mes 6ème ne savent toujours pas ce qu'est un GN

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

mes 6ème ne savent toujours pas ce qu'est un GN

Message par moon le Mer 27 Fév 2013 - 19:56

J'ai besoin de votre aide. J'ai une sixième extrêmement faible ( pour être honnête les collègues ayant pas mal de bouteille disent que c'est l'équivalent d'une segpa, niveau connaissances et comportement). Je viens de corriger la quatrième évaluation : ils ne savent toujours pas relever un GN ( sur 2 lignes, consignes : relève les GN, souligne en rouge les noms, en vert les adjectifs, en bleu les déterminants). On le fait depuis le début de l'année. Ils ont appris, réappris, on l'a fait en soutien (1 heure complète à chaque fois), en remédiation à chaque correction de contrôle. Ils ne savent toujours pas.
Avant les vacances, à force de lutter ( un contrôle par jour pendant dix jours, punition à chaque fois : les tableaux à copier cinq fois +deux tournées de retenues pour la quasi-totalité de la classe), j'ai réussi à leur faire à peu près apprendre les noms des déterminants. Donc ils peuvent un peu, quand même.
Auriez-vous des solutions à me proposer? Je vais mettre en retenue avec moi tout ceux qui ne savent pas les leçons et encore me mettre les parents à dos et donc ils vont encore refaire des exercices de ce type, mais auriez-vous des idées pour qu'ils apprennent enfin et sachent faire seuls? Quand je suis sur leur dos ils le font assez bien, mais pas en contrôle. Je suis démunie, et c'est tellement important que je ne peux pas les envoyer en 5ème sans savoir au moins cela.

moon
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: mes 6ème ne savent toujours pas ce qu'est un GN

Message par Panta Rhei le Mer 27 Fév 2013 - 20:06

Bonsoir,

Je ne vais pas t'aider mais peut-être te consoler... Pour situer, ma matière, c'est l'anglais. Une langue à la grammaire terriblement difficile.

En 5ème, 3 semaines passées sur le fait qu'il faut mettre un -s à la 3ème personne de singulier, que les adverbes de fréquences se mettent avant le verbe et pour finir que le verbe qui suit un verbe de coeur (like, enjoy) prend la terminaison -ing.

Toutes sortes de manipulations, d'activités, d'évaluations formatives...

Le jour de l'évaluation (on appelle ça une tâche finale) AVEC la fiche qui reprend explicitement les critères de réussite (je n'ai pas oublié la terminaison... j'ai bien placé l'adverbe...) =>les 3 quarts qui se ruent sur reverso sans se soucier le moins du monde de ma belle grille d'évaluation! => les 3 quarts qui n'ont donc rien 1° appris 2° retenu 3° compris après 10 séances!

Donc, ne culpabilise pas! CE N'EST PAS TA FAUTE!



_________________
'Don't you find yourself getting bored?' she asked of her sister. 'Don't you find, that things fail to materialise? NOTHING MATERIALISES! Everything withers in the bud.'

'What withers in the bud?' asked Ursula.

'Oh, everything—oneself—things in general.'


First Page of Women in Love, D. H. Lawrence


Panta Rhei
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: mes 6ème ne savent toujours pas ce qu'est un GN

Message par Dinaaa le Mer 27 Fév 2013 - 20:44

Maladroit a écrit: il faut mettre un -s à la 3ème personne de singulier, que les adverbes de fréquences se mettent avant le verbe et pour finir que le verbe qui suit un verbe de coeur (like, enjoy) prend la terminaison -ing.





Ben voilà, c'est pourtant pas compliqué, je viens d'en apprendre plus sur la langue anglaise en 2mn que pendant les 10 dernières années... vivement que mes enfants arrivent au collège, que je revoie les bases avec eux !
yesyes

(tes 5e n'ont peut-être rien compris, mais moi je te remercie pour cette leçon impromptue) topela


Dernière édition par Dinaaa le Mer 27 Fév 2013 - 20:52, édité 1 fois

Dinaaa
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: mes 6ème ne savent toujours pas ce qu'est un GN

Message par Dinaaa le Mer 27 Fév 2013 - 20:51

@moon a écrit: et c'est tellement important que je ne peux pas les envoyer en 5ème sans savoir au moins cela.

J'ai envie de dire... s'ils n'y arrivent pas après des heures et des heures d'entraînement, faut pas s'acharner outre mesure.
Je fais énormément de leçons de grammaire selon une progression que j'espère logique, alors je ne dis pas d'arrêter les repérages grammaticaux, mais avec les cas désespérés, j'avoue que quand ils comprennent le sens global d'un texte et sont capables d'écrire 5 lignes cohérentes répondant à une consigne précise, j'estime que j'ai fait mon travail en 6e.
Avance, passe à autre chose, fais les lire et écrire à chaque cours, et à chaque cours, choisis une phrase du texte qu'ils sont en train de lire et demande-leur de repérer un verbe conjugué, un nom et son déterminant.
1 seule phrase, mais tous les jours, quoi qu'il arrive.
Ca devrait bien finir par rentrer, non ? scratch

Dinaaa
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: mes 6ème ne savent toujours pas ce qu'est un GN

Message par adelaideaugusta le Mer 27 Fév 2013 - 21:00

@moon a écrit:J'ai besoin de votre aide. J'ai une sixième extrêmement faible ( pour être honnête les collègues ayant pas mal de bouteille disent que c'est l'équivalent d'une segpa, niveau connaissances et comportement). Je viens de corriger la quatrième évaluation : ils ne savent toujours pas relever un GN ( sur 2 lignes, consignes : relève les GN, souligne en rouge les noms, en vert les adjectifs, en bleu les déterminants). On le fait depuis le début de l'année. Ils ont appris, réappris, on l'a fait en soutien (1 heure complète à chaque fois), en remédiation à chaque correction de contrôle. Ils ne savent toujours pas.
Avant les vacances, à force de lutter ( un contrôle par jour pendant dix jours, punition à chaque fois : les tableaux à copier cinq fois +deux tournées de retenues pour la quasi-totalité de la classe), j'ai réussi à leur faire à peu près apprendre les noms des déterminants. Donc ils peuvent un peu, quand même.
Auriez-vous des solutions à me proposer? Je vais mettre en retenue avec moi tout ceux qui ne savent pas les leçons et encore me mettre les parents à dos et donc ils vont encore refaire des exercices de ce type, mais auriez-vous des idées pour qu'ils apprennent enfin et sachent faire seuls? Quand je suis sur leur dos ils le font assez bien, mais pas en contrôle. Je suis démunie, et c'est tellement important que je ne peux pas les envoyer en 5ème sans savoir au moins cela.

Et si, au lieu des couleurs, tu essayais cela (d'une prof de français au collège) :



"La grammaire édicte les règles qui permettent de s’exprimer selon un code commun à tous. Cette grammaire est maîtrisée essentiellement par deux exercices fondamentaux : l’analyse grammaticale et l’analyse logique.
Il y a un âge propre à l’acquisition de telle ou telle connaissance : apprendre à distinguer un nom d’un verbe, c’est trop tard à 14 ans. Le maître d’école a sûrement abordé la question, mais comme les exercices systématiques et répétitifs sont bannis, cela a été perdu.
Lorsque les élèves m’arrivent en 6 ème, je considère donc que je travaille sur un terrain vierge.
Je veux leur transmettre la capacité de comprendre ce qu’ils lisent ou entendent, le moyen d’exprimer ce qu’ils veulent.
Connaître la nature d’un mot est la première tâche essentielle. Il s’agit de donner un nom aux mots qu’on utilise. Ne serait-ce que pour des raisons pratiques : avoir un code commun. Et c’est facile à retenir : un nom sert à nommer, une conjonction sert à joindre, un pronom est mis pour un nom, à la place d’un nom.
Le genre et le nombre sont au moins aussi importants.
Pour chaque mot à analyser, ils doivent écrire en toutes lettres, avant chaque réponse :
*Nature :
*Genre :
*Nombre :
*Fonction :
(J’ai remarqué que les élèves confondent souvent la nature et la fonction d’une part, le genre et le nombre d’autre part.)
Après des semaines où ils ont dû écrire cette litanie : nature, genre, nombre, fonction, ils ne commettent plus d’erreur.
La recherche de la fonction des mots dans la phrase est le travail le plus plaisant et le plus intéressant. Il n’y a rien de plus simple : les mots s’organisent autour du verbe ; le verbe exprime dans la plupart des cas une action. Il s’agit de repérer qui fait cette action : c’est l’agent de l’action ; puis quel est l’objet de l’action, c’est le complément d’objet.
Enfin, quels sont le lieu de l’action, le moment de l’action, la cause de l’action, le but de l’action, ce sont les circonstances de l’action.
Le sujet est-il en même temps l’agent de l’action ? En d’autres termes, le sujet est-il actif ? Alors, le verbe est à la voix active.
Le sujet subit-il l’action ? En d’autres termes, le sujet est-il passif ? On est alors à la voix passive et l’agent n’est qu’un complément. Qu’on appelle précisément…complément d’agent.
Bien sûr, ce n’est pas toujours aussi carré. Certains verbes, qu’on appelle intransitifs, expriment une action qui ne s’exerce sur aucun objet. Et puis certains noms peuvent compléter non pas le verbe, mais un autre nom ou un adjectif. On les appelle donc complément du nom ou complément de l’adjectif.
Tout est là ou presque. Un élève qui a pratiqué régulièrement cette analyse fine des mots d’une phrase est en mesure de comprendre tout ce qu’il lit – nonobstant une ignorance du vocabulaire."

adelaideaugusta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: mes 6ème ne savent toujours pas ce qu'est un GN

Message par Zorglub le Mer 27 Fév 2013 - 21:24

@moon a écrit:J'ai besoin de votre aide. J'ai une sixième extrêmement faible ( pour être honnête les collègues ayant pas mal de bouteille disent que c'est l'équivalent d'une segpa, niveau connaissances et comportement). Je viens de corriger la quatrième évaluation : ils ne savent toujours pas relever un GN ( sur 2 lignes, consignes : relève les GN, souligne en rouge les noms, en vert les adjectifs, en bleu les déterminants). On le fait depuis le début de l'année. Ils ont appris, réappris, on l'a fait en soutien (1 heure complète à chaque fois), en remédiation à chaque correction de contrôle. Ils ne savent toujours pas.
Avant les vacances, à force de lutter ( un contrôle par jour pendant dix jours, punition à chaque fois : les tableaux à copier cinq fois +deux tournées de retenues pour la quasi-totalité de la classe), j'ai réussi à leur faire à peu près apprendre les noms des déterminants. Donc ils peuvent un peu, quand même.
Auriez-vous des solutions à me proposer? Je vais mettre en retenue avec moi tout ceux qui ne savent pas les leçons et encore me mettre les parents à dos et donc ils vont encore refaire des exercices de ce type, mais auriez-vous des idées pour qu'ils apprennent enfin et sachent faire seuls? Quand je suis sur leur dos ils le font assez bien, mais pas en contrôle. Je suis démunie, et c'est tellement important que je ne peux pas les envoyer en 5ème sans savoir au moins cela.
Je suis certes un peu âgé (mais je n'ai pourtant pas connu de mammouths vivants et encore moins de dinos).
Je n'ai certes pas suivi vos cours.
Mais je suis bien incapable de repérer un GN ou un déterminant dans le texte de votre intervention.
Souligner les adjectifs en vert, ça, j'aurais su le faire (mais l'usage de la couleur n'est pas permis par la charte du forum).

Que se passera-t-il si on me confie des 5ème l'an prochain ?
Dois-je en parler à ma nouvelle CdE avant la répartition des services ?
Si je le fais, je crains de trahir mon incompétence notoire (et de la décevoir alors qu'elle vient de rédiger une appréciation laudative), mais ne le faisant pas je trahirais la confiance qu'elle semble me porter.

C'est dans ces cas là qu'une grande lassitude m'envahit.


Dernière édition par Zorglub le Mer 27 Fév 2013 - 21:27, édité 1 fois (Raison : Problème de couleur : confusion vert bleu ! 'reusement qu'on peut éditer ici ...)

Zorglub
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: mes 6ème ne savent toujours pas ce qu'est un GN

Message par moon le Mer 27 Fév 2013 - 21:59

Adelaide et Dinaa, merci pour les conseils. Peut-être que je focalise trop là-dessus. Je vais essayer de le faire autrement, ou de passer à autre chose. J'avoue que comme il me semble qu'on s'appuie sur cette notion pour ensuite en poser un certain nombre d'autres ( comme les expansions du nom ), ça m'inquiète. Mais si ça ne rentre pas...
Zorglub, franchement, je ne comprends pas le sens de ton intervention. Veux-tu me signaler que je devrais parler de groupe nominal en bon français au lieu d'utiliser une abréviation que tout le monde ici connait? Que le terme de déterminant te parait inapproprié pour regrouper l'ensemble de leurs natures précises? Que la façon de procéder par couleur est elle aussi totalement inepte? Que j'ai bien tort de m'inquiéter pour cela et que c'en est même risible? Que j'ai bien tort de me mettre la rate au court-bouillon pour cela? C'est vrai que je ne les vois que six heures par semaines, que même si ces heures sont atroces à force d'apathie parce qu'ils ne comprennent plus rien à ce que je leur raconte, je ferais sans doute mieux de tricoter au fond de la classe pour me détendre. Si tu as des conseils, je suis preneuse. Si c'est juste pour procéder par sous-entendu, c'est inefficace, je ne vois pas le sens de ton propos.

moon
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: mes 6ème ne savent toujours pas ce qu'est un GN

Message par Invité le Jeu 28 Fév 2013 - 0:10

Adelaideaugusta, tu cites Cécile Revéret ou je me trompe ? Excellent.

Il n'empêche que je me trouve confrontée au même problème que Moon, avec une classe de 4ème. Bon, ok, ce n'est pas forcément le GN qu'ils ne repèrent pas, mais dans la phrase "J'aime les pommes", "les" est à la fois une préposition, un GN, un sujet, un COD, un pronom personnel, et parfois, ouf, un article défini. J'ai repris toutes les bases, ils sont partants pour tenter de les acquérir (sans trop bosser à la maison non plus, hein, il faut dire ce qui est), mais n'y arrivent pas. Trop compliqué, tout est mélangé, cela ressemble à une soupe indigeste pour eux. Si seulement en primaire comme en collège nous pouvions avoir un nombre d'heures suffisant pour leur enseigner ce qu'ils doivent maîtriser afin de s'exprimer correctement et comprendre les textes qu'ils lisent !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: mes 6ème ne savent toujours pas ce qu'est un GN

Message par adelaideaugusta le Jeu 28 Fév 2013 - 8:16

Thaline a écrit:Adelaideaugusta, tu cites Cécile Revéret ou je me trompe ? Excellent.

Il n'empêche que je me trouve confrontée au même problème que Moon, avec une classe de 4ème. Bon, ok, ce n'est pas forcément le GN qu'ils ne repèrent pas, mais dans la phrase "J'aime les pommes", "les" est à la fois une préposition, un GN, un sujet, un COD, un pronom personnel, et parfois, ouf, un article défini. J'ai repris toutes les bases, ils sont partants pour tenter de les acquérir (sans trop bosser à la maison non plus, hein, il faut dire ce qui est), mais n'y arrivent pas. Trop compliqué, tout est mélangé, cela ressemble à une soupe indigeste pour eux. Si seulement en primaire comme en collège nous pouvions avoir un nombre d'heures suffisant pour leur enseigner ce qu'ils doivent maîtriser afin de s'exprimer correctement et comprendre les textes qu'ils lisent !

Mais oui, c'est "La sagesse du professeur de français", superbe !
Je m'en sers pour un garçon qui, en troisième, est d'un niveau... mauvais CE2.

adelaideaugusta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: mes 6ème ne savent toujours pas ce qu'est un GN

Message par Lora le Jeu 28 Fév 2013 - 8:31

@adelaideaugusta a écrit:"La grammaire édicte les règles qui permettent de s’exprimer selon un code commun à tous. Cette grammaire est maîtrisée essentiellement par deux exercices fondamentaux : l’analyse grammaticale et l’analyse logique.
Il y a un âge propre à l’acquisition de telle ou telle connaissance : apprendre à distinguer un nom d’un verbe, c’est trop tard à 14 ans. Le maître d’école a sûrement abordé la question, mais comme les exercices systématiques et répétitifs sont bannis, cela a été perdu.
Lorsque les élèves m’arrivent en 6 ème, je considère donc que je travaille sur un terrain vierge.
Je veux leur transmettre la capacité de comprendre ce qu’ils lisent ou entendent, le moyen d’exprimer ce qu’ils veulent.
Connaître la nature d’un mot est la première tâche essentielle. Il s’agit de donner un nom aux mots qu’on utilise. Ne serait-ce que pour des raisons pratiques : avoir un code commun. Et c’est facile à retenir : un nom sert à nommer, une conjonction sert à joindre, un pronom est mis pour un nom, à la place d’un nom.
Le genre et le nombre sont au moins aussi importants.
Pour chaque mot à analyser, ils doivent écrire en toutes lettres, avant chaque réponse :
*Nature :
*Genre :
*Nombre :
*Fonction :
(J’ai remarqué que les élèves confondent souvent la nature et la fonction d’une part, le genre et le nombre d’autre part.)
Après des semaines où ils ont dû écrire cette litanie : nature, genre, nombre, fonction, ils ne commettent plus d’erreur.
La recherche de la fonction des mots dans la phrase est le travail le plus plaisant et le plus intéressant. Il n’y a rien de plus simple : les mots s’organisent autour du verbe ; le verbe exprime dans la plupart des cas une action. Il s’agit de repérer qui fait cette action : c’est l’agent de l’action ; puis quel est l’objet de l’action, c’est le complément d’objet.
J'ai mis en gras ce que je voulais commenter...

Ce texte est écrit par quelqu'un qui maîtrise la grammaire. J'aurais pu l'écrire aussi. Mais ce n'est pas du tout ce que ressentent mes élèves. Rien n'est simple, évident pour eux. " Il n'y a rien de plus simple " : pour eux, il n'y a rien de plus compliqué ! Comment peut-on écrire ça si on a déjà enseigné dans les mêmes classes que moi ? Impossible. Même chose pour les natures. J'ai beau, moi aussi, leur expliquer à quel point c'est logique, pour eux, pas du tout.

TOUS mes élèves confondent nature et fonction...

Dans ce texte, on parle de l'absence d'exercices systématiques. En primaire, je ne sais pas, mais au collège (l'auteur dit qu'en 6e, ce n'est pas trop tard), tous mes collègues et moi-même en faisons. Et bien mes 3e ne savent rien de rien.

Ce texte a l'air très bien, mais je vois bien qu'il ne peut pas fonctionner avec les élèves que j'ai. Et je pense que Moon, tu en as fait, des exercices systématiques, et apparemment, ça ne marche pas non plus.

Ça me fait penser à un prof de maths qui donnerait des conseils pour que les élèves réussissent une démonstration. Pour prouver que ce triangle est isocèle (moi, je n'arrivais jamais à faire ce genre d'exercice), c'est simple, il suffit de faire ça... ça...[u] Rolling Eyes

Lora
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: mes 6ème ne savent toujours pas ce qu'est un GN

Message par moon le Jeu 28 Fév 2013 - 9:14

Thaline, Lora, oui c'est le même genre d'élèves que j'ai. Et je pense que Dinaa a les mêmes. Ils ne mettent de sens sur rien, ou pas grand chose, même pas "gauche" et "droite", par exemple. Cela dit j'ai vu qu'en faisant beaucoup de systématique ( voir le travail sur les déterminants), ils peuvent prendre quand même quelques repères. Au contrôle, ils ont réussi l’exercice sur les natures des déterminants au sens où même ceux qui ont eu 0 se sont juste emmêlés dans les noms des déterminants ce qui prouve que déjà, ils les ont retenus. Bref. A force d’insister, sur la nature d'un mot, ça peut rentrer. Mais là je crois que c'est l'histoire du groupe de mots qui bloque. Cela dit je vais contourner l'obstacle pour le moment, et essayer de travail de manière systématique les exercices que vous avez proposés, ce sera toujours ça de pris!
J'édite pour préciser : merci à Maladroit pour l'entreprise de déculpabilisation. En fait je ne culpabilise pas, mais j'aime bien ne pas m’ennuyer en cours. Or c'est ce qui se passe dans 2 de mes classes (6ème, 4ème) car à force de ne rien apprendre, les élèves ne savent plus répondre à grand chose, et je fais cours toute seule ou à deux ou trois élèves, ce qui me lasse profondément, parce que c'est la moitié de mon emploi du temps. Disons que pour mon bien-être personnel, j'ai une autre conception du métier.

moon
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: mes 6ème ne savent toujours pas ce qu'est un GN

Message par Isis39 le Jeu 28 Fév 2013 - 9:25

@Zorglub a écrit:
@moon a écrit:J'ai besoin de votre aide. J'ai une sixième extrêmement faible ( pour être honnête les collègues ayant pas mal de bouteille disent que c'est l'équivalent d'une segpa, niveau connaissances et comportement). Je viens de corriger la quatrième évaluation : ils ne savent toujours pas relever un GN ( sur 2 lignes, consignes : relève les GN, souligne en rouge les noms, en vert les adjectifs, en bleu les déterminants). On le fait depuis le début de l'année. Ils ont appris, réappris, on l'a fait en soutien (1 heure complète à chaque fois), en remédiation à chaque correction de contrôle. Ils ne savent toujours pas.
Avant les vacances, à force de lutter ( un contrôle par jour pendant dix jours, punition à chaque fois : les tableaux à copier cinq fois +deux tournées de retenues pour la quasi-totalité de la classe), j'ai réussi à leur faire à peu près apprendre les noms des déterminants. Donc ils peuvent un peu, quand même.
Auriez-vous des solutions à me proposer? Je vais mettre en retenue avec moi tout ceux qui ne savent pas les leçons et encore me mettre les parents à dos et donc ils vont encore refaire des exercices de ce type, mais auriez-vous des idées pour qu'ils apprennent enfin et sachent faire seuls? Quand je suis sur leur dos ils le font assez bien, mais pas en contrôle. Je suis démunie, et c'est tellement important que je ne peux pas les envoyer en 5ème sans savoir au moins cela.
Je suis certes un peu âgé (mais je n'ai pourtant pas connu de mammouths vivants et encore moins de dinos).
Je n'ai certes pas suivi vos cours.
Mais je suis bien incapable de repérer un GN ou un déterminant dans le texte de votre intervention.
Souligner les adjectifs en vert, ça, j'aurais su le faire (mais l'usage de la couleur n'est pas permis par la charte du forum).

Que se passera-t-il si on me confie des 5ème l'an prochain ?
Dois-je en parler à ma nouvelle CdE avant la répartition des services ?
Si je le fais, je crains de trahir mon incompétence notoire (et de la décevoir alors qu'elle vient de rédiger une appréciation laudative), mais ne le faisant pas je trahirais la confiance qu'elle semble me porter.

C'est dans ces cas là qu'une grande lassitude m'envahit.

Je suis dans le même cas : j'ai abandonné l'aide au devoir car je n'arrivais pas à aider les 6e en français. La façon de l'enseigner a beaucoup changé depuis que j'étais élève. Qu'est-ce qu'un groupe nominal ? QU'est-ce qu'un déterminant ? On n'utilisait pas ces termes-là quand j'étais élève.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: mes 6ème ne savent toujours pas ce qu'est un GN

Message par Celadon le Jeu 28 Fév 2013 - 9:26

Si tu travaillais avec des feuilles A4 de couleur (1 couleur par nature) que tu glisses dans des pochettes plastique protectrices sur lesquelles tu écris un mot susceptible d'appartenir à un GN ? (tu choisis à chaque fois un champ lexical pour éviter les errances sémantiques). Tu fais trois équipes : une qui donne les ordres, l'autre qui exécute, la 3ème qui juge de la validité de leur exécution.
Exemple : ton tas de mots de toutes couleurs comprend des adj, des noms, des prépositions permettant le complément du nom, des pronoms relatifs, des verbes conjugués (pour les PSR, ce qui permet de bien faire la différence avec les autres). Tu distribues ces feuilles à l'équipe 1 qui fabrique plusieurs GN. Elle dicte à l'équipe 2 au tableau les mots de ce GN en désordre. A charge pour celle-ci de constituer un GN valide en verbalisant la nature des mots qu'elle aligne, en recherche, au tableau. Puis quand ils sont sûrs d'eux, les élèves de cette équipe se saisissent chacun de la fiche correspondante que les élèves de l'équipe 1 leur ont données et se placent en ordre l'un après l'autre pour que le GN soit lisible sur les fiches qu'ils portent. La 3ème équipe valide ou pas ce qui est écrit. Discussions si la validation est incorrecte.
C'est un peu long au début, mais après ça vaut le coup et c'est payant.
Tu compliques le jeu en introduisant les fonctions. Tu en as pour l'année...

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: mes 6ème ne savent toujours pas ce qu'est un GN

Message par Celadon le Jeu 28 Fév 2013 - 9:28

DOUBLON EDITE

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: mes 6ème ne savent toujours pas ce qu'est un GN

Message par doctor who le Jeu 28 Fév 2013 - 9:30

Je n'ai pas fait de cours sur nature et fonction. Tous mes élèves de 6è, sauf problème d'analphabétisme, comprennent la différence, même s'il leur arrive de faire des fautes. Tout simplement parce que les notions reviennent à chaque cours de grammaire. Je leur fais faire des "cartes mentales" (des schémas, en fait) où la nature et la fonction sont distingués très clairement, et ont une place bien différente. Faudra que je joigne des images.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: mes 6ème ne savent toujours pas ce qu'est un GN

Message par MarieL le Jeu 28 Fév 2013 - 9:39

@moon a écrit:J'ai besoin de votre aide. J'ai une sixième extrêmement faible ( pour être honnête les collègues ayant pas mal de bouteille disent que c'est l'équivalent d'une segpa, niveau connaissances et comportement). Je viens de corriger la quatrième évaluation : ils ne savent toujours pas relever un GN ( sur 2 lignes, consignes : relève les GN, souligne en rouge les noms, en vert les adjectifs, en bleu les déterminants). On le fait depuis le début de l'année. Ils ont appris, réappris, on l'a fait en soutien (1 heure complète à chaque fois), en remédiation à chaque correction de contrôle. Ils ne savent toujours pas.
Avant les vacances, à force de lutter ( un contrôle par jour pendant dix jours, punition à chaque fois : les tableaux à copier cinq fois +deux tournées de retenues pour la quasi-totalité de la classe), j'ai réussi à leur faire à peu près apprendre les noms des déterminants. Donc ils peuvent un peu, quand même.
Auriez-vous des solutions à me proposer? Je vais mettre en retenue avec moi tout ceux qui ne savent pas les leçons et encore me mettre les parents à dos et donc ils vont encore refaire des exercices de ce type, mais auriez-vous des idées pour qu'ils apprennent enfin et sachent faire seuls? Quand je suis sur leur dos ils le font assez bien, mais pas en contrôle. Je suis démunie, et c'est tellement important que je ne peux pas les envoyer en 5ème sans savoir au moins cela.

Si ces élèves ont réellement un profil Segpa, la consigne peut être trop difficile en effet. Nos collègues de Segpa insistent beaucoup sur cela : un seul objectif par question (un exercice pour les adjectifs, un autre pour les noms, le GN pour la fois suivante par exemple).

Là, il me semble comprendre un peu et élèves et parents... Et puis cela signifie donc qu'ils ne voient plus que des notions qui leur paraissent arides en Français ? Plus de plaisir, plus de lecture, plus d'échanges ?...

_________________
Je suis ce que je suis et je suis l'être même, je suis ma volonté en moi-même exaucée - A. Kalda

MarieL
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: mes 6ème ne savent toujours pas ce qu'est un GN

Message par doctor who le Jeu 28 Fév 2013 - 9:42

Je trouve que la notion de GN aboutit assez fatalement à des impasses comme celle dans laquelle se trouve Moon. Analyser mot par mot rend plus concret les notions de nature et de fonction que l'analyse par groupe.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: mes 6ème ne savent toujours pas ce qu'est un GN

Message par Iphigénie le Jeu 28 Fév 2013 - 9:42

avant les cartes mentales on faisait des tableaux d'analyse: nature, fonction.
Et de manière répétitive en effet: c'est comme ça que ça rentre. La notion de GN ne doit être introduite qu'après, à mon avis...

Sinon, moi j'ai vu grâce à l'AP (enfin en détournant l'AP de sa mission fourre-tout surtout pas disciplinaire) que la plupart des secondes chez nous n'ont pas vraiment compris ce qu'est un nom, un verbe, un pronom etc: preuve que c'est bien un problème d'apprentissage raté avec des méthodes inadaptées.
edit: cela dit j'ai vu traîner devant la photocopieuse un corrigé de commentaire de texte où le professeur avait écrit: "on trouve de nombreuses occurrences du pronom de la première personne dans toutes les fonctions grammaticales: sujet ("je") complément d'objet (c'est moi")...
On est mal barrés....



Dernière édition par iphigénie le Jeu 28 Fév 2013 - 9:48, édité 1 fois

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: mes 6ème ne savent toujours pas ce qu'est un GN

Message par doctor who le Jeu 28 Fév 2013 - 9:43

@iphigénie a écrit:avant les cartes mentales on faisait des tableaux d'analyse: nature, fonction.
Et de manière répétitive en effet: c'est comme ça que ça rentre.
Sinon, moi j'ai vu grâce à l'AP (enfin en détournant l'AP de sa mission fourre-tout surtout pas disciplinaire) que la plupart des secondes chez nous n'ont pas vraiment compris ce qu'est un nom, un verbe, un pronom etc: preuve que c'est bien un problème d'apprentissage raté avec des méthodes inadaptées.

Ne t'inquiètes pas, je fait de l'analyse grammaticale, mais sans tableau : à gauche la nature, à droite la fonction. Si pas la nature, on laisse un blanc. Mais le coup du tableau permet effectivement de matérialiser la nécessité de parler des deux. A voir pour l'année prochaine...

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: mes 6ème ne savent toujours pas ce qu'est un GN

Message par Iphigénie le Jeu 28 Fév 2013 - 9:50

Je ne m'inquiète pas pour toi Wink plus pour mes élèves (j'ai ajouté un edit... pale )

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: mes 6ème ne savent toujours pas ce qu'est un GN

Message par moon le Jeu 28 Fév 2013 - 9:51

@ Celadon : je garde ton idée pour plus tard, on n'en est pas encore là du tout.
@Axel : bien sûr que si, on a encore des moments de plaisir, de lecture, d'échange, etc. Mais il n'y a pas que cela. Le minimum qu'on attend d'un élève, c'est qu'il fasse un effort pour apprendre. Ce que eux ne font absolument plus. Ce que tu mets en gras, je l'ai fait de manière ponctuelle à un moment donné. D'ailleurs au contrôle suivant, ils ont tous eu la moyenne, et je les ai félicités. Bref, ça n'est pas la schlag pour la schlag, hein.
@Docteur who : je veux bien voir tes schémas.
En tout cas, ce qui ressort de vos commentaires, c'est qu'il faut que je me concentre sur le mot par mot, et que j'évacue la notion de groupe pour le moment. Mais alors, comment fais-tu pour les fonctions Docteur who? Une fonction est souvent occupée par un groupe de mots ( au hasard....le fameux GN).
J'édite pour rajouter après avoir lu les messages d’Iphigénie et docteur who : je fonctionne beaucoup par tableau, en 5ème, quand il faut relever par exemple des sujets / COD etc. Trois colonnes : le mot / groupe de mots relevé, sa nature, sa fonction. J'utilise souvent les couleurs aussi : vert pour la nature, rouge pour la fonction. Ils s'emmêlent un peu, mais rien de catastrophique.

moon
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: mes 6ème ne savent toujours pas ce qu'est un GN

Message par doctor who le Jeu 28 Fév 2013 - 10:20

Oui, pas de GN (et surtout pas de GV)

Cela n'empêche pas que dans la phrase "Le chat gris boit son lait.", les élèves me répondent que le sujet est "le chat gris". Et je leur dis qu'ils ont raison. Simplement, ensuite, je leur demande quel est le mot qui est vraiment sujet du verbe : pas "le", pas "gris", mais bien "chat". Ils peuvent d'ailleurs répondre "un chat", "un chat gris", "le chat", tant qu'en seconde intention on cherche le mot qui est sujet.

Si tu veux mon avis, le GN n'a pas sa place dans l'enseignement de la grammaire avant l'université, et encore.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: mes 6ème ne savent toujours pas ce qu'est un GN

Message par moon le Jeu 28 Fév 2013 - 11:18

@doctor who a écrit:
Si tu veux mon avis, le GN n'a pas sa place dans l'enseignement de la grammaire avant l'université, et encore.

. Et ça ferait combien de manuels de français de collège à mettre au panier...?

moon
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: mes 6ème ne savent toujours pas ce qu'est un GN

Message par retraitée le Jeu 28 Fév 2013 - 18:25

Commence par leur apprendre ce qu'est un nom. Méthode basique : le nom sert à nommer le monde qui nous entoure.
Dans la classe, que voyons-nous?
des personnes (le professeur, les élèves, des filles, des garçons)
Des objets : une table, avec un plateau et des pieds, tenus par des vis ou des soudures.
Des murs, un sol, un plafond, une porte des fenêtres. dehors, le ciel, des arbres, des voitures, dont on entend le Klaxon.
Voilà pour les noms "concrets et communs".
On passe aux noms propres, propriété de chacun : Kevin, Kévina, Arthur, Zoé, madame Michu.

Plus délicat, les noms abstraits. Les sentiments (l'amour, la colère,etc) permettent de démarrer.Les qualités.

Pour les "déterminants" : tu poses sur le bureau le contenu de ta trousse, remplie à dessein d'objets variés (un crayon à papier, différents crayons de couleur, un stylo, une règle ou deux, etc )

Maintenant, tu leur dis :
Donne-moi LE stylo. Pas de problème, l'objet que tu demandes est bien DÉFINI : il n'y en a qu'un.
Ensuite : donne-moi CET objet (tu le désignes)
Enfin : Donne-moi TA trousse (tu choisis un élève)

Dans ces trois cas, les objets sont clairement définis, soit par leur unicité (le stylo) soit par leur monstration ou leur possesseur.
On complique : Donne-moi Un crayon de couleur.
L'élève peut te donner n'importe lequel.
Donne-moi Le crayon de couleur.
Il y en a plusieurs, et normalement, on va te poser la question "lequel".
Tu reformules : le crayon bleu.
Ici, l'aricle est défini, car l'adjectif détemine le nom.
Tu peux dire aussi "le crayon du milieu, de droite, le CDN détermine de quel nom il s'agit.

Et ainsi de suite.
Ensuite, tu reviens aux noms repérés, et tu introduis la notion d'adjectif : la table que tu désignes est rectangulaire, bancale, sale.
Les murs sont blancs, bleus, hauts, souillés, propres, le livre est couvert, neuf, déchiré.

Quand ils sauront cela, tu auras avancé!

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: mes 6ème ne savent toujours pas ce qu'est un GN

Message par Lora le Jeu 28 Fév 2013 - 18:49

Le problème, c'est que quand j'explique quelque chose en classe, tout semble aller bien. Ils sont capables de répondre à mes questions. On écrit la leçon, on passe aux exercices. Après avoir expliqué lu la consigne, ils font leurs exercices et ça se passe bien. Je passe dans les rangs, je les aide si besoin, je corrige avec eux. En tout cas, quand ils partent, j'ai l'impression qu'ils ont compris. Mais quand c'est le moment du contrôle ou simplement lorsqu'on fait un rappel, ou bien encore quand on a à nouveau besoin de cette notion pour aller plus loin, ils ne savent rien. Et c'est encore pire dans les plus hautes classes (4e et 3e), parce qu'ils n'ont même plus l'envie de comprendre.
Enfin, cette méthode devrait être celle des instits. Au collège, on ne devrait pas commencer à la base à ce point-là (je n'accuse personne, c'est juste un constat amère).

Lora
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum