Hors-série du Nouvel Obs : "Etre enseignant aujourd'hui"

Page 3 sur 12 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Hors-série du Nouvel Obs : "Etre enseignant aujourd'hui"

Message par scoeurs le Jeu 21 Fév - 22:33

Bonsoir,


Je ne trouve pas mon code confidentiel, quelqu'un pour m'envoyer le fichier ??

scoeurs
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-série du Nouvel Obs : "Etre enseignant aujourd'hui"

Message par Catalunya le Ven 22 Fév - 1:25

@Marcel Khrouchtchev a écrit:Non, tu as mal compris je pense, je n'évoquais en aucun cas l'hypothèse d'une personne restant à la maison, je me demandais si tu vivais seule. Parce que vivre seul avec un salaire de prof, c'est très dur. Et un couple avec deux salaires de profs, ça peut parfois aussi être très dur. Mais tu as parfaitement répondu et, du coup, je trouve étonnant que tu ne considères pas que l'augmentation notre salaire soit une priorité dans les revendications.
vraiment? Je mets plusieurs centaines d'euros de côté chaque mois

Catalunya
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-série du Nouvel Obs : "Etre enseignant aujourd'hui"

Message par philann le Ven 22 Fév - 5:31

@Catalunya a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:Non, tu as mal compris je pense, je n'évoquais en aucun cas l'hypothèse d'une personne restant à la maison, je me demandais si tu vivais seule. Parce que vivre seul avec un salaire de prof, c'est très dur. Et un couple avec deux salaires de profs, ça peut parfois aussi être très dur. Mais tu as parfaitement répondu et, du coup, je trouve étonnant que tu ne considères pas que l'augmentation notre salaire soit une priorité dans les revendications.
vraiment? Je mets plusieurs centaines d'euros de côté chaque mois

Moi je vis à Paris, je ne vis pas mal, mais je ne réussi pas à mettre un kopeck de côté!! LE salaire ne dépend pas de la région où l'on vit, mais cette dernière à une grande influence sur le coût de la vie.

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-série du Nouvel Obs : "Etre enseignant aujourd'hui"

Message par MelanieSLB le Ven 22 Fév - 5:44

@Catalunya a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:Non, tu as mal compris je pense, je n'évoquais en aucun cas l'hypothèse d'une personne restant à la maison, je me demandais si tu vivais seule. Parce que vivre seul avec un salaire de prof, c'est très dur. Et un couple avec deux salaires de profs, ça peut parfois aussi être très dur. Mais tu as parfaitement répondu et, du coup, je trouve étonnant que tu ne considères pas que l'augmentation notre salaire soit une priorité dans les revendications.
vraiment? Je mets plusieurs centaines d'euros de côté chaque mois

Ça dépend de là où tu vis, et de tout un tas d'autres facteurs qui en dépendent.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-série du Nouvel Obs : "Etre enseignant aujourd'hui"

Message par Marcel Khrouchtchev le Ven 22 Fév - 7:56

@Catalunya a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:Non, tu as mal compris je pense, je n'évoquais en aucun cas l'hypothèse d'une personne restant à la maison, je me demandais si tu vivais seule. Parce que vivre seul avec un salaire de prof, c'est très dur. Et un couple avec deux salaires de profs, ça peut parfois aussi être très dur. Mais tu as parfaitement répondu et, du coup, je trouve étonnant que tu ne considères pas que l'augmentation notre salaire soit une priorité dans les revendications.
vraiment? Je mets plusieurs centaines d'euros de côté chaque mois

C'est sans doute la juste compensation pour vivre en Picardie. Moi j'ai la grande malchance de vivre dans une ville où l'immobilier flambe pour abriter les gens qui vont se goinfrer au Luxembourg.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-série du Nouvel Obs : "Etre enseignant aujourd'hui"

Message par Une passante le Ven 22 Fév - 8:31

c'est curieux comme beaucoup jugent uniquement en fonction de leur cas personnel ! Il est clair que certains (beaucoup ?) de profs ont du mal à joindre les deux bouts, et que d'autres s'en sortent pas trop mal pour tout un tas de raisons qui dépendent de la situation géographique, de la situation familiale, etc...
Comme on voit des profs qui cumulent les heures supp' sans vergogne et ont un salaire conséquent...
Bref, la question vraiment importante me semble être : est-ce normal qu'un prof célibataire, sans heure supp' (par choix ou non), ait du mal à boucler ses fins de mois ? Après, les cas personnels.... partons plutôt d'une situation "de base"

Une passante
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-série du Nouvel Obs : "Etre enseignant aujourd'hui"

Message par Marie Laetitia le Ven 22 Fév - 9:35

@Une passante a écrit:c'est curieux comme beaucoup jugent uniquement en fonction de leur cas personnel ! Il est clair que certains (beaucoup ?) de profs ont du mal à joindre les deux bouts, et que d'autres s'en sortent pas trop mal pour tout un tas de raisons qui dépendent de la situation géographique, de la situation familiale, etc...
Comme on voit des profs qui cumulent les heures supp' sans vergogne et ont un salaire conséquent...
Bref, la question vraiment importante me semble être : est-ce normal qu'un prof célibataire, sans heure supp' (par choix ou non), ait du mal à boucler ses fins de mois ? Après, les cas personnels.... partons plutôt d'une situation "de base"

et quitte à partir d'une situation de base, partons du niveau global des rémunérations (pas salaire, rémunérations en général) en France...

On tourne en rond, là. Ce sujet a déjà été débattu et rebattu.

Ce qui m'effraie c'est que de ce dossier de NouvelsObs, on en revient finalement à la seule question des salaires... C'est déprimant, à tous points de vue!

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-série du Nouvel Obs : "Etre enseignant aujourd'hui"

Message par Marcel Khrouchtchev le Ven 22 Fév - 9:38

@Marie Laetitia a écrit:
Ce qui m'effraie c'est que de ce dossier de NouvelsObs, on en revient finalement à la seule question des salaires... C'est déprimant, à tous points de vue!

C'est peut-être bien la preuve que c'est ce qui préoccupe le plus les collègues, non?

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-série du Nouvel Obs : "Etre enseignant aujourd'hui"

Message par A Tuin le Ven 22 Fév - 9:43

mamamanette a écrit:Bonjour !
Je viens d'acheter ce hors-série. Plein d'articles d'auteurs différents.
Du coup, beaucoup à trier : du très bon, par exemple un recensement réel des heures effectuées, un article qui démonte les clichés preuves à l'appui, un autre qui souligne la diminution de la culture lectrice chez les enseignants, un qui recense des revendications de manière très claire, une journée avec une prof de primaire en ZEP, les pressions inadmissibles exercées par certains parents, un historique de notre formation et de nos mutuelles depuis la fin du XIXe, le pb de l'inspection, la formation des profs dans les autres pays, l'évolution de la maternelle, etc.
Et du moins bon, notamment le bla bla habituel sur les TIC, les tests internationaux, l'innovation...mais ça reste raisonnable.
Quelques très beaux témoignages sur des profs marquants (et pas des moindres) en fin de numéro.
En tout cas, une revue qui devrait intéresser tout le monde par ici, et que chacun peut lire pour affiner ses opinions et apprendre quelques bricoles au passage.

Moi j'ai reçu un lien de la MAIF pour le télécharger gratuitement. Tu viens de m'y refaire penser !

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-série du Nouvel Obs : "Etre enseignant aujourd'hui"

Message par Marie Laetitia le Ven 22 Fév - 9:48

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:
Ce qui m'effraie c'est que de ce dossier de NouvelsObs, on en revient finalement à la seule question des salaires... C'est déprimant, à tous points de vue!

C'est peut-être bien la preuve que c'est ce qui préoccupe le plus les collègues, non?

oui, c'est le dénominateur commun, mais ce n'est pas forcément le symptôme le plus grave. Quand on est dans un établissement tranquille, on peut penser à son salaire. Quand on est ailleurs, on donnerait beaucoup pour n'avoir à penser qu'à son salaire (ou n'avoir à penser à rien du tout que progresser dans l'exercice de son métier)

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-série du Nouvel Obs : "Etre enseignant aujourd'hui"

Message par Marcel Khrouchtchev le Ven 22 Fév - 9:50

@Marie Laetitia a écrit:Quand on est dans un établissement tranquille, on peut penser à son salaire. Quand on est ailleurs, on donnerait beaucoup pour n'avoir à penser qu'à son salaire (ou n'avoir à penser à rien du tout que progresser dans l'exercice de son métier)

Quelque chose me dit toutefois que si les collègues des établissements difficiles étaient davantage payés, leurs postes deviendraient attractifs et ils vivraient sans doute mieux leur situation.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-série du Nouvel Obs : "Etre enseignant aujourd'hui"

Message par A Tuin le Ven 22 Fév - 9:52

S'il y en a qui le veulent, me faire signe.

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-série du Nouvel Obs : "Etre enseignant aujourd'hui"

Message par Marie Laetitia le Ven 22 Fév - 9:52

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:Quand on est dans un établissement tranquille, on peut penser à son salaire. Quand on est ailleurs, on donnerait beaucoup pour n'avoir à penser qu'à son salaire (ou n'avoir à penser à rien du tout que progresser dans l'exercice de son métier)

Quelque chose me dit toutefois que si les collègues des établissements difficiles étaient davantage payés, leurs postes deviendraient attractifs et ils vivraient sans doute mieux leur situation.

boarf. Franchement, je n'en suis pas sûre. Je veux juste bosser dans de bonnes conditions, c'est-à-dire que les perturbateurs cessent d'empêcher les autres élèves de travailler. Ça me fera aller beaucoup mieux qu'un gros chèque.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-série du Nouvel Obs : "Etre enseignant aujourd'hui"

Message par Marcel Khrouchtchev le Ven 22 Fév - 9:55

@Marie Laetitia a écrit:
boarf. Franchement, je n'en suis pas sûre. Je veux juste bosser dans de bonnes conditions, c'est-à-dire que les perturbateurs cessent d'empêcher les autres élèves de travailler. Ça me fera aller beaucoup mieux qu'un gros chèque.

Ça sans doute, mais dans l'idée que je me fais d'une telle réforme, mieux payer les enseignants des établissements difficiles susciterait peut-être de la demande pour ces établissements (et tu pourrais partir du tien).

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-série du Nouvel Obs : "Etre enseignant aujourd'hui"

Message par Marie Laetitia le Ven 22 Fév - 10:03

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:
boarf. Franchement, je n'en suis pas sûre. Je veux juste bosser dans de bonnes conditions, c'est-à-dire que les perturbateurs cessent d'empêcher les autres élèves de travailler. Ça me fera aller beaucoup mieux qu'un gros chèque.

Ça sans doute, mais dans l'idée que je me fais d'une telle réforme, mieux payer les enseignants des établissements difficiles susciterait peut-être de la demande pour ces établissements (et tu pourrais partir du tien).

Tu vois, je suis assez bêtement altruiste et je ne souhaite pas une amélioration juste pour moi. Qu'est-ce que tu veux, ça doit être mon vieux fond catho Laughing qui me fait espérer du mieux pour tout le monde, préférable au mieux pour moi seule (qui ne m'intéresse guère, même si...).

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-série du Nouvel Obs : "Etre enseignant aujourd'hui"

Message par Marcel Khrouchtchev le Ven 22 Fév - 10:06

@Marie Laetitia a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:
boarf. Franchement, je n'en suis pas sûre. Je veux juste bosser dans de bonnes conditions, c'est-à-dire que les perturbateurs cessent d'empêcher les autres élèves de travailler. Ça me fera aller beaucoup mieux qu'un gros chèque.

Ça sans doute, mais dans l'idée que je me fais d'une telle réforme, mieux payer les enseignants des établissements difficiles susciterait peut-être de la demande pour ces établissements (et tu pourrais partir du tien).

Tu vois, je suis assez bêtement altruiste et je ne souhaite pas une amélioration juste pour moi. Qu'est-ce que tu veux, ça doit être mon vieux fond catho Laughing qui me fait espérer du mieux pour tout le monde, préférable au mieux pour moi seule (qui ne m'intéresse guère, même si...).

Ah mais détrompe-toi, je pense aussi à l'intérêt collectif: je suis convaincu qu'en mettant devant ces élèves des profs volontaires et non les victimes du système de mutation, les choses iraient mieux.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-série du Nouvel Obs : "Etre enseignant aujourd'hui"

Message par Marie Laetitia le Ven 22 Fév - 10:18

@Marcel Khrouchtchev a écrit:

Ah mais détrompe-toi, je pense aussi à l'intérêt collectif: je suis convaincu qu'en mettant devant ces élèves des profs volontaires et non les victimes du système de mutation, les choses iraient mieux.

Mais je ne suis pas une victime! Laughing Il y a bien plus mal loti que moi ! Être volontaire ne résoud pas tous les problèmes. J'ai bien une collègue venue volontairement en Alsace pour le pinard et la bonne bouffe (très bon motif), ça ne l'empêche pas de fulminer contre les quelques *** de 3e/4e/5e/6e quii perturbent les classes! Wink

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-série du Nouvel Obs : "Etre enseignant aujourd'hui"

Message par Trinity le Ven 22 Fév - 10:41

@Marie Laetitia a écrit:
oui, c'est le dénominateur commun, mais ce n'est pas forcément le symptôme le plus grave. Quand on est dans un établissement tranquille, on peut penser à son salaire. Quand on est ailleurs, on donnerait beaucoup pour n'avoir à penser qu'à son salaire (ou n'avoir à penser à rien du tout que progresser dans l'exercice de son métier)

Je ne suis pas tout à fait d'accord. Étant dans un collège "difficile" (ZEP, RAR, ECLAIR, 93% de CSP -), je me dis qu'un plus gros chèque me permettrait de vraiment couper avec le boulot en ayant les moyens de sortir le week-end et de m'offrir davantage que mes 10 jours de camping en Bretagne l'été.

_________________
"Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue." Albert Einstein


Trinity
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-série du Nouvel Obs : "Etre enseignant aujourd'hui"

Message par Invité21 le Ven 22 Fév - 10:48

L'article sur le déclin des pratiques culturelles dites de haute culture chez les nouveaux enseignants m'a déprimée. Neutral

_________________
L'Engénu s'est déniaisé. Mais ne change pas!

Invité21
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-série du Nouvel Obs : "Etre enseignant aujourd'hui"

Message par Mama le Ven 22 Fév - 12:15

+1 Sibérie.
Et pour ma part je suis un peu juste avec mon salaire, et j'ai bac +8, mais franchement ce n'est pas du tout ce qui me préoccupe le plus, ni ce que je retiens du numéro.
Si on me disait, même, que je vais gagner un peu moins encore, ou moins augmenter, mais que j'aurai des classes de 22 maxi, qu'il n'y aura plus de collègues en poste sur 2 établissements très éloignés voire 3, qu'on double les surveillants, etc. etc., je signe des deux mains !

Mama
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-série du Nouvel Obs : "Etre enseignant aujourd'hui"

Message par InviteeF le Ven 22 Fév - 12:42

@Dalva a écrit: je suis offusquée (je l'ai toujours été) qu'on ne puisse pas, en France, aujourd'hui, en travaillant à temps plein, vivre décemment de son salaire. Prof ou pas.

@Marcel Khrouchtchev a écrit:Ah mais détrompe-toi, je pense aussi à l'intérêt collectif: je suis convaincu qu'en mettant devant ces élèves des profs volontaires et non les victimes du système de mutation, les choses iraient mieux.

mamamanette a écrit:Et pour ma part je suis un peu juste avec mon salaire, et j'ai bac +8, mais franchement ce n'est pas du tout ce qui me préoccupe le plus, ni ce que je retiens du numéro.
Si on me disait, même, que je vais gagner un peu moins encore, ou moins augmenter, mais que j'aurai des classes de 22 maxi, qu'il n'y aura plus de collègues en poste sur 2 établissements très éloignés voire 3, qu'on double les surveillants, etc. etc., je signe des deux mains !

Je n'ai même pas besoin de poster.
Tout y est !

Merci fleurs2

_________________
I'm never going back.
The past is in the paaaaast...

InviteeF
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-série du Nouvel Obs : "Etre enseignant aujourd'hui"

Message par Cath le Ven 22 Fév - 12:46

C'est bien gentil de penser que le salaire est secondaire quand on a 27 ans, mais quand on en a 20 de plus et que le dit salaire n'a que très peu augmenté, on ne voit plus les choses de la même façon...
De même, je ne pense pas qu'on doive penser que ce sont les augmentations OU les conditions de travail : c'est un deal sur lequel on sera toujours perdant.

Quand j'ai commencé il y a 20 ans, les TZR (TA) étaient rarissimes, de même que les services partagés etc. Depuis, tout cela est apparu sans que les salaires n'augmentent...


Dernière édition par cath5660 le Ven 22 Fév - 13:05, édité 1 fois

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-série du Nouvel Obs : "Etre enseignant aujourd'hui"

Message par Provence le Ven 22 Fév - 12:49

mamamanette a écrit:
Si on me disait, même, que je vais gagner un peu moins encore, ou moins augmenter, mais que j'aurai des classes de 22 maxi, qu'il n'y aura plus de collègues en poste sur 2 établissements très éloignés voire 3, qu'on double les surveillants, etc. etc., je signe des deux mains !

Si on me dit que je vais gagner moins encore, j'envisage une reconversion. Les 22 élèves par classe ne vont pas payer mes factures et l'enseignement, pour moi, n'est pas un loisir.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-série du Nouvel Obs : "Etre enseignant aujourd'hui"

Message par Patissot le Ven 22 Fév - 12:58

Puis si c'est pour en avoir 22 qui soient ingérables... Je ne comprends vraiment pas cette position.

_________________
« Déjà, certaines portions de ma vie ressemblent aux salles dégarnies d'un palais trop vaste, qu'un propriétaire appauvri renonce à occuper tout entier. »

Patissot
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-série du Nouvel Obs : "Etre enseignant aujourd'hui"

Message par thrasybule le Ven 22 Fév - 13:00

@Provence a écrit:
mamamanette a écrit:
Si on me disait, même, que je vais gagner un peu moins encore, ou moins augmenter, mais que j'aurai des classes de 22 maxi, qu'il n'y aura plus de collègues en poste sur 2 établissements très éloignés voire 3, qu'on double les surveillants, etc. etc., je signe des deux mains !

Si on me dit que je vais gagner moins encore, j'envisage une reconversion. Les 22 élèves par classe ne vont pas payer mes factures et l'enseignement, pour moi, n'est pas un loisir.
+ 1000

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 12 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum