Brigades d'intervention poétique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Brigades d'intervention poétique

Message par Sessi le Mer 6 Mar 2013 - 20:20

On va lancer ça avec ma collègue doc à la rentrée avec ma classe de scrogneugneux de 4°, histoire de leur faire aborder la poésie de façon différente, active. Et aussi, je le confesse, de bosser par groupes, parce que c'est une classe de 30 assez pénible avec qui j'ai peu de plaisir à bosser.

Pour info, il s'agit de faire intervenir un groupe d'élèves, 2 ou 3 par classe. Ils débarquent "à l'improviste" au milieu d'un cours (pour les collègues qui sont d'accord évidemment), ils récitent / lisent / mettent en scène un poème, cela dure 4-5 minutes, puis ils s'en vont.

J'ai déjà un peu parlé de la chose à mes élèves qui ont l'air assez emballés. Là je suis en train de mettre la séquence au point. Je compte sur 5/6 séances maxi, insérées dans ma séquence poésie.

Qui a déjà tenté de le faire? Je serais curieuse de savoir comment ça a fonctionné et comment vous aviez procédé.

_________________
- Tout ce que nous pouvons faire est d'ajouter à la création, le plus que nous le pouvons, pendant que d'autres travaillent à la destruction. C'est ce long, patient et secret effort qui a fait avancer réellement les hommes depuis qu'ils ont une histoire.-
Albert Camus

Sessi
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brigades d'intervention poétique

Message par Ruthven le Mer 6 Mar 2013 - 20:25

Le collègue de maths fait une brigade d'intervention mathématique ? Les élèves interviennent dans un cours pour faire une démonstration ?

J'ai énormément de mal à comprendre le gain pédagogique de la chose par rapport au dérangement généré, mais je ne suis pas un poète ...

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brigades d'intervention poétique

Message par Celadon le Mer 6 Mar 2013 - 20:52

J'ai reçu en classe ces brigades l'année dernière. J'étais d'accord, je ne le serai plus. Dérangement dû au caractère improvisé de l'intervention, déconcentration de mes élèves, récitation pas toujours bien assurée par les intervenants. Bénéfice ? Je l'ignore.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brigades d'intervention poétique

Message par User5899 le Mer 6 Mar 2013 - 21:10

@Sessi a écrit:On va lancer ça avec ma collègue doc à la rentrée avec ma classe de scrogneugneux de 4°, histoire de leur faire aborder la poésie de façon différente, active. Et aussi, je le confesse, de bosser par groupes, parce que c'est une classe de 30 assez pénible avec qui j'ai peu de plaisir à bosser.

Pour info, il s'agit de faire intervenir un groupe d'élèves, 2 ou 3 par classe. Ils débarquent "à l'improviste" au milieu d'un cours (pour les collègues qui sont d'accord évidemment), ils récitent / lisent / mettent en scène un poème, cela dure 4-5 minutes, puis ils s'en vont.

J'ai déjà un peu parlé de la chose à mes élèves qui ont l'air assez emballés. Là je suis en train de mettre la séquence au point. Je compte sur 5/6 séances maxi, insérées dans ma séquence poésie.

Qui a déjà tenté de le faire? Je serais curieuse de savoir comment ça a fonctionné et comment vous aviez procédé.
En 4e, on avait un prof de français génial qui arrivait avec une valise de recueils de poèmes, on farfouillait, choisissait, puis on avait une liste de classes "ouvertes" au projet et on faisait ça. Impromptu, surprise, un peu de souk (mais finalement, pas tant que ça, le vrai souk n'est pas organisé, a fortiori par un prof Razz ) et un bon souvenir. La poésie, ça dérange professeur
En tout cas, c'est bien plus sympa que ce que j'ai subi une année comme prof : mon proviseur déboulant en classe pour réciter "Demain dès l'aube"...

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brigades d'intervention poétique

Message par Sessi le Mer 6 Mar 2013 - 22:26

Merci Cripure, je retiens l'idée de la valise de recueils. C'est un peu dans l'état d'esprit que vous évoquez que je compte m'inscrire, autant que faire se peut. L'impromptu, j'aurais bien voulu, mais je crains qu'avec mes loulous ce ne soit pas trop possible. Un minimum d'organisation, disons plutôt d'encadrement, s'impose.

Par contre le proviseur qui déboule dans la classe pour réciter un poème, j'hésite entre et affraid...

Celadon, je prends note aussi de ta remarque. C'est bien aussi de savoir ce qui a pu déranger pour ne pas reproduire les mêmes erreurs et/ou pour prévenir les collègues de ce qui peut les attendre.

_________________
- Tout ce que nous pouvons faire est d'ajouter à la création, le plus que nous le pouvons, pendant que d'autres travaillent à la destruction. C'est ce long, patient et secret effort qui a fait avancer réellement les hommes depuis qu'ils ont une histoire.-
Albert Camus

Sessi
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brigades d'intervention poétique

Message par User5899 le Mer 6 Mar 2013 - 23:13

@Sessi a écrit:le proviseur qui déboule dans la classe pour réciter un poème, j'hésite entre et affraid...
topela topela Laughing

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brigades d'intervention poétique

Message par Malicou le Sam 9 Mar 2013 - 11:35

Cela fait deux ans que j'ai mis en place ces brigades poétiques.
Les élèves angoissent beaucoup pour la première récitation puis en redemandent encore et encore. (malheureusement le nombre de classe est limité)
Je demande toujours à mes collègues s'ils veulent bien accueillir mes élèves pendant 2 minutes et certains refusent à la dernière minute mais la plupart sont ravis surtout quand la récitation est de bonne qualité (bien sûr il y a toujours quelques ratés).
Le gain pédagogique pour moi est rendre la poésie vivante pour les élèves. Ils s'engagent vraiment dans la mise en voix ce qu'ils ne font pas dans les récitations devant leur classe.

Malicou
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brigades d'intervention poétique

Message par Iphigénie le Sam 9 Mar 2013 - 11:46

C'est une idée amusante. Mais perso, en tant qu'élève, j'aurais eu horreur de ça.
Spoiler:
J'aurais eu l'impression d'être un animal de cirque....

Sans avoir aucune intention polémique, car je vois que cela marche bien, donc c'est que vous avez raison de le faire, mais je suis toujours intriguée par ce besoin actuel de démonstrativité, d'exposition de soi ...
C'est sans doute une question de caractère-et d'âge. Rolling Eyes

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brigades d'intervention poétique

Message par Sessi le Sam 9 Mar 2013 - 15:02

Merci Malicou pour ton témoignage! Ca me conforte dans mes objectifs.

Iphigénie, pour tout te dire, je crois que je n'aurais pas tellement aimé non plus...
Mais il me semble que c'est quelques chose qui va "plaire" à cette classe-là, très agitée. La proposition a d'ailleurs été bien accueillie. Ca va permettre de voir ce que les agitateurs ont dans le ventre. Certains m'ont aussi fait part de leurs inquiétudes.
De fait, j'ai essayé de faire en sorte que chaque élève y trouve son compte. Comme ils sont nombreux, un groupe d'élèves s'occupera des interventions, un autre groupe de la logistique et de la mise en place. Peut-être proposer aussi à ceux qui aiment écrire de composer un poème. Et ils auront une note finale pour l'investissement.

D'ordinaire, j'ai une façon d'enseigner plutôt classique, mais je me rends bien compte qu'avec cette classe, ça ne prend pas. Sur les 30, il y en a 15 qui sont franchement agités et les 15 autres qui subissent sans rien dire, et j'ai mal au coeur pour eux. Là, j'ai le sentiment d'avoir trouvé une idée qui permettrait aux uns de retenir au moins quelque chose de leur année de 4° et aux autres d'exercer leur créativité et leur intelligence (et il y en a aussi parmi les agités).

Et puis j'avoue que j'ai aussi pensé un peu à moi dans cette histoire. Je n'arrive pas à bien bosser sans plaisir. Or avec cette classe, je ne trouve pas de plaisir à travailler et je me tue à la tâche (je n'ai plus de place dans mon cahier de notes pour rentrer tous leurs devoirs ce trimestre...)

_________________
- Tout ce que nous pouvons faire est d'ajouter à la création, le plus que nous le pouvons, pendant que d'autres travaillent à la destruction. C'est ce long, patient et secret effort qui a fait avancer réellement les hommes depuis qu'ils ont une histoire.-
Albert Camus

Sessi
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brigades d'intervention poétique

Message par cannelle21 le Sam 9 Mar 2013 - 15:39

Je l'ai fait et je compte le refaire cette année car j'ai des troisièmes volontaires.
Le gain est de montrer que la poésie n'est pas forcément réservée à une élite et peut se cacher là où on ne l'attend pas. Il faut que les élèves soient bien préparés et que la mise en voix s'accompagne d'une théâtralisation.
Généralement j'envoie un élève qui filme la prestation, pour que nous puissions en profiter. J'ai pu constater que cela crée souvent une émulation entre les classes : "Et nous on veut intervenir..." Pour qu'il y ait un gain, il faut vraiment que cela soit très carré.
Profite, c'est un moment que j'aime beaucoup dans l'année.

_________________
Il y a des gens si bêtes que si une idée apparaissait à la surface de leur cerveau, elle se suiciderait, terrifiée de solitude.

cannelle21
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brigades d'intervention poétique

Message par Alabama le Sam 9 Mar 2013 - 18:44

Testé avec des 6e l'an dernier sur les fables ; non seulement il s'agissait de mettre en voix et de jouer les fables, mais il était aussi question d'intégrer les élèves d'ULIS au projet d'une 6e classique. Épuisant mais si c'était à refaire, je referais sans hésiter !
Si tu tapes dans Google "collège morhange fables" tu tomberas sur un lien PDF avec l'article de journal qui t'en dit un peu plus.

Alabama
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brigades d'intervention poétique

Message par petitefleur le Sam 9 Mar 2013 - 19:57

@cannelle21 a écrit:Je l'ai fait et je compte le refaire cette année car j'ai des troisièmes volontaires.
Le gain est de montrer que la poésie n'est pas forcément réservée à une élite et peut se cacher là où on ne l'attend pas. Il faut que les élèves soient bien préparés et que la mise en voix s'accompagne d'une théâtralisation.

Les "répétitions" ne te prennent-elles pas trop de temps? Comment t'y prends-tu?
Pour ma part, dès que j'entraîne des élèves à ce type d'exercices de mise en scène/mise en voix, je me sens vite dépassée parce que dès que je tourne le dos à un groupe il en profite pour cesser de travailler et le niveau sonore monte très vite! Peut-être devrais-je leur demander de s'entraîner chez eux, et ensuite faire passer les groupes/élèves les uns après les autres au tableau pour les corriger?


Généralement j'envoie un élève qui filme la prestation, pour que nous puissions en profiter.

Cela signifie-t-il que tu n'accompagnes pas les élèves? Qu'ils déambulent seuls dans les couloirs? Et ils interviennent pendant ou en-dehors de tes heures de cours?

J'ai pu constater que cela crée souvent une émulation entre les classes : "Et nous on veut intervenir..." Pour qu'il y ait un gain, il faut vraiment que cela soit très carré.
Profite, c'est un moment que j'aime beaucoup dans l'année.

Dernière question: est-ce que tous les élèves de ta classe font partie de ces brigades poétiques, ou seulement les volontaires?
Merci!


petitefleur
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brigades d'intervention poétique

Message par cannelle21 le Sam 9 Mar 2013 - 20:07

Alors pour moi ce ne sont que les volontaires. Je ne les accompagne pas, mais je préviens la CPE et généralement ils vont juste dans la salle d'à côté. Je fixe l'heure et la date avec le collègue concerné pour ne pas le déranger pendant ses cours. Donc ils entrent sans frapper, déclament au milieu des rangées (nous, en nous taisant, nous arrivons à entendre) et s'en vont sans rien dire d'autre.
Pour répéter. Tous les élèves doivent apprendre un poème. Généralement je leur donne un corpus et ils apprennent le poème de leur choix. Ensuite je propose des idées de mise en scène ou de mise en voix en cours (généralement ça se passe bien, mais il faut dire que mes élèves sont sages)... ils répètent chez eux (pour ne pas qu'on mange des heures et des heures) et on s'entraîne un midi pendant une demi-heure.
Cette année mes troisièmes on choisit Oradour, de Tardieu (travaillé en cours). C'est un poème qui se prête bien à la mise en voix.
Un groupe de trois veut faire colloque sentimental devant des quatrièmes.
Un duo fera le poème de Auden, de quatre mariages et un enterrement.
Ils sont filmés et ensuite, on prend un petit temps à la fin d'une heure (ou alors je vole l'heure de vie de classe) pour visionner.

Sans forcément faire de brigade poétique, ce qui peut marcher aussi c'est de faire un CD audio de lecture de poème. Tu leur fais faire une recherche de poèmes sur un thème donné, par exemple poèmes de la résistance. Par deux ou trois ils s'entraînent chez eux à les mettre en voix. Pendant une heure de cours tu les enregistres avec audacity et ensuite tu montes l'ensemble en CD. ça fonctionne bien.

_________________
Il y a des gens si bêtes que si une idée apparaissait à la surface de leur cerveau, elle se suiciderait, terrifiée de solitude.

cannelle21
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brigades d'intervention poétique

Message par Sessi le Sam 9 Mar 2013 - 22:50

Sympa l'idée du CD, Cannelle!

_________________
- Tout ce que nous pouvons faire est d'ajouter à la création, le plus que nous le pouvons, pendant que d'autres travaillent à la destruction. C'est ce long, patient et secret effort qui a fait avancer réellement les hommes depuis qu'ils ont une histoire.-
Albert Camus

Sessi
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brigades d'intervention poétique

Message par petitefleur le Dim 10 Mar 2013 - 12:13

Merci pour toutes ces précisions Cannelle! Je vais encore y réfléchir mais c'est vrai qu'au vu des expériences relatées ci-dessus, ça donne envie d'essayer!

petitefleur
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum