Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
JPhMM
Demi-dieu

Re: Les élèves en avance qui finissent tout très vite et bien et qui s'ennuient

par JPhMM le Mar 12 Mar 2013 - 11:46
@neoinstit a écrit:Que faites-vous avez vos élèves performants qui finissent souvent leurs exercices très rapidement et quasi-parfaitement ?
Les "miens" ont des batteries d'exercices supplémentaires disponibles au fond de la salle. Ils savent qu'elles ne seront pas corrigées, mais ils les "dévorent" quand même. Je pense revenir à une de mes anciennes pratiques : fournir des petits livrets (photocopies) d'exercices avec correction à la fin, qui porteraient leurs noms et qu'ils pourraient faire et corriger en toute autonomie.
titecacahouette
Niveau 7

Re: Les élèves en avance qui finissent tout très vite et bien et qui s'ennuient

par titecacahouette le Mar 12 Mar 2013 - 11:51
J'ai eu des parents qui ont fait faire des test de QI à leurs enfants de 3 ans. (Le WPPSI-R, pas le WISC) Les généralisations? je n'en ai pas faite ! Justement j'ai bien dit qu'il y avait des degrés divers d'ennui à l'école et je n'ai pas lié les enfants HP à l'ennui à l'école si je ne m'abuse. Le seul moment où j'en ai parlé c'est quand j'ai dit que je demandais à un enfant HP d'expliquer son cheminement intellectuel...
avatar
Libé-Ration
Guide spirituel

Re: Les élèves en avance qui finissent tout très vite et bien et qui s'ennuient

par Libé-Ration le Mar 12 Mar 2013 - 12:04
@titecacahouette a écrit:J'ai eu des parents qui ont fait faire des test de QI à leurs enfants de 3 ans. (Le WPPSI-R, pas le WISC) Les généralisations? je n'en ai pas faite ! Justement j'ai bien dit qu'il y avait des degrés divers d'ennui à l'école et je n'ai pas lié les enfants HP à l'ennuie à l'école si je ne m'abuse. Le seul moment où j'en ai parlé c'est quand j'ai dit que je demandais à un enfant HP d'expliquer son cheminement intellectuel...
En parlant des "parents qui sont persuadés d'avoir engendré un petit génie", si, tu fais une généralité, et qui ne correspond pas à ce que ressentent les parents.
avatar
liskaya
Neoprof expérimenté

Re: Les élèves en avance qui finissent tout très vite et bien et qui s'ennuient

par liskaya le Mar 12 Mar 2013 - 12:08
@Patissot a écrit:Bah rien du moment qu'ils ne sont pas trop em..., on les laisse dessiner sur le cahier. De toute façon il se feront ***** toute leur scolarité, alors autant qu'ils s'y habituent dès le plus jeune âge.
C'est terrible de lire ça...
No No No
Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad
avatar
Nasopi
Bon génie

Re: Les élèves en avance qui finissent tout très vite et bien et qui s'ennuient

par Nasopi le Mar 12 Mar 2013 - 12:13
Mon aîné trouve toujours un moyen de s'occuper dans ces moments-là : quand il était petit, il regardait la carte de France affichée dans la classe (du coup il connaissait par coeur tous les départements et toutes les préfectures Razz ). Depuis qu'il est au collège il fait des exercices d'échecs dans sa tête, ça l'occupe quand il a fini et ça ne dérange personne.

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)
avatar
maikreeeesse
Neoprof expérimenté

Re: Les élèves en avance qui finissent tout très vite et bien et qui s'ennuient

par maikreeeesse le Mar 12 Mar 2013 - 12:14
@Libellune a écrit:
@titecacahouette a écrit:J'ai eu des parents qui ont fait faire des test de QI à leurs enfants de 3 ans. (Le WPPSI-R, pas le WISC) Les généralisations? je n'en ai pas faite ! Justement j'ai bien dit qu'il y avait des degrés divers d'ennui à l'école et je n'ai pas lié les enfants HP à l'ennuie à l'école si je ne m'abuse. Le seul moment où j'en ai parlé c'est quand j'ai dit que je demandais à un enfant HP d'expliquer son cheminement intellectuel...
En parlant des "parents qui sont persuadés d'avoir engendré un petit génie", si, tu fais une généralité, et qui ne correspond pas à ce que ressentent les parents.

Mais Libellune, tu ne peux pas nier que chaque année on se retrouve avec deux génies, autodéclarés par les parents. Mes premières rencontres parents/ enseignants portent généralement sur ces deux cas "qui n'avaient pas été détectés par l'enseignant des PS mais qui vraiment s'ennuient au point de ne plus vouloir venir en classe tellement c'est simple". Généralement cela se tasse dans l'année. Des enfants précoces en 12 ans d'enseignement , je n'ai pas su les reconaître/ pas rencontré, en revanche des enfants qui "s'ennuient" oui, je peux généraliser à deux par an.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Les élèves en avance qui finissent tout très vite et bien et qui s'ennuient

par JPhMM le Mar 12 Mar 2013 - 12:26
@Nasopi a écrit:Mon aîné trouve toujours un moyen de s'occuper dans ces moments-là : quand il était petit, il regardait la carte de France affichée dans la classe (du coup il connaissait par coeur tous les départements et toutes les préfectures Razz ). Depuis qu'il est au collège il fait des exercices d'échecs dans sa tête, ça l'occupe quand il a fini et ça ne dérange personne.
Ca me rappelle quelqu'un. Rolling Eyes Laughing

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Libé-Ration
Guide spirituel

Re: Les élèves en avance qui finissent tout très vite et bien et qui s'ennuient

par Libé-Ration le Mar 12 Mar 2013 - 12:35
@maikreeeesse a écrit:
@Libellune a écrit:
@titecacahouette a écrit:J'ai eu des parents qui ont fait faire des test de QI à leurs enfants de 3 ans. (Le WPPSI-R, pas le WISC) Les généralisations? je n'en ai pas faite ! Justement j'ai bien dit qu'il y avait des degrés divers d'ennui à l'école et je n'ai pas lié les enfants HP à l'ennuie à l'école si je ne m'abuse. Le seul moment où j'en ai parlé c'est quand j'ai dit que je demandais à un enfant HP d'expliquer son cheminement intellectuel...
En parlant des "parents qui sont persuadés d'avoir engendré un petit génie", si, tu fais une généralité, et qui ne correspond pas à ce que ressentent les parents.

Mais Libellune, tu ne peux pas nier que chaque année on se retrouve avec deux génies, autodéclarés par les parents. Mes premières rencontres parents/ enseignants portent généralement sur ces deux cas "qui n'avaient pas été détectés par l'enseignant des PS mais qui vraiment s'ennuient au point de ne plus vouloir venir en classe tellement c'est simple". Généralement cela se tasse dans l'année. Des enfants précoces en 12 ans d'enseignement , je n'ai pas su les reconaître/ pas rencontré, en revanche des enfants qui "s'ennuient" oui, je peux généraliser à deux par an.

En huit ans de carrière, je n'ai jamais eu un seul parent qui soit venu me dire que son enfant était un génie, ou en avance, ou qu'il s'ennuyait, etc. J'ai eu un seul parent de dys- qui me l'a signalé, et un que j'ai signalé aux parents.
Des HPI, en revanche, je pense en avoir repéré quelques uns, pas aux mêmes symptômes.

Mais mon cas personnel est loin de former une vérité générale, cependant, je suis étonnée d'entendre souvent ce refrain de "parents de génie autoproclamé" dans l'EN.

Spoiler:
Tiens, le directeur d'école de mes filles pense que je suis une mère qui croit avoir deux génies, avec tout le mépris bien affiché derrière.
Je souhaiterais qu'on puisse sortir des lieux communs et des caricatures.


Dernière édition par Libellune le Mar 12 Mar 2013 - 12:41, édité 1 fois
Véro12
Niveau 1

Re: Les élèves en avance qui finissent tout très vite et bien et qui s'ennuient

par Véro12 le Mar 12 Mar 2013 - 12:39
IDEM


Dernière édition par Véro12 le Ven 15 Mar 2013 - 12:15, édité 1 fois
Véro12
Niveau 1

Re: Les élèves en avance qui finissent tout très vite et bien et qui s'ennuient

par Véro12 le Mar 12 Mar 2013 - 12:42
IDEM


Dernière édition par Véro12 le Ven 15 Mar 2013 - 12:15, édité 1 fois
titecacahouette
Niveau 7

Re: Les élèves en avance qui finissent tout très vite et bien et qui s'ennuient

par titecacahouette le Mar 12 Mar 2013 - 12:42
@Libellune a écrit:
@titecacahouette a écrit:J'ai eu des parents qui ont fait faire des test de QI à leurs enfants de 3 ans. (Le WPPSI-R, pas le WISC) Les généralisations? je n'en ai pas faite ! Justement j'ai bien dit qu'il y avait des degrés divers d'ennui à l'école et je n'ai pas lié les enfants HP à l'ennuie à l'école si je ne m'abuse. Le seul moment où j'en ai parlé c'est quand j'ai dit que je demandais à un enfant HP d'expliquer son cheminement intellectuel...
En parlant des "parents qui sont persuadés d'avoir engendré un petit génie", si, tu fais une généralité, et qui ne correspond pas à ce que ressentent les parents.

Un parent qui demande un test de QI à 3ans est clairement en attente d'une réponse du type "votre enfant est un génie". Je parle des parents qui te demandent x RDV pour parler de l'ennui de leur enfant et quand je discute avec l'enfant il me dit que c'est maman/papa/mamie... Avoir un enfant précoce est devenu à la mode. Alors certains font tout pour que leurs enfants soient en avance le plus possible: ils bossent 2 à 3h chaque soir avec eux. Je n'invente rien, j'ai un cas pratiquement chaque année. Je me souviens même du petit frère d'un élève (2 ans et demi, vrai HP) quand sa nounou lui a demandé pourquoi il n'était pas propre alors qu'elle savait qu'il pouvait, il lui a répondu : "tu n'as pas compris? Quand je vois les autres rentrer de l'école et travailler avec maman, je vois qu'ils ont jamais le temps de jouer, il faut toujours travailler pour avoir de l'avance. Tant que j'ai des couches, je suis un bébé. Tant que je suis un bébé j'ai le droit de jouer". 2 ans et demi... tout ça pour que leurs enfants aient 2 ans d'avance...
Les enfants précoces que j'ai connu et qui vivent le mieux leur précocité sont ceux qui le vivent dans la liberté et l'équilibre. (je précise que mon école est connue pour accueillir les enfants différents et qu'on a 3 ou 4 enfants précoces détectés par classe chaque année, que j'ai suivi des formations spécifiques enfants précoces, et que je commence à bien connaitre toutes les ficelles de ces enfants là)
avatar
Libé-Ration
Guide spirituel

Re: Les élèves en avance qui finissent tout très vite et bien et qui s'ennuient

par Libé-Ration le Mar 12 Mar 2013 - 12:43
Absolument, c'est un système de pensée différente.

Ensuite, parmi les profs que nous sommes, combien disent comme ils se sont ennuyés en classe ? beaucoup !

Enfin, il y a une nuance entre refuser un saut de classe, et en faire sauter deux...
titecacahouette
Niveau 7

Re: Les élèves en avance qui finissent tout très vite et bien et qui s'ennuient

par titecacahouette le Mar 12 Mar 2013 - 12:46
@Véro12 a écrit:
@titecacahouette a écrit:
Les enfants qui s'ennuient en classe, il y en a souvent mais à des degrés divers. Le fait de refuser le saut de classe je trouve que c'est une sage décision. Moi je vois plutôt des parents qui font le forcing pour faire sauter de classe leur enfant. Et franchement arriver en CM2 avec 2 ans d'avance c'est une chose qui peut être difficile à vivre socialement au collège.

C'est aussi la raison pour laquelle nous avons refusé le saut de classe.

@titecacahouette a écrit:Maintenant il faut savoir que les enfants qui s'ennuient en classe sont souvent aussi encouragés par leurs parents ! Je m'explique, j'ai eu des élèves qui étaient très bien dans leurs baskets mais pour répondre à l'attente des parents disaient qu'ils s'ennuient en classe(les parents étant persuadés d'avoir engendrés un prodige demandant chaque soir.. ça va? tu t'es pas trop ennuyé à l'école? C'est trop facile pour toi...) Ces enfants se retrouvent confrontés à un conflit de loyauté.
Quand on a des parents qui font faire un test de QI à leur enfant de 3 ans, on sait déjà comment ils voient leur enfant. Le test de QI à cet âge n'est pas caractéristique et peut être biaisé par une "surstimulation" intellectuelle. Et là la bataille est très difficile entre l'enfant qui a un bon niveau oui, mais qui s'ennuie en classe parce que les parents ont induit cet ennui/ la socialisation du petit génie/ l'envie d'apprendre...

Je n'ai pas compris si cela m'était destiné mais au cas où, nous n'avons jamais encouragé notre enfant à dire qu'il s'ennuyait Wink Encouragé, accompagné, alimenté, ça oui, indubitablement. Parce que justement, on était conscient qu'il en avait vraiment besoin et qu'on ne voulait surtout pas faire ch... la maîtresse avec un enfant qui réussissait alors qu'elle galérait bien assez avec d'autres plus en difficulté Embarassed

Et puis je voulais préciser que précocité ne veut pas dire enfant brillant. C'est juste un enfant qui n'a pas le même système de pensée que la plupart de ses copains Wink


ce n'était pas pour vous ! justement ! Précocité et enfant brillant sont deux choses différentes. Un enfant précoces a un système de pensée en arborescence. Il faut savoir lui donner les clés pour qu'il puisse montrer au système scolaire qu'il est brillant ( mais certain sont précoces et tout à fait scolaires aussi..) On ne parle pas ici des enfants précoces et des HP, simplement des enfants qui s'ennuient en classe ! Et il y en a toujours!
avatar
Libé-Ration
Guide spirituel

Re: Les élèves en avance qui finissent tout très vite et bien et qui s'ennuient

par Libé-Ration le Mar 12 Mar 2013 - 12:50
Il peut y avoir des tas de raisons qui poussent des parents à faire des tests de bonne heure, y compris le regard méprisant de l'institution scolaire.

Ma pédiatre m'a parlé explicitement de précocité quand mon aînée avait 12 mois et ça faisait depuis les premiers mois de vie qu'elle m'amenait doucement vers l'idée. Tous les médecins vus les deux premières années de ma fille, tous, alors que je consultais pour toutes sortes d'autres raisons, m'ont parlé de précocité très rapidement.

Et les deux premières années de vie, tout le monde l'a toujours regardée comme un phénomène de foire, la boulangère, les parents dans le square, les dames de la PMI, etc. Je m'en serais bien passée.

Pour certains enfants, ça peut se voir très vite, pour d'autres moins.

Si j'ai fait faire le test, c'est par rapport à ce directeur d'école qui cherche la petite bête. Dommage, quand même. Et je n'ai pas demandé de chiffre, ça ne m'intéresse pas.
titecacahouette
Niveau 7

Re: Les élèves en avance qui finissent tout très vite et bien et qui s'ennuient

par titecacahouette le Mar 12 Mar 2013 - 13:22
si tu m'a bien lu, tu as peut-être remarqué que l'enfant de 2 ans et demi... je l'ai considéré comme vrai HP. Je le connaissais depuis ses 6 mois quand maman venait chercher le grand dans ma classe. et je savais déjà qu'il était HP. Oui, il y a des enfants exceptionnellement en avance. Et pour les parents c'est difficile de trouver une oreille attentive. Mais il y a aussi ce phénomène de mode où un enfant HP est bien vu dans certains milieux bobo et si ton môme n'a pas sauté de classe c'est vraiment qu'il a un soucis.
J'ai eu un petit qui était accepté à Gusdorf mais il a finit chez moi... En GS-CP il avait déjà 2 ans d'avance et c'était vraiment justifié. En travaillant avec les parents sur l'équilibre de l'enfant, son besoin de travail, son besoin de moments plaisirs il a pu s'épanouir. Quand tu es parent d'un enfant comme ça il faut trouver cet équilibre! Le faire de trop travailler à la maison, l'inscrire aux stages de l'AFEP... c'est finalement le condamner à s'ennuyer avec les enfants de son âge ! Lui faire découvrir les merveilles du monde, l'emmener voir les musées, lui apprendre à observer la nature, lui donner des pistes pour reconnaître les oiseaux, les fleurs, l'architecture, la préhistoire... c'est là qu'il va vraiment trouver son bonheur ! Pas dans des exercices de grammaire supplémentaires !
Véro12
Niveau 1

Re: Les élèves en avance qui finissent tout très vite et bien et qui s'ennuient

par Véro12 le Mar 12 Mar 2013 - 13:39
IDEM


Dernière édition par Véro12 le Ven 15 Mar 2013 - 12:15, édité 1 fois
avatar
Sapotille
Empereur

Re: Les élèves en avance qui finissent tout très vite et bien et qui s'ennuient

par Sapotille le Mar 12 Mar 2013 - 13:51
@Véro12 a écrit:

A côté de ça, pas de musée, pas d'expo, pas de sorties, pas de sports ou autres activités en club... Rien que du boulot à longueur de journées et soirées...

Les enseignants sont dépassés par l'attitude de la mère Evil or Very Mad


Oui, mais le fameux bouquin coûte 7 euros 79, c'est moins cher que les activités que tu proposes !

La gamine a-t-elle l'air malheureuse ?
titecacahouette
Niveau 7

Re: Les élèves en avance qui finissent tout très vite et bien et qui s'ennuient

par titecacahouette le Mar 12 Mar 2013 - 13:54
c'est le type même de la maman qui a accusé sa fille d'avoir fait exprès de louper le test de QI, et comme elle ne croit pas aux résultats elle fait bosser sa fille en attendant d'avoir à nouveau le droit de lui en faire passer un. J'adore ce type de parents castrateurs.
avatar
Sapotille
Empereur

Re: Les élèves en avance qui finissent tout très vite et bien et qui s'ennuient

par Sapotille le Mar 12 Mar 2013 - 14:04
@titecacahouette a écrit:

J'adore ce type de parents castrateurs.

C'est tellement difficile, d'être parent !!!
Pourquoi ceux-ci seraient-ils plus "castrateurs" que d'autres !

Nous aussi, nous faisons ou avons fait des choix d'éducation pour nos enfants ...
Etait-ce les bons, les mauvais ?
Pourquoi juger...
avatar
adelaideaugusta
Fidèle du forum

Re: Les élèves en avance qui finissent tout très vite et bien et qui s'ennuient

par adelaideaugusta le Mar 12 Mar 2013 - 15:42
@Sapotille a écrit:
@titecacahouette a écrit:

J'adore ce type de parents castrateurs.

C'est tellement difficile, d'être parent !!!
Pourquoi ceux-ci seraient-ils plus "castrateurs" que d'autres !

Nous aussi, nous faisons ou avons fait des choix d'éducation pour nos enfants ...
Etait-ce les bons, les mauvais ?
Pourquoi juger...

J'ai croisé dans ma vie quelques surdoués : et je ne souhaite pas en avoir dans ma descendance.
Le dernier que j'ai rencontré a eu son bac avec mention très bien : 20 en maths et 18 en physique, à tout juste quinze ans. Il est en prépa à Jeanson de Sailly, et je me pose des questions sur ses relations avec ses camarades.
Quand je l'ai vu, j'ai cru qu'il était ..euh..diminué : il a passé trois heures debout, un peu penché, à pianoter sur un buffet bien garni ( fête familiale ), en chantonnant à mi-voix, répondant à peine quand on lui adressait la parole. Son projet est de faire Normale sup, et de la recherche en maths.
Plusieurs personnes ont deviné son "mal" : c'est un "autisme Asperger". On ne peut préjuger de son avenir, mais il semble bien sombre.
On me dira que c'est encore un cas particulier, mais les enfants qui sautent de multiples classes ont effectivement souvent un décalage de maturité affective mal perçu par leurs camarades de classe et en souffrent.
avatar
Nasopi
Bon génie

Re: Les élèves en avance qui finissent tout très vite et bien et qui s'ennuient

par Nasopi le Mar 12 Mar 2013 - 16:07
@adelaideaugusta a écrit:

J'ai croisé dans ma vie quelques surdoués : et je ne souhaite pas en avoir dans ma descendance.
Le dernier que j'ai rencontré a eu son bac avec mention très bien : 20 en maths et 18 en physique, à tout juste quinze ans. Il est en prépa à Jeanson de Sailly, et je me pose des questions sur ses relations avec ses camarades.
Quand je l'ai vu, j'ai cru qu'il était ..euh..diminué : il a passé trois heures debout, un peu penché, à pianoter sur un buffet bien garni ( fête familiale ), en chantonnant à mi-voix, répondant à peine quand on lui adressait la parole. Son projet est de faire Normale sup, et de la recherche en maths.
Plusieurs personnes ont deviné son "mal" : c'est un "autisme Asperger". On ne peut préjuger de son avenir, mais il semble bien sombre.
On me dira que c'est encore un cas particulier, mais les enfants qui sautent de multiples classes ont effectivement souvent un décalage de maturité affective mal perçu par leurs camarades de classe et en souffrent.

Oui, enfin, les particularités de l'autisme et celles de la précocité n'ont rien à voir, même si elles peuvent se cumuler. Et ce qui t'a choquée chez ce jeune homme est lié à l'autisme, pas à la précocité. Je pourrais retrouver exactement le même comportement chez mes deux derniers, qui sont autistes avec déficience intellectuelle !

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)
avatar
Dhaiphi
Sage

Re: Les élèves en avance qui finissent tout très vite et bien et qui s'ennuient

par Dhaiphi le Mar 12 Mar 2013 - 16:37
@adelaideaugusta a écrit:[ On ne peut préjuger de son avenir, mais il semble bien sombre.
Faire Normale Sup et de la recherche en maths, c'est un avenir sombre ?
Pas plus sombre, à mon avis, que la vie dite "normale".

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]
Véro12
Niveau 1

Re: Les élèves en avance qui finissent tout très vite et bien et qui s'ennuient

par Véro12 le Mar 12 Mar 2013 - 17:05
IDEM


Dernière édition par Véro12 le Ven 15 Mar 2013 - 12:16, édité 1 fois
Véro12
Niveau 1

Re: Les élèves en avance qui finissent tout très vite et bien et qui s'ennuient

par Véro12 le Mar 12 Mar 2013 - 17:23
Et puis, on ne parle pas de la même chose : là, devant son bouquin, elle ne joue pas, elle bosse !

J'ai deux enfants plutôt en avance. On a proposé à mon fils un saut de classe. Il est très en demande depuis tout petit pour apprendre des choses. Nous aurions pu effectivement faire le choix de lui bourrer le crâne ; nous avons fait des études tous les deux (lettres et sciences, équilibre parfait en plus !) et avions les capacités pour le faire. Mais nous avons préféré ouvrir les yeux de notre fils sur le monde qui l'entoure.

Alors pour répondre à Sapotille, oui, je pense qu'il y a de meilleurs parents que d'autres. Que jeter ses frustrations d'enfants à la tête de ses propres enfants, ce n'est pas être un parent responsable...
avatar
dandelion
Grand sage

Re: Les élèves en avance qui finissent tout très vite et bien et qui s'ennuient

par dandelion le Mar 12 Mar 2013 - 17:33
@adelaideaugusta a écrit:
@Sapotille a écrit:
@titecacahouette a écrit:

J'adore ce type de parents castrateurs.

C'est tellement difficile, d'être parent !!!
Pourquoi ceux-ci seraient-ils plus "castrateurs" que d'autres !

Nous aussi, nous faisons ou avons fait des choix d'éducation pour nos enfants ...
Etait-ce les bons, les mauvais ?
Pourquoi juger...

J'ai croisé dans ma vie quelques surdoués : et je ne souhaite pas en avoir dans ma descendance.
Le dernier que j'ai rencontré a eu son bac avec mention très bien : 20 en maths et 18 en physique, à tout juste quinze ans. Il est en prépa à Jeanson de Sailly, et je me pose des questions sur ses relations avec ses camarades.
Quand je l'ai vu, j'ai cru qu'il était ..euh..diminué : il a passé trois heures debout, un peu penché, à pianoter sur un buffet bien garni ( fête familiale ), en chantonnant à mi-voix, répondant à peine quand on lui adressait la parole. Son projet est de faire Normale sup, et de la recherche en maths.
Plusieurs personnes ont deviné son "mal" : c'est un "autisme Asperger". On ne peut préjuger de son avenir, mais il semble bien sombre.
On me dira que c'est encore un cas particulier, mais les enfants qui sautent de multiples classes ont effectivement souvent un décalage de maturité affective mal perçu par leurs camarades de classe et en souffrent.
Ah enfin quelqu'un qui pense comme moi que le monde aurait été tellement meilleur sans Newton. Salaud de Newton, à cause de lui j'ai encore fait tomber ma pomme Razz Razz Razz Et franchement Bill Gates fait carrément peine.
Pour les vrais surdoués qui sont à fond dans une passion, ils ne sont pas malheureux, comme tous ceux qui vivent pour leur passion!
Par contre quand c'est imposé de façon délirante comme le décrit Véro, ça confine quand même à la maltraitance (un peu comme ces parents qui forcent leur gamin à faire un sport de façon intensive, mais là ça choque souvent moins, cf les soeurs Williams).
avatar
Sapotille
Empereur

Re: Les élèves en avance qui finissent tout très vite et bien et qui s'ennuient

par Sapotille le Mar 12 Mar 2013 - 18:09


Mais pourquoi chacun sait-il, mieux que leurs parents, élever les enfants des autres ?

Si les enfants étaient malheureux ou se révoltaient, je comprendrais...

Mais si ce n'est pas le cas, ma foi ....

Et pourquoi refuser un passage anticipé dans la classe supérieure à un gamin qui s'ennuie ...
Et si c'était cela, la maltraitance...

Contenu sponsorisé

Re: Les élèves en avance qui finissent tout très vite et bien et qui s'ennuient

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum