Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Khalie
Niveau 4

encore une maman-prof inquiète

par Khalie le Jeu 7 Mar - 10:58
Bonjour

Il y a près d'un an que je vous lis mais je n'ai jamais trouvé le courage de me présenter. Mais mon souci actuel me pousse à venir vous écrire. Je suis prof d'histoire géo en collège et ma fille est entrée en petite section de maternelle cette année (elle a eu 3 ans en novembre)

J'ai vu la maitresse de ma fille pour un bilan à ma demande au mois de janvier et celle ci m'a signalé des problèmes de concentration et qu'elle ne s'exprimait pas en groupe (juste en face à face avec la maitresse) mais qu'elle semblait bien intégrée avec les autres enfants. Souci de ne pas fermer ses ronds : la maitresse a du insister vu que maintenant elle dessine toujours des ronds non fermés mais ensuite barre furieusement l'espace laissé. Souci de ne pas s’intéresser au "cochon qui rit" alors que nous en faisons des parties à la maison à vous dégouter de voir un cochon. Les choses en étaient restée là en attente.Je me disais juste que ma tête de mule n'avait pas envie de montrer tout à maitresse. et qu'elle est effectivement tête en l'air.

Ce matin, elle me demande de prendre rendez vous avec le médecin de la PMI parce que ma fille "bien qu'ayant un langage orale épatant" semble avoir tout oublié pendant les vacances (la rentrée était lundi) car elle ne sait plus tenir un ciseau et que autant quand elle a des choses à dire elle s'adresse à la maitresse autant quand la maitresse la questionne devant le groupe elle ne lui répond pas et semble ailleurs face aux activités.

Elle n'a pas su me répondre quand je lui ai demandé ce qu'elle soupçonnait pour me demander d'aller voir la pmi et elle n'a pas pu non plus me répondre quant à ce qu'il pourrait lui apporter. Est ce que parmi vous avec ce que je rapporte comme je quelqu'un a des idées de réponse ?

Ma fille est une tête de mule c'est à dire que lorsqu'elle ne veut pas parler à quelqu'un, elle se bute. Et comme le courant n'est pas très fluide entre moi et la maitresse (rien de grave juste question d'atome crochu dès la première rencontre, froideur mutuelle) Je suis par ailleurs maman célibataire donc le mot PMI n'a pas une très bonne résonance pour moi et je ne voudrais pas que la maitresse ai été influencé par cette situation.

avatar
Magic Marmotte
Fidèle du forum

Re: encore une maman-prof inquiète

par Magic Marmotte le Jeu 7 Mar - 11:06
Prends contact avec un CAMSP de ta ville pour faire un bilan. Tu n'as aucune obligation d'en informer la maîtresse si tu ne le crois pas utile. Le temps d'attente est assez long pour avoir l'ensemble des rendez-vous qui construiront le bilan.
Bon courage.
PS: je ne vois pas trop le rôle de la PMi dans cette "affaire".
avatar
doublecasquette
Devin

Re: encore une maman-prof inquiète

par doublecasquette le Jeu 7 Mar - 11:07
Oh là là ! Déstresse ! Au pire, va voir ton médecin de famille (il n'y aurait pas un rappel de vaccin de prévu) et demande-lui de te faire un certificat médical de bon développement afin que la dame puisse le mettre dans le dossier d'évaluation de ta fille.

J'ai rencontré des dizaines d'enfants de 3 ans 3 mois qui parlaient comme des livres et tenaient leurs ciseaux ou leurs crayons comme des pioches ! À 4 ans, ils parlaient toujours comme des livres et se débrouillaient bien mieux avec leurs ciseaux et leurs crayons et à 6 ans au CP, ils faisaient partie de la tête de classe et parfois même en "soin-écriture" !

Tiens je cours vous chercher une petite vidéo que j'ai visionnée ce matin pour vous détendre !


_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.
avatar
doublecasquette
Devin

Re: encore une maman-prof inquiète

par doublecasquette le Jeu 7 Mar - 11:08
La voilà ! C'est un jeune instit qui a tout compris, lui !



Dernière édition par doublecasquette le Jeu 7 Mar - 11:09, édité 1 fois

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.
lisette83
Expert

Re: encore une maman-prof inquiète

par lisette83 le Jeu 7 Mar - 11:09
Bonjour,
Déjà 3 ans en novembre, votre fille est très jeune donc à mon avis pas d 'inquiétude prématurée. Est-ce que le médecin de famille ou le pédiatre qui la suit a vu quelque chose de particulier?
avatar
Lora
Neoprof expérimenté

Re: encore une maman-prof inquiète

par Lora le Jeu 7 Mar - 11:09
Pfff.... Suite à cette première lecture, je dirais : va voir le médecin de la PMI, qui te dira que tout va bien et la maîtresse sera contente et ne t'embêtera plus avec ça.

Ça me fait penser à ce que disait la psy de mon fils. A l'école, on leur demande des choses qu'ils ne sont pas forcément prêts à faire selon leur développement, et on les accuse de ne pas savoir les faire (" Tu n'as pas fait ce que j'ai demandé, tu ne sais pas découper, tu ne parles pas en groupe "). Résultat : mon fils s'est braqué et a refusé tout travail écrit pendant des années. Je ne dis pas que c'est ce qui arrivera à ta fille, mais voir ce que lui reproche sa maîtresse me fait halluciner.

Après, je suis un peu remontée contre l'école, donc pas du tout subjective. Peut-être que l'instit est très compétente et que ne pas fermer des cercles et avoir tout oublié (mais quoi, en maternelle ??) est le signe d'une grave pathologie et qu'il vaut mieux consulter un médecin. Je ne sais pas, je ne suis pas compétente dans ce domaine.

Par rapport à ce qu'a dit DC, la psy de mon fils a expliqué que les enfants développaient leur " penser " et leur " faire " pas forcément au même rythme. Mon fils avait surtout développé son " penser ", mais à l'école on lui a demandé de " faire ", ce dont il n'était pas capable. Elle a même dit qu'il était allé à l'école trop tôt. D'où son blocage.
avatar
Nuits
Fidèle du forum

Re: encore une maman-prof inquiète

par Nuits le Jeu 7 Mar - 11:17
DC, j'adore la vidéo ! Merci pour ce sympathique moment. Laughing

_________________
C'est dans l'intérêt de l'enfant. Very Happy
titecacahouette
Niveau 7

Re: encore une maman-prof inquiète

par titecacahouette le Jeu 7 Mar - 11:33
mon fils a eu 3 ans en janvier... et il ne fait pas encore de rond,il fait des escargots. Ne sait pas tenir ses ciseaux et m'envoie paître quand je lui demande de faire un jeu ou un travail quand il n'a pas envie. JAMAIS je n'ai eu l'idée d'alerter mon médecin ! ça me tue ces maîtresses de PS qui ne laissent pas les enfants grandir à leur rythme. C'est sa première année en PS?
Sinon j'ai une élève qui est arrivée en GS dans ma classe parce que dans son école (publique.. je suis dans le privé) d'avant la maîtresse avait demandé des RDV médicaux, un suivi psy... la maîtresse avait beaucoup alerté les parents, et devant l'enfant bien sur. Aujourd'hui elle est en CP, c'est la meilleure de la classe et la seule chose que j'ai fait c'est de dire à la maman DEVANT l'enfant qu'elle était douée, que lorsqu'elle parlait devant les autres c'était intéressant, et que j'étais triste de ne pas l'entendre plus souvent. Des enfants de 3 ans qui ne veulent plus aller à l'école parce que la maîtresse leur dit haut et fort qu'ils sont moins doués que les autres ça m'énerve. Alors OUI va voir le médecin et qu'il dise HAUT ET FORT à ton enfant qu'elle est intelligente et que la maîtresse elle a pas assez de temps pour le voir. Dis à ta fille que si elle veut lui montrer elle en a le droit et que toi tu as confiance, tu sais qu'elle peut tout. ZUT.
avatar
Lora
Neoprof expérimenté

Re: encore une maman-prof inquiète

par Lora le Jeu 7 Mar - 11:42
La maîtresse de ma fille, lorsqu'elle était en MS ou GS (je ne sais plus), voulait qu'elle voie un orthophoniste car elle ne prononçait pas bien les R (elle les prononçait à la créole !). J'ai téléphoné à plusieurs orthos débordés. L'une d'entre elle m'a demandé si ça m'inquiétait MOI, ce qui n'était pas le cas, et a dit qu'il fallait attendre encore et prendre rendez-vous dans 6 mois si ça persistait. Je n'ai jamais pris rendez-vous et tout est rentré dans l'ordre tout seul. La maîtresse ne m'en a jamais reparlé.
avatar
doublecasquette
Devin

Re: encore une maman-prof inquiète

par doublecasquette le Jeu 7 Mar - 11:46
@titecacahouette a écrit:mon fils a eu 3 ans en janvier... et il ne fait pas encore de rond,il fait des escargots. Ne sait pas tenir ses ciseaux et m'envoie paître quand je lui demande de faire un jeu ou un travail quand il n'a pas envie. JAMAIS je n'ai eu l'idée d'alerter mon médecin ! ça me tue ces maîtresses de PS qui ne laissent pas les enfants grandir à leur rythme. C'est sa première année en PS?
Sinon j'ai une élève qui est arrivée en GS dans ma classe parce que dans son école (publique.. je suis dans le privé) d'avant la maîtresse avait demandé des RDV médicaux, un suivi psy... la maîtresse avait beaucoup alerté les parents, et devant l'enfant bien sur. Aujourd'hui elle est en CP, c'est la meilleure de la classe et la seule chose que j'ai fait c'est de dire à la maman DEVANT l'enfant qu'elle était douée, que lorsqu'elle parlait devant les autres c'était intéressant, et que j'étais triste de ne pas l'entendre plus souvent. Des enfants de 3 ans qui ne veulent plus aller à l'école parce que la maîtresse leur dit haut et fort qu'ils sont moins doués que les autres ça m'énerve. Alors OUI va voir le médecin et qu'il dise HAUT ET FORT à ton enfant qu'elle est intelligente et que la maîtresse elle a pas assez de temps pour le voir. Dis à ta fille que si elle veut lui montrer elle en a le droit et que toi tu as confiance, tu sais qu'elle peut tout. ZUT.

+ 1 000 ! Ralbol de ces collègues qui passent leur temps à évaluer les gamins au lieu de les laisser progresser à leur rythme en s'appuyant sur leurs points forts pour développer leurs points faibles.

Peut-être faudrait-il leur offrir L'éducation maternelle dans l'école ? Là, au moins, ils apprendraient leur métier, les pauvres... No

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.
avatar
Salsepareille
Neoprof expérimenté

Re: encore une maman-prof inquiète

par Salsepareille le Jeu 7 Mar - 11:47
Rassure-toi... Mon fils, qui est en GS, sait lire, compter etc... mais n'a appris que très récemment à tenir correctement son feutre (en fin de MS, je dirais...).

Suis le conseil de la maîtresse: va à la PMI. Le doc de la PMI te dira que tout va bien, e toi tu lui demanderas un papier comme quoi tout va bien, et tu montreras à la maîtresse que tout va bien.

Peut-être que ta fille ressent la froideur entre la maîtresse et toi, et que c'est pour cette raison qu'elle refuse de s'exprimer devant le groupe, devant tout ce qui est plus scolaire. Essaie de lui dire du bien de sa maîtresse, de sa classe aussi, de lui parler de ses camarades. Pourquoi pas, inviter un ou deux camarades à la maison. Bref, insiste sur le fait qu'à l'école, c'est chouette, et que wouah, ils ont fait un gâteau en groupe aujourd'hui, c'est génial, et que wouaaaah, ils ont joué à l'épervier avec toute la classe aujourd'hui, et que c'est génial aussi, et que toi aussi quand tu étais petite tu jouais à l'épervier, et que décidément, ta fille a bien de la chance d'avoir une chouette maîtresse.
Tu peux aussi inciter ta fille à participer à la vie de classe en amenant tout ce que la maîtresse demande parfois: tissu, matériaux scolaires... Souvent les enfants sont très fiers de voir que nous aussi on participe un peu à ce qu'ils font.
avatar
Invité20
Habitué du forum

Re: encore une maman-prof inquiète

par Invité20 le Jeu 7 Mar - 12:01
Quand on lit ce genre de fadaise, on comprend bien pourquoi tant de spécialistes de la petite enfance militent avec véhémence pour repousser l'âge de la scolarisation. C'est insupportable, de telles attitudes avec des touts petits.
A l'époque où la maternelle remplissait son rôle avec bon sens et mesure, personne ne revendiquait d'autres modes éducatifs pour les moins de quatre ans et tout un chacun reconnaissait le bien-fondé d'une scolarisation précoce.
Mamba
Niveau 7

Re: encore une maman-prof inquiète

par Mamba le Jeu 7 Mar - 12:04
sans t'inquiéter , suis éventuellement ses conseils et consulte le médecin de la PMI qui te rassurera certainement. Vous en aurez toutes les deux le coeur net.
avatar
DUMAC
Niveau 6

Re: encore une maman-prof inquiète

par DUMAC le Jeu 7 Mar - 12:19
C'est hallucinant!
Au moindre petit pet de travers, les enseignants s'affolent et brandissent dyslexie et autres bêtises.
Comme c'était mieux avant quand on fichait la paix aux élèves et, à fortiori,à leurs parents!
avatar
adelaideaugusta
Fidèle du forum

Re: encore une maman-prof inquiète

par adelaideaugusta le Jeu 7 Mar - 12:35
doublecasquette véto a écrit: Quand on lit ce genre de fadaise, on comprend bien pourquoi tant de spécialistes de la petite enfance militent avec véhémence pour repousser l'âge de la scolarisation. C'est insupportable, de telles attitudes avec des touts petits.
A l'époque où la maternelle remplissait son rôle avec bon sens et mesure, personne ne revendiquait d'autres modes éducatifs pour les moins de quatre ans et tout un chacun reconnaissait le bien-fondé d'une scolarisation précoce.

veneration veneration veneration
J'hallucine, quand je lis cela !
Les enfants de trois ans ne sont pas tous assez adroits pour écrire des lettres et faire des O : il ne faut pas oublier que leur cerveau est encore très immature. Ils devraient simplement jouer ou être tout doucement initiés au dessin. De nombreux enfants zézayent ou zozotent, et ils ne sont pas pour autant dys quelque chose. Autrefois, on ne se précipitait pas chez le médecin quand un petit enfant disait Zan pour Jean, ou vasse pour vache : on trouvait ça mignon !!
Je trouve dommage de conseiller de la montrer en milieu médical. Les trois-quarts des enfants ont ce genre de difficulté ou une autre à 3 ans.
lisette83
Expert

Re: encore une maman-prof inquiète

par lisette83 le Jeu 7 Mar - 12:47
@Mamba a écrit:sans t'inquiéter , suis éventuellement ses conseils et consulte le médecin de la PMI qui te rassurera certainement. Vous en aurez toutes les deux le coeur net.
Le coeur net sur quoi? Sur le fait que ce n'est pas grave de ne pas fermer les ronds ou de ne plus savoir tenir une paire de ciseaux? Où est l'aspect médical dans cela?
Mamba
Niveau 7

Re: encore une maman-prof inquiète

par Mamba le Jeu 7 Mar - 13:00
le coeur net sur les doutes de l'instit au moins. Au moins la discussion sera close
phi
Expert spécialisé

Re: encore une maman-prof inquiète

par phi le Jeu 7 Mar - 13:03
S'il n'y a vraiment que ça c'est effrayant Sad Elle renvoie les deux tiers de ses élèves à la PMI cette maîtresse? Suspect Combien des bébés qu'elle a en classe savent tracer des beaux ronds fermés et tenir des ciseaux correctement? Suspect
Elle coche bien ses petites cases comme il faut j'imagine, au moins elle ce n'est pas le néant absolu Evil or Very Mad

@doublecasquette a écrit:La voilà ! C'est un jeune instit qui a tout compris, lui !


Laughing
Very Happy Merci, ça remonte un peu le moral Smile
Khalie
Niveau 4

Re: encore une maman-prof inquiète

par Khalie le Jeu 7 Mar - 13:17
Merci à tous et toutes de vos réponses. merci pour la video ça met du baume au coeur

j'ai téléphoné à mon médecin traitant pour avoir plus d'info: sa réaction a été plus que dubitative face à l'utilité d'une visite PMI. Elle connait ma fille depuis qu'elle est née et est très surprise . Elle m'a conseillé un neuro-pédiatre en me disant qu'au moins il n'y aurait plus à épiloguer et que j'aurais ensuite la paix. Elle me fera une lettre mais ne voit pas trop quoi mettre dedans vu qu'elle ne voit pas de souci lol. Elle m'a dit de demander à la maitresse un bilan de compétences noir sur blanc pour cette pédiatre. (ça va encore être facile à demander ce truc là)

sinon ma fille adore l'école c'est peu de le dire !Elle retrouve dans sa classe (TPS, PS et MS : 26 gamins ouille) 6/7 enfants qu'elle voit aussi les mercredis chez sa nounou: ça fait une joyeuse bande de copains. mais elle ne me parle jamais de la maitresse, toujours de l'atsem. L'atsem a lu telle histoire, elle a dessiné avec l'atsem. Mardi c’était la grande chose nouvelle à raconter: maitresse avait lu une histoire qui lui a plu et elle me l'a raconté et mimé. je me demande quand même si il n'y a pas un peu de relationnel qui joue là dedans.

Personnellement je trouve que faire partie de la grande maison rend les choses extrêmement difficile en temps que parents d'éleve. On connait trop bien le (dys)fonctionnement du système. Enfin j'irais voir ce bon docteur PMI et j'irais voir ce pédiatre non pas pour la maitresse mais juste pour retrouver ma sérénité d'esprit et m'entendre dire que tout va bien (que je ne suis pas une mère de moncherimoncoeur qui s'aveugle la part des choses n'étant pas toujours facile à faire) et au moins si quelque chose ne va pas j'aurais un spécialiste en face de moi.Il y a aussi deux élèves de MS qui vont chez l'orthophoniste a sa demande tous les mercredis.


PS humhum je viens de voir le dernier message. Effectivement lors de mon entretien avec elle j'ai eu droit aux petites cases cochées sur l'ordinateur. j'ai fini par lui de me parler de ma fille globalement (en pensant très fort mais arrêtez de me la disséquer) et pourtant je suis loin d'être anti compétences dans l'enseignement.

Merci beaucoup à vous d'avoir pris le temps de me répondre. Je vous donnerais la suite quand je l'aurais
avatar
Nasopi
Bon génie

Re: encore une maman-prof inquiète

par Nasopi le Jeu 7 Mar - 13:36
@Khalie a écrit:j'ai téléphoné à mon médecin traitant pour avoir plus d'info: sa réaction a été plus que dubitative face à l'utilité d'une visite PMI. Elle connait ma fille depuis qu'elle est née et est très surprise. Elle m'a conseillé un neuro-pédiatre en me disant qu'au moins il n'y aurait plus à épiloguer et que j'aurais ensuite la paix.

Ca, ça me met en pétard, quand je vois combien il est difficile d'obtenir un rendez-vous pour un enfant qui a VRAIMENT besoin de voir un neuropédiatre. furieux
Bon, cela dit, la pédiatre de ma fille la connaissait aussi depuis qu'elle était née, et a été aussi très surprise quand, lorsqu'elle avait trois ans, son orthophoniste lui a parlé d'autisme (au point qu'elle m'a dit qu'elle était juste un peu dépressive, qu'il ne fallait pas que je m'inquiète et que tout rentrerait vite dans l'ordre, qu'il fallait la laisser se développer à son rythme, et que ce n'était certainement pas de l'autisme Rolling Eyes Rolling Eyes ).

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)
avatar
doublecasquette
Devin

Re: encore une maman-prof inquiète

par doublecasquette le Jeu 7 Mar - 13:43
@Nasopi a écrit:
@Khalie a écrit:j'ai téléphoné à mon médecin traitant pour avoir plus d'info: sa réaction a été plus que dubitative face à l'utilité d'une visite PMI. Elle connait ma fille depuis qu'elle est née et est très surprise. Elle m'a conseillé un neuro-pédiatre en me disant qu'au moins il n'y aurait plus à épiloguer et que j'aurais ensuite la paix.

Ca, ça me met en pétard, quand je vois combien il est difficile d'obtenir un rendez-vous pour un enfant qui a VRAIMENT besoin de voir un neuropédiatre. furieux

Eh oui ! On se retrouve devant le même problème que pour les enfants réellement dyslexiques... Quand on veut les envoyer chez un orthophoniste, le délai d'attente est énorme !
Et je ne parle pas de ceux qui, souffrant d'une dyslexie légère mais ayant réellement appris à lire, sont considérés comme "normaux" et sont sommés de compenser leur handicap tout seuls car "leurs difficultés ne nécessitent pas de prise en charge"... No

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.
avatar
leyade
Bon génie

Re: encore une maman-prof inquiète

par leyade le Jeu 7 Mar - 13:49
@lisette83 a écrit:
@Mamba a écrit:sans t'inquiéter , suis éventuellement ses conseils et consulte le médecin de la PMI qui te rassurera certainement. Vous en aurez toutes les deux le coeur net.
Le coeur net sur quoi? Sur le fait que ce n'est pas grave de ne pas fermer les ronds ou de ne plus savoir tenir une paire de ciseaux? Où est l'aspect médical dans cela?

justement, il n'y a pas que l'aspect médical, la pmi donne des conseils pour le sommeil, l'alimentation, on peut "discuter", demander conseil, être rassuré sur des choses comme ça avant de mettre en branle tout un parcours médical!

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.

la quille temporaire dans

avatar
leyade
Bon génie

Re: encore une maman-prof inquiète

par leyade le Jeu 7 Mar - 13:50
@doublecasquette a écrit:
@Nasopi a écrit:
@Khalie a écrit:j'ai téléphoné à mon médecin traitant pour avoir plus d'info: sa réaction a été plus que dubitative face à l'utilité d'une visite PMI. Elle connait ma fille depuis qu'elle est née et est très surprise. Elle m'a conseillé un neuro-pédiatre en me disant qu'au moins il n'y aurait plus à épiloguer et que j'aurais ensuite la paix.

Ca, ça me met en pétard, quand je vois combien il est difficile d'obtenir un rendez-vous pour un enfant qui a VRAIMENT besoin de voir un neuropédiatre
. furieux

Eh oui ! On se retrouve devant le même problème que pour les enfants réellement dyslexiques... Quand on veut les envoyer chez un orthophoniste, le délai d'attente est énorme !
Et je ne parle pas de ceux qui, souffrant d'une dyslexie légère mais ayant réellement appris à lire, sont considérés comme "normaux" et sont sommés de compenser leur handicap tout seuls car "leurs difficultés ne nécessitent pas de prise en charge"... No

+ 10000 ! Evil or Very Mad

je tiendrais plutôt le raisonnement exactement inverse à celui de ton médecin traitant, Khalie : plutôt aller en discuter à la pmi, qui dédramatisera avant d'allonger encore une liste d'attente de neuro!


Dernière édition par leyade le Jeu 7 Mar - 13:53, édité 1 fois (Raison : reformulation)

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.

la quille temporaire dans

avatar
gnafron2004
Sage

Re: encore une maman-prof inquiète

par gnafron2004 le Jeu 7 Mar - 13:59
quand je suis entrée en PS, je ne parlais pas. Je veux dire, pas un mot, rien, pas de babillage.
ça n'a inquiété personne à l'époque. Et ils ont bien fait. Je me suis largement rattrapé depuis !
au CP, j'inversais les lettres en écrivant. Ma mère, inquiète, en a parlé à l'instit, qui lui a répondu d'attendre quelques mois. Elle avait raison.
J'ai jamais pu apprendre deux choses en même temps.
C'est grave, docteur ? Ben, non...
ça serait bien de laisser un peu de temps au temps, quand même...
avatar
retraitée
Vénérable

Re: encore une maman-prof inquiète

par retraitée le Jeu 7 Mar - 14:45
À 65 ans, j'ai bien du mal à découper proprement en suivant les contours.!
Contenu sponsorisé

Re: encore une maman-prof inquiète

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum