Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
abricotedapi
Expert spécialisé

Re: Ecriture d'invention, votre avis sur ma grille d'éval?

par abricotedapi le Jeu 28 Fév 2013 - 15:52
@Provence a écrit:
mais corriger une copie avec mon ressenti personnel ça me fait peur.
Justement, sans barème, on évalue globalement la qualité de la copie, en prenant en compte l'ensemble de ce qui est attendu. On met une bonne note à la bonne copie, une mauvaise à la mauvaise. Ce n'est pas du ressenti, mais un jugement que notre formation nous a rendus capable de porter.
Honnêtement je ne me sens pas capable de juger de façon précise la qualité d'une copie, sans barème. Dire qu'une copie est bonne ou mauvaise, d'accord, mais c'est très global, ça ne renvoie pas à une note précise...
Mais j'entends bien toutes vos remarques. J'aimerais me sentir capable de les suivre. Seulement ma formation à moi m'a appris à faire des barèmes précis et non à suivre mon jugement personnel humhum
avatar
Provence
Bon génie

Re: Ecriture d'invention, votre avis sur ma grille d'éval?

par Provence le Jeu 28 Fév 2013 - 16:23
@abricotedapi a écrit:
Honnêtement je ne me sens pas capable de juger de façon précise la qualité d'une copie, sans barème. Dire qu'une copie est bonne ou mauvaise, d'accord, mais c'est très global, ça ne renvoie pas à une note précise...
Mais j'entends bien toutes vos remarques. J'aimerais me sentir capable de les suivre. Seulement ma formation à moi m'a appris à faire des barèmes précis et non à suivre mon jugement personnel humhum

Ça s'apprend aussi par l'expérience... et en prenant confiance en soi: ne pas croire qu'on est un être injuste en puissance.

Une idée de barème: Razz

20: parfait
19: remarquable
18: excellent
17: vraiment très bien
16: très bien
15: vraiment bien
14: bien
12/13: assez bien
10/11: convenable
8/9: insuffisant
6/7: très insuffisant
4/5: complètement raté
1/2/3: foutage de gueule
0: non rendu.

Je ne mets jamais la moyenne à un hors-sujet ou à une copie syntaxiquement incorrecte.

Quand j'hésite entre 13 et 14, je mets 13.5. professeur

A toi aussi de trouver tes marques, de te sentir à l'aise dans ta façon de noter. Very Happy Je défends ma façon de faire, je n'essaie pas de te la vendre.
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Ecriture d'invention, votre avis sur ma grille d'éval?

par Iphigénie le Jeu 28 Fév 2013 - 16:31
Voilà.
Pour simplifier encore:
En gros, tu lis et le devoir te paraît bien répondre à tes attentes:
15 +/-2 selon vocabulaire, orth, syntaxe, originalité

ça te paraît correct en gros, mais des erreurs de détail
10 +-2 selon etc

c'est mal compris la plupart du temps, mais pas toujours:
7+-2etc

c'est nul: selon ton humeur de zéro à 5
c'est très bien: 18
c'est génial 20
avatar
abricotedapi
Expert spécialisé

Re: Ecriture d'invention, votre avis sur ma grille d'éval?

par abricotedapi le Jeu 28 Fév 2013 - 16:58
Merci pour vos exemples, je vois un peu plus clair.

_________________
Have a heart.
Hélas les hommes ont pris l'habitude de nous manger, au lieu de converser avec nous. Les barbares !
Ne devraient-ils pas être convaincus qu'ayant les mêmes organes qu'eux, les mêmes sentiments, besoins, désirs,
nous avons une âme tout comme eux ; que nous sommes leurs frères ? (Voltaire, La Princesse de Babylone)
Spoiler:
2018-2019 : 4 classes de 6e + AP
2017-2018 : 2 classes et demi de 4e, 2 classes de 6e + co-animation + PP 6e
2016-2017 : 1 classe de 4e, 1 classe de 5e, 2 classes de 6e + PP 6e
2015-2016 : 1 classe de 3e, 1 classe de 5e, 2 classes de 6e + PP 6e
2014-2015 : 1 classe de 3e, 1 classe de 5e, 2 classes de 6e + PP 6e
2013-2014 (stagiaire) : 2 classes de 5e, 1 classe de 6e + AP
avatar
InvitéBC
Fidèle du forum

Re: Ecriture d'invention, votre avis sur ma grille d'éval?

par InvitéBC le Dim 3 Mar 2013 - 17:51
Je suis dans le même cas que toi, abricotedapi, mais j'ai atterri directement sur le terrain, donc je ne savais même pas que tu apprenais à créer des barèmes à l'IUFM !

Je me posais beaucoup de questions, vu que je devais corriger la première expression écrite de mes élèves (je suis remplaçante depuis début janvier). Je vais retenir beaucoup d'idées, notamment celle de ne pas faire de barème trop précis (j'ai déjà corrigé quelques copies, au crayon de bois pour la note, et je suis verte devant la médiocrité de certaines qui ont obtenu cependant plus que la moyenne, et vice-versa !). Je pense passer d'un barème à un respect des consignes, et prendre en compte le mot "expression" écrite dans ma notation.
Après, c'est vrai, l'aspect subjectif que je découvre face à un tel devoir me fait peur. Je n'ai pas envie de leur faire croire que j'ai des chouchous... même si, je le sais, ils le penseront forcément ! Je découvre aussi une partie de moi qui se voudrait sévère, mais qui en réalité n'est pas méchante du tout et essaie au contraire d'encourager tout le monde... ah, mon fameux côté idéaliste ! Du coup, j'ai tendance à sur-noter assez souvent. Mais cette expression écrite va être, je pense, l'occasion idéale pour changer de directives...


P.S. : je n'avais pas vu ce sujet de prime d'abord, alors j'avais commencé à poster ici
http://www.neoprofs.org/t58105-5e-grille-d-evaluation-expression-ecrite

Merci encore à Provence de m'avoir redirigée Wink

avatar
Provence
Bon génie

Re: Ecriture d'invention, votre avis sur ma grille d'éval?

par Provence le Dim 3 Mar 2013 - 19:55
Bobby-Cowen a écrit: Je vais retenir beaucoup d'idées, notamment celle de ne pas faire de barème trop précis (j'ai déjà corrigé quelques copies, au crayon de bois pour la note, et je suis verte devant la médiocrité de certaines qui ont obtenu cependant plus que la moyenne, et vice-versa !).

Ce qui est bien le signe d’un problème. professeur

Je pense passer d'un barème à un respect des consignes, et prendre en compte le mot "expression" écrite dans ma notation.
Sage idée! Razz

Je n'ai pas envie de leur faire croire que j'ai des chouchous... même si, je le sais, ils le penseront forcément !
Je ne crois pas, et, de toute façon, tu ne peux pas deviner ce qu'ils penseront. Autant ne pas prendre en compte cet aspect.

Je découvre aussi une partie de moi qui se voudrait sévère, mais qui en réalité n'est pas méchante du tout et essaie au contraire d'encourager tout le monde... ah, mon fameux côté idéaliste ! Du coup, j'ai tendance à sur-noter assez souvent.
Je ne suis pas sûre que les élèves se sentent forcément encouragés quand on les surnote: ils peuvent aussi penser qu'il n'est pas nécessaire de faire plus d'efforts pour obtenir la moyenne, par exemple. De vrais progrès sont plus motivants. La note n'est qu'un repère rendant compte de la qualité de la copie, il vaut mieux, je crois, essayer simplement d'être juste.

avatar
abricotedapi
Expert spécialisé

Re: Ecriture d'invention, votre avis sur ma grille d'éval?

par abricotedapi le Lun 4 Mar 2013 - 14:49
Bobby-Cowen a écrit:Je suis dans le même cas que toi, abricotedapi, mais j'ai atterri directement sur le terrain, donc je ne savais même pas que tu apprenais à créer des barèmes à l'IUFM !
Juste pour préciser, on ne nous apprend pas à faire des barèmes, on nous dit juste qu'il faut en faire des précis Razz !
avatar
Provence
Bon génie

Re: Ecriture d'invention, votre avis sur ma grille d'éval?

par Provence le Lun 4 Mar 2013 - 17:51
@abricotedapi a écrit:
Bobby-Cowen a écrit:Je suis dans le même cas que toi, abricotedapi, mais j'ai atterri directement sur le terrain, donc je ne savais même pas que tu apprenais à créer des barèmes à l'IUFM !
Juste pour préciser, on ne nous apprend pas à faire des barèmes, on nous dit juste qu'il faut en faire des précis Razz !

D'ailleurs, on n'apprend rien à l'IUFM: on construit ses savoirs... angedemon
avatar
InvitéBC
Fidèle du forum

Re: Ecriture d'invention, votre avis sur ma grille d'éval?

par InvitéBC le Mar 5 Mar 2013 - 11:01
Merci pour les précisions Smile

*comment ça, ça se voit que je n'ai jamais mis les pieds à l'IUFM encore ? Embarassed *
avatar
Provence
Bon génie

Re: Ecriture d'invention, votre avis sur ma grille d'éval?

par Provence le Mar 5 Mar 2013 - 15:52
Bobby-Cowen a écrit:
*comment ça, ça se voit que je n'ai jamais mis les pieds à l'IUFM encore ? Embarassed *

Tu ne perds pas grand chose, à mon humble avis...
avatar
NLM76
Esprit éclairé

Re: Ecriture d'invention, votre avis sur ma grille d'éval?

par NLM76 le Mar 5 Mar 2013 - 18:29
Autre barème :
niveau CP : 2
niveau CE : 6
niveau CM : 10
niveau 6e/5e : 14
niveau 4e/3e : 18
Niveau 2de : ne rêvez pas, vous n'en aurez pas.

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
avatar
Provence
Bon génie

Re: Ecriture d'invention, votre avis sur ma grille d'éval?

par Provence le Mar 5 Mar 2013 - 18:34
@nlm76 a écrit:Autre barème :
niveau CP : 2
niveau CE : 6
niveau CM : 10
niveau 6e/5e : 14
niveau 4e/3e : 18
Niveau 2de : ne rêvez pas, vous n'en aurez pas.

Niveau CE, je mets moins de 6...
avatar
Mama
Bon génie

Re: Ecriture d'invention, votre avis sur ma grille d'éval?

par Mama le Mar 5 Mar 2013 - 19:44
Hi hi, j'adore vos barèmes Smile
Je suis d'accord avec ce qui a été dit, donc on explicite les exigences du sujet avec les élèves (= critères indispensables) sans barème de points correspondant et je note comme le barème de Provence en gros Smile .
Mais quand ce que je demande est très difficile, je fais un barème précis, précisément pour valoriser.
Malgré les réels problèmes évoqués, j'adore faire écrire les élèves, et pas seulement des compositions et des commentaires, où le fond les occupe déjà à 98 % et où la langue est rarement travaillée (pas le temps) : j'aime quand ils sont fiers de leur écriture, de leurs petites trouvailles stylistiques, qu'ils se sentent auteurs un instant. Je trouve que c'est aussi ça, le français : apprendre à aimer sa langue et à bien parler, à trouver la manière de dire les choses avec clarté, justesse, émotion, à aimer ménager ses effets... Bref. Je m'évertue donc à trouver des manières fructueuses, afin que les élèves apprennent vraiment quelque chose. Du coup, exactement comme le disait Thrasybule, je ne fais que du pastiche et des formes codifiées fondées sur la recherche d'arguments.
Le pastiche, ça peut être très difficile, mais ils y prennent plaisir et fierté, et ils réinvestissent vraiment le vocabulaire, les procédés de style étudiés, et ensuite sont meilleurs en analyse aussi, comme s'ils avaient visité le fonctionnement et la recherche de l'intérieur et voyaient enfin les choix apparents. En gros, ils ont fait un peu de jardinage amateur, et du coup reconnaissent mieux les plantes et le pourquoi de leur disposition Smile Donc, en milieu de chapitre, c'est vraiment utile, je trouve.
On peut même tout mélanger.
Ainsi, après cet éloge paradoxal du sujet d'invention, je ne résiste pas au plaisir de partager ce petit pastiche de "De l'horrible danger de la lecture" de Voltaire. Dur dur : faut trouver un thème, les arguments élogieux à blâmer, faut bien parler, faire des phrases complexes et de l'ironie par-dessus le marché. (Je précise que c'est une assez bonne classe, pleine d'humour). Sans modif', après une correction à la maison d'après mes annotations (brouillon écrit en classe). Sujet choisi à la place de la lecture : l'art. Vous n'aimerez peut-être pas, moi j'adore (c'est pas la meilleure, mais la note est bonne). cheers


1. Pour un tableau, un dessin, des sentiments destructeurs et bannissables tels que la joie, le bonheur, l’apaisement risqueraient de se faire sentir. Moins influençables, les gens détruiraient cette idée d’idolâtrie pour le bon et très indulgent dictateur dirigeant tout avec barbarie. Celui qui pourtant mérite toute notre compassion serait alors contesté.
2. Les idées de certains, par cet art encourageant une expression de penser absurde, permettraient à leurs paroles d’évoluer. Ils finiraient donc par se rendre compte du mal qu’inflige celui qui oblige d’un doigt sympathique et fusille quelques innocents. Le seul, l’unique, l’incontestable serait alors dévoré par de nombreux petits habitants sans pouvoir, qui, par leur science nouvelle, feraient éclater les vérités malsaines au monde entier sans aucune raison.
3. Il serait à craindre que, par ces vestiges des âges, chacun se voie contraint de connaitre le passé. Le peuple se trouverait donc moins facilement convaincu face aux belles paroles d’un orateur pourtant reconnu. Celui - ci serait malheureusement découvert par faute de témoins artistiques. Ces arts, de temps plus anciens, l’empêcherait, pour le malheur de tous, de prendre le pouvoir.
4. Ces nombreuses preuves artistiques rappelleraient à chaque peuple son patrimoine culturel. Chacun garderait alors l’espoir de voir un jour la beauté de son pays renaître. Ils développeraient donc une idée de nouvel air, où l’oppression agréable de l’ennemi serait inexistante, et où tous pourraient grandir sans la délicieuse propagande que la presque totalité des habitants déteste. Une envie de se libérer du maître suprême contre nature se développerait alors.
5. Grâce à la libération condamnable apportée par les bienfaits d’un plaisir artistique, certains trouveraient une détente inconditionnelle qui entrainerait d’impardonnables débordements et même des idées individuelles rendant le monde méconnaissable.
Pour toutes ces raisons et tant d’autres, pour le bien de notre dictature et de ses sujets, nous déclarons à ce jour qu’il est interdit à tout être vivant de peindre ou dessiner sous peine de lourde sanction. Pour éviter toute tentation malsaine, le peuple a obligation d’arrêter d’observer toute représentation artistique. Pour prévenir un non – respect de ces lois, nous défendons aux habitants de s’imaginer un paysage, des portraits de tout humains … en peinture, en dessin ou dans toute sorte d’art. Sachant que de nombreux débordements risquent tout de même de se produire, nous ordonnons à chaque personne de fermer les yeux et de ne plus jamais les ouvrir sous peine de pendaison ou pire d’excommunication selon l’ampleur de la faute.
Donné dans le splendide et majestueux palais du meilleur des dictateurs, le 12 jour de la liberté, l’an 2051 du code juridique.
avatar
Mama
Bon génie

Re: Ecriture d'invention, votre avis sur ma grille d'éval?

par Mama le Mar 5 Mar 2013 - 19:52
En revanche, je déconseillerais fortement de lancer une invention à la maison : si pour les commentaires et les dissert' on note internet, pour les inventions, on note bien souvent les parents... et donc ce sont toujours les mêmes qui ont de bonnes notes. Si on fait en classe, avec l'appui aux plus hésitants et l'absence d'appui familial pour d'autres, on a parfois de bonnes ou mauvaises surprises...
avatar
pridacorle
Niveau 3

Re: Ecriture d'invention, votre avis sur ma grille d'éval?

par pridacorle le Mer 6 Mar 2013 - 21:03
Bonsoir à tous! Je partage les premières impressions de lecture de ces fameuses écritures d'invention.
Malgré le barème, les travaux sont catastrophiques. J'ai un magnifique plagiat d'une pièce de théâtre (moins d'une minute sur google pour trouver le lien, bravo...), Les élèves se mettent eux mêmes 5/20.
Donc là, empiriquement: Un Barème Ultra Précis ne tire pas les notes vers le haut!
Je suis désespérée. Je suis remplacante et ils croient que je suis là en attendant? en attendant quoi? (la titulaire ne reviendra pas cette année).

Ce débat m'a bien éclairée quand même, merci néoprof!
avatar
Mama
Bon génie

Re: Ecriture d'invention, votre avis sur ma grille d'éval?

par Mama le Mer 6 Mar 2013 - 21:06
Pridacorle, ne désespère pas ! Je crois juste que l'ampleur de la tâche les a découragés. Ca marchera mieux la prochaine fois, peut-être avec un point de départ plus précis / un travail plus court, et en classe Wink
avatar
dorémy
Esprit éclairé

Re: Ecriture d'invention, votre avis sur ma grille d'éval?

par dorémy le Mer 6 Mar 2013 - 21:07
mamamanette a écrit:Pridacorle, ne désespère pas ! Je crois juste que l'ampleur de la tâche les a découragés. Ca marchera mieux la prochaine fois, peut-être avec un point de départ plus précis / un travail plus court, et en classe Wink
+1

Bon courage pour finir ces corrections.
avatar
InvitéBC
Fidèle du forum

Re: Ecriture d'invention, votre avis sur ma grille d'éval?

par InvitéBC le Ven 8 Mar 2013 - 15:14
+1
Courage Pridacorle, je suis dans le même cas de figure que toi (je suis vacataire depuis janvier et la titulaire est en arrêt jusqu'à la fin de l'année scolaire).
J'ai finalement réussi à corriger tout le monde, les résultats s'échelonnent de 0 (pour le copié-collé de Wik*****) à 17. Ouf ! on attend de voir lundi pour les têtes des élèves... Very Happy
Contenu sponsorisé

Re: Ecriture d'invention, votre avis sur ma grille d'éval?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum