Combien de points de langue par séquence ?

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Combien de points de langue par séquence ?

Message par Celeborn le Lun 11 Mar - 16:25

J'ai des intercalaires dans le classeur, et je numérote G1, G2...

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combien de points de langue par séquence ?

Message par Garancee le Lun 11 Mar - 16:26

Cripure a écrit:
@DUMAC a écrit:
Cripure a écrit:
@DUMAC a écrit:En principe la séquence est fortement recommandée, laquelle doit impérativement intégrée une séance de langue qui elle doit être contextualisée. Elle est supposée "armer" les élèves pour aborder un texte qui serait plus difficile que les autres.
C'est fini. Les programmes n'interdisent pas la séquence mais cette dernière ayant largement fait la preuve de sa nocivité, la progression autonome en matière de langue figure maintenant aux programmes et est encouragée. Evidemment pas par des IPR furieux que des programmes puissent venir contredire leur omniscience et les contraindre à la palinodie.

Étrange, j'ai encore participé à une formation pour la prépa RAEP plp et capes cette année, au cas où, et la formatrice qui est aussi enseignante ne jure que par la séquence.

Ca n'a rien d'étrange. C'est juste que le dogme a un charme fou dès lors qu'on s'est improvisé formateur.

"Les séances consacrées à l’étude de la langue sont conduites selon une progression méthodique et peuvent n’être pas étroitement articulées avec les autres composantes de l’enseignement du français."
http://www.education.gouv.fr/cid22117/mene0816877a.html

Garancee, j'enseigne en lycée, ce qui me rend très attentif au moindre changement dont on puisse attendre un progrès si minime soit-il. Avoir en effet des lycéens qui auraient une vague idée de ce que sont un pronom, une voix passive, une interrogative indirecte, un point-virgule, que sais-je ?, une relative serait un renouvellement inespéré de mon métier Suspect

Ah, ok, donc tu serais pour faire plus de langue et de façon décrochée pour que les élèves intègrent les notions... ?


Garancee
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combien de points de langue par séquence ?

Message par Garancee le Lun 11 Mar - 16:27

@Celeborn a écrit:J'ai des intercalaires dans le classeur, et je numérote G1, G2...

Donc tu as une progression décrochée aussi ? Désolée, là, je suis un peu paumée... Neutral

Garancee
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combien de points de langue par séquence ?

Message par Garancee le Lun 11 Mar - 16:33

Question à ceux qui ont une progression de langue décrochée : comment faites vous pour le vocabulaire, vous l'intégrez dans la langue ou dans le chapitre (d'ailleurs, comment nommez-vous du coup vos "chapitre" / "séquences") ?

Je dis ça parce qu'il me semble que le vocabulaire est tout de même étroitement lié aux textes : par exemple dans l'étude des romans de chevalerie, on étudie le lexique de l'armement, celui des valeurs...

Garancee
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combien de points de langue par séquence ?

Message par DUMAC le Lun 11 Mar - 16:39

@Garancee a écrit:
Cripure a écrit:
@DUMAC a écrit:
Cripure a écrit:
@DUMAC a écrit:En principe la séquence est fortement recommandée, laquelle doit impérativement intégrée une séance de langue qui elle doit être contextualisée. Elle est supposée "armer" les élèves pour aborder un texte qui serait plus difficile que les autres.
C'est fini. Les programmes n'interdisent pas la séquence mais cette dernière ayant largement fait la preuve de sa nocivité, la progression autonome en matière de langue figure maintenant aux programmes et est encouragée. Evidemment pas par des IPR furieux que des programmes puissent venir contredire leur omniscience et les contraindre à la palinodie.

Étrange, j'ai encore participé à une formation pour la prépa RAEP plp et capes cette année, au cas où, et la formatrice qui est aussi enseignante ne jure que par la séquence.

Ca n'a rien d'étrange. C'est juste que le dogme a un charme fou dès lors qu'on s'est improvisé formateur.

"Les séances consacrées à l’étude de la langue sont conduites selon une progression méthodique et peuvent n’être pas étroitement articulées avec les autres composantes de l’enseignement du français."
http://www.education.gouv.fr/cid22117/mene0816877a.html

Garancee, j'enseigne en lycée, ce qui me rend très attentif au moindre changement dont on puisse attendre un progrès si minime soit-il. Avoir en effet des lycéens qui auraient une vague idée de ce que sont un pronom, une voix passive, une interrogative indirecte, un point-virgule, que sais-je ?, une relative serait un renouvellement inespéré de mon métier Suspect

Ah, ok, donc tu serais pour faire plus de langue et de façon décrochée pour que les élèves intègrent les notions... ?


Tiens, je ne vois plus les objets d'étude que je vois encore pour les PLP; "parcours de personnages, traitement de l'information, des goûts et des couleurs" qui visiblement eux nécessitent des séquences.
C'est à en perdre son LATIN!

DUMAC
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combien de points de langue par séquence ?

Message par Hermiony le Lun 11 Mar - 16:41

@Garancee a écrit:Question à ceux qui ont une progression de langue décrochée : comment faites vous pour le vocabulaire, vous l'intégrez dans la langue ou dans le chapitre (d'ailleurs, comment nommez-vous du coup vos "chapitre" / "séquences") ?

Je dis ça parce qu'il me semble que le vocabulaire est tout de même étroitement lié aux textes : par exemple dans l'étude des romans de chevalerie, on étudie le lexique de l'armement, celui des valeurs...

Tout dépend.
Le vocabulaire de la religion, de la ruse, de la chevalerie va dans la partie littérature.
Le cours sur les synonymes ou le voca mélioratif va dans la partie langue.

Pour les contrôles : 1 par point de langue. Et un contrôle de fin de chapitre en deux parties : une sur la partie texte et une sur les points de langue vus jusque là. + 1 rédaction.

Hermiony
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combien de points de langue par séquence ?

Message par Serge le Lun 11 Mar - 16:44

J'étudie toujours le vocabulaire de la séquence au début de celle-ci (principalement les mots que nous allons rencontrer dans les textes, et ceux liés au thème général abordé) et nous mettons ces mots dans la partie vocabulaire du classeur, même si c'est lié au texte du "chapitre" en cours.
Je vois le vocabulaire généralement avant (je sais, c'est très mal et je suis très vilain), ainsi, quand ils rencontrent les mots dans le texte, ceux-ci ont un sens immédiat (le vocabulaire est la clé de la compréhension), et ça réactive la notion, puisqu'ils découvrent les mots à présent familier en situation d'emploi et que ceux-ci ont un sens à présent. C'est un double gain de temps : à la fois pour l'étude, et pour la mémorisation des mots appris. Faire l'inverse, ça fait piétiner l'analyse du texte, le mot que l'on ferait noté après coup les marque moins puisqu'ils ne le rencontreront peut-être pas par la suite de la séquence.

Autre point essentiel, presque chaque mot découvert et appris est à réinvestir en écriture régulière. Et là, le savoir est fixé en plus de les voir développer une vraie compétence en vocabulaire. (Parce que les cimetière de mots de vocabulaire morts dans un classeur, non merci) Laughing


Dernière édition par Serge le Lun 11 Mar - 16:46, édité 1 fois

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combien de points de langue par séquence ?

Message par Garancee le Lun 11 Mar - 16:45

@Hermiony a écrit:
@Garancee a écrit:Question à ceux qui ont une progression de langue décrochée : comment faites vous pour le vocabulaire, vous l'intégrez dans la langue ou dans le chapitre (d'ailleurs, comment nommez-vous du coup vos "chapitre" / "séquences") ?

Je dis ça parce qu'il me semble que le vocabulaire est tout de même étroitement lié aux textes : par exemple dans l'étude des romans de chevalerie, on étudie le lexique de l'armement, celui des valeurs...

Tout dépend.
Le vocabulaire de la religion, de la ruse, de la chevalerie va dans la partie littérature.
Le cours sur les synonymes ou le voca mélioratif va dans la partie langue.

Oui, effectivement, je voyais les choses plus ou moins comme ça.

Pour les contrôles : 1 par point de langue. Et un contrôle de fin de chapitre en deux parties : une sur la partie texte et une sur les points de langue vus jusque là. + 1 rédaction.

Si tu as un contrôle par point de langue, combien dure ton contrôle, parce que si c'est une heure par point de langue, ça doit faire beaucoup non ?
Et le contrôle de fin de chapitre, il dure combien de temps ? Et tu rassembles quand même au final ce qui aura été vu en langue durant le chapitre ?

Garancee
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combien de points de langue par séquence ?

Message par Hermiony le Lun 11 Mar - 16:57

@Hermiony a écrit:

Durée des évaluations très variables de 20 minutes à 1h, voire plus en 3e, où je fais des contrôles sur plusieurs notions (donc moins de notes).


Je l'avais indiqué plus haut.

Pour la fin de chapitre, entre 1h / 1h30.

En général, il y a dans le contrôle :
1.texte + compréhension (= ce n'est pas systématique)
2.questions de cours (notions littéraires)
3.questions de grammaire (sur les leçons faites au cours du chapitre + les bases genre conjugaison / classes grammaticales/ fonctions pour les réinvestir toute l'année)

Hermiony
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combien de points de langue par séquence ?

Message par Provence le Lun 11 Mar - 17:01

@Celeborn a écrit:Je crois surtout qu'il faut passer le temps nécessaire sur la langue, et revenir régulièrement sur ce qui a été précédemment vu. Il n'y a donc pas de règle abolie sur le nombre de points de langue par séquence, d'autant que tous ne demandent pas le même temps.
Enfin, rappelons qu'on peut avoir une progression grammaticale cohérente et décrochée. Bref, rappelons que la séquence n'est pas une obligation. Personnellement, je passe la moitié ou les 3/5e de mon horaire sur la langue.

+1

Un lien intéressant qui renvoie lui-même sur d'autres liens, page 2:
http://www.neoprofs.org/t34201-nouvelle-facon-de-travailler-en-outils-de-la-langue?highlight=nouvelle

@Garancee a écrit:Question à ceux qui ont une progression de langue décrochée : comment faites vous pour le vocabulaire, vous l'intégrez dans la langue ou dans le chapitre (d'ailleurs, comment nommez-vous du coup vos "chapitre" / "séquences") ?

Je l'intègre dans le chapitre.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combien de points de langue par séquence ?

Message par Garancee le Lun 11 Mar - 17:10

@Hermiony a écrit:
@Hermiony a écrit:

Durée des évaluations très variables de 20 minutes à 1h, voire plus en 3e, où je fais des contrôles sur plusieurs notions (donc moins de notes).


Je l'avais indiqué plus haut.

Ah oui, pardon... Embarassed
Pour la fin de chapitre, entre 1h / 1h30.

En général, il y a dans le contrôle :
1.texte + compréhension (= ce n'est pas systématique)
2.questions de cours (notions littéraires)
3.questions de grammaire (sur les leçons faites au cours du chapitre + les bases genre conjugaison / classes grammaticales/ fonctions pour les réinvestir toute l'année)

Merci : ça me semble intéressant.

@Provence a écrit:
@Celeborn a écrit:Je crois surtout qu'il faut passer le temps nécessaire sur la langue, et revenir régulièrement sur ce qui a été précédemment vu. Il n'y a donc pas de règle abolie sur le nombre de points de langue par séquence, d'autant que tous ne demandent pas le même temps.
Enfin, rappelons qu'on peut avoir une progression grammaticale cohérente et décrochée. Bref, rappelons que la séquence n'est pas une obligation. Personnellement, je passe la moitié ou les 3/5e de mon horaire sur la langue.

+1

Un lien intéressant qui renvoie lui-même sur d'autres liens, page 2:
http://www.neoprofs.org/t34201-nouvelle-facon-de-travailler-en-outils-de-la-langue?highlight=nouvelle

@Garancee a écrit:Question à ceux qui ont une progression de langue décrochée : comment faites vous pour le vocabulaire, vous l'intégrez dans la langue ou dans le chapitre (d'ailleurs, comment nommez-vous du coup vos "chapitre" / "séquences") ?

Je l'intègre dans le chapitre.

Merci aussi Smile

Garancee
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combien de points de langue par séquence ?

Message par retraitée le Lun 11 Mar - 17:11

J'ai toujours mené avec profit une progression séparée pour la langue.
Au moins une heure par semaine, voire davantage.
Elèves et parents s'en sont montrés ravis.
Pour l'évaluation, je ne vois pas où est le problème.
Si tu fais une leçon sur le sujet, par exemple, elle va s'étendre parfois sur plusieurs heures, en fonction des acquis (des lacunes) de tes élèves et du niveau de la classe. En 3e, par exemple, tu reviens rapidement sur la nature du sujet supposée acquise (nom, pronom, verbe à l'infinitif) et tu y ajoutes l'étude des subordonnées sujet (conjonctive introduite par que, relative indéfinie ou substantivée), et un approfondissement concernant l'inversion du sujet, ce qui te permet de faire de la stylistique et de revoir le passage du discours direct au discours indirect pour les phrases interrogatives)
Tu donnes des exercices d'application pour la séance suivante , tu les corriges en cours, ou tu les ramasses. quand la leçon est finie, tu fais un contrôle, en reprenant le plan de ta leçon ( exemple : identifier le sujet dans une phrase ou un texte, donner la nature du sujet, accorder le verbe avec le sujet, substituer un pronom au Gn sujet, distinguer sujet inversé et COD, poser des questions sur le sujet, mettre en relief le sujet, trouver un sujet pour une phrase "incomplète".
Tu peux aussi faire une dictée, puis donner des questions récapitulant les divers points que tu as vus dans les semaines précédentes;
Tu peux faire une rapide interrogation de conjugaison; ce ne sont pas les idées qui manquent;

Pour le vocabulaire, je le traitais en même temps que les textes le plus souvent, ou avec les séances consacrées à la rédaction, mais je faisais aussi des séances séparées consacrées à l'histoire de la langue (étymologie, mots étrangers passés dans la langue, doublets, antonymes, synonymes, homonymes, mots de la famille -préfixes, suffixes- exercices divers.

Un exemple

ÉVALUATION 6e
La maison d’un Grec ou d’un Romain renfermait un autel ; sur cet autel il devait y avoir toujours un peu de cendre et des charbons allumés. C’était une obligation sacrée pour le maître de chaque maison d’entretenir le feu jour et nuit. malheur à la maison où il venait à s’éteindre ! Chaque soir, on couvrait les charbons de cendre pour les empêcher de se consumer entièrement ; au réveil, le premier soin était de raviver ce feu et de l’alimenter avec quelques branchages. Le feu ne cessait de briller sur l’autel que lorsque la famille avait péri tout entière ; foyer éteint, famille éteinte, étaient des expressions synonymes chez les anciens.
Ce feu devait toujours rester pur ; ce qui signifiait, au sens littéral, qu’aucun objet sale ne devait être jeté au feu, et, au sens figuré, qu’aucune action coupable ne devait être commise en sa présence...
Ce feu était quelque chose de divin ; on l’adorait, on lui rendait un véritable culte. On lui donnait en offrande tout ce qu’on croyait être agréable à un dieu, des fleurs, des fruits, de l’encens, du vin. On réclamait sa protection, on le croyait puissant. On lui adressait de ferventes prières pour obtenir de lui ces éternels objets des désirs humains, santé, richesse, bonheur. une des prières qui nous a été conservée est conçue ainsi : « Rends-nous toujours florissants, ô foyer ; ô toi, qui es éternel, beau, toujours jeune, toi qui nourris, toi qui es riche, reçois de bon cœur nos offrandes, et donne-nous en retour le bonheur et la santé qui est si douce. »s

FUSTEL DE COULANGES (1830-1889), La Cité antique.

Questions

I) Grammaire.
1) Relevez tous les noms dans les cinq premières lignes, jusqu’à branchages.
2) Soulignez en vert les noms propres.
3) Recopiez tous les noms, propres ou communs, possédant le trait “animé”. Quel est leur féminin ?
4) Relevez les noms qui font leur pluriel en x.
5) Relevez les noms dont le pluriel est identique au singulier.

II) Orthographe.
1) Justifiez l’emploi des accents dans les mots s’éteindre, entièrement, réveil, littéral, prières.
2) Justifiez l’orthographe de toi qui es, toi qui nourris, Puis remplacez ô foyer par ô foyers, et faites les transformations qui sont nécessaires dans le passage entre guillemets.
3) Remplacez , dans le troisième paragraphe, ce feu par ces feux, et faites toutes les modifications nécessaires.

III) Vocabulaire et compréhension.
1) Donnez un ou plusieurs homonymes des mots autel, peu, maître, on, vin, rends, bon, cœur,.
2) Que signifie la phrase “C’étaient des expressions synonymes chez les anciens”” ?
3) En quoi le feu est-il pour les anciens un véritable dieu ? Vous relèverez dans le texte les détails qui le prouvent.







Dernière édition par retraitée le Lun 11 Mar - 17:22, édité 1 fois

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combien de points de langue par séquence ?

Message par Amaliah le Lun 11 Mar - 17:17

J'ai un cahier divisé en deux parties : Lecture-écriture-voc et Langue.
J'appelle mes chapitres "séquence" mais ça n'a rien à voir avec la sacro-sainte séquence.
Avant je parlais de séance et de langue, maintenant je fais noter Séquence 1 - Lecture 1, puis Séquence 1 - Lecture 2, parfois ça devient Séquence 1 - Voc 3 et de l'autre côté Langue que je numérote. En 4° j'en suis à Langue 16 par exemple.
Le voc est noté en vert dans le cahier puis les élèves doivent le noter sur une feuille à part, le numéroter et j'interroge régulièrement par dizaines et on revient souvent en arrière.
Voilà pour l'organisation pratique. Je vais réessayer de te poster ma progression de langue.

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combien de points de langue par séquence ?

Message par Garancee le Lun 11 Mar - 17:24

@Amaliah a écrit:J'ai un cahier divisé en deux parties : Lecture-écriture-voc et Langue.
J'appelle mes chapitres "séquence" mais ça n'a rien à voir avec la sacro-sainte séquence.
Avant je parlais de séance et de langue, maintenant je fais noter Séquence 1 - Lecture 1, puis Séquence 1 - Lecture 2, parfois ça devient Séquence 1 - Voc 3 et de l'autre côté Langue que je numérote. En 4° j'en suis à Langue 16 par exemple.
Le voc est noté en vert dans le cahier puis les élèves doivent le noter sur une feuille à part, le numéroter et j'interroge régulièrement par dizaines et on revient souvent en arrière.
Voilà pour l'organisation pratique. Je vais réessayer de te poster ma progression de langue.

Merci mais je n'ai pas tout à fait compris comment tu procédais pour le vocabulaire... : ce sont des séances à part, ou des mots vus au fur et à mesure des lectures de textes ?

Garancee
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combien de points de langue par séquence ?

Message par Amaliah le Lun 11 Mar - 17:27

Les deux! Effectivement je n'ai pas été très claire : quand on lit un texte, on note quelques mots de vocabulaire qu'on numérote, ce matin par exemple en 6° on a noté le 83 "succomber à la tentation / succomber".
De temps en temps, mais pas très souvent en fait, on fait une séance entièrement consacrée au vocabulaire.

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combien de points de langue par séquence ?

Message par Garancee le Lun 11 Mar - 18:04

@Amaliah a écrit:Les deux! Effectivement je n'ai pas été très claire : quand on lit un texte, on note quelques mots de vocabulaire qu'on numérote, ce matin par exemple en 6° on a noté le 83 "succomber à la tentation / succomber".
De temps en temps, mais pas très souvent en fait, on fait une séance entièrement consacrée au vocabulaire.

Et tu as un répertoire, un intercalaire spécifique pour le vocabulaire... ? Enfin, je ne vois pas comment tu procèdes matériellement pour que les élèves numérotent et apprennent ce vocabulaire.

Garancee
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combien de points de langue par séquence ?

Message par Amaliah le Lun 11 Mar - 18:23

Le plus simplement du monde : ils écrivent toujours en vert le voc dans leur cahier au fur et à mesure et tout le monde note le numéro du mot, c'est pratique pour repérer le voc. Puis ils prennent une feuille simple et ils écrivent Vocabulaire 6° en titre puis les mots, un mot par ligne.
1. le crépuscule = ...
2. humble = ...
Etc.

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combien de points de langue par séquence ?

Message par Garancee le Lun 11 Mar - 18:29

@Amaliah a écrit:Le plus simplement du monde : ils écrivent toujours en vert le voc dans leur cahier au fur et à mesure et tout le monde note le numéro du mot, c'est pratique pour repérer le voc. Puis ils prennent une feuille simple et ils écrivent Vocabulaire 6° en titre puis les mots, un mot par ligne.
1. le crépuscule = ...
2. humble = ...
Etc.

Quand tu parles de feuille simple, tu parles de l'évaluation ?

Garancee
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combien de points de langue par séquence ?

Message par Amaliah le Lun 11 Mar - 20:19

Non, ils ont les mots dans le cahier au fur et à mesure des séances et je leur demande de les recopier à la maison sur une feuille afin qu'ils aient une liste complète plus pratique pour les révisions.
Pour les contrôles de voc, ça va vite, j'interroge à l'oral, cinq mots par élève et ça me donne une note sur 5. Parfois un petit contrôle écrit mais pour les plus grands.

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combien de points de langue par séquence ?

Message par Garancee le Lun 11 Mar - 21:59

@retraitée a écrit:J'ai toujours mené avec profit une progression séparée pour la langue.
Au moins une heure par semaine, voire davantage.
Elèves et parents s'en sont montrés ravis.
Pour l'évaluation, je ne vois pas où est le problème.
Si tu fais une leçon sur le sujet, par exemple, elle va s'étendre parfois sur plusieurs heures, en fonction des acquis (des lacunes) de tes élèves et du niveau de la classe. En 3e, par exemple, tu reviens rapidement sur la nature du sujet supposée acquise (nom, pronom, verbe à l'infinitif) et tu y ajoutes l'étude des subordonnées sujet (conjonctive introduite par que, relative indéfinie ou substantivée), et un approfondissement concernant l'inversion du sujet, ce qui te permet de faire de la stylistique et de revoir le passage du discours direct au discours indirect pour les phrases interrogatives)
Tu donnes des exercices d'application pour la séance suivante , tu les corriges en cours, ou tu les ramasses. quand la leçon est finie, tu fais un contrôle, en reprenant le plan de ta leçon ( exemple : identifier le sujet dans une phrase ou un texte, donner la nature du sujet, accorder le verbe avec le sujet, substituer un pronom au Gn sujet, distinguer sujet inversé et COD, poser des questions sur le sujet, mettre en relief le sujet, trouver un sujet pour une phrase "incomplète".
Tu peux aussi faire une dictée, puis donner des questions récapitulant les divers points que tu as vus dans les semaines précédentes;
Tu peux faire une rapide interrogation de conjugaison; ce ne sont pas les idées qui manquent;

Pour le vocabulaire, je le traitais en même temps que les textes le plus souvent, ou avec les séances consacrées à la rédaction, mais je faisais aussi des séances séparées consacrées à l'histoire de la langue (étymologie, mots étrangers passés dans la langue, doublets, antonymes, synonymes, homonymes, mots de la famille -préfixes, suffixes- exercices divers.

Un exemple

ÉVALUATION 6e
La maison d’un Grec ou d’un Romain renfermait un autel ; sur cet autel il devait y avoir toujours un peu de cendre et des charbons allumés. C’était une obligation sacrée pour le maître de chaque maison d’entretenir le feu jour et nuit. malheur à la maison où il venait à s’éteindre ! Chaque soir, on couvrait les charbons de cendre pour les empêcher de se consumer entièrement ; au réveil, le premier soin était de raviver ce feu et de l’alimenter avec quelques branchages. Le feu ne cessait de briller sur l’autel que lorsque la famille avait péri tout entière ; foyer éteint, famille éteinte, étaient des expressions synonymes chez les anciens.
Ce feu devait toujours rester pur ; ce qui signifiait, au sens littéral, qu’aucun objet sale ne devait être jeté au feu, et, au sens figuré, qu’aucune action coupable ne devait être commise en sa présence...
Ce feu était quelque chose de divin ; on l’adorait, on lui rendait un véritable culte. On lui donnait en offrande tout ce qu’on croyait être agréable à un dieu, des fleurs, des fruits, de l’encens, du vin. On réclamait sa protection, on le croyait puissant. On lui adressait de ferventes prières pour obtenir de lui ces éternels objets des désirs humains, santé, richesse, bonheur. une des prières qui nous a été conservée est conçue ainsi : « Rends-nous toujours florissants, ô foyer ; ô toi, qui es éternel, beau, toujours jeune, toi qui nourris, toi qui es riche, reçois de bon cœur nos offrandes, et donne-nous en retour le bonheur et la santé qui est si douce. »s

FUSTEL DE COULANGES (1830-1889), La Cité antique.

Questions

I) Grammaire.
1) Relevez tous les noms dans les cinq premières lignes, jusqu’à branchages.
2) Soulignez en vert les noms propres.
3) Recopiez tous les noms, propres ou communs, possédant le trait “animé”. Quel est leur féminin ?
4) Relevez les noms qui font leur pluriel en x.
5) Relevez les noms dont le pluriel est identique au singulier.

II) Orthographe.
1) Justifiez l’emploi des accents dans les mots s’éteindre, entièrement, réveil, littéral, prières.
2) Justifiez l’orthographe de toi qui es, toi qui nourris, Puis remplacez ô foyer par ô foyers, et faites les transformations qui sont nécessaires dans le passage entre guillemets.
3) Remplacez , dans le troisième paragraphe, ce feu par ces feux, et faites toutes les modifications nécessaires.

III) Vocabulaire et compréhension.
1) Donnez un ou plusieurs homonymes des mots autel, peu, maître, on, vin, rends, bon, cœur,.
2) Que signifie la phrase “C’étaient des expressions synonymes chez les anciens”” ?
3) En quoi le feu est-il pour les anciens un véritable dieu ? Vous relèverez dans le texte les détails qui le prouvent.






Je n'ai pas trop compris : ton contrôle, c'est un contrôle de fin de séquence ou un contrôle de langue ?

Garancee
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combien de points de langue par séquence ?

Message par User5899 le Lun 11 Mar - 22:01

@Garancee a écrit:
@retraitée a écrit:J'ai toujours mené avec profit une progression séparée pour la langue.
Au moins une heure par semaine, voire davantage.
Elèves et parents s'en sont montrés ravis.
Pour l'évaluation, je ne vois pas où est le problème.
Si tu fais une leçon sur le sujet, par exemple, elle va s'étendre parfois sur plusieurs heures, en fonction des acquis (des lacunes) de tes élèves et du niveau de la classe. En 3e, par exemple, tu reviens rapidement sur la nature du sujet supposée acquise (nom, pronom, verbe à l'infinitif) et tu y ajoutes l'étude des subordonnées sujet (conjonctive introduite par que, relative indéfinie ou substantivée), et un approfondissement concernant l'inversion du sujet, ce qui te permet de faire de la stylistique et de revoir le passage du discours direct au discours indirect pour les phrases interrogatives)
Tu donnes des exercices d'application pour la séance suivante , tu les corriges en cours, ou tu les ramasses. quand la leçon est finie, tu fais un contrôle, en reprenant le plan de ta leçon ( exemple : identifier le sujet dans une phrase ou un texte, donner la nature du sujet, accorder le verbe avec le sujet, substituer un pronom au Gn sujet, distinguer sujet inversé et COD, poser des questions sur le sujet, mettre en relief le sujet, trouver un sujet pour une phrase "incomplète".
Tu peux aussi faire une dictée, puis donner des questions récapitulant les divers points que tu as vus dans les semaines précédentes;
Tu peux faire une rapide interrogation de conjugaison; ce ne sont pas les idées qui manquent;

Pour le vocabulaire, je le traitais en même temps que les textes le plus souvent, ou avec les séances consacrées à la rédaction, mais je faisais aussi des séances séparées consacrées à l'histoire de la langue (étymologie, mots étrangers passés dans la langue, doublets, antonymes, synonymes, homonymes, mots de la famille -préfixes, suffixes- exercices divers.

Un exemple

ÉVALUATION 6e
La maison d’un Grec ou d’un Romain renfermait un autel ; sur cet autel il devait y avoir toujours un peu de cendre et des charbons allumés. C’était une obligation sacrée pour le maître de chaque maison d’entretenir le feu jour et nuit. malheur à la maison où il venait à s’éteindre ! Chaque soir, on couvrait les charbons de cendre pour les empêcher de se consumer entièrement ; au réveil, le premier soin était de raviver ce feu et de l’alimenter avec quelques branchages. Le feu ne cessait de briller sur l’autel que lorsque la famille avait péri tout entière ; foyer éteint, famille éteinte, étaient des expressions synonymes chez les anciens.
Ce feu devait toujours rester pur ; ce qui signifiait, au sens littéral, qu’aucun objet sale ne devait être jeté au feu, et, au sens figuré, qu’aucune action coupable ne devait être commise en sa présence...
Ce feu était quelque chose de divin ; on l’adorait, on lui rendait un véritable culte. On lui donnait en offrande tout ce qu’on croyait être agréable à un dieu, des fleurs, des fruits, de l’encens, du vin. On réclamait sa protection, on le croyait puissant. On lui adressait de ferventes prières pour obtenir de lui ces éternels objets des désirs humains, santé, richesse, bonheur. une des prières qui nous a été conservée est conçue ainsi : « Rends-nous toujours florissants, ô foyer ; ô toi, qui es éternel, beau, toujours jeune, toi qui nourris, toi qui es riche, reçois de bon cœur nos offrandes, et donne-nous en retour le bonheur et la santé qui est si douce. »s

FUSTEL DE COULANGES (1830-1889), La Cité antique.

Questions

I) Grammaire.
1) Relevez tous les noms dans les cinq premières lignes, jusqu’à branchages.
2) Soulignez en vert les noms propres.
3) Recopiez tous les noms, propres ou communs, possédant le trait “animé”. Quel est leur féminin ?
4) Relevez les noms qui font leur pluriel en x.
5) Relevez les noms dont le pluriel est identique au singulier.

II) Orthographe.
1) Justifiez l’emploi des accents dans les mots s’éteindre, entièrement, réveil, littéral, prières.
2) Justifiez l’orthographe de toi qui es, toi qui nourris, Puis remplacez ô foyer par ô foyers, et faites les transformations qui sont nécessaires dans le passage entre guillemets.
3) Remplacez , dans le troisième paragraphe, ce feu par ces feux, et faites toutes les modifications nécessaires.

III) Vocabulaire et compréhension.
1) Donnez un ou plusieurs homonymes des mots autel, peu, maître, on, vin, rends, bon, cœur,.
2) Que signifie la phrase “C’étaient des expressions synonymes chez les anciens”” ?
3) En quoi le feu est-il pour les anciens un véritable dieu ? Vous relèverez dans le texte les détails qui le prouvent.






Je n'ai pas trop compris : ton contrôle, c'est un contrôle de fin de séquence ou un contrôle de langue ?
Garancee, vous êtes au courant ? On fait ce qu'on veut comme on veut, en classe Very Happy C'est un métier où l'on est concepteur de ses cours et de ses évaluations, on ne demande pas la permission.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combien de points de langue par séquence ?

Message par Garancee le Lun 11 Mar - 22:14

Cripure a écrit:





Je n'ai pas trop compris : ton contrôle, c'est un contrôle de fin de séquence ou un contrôle de langue ?[/quote]Garancee, vous êtes au courant ? On fait ce qu'on veut comme on veut, en classe Very Happy C'est un métier où l'on est concepteur de ses cours et de ses évaluations, on ne demande pas la permission.[/quote][quote="Cripure"]


Oui, bah, alors, je rame un peu pour me forger une méthode de travail on va dire parce que je débute et que j'ai été arrêtée de surcroit cette année, donc je rame un peu, d'où mon besoin de demander des conseils.

Garancee
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combien de points de langue par séquence ?

Message par retraitée le Mar 12 Mar - 10:19

Je ne travaillais pas en séquences!

C'était avant tout un contrôle de langue, mais qui s'appuyait sur un texte lié au programme (d'histoire ou français);

Je menais des progressions séparées, comme on le faisait des années durant, et comme j'ai appris à le faire pendant mes stages. Quand je suis retournée en collège après 20 ans de lycée, durant lesquels j'avais vu chuter le niveau de langue (sans parler du reste) j'ai repris cette répartition, en l'adaptant à des horaires réduits .
Au temps béni où on avait 6 heures en 6e, il y avait en gros 3 heures consacrées aux textes (1h explication, 2h lecture suivie ou dirigée -c'est ainsi qu'on appelait la lecture d'une oeuvre intégrale, avec intégration de la récitation) 1 h de grammaire, 1h vocabulaire et rédaction, 1h orth conjugaison.
Rien de trop rigide. On pouvait , pour terminer un travail,faire un Ds, modifier ce planning. L'avantage, c'est que le travail était balisé pour les élèves, que les exercices de langue étaient donnés d'une semaine sur l'autre, idem pour les leçons à apprendre ou les questions sur les textes.

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combien de points de langue par séquence ?

Message par V.Marchais le Mar 12 Mar - 11:05

Garancee, moi aussi, j'ai une progression indépendante en grammaire. C'est à la fois beaucoup plus simple pour s'organiser et beaucoup plus à même de garantir une réelle progressivité des apprentissages, mais aussi un réinvestissement régulier des notions, indipensable pour fixer ces dernières.

Le vocabulaire, je le travaille au fil des textes, ainsi que certains points rares et précis (l'emploi des mots de liaison, par exemple), en lien avec l'écriture.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combien de points de langue par séquence ?

Message par Provence le Mar 12 Mar - 13:35

@retraitée a écrit:Je ne travaillais pas en séquences!

C'était avant tout un contrôle de langue, mais qui s'appuyait sur un texte lié au programme (d'histoire ou français);

Je menais des progressions séparées, comme on le faisait des années durant, et comme j'ai appris à le faire pendant mes stages. Quand je suis retournée en collège après 20 ans de lycée, durant lesquels j'avais vu chuter le niveau de langue (sans parler du reste) j'ai repris cette répartition, en l'adaptant à des horaires réduits .
Au temps béni où on avait 6 heures en 6e, il y avait en gros 3 heures consacrées aux textes (1h explication, 2h lecture suivie ou dirigée -c'est ainsi qu'on appelait la lecture d'une oeuvre intégrale, avec intégration de la récitation) 1 h de grammaire, 1h vocabulaire et rédaction, 1h orth conjugaison.
Rien de trop rigide. On pouvait , pour terminer un travail,faire un Ds, modifier ce planning. L'avantage, c'est que le travail était balisé pour les élèves, que les exercices de langue étaient donnés d'une semaine sur l'autre, idem pour les leçons à apprendre ou les questions sur les textes.

C'est ce que j'ai connu en tant qu'élève, et c'était vraiment clair.

Tu as réussi à maintenir le rythme de la rédaction/quinzaine, même avec des horaires réduits?

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combien de points de langue par séquence ?

Message par retraitée le Mar 12 Mar - 14:10

Non, impossible! C'était plutôt toutes les trois semaines, et encore!
En gros, 4 rédactions par trimestre, avec d'autres exercices plus courts entrant en ligne de compte. En revanche, j'alternais DM (petit coeff) et DS (coeff 2 ou 3). Ce qui me bloquait, c'était, outre le faible horaire, le temps passé pour préparer, puis corriger la rédaction.
Pour les DM, je corrigeais les brouillons s'ils m'étaient remis assez tôt.

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum