11-19 mars 2013 : l'Assemblée examine le projet de loi sur la refondation de l'école.

Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

11-19 mars 2013 : l'Assemblée examine le projet de loi sur la refondation de l'école.

Message par John le Lun 11 Mar 2013 - 1:52

Le projet de loi de refondation de l'école est présenté toute cette semaine à l'Assemblée nationale.
Vous pouvez assister aux débats en direct à cette adresse : http://www.assemblee-nationale.tv/direct.html

L'emploi du temps de la discussion en séance publique est le suivant :
1ère séance du lundi 11 mars 2013
1ère séance du mardi 12 mars 2013 ; 2e séance du mardi 12 mars 2013
1ère séance du mercredi 13 mars 2013 ; 2e séance du mercredi 13 mars 2013
1ère séance du jeudi 14 mars 2013 ; 2e séance du jeudi 14 mars 2013 ; 3e séance du jeudi 14 mars 2013
1ère séance du vendredi 15 mars 2013 ; 2e séance du vendredi 15 mars 2013 ; 3e séance du vendredi 15 mars 2013
2e séance du mardi 19 mars 2013

Pour rappel - 1 : Voici en trois colonnes le code de l'éducation actuel, le texte de loi Peillon, et les modifications effectuées en commission :
http://www.assemblee-nationale.fr/14/rapports/r0767-tII.asp#P511_245298
Pour lire le projet de loi initial seul, c'est ici : http://cache.media.education.gouv.fr/file/01_Janvier/35/5/387262_projet_rapporteurs-refondation_de_l_ecole_de_la_Republique_239355.pdf

Pour rappel - 2 : Voici les modifications apportées au projet de loi par la commission "Education et affaires culturelles" sous forme de liste résumée :
LES PRINCIPALES MODIFICATIONS APPORTÉES PAR LA COMMISSION

Au rapport annexé (article 1er) :

Les amendements adoptés par la Commission tendent à :

– indiquer que la devise de la République et le drapeau tricolore doivent être apposés sur la façade de tout établissement scolaire et que la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 doit être apposée dans tous les établissements scolaires publics et privés sous contrat ;

– affirmer qu’il est impératif d’étudier les modalités de mise en œuvre d’un système de pré-recrutement des personnels enseignants dès la licence ;

– préciser que les 7 000 postes consacrés au dispositif « plus de maîtres que de classes » pourront aussi renforcer les réseaux d’aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED) et que les spécificités des missions et du fonctionnement des réseaux seront réexaminées et s’intégreront dans une logique de complémentarité avec l’ensemble des dispositifs d’aide ;

– souligner qu’à l’occasion du renforcement ciblé de l’encadrement pédagogique des écoles, une attention particulière sera portée aux territoires ruraux et de montagne et que lors de l’élaboration de la carte scolaire, les autorités académiques auront un devoir d’information et de concertation avec les exécutifs locaux ;

– lier la réforme des rythmes scolaires à l’interdiction effective des devoirs écrits à la maison pour les élèves du premier degré ;

– affirmer que la durée de l’année scolaire devra évoluer afin de correspondre au mieux aux rythmes de vie et d’apprentissage des élèves ;

– prévoir que le Conseil supérieur des programmes doit articuler ses réflexions non seulement par grand domaine disciplinaire mais par cycle ;

– préciser que les pratiques pédagogiques différenciées induites par le collège unique doivent favoriser l’épanouissement personnel et la construction de l’autonomie intellectuelle des élèves et que les marges de manœuvres accordées à ce type d’établissement doivent permettre des expérimentations pédagogiques, soumises à évaluation, et du travail transversal et pluridisciplinaire ;

– mentionner le rôle des conseillers d’orientation-psychologues ;

– reconnaître la spécificité de l’enseignement de l’expression écrite ou orale et de la lecture en français dans les départements, les collectivités et les territoires ultramarins ;

– préciser que, dans les académies concernées, l’apprentissage complémentaire d’une langue régionale sera favorisé, que le bilinguisme français-langue régionale sera encouragé dès l’école maternelle et que les activités éducatives et complémentaires organisées par les collectivités territoriales peuvent porter sur la connaissance des langues et cultures régionales ;

– prévoir que le parcours d’éducation artistique et culturelle doit être l’occasion de mettre en place des pratiques pédagogiques co-construites ;

– introduire un nouveau chapitre consacré à l’éducation à l’environnement, centré sur la sensibilisation aux comportements écoresponsables et aux savoir-faire permettant de préserver notre planète ;

– encourager l’introduction et la généralisation de l’alimentation biologique et locale dans la restauration collective ;

– définir les missions et le contenu du service public du numérique éducatif et préciser que l’offre de ressources numériques ne peut se développer au détriment des heures d’enseignement et doit être déployée dans le respect strict des programmes scolaires ;

– indiquer que les cofinancements prévus par les programmes gouvernementaux en faveur du déploiement du haut débit sont notamment mobilisés pour raccorder de façon systématique les établissements scolaires ;

– prévoir que les équipes éducatives sont sensibilisées et formées à la prévention des pratiques des « jeux dangereux » ;

– souligner le rôle de partenaire essentiel de l’école du secteur associatif ainsi que du mouvement d’éducation populaire.

Aux autres articles du projet de loi :

– La Commission a supprimé l’article 3 qui visait à préciser les valeurs de la République que l’école fait partager aux élèves.

– Elle a adopté un nouvel article 4 bis tendant à prévoir que l’éducation à la santé est une composante du droit à l’éducation et constitue un service gratuit et obligatoire.

Par ailleurs, elle a précisé que :

– la formation scolaire favorise la connaissance du patrimoine artistique et culturel et participe au développement de la créativité, en ajoutant que l’éducation artistique et culturelle comprend un parcours pour tous les élèves (article 6) ;

– les éléments du socle commun de connaissances, de compétences et de culture sont fixés après avis du Conseil supérieur des programmes (article 7) ;

– le droit à l’instruction a pour objet de partager les valeurs de la République (article 9).

– À l’article 10, la Commission a redéfini le service public de l’enseignement numérique, en le transformant en service public du numérique éducatif, organisé dans le cadre du service public de l’enseignement et contribuant aux objectifs de celui-ci.

– Elle a adopté un nouvel article tendant à permettre aux présidents de conseils généraux d’autoriser, dans un cadre conventionnel, l’utilisation des locaux des collèges par des entreprises, des organismes de formation pour les besoins de formation et, pour les besoins de l’éducation populaire, de la vie citoyenne et des pratiques artistiques et culturelles, par des associations (article 14 bis).

– Elle a en outre prévu que les autorités académiques mettent en œuvre les ouvertures et fermetures de sections de formation professionnelle initiale sous statut scolaire en fonction des moyens disponibles et conformément au classement par ordre de priorité établi par la convention signée entre l’État et la région (article 18).

– En ce qui concerne le Conseil supérieur des programmes (CSP) et le Conseil national d’évaluation du système éducatif (CNE), la Commission a renforcé leur indépendance et précisé que ces instances sont composées selon le principe de parité entre les femmes et les hommes et que les parlementaires qui en sont membres sont désignés par les commissions compétentes en matière d’éducation de l’Assemblée nationale et du Sénat. Elle a ajouté que le CSP peut émettre des avis, en étendant son pouvoir de proposition à l’introduction du numérique dans les méthodes pédagogiques. Quant au CNE, elle a prévu qu’il puisse émettre des recommandations au regard des résultats des évaluations internationales et que la durée du mandat de ses membres soit allongée de cinq à six ans (articles 20 et 21).

– La Commission a précisé que le directeur de l’établissement d’enseignement doit informer dans les plus brefs délais les parents des dispositifs d’aide mis en œuvre par l’équipe pédagogique à des fins de maîtrise du socle commun (article 25).

– Elle a adopté un article additionnel tendant à indiquer que le droit au conseil en orientation et en information s’exerce dans le cadre d’un parcours individuel d’information, d’orientation et de découverte du monde professionnel pour tous les élèves (article 25 ter).

– Elle a adopté un article additionnel pour prévoir que les enseignants sont invités à intégrer les langues et cultures régionales dans leur enseignement afin de favoriser leur transmission (article 27 bis).

– À l’article 30, la Commission a précisé que la formation dispensée dans les écoles maternelles développe l’estime de soi et qu’elle est adaptée aux besoins des élèves en situation de handicap. Elle a adopté un article additionnel indiquant que le gouvernement effectue un état des lieux annuel de la situation des écoles maternelles (article 30 bis).

– S’agissant de la formation dispensée dans les écoles élémentaires, la Commission a précisé qu’elle dispense les éléments d’une culture historique et géographique et qu’elle assure les conditions d’une éducation à l’égalité de genre (article 31).

– Elle a ajouté que dans les académies d’outre-mer, des approches pédagogiques spécifiques sont prévues dans l’enseignement de l’expression orale ou écrite et de lecture au profit des élèves issus de milieu principalement créolophone (article 31 bis).

– La Commission a adopté un article additionnel tendant à prévoir que la formation dispensée dans les collèges se fait dans la continuité de l’école primaire et dans le cadre de l’acquisition progressive du socle commun de connaissances, de compétences et de culture (article 32 bis). Elle a précisé par ailleurs que les enseignements complémentaires qui peuvent être proposés en 3ème visent à favoriser l’acquisition du socle commun (article 33). Elle a également maintenu le principe selon lequel le diplôme national du brevet doit attester la maîtrise du socle commun (article 36).

– En ce qui concerne le baccalauréat, elle a supprimé à l’article 37 la disposition prévoyant que le contrôle des connaissances et des compétences s’effectue discipline par discipline.

– La Commission a précisé que la participation des parents au conseil d’école se fait par le biais de l’élection de leurs représentants (article 41).

– La Commission a modifié sur plusieurs points les articles 49 et 51 consacrés aux écoles supérieures du professorat et de l’éducation (ESPE) afin que ces écoles :

* préparent les futurs enseignants et personnels d’éducation aux enjeux du socle commun et à ceux de la formation tout au long de la vie ;

* organisent des formations de sensibilisation à l’égalité femmes-hommes et à la lutte contre les discriminations ;

* prennent en compte, pour délivrer leurs enseignements, les technologies de l’information et de la communication et forment les étudiants et les enseignants à l’usage pédagogique des ressources numériques ;

* assurent leurs missions avec d’autres établissements publics d’enseignement supérieurs partenaires.

– À l’article 57, elle a précisé que les agents qui exercent leurs fonctions dans les instituts universitaires de formation des maîtres, à la date de leur dissolution, sont appelés à exercer dans les écoles supérieures du professorat et de l’éducation, sous réserve de leur accord.

– Enfin, la Commission a adopté un nouvel article tendant à créer un comité de suivi chargé d’évaluer l’application de la loi et comprenant notamment deux députés et deux sénateurs (article 60).

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: 11-19 mars 2013 : l'Assemblée examine le projet de loi sur la refondation de l'école.

Message par C'est pas faux le Lun 11 Mar 2013 - 9:23

Lien indiqué par dugong, sur le blog d'Abraxas (http://blog.causeur.fr/bonnetdane/blockbuster-et-autres-faceties-cinematographiques,00395) :


Loi de refondation : Jusqu'où refonder l'Ecole ?
...
Aujourd'hui on enseigne à un enfant de 11 ans en 6ème de la même façon qu'un jeune adulte de terminale. Ce sont les mêmes méthodes, le même enseignement normé, académique. Il y a des enseignants de CM2 qui enseignent 10 matières et qui trois mois après ne seraient plus capables d'enseigner à leurs élèves de CM2 ? On peut imaginer d'avoir en 6ème et 5ème un professeur polyvalent référent qui accompagne l'élève à chaque heure, organise de façon plus souple qu'aujourd'hui le temps scolaire et fait appel en fonction des besoins à des professeurs spécialistes monovalents.
...
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2013/03/07032013Article634982376209019614.aspx

C'est pas faux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: 11-19 mars 2013 : l'Assemblée examine le projet de loi sur la refondation de l'école.

Message par User5899 le Lun 11 Mar 2013 - 10:36

Et si on laissait son fondement tranquille ? Elle va encore morfler, la pauvre...

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: 11-19 mars 2013 : l'Assemblée examine le projet de loi sur la refondation de l'école.

Message par Iphigénie le Lun 11 Mar 2013 - 11:20

lol! lol! lol!

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Lire, écrire, compter et surtout coder

Message par Luigi_B le Lun 11 Mar 2013 - 11:20

Puisqu'on en parlait hier, John, ne pas oublier cet amendement proposé le 10/03/13 :

Un enseignement de la science informatique pour tous doit être progressivement introduit dès l'enseignement secondaire, ainsi qu'une sensibilisation à l'école primaire.
Où on apprend donc que l'informatique est une science et pas une simple technique. A lire à ce sujet l'article de Dominique Lacroix, sur son blog hébergé du "Monde", qui semble mieux connaître que les enseignants les missions de l'école.

Extrait :
Lire, écrire, compter, coder

La question n'est pas mince. Il s'agit d'ajouter un quatrième terme aux apprentissages fondamentaux qui constituent la mission fondamentale de l'école et d'enrichir le socle de notre culture générale commune transmise par le collège et le lycée.

Le hasard fait que j'en parlais justement hier avec un jeune créateur d'entreprise, Tracy Loisel, fondateur de Verseau Paris, étoile montante du commerce en ligne. Un million d'euros de chiffre d'affaire atteint dès le 7e mois, embauche de deux salariés chaque semaine et prochaine installation dans 600 mètres carrés dans le Sentier. C'est ça, le potentiel du numérique. C'est ça, l'enjeu industriel de la connaissance à introduire à l'école. Tracy n'a pas appris l'informatique à l'Université ni dans une école d'ingénieurs, seuls lieux où l'on pouvait l'apprendre jusqu'à présent, hors filières techniques. Il a appris par le jeu, dès l'âge de 8 ans. « L'informatique est la seule science qui permet de réaliser des choses tout de suite, et en s'amusant. Mon père me donnait à faire des exercices de calcul mental programmés par lui sur son ordinateur. Il me laissait seul et revenait voir les résultats enregistrés par la machine. Moi, j'avais repéré un jeu qui m'attirait davantage, on actionnait un gorille qui lançait des bananes sur des obstacles. J'ai trouvé le fichier qui stockait mes notes de calcul. Je le remplissais de bons scores. Et là, je pouvais jouer tranquillement au gorille jusqu'au retour de mon père. »
L'informatique n'a plus quitté Tracy, qui y a trouvé une passion et un métier.
Source : http://reseaux.blog.lemonde.fr/2013/03/09/bug-feuille-route-numerique/

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: 11-19 mars 2013 : l'Assemblée examine le projet de loi sur la refondation de l'école.

Message par johel le Lun 11 Mar 2013 - 11:51

Ils auraient aussi rajouter quelque chose par rapport aux raccourcissement des vacances d'été ou plutôt à l'allongement de l'année scolaire mais je ne trouve pas.

johel
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: 11-19 mars 2013 : l'Assemblée examine le projet de loi sur la refondation de l'école.

Message par Employé oxymorique le Lun 11 Mar 2013 - 21:23

– indiquer que la devise de la République et le drapeau tricolore doivent être apposés sur la façade de tout établissement scolaire et que la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 doit être apposée dans tous les établissements scolaires publics et privés sous contrat ;

– préciser que, dans les académies concernées, l’apprentissage complémentaire d’une langue régionale sera favorisé, que le bilinguisme français-langue régionale sera encouragé dès l’école maternelle et que les activités éducatives et complémentaires organisées par les collectivités territoriales peuvent porter sur la connaissance des langues et cultures régionales ;

– Elle a adopté un article additionnel pour prévoir que les enseignants sont invités à intégrer les langues et cultures régionales dans leur enseignement afin de favoriser leur transmission (article 27 bis).

– La Commission a supprimé l’article 3 qui visait à préciser les valeurs de la République que l’école fait partager aux élèves.

– le droit à l’instruction a pour objet de partager les valeurs de la République (article 9).
La commission n'a-t-elle pas trop l'impression de se contredire ? La commission n'a-t-elle pas l'impression qu'elle dit gentiment me**e à la République une et indivisible ?

– souligner qu’à l’occasion du renforcement ciblé de l’encadrement pédagogique des écoles, une attention particulière sera portée aux territoires ruraux et de montagne et que lors de l’élaboration de la carte scolaire, les autorités académiques auront un devoir d’information et de concertation avec les exécutifs locaux ;
Je devrais parler de ça au DSDEN de mon département fort rural qui a sucré 30 classes pour la rentrée 2013...

– prévoir que le Conseil supérieur des programmes doit articuler ses réflexions non seulement par grand domaine disciplinaire mais par cycle ;
Adieu les progressions annuelles, bienvenue dan le "on peut apprendre à lire jusqu'à 16 ans" (je caricature si peu...)

– préciser que les pratiques pédagogiques différenciées induites par le collège unique doivent favoriser l’épanouissement personnel et la construction de l’autonomie intellectuelle des élèves et que les marges de manœuvres accordées à ce type d’établissement doivent permettre des expérimentations pédagogiques, soumises à évaluation, et du travail transversal et pluridisciplinaire ;
C'est vrai que l'Ecole, avant la pédagogie différenciée, n'avait pas ce but. Et c'est aussi vrai que le savoir ne permet pas l'épanouissement.

– introduire un nouveau chapitre consacré à l’éducation à l’environnement, centré sur la sensibilisation aux comportements écoresponsables et aux savoir-faire permettant de préserver notre planète ;
Ce serait dommage qu'on impose trop d'heures de Français/maths/histoire à nos chers enfants quand même... furieux

– les éléments du socle commun de connaissances, de compétences et de culture sont fixés après avis du Conseil supérieur des programmes (article 7) ;
On postule où pour le CSP ? Twisted Evil

– S’agissant de la formation dispensée dans les écoles élémentaires, la Commission a précisé qu’elle dispense les éléments d’une culture historique et géographique et qu’elle assure les conditions d’une éducation à l’égalité de genre (article 31).

* organisent des formations de sensibilisation à l’égalité femmes-hommes et à la lutte contre les discriminations ;
cafe

– En ce qui concerne le baccalauréat, elle a supprimé à l’article 37 la disposition prévoyant que le contrôle des connaissances et des compétences s’effectue discipline par discipline.
Avant d'autres surprises sans aucun doute...

– À l’article 57, elle a précisé que les agents qui exercent leurs fonctions dans les instituts universitaires de formation des maîtres, à la date de leur dissolution, sont appelés à exercer dans les écoles supérieures du professorat et de l’éducation, sous réserve de leur accord.
CQFD. On prend les mêmes et on recommence. Et là je pense à cet agrégé, prof en prépa qui m'a dit il y a une semaine : "J'ai beaucoup appris dans les IUFM. La mode voulait qu'on crache dessus, je pense que c'était un bon dispositif." cafe cafe cafe

_________________
Cymbale en chef au concert des immobiles.
« Il faudra résister à la dissolution programmée de l’enseignement, de la recherche scientifique, des classiques et des biens culturels. Car saboter la culture et l’instruction, c’est saboter le futur de l’humanité. Il y a quelques années, j’ai eu l’occasion de lire une phrase simple, mais pleine de sens, qui était inscrite sur un panneau signalétique dans une bibliothèque de manuscrits au milieu d’une oasis perdue du Sahara ; « La connaissance est une richesse qu’on peut donner sans s’appauvrir. » Seul le savoir peut perturber la logique dominante du profit en étant partagé sans appauvrir, et même, bien au contraire, en enrichissant à la fois celui qui le transmet et celui qui le reçoit.»
L’Utilité de l’Inutile. Manifeste, Nuccio Ordine, éditions des Belles-Lettres.

Employé oxymorique
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: 11-19 mars 2013 : l'Assemblée examine le projet de loi sur la refondation de l'école.

Message par User5899 le Lun 11 Mar 2013 - 21:48

cafe

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: 11-19 mars 2013 : l'Assemblée examine le projet de loi sur la refondation de l'école.

Message par John le Lun 11 Mar 2013 - 21:56

http://personnel-de-direction.blogspot.fr/2013/03/lamendement-du-snpden-integre-la-loi-esr.html

L'amendement du SNPDEN intégré à la loi ESR

Le SNPDEN, qui représente la profession au CSE (Conseil Supérieur de l'Education) et au CNESER (Conseil National de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche) y a notamment déposé et défendu un amendement, visant à élargir à l'ensemble du post-bac en lycée les conventions avec les universités, primitivement limitées aux seules CPGE.

Il s agissait de mettre fin à un système asymétrique contraire aux principes annoncés et permettant d'impliquer les universités dans la question des poursuites d'études des bacheliers professionnels. Pour commencer, cela doit permettre de régler enfin la question des ECTS (European Credits Transfer System) des BTS. Cet amendement, soutenu par de larges majorités au CSE et au CNESER, a été intégré au projet gouvernemental

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: 11-19 mars 2013 : l'Assemblée examine le projet de loi sur la refondation de l'école.

Message par C'est pas faux le Lun 11 Mar 2013 - 22:12

scratch Y a-t-il une traduction possible de ce qui peut paraître nébuleux ?

C'est pas faux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: 11-19 mars 2013 : l'Assemblée examine le projet de loi sur la refondation de l'école.

Message par Scarabee15 le Mar 12 Mar 2013 - 1:39

Ca pue celui-ci :
– En ce qui concerne le baccalauréat, elle a supprimé à l’article 37 la disposition prévoyant que le contrôle des connaissances et des compétences s’effectue discipline par discipline.

Comme le LP est le terrain habituel des experimentations avant generalisation, j'imagine que je serai aux premieres loges quand le truc nous tombera dessus... Ca ne fera qu'un de plus cafe

Scarabee15
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: 11-19 mars 2013 : l'Assemblée examine le projet de loi sur la refondation de l'école.

Message par Roumégueur Ier le Mar 12 Mar 2013 - 8:28

Et Libé d'hier publie deux tribunes : celle de l'UNL en colère qui dézingue tous les opposants à V. Peillon (qui sont donc tous de vilains empêcheurs de réussite scolaire) et... Camille Bedin, UMP, (qui remet sur le tapis le salaire au 'mérite', l'autonomie totale des établissements et l'évaluation des enseignants. C'est toujours aussi chouette Libé.
Quand en plus on lit les derniers échos des discussions à l'assemblée, les échanges Peillon-Apparu on se dit qu'on est bien repartis pour une bonne catastrophe pour les années à venir...
C'est vraiment lassant d'être tout le temps entre le marteau et l'enclume.
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2013/03/11032013Article634985736006701891.aspx

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: 11-19 mars 2013 : l'Assemblée examine le projet de loi sur la refondation de l'école.

Message par John le Mar 12 Mar 2013 - 8:57

Benoît Apparu (UMP) : "La majorité précédente n'a pas laissé un souvenir impérissable dans les milieux éducatifs".

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: 11-19 mars 2013 : l'Assemblée examine le projet de loi sur la refondation de l'école.

Message par Cath le Mar 12 Mar 2013 - 9:32

Ah si. Si si.
Et l'actuelle est en passe d'en faire autant.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: 11-19 mars 2013 : l'Assemblée examine le projet de loi sur la refondation de l'école.

Message par Gryphe le Mar 12 Mar 2013 - 9:53

@John a écrit:Benoît Apparu (UMP) : "La majorité précédente n'a pas laissé un souvenir impérissable dans les milieux éducatifs".
C'est pourtant bien lui qui veut augmenter les quotités de service des professeurs ?

_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: 11-19 mars 2013 : l'Assemblée examine le projet de loi sur la refondation de l'école.

Message par auléric le Mar 12 Mar 2013 - 9:58

« Les mêmes défis sont devant nous depuis des années : le défi de la croissance, celui de la compétitivité, celui de l’emploi, celui de la cohésion sociale et territoriale de notre pays, et celui de la justice. Aucun de ces défis ne pourra être relevé avec succès si nous ne sommes pas capables de redonner à notre école la fierté et l’efficacité qui furent les siennes au cours de notre histoire, lorsqu’elle a assuré les plus belles réussites de notre nation…. C’est de l’école, de notre rapport au savoir, à la connaissance, à la transmission de valeurs, que nous devons attendre la capacité de surmonter cette crise d’avenir, cette crise d’identité."

ah ben comme çà , si les enseignants ne veulent pas de sa loi et de sa réforme , ils seront aussi responsables des ratés de l'économie française, en plus du reste (l'échec scolaire, les gamins mal élevés etc ...) furieux

auléric
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: 11-19 mars 2013 : l'Assemblée examine le projet de loi sur la refondation de l'école.

Message par Cath le Mar 12 Mar 2013 - 10:16

Oh, mais c'était déjà le cas.
Le trou dans la couche d'ozone, c'est aussi nous !

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: 11-19 mars 2013 : l'Assemblée examine le projet de loi sur la refondation de l'école.

Message par User5899 le Mar 12 Mar 2013 - 12:08

@Gryphe a écrit:
@John a écrit:Benoît Apparu (UMP) : "La majorité précédente n'a pas laissé un souvenir impérissable dans les milieux éducatifs".
C'est pourtant bien lui qui veut augmenter les quotités de service des professeurs ?
Ce qui laisserait un souvenir impérissable Rolling Eyes
Spoiler:
Bien plus qu'Apparu au logement

Au fait, on a dit que le discours de Peillon à l'Assemblée, hier, s'est déroulé devant 50 députés au plus ?

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: 11-19 mars 2013 : l'Assemblée examine le projet de loi sur la refondation de l'école.

Message par John le Mar 12 Mar 2013 - 12:12

Il n'y avait objectivement pas grand chose de palpitant dans les discours de Peillon, Durand et Bloche.
J'aimerais bien dire le contraire, mais franchement... -_-

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: 11-19 mars 2013 : l'Assemblée examine le projet de loi sur la refondation de l'école.

Message par Employé oxymorique le Mar 12 Mar 2013 - 12:45

J'ai vu passer une photo montrant qu'il n'y avait personne sur les bancs UMP...

_________________
Cymbale en chef au concert des immobiles.
« Il faudra résister à la dissolution programmée de l’enseignement, de la recherche scientifique, des classiques et des biens culturels. Car saboter la culture et l’instruction, c’est saboter le futur de l’humanité. Il y a quelques années, j’ai eu l’occasion de lire une phrase simple, mais pleine de sens, qui était inscrite sur un panneau signalétique dans une bibliothèque de manuscrits au milieu d’une oasis perdue du Sahara ; « La connaissance est une richesse qu’on peut donner sans s’appauvrir. » Seul le savoir peut perturber la logique dominante du profit en étant partagé sans appauvrir, et même, bien au contraire, en enrichissant à la fois celui qui le transmet et celui qui le reçoit.»
L’Utilité de l’Inutile. Manifeste, Nuccio Ordine, éditions des Belles-Lettres.

Employé oxymorique
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: 11-19 mars 2013 : l'Assemblée examine le projet de loi sur la refondation de l'école.

Message par Employé oxymorique le Mar 12 Mar 2013 - 12:51

J'ai retrouvé !

_________________
Cymbale en chef au concert des immobiles.
« Il faudra résister à la dissolution programmée de l’enseignement, de la recherche scientifique, des classiques et des biens culturels. Car saboter la culture et l’instruction, c’est saboter le futur de l’humanité. Il y a quelques années, j’ai eu l’occasion de lire une phrase simple, mais pleine de sens, qui était inscrite sur un panneau signalétique dans une bibliothèque de manuscrits au milieu d’une oasis perdue du Sahara ; « La connaissance est une richesse qu’on peut donner sans s’appauvrir. » Seul le savoir peut perturber la logique dominante du profit en étant partagé sans appauvrir, et même, bien au contraire, en enrichissant à la fois celui qui le transmet et celui qui le reçoit.»
L’Utilité de l’Inutile. Manifeste, Nuccio Ordine, éditions des Belles-Lettres.

Employé oxymorique
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: 11-19 mars 2013 : l'Assemblée examine le projet de loi sur la refondation de l'école.

Message par John le Mar 12 Mar 2013 - 17:31

Valérie Corre (SRC) : "La semaine de quatre jours et demi permettra d'alléger la journée des enfants".

"Le nouveau conseil école-collège permettra une transition plus souple entre le CM2 et le collège".

"Il faut un échange régulier entre les enseignants et les parents, dans l'intérêt de tous".

"Il faut un statut des parents élus, pour qu'ils puissent s'impliquer davantage dans les écoles".

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: 11-19 mars 2013 : l'Assemblée examine le projet de loi sur la refondation de l'école.

Message par John le Mar 12 Mar 2013 - 17:38

Philippe Goujon (UMP) : "Ce projet de loi prétend refonder l'école, mais il réussit au moins à faire polémique. Ce n'est pas son titre ronflant qui le rend sympathique aux yeux des parents d'élèves et des enseignants".

"Vous décrétez une organisation du temps scolaire épuisante pour les enfants, et vous ne tenez aucun compte des contraintes des parents".

"Les enfants devront mobiliser leur concentration sur une tranche de temps étroite pour leurs apprentissages".

"La réduction des grandes vacances coûtera pas moins de 18000 équivalents temps-plein".

"L'Etat accordera 50€ par enfant, alors que l'AMF estime que la réforme coûtera 150€ par enfant".

"A Paris, la communauté scolaire se mobilise comme jamais contre la tentative du maire et de sa dauphine de passer en force. Sur 40 millions, l'Etat ne versera que 6,5 millions".

"Cette réforme ne doit pas sacrifier le scolaire au profit du périscolaire".

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: 11-19 mars 2013 : l'Assemblée examine le projet de loi sur la refondation de l'école.

Message par John le Mar 12 Mar 2013 - 17:44

Maud Olivier (SRC) : "18% des enfants de famille des classes défavorisées contre 78% des enfants de famille de classe favorisée obtiennent un baccalauréat général".

"Il est important que la culture scientifique et technique soit inscrite dans ce projet de loi".

"Les professeurs des écoles sont trop peu formés dans le domaine de l'enseignement scientifique et technique".

"Il faut intégrer davantage l'enseignement scientifique et technique dans l'école de la République".

"La formation des enseignants comprendra un module sur l'égalité hommes/femmes, et une sensibilisation aux orientations sexuées".

"Je ne vois pas pourquoi on ne souhaiterait pas que nos enfants apprennent que c'est la société qui construit des rôles sexués".

"La science rejoint le féminisme [...] En démocratie, l'anatomie ne doit plus construire son destin".

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: 11-19 mars 2013 : l'Assemblée examine le projet de loi sur la refondation de l'école.

Message par John le Mar 12 Mar 2013 - 17:49

Marie-Jo Zimmermann (UMP) : "Ce projet de loi est une coquille vide, une litanie de principes qui renvoie en permanence aux décrets".

"Par vos choix budgétaires, vous vous privez de toute perspective d'amélioration des salaires des enseignants. [...] Il faudrait une revalorisation globale de la profession des enseignants [...] Les enseignants sont peut-être le maillon le plus important de la société. [...] Ils doivent s'adapter en permanence [...] Enseigner, c'est accueillir et guider sur les chemins de la réussite des générations d'enfants [...] Je sais à quel point cette mission ne peut s'accomplir sans une véritable passion et une reconnaissance forte de la part de l'Etat".

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum