Le Figaro : la Société des agrégés fustige la campagne de recrutement des enseignants.

Page 4 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le Figaro : la Société des agrégés fustige la campagne de recrutement des enseignants.

Message par MrBrightside le 23/02/13, 11:19 am

@Lefteris a écrit:Là il ne s'agit pas de compétences, il s'agit simplement d'image, dans des métiers qui demandent de la distance, qu'on soit d'accord ou non , qu'on n'aime ou non ce que l'on peut effectivement considérer comme une convention. Pour quelqu'un qui travailler seul, qui fait de la recherche, aucune importance, mais face à des ados qui vivent l'école uniquement sur le mode du double conflit (adulte auquel ils tentent de s'égaler + institution) il ne faut laisser aucune prise.

Et bien apparemment mon inspecteur ne pense pas comme toi, et vu comme mes collègues s'habillent en prépa, leurs inspecteurs ne pensent pas non plus comme toi (et je dois dire que ça me rassure un peu.)

MrBrightside
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Figaro : la Société des agrégés fustige la campagne de recrutement des enseignants.

Message par Celeborn le 23/02/13, 11:22 am

Non mais sans rentrer dans la discussion sur les piercings & co, où là je peux concevoir qu'on ait des avis divergents, franchement, le JEAN, c'est aujourd'hui un pantalon tout ce qu'il y a de plus normal, habituel et passe-partout. Je ne conçois même pas qu'on puisse envisager que mettre un jean, c'est être dans une tenue incorrecte en classe.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Figaro : la Société des agrégés fustige la campagne de recrutement des enseignants.

Message par Igniatius le 23/02/13, 11:23 am

Ben non, c'est clair : je suis en jean 100% du temps, et je suis plutôt réputé "classe" dans ma sdp.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Figaro : la Société des agrégés fustige la campagne de recrutement des enseignants.

Message par Lefteris le 23/02/13, 11:28 am

@MrBrightside a écrit:
@Lefteris a écrit:Là il ne s'agit pas de compétences, il s'agit simplement d'image, dans des métiers qui demandent de la distance, qu'on soit d'accord ou non , qu'on n'aime ou non ce que l'on peut effectivement considérer comme une convention. Pour quelqu'un qui travailler seul, qui fait de la recherche, aucune importance, mais face à des ados qui vivent l'école uniquement sur le mode du double conflit (adulte auquel ils tentent de s'égaler + institution) il ne faut laisser aucune prise.

Et bien apparemment mon inspecteur ne pense pas comme toi, et vu comme mes collègues s'habillent en prépa, leurs inspecteurs ne pensent pas non plus comme toi (et je dois dire que ça me rassure un peu.)
Il ne s'agit pas de "saquer" un collègue pour ça, simple constat , ça met de la distance. Et en prépa, a priori, on n'est pas au milieu de jeunes sauvages décérébrés...Ca change la donne.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Figaro : la Société des agrégés fustige la campagne de recrutement des enseignants.

Message par MrBrightside le 23/02/13, 11:30 am

@Lefteris a écrit:
Il ne s'agit pas de "saquer" un collègue pour ça, simple constat , ça met de la distance. Et en prépa, a priori, on n'est pas au milieu de jeunes sauvages décérébrés...Ca change la donne.

Heuuuuuu....

_________________

MrBrightside
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Figaro : la Société des agrégés fustige la campagne de recrutement des enseignants.

Message par Celeborn le 23/02/13, 11:32 am

@MrBrightside a écrit:
@Lefteris a écrit:
Il ne s'agit pas de "saquer" un collègue pour ça, simple constat , ça met de la distance. Et en prépa, a priori, on n'est pas au milieu de jeunes sauvages décérébrés...Ca change la donne.

Heuuuuuu....

Non, soyons sérieux, les élèves que tu as en prépa, ça n'a rien à voir avec qui peut se passer dans bon nombre de collèges « difficiles ».

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Figaro : la Société des agrégés fustige la campagne de recrutement des enseignants.

Message par Schéhérazade le 23/02/13, 11:38 am

En prépa les étudiants respectent les professeurs pour leurs connaissances et pour leurs compétences: l'habit ne fait pas le moine.
En collège, parents et élèves respectent les professeur pour... eh bien bonne question, en fait. En collège, en lycée même, il faut que nous évitions de nous discréditer par notre tenue. L'essentiel est d'éviter tout ce qui peut laisser les élèves penser que nous nous négligeons, que nous n'avons pas le respect de soi qu'implique une tenue correcte, et ce, quel que soit le style que nous choisissons.

Schéhérazade
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Figaro : la Société des agrégés fustige la campagne de recrutement des enseignants.

Message par philann le 23/02/13, 11:40 am

@Celeborn a écrit:Non mais sans rentrer dans la discussion sur les piercings & co, où là je peux concevoir qu'on ait des avis divergents, franchement, le JEAN, c'est aujourd'hui un pantalon tout ce qu'il y a de plus normal, habituel et passe-partout. Je ne conçois même pas qu'on puisse envisager que mettre un jean, c'est être dans une tenue incorrecte en classe.

MAis surtout ça ne veut rien dire un jeans! Entre le jeans propre, clean ET changé régulièrement....Et le truc immonde, délavé par l"usure, à moitié déchiré etc... il y a un monde...

Je ne suis vraiment pas fan de fringues. Je fais cours en jeans et converse, mais le jean est propre, les converse quasi neuves ressemblent encore à des chaussures. Je suis maquillée et je porte quelques bijoux...bref je n'ai pas l'air de sortir du lit. Je trouve que c'est aussi une forme de respect à l'égard des collègues et des élèves. Elèves à l'égard desquels je suis très éxigeante en matière de savoir-vivre. Ce serait le comble que je ne le soit pas un minimum à l'égard de moi-même.

Mr B.: Contente pour ton agreg', mais en philo je ne me risquerais pas à la même tenue! Et encore une fois, aujourd'hui tes interlocuteurs sont l'IPR (qui connaît ton rang) ou des élèves de prépa qui ont d'autres capacités que des ados de collège. À la fac, j'ai eu des profs auxquels on aurait filé 2 euros dans le métro ou qui avaient un goût ignoble. MAis la chose n'avait aucune conséquence.

Au collège, la tenue fait partie pour une part de l'autorité que tu dégages (ça ne passera jamais par tes connaissances ou la maîtrise de ton sujet). Et certains élèves n'ont que le collège pour leur transmettre certains codes sociaux. C'est pour ça que je pourris mes élèves avec un chewing-gum alors que pour ma part j'en ai un quasi en permanence hors du collège. Je note à la vue de certains posts, que toi quand tu as besoin d'être classe avec cravate et/ou sans piercing...tu sais faire. Certains (ados) doivent l'apprendre... et un prof est là pour ça... aussi.

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Figaro : la Société des agrégés fustige la campagne de recrutement des enseignants.

Message par MrBrightside le 23/02/13, 12:03 pm

@Celeborn a écrit:
@MrBrightside a écrit:
@Lefteris a écrit:
Il ne s'agit pas de "saquer" un collègue pour ça, simple constat , ça met de la distance. Et en prépa, a priori, on n'est pas au milieu de jeunes sauvages décérébrés...Ca change la donne.

Heuuuuuu....

Non, soyons sérieux, les élèves que tu as en prépa, ça n'a rien à voir avec qui peut se passer dans bon nombre de collèges « difficiles ».

Oui, enfin, de là à dire que le "double conflit" dont parle Lefteris n'existe pas et que je pourrais aller faire cours en sac poubelle sans aucun souci, y a un pas que je ne franchirait pas. Ca change la donne sur beaucoup de choses, mais pas sur celle-là en tout cas.

(Je viens de me rappeler pourquoi je ne participais plus aux sujets dit "sérieux" moi.)

_________________

MrBrightside
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Figaro : la Société des agrégés fustige la campagne de recrutement des enseignants.

Message par Triskel le 23/02/13, 12:12 pm

Je fais cours en costume pour tout un tas de raisons :
- Mon armoire. C'était le costard ou des jeans troués associés à des t-shirts de rock.
- Le confort. J'ai découvert avec joie lors des oraux de l'agreg que j'étais beaucoup plus à l'aise dans un pantalon que dans un jean : plus léger, pas froid l'hiver, pas chaud l'été.
- l'idée que je me fais du métier (et qui rejoint ce qui a déjà été dit ici sur la notion d'image).

A cela se sont ajoutés quelques autres arguments depuis la rentrée :
- la relation aux collègues. Dans mon petit collège huppé de province, les professeurs plus âgés ont vu cela d'un bon oeil.
- la relation aux élèves. Ils m'ont très vite fait savoir qu'ils appréciaient le soin que je portais à ma tenue, parce que "c'est pas comme M. Machin qu'on dirait un charclo". Certains petits malins ont même souligné que ça avait influé sur leur vision du prof lambda...
- l'ego. Et oui, je me sens classe en costard, et ça contribue à me sentir bien devant mes élèves.

Après, je pense que je m'orienterai plus vers la Celesolution : jean-chemise/t-shirt- veste, parce qu'elle est plus modulable que l'ensemble traditionnel.

_________________
L'espoir des cantharides
Est un bien bel espoir.

Triskel
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Figaro : la Société des agrégés fustige la campagne de recrutement des enseignants.

Message par Elaïna le 23/02/13, 01:54 pm

Il me semble qu'en fait, tout le monde est d'accord. Dans le topic look du jour, on peut voir que les profs ici présents s'habillent bien, décemment (j'ai lu plusieurs fois, pour les filles, "cette robe ne passe pas le test du je lève la main pour écrire au tableau") et avec goût sans pour autant verser dans la jupe plissée façon MST (mocassins-serre-tête, pour les non-initiés).

Personne aujourd'hui, comme le souligne Celeborn, ne peut décemment dire qu'un jean, en soi, est incorrect. A la fac, je fais cours en jean MAIS il est propre, pas déchiré, et se tient bien. J'ai passé l'agreg et le capes en jupe au-dessus du genou, ballerines et chemise blanche, j'étais d'ailleurs la seule fille qui ne portait pas de tailleur, ça ne m'a pas empêchée de l'avoir. Mais chaque année, au oraux du CAPES d'histoire à Châlons, il y en a qui se pointent en bermuda-tongs, et tombent de l'armoire quand le jury s'en agace. J'en ai entendu un, l'année où je le passais, qui invoquait le droit à s'habiller comme il le voulait, société fasciste, etc. Bon. Il y en a qui ont l'entendement bouché, aussi. Si on ne voit pas la différence entre "soigné mais confort" et "habits d'ado un peu cradingue"... c'est dommage.

Le jeune prof du Nouvel Obs, avec son sweet à capuche, j'ai surtout l'impression que c'est le type de Châlons en Champagne, toujours cool, sympa, souriant... mais un peu à côté de la plaque. Ce qui pour un professeur, me paraît un peu gênant.

Enfin, pour rebondir sur l'affiche citée par Pseudo : en prépa éco, les élèves qui passent leurs "oraux d'entretien" sont censés s'habiller "bien". C'est marrant, ils arrivent tous à se dégotter une robe et une veste, ou un costume, pour l'occasion. Pourquoi un jeune enseignant n'y arriverait-il pas ?

Elaïna
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Figaro : la Société des agrégés fustige la campagne de recrutement des enseignants.

Message par Daphné le 23/02/13, 02:22 pm

Je ne connaissais pas cette version de MST Laughing

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Figaro : la Société des agrégés fustige la campagne de recrutement des enseignants.

Message par caribouc le 23/02/13, 02:33 pm

Artémise a écrit:Il me semble qu'en fait, tout le monde est d'accord. Dans le topic look du jour, on peut voir que les profs ici présents s'habillent bien, décemment (j'ai lu plusieurs fois, pour les filles, "cette robe ne passe pas le test du je lève la main pour écrire au tableau") et avec goût sans pour autant verser dans la jupe plissée façon MST (mocassins-serre-tête, pour les non-initiés).
mdr

_________________
"J'adore parler de rien : c'est le seul domaine où j'ai de vagues connaissances" (O. Wilde)

caribouc
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Figaro : la Société des agrégés fustige la campagne de recrutement des enseignants.

Message par Lefteris le 23/02/13, 02:39 pm

@Schéhérazade a écrit: En collège, parents et élèves respectent les professeur pour... eh bien bonne question, en fait. En collège, en lycée même, il faut que nous évitions de nous discréditer par notre tenue. L'essentiel est d'éviter tout ce qui peut laisser les élèves penser que nous nous négligeons, que nous n'avons pas le respect de soi qu'implique une tenue correcte, et ce, quel que soit le style que nous choisissons.
Je ne dis rien d'autre : aucune recherche dans les vêtements, les couleurs , mais je fais attention à tout, aux ongles, les rares fois où je reste au collège le midi, je me lave les dents, aucune tache sur les chaussures, bien rasé, et même attention aux coupures , comme ils commentent tout, et que le commentateur est lui-même commenté, la moindre petite estafilade est l'occasion d'un blablabla intarissable...

@philann a écrit: Et encore une fois, aujourd'hui tes interlocuteurs sont l'IPR (qui connaît ton rang) ou des élèves de prépa qui ont d'autres capacités que des ados de collège. À la fac, j'ai eu des profs auxquels on aurait filé 2 euros dans le métro ou qui avaient un goût ignoble. MAis la chose n'avait aucune conséquence.
Et certains élèves n'ont que le collège pour leur transmettre certains codes sociaux. C'est pour ça que je pourris mes élèves avec un chewing-gum alors que pour ma part j'en ai un quasi en permanence hors du collège. Je note à la vue de certains posts, que toi quand tu as besoin d'être classe avec cravate et/ou sans piercing...tu sais faire. Certains (ados) doivent l'apprendre... et un prof est là pour ça... aussi.
Eh oui, en fac, dans certains lycées même, les élèves savent qui ils ont en face d'eux . En collège, ils pensent que tu as tout raté parce que tu es là , même ceux qui savent qu'il faut des études, dans certains cas , ils m'ont même demandé si j'avais le bac Very Happy

@Triskel a écrit:... "c'est pas comme M. Machin qu'on dirait un charclo". Certains petits malins ont même souligné que ça avait influé sur leur vision du prof lambda...
- l'ego. Et oui, je me sens classe en costard, et ça contribue à me sentir bien devant mes élèves.
Ah tu l'as entendue, celle-là, "charclo" et dans un collège huppé ! Imagine dans un collège majoritairement de wesh , comme je le dis plus haut Rolling Eyes
Bon, je ne vais pas jusqu'au costard, ni la cravate, j'ai déjà donné, je la mettais souvent , dans un métier antérieur, ce n'est pas confortable, et ça tient chaud.


Artémise a écrit:
Mais chaque année, au oraux du CAPES d'histoire à Châlons, il y en a qui se pointent en bermuda-tongs, et tombent de l'armoire quand le jury s'en agace. J'en ai entendu un, l'année où je le passais, qui invoquait le droit à s'habiller comme il le voulait, société fasciste, etc. Bon. Il y en a qui ont l'entendement bouché, aussi. Si on ne voit pas la différence entre "soigné mais confort" et "habits d'ado un peu cradingue"... c'est dommage.

Enfin, pour rebondir sur l'affiche citée par Pseudo : en prépa éco, les élèves qui passent leurs "oraux d'entretien" sont censés s'habiller "bien". C'est marrant, ils arrivent tous à se dégotter une robe et une veste, ou un costume, pour l'occasion. Pourquoi un jeune enseignant n'y arriverait-il pas ?
Eh oui, certains vont très loin dans la malséance , il boivent pendant l'épreuve, certains ont même des chewing-gums, disent les jurys.
Cela veut dire qu'ils ne sont pas capables de s'adapter aux codes, même pour quelques heures. Dans quasiment toute la fonction publique, la cravate - accessoire vestimentaire inutile par excellence, ayant seulement valeur de code - est de rigueur pour les hommes, surtout dans les concours de catégorie A. Je m'y suis plié quand j'étais plus jeune, même si je n'en mettais quasiment jamais en dehors. Les enseignants sont tous catégorie A ou A+, mais certains s'habillent comme des moniteurs de colo , il ne faut pas s'étonner après.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Figaro : la Société des agrégés fustige la campagne de recrutement des enseignants.

Message par Al le 23/02/13, 02:50 pm

Pour ma part, j'ai recyclé les tenues achetées pour passer les concours (on rentabilise !!) les premières semaines de classe. Je me sentais à l'aise dans ces vêtements puisque c'était là dedans qu'on m'avait jugée digne d'être prof ^^ quand on débute, c'est bête, mais ça permet de prendre confiance, d'être plus facilement sûr de soi. Par la suite je me suis bien relâchée !! il m'arrive d'y aller en jean et pull, parce que je suis en confiance avec mes élèves maintenant, et surtout j'ai gagné leur respect et leur considération DONC ça n'a plus grande importance. Tout dépend de l'âge, la relation au métier qu'on a (grand débutant c'est pas pareil que 30 ans de carrière, ma tutrice vient en cours en bermuda et est tout à fait prise au sérieux !), l'image qu'on a envie/besoin de dégager, la relation (de confiance ou non) avec les élèves.

_________________
"C’est le grand nuage des ambitions moroses qui étouffe la voix d’Éros."

Al
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Figaro : la Société des agrégés fustige la campagne de recrutement des enseignants.

Message par Nightcrawler1 le 23/02/13, 03:09 pm

Pour ma part, je vais en cours avec costume cravate et pochette. Je trouve que cela permet de se sentir bien mieux et d'irradier d'une autorité naturelle. En outre, l'habit faisant le moine, cela permet d'aborder plus facilement des questions sérieuses avec les élèves.

C'est toujours amusant de voir à quel point dès la première heure avec une classe que je connais pas tous les élèves me regardent avec un air ébahi et craintif. Après avoir placé deux-trois imparfaits du subjonctif, je suis certain de ne plus avoir aucun problème de bavardage de l'année! Very Happy

Et oui, plus que les vêtements, l'imparfait du subjonctif a un effet magique!

Nightcrawler1
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Figaro : la Société des agrégés fustige la campagne de recrutement des enseignants.

Message par User5899 le 23/02/13, 03:10 pm

@Isis39 a écrit:Ce n'est pas la tenue vestimentaire qui fait la compétence du prof...
C'est rare de lire sous votre plume que la compétence d'un prof est strictement disciplinaire...
Pourquoi certaines professions ont un dress code selon vous ? Vous accorderiez votre confiance à un médecin en loques ?
Beaucoup d'enseignants disent avec leur tenue "je suis le tâcheron mal payé pour venir vous occuper pendant que vous n'êtes pas chez vous". Et le pire, c'est que comme de plus en plus de profs ont des connaissances fragiles ou insuffisantes (cf.les problèmes actuels de recrutement), l'impression de tâcheron est renforcée par le manque de compétences.
Quand on a un public, on fait un minimum d'efforts, vous savez, le truc qu'on demande aussi aux élèves Rolling Eyes

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Figaro : la Société des agrégés fustige la campagne de recrutement des enseignants.

Message par User5899 le 23/02/13, 03:14 pm

@MrBrightside a écrit:Mince alors! Je vais arrêter d'enseigner moi du coup. pale
Les montres en plastique, l'anneau dans le nez, les clous dans les oreilles...
Spoiler:

Ah ben non en fait, j'ai passé l'agreg avec les clous, j'ai été inspecté avec la montre en plastique, et j'ai rencontré mon IGEN lors des jurys de concours de recrutement avec l'anneau dans le nez. Tout va bien, personne ne m'a fait de reflexion cheers
Mais en effet, MrB, les piercings, la montre d'abord ne connotent pas la saleté du tout, renvoient en outre à l'histoire individuelle et donc ajoutent une part de mystère qui, avec certains publics, peut susciter une forme de fascination. C'est là où l'enseignant n'est pas un banquier ou un vendeur de voitures. Et quand, en plus, il s'agit d'un cador, ça ne fait qu'accentuer cette impression. En revanche, le jean crade qui pue, la tenue douteuse, les odeurs fortes dans le sillage, les baskets pourries me semblent plus problématiques au quotidien. Mais bon, hein, chacun gère Very Happy

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Figaro : la Société des agrégés fustige la campagne de recrutement des enseignants.

Message par Triskel le 23/02/13, 03:29 pm

@Lefteris a écrit:
Ah tu l'as entendue, celle-là, "charclo" et dans un collège huppé ! Imagine dans un collège majoritairement de wesh , comme je le dis plus haut Rolling Eyes
Il se pourrait bien que je sois responsable de la connaissance d'un tel mot... j'aime leur proposer de temps à autre un vocabulaire qu'il ne connaisse pas, d’amphigouri à zeugme, mais aussi de schmilblick à charclo. Very Happy

Blague à part, j'étais élève de ZEP, et j'ai des souvenirs assez terribles de la fashion brigade de l'époque.

_________________
L'espoir des cantharides
Est un bien bel espoir.

Triskel
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Figaro : la Société des agrégés fustige la campagne de recrutement des enseignants.

Message par Patissot le 23/02/13, 03:39 pm

@Lefteris a écrit:
Cela veut dire qu'ils ne sont pas capables de s'adapter aux codes, même pour quelques heures. Dans quasiment toute la fonction publique, la cravate - accessoire vestimentaire inutile par excellence, ayant seulement valeur de code - est de rigueur pour les hommes, surtout dans les concours de catégorie A.
C'est un peu réducteur de ne considérer la cravate que comme symbole du formalisme vestimentaire. Son port est plutôt logique, les cols des chemises (à l'exception des cols officiers, Mao, Danton) sont conçus pour être fermés, c'est assez ridicule de porter une chemise avec un col à deux boutons sans cravate. Cela permet de maintenir le col, offre des possibilités stylistiques (harmoniser ou dynamiser une tenue) et n'est pas nécessairement un accessoire formel (cravate en tricot à bout carré).

On s'accordera toutefois à dire qu'il n'est nullement question de faire preuve d'élégance pour s'habiller, mais d'adopter une tenue conforme à un statut de fonctionnaire.

_________________
« Déjà, certaines portions de ma vie ressemblent aux salles dégarnies d'un palais trop vaste, qu'un propriétaire appauvri renonce à occuper tout entier. »

Patissot
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Figaro : la Société des agrégés fustige la campagne de recrutement des enseignants.

Message par Isis39 le 23/02/13, 04:13 pm

Cripure a écrit:
Pourquoi certaines professions ont un dress code selon vous ? Vous accorderiez votre confiance à un médecin en loques ?

Pourquoi parler de loques ? Je n'ai jamais vu de collègue en loques, ou crasseux...
Mes médecins (généraliste, spécialistes) ne portent pas de costume non plus et sont respectés et reconnus comme compétents par leurs patients.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Figaro : la Société des agrégés fustige la campagne de recrutement des enseignants.

Message par Lefteris le 23/02/13, 04:14 pm

@Patissot a écrit:
@Lefteris a écrit:
Cela veut dire qu'ils ne sont pas capables de s'adapter aux codes, même pour quelques heures. Dans quasiment toute la fonction publique, la cravate - accessoire vestimentaire inutile par excellence, ayant seulement valeur de code - est de rigueur pour les hommes, surtout dans les concours de catégorie A.
C'est un peu réducteur de ne considérer la cravate que comme symbole du formalisme vestimentaire. Son port est plutôt logique, les cols des chemises (à l'exception des cols officiers, Mao, Danton) sont conçus pour être fermés, c'est assez ridicule de porter une chemise avec un col à deux boutons sans cravate. Cela permet de maintenir le col, offre des possibilités stylistiques (harmoniser ou dynamiser une tenue) et n'est pas nécessairement un accessoire formel (cravate en tricot à bout carré).

On s'accordera toutefois à dire qu'il n'est nullement question de faire preuve d'élégance pour s'habiller, mais d'adopter une tenue conforme à un statut de fonctionnaire.
La fermeture du col est possible avec les boutons, mais pas obligatoire, je ne suis pas le seul sur terre à laisser deux boutons ouverts. La cravate, pour l'avoir pas mal portée (j'en ai d'ailleurs 6 ou 7 qui dorment, presque autant que de chemises) c'est vraiment inconfortable , on se sent enfermé, il fait beaucoup plus chaud, ça passe quand on est très statique, réunion , cérémonie travail de bureau , mais dans la chaleur écrasante des classes; où l'on bouge, remue, je ne trouve pas ça terrible.
Cela étant, il est vrai que ce seul accessoire change totalement la tenue: je suis venu une fois en cravate, car j'avais un rendez-vous très officiel de la plus haute importance juste après mes cours, et tout le monde me regardait comme un martien...

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Figaro : la Société des agrégés fustige la campagne de recrutement des enseignants.

Message par Isis39 le 23/02/13, 04:21 pm

Cripure a écrit:
@MrBrightside a écrit:Mince alors! Je vais arrêter d'enseigner moi du coup. pale
Les montres en plastique, l'anneau dans le nez, les clous dans les oreilles...
Spoiler:

Ah ben non en fait, j'ai passé l'agreg avec les clous, j'ai été inspecté avec la montre en plastique, et j'ai rencontré mon IGEN lors des jurys de concours de recrutement avec l'anneau dans le nez. Tout va bien, personne ne m'a fait de reflexion cheers
Mais en effet, MrB, les piercings, la montre d'abord ne connotent pas la saleté du tout, renvoient en outre à l'histoire individuelle et donc ajoutent une part de mystère qui, avec certains publics, peut susciter une forme de fascination. C'est là où l'enseignant n'est pas un banquier ou un vendeur de voitures. Et quand, en plus, il s'agit d'un cador, ça ne fait qu'accentuer cette impression. En revanche, le jean crade qui pue, la tenue douteuse, les odeurs fortes dans le sillage, les baskets pourries me semblent plus problématiques au quotidien. Mais bon, hein, chacun gère Very Happy

Et vous venez de me dire l'inverse. Pas mal !

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Figaro : la Société des agrégés fustige la campagne de recrutement des enseignants.

Message par C'est pas faux le 23/02/13, 04:25 pm

@Isis39 a écrit:
Cripure a écrit:
Pourquoi certaines professions ont un dress code selon vous ? Vous accorderiez votre confiance à un médecin en loques ?

Pourquoi parler de loques ? Je n'ai jamais vu de collègue en loques, ou crasseux...
Mes médecins (généraliste, spécialistes) ne portent pas de costume non plus et sont respectés et reconnus comme compétents par leurs patients.

Mon toubib coeurs vraiment trop bien est toujours en T-shirt délavé, et c'est une des raisons pour lesquelles il m'inspire confiance : entre lui et ses patients, juste sa compétence.

C'est pas faux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Figaro : la Société des agrégés fustige la campagne de recrutement des enseignants.

Message par Isis39 le 23/02/13, 04:30 pm

@C'est pas faux a écrit:

Mon toubib coeurs vraiment trop bien est toujours en T-shirt délavé, et c'est une des raisons pour lesquelles il m'inspire confiance : entre lui et ses patients, juste sa compétence.

Mon nouveau médecin (l'ancien vient de partir en retraite) est un ancien élève. La première fois, cela m'a fiat un peu bizarre. Mais finalement je suis contente et fière de lui ! Very Happy

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Figaro : la Société des agrégés fustige la campagne de recrutement des enseignants.

Message par Iphigénie le 23/02/13, 04:32 pm

Sauf que vous avez besoin de votre médecin, alors que bien des élèves se contentent de regarder leur enseignant Laughing

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum