Hors-série du Nouvel Obs : "Etre enseignant aujourd'hui"

Page 4 sur 12 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Hors-série du Nouvel Obs : "Etre enseignant aujourd'hui"

Message par thrasybule le Ven 22 Fév 2013 - 14:00

@Provence a écrit:
mamamanette a écrit:
Si on me disait, même, que je vais gagner un peu moins encore, ou moins augmenter, mais que j'aurai des classes de 22 maxi, qu'il n'y aura plus de collègues en poste sur 2 établissements très éloignés voire 3, qu'on double les surveillants, etc. etc., je signe des deux mains !

Si on me dit que je vais gagner moins encore, j'envisage une reconversion. Les 22 élèves par classe ne vont pas payer mes factures et l'enseignement, pour moi, n'est pas un loisir.
+ 1000

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-série du Nouvel Obs : "Etre enseignant aujourd'hui"

Message par Yazilikaya le Ven 22 Fév 2013 - 14:01

@Patissot a écrit:Puis si c'est pour en avoir 22 qui soient ingérables... Je ne comprends vraiment pas cette position.

+1
La pire classe que j'ai eue était à 16 élèves. Plus jamais ça.
Le salaire ne se négocie pas en échange de conditions de travail décentes.

Yazilikaya
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-série du Nouvel Obs : "Etre enseignant aujourd'hui"

Message par thrasybule le Ven 22 Fév 2013 - 14:04

Ne vous faites pas de souci, le salaire net va baisser( je sens poindre d'autres cotisations), nos heures de présence augmenter, le nombre d'élèves itou...

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-série du Nouvel Obs : "Etre enseignant aujourd'hui"

Message par Yazilikaya le Ven 22 Fév 2013 - 14:06

@thrasybule a écrit:Ne vous faites pas de souci, le salaire net va baisser( je sens poindre d'autres cotisations), nos heures de présence augmenter, le nombre d'élèves itou...

C'est acté.
Avec la réforme de rythmes, le temps de présence augmente de plus de 3 heures.
Les effectifs sont prévus à la hausse pour l'an prochain.
Et ma foi, le salaire a déjà baissé de quelques euros.

Yazilikaya
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-série du Nouvel Obs : "Etre enseignant aujourd'hui"

Message par lene75 le Ven 22 Fév 2013 - 14:06

cath5660 a écrit:De même, je ne pense pas qu'on doive penser que ce sont les augmentations OU les conditions de travail : c'est un deal sur lequel on sera toujours perdant.

+1

D'ailleurs les profs sont en grande partie responsables de leur situation financière actuelle (qui a des répercussions sur leur image dans la société et donc sur leurs conditions de travail) : à force de ne réclamer que des conditions de travail au détriment des salaires, nous n'avons ni l'un ni l'autre.

Et puis pour un prof, c'est un discours paradoxal de dire que les études sont sans importance : comment convaincre les élèves qu'il faut travailler à l'école dans ces conditions ? C'est sûr que si c'est pour "finir prof" comme ils disent, c'était pas la peine de se casser le c* toute sa jeunesse.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-série du Nouvel Obs : "Etre enseignant aujourd'hui"

Message par thrasybule le Ven 22 Fév 2013 - 14:09

Et j'oubliais: le coefficient de chiantitude des apprenants et de leurs procréateurs va aussi augmenter, et nos vacances raccourcir comme peau de chagrin.
Pour les congés, nous aurons droit à une colonie de vacances-formation gratuite( avec cinq fruits et légumes par jour) organisée par Gaby Cohn Bendit à Montcuq.


Dernière édition par thrasybule le Ven 22 Fév 2013 - 14:12, édité 1 fois

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-série du Nouvel Obs : "Etre enseignant aujourd'hui"

Message par Cath le Ven 22 Fév 2013 - 14:10

Oui, enfin ce sont surtout les syndicats qui ont mis cela en avant: à la moindre grève, c'était "Surtout les conditions de travail ! On ne parle pas de salaire!".
On a fini par faire croire aux gens qu'on travaillait pour la gloire.

De plus, ce genre de deal dans lequel on a la main sur aucune des deux propositions, je ne vois pas comment ça pourrait marcher.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-série du Nouvel Obs : "Etre enseignant aujourd'hui"

Message par Cath le Ven 22 Fév 2013 - 14:11

Thrasybule: tu as raison.
Le bon côté, c'est que mon coefficient de chiantitude augmente aussi avec l'âge...

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-série du Nouvel Obs : "Etre enseignant aujourd'hui"

Message par InviteeF le Ven 22 Fév 2013 - 14:14

cath5660 a écrit:C'est bien gentil de penser que le salaire est secondaire quand on a 27 ans, mais quand on en a 20 de plus et que le dit salaire n'a que très peu augmenté, on ne voit plus les choses de la même façon...

Quelle violence ! Quel mépris ! affraid

Note à moi-même : attendre 20 ans avant d'oser donner mon avis personnel à nouveau.

Sinon, je suis d'accord sur le fait que
cath5660 a écrit:je ne pense pas qu'on doive penser que ce sont les augmentations OU les conditions de travail : c'est un deal sur lequel on sera toujours perdant.

je n'avancerais pas comme argument dans un débat/ une revendication celui que j'ai exposé ici, car, effectivement, ce n'est pas la démarche à adopter pour obtenir une quelconque avancée (ni même un maintien des conditions de travail pale ) mais - ma foi - je dois reconnaître que cela correspond à la réalité de ce que je ressens et des priorités que je me fixe : j'aime ce métier* et j'attache une très grande importance aux conditions dans lesquelles je l'exerce, c'est le plus important à mes yeux, bien plus que la revalorisation du salaire (je comprends que mon avis ne soit pas partagé, simplement, je pensais pouvoir m'en ouvrir librement sur le forum...)

*Note : je ne prétends pas que je suis la seule à aimer ce métier, ni qu'avoir un point de vue différent et considérer la revalorisation comme indispensable revient à ne pas aimer notre boulot.
Merci Cath5660 de m'avoir fait penser à expliciter ce point !


Dernière édition par Voli vola le Ven 22 Fév 2013 - 14:34, édité 1 fois

_________________
I'm never going back.
The past is in the paaaaast...

InviteeF
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-série du Nouvel Obs : "Etre enseignant aujourd'hui"

Message par Cath le Ven 22 Fév 2013 - 14:22

Voli vola a écrit:
cath5660 a écrit:C'est bien gentil de penser que le salaire est secondaire quand on a 27 ans, mais quand on en a 20 de plus et que le dit salaire n'a que très peu augmenté, on ne voit plus les choses de la même façon...

Quelle violence ! Quel mépris ! affraid

Note à moi-même : attendre 20 ans avant d'oser donner mon avis personnel à nouveau.


Violence ? Mépris ? scratch
C'est donc moi qui ne devrais pas donner d'avis, alors ?
Je dis juste que ce qui te parait suffisant (et me paraissait comme tel d'ailleurs aussi) à 27 ans, sans enfant ni personne à charge, ne me le parait plus aujourd'hui, 20 ans plus tard.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-série du Nouvel Obs : "Etre enseignant aujourd'hui"

Message par Cath le Ven 22 Fév 2013 - 14:25

Voli vola a écrit:
Sinon, je suis d'accord sur le fait que
cath5660 a écrit:je ne pense pas qu'on doive penser que ce sont les augmentations OU les conditions de travail : c'est un deal sur lequel on sera toujours perdant.

je n'avancerais pas comme argument dans un débat/ une revendication celui que j'ai exposé ici, car, effectivement, ce n'est pas la démarche à adopter pour obtenir une quelconque avancée (ni même un maintien des conditions de travail pale ) mais - ma foi - je dois reconnaître que cela correspond à la réalité de ce que je ressens et des priorités que je me fixe : j'aime ce métier et j'attache une très grande importance aux conditions dans lesquelles je l'exerce, c'est le plus important à mes yeux, bien plus que la revalorisation du salaire (je comprends que mon avis ne soit pas partagé, simplement, je pensais pouvoir m'en ouvrir librement sur le forum...)

Mais tu peux t'en ouvrir librement ici ... Et moi aussi, même si j'ai l'opinion contraire.
Tu n'es pas seule à aimer ton travail: si tu veux savoir, c'est aussi mon cas et je dirais même: de plus en plus avec les années (mon côté maso, sans doute, comme d'avoir choisi le LP).
Ça ne m'empêche pas de constater qu'on n'a ni le beurre, ni l'argent du beurre. Et je ne parle pas du sourire de la crémière.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-série du Nouvel Obs : "Etre enseignant aujourd'hui"

Message par Provence le Ven 22 Fév 2013 - 14:28

Voli vola a écrit:
cath5660 a écrit:C'est bien gentil de penser que le salaire est secondaire quand on a 27 ans, mais quand on en a 20 de plus et que le dit salaire n'a que très peu augmenté, on ne voit plus les choses de la même façon...

Quelle violence ! Quel mépris ! affraid

Je ne trouve pas la remarque de Cath5660 méprisante ou violente. heu

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-série du Nouvel Obs : "Etre enseignant aujourd'hui"

Message par InviteeF le Ven 22 Fév 2013 - 14:33

cath5660 a écrit:
Violence ? Mépris ? scratch
C'est donc moi qui ne devrais pas donner d'avis, alors ?
Je dis juste que ce qui te parait suffisant (et me paraissait comme tel d'ailleurs aussi) à 27 ans, sans enfant ni personne à charge, ne me le parait plus aujourd'hui, 20 ans plus tard.

Non, non, bien sûr que tu peux/dois donner ton avis.
SImplement, la tournure "c'est bien gentil de (...) quand on a 27 ans, alors que quand on a en a 20 de plus (...) " ne me semble pas très gratifiante (doux euphémisme).
ça ne veut pas dire que je ne comprends pas ton point de vue (d'ailleurs, sur le fond je suis d'accord avec toi : j'aurai probablement une autre vision dans 20 ans) mais oui, je trouve cette formulation violente et méprisante, équivalente à "retournez jouer dans votre bac à sable et laissez les adultes parler".

Sinon, je n'ai jamais pensé que j'étais la seule à aimer mon travail et n'ai jamais voulu le sous-entendre (merci sincèrement de me le faire remarquer et de me donner la possibilité de l'expliciter, je pense que je vais éditer mon message d'ailleurs, car effectivement, cela peut prêter à confusion)

_________________
I'm never going back.
The past is in the paaaaast...

InviteeF
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-série du Nouvel Obs : "Etre enseignant aujourd'hui"

Message par Mama le Ven 22 Fév 2013 - 14:33

Je ne suis pas choquée par la formulation pour ma part.
Et je n'évoquais ni deal ni négociation, je hiérarchisais mes préoccupations. Et je trouve regrettable que ce soit ce sujet qui vienne immédiatement sur le tapis sur un numéro aussi riche. j'espérais qu'on parlerait d'autre chose, c'est tout. et c'est d'ailleurs pourquoi je ne suis pas syndiquée.
Et croyez-moi, à 27 ans, j'ai plus de charges que mes parents. Ce n'est pas une question d'âge mais de parcours de vie, il me semble. Mon salaire ne m'est pas suffisant, je n'en suis pas satisfaite, mais là, si on me disait qu'on réforme tout sauf ça dans le bon sens, ça me va. C'était le sens de ma phrase, une abstraction utopique, je sais que ce n'est pas une possibilité. Je me suis mal exprimée sans doute.

Mama
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-série du Nouvel Obs : "Etre enseignant aujourd'hui"

Message par Marie Laetitia le Ven 22 Fév 2013 - 14:36

@Provence a écrit:
mamamanette a écrit:
Si on me disait, même, que je vais gagner un peu moins encore, ou moins augmenter, mais que j'aurai des classes de 22 maxi, qu'il n'y aura plus de collègues en poste sur 2 établissements très éloignés voire 3, qu'on double les surveillants, etc. etc., je signe des deux mains !

Si on me dit que je vais gagner moins encore, j'envisage une reconversion. Les 22 élèves par classe ne vont pas payer mes factures et l'enseignement, pour moi, n'est pas un loisir.

Non, vraiment? Parce que ça l'est pour des collègues? Sans rire? Rolling Eyes

@lene75 a écrit:
cath5660 a écrit:De même, je ne pense pas qu'on doive penser que ce sont les augmentations OU les conditions de travail : c'est un deal sur lequel on sera toujours perdant.

+1

D'ailleurs les profs sont en grande partie responsables de leur situation financière actuelle (qui a des répercussions sur leur image dans la société et donc sur leurs conditions de travail) : à force de ne réclamer que des conditions de travail au détriment des salaires, nous n'avons ni l'un ni l'autre.

Et puis pour un prof, c'est un discours paradoxal de dire que les études sont sans importance : comment convaincre les élèves qu'il faut travailler à l'école dans ces conditions ? C'est sûr que si c'est pour "finir prof" comme ils disent, c'était pas la peine de se casser le c* toute sa jeunesse.

Où ça, réclamer des conditions de travail correctes? Aucun souvenir de manifestation là-dessus. Au contraire, hors des établissements difficiles, tout le monde s'en f*** !
Faire des études, ça ne sert pas seulement à gagner du pognon, ça permet aussi de choisir un métier qu'on aime, détail non négligeable vu le temps que l'on y passe. Cela permet aussi de rebondir moins difficilement. Et je suis d'accord pour dire que l'absence de diplômes ne justifie pas de connaître la misère. Une fois de plus le problème est l'absence de solidarité.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-série du Nouvel Obs : "Etre enseignant aujourd'hui"

Message par Catalunya le Ven 22 Fév 2013 - 14:36

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Catalunya a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:Non, tu as mal compris je pense, je n'évoquais en aucun cas l'hypothèse d'une personne restant à la maison, je me demandais si tu vivais seule. Parce que vivre seul avec un salaire de prof, c'est très dur. Et un couple avec deux salaires de profs, ça peut parfois aussi être très dur. Mais tu as parfaitement répondu et, du coup, je trouve étonnant que tu ne considères pas que l'augmentation notre salaire soit une priorité dans les revendications.
vraiment? Je mets plusieurs centaines d'euros de côté chaque mois

C'est sans doute la juste compensation pour vivre en Picardie. Moi j'ai la grande malchance de vivre dans une ville où l'immobilier flambe pour abriter les gens qui vont se goinfrer au Luxembourg.
je paie 450 euros de loyer, je pourrais payer 700 que je mettrais toujours des sous de côté


Dernière édition par Catalunya le Ven 22 Fév 2013 - 14:45, édité 1 fois

Catalunya
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-série du Nouvel Obs : "Etre enseignant aujourd'hui"

Message par Marie Laetitia le Ven 22 Fév 2013 - 14:37

mamamanette a écrit:Je ne suis pas choquée par la formulation pour ma part.
Et je n'évoquais ni deal ni négociation, je hiérarchisais mes préoccupations. Et je trouve regrettable que ce soit ce sujet qui vienne immédiatement sur le tapis sur un numéro aussi riche. j'espérais qu'on parlerait d'autre chose, c'est tout. et c'est d'ailleurs pourquoi je ne suis pas syndiquée.
Et croyez-moi, à 27 ans, j'ai plus de charges que mes parents. Ce n'est pas une question d'âge mais de parcours de vie, il me semble. Mon salaire ne m'est pas suffisant, je n'en suis pas satisfaite, mais là, si on me disait qu'on réforme tout sauf ça dans le bon sens, ça me va. C'était le sens de ma phrase, une abstraction utopique, je sais que ce n'est pas une possibilité. Je me suis mal exprimée sans doute.

topela

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-série du Nouvel Obs : "Etre enseignant aujourd'hui"

Message par Li-Li le Ven 22 Fév 2013 - 14:40

Je suis d'accord avec cath5660, si l'an dernier après des études où je vivotais mon salaire me paraissait correct aujourd'hui je me suis mise à en douter avec la vie active et ses taxes mais aussi avec les projets de vie.
Même si pour le moment j'aime mon métier et je pense qu'on est très largement dans ce cas pouvoir s'offrir plus d'aller et retour vers la famille serait agréable pour supporter les conditions. Le plus important pour moi dans la revalorisation du salaire en adéquation avec les études c'est parce que c'est synonyme de reconnaissance.

Li-Li
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-série du Nouvel Obs : "Etre enseignant aujourd'hui"

Message par Marcel Khrouchtchev le Ven 22 Fév 2013 - 14:43

@Catalunya a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Catalunya a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:Non, tu as mal compris je pense, je n'évoquais en aucun cas l'hypothèse d'une personne restant à la maison, je me demandais si tu vivais seule. Parce que vivre seul avec un salaire de prof, c'est très dur. Et un couple avec deux salaires de profs, ça peut parfois aussi être très dur. Mais tu as parfaitement répondu et, du coup, je trouve étonnant que tu ne considères pas que l'augmentation notre salaire soit une priorité dans les revendications.
vraiment? Je mets plusieurs centaines d'euros de côté chaque mois

C'est sans doute la juste compensation pour vivre en Picardie. Moi j'ai la grande malchance de vivre dans une ville où l'immobilier flambe pour abriter les gens qui vont se goinfrer au Luxembourg.
je paie 450 euros de loyer, je pourais payer 700 que je mettrais toujours des sous de côté

Je suis sincèrement très heureux pour toi. Il y a des collègues qui peuvent épargner, ça me remplit de joie.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-série du Nouvel Obs : "Etre enseignant aujourd'hui"

Message par lene75 le Ven 22 Fév 2013 - 14:44

cath5660 a écrit:Je dis juste que ce qui te parait suffisant (et me paraissait comme tel d'ailleurs aussi) à 27 ans, sans enfant ni personne à charge, ne me le parait plus aujourd'hui, 20 ans plus tard.

Ça c'est complètement vrai professeur Je me revois encore dire avant de m'engager dans ce merveilleux métier que l'argent m'était bien indifférent. À l'époque, j'étais jeune et insouciante et je n'imaginais pas un seul instant que la possibilité d'avoir un enfant de plus se poserait en termes uniquement et bassement financiers No Je me disais que puisqu'on avait pu vivre des années à deux dans 8m^2 en partageant un lit simple on pourrait vivre dans n'importe quelles conditions. Sauf qu'on finit par se lasser de ces conditions de vie, que l'arrivée des enfants change la donne (et le coût de la vie pale ) et que quand le métier n'est pas aussi rose qu'on pourrait l'espérer, on a aussi besoin de décompresser et de compenser autrement.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-série du Nouvel Obs : "Etre enseignant aujourd'hui"

Message par thrasybule le Ven 22 Fév 2013 - 14:44

A Paris, à peine 20 M carrés, pour 700 euros et dans un immeuble pourri.


Dernière édition par thrasybule le Ven 22 Fév 2013 - 14:48, édité 1 fois

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-série du Nouvel Obs : "Etre enseignant aujourd'hui"

Message par Catalunya le Ven 22 Fév 2013 - 14:48

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Catalunya a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Catalunya a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:Non, tu as mal compris je pense, je n'évoquais en aucun cas l'hypothèse d'une personne restant à la maison, je me demandais si tu vivais seule. Parce que vivre seul avec un salaire de prof, c'est très dur. Et un couple avec deux salaires de profs, ça peut parfois aussi être très dur. Mais tu as parfaitement répondu et, du coup, je trouve étonnant que tu ne considères pas que l'augmentation notre salaire soit une priorité dans les revendications.
vraiment? Je mets plusieurs centaines d'euros de côté chaque mois

C'est sans doute la juste compensation pour vivre en Picardie. Moi j'ai la grande malchance de vivre dans une ville où l'immobilier flambe pour abriter les gens qui vont se goinfrer au Luxembourg.
je paie 450 euros de loyer, je pourais payer 700 que je mettrais toujours des sous de côté

Je suis sincèrement très heureux pour toi. Il y a des collègues qui peuvent épargner, ça me remplit de joie.
tu peux garder ton petit air condescendant. J'expose mon cas qui va l'encontre de ton affirmation de départ excessive.

Je ne suis pas contre une revalorisation qui serait méritée, mais ne faites pas croire que nous vivons dans la misère, que devrait dire une personne qui gagne le SMIC?

Catalunya
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-série du Nouvel Obs : "Etre enseignant aujourd'hui"

Message par lene75 le Ven 22 Fév 2013 - 14:50

@Catalunya a écrit:je paie 450 euros de loyer, je pourrais payer 700 que je mettrais toujours des sous de côté

mdr
C'est à peu près ce que je paie juste pour la crèche pour un seul enfant Laughing
Mais encore une fois, les conditions de vie de chacun, on s'en contrefiche : ça n'a rien à faire dans des négociations salariales.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-série du Nouvel Obs : "Etre enseignant aujourd'hui"

Message par thrasybule le Ven 22 Fév 2013 - 14:50

Y'a pire ailleurs....c'est reparti pour l'antienne.

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-série du Nouvel Obs : "Etre enseignant aujourd'hui"

Message par Marcel Khrouchtchev le Ven 22 Fév 2013 - 14:51

@Catalunya a écrit:tu peux garder ton petit air condescendant. J'expose mon cas qui va l'encontre de ton affirmation de départ excessive.

Je ne suis pas contre une revalorisation qui serait méritée, mais ne faites pas croire que nous vivons dans la misère, que devrait dire une personne qui gagne le SMIC?

Mais ce n'est pas du tout condescendant heu
Je vais mettre des smileys partout maintenant, je crois que sans ça, on s'imagine tout de suite des choses Shocked .
Je voulais dire que j'étais heureux de voir que des collègues parvenaient à mettre beaucoup d'argent de côté. Et je suis SINCÈREMENT content pour toi, parce que moi je n'y arrive pas. Nous avons deux salaires d'enseignants, et nous ne nous en sortons pas bien, toujours à l'extrême limite, souvent dans le rouge de 100 ou 200€ par mois, sans vivre dans le luxe.
Encore désolé si je t'ai paru "condescendant", ce n'était vraiment pas le but du message.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-série du Nouvel Obs : "Etre enseignant aujourd'hui"

Message par Catalunya le Ven 22 Fév 2013 - 14:53

Bah je sais pas, ne paie plus Internet, tu feras quelques dizaines d'euros d'économie par mois, un bon début

Catalunya
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 12 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum