Quand notre propre organisation des cours ne nous satisfait plus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quand notre propre organisation des cours ne nous satisfait plus

Message par marjolie.june le Sam 23 Fév 2013 - 9:47

Est-ce que ça vous est déjà arrivé, en milieu d'année, de vous dire que votre organisation des cours ne vous satisfait plus ? J'ai ce sentiment en ce moment et c'est assez désagréable. J'ai passé du temps à réfléchir, en fin d'année dernière et pendant les vacances, à une façon de structurer mes cours de français en 5e et finalement ça ne me satisfait plus. J'ai choisi de cloisonner complètement l'étude des textes et l'étude de la langue, avec deux cahiers différents, mais je ne suis plus certaine que ce soit un bon choix. J'ai mis en place des contrôles de conjugaison hebdomadaires mais je constate que les élèves ne savent pas appliquer ensuite dans leurs expressions écrites. J'ai voulu instaurer le rituel "une poésie à apprendre par coeur par séquence", mais les élèves ont oublié tout ce qu'on a fait sur la versification en début d'année et n'apprennent pas correctement leurs poésies (ils me les réécrivent, en changeant les mots et les structures de phrase). Bref, j'ai voulu mettre en place une organisation hyper carrée, qu'il me coûte de poursuivre parce que j'ai le sentiment que ce n'est pas très productif...
Mais je suis partisane de la rigueur. Comment est-ce que vous organisez l'enseignement de vos cours, en termes de matériel, d'évaluations, de construction de séquences ? Est-ce que vous changez souvent d'organisation ?

marjolie.june
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand notre propre organisation des cours ne nous satisfait plus

Message par albertine02 le Sam 23 Fév 2013 - 10:44

je ne vais pas être d'un très grand secours....j'ai fini par me rendre compte qu'il ne me servait à rien d'instaurer des rituels et des pratiques rigoureuses, car cela ne correspond pas à mon tempérament, autrement dit, je suis incapable de tenir dans la durée.
En gros, je m'adapte; je n'ai aucune progression annuelle, ni même trimestrielle d'à peu près stable; tantôt je cloisonne langue et littérature, tantôt je ne le fais pas. tantôt ils travaillent en ateliers, tantôt pas. J'avise au fur et à mesure ....

Evidemment, ça demande aux élèves un effort d'adaptation, à leurs parents aussi du reste, si je me fie à ce que j'ai pu entendre de certains lors de la première réunion parents -profs, mais primo, je n'ai jamais de 6ème et de 5ème, qui ont sans doute besoin de cours plus organisés. et deuxio, non seulement ils s'adaptent, mais ils aiment bien.

albertine02
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand notre propre organisation des cours ne nous satisfait plus

Message par Hermiony le Sam 23 Fév 2013 - 10:59

Je cloisonne langue et texte.
Je n'ai pas deux cahiers parce que je ne réserve pas tel jour à la grammaire, tel jour à la littérature. J'alterne, une séance / 2, en général.

J'ai mis en place la phrase du jour en 6e / 5e, je la fais moins souvent en 5e, faute de temps mais je m'y tiens quand même à 1 ou 2 phrases par semaine (c'est la 3 série de 10 que j'entame après les vacances / la série 4 en 6e).

Pour les poésies, une par chapitre, je ne peux pas : l'évaluation prend trop de temps même si j'alterne récitation orale et écrite (texte à trous). Je me dis donc que 4 / an, c'est bien.
Je n'en fais pas en 3e, pas le temps.

J'aimerais bien être plus organisée (j'avais décidé de travailler l'argumentation par petites touches en 3e, je n'ai pas réussi, ça fait longtemps qu'on a pas travaillé l'argu), mais je crois que le temps me manque.

En 6e, c'est parfait, ensuite, une heure de moins / semaine, c'est trop juste pour faire des choses régulières (comme toi, les interros hebdo ou tous les 15 jours de conjugaison me tentent mais pas le temps).

J'ai mis 5 ans à avoir une organisation qui me convient globalement.

Reste la question du cahier, divisé depuis cette année en 2 parties (partie texte et partie langue). C'est efficace pour les élèves, qui s'y repèrent mieux que quand tout était à la suite, mais j'avoue qu'avoir un classeur me permettrait plus de souplesse et encore plus de clarté.
Là, c'est un choix d'équipe et tout le monde n'est pas d'accord...

Je dirais qu'il faut éviter de vouloir en faire trop, éviter le trop rigide parce qu'il y aura forcément des imprévus.
Peut-être peux-tu faire des interros de conjugaison tous les 15 jours et sanctionner plus lourdement la conjugaison dans leurs devoirs pour qu'ils appliquent ce qu'ils ont appris ?

Tu sais, on fait ce que l'on peut avec des horaires ridicules...

_________________
"Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exerce si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés".
Marguerite Yourcenar



« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » «Le véritable test moral de l’humanité, ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être

Hermiony
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand notre propre organisation des cours ne nous satisfait plus

Message par marjolie.june le Sam 23 Fév 2013 - 11:12

Oui, le problème c'est bien celui des horaires : 4H de français par semaine en 5e, avec tout ce qu'il faudrait faire pour travailler efficacement !
J'ai peut-être voulu mettre en place quelque chose de trop rigide effectivement, mais en même temps, je suis comme ça, j'aime quand c'est bien organisé. Je peaufinerai à nouveau tout ça pour l'année prochaine : c'est pour cela que j'ai hâte de savoir comment vous vous organisez.

marjolie.june
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand notre propre organisation des cours ne nous satisfait plus

Message par Mehitabel le Sam 23 Fév 2013 - 11:25

Je décloisonne langue et texte, par contre je donne une tendance à mes séquences, soit littéraires, soit écriture, soit compréhension de texte, soit langue qui influence sur le déroulement des séances. Pas de rituels particuliers, si ce n'est mon évaluation finale qui a toujours la même forme et à laquelle je tiens. Je change régulièrement d'activités, salle infos, ateliers, cours magistral, je varie beaucoup. Cette année, 4 5ème, deux progressions annuelles différentes, en fin d'année je me déciderai pour ne plus y retoucher et garder mes cours de 5ème (j'ai fait suffisamment d'oeuvres pour avoir assez de séquences, évaluations en tous genres sous le coude).
J'ai voulu tester les différentes évaluations pour les LC trouvées sur néo (abécédaires, portraits chinois), globalement, je ne suis pas satisfaite du résultat, je reviens donc au contrôle de lecture.
Je suis sur deux colléges, dans l'un, les élèves ont un classeur souple avec la séquence en cours et un plus gros qui archive qui reste à la maison; dans le deuxième, ils ont UN cahier (et je dis bien UN), certains l'ont fini (je fais beaucoup écrire il faut croire) et les parents m'ont déjà fait savoir qu'il n'y aura pas de deuxième cahier. Je préfère largement l'organisation par classeur. Idem pour les horraires dans mon établissement 1 4h30/semaine, dans le deuxième 4h, avec des élèves plus faibles, qui ne viennent pas en cours le mercredi matin (c'est vrai que les heures du vendredi aprem de 16h à 17h sont tellement plus efficaces) et je note une différence de 4 points sur ma moyenne de classe entre mes deux cinquièmes les plus faibles, mais dans des établissements différents.
Bon courage pour ton organisation, et tiens nous au courant de ce que tu auras décidé! Wink

Mehitabel
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum