait le devoir. - Et à ton avis, qui est-ce ? - Ben, vous." (On avance). "Alors, ta question. - Ben, dans la question 3, ils disent que..." furieux
Ce doit être une nouvelle version du "nous" de modestie ou de majesté, du "vous" de politesse : le "ils" de respect. Nous sommes tellement plus haut qu'eux que nous sommes plusieurs.

Cela m'insupporte tout autant !

Comme le double sujet de plus en plus fréquent dans les copies d'élèves (et je ne parle même pas de l'oral) : "Romulus il a fondé Rome". Là on a bien le bon genre, mais le "il" est loin d'être indispensable.

Autre chose qui me fait bondir (d'ailleurs, si vous avez un truc mnémotechnique pour que les élèves ne fassent plus la faute, je suis fortement intéressée) : le dévellopement durable, les pays en voie de dévellopement, ... Ah ! affraid Quelle horreur ! Je passe mon temps à répéter que "développer" s'écrit avec 1 L et 2 P, et je ne suis jamais écoutée ! Dois-je bannir ces mots de mon enseignement ???

Tu leur dis simplement que si on entend "E" comme dans le, on ne double pas la consonne, et que si on entend "È" comme dans lait, on la double ou on met un accent grave (parfois circonflexe).
Chamelle/chamelier, chapelle/chapelier fou.


Tu leur fais couper le mot en syllabes, une double consonne se répartit dans deux syllabes successives
dé-ve-lop-pe-ment vs dé-vel-lop-pe-ment
le 2e syllabe se lit ve dans le premier cas, vèl dans le second.

je viens de l'apprendre à mes secondes... Suspect alors que nous étudions le présent de l'indicatif des vb et -eler et -eter (et oui, j'en ai ras le bol de lire "j'appel" furieux )

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos élèves mettent-ils des -if partout ?

Message par retraitée le Sam 16 Fév 2013 - 11:09

Ne te tracasse pas, c'était déjà le cas quand j'étais au lycée, de 1982 à 2002 ! J'ai systématiquement appris les règles concernant l'accentuation du e aux secondes, premières, terminales !

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos élèves mettent-ils des -if partout ?

Message par Lux_ le Dim 17 Fév 2013 - 19:49

@retraitée a écrit:
Tu leur dis simplement que si on entend "E" comme dans le, on ne double pas la consonne, et que si on entend "È" comme dans lait, on la double ou on met un accent grave (parfois circonflexe).
Chamelle/chamelier, chapelle/chapelier fou.

Tu leur fais couper le mot en syllabes, une double consonne se répartit dans deux syllabes successives
dé-ve-lop-pe-ment vs dé-vel-lop-pe-ment
le 2e syllabe se lit ve dans le premier cas, vèl dans le second.

Pour le fait de couper le mot en syllabes, c'est déjà fait... et sans réussite derrière !

Par contre, je vais essayer le 1er truc que tu me donnes. Je vous tiendrais au courant si cela marche mieux !

PS/ Vous avez déjà fait copier un mot 10 ou 20 fois pour qu'il rentre mieux et soit maitrisé par la suite ? Je me souviens en CM1 avoir copié 50 fois le mot sciences (ne vous moquez pas de moi, mais j'oubliais alors toujours le 1er "c". Et depuis, je n'ai jamais refait l'erreur. Curieux, non ?) Il me semble que de nos jours c'est plus ou moins interdit (et plutôt plus que moins ) car c'est considéré comme étant bête comme punition, mais l'avez-vous déjà fait ?

Lux_
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos élèves mettent-ils des -if partout ?

Message par Nita le Dim 17 Fév 2013 - 20:05

Pas 50 fois, et jamais présenté comme une punition (pour moi, c'est un mode d'apprentissage, plutôt efficace, mais pas pour tous), je suggère aussi aux élèves d'épeler à voix haute le mot quand ils l'écrivent.

Sinon, pour moi, la prononciation e + ll = êl a très bien fonctionné.

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos élèves mettent-ils des -if partout ?

Message par retraitée le Dim 17 Fév 2013 - 21:16

Pour les récalcitrants, des exos de 6e.

1) Trouvez pour chaque mot de cette liste un mot de la même famille contenant un accent aigu.
célèbre - collège - atmosphère - sévère - ébène - flèche - tiède - galère - repère - poème - il aère - je répète -


2) Parmi ces mots, quels sont ceux dont la prononciation changerait si on doublait la consonne imprimée en gras ?
une poire - une prune - un melon - une tomate - une cerise - une échalote - une banane - une fraise - un pamplemousse - un haricot - une peluche - une pelure - un acheteur - un poison - jeter - un appelé - un hanneton - un roitelet - un caneton - une sauterelle - un coquelicot - une marguerite - un liseron - une renoncule - je serai -je ferais.

3) Justifiez l’absence d’accents, ou au contraire la présence d’un accent grave ou aigu dans les mots suivants.
éternellement - vérité - répertoire - effectuer - misérable - misère.

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos élèves mettent-ils des -if partout ?

Message par Clarinette le Dim 17 Fév 2013 - 21:57

@retraitée a écrit:Pour les récalcitrants, des exos de 6e.

1) Trouvez pour chaque mot de cette liste un mot de la même famille contenant un accent aigu.
célèbre - collège - atmosphère - sévère - ébène - flèche - tiède - galère - repère - poème - il aère - je répète -


2) Parmi ces mots, quels sont ceux dont la prononciation changerait si on doublait la consonne imprimée en gras ?
une poire - une prune - un melon - une tomate - une cerise - une échalote - une banane - une fraise - un pamplemousse - un haricot - une peluche - une pelure - un acheteur - un poison - jeter - un appelé - un hanneton - un roitelet - un caneton - une sauterelle - un coquelicot - une marguerite - un liseron - une renoncule - je serai -je ferais.

3) Justifiez l’absence d’accents, ou au contraire la présence d’un accent grave ou aigu dans les mots suivants.
éternellement - vérité - répertoire - effectuer - misérable - misère.
Super, merci, je pique ! topela

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum