Pour sauver l'enseignement des maths, il faut les libérer du calcul mental

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pour sauver l'enseignement des maths, il faut les libérer du calcul mental

Message par Luigi_B le Ven 22 Fév 2013 - 14:38

Je m'incruste un peu ici...

Voici ce que je viens de lire sur "RSLN" : "L'Estonie dit oui aux "maths numériques" de Conrad Wolfram"

Du coup, je me suis dit que le raisonnement valait sûrement pour l'enseignement des lettres : pour sauver l'enseignement de la littérature, il faut la libérer de la lecture.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour sauver l'enseignement des maths, il faut les libérer du calcul mental

Message par henriette le Ven 22 Fév 2013 - 14:42

J'irai plus loin : pour sauver l'enseignement, il faut le libérer des connaissances !

Comment ça, c'est déjà en route ? Suspect Rolling Eyes

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour sauver l'enseignement des maths, il faut les libérer du calcul mental

Message par Le grincheux le Ven 22 Fév 2013 - 14:57

furieux

Mais quel ramassis de concetés. Ce n'est dieu pas possible... C'est comme ça qu'on arrive à voir des étudiants qui indiquent qu'il faut des capacités de 520 kF ou des bobines de 92784,9274 H (la tronche de la bobine Razz ) et des soi-disant chercheurs qui écrivent froidement dans des revues à comité de lecture qu'on a montré telle ou telle chose par la méthode de Monté-Carlo. Le raisonnement est indispensable, mais le calcul mental l'est tout autant pour éviter de commettre des bourdes puisqu'il permet d'acquérir un système de grandeur que jamais l'utilisation de la machine ne permettra.

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour sauver l'enseignement des maths, il faut les libérer du calcul mental

Message par Iphigénie le Ven 22 Fév 2013 - 15:00

@Luigi_B a écrit:Je m'incruste un peu ici...

Voici ce que je viens de lire sur "RSLN" : "L'Estonie dit oui aux "maths numériques" de Conrad Wolfram"

Du coup, je me suis dit que le raisonnement valait sûrement pour l'enseignement des lettres : pour sauver l'enseignement de la littérature, il faut la libérer de la lecture.
Laughing

Ben regardez: on a bien sauvé l'enseignement du latin en ne faisant plus de latin, mais des activités numériques...

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour sauver l'enseignement des maths, il faut les libérer du calcul mental

Message par Mareuil le Ven 22 Fév 2013 - 15:02

@Luigi_B a écrit:Je m'incruste un peu ici...

Voici ce que je viens de lire sur "RSLN" : "L'Estonie dit oui aux "maths numériques" de Conrad Wolfram"

Du coup, je me suis dit que le raisonnement valait sûrement pour l'enseignement des lettres : pour sauver l'enseignement de la littérature, il faut la libérer de la lecture.

Qu'est-ce que c'est que ce tissu de conneries ?

Mareuil
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour sauver l'enseignement des maths, il faut les libérer du calcul mental

Message par Le grincheux le Ven 22 Fév 2013 - 15:07

@Mareuil a écrit:
@Luigi_B a écrit:Je m'incruste un peu ici...

Voici ce que je viens de lire sur "RSLN" : "L'Estonie dit oui aux "maths numériques" de Conrad Wolfram"

Du coup, je me suis dit que le raisonnement valait sûrement pour l'enseignement des lettres : pour sauver l'enseignement de la littérature, il faut la libérer de la lecture.

Qu'est-ce que c'est que ce tissu de conneries ?
Certains jours, je me prends à rêver du remplacement de toutes les calculettes jusqu'au niveau bac par des vieilles Graphoplex diable



En plus, c'est assez pratique, ça ne tombe pas en panne, ça n'a pas besoin de pile et surtout, ça permet aussi de tirer des lignes.

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour sauver l'enseignement des maths, il faut les libérer du calcul mental

Message par doctor who le Ven 22 Fév 2013 - 15:09

@Le grincheux a écrit:Le raisonnement est indispensable, mais le calcul mental l'est tout autant pour éviter de commettre des bourdes puisqu'il permet d'acquérir un système de grandeur que jamais l'utilisation de la machine ne permettra.

Et surtout, le raisonnement nécessaire au calcul mental (et posé, il n'y a pas de raison qu'on l'oublie) est une propédeutique incontournable des raisonnements mathématiques complexes.

Et quand s'arrête-t-on d'apprendre le calcul ? Avant de commencer l'algèbre ? Avant la division ? La multiplication ? L'addition ? On n'a qu'à ne pas apprendre à dénombrer leurs doigts au gamins, finalement...

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour sauver l'enseignement des maths, il faut les libérer du calcul mental

Message par neomath le Ven 22 Fév 2013 - 15:11

@Le grincheux a écrit:
@Mareuil a écrit:
@Luigi_B a écrit:Je m'incruste un peu ici...

Voici ce que je viens de lire sur "RSLN" : "L'Estonie dit oui aux "maths numériques" de Conrad Wolfram"

Du coup, je me suis dit que le raisonnement valait sûrement pour l'enseignement des lettres : pour sauver l'enseignement de la littérature, il faut la libérer de la lecture.

Qu'est-ce que c'est que ce tissu de conneries ?
Certains jours, je me prends à rêver du remplacement de toutes les calculettes jusqu'au niveau bac par des vieilles Graphoplex diable



En plus, c'est assez pratique, ça ne tombe pas en panne, ça n'a pas besoin de pile et surtout, ça permet aussi de tirer des lignes.

Souvenir, souvenir ... J'ai encore la mienne.

_________________
“L'ignorance et la bêtise sont des facteurs considérables de l'Histoire.”
  Raymond Aron

neomath
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour sauver l'enseignement des maths, il faut les libérer du calcul mental

Message par Raoul Volfoni le Ven 22 Fév 2013 - 15:13

Et euh... comment ça marche ? Embarassed

_________________
"Les jolies filles en savent toujours trop !" (Raoul Volfoni, conseiller officiel de la ministre)

>>Quatre clics par jour pour aider les animaux abandonnés !<<

Raoul Volfoni
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour sauver l'enseignement des maths, il faut les libérer du calcul mental

Message par Mareuil le Ven 22 Fév 2013 - 15:14

@doctor who a écrit:
@Le grincheux a écrit:Le raisonnement est indispensable, mais le calcul mental l'est tout autant pour éviter de commettre des bourdes puisqu'il permet d'acquérir un système de grandeur que jamais l'utilisation de la machine ne permettra.

Et surtout, le raisonnement nécessaire au calcul mental (et posé, il n'y a pas de raison qu'on l'oublie) est une propédeutique incontournable des raisonnements mathématiques complexes.

Et quand s'arrête-t-on d'apprendre le calcul ? Avant de commencer l'algèbre ? Avant la division ? La multiplication ? L'addition ? On n'a qu'à ne pas apprendre à dénombrer leurs doigts au gamins, finalement...
Il n'y qu'à leur laisser un seul doigt - les autres on les coupe - ; c'est suffisant pour appuyer sur les touches.

Mareuil
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour sauver l'enseignement des maths, il faut les libérer du calcul mental

Message par Le grincheux le Ven 22 Fév 2013 - 15:22

@Raoul Volfoni a écrit:Et euh... comment ça marche ? Embarassed
Grâce aux logarithmes de monsieur Napier. L'ennui, c'est que je me trimballais plusieurs règles pour mes calculs... Une log/log, une log/trigo et surtout une log/électricité (et si quelqu'un veut se défaire d'un cercle à calcul, ça manque à ma collection). Une règle de base permet avec un simple jeu de curseurs de calculer des choses comme "A*B/C", mais il faut calculer de tête les puissances de 10. On trouve les manuels de fonctionnement de ces outils sur les grand ternet sans problème.

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour sauver l'enseignement des maths, il faut les libérer du calcul mental

Message par Invité20 le Ven 22 Fév 2013 - 16:22

@Le grincheux a écrit:[Certains jours, je me prends à rêver du remplacement de toutes les calculettes jusqu'au niveau bac par des vieilles Graphoplex diable



En plus, c'est assez pratique, ça ne tombe pas en panne, ça n'a pas besoin de pile et surtout, ça permet aussi de tirer des lignes.

Et de faire des concerts de Free-Jazz en cours de philo ...

Invité20
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour sauver l'enseignement des maths, il faut les libérer du calcul mental

Message par grandesvacances le Ven 22 Fév 2013 - 16:25

C'est drôle, je viens de retrouver la mienne ! Smile

grandesvacances
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour sauver l'enseignement des maths, il faut les libérer du calcul mental

Message par Invité20 le Ven 22 Fév 2013 - 16:28

La mienne a disparu corps et biens, mais j'ai conservé ma Casio FX 702 P programmable en Basic, avec imprimante thermique et interface pour enregistrement des programmes sur K7.

Invité20
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour sauver l'enseignement des maths, il faut les libérer du calcul mental

Message par Zorglub le Ven 22 Fév 2013 - 16:30

J'ai une collec' avec certaines du tout début XXème en buis plaqué os gravé !

Il existe aussi des modèles circulaires.

Si l'un d'entre vous est d'accord pour me la céder à bon prix, je cherche le modèle du paléo sup en silex taillé.

Zorglub
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour sauver l'enseignement des maths, il faut les libérer du calcul mental

Message par Marie Laetitia le Ven 22 Fév 2013 - 16:33

doublecasquette véto a écrit:
Et de faire des concerts de Free-Jazz en cours de philo ...

lol! alors celle-là, elle est géniale !

Mais mon petit doigt me dit que tu risques les foudres du Grincheux (enfin, je ne crois pas que tu y sois sensible, c'est juste pour prévenir les âmes fragiles). Il y a des objets avec lesquels on ne plaisante pas...

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour sauver l'enseignement des maths, il faut les libérer du calcul mental

Message par Zorglub le Ven 22 Fév 2013 - 16:39

Un chouette site : http://www.photocalcul.com/Calcul/Regles/regles.html
qui présente aussi des modèles spécifiques à certains métiers.

Zorglub
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour sauver l'enseignement des maths, il faut les libérer du calcul mental

Message par Mareuil le Ven 22 Fév 2013 - 16:39

@Marie Laetitia a écrit:
doublecasquette véto a écrit:
Et de faire des concerts de Free-Jazz en cours de philo ...

lol! alors celle-là, elle est géniale !

Mais mon petit doigt me dit que tu risques les foudres du Grincheux (enfin, je ne crois pas que tu y sois sensible, c'est juste pour prévenir les âmes fragiles). Il y a des objets avec lesquels on ne plaisante pas...
Celui que l'amoureux de mademoiselle Rose a dans la main, entre autres.

Mareuil
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour sauver l'enseignement des maths, il faut les libérer du calcul mental

Message par Le grincheux le Ven 22 Fév 2013 - 17:24

doublecasquette véto a écrit:
@Le grincheux a écrit:[Certains jours, je me prends à rêver du remplacement de toutes les calculettes jusqu'au niveau bac par des vieilles Graphoplex diable



En plus, c'est assez pratique, ça ne tombe pas en panne, ça n'a pas besoin de pile et surtout, ça permet aussi de tirer des lignes.

Et de faire des concerts de Free-Jazz en cours de philo ...
C'est assez fragile tout de même. Il fallait être assez soigneux...

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour sauver l'enseignement des maths, il faut les libérer du calcul mental

Message par Le grincheux le Ven 22 Fév 2013 - 17:24

doublecasquette véto a écrit: La mienne a disparu corps et biens, mais j'ai conservé ma Casio FX 702 P programmable en Basic, avec imprimante thermique et interface pour enregistrement des programmes sur K7.
Et moi mon antique HP-28S...

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour sauver l'enseignement des maths, il faut les libérer du calcul mental

Message par Rikki le Sam 23 Fév 2013 - 9:19

Oh, mon papa avait la même, je jouais avec quand j'étais petite ! I love you

J'adorais ça !

Ma maman me raconte que quand j'avais 2 ans, je gribouillais dans mon coin, et une bonne âme m'a dit "Oh, c'est joli ce que tu dessines, c'est une maison ?" et je lui ai répondu d'un air très méprisant : "Non, c'est des équations, voyons !"

J'ai fait comme ça des maths et de la physique de manière assez intensive jusqu'à l'âge de 6 ans environ. Après, j'ai arrêté définitivement.

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour sauver l'enseignement des maths, il faut les libérer du calcul mental

Message par phi le Sam 23 Fév 2013 - 9:28

@Luigi_B a écrit:"pour sauver l'enseignement de la littérature, il faut la libérer de la lecture."

On en est déjà là Very Happy On m'a reproché de faire lire les élèves avant de travailler la compréhension. Quand on travaille la compréhension, sachez-le, on ne doit pas demander en plus de déchiffrer, sinon ça fait surcharge Very Happy Il faut libérer les élèves et ne pas les obliger à lire eux-même cheers

phi
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour sauver l'enseignement des maths, il faut les libérer du calcul mental

Message par Luigi_B le Sam 23 Fév 2013 - 9:29

pale

Moi j'avais une HP48-SX en Terminale, achetée fièrement avec mes économies, et je me souviens que j'ai inventé pendant les vacances de la Toussaint un programme pour résoudre les pivots de Gauss sans me fatiguer. De ce point de vue c'était raté : j'avais une dizaine de pivots à résoudre et j'ai finalement passé beaucoup plus de temps à programmer la calculatrice...

Mais la classe, quand j'ai rendu seulement les solutions avec mon programme fait maison. succes

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour sauver l'enseignement des maths, il faut les libérer du calcul mental

Message par Invité20 le Sam 23 Fév 2013 - 9:30

On avait ça, aussi, pour se libérer du calcul mental. Pratique, peu encombrant ...

Invité20
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour sauver l'enseignement des maths, il faut les libérer du calcul mental

Message par Igniatius le Sam 23 Fév 2013 - 9:35

Ton lien ne fonctionne pas (plus ? ) Luigi.

Mais ton titre me fait très peur...

Mon père, 74 ans, a toujours sa règle à calcul mais je n'ai jamais su l'utiliser, ce qui est un comble.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum