L'Humanité, Tribune de Jean Robelin : "La gauche et l'éducation" - "Des bonnes intentions contreproductives".

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'Humanité, Tribune de Jean Robelin : "La gauche et l'éducation" - "Des bonnes intentions contreproductives".

Message par gauvain31 le Lun 11 Mar 2013 - 18:51

@Olympias a écrit:Quel article lucide...Peillon l'a-t-il lu ? Son/sa conseiller(ère) presse l'a-t-elle mis dans son dossier de presse du matin ? Sauf que PS et lucidité, question éducation, ça ne va toujours ensemble...

Oui Peillon l'a sûrement lu, c'est un philosophe comme lui..... et je suis sûr qu'au fond de lui il est d'accord

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité, Tribune de Jean Robelin : "La gauche et l'éducation" - "Des bonnes intentions contreproductives".

Message par Igniatius le Lun 11 Mar 2013 - 18:52

@gauvain31 a écrit:
@Olympias a écrit:Quel article lucide...Peillon l'a-t-il lu ? Son/sa conseiller(ère) presse l'a-t-elle mis dans son dossier de presse du matin ? Sauf que PS et lucidité, question éducation, ça ne va toujours ensemble...

Oui Peillon l'a sûrement lu, c'est un philosophe comme lui..... et je suis sûr qu'au fond de lui il est d'accord

Moi j'attends que les pédagos nous balancent que l'Huma est un journal à la solde de la droite.
Ils osent tout.
Surtout les profs d'histoire...

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité, Tribune de Jean Robelin : "La gauche et l'éducation" - "Des bonnes intentions contreproductives".

Message par Schéhérazade le Lun 11 Mar 2013 - 18:56

@Igniatius a écrit:Vous avez vu : Benoist Apparu est en train de déblatérer à l'Assemblée et demande la mise en place de l'école du socle !

Un jour, le SGEN, l'UNSA et la FCPE vont enfin se rendre compte qu'ils bossent main dans la main avec l'UMP depuis des années.
Les libéraux doivent bien se marrer.

Je ne pense même pas que les libéraux purs et durs se marrent, le socle, ce n'est pas leur projet.
Leur projet c'est la privatisation intégrale: donc surtout pas de programmes, chaque école conçoit les siens, engage et congédie les professeurs sur les critères qu'elle choisit, et n'est financée que par de l'argent privé. Revenir sur le scolarité obligatoire est dans cette optique envisageable.
Les moins "extrémistes" promeuvent le chèque éducation, récusé par les libéraux purs et durs parce que c'est encore une intervention de l'état.
L'idéologie du socle, c'est encore autre chose.
L'article mentionné est excellent, merci. Je pense que Peillon est parfaitement conscient de tout cela parce que ça crève les yeux, mais que rétablir une école digne de ce nom n'est ni son projet, ni celui de son parti


Dernière édition par Schéhérazade le Lun 11 Mar 2013 - 18:59, édité 1 fois

Schéhérazade
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité, Tribune de Jean Robelin : "La gauche et l'éducation" - "Des bonnes intentions contreproductives".

Message par gauvain31 le Lun 11 Mar 2013 - 18:57

@Igniatius a écrit:
@gauvain31 a écrit:
@Olympias a écrit:Quel article lucide...Peillon l'a-t-il lu ? Son/sa conseiller(ère) presse l'a-t-elle mis dans son dossier de presse du matin ? Sauf que PS et lucidité, question éducation, ça ne va toujours ensemble...

Oui Peillon l'a sûrement lu, c'est un philosophe comme lui..... et je suis sûr qu'au fond de lui il est d'accord

Moi j'attends que les pédagos nous balancent que l'Huma est un journal à la solde de la droite.
Ils osent tout.
Surtout les profs d'histoire...

Ils sont je crois entrain de perdre les pédales , car leur monde , leur petit monde pédagogiste coupé de tout est en train de disparaître sous leur yeux... ces gens ont de graves difficultés avec le réel c'est bien connu... et le réel est entrain de les rattraper .... et plus le texte sera argumenté plus ils vociféreront ....

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité, Tribune de Jean Robelin : "La gauche et l'éducation" - "Des bonnes intentions contreproductives".

Message par C'est pas faux le Lun 11 Mar 2013 - 19:01

Non mais Gauvain, tu rigoles ? Ils l'ont emporté sur toute la ligne !

C'est pas faux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité, Tribune de Jean Robelin : "La gauche et l'éducation" - "Des bonnes intentions contreproductives".

Message par Palombella Rossa le Lun 11 Mar 2013 - 19:12

@gauvain31 a écrit:
@Olympias a écrit:Quel article lucide...Peillon l'a-t-il lu ?

Oui Peillon l'a sûrement lu, c'est un philosophe comme lui..... et je suis sûr qu'au fond de lui il est d'accord


Peillon, "au fond de lui", d'accord ?
C'est de l'humour ??? Evil or Very Mad
Mais on s'en f... éperdument, de ce qu'il ressent " "au fond de lui" -- et même de ce qu'il dit !
On le jugera à ses ACTES, et pour le moment le moins que l'on puisse dire c'est que le bilan n'est pas à la hauteur des discours.
DEEDS, NOT WORDS !

http://www.mixcloud.com/francello/max-roach-filide-ray-draper-deeds-not-words/



Palombella Rossa
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité, Tribune de Jean Robelin : "La gauche et l'éducation" - "Des bonnes intentions contreproductives".

Message par gauvain31 le Lun 11 Mar 2013 - 19:18

@Palombella Rossa a écrit:
@gauvain31 a écrit:
@Olympias a écrit:Quel article lucide...Peillon l'a-t-il lu ?

Oui Peillon l'a sûrement lu, c'est un philosophe comme lui..... et je suis sûr qu'au fond de lui il est d'accord


Peillon, "au fond de lui", d'accord ?
C'est de l'humour ??? Evil or Very Mad
Mais on s'en f... éperdument, de ce qu'il ressent " "au fond de lui" -- et même de ce qu'il dit !
On le jugera à ses ACTES, et pour le moment le moins que l'on puisse dire c'est que le bilan n'est pas à la hauteur des discours.
DEEDS, NOT WORDS !

http://www.mixcloud.com/francello/max-roach-filide-ray-draper-deeds-not-words/




Mais je suis d'accord avec toi, bien sûr que l'essentiel est l'action ; je ne vais pas dire le contraire!... je donnais juste une opinion personnelle sur un homme
je me suis toujours posé la question de savoir à quel point un ministre de l'EN pouvait agir au sein du ministère???

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité, Tribune de Jean Robelin : "La gauche et l'éducation" - "Des bonnes intentions contreproductives".

Message par Reine Margot le Lun 11 Mar 2013 - 19:26

@gauvain31 a écrit:
@Olympias a écrit:Quel article lucide...Peillon l'a-t-il lu ? Son/sa conseiller(ère) presse l'a-t-elle mis dans son dossier de presse du matin ? Sauf que PS et lucidité, question éducation, ça ne va toujours ensemble...

Oui Peillon l'a sûrement lu, c'est un philosophe comme lui..... et je suis sûr qu'au fond de lui il est d'accord

il est devenu un politique, ce n'est plus l'école sa préoccupation mais sa carrière.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité, Tribune de Jean Robelin : "La gauche et l'éducation" - "Des bonnes intentions contreproductives".

Message par Reine Margot le Lun 11 Mar 2013 - 19:28

@gauvain31 a écrit:
@Igniatius a écrit:
@gauvain31 a écrit:
@Olympias a écrit:Quel article lucide...Peillon l'a-t-il lu ? Son/sa conseiller(ère) presse l'a-t-elle mis dans son dossier de presse du matin ? Sauf que PS et lucidité, question éducation, ça ne va toujours ensemble...

Oui Peillon l'a sûrement lu, c'est un philosophe comme lui..... et je suis sûr qu'au fond de lui il est d'accord

Moi j'attends que les pédagos nous balancent que l'Huma est un journal à la solde de la droite.
Ils osent tout.
Surtout les profs d'histoire...

Ils sont je crois entrain de perdre les pédales , car leur monde , leur petit monde pédagogiste coupé de tout est en train de disparaître sous leur yeux... ces gens ont de graves difficultés avec le réel c'est bien connu... et le réel est entrain de les rattraper .... et plus le texte sera argumenté plus ils vociféreront ....

tu n'as pas compris, plus les résultats des petits Français baisseront, plus ça sera la faute de l'école Française trop élitiste, qui demande trop d'efforts aux chers petits et les malmène.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité, Tribune de Jean Robelin : "La gauche et l'éducation" - "Des bonnes intentions contreproductives".

Message par doublecasquette le Lun 11 Mar 2013 - 19:29

@Reine Margot a écrit:
@gauvain31 a écrit:
@Olympias a écrit:Quel article lucide...Peillon l'a-t-il lu ? Son/sa conseiller(ère) presse l'a-t-elle mis dans son dossier de presse du matin ? Sauf que PS et lucidité, question éducation, ça ne va toujours ensemble...

Oui Peillon l'a sûrement lu, c'est un philosophe comme lui..... et je suis sûr qu'au fond de lui il est d'accord

il est devenu un politique, ce n'est plus l'école sa préoccupation mais sa carrière.

Et puis même, comment qu'il s'en moque, du gosse de prolo qui est devenu philosophe ! topela
Il écoute ceux qui créent l'homme nouveau en leur faisant suspendre des nombres sur des cordes à linge et autres tâches complexes... Suspect

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité, Tribune de Jean Robelin : "La gauche et l'éducation" - "Des bonnes intentions contreproductives".

Message par C'est pas faux le Lun 11 Mar 2013 - 19:33

Pauvre Gauvain, il ne faudrait pas non plus lui faire perdre son humeur cool...

C'est pas faux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité, Tribune de Jean Robelin : "La gauche et l'éducation" - "Des bonnes intentions contreproductives".

Message par Igniatius le Lun 11 Mar 2013 - 20:56

@Schéhérazade a écrit:
@Igniatius a écrit:Vous avez vu : Benoist Apparu est en train de déblatérer à l'Assemblée et demande la mise en place de l'école du socle !

Un jour, le SGEN, l'UNSA et la FCPE vont enfin se rendre compte qu'ils bossent main dans la main avec l'UMP depuis des années.
Les libéraux doivent bien se marrer.

Je ne pense même pas que les libéraux purs et durs se marrent, le socle, ce n'est pas leur projet.
Leur projet c'est la privatisation intégrale: donc surtout pas de programmes, chaque école conçoit les siens, engage et congédie les professeurs sur les critères qu'elle choisit, et n'est financée que par de l'argent privé. Revenir sur le scolarité obligatoire est dans cette optique envisageable.
Les moins "extrémistes" promeuvent le chèque éducation, récusé par les libéraux purs et durs parce que c'est encore une intervention de l'état.
L'idéologie du socle, c'est encore autre chose.
L'article mentionné est excellent, merci. Je pense que Peillon est parfaitement conscient de tout cela parce que ça crève les yeux, mais que rétablir une école digne de ce nom n'est ni son projet, ni celui de son parti

Je suis d'accord avec toi concernant le projet des libéraux, mais ils ne pourront le mettre en place que lorsque l'école sera exsangue, puisque les Français sont quand même attachés à leur école.
Et pour cela, ils n'ont rien trouvé de mieux que de donner aux pédagos les moyens de tester leurs joujoux et d'enfoncer encore plus l'école.
Quand ce sera fortement dégradé, les gens accepteront la création d'un vrai secteur privé, j'en ai la conviction : c'est déjà le cas parmi les classes moyennes + qui fuient de plus en plus le public, car elles estiment qu'on n'y apprend plus rien.
J'enrage, même si le privé ne fait pas mieux pour l'instant...

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité, Tribune de Jean Robelin : "La gauche et l'éducation" - "Des bonnes intentions contreproductives".

Message par Schéhérazade le Lun 11 Mar 2013 - 21:27

@Igniatius a écrit:
@Schéhérazade a écrit:
@Igniatius a écrit:Vous avez vu : Benoist Apparu est en train de déblatérer à l'Assemblée et demande la mise en place de l'école du socle !

Un jour, le SGEN, l'UNSA et la FCPE vont enfin se rendre compte qu'ils bossent main dans la main avec l'UMP depuis des années.
Les libéraux doivent bien se marrer.

Je ne pense même pas que les libéraux purs et durs se marrent, le socle, ce n'est pas leur projet.
Leur projet c'est la privatisation intégrale: donc surtout pas de programmes, chaque école conçoit les siens, engage et congédie les professeurs sur les critères qu'elle choisit, et n'est financée que par de l'argent privé. Revenir sur le scolarité obligatoire est dans cette optique envisageable.
Les moins "extrémistes" promeuvent le chèque éducation, récusé par les libéraux purs et durs parce que c'est encore une intervention de l'état.
L'idéologie du socle, c'est encore autre chose.
L'article mentionné est excellent, merci. Je pense que Peillon est parfaitement conscient de tout cela parce que ça crève les yeux, mais que rétablir une école digne de ce nom n'est ni son projet, ni celui de son parti

Je suis d'accord avec toi concernant le projet des libéraux, mais ils ne pourront le mettre en place que lorsque l'école sera exsangue, puisque les Français sont quand même attachés à leur école.
Et pour cela, ils n'ont rien trouvé de mieux que de donner aux pédagos les moyens de tester leurs joujoux et d'enfoncer encore plus l'école.
Quand ce sera fortement dégradé, les gens accepteront la création d'un vrai secteur privé, j'en ai la conviction : c'est déjà le cas parmi les classes moyennes + qui fuient de plus en plus le public, car elles estiment qu'on n'y apprend plus rien.
J'enrage, même si le privé ne fait pas mieux pour l'instant...

Ce serait une stratégie cynique mais réfléchie. Mais il n'est pas certain que les thuriféraires de la chose à l'UMP soient suffisamment intelligents pour cela.
Le socle procède d'une autre idéologie: on ne va pas former des esprits individuels, on ne va pas donner accès aux connaissances pour émanciper l'homme, mais on va produire des citoyens "compétents", c'est-à-dire capables d'effectuer les tâches qu'on a pensées et prédéfinies pour eux. Autrement dit, la substitution d'un conditionnement à l'instruction. Et cette idéologie n'est pas fondamentalement libérale en elle-même, elle est même parfaitement compatible avec certaines formes de socialisme, puisque les méthodes "pédagogistes" allant de pair avec le socle ont été appliquées en ex-URSS, pays peu libéral s'il en est . On oublie un peu trop vite que les tenants du socle se réclament de la gauche. C'est une gauche qu'on peut juger destructrice, dont on peut estimer qu'elle nous mène au despotisme de l'ignorance collective, mais on ne peut pas prétendre que le socle procède d'une idéologie libérale, même s'il peut être un instrument utilisé par les libéraux dans une stratégie à long terme.
Tant qu'on incriminera dans un même élan libéralisme et l'idéologie qui ronge l'EN, on ne s'en sortira pas. Et un des mérites de l'article cité est de ne pas le faire.

Schéhérazade
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité, Tribune de Jean Robelin : "La gauche et l'éducation" - "Des bonnes intentions contreproductives".

Message par Igniatius le Lun 11 Mar 2013 - 21:29

Je suis bien d'accord avec toi : on ne peut pas assimiler ces deux objectifs, mais il se trouve qu'à mon avis, les libéraux utilisent les pédagos, qui ont dû être de gauche en effet il y a longtemps.
Comme le PS d'ailleurs.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité, Tribune de Jean Robelin : "La gauche et l'éducation" - "Des bonnes intentions contreproductives".

Message par Employé oxymorique le Lun 11 Mar 2013 - 21:35

Jean Robelin fleurs

_________________
Cymbale en chef au concert des immobiles.
« Il faudra résister à la dissolution programmée de l’enseignement, de la recherche scientifique, des classiques et des biens culturels. Car saboter la culture et l’instruction, c’est saboter le futur de l’humanité. Il y a quelques années, j’ai eu l’occasion de lire une phrase simple, mais pleine de sens, qui était inscrite sur un panneau signalétique dans une bibliothèque de manuscrits au milieu d’une oasis perdue du Sahara ; « La connaissance est une richesse qu’on peut donner sans s’appauvrir. » Seul le savoir peut perturber la logique dominante du profit en étant partagé sans appauvrir, et même, bien au contraire, en enrichissant à la fois celui qui le transmet et celui qui le reçoit.»
L’Utilité de l’Inutile. Manifeste, Nuccio Ordine, éditions des Belles-Lettres.

Employé oxymorique
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Bravo Jean Robelin !

Message par Toukamalou le Jeu 4 Avr 2013 - 23:28

Jean Robelin, je l'ai parfois rencontré dans des réunions d'enseignants du supérieur, oui ça fait longtemps qu'il est en colère sur ce sujet... ! ça ne m'étonne pas qu'il explose, et quelle belle explosion, quelle sainte colère ! enfin L'Humanité s'honore en publiant un texte aussi vrai, aussi simple, aussi lumineux, aussi précis et informé, le tout animé par un souffle véritablement populaire : digne de Jaurès !
Et dire que je ne l'apprends que 3 semaines après sa publication... je devrais venir plus souvent sur le forum Neoprofs !
cheers

_________________
Toukamalou, c'est aussi Mezetulle (allez voir à l'adresse mezetulle.net)

Toukamalou
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité, Tribune de Jean Robelin : "La gauche et l'éducation" - "Des bonnes intentions contreproductives".

Message par philann le Jeu 4 Avr 2013 - 23:36

@Toukamalou a écrit:Jean Robelin, je l'ai parfois rencontré dans des réunions d'enseignants du supérieur, oui ça fait longtemps qu'il est en colère sur ce sujet... ! ça ne m'étonne pas qu'il explose, et quelle belle explosion, quelle sainte colère ! enfin L'Humanité s'honore en publiant un texte aussi vrai, aussi simple, aussi lumineux, aussi précis et informé, le tout animé par un souffle véritablement populaire : digne de Jaurès !
Et dire que je ne l'apprends que 3 semaines après sa publication... je devrais venir plus souvent sur le forum Neoprofs !
cheers

C'est un grand! J'ai eu l'occasion de l'entendre en conf' et de discuter avec lui. En plus il est d'une grande modestie...un vrai grand homme! Very Happy

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité, Tribune de Jean Robelin : "La gauche et l'éducation" - "Des bonnes intentions contreproductives".

Message par Olympias le Jeu 4 Avr 2013 - 23:38

Tout est dit dans ce texte limpide...Peillon a-t-il acheté l'Huma ???

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité, Tribune de Jean Robelin : "La gauche et l'éducation" - "Des bonnes intentions contreproductives".

Message par JPhMM le Ven 5 Avr 2013 - 7:15

@Olympias a écrit:Peillon a-t-il acheté l'Huma ???
Dans quel sens ? Rolling Eyes

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité, Tribune de Jean Robelin : "La gauche et l'éducation" - "Des bonnes intentions contreproductives".

Message par philann le Ven 5 Avr 2013 - 7:33

@JPhMM a écrit:
@Olympias a écrit:Peillon a-t-il acheté l'Huma ???
Dans quel sens ? Rolling Eyes

J'avais compris: dans le sens de lire l'article... Very Happy

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité, Tribune de Jean Robelin : "La gauche et l'éducation" - "Des bonnes intentions contreproductives".

Message par Ergo le Ven 5 Avr 2013 - 10:23

Je viens de découvrir cet article. Shocked
Qu'il fait du bien, aujourd'hui.
Merci.

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité, Tribune de Jean Robelin : "La gauche et l'éducation" - "Des bonnes intentions contreproductives".

Message par yogi le Ven 5 Avr 2013 - 10:32

Peux pas dire mieux, le texte sonne juste!

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité, Tribune de Jean Robelin : "La gauche et l'éducation" - "Des bonnes intentions contreproductives".

Message par Edgar le Ven 5 Avr 2013 - 11:01

Et à quoi bon ? Grandiose ? Génial ? Mais qu'y a-t-il de nouveau dans cet article, qui ne sera pas lu, par rapport à tout ce que disent les collègues jour après jour sur ce forum, et dans les salles des profs, et ce qui a déjà été écrit par un certain J-P. Brighelli ? Quoi de neuf ? N'est-ce pas ce que les adversaires idéologiques de la Gauche sur les questions d'éducation et d'autorité avaient d'ailleurs prédit dès le début de ces réformes? Le titre de ce fil ne revient-il pas simplement à paraphraser le dicton qui dit que "L'Enfer est pavé de bonnes intentions" ? Quoi de neuf ? Faut-il avoir été de gauche pendant longtemps et avoir soutenu une idéologie pour avoir le droit d'afficher en fin de parcours sans être taxé de "Réac" des positions réactionnaires contre ce que l'on a pourtant probablement soutenu ? Je suis perplexe, sans présumer des idées politiques passés ou présentes de l'auteur de l'article, dont le contenu correspond, en très grande partie mais pas entièrement, à ma vision de la situation comme à celle partagée par la plupart de mes collègues et par la plupart des gens encore un peu censés ou informés quand il s'agit de réfléchir à l'éducation de leurs enfants.


Dernière édition par Edgar le Ven 5 Avr 2013 - 12:47, édité 1 fois

Edgar
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité, Tribune de Jean Robelin : "La gauche et l'éducation" - "Des bonnes intentions contreproductives".

Message par profecoles le Ven 5 Avr 2013 - 12:19

Quelle lucidité ! veneration veneration veneration
Le bilan est dressé et bien dressé par Jean Robelin.
Et maintenant que pouvons-nous faire à notre niveau ?

profecoles
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité, Tribune de Jean Robelin : "La gauche et l'éducation" - "Des bonnes intentions contreproductives".

Message par Employé oxymorique le Ven 5 Avr 2013 - 18:00

@profecoles a écrit:Et maintenant que pouvons-nous faire à notre niveau ?
Commencer par jeter les consignes de correction des épreuves de Bac dans deux mois ? Je sais, c'est facile à dire...

_________________
Cymbale en chef au concert des immobiles.
« Il faudra résister à la dissolution programmée de l’enseignement, de la recherche scientifique, des classiques et des biens culturels. Car saboter la culture et l’instruction, c’est saboter le futur de l’humanité. Il y a quelques années, j’ai eu l’occasion de lire une phrase simple, mais pleine de sens, qui était inscrite sur un panneau signalétique dans une bibliothèque de manuscrits au milieu d’une oasis perdue du Sahara ; « La connaissance est une richesse qu’on peut donner sans s’appauvrir. » Seul le savoir peut perturber la logique dominante du profit en étant partagé sans appauvrir, et même, bien au contraire, en enrichissant à la fois celui qui le transmet et celui qui le reçoit.»
L’Utilité de l’Inutile. Manifeste, Nuccio Ordine, éditions des Belles-Lettres.

Employé oxymorique
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité, Tribune de Jean Robelin : "La gauche et l'éducation" - "Des bonnes intentions contreproductives".

Message par yogi le Ven 5 Avr 2013 - 18:35

@Igniatius a écrit:
@Schéhérazade a écrit:
@Igniatius a écrit:Vous avez vu : Benoist Apparu est en train de déblatérer à l'Assemblée et demande la mise en place de l'école du socle !

Un jour, le SGEN, l'UNSA et la FCPE vont enfin se rendre compte qu'ils bossent main dans la main avec l'UMP depuis des années.
Les libéraux doivent bien se marrer.

Je ne pense même pas que les libéraux purs et durs se marrent, le socle, ce n'est pas leur projet.
Leur projet c'est la privatisation intégrale: donc surtout pas de programmes, chaque école conçoit les siens, engage et congédie les professeurs sur les critères qu'elle choisit, et n'est financée que par de l'argent privé. Revenir sur le scolarité obligatoire est dans cette optique envisageable.
Les moins "extrémistes" promeuvent le chèque éducation, récusé par les libéraux purs et durs parce que c'est encore une intervention de l'état.
L'idéologie du socle, c'est encore autre chose.
L'article mentionné est excellent, merci. Je pense que Peillon est parfaitement conscient de tout cela parce que ça crève les yeux, mais que rétablir une école digne de ce nom n'est ni son projet, ni celui de son parti

Je suis d'accord avec toi concernant le projet des libéraux, mais ils ne pourront le mettre en place que lorsque l'école sera exsangue, puisque les Français sont quand même attachés à leur école.
Et pour cela, ils n'ont rien trouvé de mieux que de donner aux pédagos les moyens de tester leurs joujoux et d'enfoncer encore plus l'école.
Quand ce sera fortement dégradé, les gens accepteront la création d'un vrai secteur privé, j'en ai la conviction : c'est déjà le cas parmi les classes moyennes + qui fuient de plus en plus le public, car elles estiment qu'on n'y apprend plus rien.
J'enrage, même si le privé ne fait pas mieux pour l'instant...

Très juste.

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum