La salle de classe n’est pas une cabine de bronzage !

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La salle de classe n’est pas une cabine de bronzage !

Message par doublecasquette le Ven 1 Mar - 21:26

@dandelion a écrit:Mais si je ne me trompe pas, on doit beaucoup travailler la latéralisation parce que cela aide à apprendre à lire?

Ça se faisait beaucoup, jusqu'aux années 90. Les pré-requis, ça s'appelait. Latéralisation, topologie, désignation, symbolisation, rythme, algorithmes, et j'en oublie certainement. Jusqu'en GS et même au début du CP.
C'était l'époque où ils apprenaient à lire en trois à six mois...

Après, on s'est mis à dire que le petit d'homme était un homme comme les autres, en moins haut, c'est tout, et qu'il naissait latéralisé, orienté dans l'espace, comprenant tellement bien la symbolisation qu'il fallait simplement l'immerger dans les livres et les nombres jusqu'au cou pour que le déclic se produisît.
"On" a dit à Peillon que grâce à sa réforme, ils apprendront tous à lire en trois années scolaires...


doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle de classe n’est pas une cabine de bronzage !

Message par dandelion le Ven 1 Mar - 21:36

@doublecasquette a écrit:
@dandelion a écrit:Mais si je ne me trompe pas, on doit beaucoup travailler la latéralisation parce que cela aide à apprendre à lire?

Ça se faisait beaucoup, jusqu'aux années 90. Les pré-requis, ça s'appelait. Latéralisation, topologie, désignation, symbolisation, rythme, algorithmes, et j'en oublie certainement. Jusqu'en GS et même au début du CP.
C'était l'époque où ils apprenaient à lire en trois à six mois...

Après, on s'est mis à dire que le petit d'homme était un homme comme les autres, en moins haut, c'est tout, et qu'il naissait latéralisé, orienté dans l'espace, comprenant tellement bien la symbolisation qu'il fallait simplement l'immerger dans les livres et les nombres jusqu'au cou pour que le déclic se produisît.
"On" a dit à Peillon que grâce à sa réforme, ils apprendront tous à lire en trois années scolaires...

Ah, il me semblait bien que ma mère me disait avoir appris ça à l'école normale! D'ailleurs quand fille 2 a compris qu'on lisait de gauche à droite, elle a commencé à lire des syllabes (et à écrire des messages qu'on doit lui dicter lettre à lettre, c'est d'ailleurs comme ça que fille 1 a appris toute seule à lire sans que sa mère, qui l'avait indignement exposée au savoir Very Happy , ne s'en rende même compte Embarassed ).

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle de classe n’est pas une cabine de bronzage !

Message par JPhMM le Ven 1 Mar - 21:39

@Pseudo a écrit:Le nombre de fois où on m'a dit : "non, l'autre gauche", parce que j'avais tourné dans la mauvaise direction...
Ainsi donc tu serais vraiment François Hollande ! Shocked

Spoiler:
Razz

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle de classe n’est pas une cabine de bronzage !

Message par phi le Ven 1 Mar - 21:40

L'approche par compétences, yaksadvrè

Donc, la latéralisation dans les programmes:

Cycle1:
TD P { margin-bottom: 0cm; }P { margin-bottom: 0.21cm; }



AG10

Distinguer
ce qui est :


-
devant,



AG11

a

-
derrière,



b

-
au-dessus,



c

-
au-dessous,


d

- à
droite,



e

- à
gauche,


f

-
loin,


g

-
près.




TD P { margin-bottom: 0cm; }P { margin-bottom: 0.21cm; }



DM27

Distinguer
sa gauche et sa droite.





En MS:




AL15

Écrire son prénom en majuscules
d’imprimerie en respectant l’horizontalité et l’orientation
de gauche à droite.




Au CP:
TD P { margin-bottom: 0cm; }P { margin-bottom: 0.21cm; }


GE01

Situer un objet et utiliser le
vocabulaire permettant de définir des positions (devant,
derrière, à gauche de, à droite de…).







TD P { margin-bottom: 0cm; }P { margin-bottom: 0.21cm; }

phi
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle de classe n’est pas une cabine de bronzage !

Message par dandelion le Ven 1 Mar - 21:45

Les positions à l'école maternelle, mais c'est trash! Razz
Ah le livret de compétences avec ses petits cercles de couleur, déjà caduc quand on te le transmet, et auquel notre couple malgré son bac plus douze cumulé n'a pas tout compris, c'est sûr que ça améliore la communication entre l'école et les parents, et qu'on se dit qu'au moins la maîtresse a employé efficacement son temps furieux

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle de classe n’est pas une cabine de bronzage !

Message par phi le Ven 1 Mar - 21:47

Tu as tout compris, ça sert principalement à s'assurer que l'enseignant fait autre chose que surveiller des siestes Rolling Eyes

phi
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle de classe n’est pas une cabine de bronzage !

Message par User5899 le Ven 1 Mar - 21:48

@Olympias a écrit:Avant donc que d'écrire, apprenez à penser (Chant I)
Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement,
Et les mots pour le dire arrivent aisément. (Chant I)
Hâtez-vous lentement, et sans perdre courage,
Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage,
Polissez-le sans cesse, et le repolissez,
Ajoutez quelquefois, et souvent effacez. (Chant I)
Un sot trouve toujours un plus sot qui l'admire

Dommage que nos Diafoirus ne pensent pas plus souvent à Boileau...Mais c'est vrai que des alexandrins (12 pieds, donc il faut compter sur 2 mains et 2 doigts...) et un peu de chrono (remonter au XVIIè siècle), pour le trio SGEN-UNSA-FCPE c'est trop....Préservons nos enfants de l'entorse cérébrale....
Tout ce que vous voulez, mais il n'y a pas de pieds en français furieux


JP, cher, cher JP ! mdr mdr

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle de classe n’est pas une cabine de bronzage !

Message par phi le Ven 1 Mar - 22:00

@dandelion a écrit:
@doublecasquette a écrit:
@dandelion a écrit:Mais si je ne me trompe pas, on doit beaucoup travailler la latéralisation parce que cela aide à apprendre à lire?

Ça se faisait beaucoup, jusqu'aux années 90. Les pré-requis, ça s'appelait. Latéralisation, topologie, désignation, symbolisation, rythme, algorithmes, et j'en oublie certainement. Jusqu'en GS et même au début du CP.
C'était l'époque où ils apprenaient à lire en trois à six mois...

Après, on s'est mis à dire que le petit d'homme était un homme comme les autres, en moins haut, c'est tout, et qu'il naissait latéralisé, orienté dans l'espace, comprenant tellement bien la symbolisation qu'il fallait simplement l'immerger dans les livres et les nombres jusqu'au cou pour que le déclic se produisît.
"On" a dit à Peillon que grâce à sa réforme, ils apprendront tous à lire en trois années scolaires...

Ah, il me semblait bien que ma mère me disait avoir appris ça à l'école normale!
J'ai des petits livrets utilisés par mes grands parents là-dessus, mais en 24h/semaine, je n'ai pas le temps d'utiliser ça Sad (c'est pas que j'aime utiliser des manuels anciens, mais ils sont très jolis et intemporels Embarassed )

Cela étant, je ne me souviens pas avoir travaillé ça du tout lorsque j'étais élève (ça ne devait plus se faire beaucoup, dans les années 90) mais je crois que dans mon cas (la balle m'arrive sur la droite, je plonge à gauche Embarassed les notes sur la partition montent, je descend dans les graves Shocked On me dit de tourner à gauche, je vais à droite, etc etc...) c'est de famille en fait Neutral

phi
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle de classe n’est pas une cabine de bronzage !

Message par dandelion le Ven 1 Mar - 22:08

Cripure a écrit:
@Olympias a écrit:Avant donc que d'écrire, apprenez à penser (Chant I)
Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement,
Et les mots pour le dire arrivent aisément. (Chant I)
Hâtez-vous lentement, et sans perdre courage,
Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage,
Polissez-le sans cesse, et le repolissez,
Ajoutez quelquefois, et souvent effacez. (Chant I)
Un sot trouve toujours un plus sot qui l'admire

Dommage que nos Diafoirus ne pensent pas plus souvent à Boileau...Mais c'est vrai que des alexandrins (12 pieds, donc il faut compter sur 2 mains et 2 doigts...) et un peu de chrono (remonter au XVIIè siècle), pour le trio SGEN-UNSA-FCPE c'est trop....Préservons nos enfants de l'entorse cérébrale....
Tout ce que vous voulez, mais il n'y a pas de pieds en français furieux


JP, cher, cher JP ! mdr mdr
Euh, comment dit-on alors? (pas taper, pas taper, je ne vois vraiment pas ce qu'il faut dire?)
Phi, la distinction grave-aigu, j'inverse et je le sais, donc j'essaie de dire le contraire de ce que j'entends et ça marche (au cours d'éveil musical, la prof nous a dit qu'une grosse partie du travail consistait à bien repérer cette distinction, donc ça ne doit pas être si naturel que ça?). Pour le gauche-droite, comme pour le sens de l'orientation, j'aurais tendance à penser qu'à défaut d'un entraînement conséquent, on l'acquiert avec difficulté. Cela dit fille 1 qui a 8 ans et lit très bien depuis trois ans doit toujours utiliser le truc de 'la main avec laquelle j'écris' pour repérer sa main droite (fille 2 étant quasi ambidextre, ça va être plus dur Rolling Eyes ). Son sens de l'orientation est aussi défaillant cela dit.

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle de classe n’est pas une cabine de bronzage !

Message par phi le Ven 1 Mar - 22:19

Je lis aussi depuis l'âge de 3 ans, et j'ai commencé à écrire des 2 mains... Heureusement j'ai eu le bras dans le plâtre au moment où j'ai vraiment appris à écrire, et je suis devenue vraiment droitière, mais pendant des années il me fallait d'autres repères pour savoir où était ma droite, j'aurais été incapable de le dire sans regarder mes mains ("comment voulez-vous que je sache avec laquelle j'écris, puisque là tout de suite je n'écris pas ?" ) Ce n'est en tous cas pas du tout instinctif chez moi, même si j'arrive à compenser avec de l'entrainement et de la concentration WinkWink
J'entends bien la distinction grave/aigu, mais une fois sur 2 je vais aller vers la gauche du clavier alors que les notent montent SadSad

phi
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle de classe n’est pas une cabine de bronzage !

Message par User5899 le Ven 1 Mar - 22:53

Un pied est un groupe d'au moins deux syllabes, type spondée, anapeste, trochée, iambe, etc. En anglais, ça marche Razz
En français, ce sont des syllabes, tout "bêtement" Very Happy

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle de classe n’est pas une cabine de bronzage !

Message par philann le Ven 1 Mar - 23:27



Et bien non ! N’en déplaise aux fervents défenseurs du « temps d’exposition au savoir », la durée d’enseignement n’est pas une garantie de sa qualité.
[...]

Donc résolument NON ! La salle de classe n’est pas une cabine de bronzage ! Les défenseurs du « temps d’exposition au savoir » se trompent et nuisent aux élèves les plus fragiles, provoquant volontairement « coups de soleil » et « cancer de la peau »… Que diriez-vous à un professionnel mettant délibérément votre avenir en danger ? Dans l’Éducation Nationale, c’est l’avenir de la Nation que certains mettent en danger par leurs revendications disciplinaires et corporatistes.


Maintenant, la messe est dite, et pour ma part je sais qui est l'ennemi!! furieux darkvador
Comparer un "temps d'exposition au savoir" comme quelque chose de nuisible, voir de dangereux... comparer la chose avec un cancer... Shocked
Mais je rêve, enfin je cauchemarde là!!! Il y a vraiment des profs pour écrire des c........ comme ça?? Sans honte???
Au passage, dans quels établissements travaillent-ils ces braves gens pour que leurs élèves encourent le risque d'une trop grande exposition au savoir??? Parce que les miens, ils risquent plein de choses (y compris se faire casser la gueule) mais alors vraiment pas celui là!! cafe

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle de classe n’est pas une cabine de bronzage !

Message par Frisouille le Ven 1 Mar - 23:39

@phi a écrit:Extrêmement logique: faire la même chose en moins de temps sera bien moins fatigant et stressant, surtout pour les plus fragiles (oui il paraît que ceux qui défendent 26h/semaine ne pensent qu'aux plus forts)
Bon, comme ça ne tient pas debout, je suppose que ça implique un allégement conséquent des contenus, parce que trop de savoir, c'est comme un coup de soleil, ça fait mal au crâne...
Si on allège encore les contenus, on aura d'un côté ceux qui n'ont que les quelques heures d'école enrichi en periscolaire et allégé en contenus pour s'instruire et de l'autre ceux qui ont papa, maman, tonton Eudes, la bibliothèque etc etc pour enrichir leur ensoleillement intérieur. Ce n'est donc pas du tout facteur d'inégalité par conséquent.
Ainsi seront dressés les gentils consommateurs de demain "chut, pas penser!" furieux

Frisouille
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle de classe n’est pas une cabine de bronzage !

Message par Invité23 le Sam 2 Mar - 8:20

@Zenxya a écrit:
@Celadon a écrit:Je me demande si ce que j'ai constaté pendant ma rééducation est à mettre sur le compte des "méthodes", mais au moins 1/3 (et je suis généreuse) des aides-soignants + mon kiné n'étaient pas latéralisés et confondaient régulièrement droite et gauche. Il fallait que mon kiné se tourne dans mon sens pour repérer la jambe à soigner. Epidémie ? Etrange. Ils étaient tous jeunes.
ben moi J'ai 49 ans (bientôt) et je me trompe toujours ente ma droite et ma gauche, en voiture chez parfois un cauchemar, il faut pas me dire "tourne à droite" mais me monter la direction avec la main si vous voulez que ça marche de suite et je n'ai pas appris avec les nouvelles méthodes (zavaient pas encore inv Twisted Evil enté les scienéduc)

Idem pour moi, j'hésite souvent, en particulier quand je suis fatiguée, alors... Même chose pour mon père. C'est peut-être une forme de dys ?

Invité23
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle de classe n’est pas une cabine de bronzage !

Message par Pseudo le Sam 2 Mar - 9:29

Lilyrose a écrit:
@Zenxya a écrit:
@Celadon a écrit:Je me demande si ce que j'ai constaté pendant ma rééducation est à mettre sur le compte des "méthodes", mais au moins 1/3 (et je suis généreuse) des aides-soignants + mon kiné n'étaient pas latéralisés et confondaient régulièrement droite et gauche. Il fallait que mon kiné se tourne dans mon sens pour repérer la jambe à soigner. Epidémie ? Etrange. Ils étaient tous jeunes.
ben moi J'ai 49 ans (bientôt) et je me trompe toujours ente ma droite et ma gauche, en voiture chez parfois un cauchemar, il faut pas me dire "tourne à droite" mais me monter la direction avec la main si vous voulez que ça marche de suite et je n'ai pas appris avec les nouvelles méthodes (zavaient pas encore inv Twisted Evil enté les scienéduc)

Idem pour moi, j'hésite souvent, en particulier quand je suis fatiguée, alors... Même chose pour mon père. C'est peut-être une forme de dys ?

Si en plus il faut nous rajouter des tiers temps, le sgen va pas être content Laughing

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle de classe n’est pas une cabine de bronzage !

Message par Mestelle51 le Sam 2 Mar - 9:37

Lilyrose a écrit:
@Zenxya a écrit:
@Celadon a écrit:Je me demande si ce que j'ai constaté pendant ma rééducation est à mettre sur le compte des "méthodes", mais au moins 1/3 (et je suis généreuse) des aides-soignants + mon kiné n'étaient pas latéralisés et confondaient régulièrement droite et gauche. Il fallait que mon kiné se tourne dans mon sens pour repérer la jambe à soigner. Epidémie ? Etrange. Ils étaient tous jeunes.
ben moi J'ai 49 ans (bientôt) et je me trompe toujours ente ma droite et ma gauche, en voiture chez parfois un cauchemar, il faut pas me dire "tourne à droite" mais me monter la direction avec la main si vous voulez que ça marche de suite et je n'ai pas appris avec les nouvelles méthodes (zavaient pas encore inv Twisted Evil enté les scienéduc)

Idem pour moi, j'hésite souvent, en particulier quand je suis fatiguée, alors... Même chose pour mon père. C'est peut-être une forme de dys ?

Un cliché veut que se soit les femmes qui confondent plus souvent leur droite de leur gauche que les hommes, mais cela ne m'arrive jamais. professeur

Mestelle51
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle de classe n’est pas une cabine de bronzage !

Message par phi le Sam 2 Mar - 11:09

L'article du SGEN-CFDT a écrit: N’en déplaise aux fervents défenseurs du « temps d’exposition au savoir », la durée d’enseignement n’est pas une garantie de sa qualité.

Je vais me mettre en mode avocat du diable, là, du coup. C'est vrai que "temps d'exposition au savoir" ça fait penser aux théories dont certains sont friands sur le bain de culture dans lequel on doit immerger les élèves, qui en sortiraient plus savants par imprégnation, ou quelque chose comme ça. Et comme "ce n'est pas très efficace", comme l'attaque trempette dans les pokemon, que ce soit 500 heures ou 1000, ça ne fera pas forcément grande différence Sad En fait, j'ai l'impression que cet article part d'une expression un peu bête entendue je ne sais où pour en tirer des conclusions totalement à côté de la plaque: "Comme la quantité ne fait pas la qualité, si on diminue la quantité, la qualité augmentera!" Suspect

phi
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle de classe n’est pas une cabine de bronzage !

Message par doublecasquette le Sam 2 Mar - 11:29

@phi a écrit:
@Gryphe a écrit: N’en déplaise aux fervents défenseurs du « temps d’exposition au savoir », la durée d’enseignement n’est pas une garantie de sa qualité.

Je vais me mettre en mode avocat du diable, là, du coup. C'est vrai que "temps d'exposition au savoir" ça fait penser aux théories dont certains sont friands sur le bain de culture dans lequel on doit immerger les élèves, qui en sortiraient plus savants par imprégnation, ou quelque chose comme ça. Et comme "ce n'est pas très efficace", comme l'attaque trempette dans les pokemon, que ce soit 500 heures ou 1000, ça ne fera pas forcément grande différence Sad En fait, j'ai l'impression que cet article part d'une expression un peu bête entendue je ne sais où pour en tirer des conclusions totalement à côté de la plaque: "Comme la quantité ne fait pas la qualité, si on diminue la quantité, la qualité augmentera!" Suspect

Tu crois vraiment que la qualité leur importe ?

Je sais, c'est difficile à admettre mais si tu pars du principe que le savoir est bourgeois et qu'il faut rester dans le ludique et l'utilitaire pour créer l'homme nouveau, 500 heures, c'est largement suffisant pour apprendre à attacher de gauche à droite des feuilles de papier portant chacune une donnée numérique sur un fil à linge qui pendrouille au milieu !

Après, tu vas jouer dans la cour avec Monsieur Chmorle, retraité, ancien ouvrier du bâtiment qui t'apprendra avec une tenaille et un rouleau de fil de fer à bien tendre tes fils pour couler un beau mur en béton bien droit ! Au moins, tu n'auras pas perdu ta journée...

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle de classe n’est pas une cabine de bronzage !

Message par philann le Sam 2 Mar - 11:34

Je pense que le temps d'exposition importe beaucoup au contraire, c'est ce qui fait la plus grande différence entre les élèves favorisés et les autres...

En revanche, les élèves à l'école et dans le secondaire sont de plus en plus pris en charge pour une exposition au savoir de moins en moins grande.

Spoiler:
mais on sait trier les déchets, on est "prévenu" contre la drogue et on verse une larme sur les malheureux dans le monde Suspect

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle de classe n’est pas une cabine de bronzage !

Message par phi le Sam 2 Mar - 11:54

Je veux juste dire que cette métaphore est un peu crétine en fait, quand on enseigne on n'"expose" pas les élèves au savoir, on ne se contente pas de les balancer au soleil en disant "eh bien bronzez maintenant."

phi
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle de classe n’est pas une cabine de bronzage !

Message par philann le Sam 2 Mar - 12:04

Suis d'accord mais j'insiste quand même:
Si au moins on les exposait au savoir, ce serait déjà un énorme progrès par rapport à la situation actuelle.

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle de classe n’est pas une cabine de bronzage !

Message par phi le Sam 2 Mar - 12:23

@philann a écrit:Suis d'accord mais j'insiste quand même:
Si au moins on les exposait au savoir, ce serait déjà un énorme progrès par rapport à la situation actuelle.

Je suis d'accord, mais c'est tellement facile de jeter le bébé avec l'eau du bain! En revanche je pense qu'il faut éviter d'utiliser ce genre de métaphores qui donnent des arguments aux adversaires de l'idée que nos petits ont besoin de plus d'heures de cours pour un enseignement de qualité Neutral

phi
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle de classe n’est pas une cabine de bronzage !

Message par phi le Sam 2 Mar - 12:31

Ca y est, on y est:
"Puisqu'il y a moins d'heures de cours, il faut qu'on en fasse moins"
"Pourquoi il faut alléger les programmes en primaire"

phi
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle de classe n’est pas une cabine de bronzage !

Message par Pseudo le Sam 2 Mar - 12:33

Ca me rappelle un duo de formateurs qui, lors d'une formation à l'iufm sur la pédagogie par projet, répondaient à quelques impétrants professeurs qui se consternaient du fait que, désormais, on laissait passer jusqu'au bac de parfaits analphabètes, : "en formation adulte on préfère récupérer des gens à la coloration terminale plutôt que quelqu'un qui n'est jamais allé jusque là".
Expliquant leur point de vue, il leur paraissait évident que, tout en chauffant les bancs de leur classe de première, puis de terminale, ces élèves avaient marinés dans un bain dont ils tiraient avantageusement une coloration intéressante.

Notre ébahissement de jeunes scarabées avait été immense.


_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum