Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
gwendolyne
Niveau 9

Le meurtre dans la littérature

par gwendolyne le Lun 23 Fév 2009 - 12:33
Bonjour,

dans le cadre d'une séquence de 1° sur Thérèse Raquin ou L'Etranger (pas encore tranché), j'aimerais étudier un GT autour de figures de meurtriers. J'ai pensé à Grenouille dans Le Parfum, mais j'aimerais également traiter ce thème en poésie et au théâtre, avez-vous des références ? Je ne me souviens plus si des scènes de meurtre sont rapportées ou décrites dans Othello, Hamlet ou La Leçon par exemple ? Quant à la poésie, rien ne me vient à l'esprit...
Merci de votre aide !

_________________
"Un rêveur est celui qui ne trouve son chemin qu'au clair de lune et qui, comme punition, aperçoit l'aurore avant les autres hommes." Oscar Wilde
avatar
John
Médiateur

Re: Le meurtre dans la littérature

par John le Lun 23 Fév 2009 - 12:56
Je propose :

Roman : Thérèse Desqueyroux, Les caves du Vatican, Les frères Karamazov, La dame de pique, Les gommes, L'étranger, les Agatha Christie...

Théâtre : Electre de Giraudoux, Phèdre et Britannicus de Racine, La leçon de Ionesco, Ubu roi de Jarry (dans Koltès il doit y avoir aussi, et peut-être dans le Cid ?), Lorenzaccio (avec travail possible sur le récit)...

Poésie : C'est plus dur : Les châtiments et La mort du loup, mais il y en a certainement d'autres.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
queen
Habitué du forum

Re: Le meurtre dans la littérature

par queen le Lun 23 Fév 2009 - 13:13
Je ne sais pas si ça peut convenir, il y a le récit de Théramène rapportant la mort d Hippolyte.
Ton GT semble intéressant. Je pensais faire qqch de ressemblant. Je me limitais aux extraits de roman. J avais d ailleurs demandé conseil ici.
J avais pensé à Julien Sorel tirant sur Mme de Rênal, l incipit de la Condition humaine. Et Farnace m avait conseillé aussi Notre Dame de Paris (merci Farnace!) .
Je ne le ferai au final peut être pas cette année, mais l idée me plaît beaucoup!
avatar
queen
Habitué du forum

Re: Le meurtre dans la littérature

par queen le Lun 23 Fév 2009 - 13:15
Attention, pour Le Parfum, il faut éviter les LA car oeuvre étrangère.
avatar
gwendolyne
Niveau 9

Re: Le meurtre dans la littérature

par gwendolyne le Lun 23 Fév 2009 - 13:23
Merci pour vos idées !
Queen, le récit de la mort d'Hippolyte me paraît davantage celui d'une mort accidentelle que d'un meurtre, non ? Par ailleurs, on peut faire UNE LA d'une oeuvre étrangère, c'est une OI entière qui est à éviter ! Chaque année, je fais un texte étranger en LA, et, souvent je leur montre le texte en VO, c'est marrant Very Happy
S'il y a d'autres pistes...

_________________
"Un rêveur est celui qui ne trouve son chemin qu'au clair de lune et qui, comme punition, aperçoit l'aurore avant les autres hommes." Oscar Wilde
avatar
John
Médiateur

Re: Le meurtre dans la littérature

par John le Lun 23 Fév 2009 - 13:32
Hippolyte est tué par le monstre envoyé par Neptune, ce n'est pas accidentel.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Circé
Expert spécialisé

Re: Le meurtre dans la littérature

par Circé le Lun 23 Fév 2009 - 13:35
En théâtre: La machine infernale
En roman: Jacques Lantier et le fameux passage sur la fêlure héréditaire ou le meutre de Séverine
En poésie: y'en a sûrement mais ça ne me vient pas
avatar
John
Médiateur

Re: Le meurtre dans la littérature

par John le Lun 23 Fév 2009 - 13:38
Ah oui, des meurtres chez Zola, y en a :

La Fortune des Rougon, Germinal, La faute de l'abbé Mouret et La bête humaine.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
queen
Habitué du forum

Re: Le meurtre dans la littérature

par queen le Lun 23 Fév 2009 - 13:44
@gwendolyne a écrit:Merci pour vos idées !
Queen, le récit de la mort d'Hippolyte me paraît davantage celui d'une mort accidentelle que d'un meurtre, non ? Par ailleurs, on peut faire UNE LA d'une oeuvre étrangère, c'est une OI entière qui est à éviter ! Chaque année, je fais un texte étranger en LA, et, souvent je leur montre le texte en VO, c'est marrant Very Happy
S'il y a d'autres pistes...

Embarassed Je ne savais pas qu on pouvait faire la LA d une oeuvre étrangère Embarassed Je me suis toujours limitée à les donner en cursive!

Par contre pour Hippolyte, selon moi, c est bien un meurtre. Thésée a demandé vengeance à Neptune qui a envoyé un monstre. Mais bon, c est un "meurtre surnaturel"et ça ne cadrera peut être pas avec ce que tu veux démontrer.
avatar
Ruthven
Monarque

Re: Le meurtre dans la littérature

par Ruthven le Lun 23 Fév 2009 - 14:10
Difficile de passer à côté de Crime et châtiment, et du théâtre de Shakespeare (Macbeth par exemple), et il y a aussi le drôle de texte de Thomas de Quincey, De l'assassinat considéré comme un des beaux arts.

En poésie, Maldoror s'en donne à coeur joie. Il y a "Le vin de l'assassin" dans les Fleurs du Mal. Chez Hugo, dans "La conscience", la tourmente de Caïn.

Au théâtre, Bouquins a édité des pièces du Grand guignol. Voir aussi dans la même collection, Théâtre de la cruauté et récits sanglants en France (XVI-XVII) avec des tas de textes originaux.

Pour l'autobiographie, il y a le texte surprenant de Pierre Rivière édité par Foucault, Moi, Pierre Rivière, ayant égorgé ma mère, ma soeur et mon frère...

Et un peu de philo. pour terminer A. Philonenko, Tueurs. Figure du meurtre (bien meilleur que la Petite métaphysique du meurtre d'E. Abécassis).
avatar
Abraxas
Doyen

Re: Le meurtre dans la littérature

par Abraxas le Lun 23 Fév 2009 - 14:18
Meurtre en direct live à la fin du quatrième acte d'Horace. Essentiel dans l'Histoire de la littérature.
Le Bouquins sur le théâtre sanglant du XVI-XVIIème est remarquable — en plus, c'est un copain qui l'a dirigé. Mais ce sont des textes rares, souvent. Autant initier d'abord les élèves aux incontournables.
avatar
Maissa
Fidèle du forum

Re: Le meurtre dans la littérature

par Maissa le Lun 23 Fév 2009 - 14:20
Que penses-tu du poème "Le temps de vivre" de Boris Vian ?
avatar
gwendolyne
Niveau 9

Re: Le meurtre dans la littérature

par gwendolyne le Lun 23 Fév 2009 - 14:34
Merci encore ! Je vais chercher ces textes que, honte à moi, je ne connais pas tous Embarassed Notamment le poème de Vian Maïssa...

_________________
"Un rêveur est celui qui ne trouve son chemin qu'au clair de lune et qui, comme punition, aperçoit l'aurore avant les autres hommes." Oscar Wilde
avatar
nuages
Doyen

Re: Le meurtre dans la littérature

par nuages le Lun 23 Fév 2009 - 15:19
En théâtre tu as une pièce formidable d'Albert Camus sur le meurtre: LE MALENTENDU , d'après un fait divers réel, repris dans un passage de l'Etranger. C'est très court et très facile, les élèves adorent car la pièce a une intrigue policière. Une vieille mère et sa fille tiennent une petite auberge en Tchécoslovaquie et assassinent les voyageurs de passage pour les voler afin de partir vivre au soleil. Elles assassinent le fils prodigue revenu après 20 ans d'absence, qu'elles n'avaient pas reconnu. Tu peux faire un lien avec l'Etranger et avec le fait divers comme source d'inspiration littéraire (idem avec les soeurs Papin qui a inspiré Genet pour LES BONNES et le beau film LES BLESSURES ASSASSINES ).
Chez Musset, plus facile que Lorenzaccio, Coelio se fait assassiner par le mari jaloux de Marianne dans LES CAPRICES DE MARIANNE, superbe scène théâtrale.
Côté nouvelle : le meurtre de Carmen chez Mérimée
Pour la technique de narration romanesque : MODERATO CANTABILE de Duras (un meurtre a lieu dans la rue, perçu depuis un appartement au cours d'une séance de piano donnée à un enfant)
Moins connu mais très beau: un meurtre par jalousie dans LE TUNNEL d'Ernesto Sabato
J'ai plein d'idées car je traite ce thème!
avatar
gwendolyne
Niveau 9

Re: Le meurtre dans la littérature

par gwendolyne le Lun 23 Fév 2009 - 15:59
Merci Nuages, j'avais oublié cette pièce de Camus ainsi que le meurtre de Coelio ! Moderato Cantabile...jamais dépassé les deux premières pages Embarassed Le Tunnel, connais pas du tout !

Tu traites ce thème en 1° ?

John, ce que je voulais dire par "mort accidentelle" c'est qu'Hippolyte ne meurt pas directement de la main de son père, je me suis mal exprimée.

_________________
"Un rêveur est celui qui ne trouve son chemin qu'au clair de lune et qui, comme punition, aperçoit l'aurore avant les autres hommes." Oscar Wilde
avatar
nuages
Doyen

Re: Le meurtre dans la littérature

par nuages le Lun 23 Fév 2009 - 16:22
oui en 1ère ES mais j'ai fait aussi une séquence l'année dernière sur le meurtre en seconde pour traiter les genres narratifs (avec le "meurtre" de Mme de Rênal dans l'église de Verrières aussi et le passage du meurtre à la hache de l'usurière dans CRIME ET CHATIMENT qui épouvante les élèves , ils poussent des cris quand Raskolnikov atteint la tempe de la vieille et que le sang jaillit).
En seconde on peut faire un meurtre très court et hallucinant raconté (à qui? ) par l'assassin lui-même dans LE COEUR REVELATEUR de Poe ( Nouvelles Histoires Extraordinaires), précurseur de l'horreur!
avatar
retraitée
Vénérable

meurtres

par retraitée le Lun 23 Fév 2009 - 17:21
Chez Phœbus libretto, de Max AUB, "Crimes exemplaires", de Meyer LEVIN, "Crime";
Et n'oublions pas Balzac "La fille aux yeux d'or", Barbey "Le bonheur dans le crime", entre autres;
Quant à "American psycho", de Bret Easton Ellis, il faut supporter, ce ne fut pas mon cas.
avatar
Abraxas
Doyen

Re: Le meurtre dans la littérature

par Abraxas le Lun 23 Fév 2009 - 17:27
Hippolyte meurt parce que c'est un imbécile. Aussi stupide que Joseph avec Mme Putiphar. Bien fait pour lui.
(Au passage, John, dans la pièce grecque originelle, il est puni par les dieux — en fait par Aphrodite, qui se charge du destin de tout le monde, dans cette histoire — parce qu'il n'aime pas les femmes. Du coup, chez Racine, comme il a inventé Aricie pour qu'on ne croie pas qu'il faisait allusion à Philippe d'Orléans, c'est à peu près incompréhensible — sauf à considérer comme Goldmann que c'est un dieu janséniste, un deus irae quelconque qui n'a aucun compte à rendre à personne. Mais dans tous les cas, ce n'est pas un meurtre, c'est une exécution. Fin parenthèse, ouf…)
avatar
Maissa
Fidèle du forum

Re: Le meurtre dans la littérature

par Maissa le Lun 23 Fév 2009 - 17:38
"Moins connu mais très beau: un meurtre par jalousie dans LE TUNNEL d'Ernesto Sabato"

Ah, superbe roman ! Smile
avatar
Abraxas
Doyen

Re: Le meurtre dans la littérature

par Abraxas le Lun 23 Fév 2009 - 17:43
Oui, roman parfait pour se tirer une balle les soirs de mauvais temps… Un chef d'œuvre, à aprt ça.
avatar
ysabel
Devin

Re: Le meurtre dans la littérature

par ysabel le Lun 23 Fév 2009 - 20:58
ne pas oublier l'extrait de Une Vie quand Julien tue Jeanne et son amant enfermés dans une carriole.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
Invité
Invité

Re: Le meurtre dans la littérature

par Invité le Lun 23 Fév 2009 - 21:02
"Elle me résistait , je l'ai assassinée".. dixit Antony d'Alexandre Dumas..

Chez Hugo scène magnifique ..La fin de Lucrèce Borgia que j'ai donné en commentaire l'an dernier avec la révélation de la pièce "je suis ta mère"..

dans le même ordre le trés beau final de la Tour de Nesle d'Alexandre Dumas.. que l'on peut trouver en collection omnibus.

En poésie, un rapport certain avec le crime "les mains de Lacenaire" dans Emeaux et Camées de Théophile Gautier.

Sinon le récit du meurtre perpétré par Roque dans l'Education sentimentale est trés intéressant... en voilà un grand artiste que l'on ne lit pas assez.
avatar
Abraxas
Doyen

Re: Le meurtre dans la littérature

par Abraxas le Mar 24 Fév 2009 - 5:30
Ah, la fin d'Antony, c'est extraordinaire. J'ai fait la pièce une fois, en Seconde, et ça avait très bien marché.
La Tour de Nesle, c'est moins facile à trouver en édition séparée.
On ne lit plus le théâtre de Dumas, et c'est bien dommage. Hugo l'a supplanté, alors qu'il lui devait beaucoup (après tout, Henri III et sa cour a précédé Hernani de plusieurs mois).
Si jamais il y a des inconditionnels de Dumas… Très beau (esthétiquement parlant) petit volume sur lui en Gallimard-Découvertes. Je connais l'auteur, et le sérieux de l'information — sans parler du style… Very Happy
Invité
Invité

Re: Le meurtre dans la littérature

par Invité le Mar 24 Fév 2009 - 7:48
Dumas pense d'abord en terme de spectacle et de mouvement..et ne cesse de mettre en scène certains tabous ; et a eu beaucoup d'ennuis avec la censure.

Ce qui le dessert est évidemment que les metteurs en scène ne le connaissent pas.. Antony n'a semble-til pas été remonté depuis le début du 20°s ....contrairement du reste à la Tour de Nesle qui a fait l'objet d'une mise en scène par Silvia Montfort... Un rôle de femme fatale comparable à la Lucrêce Borgia d'Hugo.

Il faut bien sur excepter Kean qui a bénéficié du travail de Sartre et qui a donné lieu à des sujets de bac.
Invité
Invité

Re: Le meurtre dans la littérature

par Invité le Mar 24 Fév 2009 - 8:24
Et au théâtre toujours, un trés beau meurtre à distance: celui d'Hedwig dans Canard sauvage d'Ibsen. Une production magnifique avec Judith Henri tourne dans toute la France et si elle arrive dans votre bourgade, je vous convie vraiment à y aller. Des acteurs de tout premier ordre..et on ne s'ennuie pas un instant.
Contenu sponsorisé

Re: Le meurtre dans la littérature

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum