L'Humanité, Tribune de Jean Robelin : "La gauche et l'éducation" - "Des bonnes intentions contreproductives".

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'Humanité, Tribune de Jean Robelin : "La gauche et l'éducation" - "Des bonnes intentions contreproductives".

Message par Rouletabille le Dim 10 Mar 2013 - 23:12

Un point de vue qui me paraît intéressant... Et bien souvent écrit, sous d'

Tribune : La gauche et l'éducation, par Jean Robelin
Publié dans le quotidien l'Humanité
Mis en ligne le 10/03/2012 : http://www.humanite.fr/education/tribune-la-gauche-et-leducation-par-jean-robelin-517062

Extrait :
Non seulement la gauche n'a pas enrayé la perte de qualité de l'enseignement public, ni la dégradation certaine des conditions de travail des enseignants, mais à bien des égards elle les a accélérées. Il faut bien reconnaître, pour quelqu'un qui, comme moi, a enseigné 16 ans dans le fameux neuf trois, avant d'aller faire le mandarin dans les universités, qu'à chaque période de gouvernement de gauche, que ce soit sous monsieur Savary, monsieur Jospin, ou l’inénarrable Claude Allègre, on a assisté à une montée de la violence dans les quartiers difficiles, de la démagogie partout. La gauche a participé à la création de la situation désastreuse que nous connaissons aujourd'hui.

Certes, la droite a fait pis, en asséchant les moyens de lutte contre l'échec scolaire, en tarissant les recrutements et en ghettoïsant l'école. La cour des comptes a démontré le caractère peu évangélique de sa politique : vêtir ceux qui sont déjà bien habillés. Mais cela ne nous dispense pas de réfléchir sur l'échec de la gauche, si vous voulons éviter le désastre vers lequel court l'enseignement français. Peut-on indiquer quelques pistes de solutions réalistes, et supportables dans le contexte économique douloureux que nous connaissons ?

Echec de l'apprentissage de la lecture et de la langue

L'échec le plus grave, le plus retentissant, mais aussi le plus emblématique, de l'école « de la République », est certainement le double échec lié de l'apprentissage de la lecture et de la langue. Le plus grave car il conditionne tous les autres, le plus emblématique, parce qu'il livre le drame de l'école française : l'échec de la lecture naît certes des difficultés des élèves, mais est accentué par l'imposition de méthodes de lecture issues des cerveaux des docteurs Mabuse des « sciences » de l'éducation, contre toute expérience concrète d'enseignants de terrain : une ancienne institutrice (mais oui) de ma fille s'insurgeait qu'on veuille lui interdire tout recours à une méthode syllabique qui donnait pourtant d'excellents résultats auprès des petits gitans à qui elle enseignait. Et l'instabilité de son public ne lui offrait que peu d'heures pour y parvenir. Combien d'élèves ai-je entendu ânonner en terminale puis à l'université ! L'exemple montre la vacuité des idéologies pédagogiques qui nous soumettent au prétendu rythme des élèves : ne jamais les forcer, donc apprendre à lire en deux ans ; sous des dehors démocrates, les mentors de l'éducation nationale affichent leur mépris des élèves, à commencer par ceux des quartiers difficiles.

La suite à lire ici : http://www.humanite.fr/education/tribune-la-gauche-et-leducation-par-jean-robelin-517062


Dernière édition par John le Lun 11 Mar 2013 - 9:31, édité 2 fois (Raison : article cité en intégralité.)

Rouletabille
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité, Tribune de Jean Robelin : "La gauche et l'éducation" - "Des bonnes intentions contreproductives".

Message par kensington le Dim 10 Mar 2013 - 23:38

aai

_________________
"A trop privilégier la langue du quotidien et des faits, à trop vouloir faire parler avant d’avoir fait comprendre, le professeur risque de laisser l’élève en situation de handicap linguistique et cognitif; il risque de faillir dans sa mission d’émancipation du sujet."
A. Lhérété, "Cultiver le plaisir du texte: une compétence presque oubliée en Langue 2", NewStanpoints déc. 2014


kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité, Tribune de Jean Robelin : "La gauche et l'éducation" - "Des bonnes intentions contreproductives".

Message par Luigi_B le Lun 11 Mar 2013 - 0:01

Grandiose.
Si le fils de concierge illettrée que je suis a fini professeur d'université, c'est que je suis tombé sur des enseignants qui savaient, qui m'ont enseigné, qui m'ont orienté vers les lieux de savoir. Ce parcours, je ne le referais pas aujourd'hui, dans une école dont le maître mot est pourtant « démocratisation ».
Merci beaucoup pour le lien, Rouletabille.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité, Tribune de Jean Robelin : "La gauche et l'éducation" - "Des bonnes intentions contreproductives".

Message par User5899 le Lun 11 Mar 2013 - 0:37

Oh nom de Zeus !
Et le pire, c'est que c'est difficilement contestable Rolling Eyes
Mais pourquoi n'est-ce pas paru dans Libération, Le Monde, Le Nouvel Observateur ?

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité, Tribune de Jean Robelin : "La gauche et l'éducation" - "Des bonnes intentions contreproductives".

Message par C'est pas faux le Lun 11 Mar 2013 - 0:51

Cripure a écrit:Oh nom de Zeus !
Et le pire, c'est que c'est difficilement contestable Rolling Eyes
Mais pourquoi n'est-ce pas paru dans Libération, Le Monde, Le Nouvel Observateur ?

Profession Education ?
http://www.cfdt.fr/jcms/recette_13104/profession-education


Dernière édition par C'est pas faux le Lun 11 Mar 2013 - 0:51, édité 1 fois

C'est pas faux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité, Tribune de Jean Robelin : "La gauche et l'éducation" - "Des bonnes intentions contreproductives".

Message par gauvain31 le Lun 11 Mar 2013 - 0:52

Cripure a écrit:Oh nom de Zeus !
Et le pire, c'est que c'est difficilement contestable Rolling Eyes
Mais pourquoi n'est-ce pas paru dans Libération, Le Monde, Le Nouvel Observateur ?


Pourquoi? tu as donné je crois la réponse dans ta phrase juste avant !!

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité, Tribune de Jean Robelin : "La gauche et l'éducation" - "Des bonnes intentions contreproductives".

Message par grandesvacances le Lun 11 Mar 2013 - 1:04

Ah, enfin quelqu'un qui appelle un chat un chat ! aau

grandesvacances
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité, Tribune de Jean Robelin : "La gauche et l'éducation" - "Des bonnes intentions contreproductives".

Message par User5899 le Lun 11 Mar 2013 - 1:29

@C'est pas faux a écrit:
Cripure a écrit:Oh nom de Zeus !
Et le pire, c'est que c'est difficilement contestable Rolling Eyes
Mais pourquoi n'est-ce pas paru dans Libération, Le Monde, Le Nouvel Observateur ?

Profession Education ?
http://www.cfdt.fr/jcms/recette_13104/profession-education
Je ne peux pas cliquer sur votre lien, il s'y trouve une séquence de quatre lettres qui déclenche le même formatage sur mon ordi que dans la tête des gosses Suspect

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité, Tribune de Jean Robelin : "La gauche et l'éducation" - "Des bonnes intentions contreproductives".

Message par Roumégueur Ier le Lun 11 Mar 2013 - 7:23

Ahhhh, après s'être levé en écoutant France Inter évoquer le 'modèle' scolaire allemand, les 6 semaines de vacances, qu'il est bon de lire une telle tribune !

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité, Tribune de Jean Robelin : "La gauche et l'éducation" - "Des bonnes intentions contreproductives".

Message par Palombella Rossa le Lun 11 Mar 2013 - 7:31

Cripure a écrit:Oh nom de Zeus !
Et le pire, c'est que c'est difficilement contestable Rolling Eyes
Mais pourquoi n'est-ce pas paru dans Libération, Le Monde, Le Nouvel Observateur ?

Parce que ce n'est pas la pensée unique bien en cour. Pourquoi pas Télérama, quand vous y êtes ??? lol!
Sérieusement : pourquoi diable voulez-vous que toute cette presse crypto-socialo-baveuse (dont on est en train de crever) laisse le moindre espace de parole à ceux qu'elle considère comme des ennemis du progrès pédagogique ?
C'est comme si vous demandiez à ce que Les Echos affraid publient un édito de Mélenchon !!! diable

Palombella Rossa
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité, Tribune de Jean Robelin : "La gauche et l'éducation" - "Des bonnes intentions contreproductives".

Message par Condorcet le Lun 11 Mar 2013 - 7:54

Cripure a écrit:Oh nom de Zeus !
Et le pire, c'est que c'est difficilement contestable Rolling Eyes
Mais pourquoi n'est-ce pas paru dans Libération, Le Monde, Le Nouvel Observateur ?
Itou !

C'est tout simplement par les résultats aux concours et lors des doctorats que l'on peut évaluer la qualité d'un enseignement.
Les deux révèlent les lacunes (et permettent quelquefois de les corriger).

A ces maux bien sûr, la solution est toute prête : que les universitaires sachent enfin faire des cours attrayants interactifs, pour parler le jargon d'aujourd'hui, et pour les y obliger, faisons les évaluer par les étudiants ; cela marche si bien à Harvard ! Comme s'il était difficile d'être « interactif » à Harvard ou à l’École Normale Supérieure, là où on est entre nous, où les ânes savants se frottent aux ânes plus savants. Faites un stage à Noisy-le-Sec, ce sera plus probant. Ce ne serait pas d'ailleurs une mauvaise idée que d'envoyer les enseignants du supérieur refaire périodiquement des cours dans l'enseignement secondaire. Accessoirement, cela leur remettrait les idées en place sur les privilèges dont ils jouissent. Mais Harvard, ce n'est pas les États-Unis. L'évaluation réciproque, c'est aussi le chantage et le troc : notre peau d'âne contre ta note. La solution n'est pas de répondre à la démagogie par la démagogie
J'adore ce passage !
J'ajouterai que cela permettrait aussi de rapprocher deux mondes qui s'ignorent superbement et de définir des mots d'ordre communs lors des éventuelles contestations : en 2003 comme en 2009, ils ont fait cruellement défaut.


Voulez-vous améliorer le fonctionnement de l'école, de la maternelle à l'université ? Commencez par « foutre la paix » aux enseignants. C'est à cette condition que vous pourrez en exiger beaucoup. Redonnez leur l'initiative et la responsabilité de leur métier. C'est à cette condition que vous pourrez aussi sanctionner utilement les carences et les manquements. Redéfinissons simplement les missions des enseignants : connaître pour éduquer, vous redonnerez légitimité et respectabilité à l'école. Bien sûr, c'est là un long chemin, car on ne forme pas des hommes en deux ou trois ans. C'est plus difficile que de prendre quelques mesures spectaculaires et électoralistes. Mais la France a désormais le dos au mur : perdre son seul atout économique véritable, c'est-à-dire la qualification et la compétence de ses travailleurs, ou bien en revenir au sérieux d'un vieux mot aujourd'hui lui aussi si décrié : l'instruction.
En d'autres termes, cela s'appelle la confiance....
La conclusion sonne si juste qu'il est probable que ce texte ne sera pas lu pour lui-même.


Dernière édition par PaoloSarpi le Lun 11 Mar 2013 - 9:23, édité 3 fois (Raison : orthographe défaillante)

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité, Tribune de Jean Robelin : "La gauche et l'éducation" - "Des bonnes intentions contreproductives".

Message par Roumégueur Ier le Lun 11 Mar 2013 - 8:26

Cripure a écrit:Oh nom de Zeus !
Et le pire, c'est que c'est difficilement contestable Rolling Eyes
Mais pourquoi n'est-ce pas paru dans Libération, Le Monde, Le Nouvel Observateur ?

J'ai cessé de chercher des idées 'de gauche' dans Libé et au PS... c'est d'ailleurs, de leur part, une stratégie suicidaire.

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité, Tribune de Jean Robelin : "La gauche et l'éducation" - "Des bonnes intentions contreproductives".

Message par Celadon le Lun 11 Mar 2013 - 9:19

Ce texte est remarquable. Et c'est l'Huma qui le publie !
Toute petite réserve : il semble encenser les deux profs par classe en Finlande.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité, Tribune de Jean Robelin : "La gauche et l'éducation" - "Des bonnes intentions contreproductives".

Message par barèges le Lun 11 Mar 2013 - 9:21

Ce serait un texte à transmettre à SLU...

barèges
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité, Tribune de Jean Robelin : "La gauche et l'éducation" - "Des bonnes intentions contreproductives".

Message par Condorcet le Lun 11 Mar 2013 - 9:24

Bonne idée, je vais lui écrire !

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité, Tribune de Jean Robelin : "La gauche et l'éducation" - "Des bonnes intentions contreproductives".

Message par LadyC le Lun 11 Mar 2013 - 9:32

On ne peut s'étonner que cette école de l'ignorance perde toute fonction d'ascenseur social : c'est le savoir qui est le moteur de celle-ci. Si le fils de concierge illettrée que je suis a fini professeur d'université, c'est que je suis tombé sur des enseignants qui savaient, qui m'ont enseigné, qui m'ont orienté vers les lieux de savoir. Ce parcours, je ne le referais pas aujourd'hui, dans une école dont le maître mot est pourtant « démocratisation ». L'obtention du diplôme a pris la place du savoir et tant pis si on distribue des coquilles vides et des monnaies sans valeur. L'université est aujourd'hui censée parquer la jeunesse jusqu'à 27ans, en distribuant des licences bradées et des masters fantômes afin d'éviter la crue des statistiques de chômage.
Ce faisant la gauche s'est privée du seul atout de resocialisation que possède l'école : le travail, mot abominable et proscrit, le travail qui seul pourtant réinsère dans la société.
Il faudra se dire un jour qu'un diplôme n'est pas un droit démocratique, mais le résultat d'un travail, auquel désormais les étudiants sont très mal préparés.
Bien sûr il faut encourager les élèves, surtout les plus jeunes et les élèves en difficulté. Mais au lycée et à l'université, nous avons un public de gens qui sont en âge de voter, qui participent à la gestion de budgets supérieurs à ceux de biens des communes, et le système actuel consiste à les bercer d'illusions jusqu'à 25 ans, sans jamais les mettre face à leurs responsabilités.
un collège unique qui n'est le collège de personne

Juste brillant.

Puisse-t-il être entendu... (mais je dois dire que j'ai peu d'espoir Sad )

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité, Tribune de Jean Robelin : "La gauche et l'éducation" - "Des bonnes intentions contreproductives".

Message par User5899 le Lun 11 Mar 2013 - 10:33

@Palombella Rossa a écrit:
Cripure a écrit:Oh nom de Zeus !
Et le pire, c'est que c'est difficilement contestable Rolling Eyes
Mais pourquoi n'est-ce pas paru dans Libération, Le Monde, Le Nouvel Observateur ?

Parce que ce n'est pas la pensée unique bien en cour. Pourquoi pas Télérama, quand vous y êtes ??? lol!
Sérieusement : pourquoi diable voulez-vous que toute cette presse crypto-socialo-baveuse (dont on est en train de crever) laisse le moindre espace de parole à ceux qu'elle considère comme des ennemis du progrès pédagogique ?
C'est comme si vous demandiez à ce que Les Echos affraid publient un édito de Mélenchon !!! diable
Nanmého, vous me prenez pour qui ? Very Happy
Ca m'apprendra à oublier le point d'ironie... Vive L'Huma ! I love you

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité, Tribune de Jean Robelin : "La gauche et l'éducation" - "Des bonnes intentions contreproductives".

Message par User5899 le Lun 11 Mar 2013 - 10:35

@Celadon a écrit:Ce texte est remarquable. Et c'est l'Huma qui le publie !
Ca n'a rien d'étonnant en soi.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité, Tribune de Jean Robelin : "La gauche et l'éducation" - "Des bonnes intentions contreproductives".

Message par retraitée le Lun 11 Mar 2013 - 11:03

Après des années d'errance, le PC semble avoir retrouvé le bon sens en matière d'instruction!
Il fut un temps où le SNES suivait le PC (Unité et action était le courant dominant), avant de se laisser gangrener par l'idéologie pédagogiste, ce que j'appelais la sguénardisation du SNES. J'espère qu'il va à nouveau virer sa cuti , bien qu'il y ait nettement moins d'adhérents PC (ou FG) au SNES qu'autrefois.

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité, Tribune de Jean Robelin : "La gauche et l'éducation" - "Des bonnes intentions contreproductives".

Message par barèges le Lun 11 Mar 2013 - 11:51

PaoloSarpi a écrit:Bonne idée, je vais lui écrire !

Je ne sais pas si cela vient de ta démarche, mais ça y est, l'article est sur SLU.

C'est un début de diffusion, SLU a une certaine audience.

http://www.sauvonsluniversite.com/spip.php?article5995

barèges
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité, Tribune de Jean Robelin : "La gauche et l'éducation" - "Des bonnes intentions contreproductives".

Message par Abraxas le Lun 11 Mar 2013 - 14:31

J'en ai marre — c'est ce que nous disions il y a plus de dix ans maintenant, dix ans à prêcher dans le désert et à me faire accuser par ce c*** de Frackowiak de "penser brun" — sic !
Et l'Huma faisait chorus, à l'époque. Et les 2/3 des collègues.
Ils ont l'Ecole qu'ils ont voulu. Je m'en lave les mains. La Droite sucre les moyens, la Gauche détruit le reste avec son idéologie à la con — après le Collège unique, l'Université aujourd'hui. On se fait traiter de réac quand on dit le contraire — et "républicain" est devenu une injure à peu près de la même façon qu'"intello" parmi les élèves.
Qu'ils crèvent. Ils ont voulu Meirieu, ils l'ont eu. Lui et sa descendance. Ils tiennent tous les leviers.
***, 10 ans à me battre et à me faire traiter, encore la semaine dernière, d'"intégriste de l'Education" (sic !) par le SE-UNSA et la FCPE, sur Europe…
Très bien. Ce n'est pas un article, aussi pertinent soit-il, mais avec dix ans de retard, qui les déviera de leurs habitudes. Ils sont trop nuls pour se rmettre en cause, et la machine va dans le sens de la pente?. Inéluctablement.

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité, Tribune de Jean Robelin : "La gauche et l'éducation" - "Des bonnes intentions contreproductives".

Message par thrasybule le Lun 11 Mar 2013 - 15:01

Pensez à ceux, Abraxas, qui ont encore une très longue carrière à faire jusqu'à la retraite.... cafe Ne nous abandonnez pas.

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité, Tribune de Jean Robelin : "La gauche et l'éducation" - "Des bonnes intentions contreproductives".

Message par Igniatius le Lun 11 Mar 2013 - 15:19

Excellent point de vue, encore un.

Je verrai le côté positif : ce type d'idées se répand de plus en plus, au sens où elles sont publiées dans des organes qui se sont naguère trompés.
Ce sera long, mais on peut espérer une inflexion dans les années à venir (une décennie ? ).

Ce qui m'amuse, c'est que toutes les infos pour que les pédagos, le SGEN/UNSA, le Monde ou le Nouvel Obs décrédibilisent cet article sont contenues dans le titre : le gars est NORMALIEN, et PHILOSOPHE à l'UNIVERSITE.
Salaud !

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité, Tribune de Jean Robelin : "La gauche et l'éducation" - "Des bonnes intentions contreproductives".

Message par thrasybule le Lun 11 Mar 2013 - 15:23

Heureusement qu'il n'est pas fils de profs!

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum