Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
If_Then_Else
Niveau 9

PE, soyez sympas, encore un petit effort...

par If_Then_Else le Mer 20 Fév 2013 - 10:29
Voici ce qu'écrit un collègue du 94 et qui a été diffusé sur différentes messageries.

Il explique comment "la prolétarisation du Professeur des Ecoles accompagne le crépuscule de l'école républicaine" (lu sur le Blog des Dindons)

Le ministre de l’éducation nationale demande aux enseignants de faire des efforts…
Parlons de l’école primaire…

- Depuis 10 ans, 80000 postes d’enseignants ont été supprimés. On a fait l’effort de l’accepter, c’est la crise !
- On a accepté la suppression des enseignants des RASED. On a dit qu’on allait s’occuper de l’échec scolaire dans nos classes.
- On a accepté l’aide personnalisée : des heures supplémentaires pour les « pas bons ». Personne pour nous former à la difficulté scolaire. On a accepté les sanctions pour les récalcitrants. Mais on l’a fait.
- On a mis en place des évaluations nationales en CE1 et CM2, pour classer les écoles, les enfants et les enseignants. Ca a créé du stress, du bachotage, mis des élèves en échec,… On l’a fait, pour remplir les cases des études internationales.
- On a rempli le fichier Base élèves, car on nous a dit que les enfants non inscrits ne seraient pas admis dans le collège de leur secteur.
- On a accepté le fichage généralisé de l’enfance, avec le Livret Personnel de Compétences, les résultats des évaluations numérisées, parce que l’informatique est un formidable outil et qu’il faut vivre avec son temps.
-On a accepté la semaine de quatre jours, qu’on nous a fait passer pour du mieux. On l’a fait, sans avoir le choix.
- On a accepté la fin du travail en équipe, qui faisait la base de notre métier. On n’a plus le temps, on ne se voit plus entre collègues. Mais on l’a fait.
- On a appliqué les programmes de 2008, beaucoup trop denses et totalement réducteurs au lire-écrire-compter. Tout ce qui nous parait important (ouverture culturelle, activités sportives, temps de réflexion,…) est quasi inexistant dorénavant. On l’a fait.
- On a accepté les insultes de nos ministres (faiseurs de siestes, changeurs de couches, fainéants, privilégiés, corporatistes) sans broncher.
-On a accepté la diminution dramatique des médecins scolaires, des infirmiers scolaires,… Ca coûte très cher…
- On a accepté d’être considérés comme étant une charge pour l’Etat. On n’est pas les seuls à souffrir…
- On a accepté l’augmentation régulière des effectifs dans les classes (jusqu’à 35 enfants dans certaines écoles), pour accueillir tout le monde.
- On a accepté l’explosion de l’emploi précaire dans nos écoles (AVS, EVS,…), payé moins que le SMIC, parce qu’il faut bien que tout le monde bosse.
- On a accepté la fin programmée des ZEP. On nous a dit que ça ne fonctionnait pas et que ça ne réduisait pas l’échec scolaire… On a accepté ces mensonges, car on ne nous a pas dit que les moyens qui devaient être alloués à ces écoles n’ont jamais été donnés.
- On a accepté d’intégrer des enfants handicapés, sans formation et avec trop peu d’aides. Il n’est pas bon de laisser ces pauvres enfants hors de l’école…
- On a accepté d’intégrer des enfants non francophones, sans aide de personne, sans formation, sans apports sur la culture de ces enfants. On a même accepté la fermeture des classes spécialisées pour ces enfants. On l’a fait.
- On a accepté que des enfants Rroms soient interdits d’écoles ou que leurs classes soient transférées dans des locaux extérieurs (gymnase, commissariat de police). On l’a fait.
- On a accepté que notre salaire soit gelé depuis 3 ans et que ceux-ci baissent depuis plusieurs années. Il ne faut pas trop en demander.
- On a accepté les brimades de plus en plus fréquentes de nos chefs. Il faut instaurer une culture de l’entreprise et du chef dans nos écoles.
- On a accepté qu’on nous invente un imaginaire devoir de réserve, pour mieux nous faire taire. Il ne faut pas critiquer la Grande Maison.
- On a accepté que nos droits soient restreints avec la mise en place du service minimum, les déclarations préalables de grève, la journée de carence,… Il faut bien s’aligner sur le moins disant du privé…
- On a accepté le fait qu’il n’y avait pas besoin de se former pour être enseignant, avec la suppression des IUFM et la fin de la formation continue. Ben oui, pas besoin d’être Bac +5 pour changer des couches...
- On a accepté de sacrifier des jeunes collègues stagiaires en les balançant seuls dans des classes, sans formation et très peu de suivi. Il faut bien apprendre le métier sur le terrain !
- On a accepté le manque cruel de remplaçants. On n’a qu’à pas être malade, après tout.
- On a accepté que notre âge de départ à la retraite passe de 55 à 60 ans et que nos annuités passent de 37,5 à 40. On l’a fait parce qu’il fallait s’aligner sur le privé, que c’était un privilège injuste.
- On a accepté de n’être jamais consulté, ni entendu sur aucun sujet qui touche notre métier. On doit rester dans nos classes, à notre place !
- On a accepté le discours qui nous demande de faire mieux avec moins. Faut s’adapter à la crise.
- On a même accepté de nous faire gazer devant le ministère à la fin d’une manifestation. On l’a bien cherché, aussi, à faire du raffut dans les beaux quartiers !

On a accepté tout ça, parce que, malgré tout, il reste les enfants et que c’est notre métier de nous occuper d’eux. Et, vu que l’Etat ne veut plus prendre en charge que les quelques enfants favorisés, qui s’occupe de la majorité restante ? On a accepté tout ça, parce que l’on sait que les principales victimes, ce sont les enfants.
Et notre ministre nous demande de faire un peu d’efforts, parce qu’il est le ministre des enfants !
Il est sérieux ????????

_________________
« On n'enseigne pas ce que l'on sait ou ce que l'on croit savoir : on n'enseigne et on ne peut enseigner que ce que l'on est.  »
avatar
supersoso
Grand sage

Re: PE, soyez sympas, encore un petit effort...

par supersoso le Mer 20 Fév 2013 - 10:53
Très beau texte... Mais qui en dit long sur le fait que nous n'arrivons plus à nous mobiliser sur rien...
avatar
C'est pas faux
Esprit éclairé

Re: PE, soyez sympas, encore un petit effort...

par C'est pas faux le Mer 20 Fév 2013 - 11:12
Personnellement, je ne me reconnais pas dans ce catalogue de jérémiades fourre-tout et de considérations approximatives. Par exemple, on ne me fera pas regretter la fin des IUFM ou les programmes 2002, ce qui ne signifie pas que je suis satisfait de la situation actuelle.
avatar
If_Then_Else
Niveau 9

Re: PE, soyez sympas, encore un petit effort...

par If_Then_Else le Mer 20 Fév 2013 - 11:35
@C'est pas faux:

jérémiades fourre-tout et de considérations approximatives

Nous sommes pressés d'avoir ta version pour corriger erreurs et approximations...

_________________
« On n'enseigne pas ce que l'on sait ou ce que l'on croit savoir : on n'enseigne et on ne peut enseigner que ce que l'on est.  »
avatar
C'est pas faux
Esprit éclairé

Re: PE, soyez sympas, encore un petit effort...

par C'est pas faux le Mer 20 Fév 2013 - 11:45
Faut pas se fâcher, je faisais part de mon impression sans chercher à être vexant. Wink
avatar
arcenciel
Grand Maître

Re: PE, soyez sympas, encore un petit effort...

par arcenciel le Mer 20 Fév 2013 - 11:49
@C'est pas faux a écrit:Personnellement, je ne me reconnais pas dans ce catalogue de jérémiades fourre-tout et de considérations approximatives. Par exemple, on ne me fera pas regretter la fin des IUFM ou les programmes 2002, ce qui ne signifie pas que je suis satisfait de la situation actuelle.
Même ressenti.
avatar
C'est pas faux
Esprit éclairé

Re: PE, soyez sympas, encore un petit effort...

par C'est pas faux le Mer 20 Fév 2013 - 12:00
Là, je n'ai pas trop le temps (schtroumfs à alimenter), mais déjà, à brûle-pourpoint :
- faut-il déplorer qu'on ne nous impose pas davantage de travaillenéquipe ? N'est-ce pas plutôt l'inverse qui est en passe de se produire ?
- l'opposition enfants favorisés / beaux quartiers vs enfants défavorisés / ZEP ne semble pas invoquée ici qu'à bon escient : outre qu'elle est souvent le prétexte pour le ministère à des évolutions délétères, je ne comprends pas bien en quoi "l’Etat ne veut plus prendre en charge que les quelques enfants favorisés". Je crains qu'on n'aille plutôt vers le contraire.
avatar
If_Then_Else
Niveau 9

Re: PE, soyez sympas, encore un petit effort...

par If_Then_Else le Mer 20 Fév 2013 - 12:07
Nous comprenons que les collègues qui ont la chance d'être sur un poste "pépère" et qui donc ne sont pas confrontés aux problèmes décrits ci-dessus, ne ressentent pas une petite compassion. Peut-être est-ce maladroit: nous n'avons pas le talent de certains posteurs de NeoProfs... Il faut cependant savoir lire le profond mécontentement et la détresse entre les lignes.

Car bon nombre d'entre nous rencontrons d'énormes difficultés au quotidien, et la demande ministérielle "d'en faire un peu plus" est de l'ordre de la provocation.

Il faut comprendre que dans cette actualité et ces confrontations publiques houleuses (Paris), il est normal que, tirant sur le fil de la pelote de laine, un cortège de revendications se fasse jour. Certains rapports, comme celui de Suchaut sur les salaires ou encore celui de l'Inspection Générale sur le temps et la nature du service des PE, soulignent le bien fondé de ces revendications.

Les petits commentaires composés "entre copains" que nous lisons ici ou là sur ce blog peuvent en effet être blessants pour ceux qui ne font pas partie du sérail...

Dommage.


http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=suchaut%20salaire&source=web&cd=3&cad=rja&ved=0CEAQFjAC&url=http%3A%2F%2Fwww.brunosuchaut.fr%2FIMG%2Fpdf%2FEvolution_de_la_condition_des_enseignants_de_l_ecole_primaire.pdf&ei=PrAkUbKcJ8Gh0QXx14GoDw&usg=AFQjCNHSjS8ZMUeCD100tOFdY767ZwPD7Q&bvm=bv.42661473,d.d2k

_________________
« On n'enseigne pas ce que l'on sait ou ce que l'on croit savoir : on n'enseigne et on ne peut enseigner que ce que l'on est.  »
profecoles
Habitué du forum

Re: PE, soyez sympas, encore un petit effort...

par profecoles le Mer 20 Fév 2013 - 12:22
@C'est pas faux a écrit:Là, je n'ai pas trop le temps (schtroumfs à alimenter), mais déjà, à brûle-pourpoint :
- faut-il déplorer qu'on ne nous impose pas davantage de travaillenéquipe ? N'est-ce pas plutôt l'inverse qui est en passe de se produire ?
- l'opposition enfants favorisés / beaux quartiers vs enfants défavorisés / ZEP ne semble pas invoquée ici qu'à bon escient : outre qu'elle est souvent le prétexte pour le ministère à des évolutions délétères, je ne comprends pas bien en quoi "l’Etat ne veut plus prendre en charge que les quelques enfants favorisés". Je crains qu'on n'aille plutôt vers le contraire.


+ 1000
avatar
C'est pas faux
Esprit éclairé

Re: PE, soyez sympas, encore un petit effort...

par C'est pas faux le Mer 20 Fév 2013 - 12:55
@If_Then_Else a écrit:Nous comprenons que les collègues qui ont la chance d'être sur un poste "pépère" et qui donc ne sont pas confrontés aux problèmes décrits ci-dessus, ne ressentent pas une petite compassion.

"You're talking to me ?" Very Happy

Je ne mets pas en doute le ras-le-bol et l'impression d'être balloté de changement en changement, en nous en demandant toujours plus. Il me semble juste que l'acrimonie ne me semble pas toujours bien ciblée.
Encore une fois, pas se fâcher. Wink
avatar
arcenciel
Grand Maître

Re: PE, soyez sympas, encore un petit effort...

par arcenciel le Mer 20 Fév 2013 - 13:05
@If_Then_Else a écrit:Nous comprenons que les collègues qui ont la chance d'être sur un poste "pépère" et qui donc ne sont pas confrontés aux problèmes décrits ci-dessus, ne ressentent pas une petite compassion. Peut-être est-ce maladroit: nous n'avons pas le talent de certains posteurs de NeoProfs... Il faut cependant savoir lire le profond mécontentement et la détresse entre les lignes.

Car bon nombre d'entre nous rencontrons d'énormes difficultés au quotidien, et la demande ministérielle "d'en faire un peu plus" est de l'ordre de la provocation.

Il faut comprendre que dans cette actualité et ces confrontations publiques houleuses (Paris), il est normal que, tirant sur le fil de la pelote de laine, un cortège de revendications se fasse jour. Certains rapports, comme celui de Suchaut sur les salaires ou encore celui de l'Inspection Générale sur le temps et la nature du service des PE, soulignent le bien fondé de ces revendications.

Les petits commentaires composés "entre copains" que nous lisons ici ou là sur ce blog peuvent en effet être blessants pour ceux qui ne font pas partie du sérail...

Dommage.


http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=suchaut%20salaire&source=web&cd=3&cad=rja&ved=0CEAQFjAC&url=http%3A%2F%2Fwww.brunosuchaut.fr%2FIMG%2Fpdf%2FEvolution_de_la_condition_des_enseignants_de_l_ecole_primaire.pdf&ei=PrAkUbKcJ8Gh0QXx14GoDw&usg=AFQjCNHSjS8ZMUeCD100tOFdY767ZwPD7Q&bvm=bv.42661473,d.d2k
Je comprends et c'est bien pour cela que j'insiste sur le fait qu'il ne faut pas qu'on cède sur le mercredi...
avatar
C'est pas faux
Esprit éclairé

Re: PE, soyez sympas, encore un petit effort...

par C'est pas faux le Mer 20 Fév 2013 - 13:09
Au fait, c'est qui, ce "nous" au nom duquel tu t'exprimes et dont je ne fais visiblement pas partie ?
phi
Expert spécialisé

Re: PE, soyez sympas, encore un petit effort...

par phi le Mer 20 Fév 2013 - 13:36
@If_Then_Else a écrit:Nous comprenons que les collègues qui ont la chance d'être sur un poste "pépère" et qui donc ne sont pas confrontés aux problèmes décrits ci-dessus, ne ressentent pas une petite compassion. Peut-être est-ce maladroit: nous n'avons pas le talent de certains posteurs de NeoProfs... Il faut cependant savoir lire le profond mécontentement et la détresse entre les lignes.
Mouais, je dois être sur un poste carrément pépère parce que j'ai du mal à supporter le ton de ces derniers messages Suspect
avatar
Clarinette
Guide spirituel

Re: PE, soyez sympas, encore un petit effort...

par Clarinette le Mer 20 Fév 2013 - 13:44
Est-il encore nécessaire de répondre aux provocations injonctions messages d'If_Then_Else ? Suspect
phi
Expert spécialisé

Re: PE, soyez sympas, encore un petit effort...

par phi le Mer 20 Fév 2013 - 13:46
Non t'as raison c'est l'effet, je suis de super humeur après avoir bossé 3 heures en équipe à 2 heures de chez moi pour une magnifique animation pédagogique cheers
avatar
Clarinette
Guide spirituel

Re: PE, soyez sympas, encore un petit effort...

par Clarinette le Mer 20 Fév 2013 - 13:49
Des bisous, petite Phi ! fleurs2
avatar
If_Then_Else
Niveau 9

Re: PE, soyez sympas, encore un petit effort...

par If_Then_Else le Mer 20 Fév 2013 - 17:16
Est-il encore nécessaire de répondre aux provocations injonctions messages d'If_Then_Else ?

Déconcertant.

_________________
« On n'enseigne pas ce que l'on sait ou ce que l'on croit savoir : on n'enseigne et on ne peut enseigner que ce que l'on est.  »
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: PE, soyez sympas, encore un petit effort...

par User5899 le Mer 20 Fév 2013 - 19:13
@If_Then_Else a écrit:Voici ce qu'écrit un collègue du 94 et qui a été diffusé sur différentes messageries.

Il explique comment "la prolétarisation du Professeur des Ecoles accompagne le crépuscule de l'école républicaine" (lu sur le Blog des Dindons)

Le ministre de l’éducation nationale demande aux enseignants de faire des efforts…
Parlons de l’école primaire…

- Depuis 10 ans, 80000 postes d’enseignants ont été supprimés. On a fait l’effort de l’accepter, c’est la crise !
- On a accepté la suppression des enseignants des RASED. On a dit qu’on allait s’occuper de l’échec scolaire dans nos classes.
- On a accepté l’aide personnalisée : des heures supplémentaires pour les « pas bons ». Personne pour nous former à la difficulté scolaire. On a accepté les sanctions pour les récalcitrants. Mais on l’a fait.
- On a mis en place des évaluations nationales en CE1 et CM2, pour classer les écoles, les enfants et les enseignants. Ca a créé du stress, du bachotage, mis des élèves en échec,… On l’a fait, pour remplir les cases des études internationales.
- On a rempli le fichier Base élèves, car on nous a dit que les enfants non inscrits ne seraient pas admis dans le collège de leur secteur.
- On a accepté le fichage généralisé de l’enfance, avec le Livret Personnel de Compétences, les résultats des évaluations numérisées, parce que l’informatique est un formidable outil et qu’il faut vivre avec son temps.
-On a accepté la semaine de quatre jours, qu’on nous a fait passer pour du mieux. On l’a fait, sans avoir le choix.
- On a accepté la fin du travail en équipe, qui faisait la base de notre métier. On n’a plus le temps, on ne se voit plus entre collègues. Mais on l’a fait.
- On a appliqué les programmes de 2008, beaucoup trop denses et totalement réducteurs au lire-écrire-compter. Tout ce qui nous parait important (ouverture culturelle, activités sportives, temps de réflexion,…) est quasi inexistant dorénavant. On l’a fait.

- On a accepté les insultes de nos ministres (faiseurs de siestes, changeurs de couches, fainéants, privilégiés, corporatistes) sans broncher.
-On a accepté la diminution dramatique des médecins scolaires, des infirmiers scolaires,… Ca coûte très cher…
- On a accepté d’être considérés comme étant une charge pour l’Etat. On n’est pas les seuls à souffrir…
- On a accepté l’augmentation régulière des effectifs dans les classes (jusqu’à 35 enfants dans certaines écoles), pour accueillir tout le monde.
- On a accepté l’explosion de l’emploi précaire dans nos écoles (AVS, EVS,…), payé moins que le SMIC, parce qu’il faut bien que tout le monde bosse.
- On a accepté la fin programmée des ZEP. On nous a dit que ça ne fonctionnait pas et que ça ne réduisait pas l’échec scolaire… On a accepté ces mensonges, car on ne nous a pas dit que les moyens qui devaient être alloués à ces écoles n’ont jamais été donnés.
- On a accepté d’intégrer des enfants handicapés, sans formation et avec trop peu d’aides. Il n’est pas bon de laisser ces pauvres enfants hors de l’école…
- On a accepté d’intégrer des enfants non francophones, sans aide de personne, sans formation, sans apports sur la culture de ces enfants. On a même accepté la fermeture des classes spécialisées pour ces enfants. On l’a fait.
- On a accepté que des enfants Rroms soient interdits d’écoles ou que leurs classes soient transférées dans des locaux extérieurs (gymnase, commissariat de police). On l’a fait.
- On a accepté que notre salaire soit gelé depuis 3 ans et que ceux-ci baissent depuis plusieurs années. Il ne faut pas trop en demander.
- On a accepté les brimades de plus en plus fréquentes de nos chefs. Il faut instaurer une culture de l’entreprise et du chef dans nos écoles.
- On a accepté qu’on nous invente un imaginaire devoir de réserve, pour mieux nous faire taire. Il ne faut pas critiquer la Grande Maison.
- On a accepté que nos droits soient restreints avec la mise en place du service minimum, les déclarations préalables de grève, la journée de carence,… Il faut bien s’aligner sur le moins disant du privé…
- On a accepté le fait qu’il n’y avait pas besoin de se former pour être enseignant, avec la suppression des IUFM et la fin de la formation continue. Ben oui, pas besoin d’être Bac +5 pour changer des couches...
- On a accepté de sacrifier des jeunes collègues stagiaires en les balançant seuls dans des classes, sans formation et très peu de suivi. Il faut bien apprendre le métier sur le terrain !
- On a accepté le manque cruel de remplaçants. On n’a qu’à pas être malade, après tout.
- On a accepté que notre âge de départ à la retraite passe de 55 à 60 ans et que nos annuités passent de 37,5 à 40. On l’a fait parce qu’il fallait s’aligner sur le privé, que c’était un privilège injuste.
- On a accepté de n’être jamais consulté, ni entendu sur aucun sujet qui touche notre métier. On doit rester dans nos classes, à notre place !
- On a accepté le discours qui nous demande de faire mieux avec moins. Faut s’adapter à la crise.
- On a même accepté de nous faire gazer devant le ministère à la fin d’une manifestation. On l’a bien cherché, aussi, à faire du raffut dans les beaux quartiers !

On a accepté tout ça, parce que, malgré tout, il reste les enfants et que c’est notre métier de nous occuper d’eux. Et, vu que l’Etat ne veut plus prendre en charge que les quelques enfants favorisés, qui s’occupe de la majorité restante ? On a accepté tout ça, parce que l’on sait que les principales victimes, ce sont les enfants.
Et notre ministre nous demande de faire un peu d’efforts, parce qu’il est le ministre des enfants !
Il est sérieux ????????
En gras ce que je ne trouve pas alarmant du tout Very Happy
avatar
C'est pas faux
Esprit éclairé

Re: PE, soyez sympas, encore un petit effort...

par C'est pas faux le Mer 20 Fév 2013 - 19:19
Gag : j'ai reçu le texte par mail, signé, et je réalise que je connais très bien son auteur. Le monde est petit...
Allez, j'ose : il est sur un poste plus "pépère" que moi. Wink
avatar
auléric
Neoprof expérimenté

Re: PE, soyez sympas, encore un petit effort...

par auléric le Mer 20 Fév 2013 - 19:31
perso je ne regrette pas de ne pas être passée par l'IUFM mais je regrette de ne pas avoir pu passer une année de formation à observer différents collègues, un peu tous les niveaux, toutes les structures pour y puiser une expérience de terrain concrète.

j'apprécie le retour des programmes de grammaire/ français /maths etc ... mais je trouve que sur plein de points il aurait fallu peut être en rester à des bases (les échanges dans le monde quand on n'arrive pas à situer la Loire et le Rhin , Lyon et Marseille .... c'est un peu difficile non? ) , cela faciliterait ensuite le boulot au collège .

sinon je me retrouve quand même avec pas mal de points "qui me parlent"
avatar
If_Then_Else
Niveau 9

Re: PE, soyez sympas, encore un petit effort...

par If_Then_Else le Mer 20 Fév 2013 - 19:45
Merci @auléric de donner ton avis sur le texte proposé.

Gag : j'ai reçu le texte par mail, signé, et je réalise que je connais très bien son auteur. Le monde est petit...
S'il circule sur les mails, c'est qu'il retient quand même un peu l'attention.

Il pose au moins la question du "toujours plus" demandé aux PE, eux qui ont toujours "un peu moins".

Jusqu'à présent, la petite musique républicaine accompagnait les nouvelles demandes faites à l'école maternelle et élémentaire, avec comme seule contrepartie, la reconnaissance de la noblesse de la fonction, éventuellement les palmes académiques.

Le texte de notre collègue énumère toutes les demandes et on atteint vite le haut du vase. A tel point que le projet de notre ministre (avec les formules du style "effort des adultes" pour l'intérêt de l'enfant") l'a fait déborder.


Dernière édition par If_Then_Else le Mer 20 Fév 2013 - 19:49, édité 1 fois

_________________
« On n'enseigne pas ce que l'on sait ou ce que l'on croit savoir : on n'enseigne et on ne peut enseigner que ce que l'on est.  »
avatar
Clarinette
Guide spirituel

Re: PE, soyez sympas, encore un petit effort...

par Clarinette le Mer 20 Fév 2013 - 19:49
@If_Then_Else a écrit:
Est-il encore nécessaire de répondre aux provocations injonctions messages d'If_Then_Else ?

Déconcertant.
Bah, tu cherches le bâton pour te faire battre ; tu ne devrais pas être déconcerté. Franchement, ton positionnement surplombant et donneur de leçons aux pauvres naïfs que nous sommes est lassant, à la longue. N'es-tu que ce personnage désagréable, ou se cache-t-il quelqu'un d'intéressant et de plus sympathique derrière ? Si oui, n'hésite pas à nous le dévoiler ! Very Happy
avatar
maikreeeesse
Neoprof expérimenté

Re: PE, soyez sympas, encore un petit effort...

par maikreeeesse le Mer 20 Fév 2013 - 19:50
Je trouve un peu facile de toujours taper sur les IUFM. Ils m'ont permi d'avoir un minimum de culture autre que la discipline dont je venais, j'ai lu des livres et des auteurs passionnants qui m'ont fait découvrir d'autres livres et d'autres auteurs... Je ne suis pas sûre d'avoir pu connaître un tel recul en étant directement sur le terrain. J'ai pu me forger petit à petit un esprit critique, aider parfois par mes amis d'amphi. Mais surtout j'ai rencontré des futurs collègues sur qui j'ai pu m'appuyer en cas de coup dur (quand néoprofs n'existait pas encore...). Etre balancé sur classe sans avoir la possibilité de partager ses impressions et profiter de conseils de collègues (parce que les trois collègues de l'école, c'est pas pareil qu'un petit amphi), oui, je pense que c'est particulièrement dur.
avatar
If_Then_Else
Niveau 9

Re: PE, soyez sympas, encore un petit effort...

par If_Then_Else le Mer 20 Fév 2013 - 19:52
Au départ, la question du topic est 'n'avez pas l'impression que la coupe est pleine'?

Rien à voir donc avec ton "ressenti" sur mes humeurs vagabondes.

Bah, tu cherches le bâton pour te faire battre ; tu ne devrais pas être déconcerté. Franchement, ton positionnement surplombant et donneur de leçons aux pauvres naïfs que nous sommes est lassant, à la longue. N'es-tu que ce personnage désagréable, ou se cache-t-il quelqu'un d'intéressant et de plus sympathique derrière ? Si oui, n'hésite pas à nous le dévoiler !

_________________
« On n'enseigne pas ce que l'on sait ou ce que l'on croit savoir : on n'enseigne et on ne peut enseigner que ce que l'on est.  »
avatar
Clarinette
Guide spirituel

Re: PE, soyez sympas, encore un petit effort...

par Clarinette le Mer 20 Fév 2013 - 19:57
@If_Then_Else a écrit:Au départ, la question du topic est 'n'avez pas l'impression que la coupe est pleine'?

Rien à voir donc avec ton "ressenti" sur mes humeurs vagabondes.

Bah, tu cherches le bâton pour te faire battre ; tu ne devrais pas être déconcerté. Franchement, ton positionnement surplombant et donneur de leçons aux pauvres naïfs que nous sommes est lassant, à la longue. N'es-tu que ce personnage désagréable, ou se cache-t-il quelqu'un d'intéressant et de plus sympathique derrière ? Si oui, n'hésite pas à nous le dévoiler !
Je n'aime pas que l'on remplisse la coupe de tout et n'importe quoi, mais là encore, ce n'est que mon opinion.

Quant à toi, honnêtement, depuis que tu es sur le forum, as-tu l'impression d'avoir lié des liens avec quiconque ? Cela devrait te mettre la puce à l'oreille, à moins que Néoprofs ne représente pour toi qu'une tribune et/ou un défouloir ? Bref, cela te regarde, après tout...
Contenu sponsorisé

Re: PE, soyez sympas, encore un petit effort...

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum