Bretagne: Un directeur d'école abuse sexuellement de 3 éleves

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Bretagne: Un directeur d'école abuse sexuellement de 3 éleves

Message par Vudici le Lun 11 Mar - 16:48

@C'est pas faux a écrit:
@Mestelle51 a écrit:
Je ne suis pas experte en prévention de ce genre de risques, mais réellement former les enfants à détecter les comportements suspects et interdits des adultes ne les poussera pas forcément à affabuler plus si on leur fait comprendre en parallèle ce que cela signifie. Si on leur fait comprendre toute la gravité de ce genre d'affaires, je doute fort qu'un enfant ira porter une telle accusation parce qu'il s'est fâché contre son professeur. Cela peut donc même faire baisser les fausses déclarations à mon avis.

Ces questions sont très délicates. Il y a quelques années, une élève était allée raconter à son père que je l'avais violemment frappée. Elle n'était même pas fâchée contre moi.
Les enfants peuvent être influencés par ce qu'ils voient à la télévision, ce qu'ils entendent des angoisses de leurs parents.
Je crains qu'institutionnaliser une prévention n'engendre une foule d'accusations imaginaires, juste parce que le cadre existe.
Interdire les situations propices à des faits de ce genre ou à des accusations infondées, comme par exemple les tête-à-tête entre un enseignant et un élève seul, est une des solutions.
J'ai eu un problème de ce type, et je n'avais pas apprécié la réaction de mon directeur de l'époque. J'avais puni un gamin, qui était allé raconter à sa mère que je l'avais frappé. J'ai dû menacer de porter plainte en diffamation pour que sa mère se calme.

Vudici
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bretagne: Un directeur d'école abuse sexuellement de 3 éleves

Message par DUMAC le Lun 11 Mar - 16:55

@Provence a écrit:
@DUMAC a écrit:
Si je considère ta question comme étant bête, cela ne concerne pas "tout le monde". Or, tu prétends que je suis agressif avec tout le monde.
Non, avec les gens. Ce n'est pas tout le monde.

Oui,en effet, j'ai extrapolé.
Encore une fois j'ai peut être été agressif avec ceux qui l'ont été avec moi.
C'est pour cela que j'arrête de répondre à ce sujet pour éviter le déferlement mais il est clair que je continuerai à dire ce que je pense, que cela plaise ou non.
Bonne soirée Provence.

DUMAC
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bretagne: Un directeur d'école abuse sexuellement de 3 éleves

Message par Mestelle51 le Lun 11 Mar - 21:02

@C'est pas faux a écrit:
@Mestelle51 a écrit:
Je ne suis pas experte en prévention de ce genre de risques, mais réellement former les enfants à détecter les comportements suspects et interdits des adultes ne les poussera pas forcément à affabuler plus si on leur fait comprendre en parallèle ce que cela signifie. Si on leur fait comprendre toute la gravité de ce genre d'affaires, je doute fort qu'un enfant ira porter une telle accusation parce qu'il s'est fâché contre son professeur. Cela peut donc même faire baisser les fausses déclarations à mon avis.

Ces questions sont très délicates. Il y a quelques années, une élève était allée raconter à son père que je l'avais violemment frappée. Elle n'était même pas fâchée contre moi.
Les enfants peuvent être influencés par ce qu'ils voient à la télévision, ce qu'ils entendent des angoisses de leurs parents.
Je crains qu'institutionnaliser une prévention n'engendre une foule d'accusations imaginaires, juste parce que le cadre existe.
Interdire les situations propices à des faits de ce genre ou à des accusations infondées, comme par exemple les tête-à-tête entre un enseignant et un élève seul, est une des solutions.

Le problème, c'est qu'un enseignant voulant avoir un "tête à tête" avec un enfant y parviendra tout le temps. Il faudrait peut être chercher a comprendre le mécanisme des dénonciations calomnieuses pour essayer d'en éviter le maximum. Peut être que les élèves ne se rendent pas compte justement de la gravité de l'accusation.

J'ai beau chercher, je ne vois pas de meilleure solution que celle qui consisterait à former réellement les enfants à reconnaitre et à se défendre contre la pédophile, et pas seulement celle des inconnus, mais aussi celle des proches, de l'éducation ou de la famille.

Mestelle51
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bretagne: Un directeur d'école abuse sexuellement de 3 éleves

Message par Tristana le Ven 15 Mar - 15:33

Ah mais informer les enfants, cela me semble être une évidence, et j'ose d'ailleurs espérer que tous les parents expliquent à leurs enfants qu'ils ne doivent pas laisser faire un adulte qui veut les toucher là où ça les met mal à l'aise, et qu'ils doivent en parler. Mais en faire une psychose ou bourrer le crâne des enfants constamment avec ça, cela pourrait avoir un effet inverse.

_________________
« C’est tout de même épatant, et pour le moins moderne, un dominant qui vient chialer que le dominé n’y met pas assez du sien. »
Virginie Despentes

Tristana
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bretagne: Un directeur d'école abuse sexuellement de 3 éleves

Message par Mestelle51 le Ven 15 Mar - 16:29

@Tristana a écrit:Ah mais informer les enfants, cela me semble être une évidence, et j'ose d'ailleurs espérer que tous les parents expliquent à leurs enfants qu'ils ne doivent pas laisser faire un adulte qui veut les toucher là où ça les met mal à l'aise, et qu'ils doivent en parler. Mais en faire une psychose ou bourrer le crâne des enfants constamment avec ça, cela pourrait avoir un effet inverse.

Mais est ce que cette information ne serait elle pas mieux réalisée si conduite par des professionnels agrés, pour des raisons d'efficacité dans un premier temps et également pour s'assurer que chaque enfant a pu en bénéficier?

Mestelle51
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bretagne: Un directeur d'école abuse sexuellement de 3 éleves

Message par PurpleBanner le Ven 15 Mar - 17:23

@Mestelle51 a écrit:
Le problème, c'est qu'un enseignant voulant avoir un "tête à tête" avec un enfant y parviendra tout le temps.

En élémentaire (j'ignore si c'est pareil au secondaire), il nous est formellement interdit de se trouver seul(e) avec un élève.

@Mestelle51 a écrit:
Mais est ce que cette information ne serait elle pas mieux réalisée si conduite par des professionnels agrés, pour des raisons d'efficacité dans un premier temps et également pour s'assurer que chaque enfant a pu en bénéficier?

Sûrement que si, mais que fait-on en attendant?
Il ne me coûte pas, et je n'ai pas l'impression de sortir de mon rôle d'enseignante de primaire, lorsque j'aborde les questions de l'intégrité physique et de l'intimité corporelle en classe, avec les élèves. Cela me semble même essentiel.

PurpleBanner
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bretagne: Un directeur d'école abuse sexuellement de 3 éleves

Message par Mestelle51 le Ven 15 Mar - 17:38

@PurpleBanner a écrit:

En élémentaire (j'ignore si c'est pareil au secondaire), il nous est formellement interdit de se trouver seul(e) avec un élève.

C'est une interdiction dans les textes? Il ne me semble pas qu'il y en ait pour le secondaire. On m'a toujours dit légalement qu'on pouvait faire cours, mais en laissant la porte ouverte (à vérifier). Dans la théorie, mais dans mon établissement on ne fait jamais cours si un seul élève se présente, ce sont les consignes. Après si on veut parler seul à seul à un élève après un cours, rien ne l'empêche non plus, ni de faire un peu de soutien pendant des heures creuses. Même si c'est interdit dans l'élémentaire, un PE aura toujours la possibilité de s'isoler avec un élève.

Sûrement que si, mais que fait-on en attendant?
Il ne me coûte pas, et je n'ai pas l'impression de sortir de mon rôle d'enseignante de primaire, lorsque j'aborde les questions de l'intégrité physique et de l'intimité corporelle en classe, avec les élèves. Cela me semble même essentiel

Tu fais très bien, même si j'imagine qu'on ne t'as jamais donné aucune formation pour aborder ce sujet, c'est une très bonne idée. Le problème étant dans le cas où le PE est le danger (comme sur ce sujet), je doute alors qu'il mène a bien cette mission d'information.

Mestelle51
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bretagne: Un directeur d'école abuse sexuellement de 3 éleves

Message par PurpleBanner le Ven 15 Mar - 18:15

@Mestelle51 a écrit:
@PurpleBanner a écrit:

En élémentaire (j'ignore si c'est pareil au secondaire), il nous est formellement interdit de se trouver seul(e) avec un élève.
C'est une interdiction dans les textes? Il ne me semble pas qu'il y en ait pour le secondaire. On m'a toujours dit légalement qu'on pouvait faire cours, mais en laissant la porte ouverte (à vérifier). Dans la théorie, mais dans mon établissement on ne fait jamais cours si un seul élève se présente, ce sont les consignes. Après si on veut parler seul à seul à un élève après un cours, rien ne l'empêche non plus, ni de faire un peu de soutien pendant des heures creuses. Même si c'est interdit dans l'élémentaire, un PE aura toujours la possibilité de s'isoler avec un élève.

Tu as raison, je viens de vérifier ici, chez l'autonome de solidarité: les textes ne sont effectivement pas explicites.

@Mestelle51 a écrit:
Sûrement que si, mais que fait-on en attendant?
Il ne me coûte pas, et je n'ai pas l'impression de sortir de mon rôle d'enseignante de primaire, lorsque j'aborde les questions de l'intégrité physique et de l'intimité corporelle en classe, avec les élèves. Cela me semble même essentiel

Tu fais très bien, même si j'imagine qu'on ne t'as jamais donné aucune formation pour aborder ce sujet, c'est une très bonne idée. Le problème étant dans le cas où le PE est le danger (comme sur ce sujet), je doute alors qu'il mène a bien cette mission d'information.

Oui, raison aussi, pas de formation. Cependant s'il nous incombait (par les textes, dans les programmes), d'informer les élèves sur ce sujet, autrement plus aussi essentiel que d'autres, je pense que de tels abus pourraient être limités (systématiquement évités, malheureusement non pale )

PurpleBanner
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bretagne: Un directeur d'école abuse sexuellement de 3 éleves

Message par Mestelle51 le Ven 15 Mar - 20:34

@PurpleBanner a écrit:
Oui, raison aussi, pas de formation. Cependant s'il nous incombait (par les textes, dans les programmes), d'informer les élèves sur ce sujet, autrement plus aussi essentiel que d'autres, je pense que de tels abus pourraient être limités (systématiquement évités, malheureusement non pale )

J'en suis aussi persuadée, cela serait forcément bénéfiques aux enfants, même si le problème des primo professeurs coupables persisteraient. Tu évoques déjà ce sujet avec tes élèves ou c'est quelque chose que tu aimerais faire si l'EN t'en donnais les moyens? Sur un tel sujet, une initiative personnelle me parait difficile (comment aborder la question?) et peut même être mal vue par la hiérarchie si il n'y a pas de concertation.

Mestelle51
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bretagne: Un directeur d'école abuse sexuellement de 3 éleves

Message par dandelion le Ven 15 Mar - 20:47

@PurpleBanner a écrit:
@Mestelle51 a écrit:
@PurpleBanner a écrit:

En élémentaire (j'ignore si c'est pareil au secondaire), il nous est formellement interdit de se trouver seul(e) avec un élève.
C'est une interdiction dans les textes? Il ne me semble pas qu'il y en ait pour le secondaire. On m'a toujours dit légalement qu'on pouvait faire cours, mais en laissant la porte ouverte (à vérifier). Dans la théorie, mais dans mon établissement on ne fait jamais cours si un seul élève se présente, ce sont les consignes. Après si on veut parler seul à seul à un élève après un cours, rien ne l'empêche non plus, ni de faire un peu de soutien pendant des heures creuses. Même si c'est interdit dans l'élémentaire, un PE aura toujours la possibilité de s'isoler avec un élève.

Tu as raison, je viens de vérifier ici, chez l'autonome de solidarité: les textes ne sont effectivement pas explicites.

@Mestelle51 a écrit:
Sûrement que si, mais que fait-on en attendant?
Il ne me coûte pas, et je n'ai pas l'impression de sortir de mon rôle d'enseignante de primaire, lorsque j'aborde les questions de l'intégrité physique et de l'intimité corporelle en classe, avec les élèves. Cela me semble même essentiel

Tu fais très bien, même si j'imagine qu'on ne t'as jamais donné aucune formation pour aborder ce sujet, c'est une très bonne idée. Le problème étant dans le cas où le PE est le danger (comme sur ce sujet), je doute alors qu'il mène a bien cette mission d'information.

Oui, raison aussi, pas de formation. Cependant s'il nous incombait (par les textes, dans les programmes), d'informer les élèves sur ce sujet, autrement plus aussi essentiel que d'autres, je pense que de tels abus pourraient être limités (systématiquement évités, malheureusement non pale )
Dans mon ancien établissement, nous devions assurer les cours même s'il n'y avait qu'un élève (jours de grève pas suivies par les enseignants...mais par les élèves). J'avais laissé la porte ouverte mais entre l'aspect non pédagogique et le risque pour l'enseignant, je n'avais pas aimé (et oui on a bien le droit de faire cours même s'il n'y a qu'un élève). L'autonome recommande de se regrouper plutôt au CDI (j'avais vérifié ensuite). En tout cas j'ai expliqué à mes enfants que leur sexe ne doit pas être touché par d'autres que leurs parents et leur médecin et la pédiatre le leur a redit en expliquant qu'elle ne le faisait qu'en demandant la permission de leurs parents et qu'ils devaient être présents (ça fait partie du discours de base visiblement ici). Je trouve que ça donne au moins aux enfants la possibilité de dire non et de pouvoir mettre des mots sur une situation anormale.

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bretagne: Un directeur d'école abuse sexuellement de 3 éleves

Message par PurpleBanner le Sam 16 Mar - 13:38

@Mestelle51 a écrit:
J'en suis aussi persuadée, cela serait forcément bénéfiques aux enfants, même si le problème des primo professeurs coupables persisteraient. Tu évoques déjà ce sujet avec tes élèves ou c'est quelque chose que tu aimerais faire si l'EN t'en donnais les moyens? Sur un tel sujet, une initiative personnelle me parait difficile (comment aborder la question?) et peut même être mal vue par la hiérarchie si il n'y a pas de concertation.

En fait, l'EN nous donne comme mission aussi, dans le cadre de l'éducation sexuelle d'aborder les abus.
Cette circulaire est assez explicite bien qu'évidemment, aucun "pilotage" (comme ils disent), ne semble l'avoir suivie.

Pour la mise en oeuvre en classe, j'utilise souvent et toujours Le Petit Chaperon Rouge, comme je l'avais expliqué ici. De nombreux collègues se sont insurgés (sur le forum), pensant que je disais aux élèves que le loup était pédophile Laughing , ce qui n'est, bien entendu, pas le cas Rolling Eyes (il ne l'est pas pour Perrault, et ce n'est pas ce que je leur dis) ...

PurpleBanner
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bretagne: Un directeur d'école abuse sexuellement de 3 éleves

Message par Mestelle51 le Sam 16 Mar - 17:43

@PurpleBanner a écrit:
@Mestelle51 a écrit:
J'en suis aussi persuadée, cela serait forcément bénéfiques aux enfants, même si le problème des primo professeurs coupables persisteraient. Tu évoques déjà ce sujet avec tes élèves ou c'est quelque chose que tu aimerais faire si l'EN t'en donnais les moyens? Sur un tel sujet, une initiative personnelle me parait difficile (comment aborder la question?) et peut même être mal vue par la hiérarchie si il n'y a pas de concertation.

En fait, l'EN nous donne comme mission aussi, dans le cadre de l'éducation sexuelle d'aborder les abus.
Cette circulaire est assez explicite bien qu'évidemment, aucun "pilotage" (comme ils disent), ne semble l'avoir suivie.

Pour la mise en oeuvre en classe, j'utilise souvent et toujours Le Petit Chaperon Rouge, comme je l'avais expliqué ici. De nombreux collègues se sont insurgés (sur le forum), pensant que je disais aux élèves que le loup était pédophile Laughing , ce qui n'est, bien entendu, pas le cas Rolling Eyes (il ne l'est pas pour Perrault, et ce n'est pas ce que je leur dis) ...

Je trouve que c'est une bonne mise en œuvre, à défaut d'avoir d'autres outils adaptés, c'est un substitut pertinent et approprié pour leur âge. Et je suis navrée, mais pas surprise, de voir sur ce forum des collègues s'insurger dès qu'une opinion non conforme à l'orthodoxie de leur doctrine est émise.


Mestelle51
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bretagne: Un directeur d'école abuse sexuellement de 3 éleves

Message par Provence le Sam 16 Mar - 17:56

@Mestelle51 a écrit:
Et je suis navrée, mais pas surprise, de voir sur ce forum des collègues s'insurger dès qu'une opinion non conforme à l'orthodoxie de leur doctrine est émise.


Tiens? Tu reproches aux autres tes propres défauts? Suspect

Le "pas surprise" m'étonne: que veux-tu dire par là, exactement?

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bretagne: Un directeur d'école abuse sexuellement de 3 éleves

Message par Invité le Sam 16 Mar - 17:59

On va se calmer, de part et d'autre. On peut exprimer ses désaccords sans accuser l'autre systématiquement d'être sectaire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum