Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Cowabunga
Habitué du forum

Re: Français collège : fréquence de vos évaluations ?

par Cowabunga le Mer 10 Oct - 16:58
Une rédac tous les 15 jours environ
Un devoir type brevet par mois (en deux fois) : questions réécriture dictée rédac
Un oral par période
Un contrôle de lecture par période
avatar
Rabelais
Grand Maître

Re: Français collège : fréquence de vos évaluations ?

par Rabelais le Mer 10 Oct - 17:46
Deux dictées par période ( entre les vacances ), une rédaction sur table, un DM, une évaluation de fin de séquence avec question de grammaire ,de cours et de compréhension de texte.
Mais ce n’est pas fixe, la rédaction peut être l’evaluation De fin de séquence pour les cinquièmes par exemple, auxquels je rajoute deux évaluations de conjugaison.
J’ai aussi selon les oE une note d’oral ( poésie, théâtre ) et quand les cursives sont lancées, une évaluation de lecture.

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
avatar
miss sophie
Esprit éclairé

Re: Français collège : fréquence de vos évaluations ?

par miss sophie le Jeu 11 Oct - 19:03
@Cowabunga a écrit:Une rédac tous les 15 jours environ
Un devoir type brevet par mois (en deux fois) : questions réécriture dictée rédac
Un oral par période
Un contrôle de lecture par période

Tu fais donc à peu près 5 rédactions par trimestre par classe (donc 20 en tout par trimestre !). Mais où trouves-tu le temps de les corriger ? affraid
avatar
gruliette
Niveau 2

Re: Français collège : fréquence de vos évaluations ?

par gruliette le Jeu 11 Oct - 19:53
@miss sophie a écrit:
@Cowabunga a écrit:Une rédac tous les 15 jours environ
Un devoir type brevet par mois (en deux fois) : questions réécriture dictée rédac
Un oral par période
Un contrôle de lecture par période

Tu fais donc à peu près 5 rédactions par trimestre par classe (donc 20 en tout par trimestre !). Mais où trouves-tu le temps de les corriger ? affraid


:affraid:tes élèves ont bien de la chance de pouvoir s'exercer autant... mais tu les évalues toutes? Il s'agit de rédactions "longues"? Pour ma part je fais une rédaction longue par période, puis des fragments de rédaction (2 en moyenne) en lien avec cette écriture longue ou pas, qui sont des minis travaux d'écriture, en lien avec un point de langue ou comme conclusion à une étude de texte. Je vérifie le travail, on en lit certaines en classe... et je ne pourrais guère en faire plus. Ah, et il y a un carnet du lecteur par lecture cursive, une fois par période aussi. Mais punaise, je suis admirative de ta fréquence! veneration
Melyne5
Niveau 8

Re: Français collège : fréquence de vos évaluations ?

par Melyne5 le Jeu 11 Oct - 23:04
Moi je les plains plutôt ces élèves. .. quelle pression permanente pour eux ! S' entrainer à écrire régulièrement ok mais être évalué si souvent 😨 nous ne devons pas avoir les mêmes; une redac pour les miens c'est 2 h au mieux ; à la maison, je n'en vois pas l'intérêt. Je m'interroge sur l'intérêt de
l 'évaluation à outrance ! Quel est le but ? Les obliger à travailler plus ?Avec notre pitoyable nombre d' heures, à ce rythme, il reste combien de temps de cours ?
avatar
Mehitabel
Doyen

Re: Français collège : fréquence de vos évaluations ?

par Mehitabel le Ven 12 Oct - 6:25
@Melyne5 a écrit:Moi je les plains plutôt  ces élèves. .. quelle pression permanente pour eux ! S' entrainer  à  écrire régulièrement  ok mais être évalué si souvent 😨 nous ne devons pas avoir les mêmes; une redac pour les miens c'est 2 h au mieux ; à  la maison, je n'en vois pas l'intérêt. Je m'interroge sur l'intérêt de
l 'évaluation à outrance ! Quel est le but ? Les obliger à   travailler plus ?Avec notre pitoyable nombre d' heures, à ce rythme, il reste combien de temps de cours ?

Je m'inscris complètement dans cette idée, par ailleurs, j'ai eu la révélation un jour en rentrant dans Pronote mes notes de constater qu'au-delà de la 5ème, 6ème note, l'impact sur la moyenne était infime, voui voui, je sais les chiffres et moi. J'ai donc drastiquement réduit le nombre d'évaluation.

1 dictée par mois
1 évaluation de Langue par trimestre (Bilan qui reprend les leçons du trimestre) coefficient 2
1 évaluation de Littérature par chapitre : 1 chapitre = environ 5-6 semaines, coefficient 2
1 contrôle de Lecture par LC
1 Rédaction par chapitre de Littérature, sauf le théâtre où je fais un oral plus long (jouer une scène, costume et tout et tout).

1 oral par trimestre en 6e, 2 par an en 4e et 3e.

Par trimestre, j'arrive à 7-8 notes maximum, et c'est bien assez. L'évaluation prend tout son sens, il n'y en a pas 10 000, il faut donc que toutes soient bien préparées. Je rends les évaluations corrigées pour le cours suivant, sauf les rédactions qui me prennent une semaine, je m'impose ce rythme sinon je cumule et je trouve que ça perd son sens pour les élèves, mais je ne tiendrais jamais le rythme d'une rédaction tous les 15 jours c'est sûr.
avatar
gruliette
Niveau 2

Re: Français collège : fréquence de vos évaluations ?

par gruliette le Ven 12 Oct - 16:24
@Mehitabel a écrit:
@Melyne5 a écrit:Moi je les plains plutôt  ces élèves. .. quelle pression permanente pour eux ! S' entrainer  à  écrire régulièrement  ok mais être évalué si souvent 😨 nous ne devons pas avoir les mêmes; une redac pour les miens c'est 2 h au mieux ; à  la maison, je n'en vois pas l'intérêt. Je m'interroge sur l'intérêt de
l 'évaluation à outrance ! Quel est le but ? Les obliger à   travailler plus ?Avec notre pitoyable nombre d' heures, à ce rythme, il reste combien de temps de cours ?

Je m'inscris complètement dans cette idée, par ailleurs, j'ai eu la révélation un jour en rentrant dans Pronote mes notes de constater qu'au-delà de la 5ème, 6ème note, l'impact sur la moyenne était infime, voui voui, je sais les chiffres et moi. J'ai donc drastiquement réduit le nombre d'évaluation.

1 dictée par mois
1 évaluation de Langue par trimestre (Bilan qui reprend les leçons du trimestre) coefficient 2
1 évaluation de Littérature par chapitre : 1 chapitre = environ 5-6 semaines, coefficient 2
1 contrôle de Lecture par LC
1 Rédaction par chapitre de Littérature, sauf le théâtre où je fais un oral plus long (jouer une scène, costume et tout et tout).

1 oral par trimestre en 6e, 2 par an en 4e et 3e.

Par trimestre, j'arrive à 7-8 notes maximum, et c'est bien assez. L'évaluation prend tout son sens, il n'y en a pas 10 000, il faut donc que toutes soient bien préparées. Je rends les évaluations corrigées pour le cours suivant, sauf les rédactions qui me prennent une semaine, je m'impose ce rythme sinon je cumule et je trouve que ça perd son sens pour les élèves, mais je ne tiendrais jamais le rythme d'une rédaction tous les 15 jours c'est sûr.

Mais je suis d'accord avec cette idée. Je suis seulement admirative du fait que les élèves s'entraînent autant à faire des rédactions abouties. J'ai juste l'impression que le fait de moins évaluer est une tendance minoritaire.  Honnêtement je n'ai jamais compris comment faisaient les collègues qui avaient 10,11 voire plus de notes par trimestre. En lettres! Que ce soit au niveau du temps de correction ou du temps qu'il reste pour faire cours d'ailleurs. Je me suis toujours sentie à la fois vaguement honteuse, mais aussi dubitative. Je suis à 6/ 7 par trimestre. Et j'ai vraiment l'impression de passer mon temps à corriger.
Je répartis ainsi:
- 1 contrôle GR/orth /conj (avec 3 notions en moyenne) par période.
- Une fois par semaine environ, en l'annonçant toujours, j'interroge un élève en début d'heure, sur un point de cours, voc de la séance ou langue (avec une phrase d'exemple), pour les forcer à bosser. J'ai une petite dizaine de note en fin de trimestre. et ça me fait un rituel de début d'heure.
- 1 dictée évaluée par trimestre ou pas. Mais des minis dictée (deux à trois phrases max) non évaluées toutes les semaines, avec une progression liée à la langue, correction avec justification des élèves juste après, et les élèves adorent.)
- une écriture d'invention longue par période. (parfois avec 2 vagues de correction, pour une reprise des élèves afin d'améliorer les écrits) mais environ deux autres mini écriture, en plus du carnet du lecteur.
- 1 carnet du lecteur, presque à chaque période, mais je suis en fait sur du 5 par an.
-une compréhension de texte par période (avec à nouveau question de GR et question de "cours")
- une mise en voix ou activité orale, trois à quatre fois par an en moyenne.
-une note d'oral et de savoir-être (avec une grille de critère avec le bla-bla du socle, pour faire bien) par trimestre.


Voilà. Je pense aussi que je suis très lente en correction, même au bout de 8 ans... Rolling Eyes
avatar
Mathador
Niveau 10

Re: Français collège : fréquence de vos évaluations ?

par Mathador le Ven 12 Oct - 18:51
@gruliette a écrit:Honnêtement je n'ai jamais compris comment faisaient les collègues qui avaient 10,11 voire plus de notes par trimestre. En lettres! Que ce soit au niveau du temps de correction ou du temps qu'il reste pour faire cours d'ailleurs.

J'ai atteint ce nombre en maths en 5ème, avec 1h de moins par semaine. Ma source de notes: tous les vendredis en fin de cours, un QCM de 5 questions plutôt simples en 10 minutes (noté sur 5), avec correction semi-automatique assistée par ordi (pour me donner les notes) et auto-évaluation par les élèves la séance suivante (je rends les feuilles telles quelles et je donne les réponses, comme si je corrigeais un exercice non évalué).
Il me semble, en tant qu'extérieur à la matière, tout à fait possible de suivre le même schéma en français, avec des QCM de langue (par exemple, « Tous les jours j'(observai/observais/observer/observé) les voitures de sport passant devant ma fenêtre. »), ou encore des dictées courtes (bon là ce sera un peu plus long à corriger).
Ceci étant dit, je fonctionnais beaucoup à la note et il ne me semble pas absurde de moins noter lorsque le climat de classe est bon.

_________________
« Que dites-vous ?… C’est inutile ?… Je le sais !
Mais on ne se bat pas dans l’espoir du succès !
Non ! non, c’est bien plus beau lorsque c’est inutile ! » (Cyrano de Bergerac)
« Un mathématicien est une machine à transformer le café en théorème. » (Alfréd Rényi)
avatar
Amaliah
Empereur

Re: Français collège : fréquence de vos évaluations ?

par Amaliah le Ven 12 Oct - 20:24
Je suis dans la catégorie de l'évaluation que certains qualifient d'outrancière! J'ai facilement 15 notes par trimestre, mais il y a de petites notes et des devoirs plus conséquents.
Je suis agrégée et je n'ai que trois classes, je crois que ça change beaucoup de choses. Même si je passe énormément de temps à travailler, je suis efficace et rapide dans mes corrections, je peaufine bien mon évaluation pour avoir un barème facile à appliquer. Mais je ne pourrais pas faire la même chose avec quatre classes, c'est sûr. Et mes pratiques sont liées au profil de mon établissement et de mes élèves. Je ferais peut-être autrement ailleurs.
Par exemple, à l'heure actuelle, j'ai déjà 6 notes en 6e (deux dictées, un contrôle sur la versification, une récitation (temps de correction record  Razz ), un contrôle de lecture et une rédaction que je suis en train de finir de corriger) et contrôle de fin de séquence la semaine prochaine. En 3e, j'en ai déjà huit dans une classe (2 dictées, un contrôle de leçon en conjugaison, des réécritures en DM noté, mini contrôle sur les valeurs du présent, un dossier sur soi (5 pages par élève), une récitation (ouf!) et une rédaction). Contrôle de fin de séquence la semaine prochaine. Dans l'autre classe, je n'ai que 5 notes.

@Melyne5 a écrit:Moi je les plains plutôt  ces élèves. .. quelle pression permanente pour eux ! S' entrainer  à  écrire régulièrement  ok mais être évalué si souvent 😨 nous ne devons pas avoir les mêmes; une redac pour les miens c'est 2 h au mieux ; à  la maison, je n'en vois pas l'intérêt. Je m'interroge sur l'intérêt de  l 'évaluation à outrance ! Quel est le but ? Les obliger à   travailler plus ?Avec notre pitoyable nombre d' heures, à ce rythme, il reste combien de temps de cours ?

Je ne suis pas de ton avis au vu de mes élèves. Mes élèves plutôt faibles ont besoin d'étudier régulièrement et de mettre les bouchées doubles vu leurs lacunes. Je préfère fractionner un contrôle plutôt que de donner un gros devoir sur x leçons qui serait forcément raté pour la plupart.
Avant le contrôle, je donne la liste précise de ce qu'il faut apprendre par coeur et de ce qu'il faut savoir faire (avec le numéro des exercices faits en classe et qu'il faut refaire). C'est plus que cadré mais comme je ne peux compter sur les parents pour leur faire réviser ce qu'il faut savoir, j'essaie de donner les mêmes chances à tous. Je donne donc régulièrement de petits contrôles en veillant souvent à reprendre dans le contrôle suivant une partie de ce qui a déjà été vu dans un contrôle précédent.
Mais ces petits contrôles de conjugaison ou de leçon, comme la versification par exemple, ne prennent que 15 ou 20 minutes, parfois moins en conjugaison, mais permettent de faire travailler régulièrement mes élèves. Comme le dit Mehitabel, ça ne change pas grand-chose à leur moyenne, mais ils tiennent à leurs notes et on voit où ils en sont au fur et à mesure de l'année. Finalement, pour moi, c'est le fait d'avoir peu de notes qui met la pression, l'élève n'a aucun droit à l'erreur.

Une rédaction tous les 15 jours, par contre, ce serait intenable pour moi, comme pour eux : je ne donne jamais une rédaction comme ça, sans préparation; avant de leur faire écrire un texte, on voit toutes les caractéristiques du sujet. Les 3e ont dû rédiger une lettre, on a revu les codes de la lettre puis travaillé sur les procédés de l'indignation avant qu'ils ne se lancent. Dans l'autre classe, pour une scène de théâtre, on a travaillé la mise en page du texte de théâtre, les détails visuels pour rendre compte d'une émotion et le vocabulaire soutenu dont ils auraient besoin. 1h30 à 2h de préparation en gros puis 1h30 d'écriture. Impossible de faire ça tous les 15 jours!

Des rédactions à la maison, je n'en donne pas car mes élèves ont besoin d'aide et que je ne ferais qu'entériner leur faible niveau sans que ça les fasse progresser mais dans un collège plus favorisé, j'en donnerais. Mon fils aîné en a eu en 5e régulièrement (petite rédaction à la maison non notée mais lue et reprise en classe qui préparait la grosse rédaction en classe) et je trouvais ça très bien. Il y passait du temps et c'était intéressant.
Presque pas de rédaction à la maison, donc, mais toujours un devoir où il faut rédiger : le dossier Moi, le compte rendu de lecture, le journal du lecteur. Je leur propose toujours de m'amener leur brouillon avant de me le rendre définitivement pour que je le leur corriger. Quelques-uns le font systématiquement.

En tant que parent, j'hallucine de voir que mon fils en 6e n'a fait qu'un seul contrôle (qui n'a pas encore été rendu) et je vois bien la différence entre les pratiques de la collègue (aucun devoir depuis septembre à part deux poèmes à écrire à la maison, puis séquence à réviser pour le contrôle). Avec mes 6e, je donne du travail quasiment pour tous les cours, parfois quelques mots à recopier et à apprendre, la leçon à apprendre, des exercices, j'ai d'abord interrogé à l'oral sur la versification, puis la semaine suivante petit contrôle sur la versification (questions de cours puis d'application sur un texte) et deux semaines plus tard gros contrôle sur toute la séquence.
J'hallucine aussi de voir qu'en ce 12 octobre, mon gamin n'a absolument rien fait en langue, que ce soit en conjugaison, en orthographe ou en grammaire. Mais c'est un autre débat... humhum
avatar
Emeraldia
Érudit

Re: Français collège : fréquence de vos évaluations ?

par Emeraldia le Mar 16 Oct - 13:28
@Vautrin84 a écrit:Mon IPR avait dit un jour qu'en moyenne, deux fois plus d'évaluations que d'heures hebdomadaires était une moyenne correcte, il avait donné quelques exemples : en musique deux notes par trimestre (1h hebdo), en SVT trois notes par trimestre (1,5h hebdo) et donc en français huit notes par trimestre (4h hebdo). Cela me semble être plutôt du bon sens. Smile
Je ne trouve pas cela juste : corriger en musique ou en arts plastiques n'a rien à voir avec les corrections en français.
avatar
Amaliah
Empereur

Re: Français collège : fréquence de vos évaluations ?

par Amaliah le Mar 16 Oct - 14:25
Oui, ça n'a rien à voir et on corrige plus en français, mais c'est normal. Ce n'est pas une question de juste ou d'injuste. Je laisse le boulot des profs d'arts plastiques à mes collègues personnellement : 400 bulletins d'élèves à remplir, une relation d'1h par semaine avec tous ces élèves, je trouve ça difficile et préfère mes corrections et mon quotidien.
Après la raisonnement n'est pas idiot, avec 1h par semaine, on ne peut pas avoir 10 notes dans le trimestre.
avatar
Leclochard
Empereur

Re: Français collège : fréquence de vos évaluations ?

par Leclochard le Mar 16 Oct - 15:45
@Emeraldia a écrit:
@Vautrin84 a écrit:Mon IPR avait dit un jour qu'en moyenne, deux fois plus d'évaluations que d'heures hebdomadaires était une moyenne correcte, il avait donné quelques exemples : en musique deux notes par trimestre (1h hebdo), en SVT trois notes par trimestre (1,5h hebdo) et donc en français huit notes par trimestre (4h hebdo). Cela me semble être plutôt du bon sens. Smile
Je ne trouve pas cela juste : corriger en musique ou en arts plastiques n'a rien à voir avec les corrections en français.

C'est surtout que le nombre de notes ne dit rien du contenu exigé. Je suis tombé il y a trois, quatre ans sur une interrogation de lecture faite de dix questions basiques proposée par une collègue, pendant que de mon côté, j'en proposais parfois le double et souvent des corsées qui exigeaient une réflexion. Ca m'a fait réfléchir. Depuis, j'ai abaissé mes exigences. Les élèves ne lisent pas moins mais j'ai réduit mon temps de correction.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
avatar
Bibi
Niveau 7

Re: Français collège : fréquence de vos évaluations ?

par Bibi le Mer 17 Oct - 20:19
En effet, corriger en musique ou en arts plastiques ça n'a rien à voir avec nos corrections de français mais nous n'avons pas non plus le même nombre de classes....

_________________
"Bientôt ils se rapprochèrent de plus en plus, et, comme deux gouttes de rosée roulant sur la même feuille de lis, ils finirent par se confondre dans une perle unique."
avatar
frimoussette77
Grand Maître

Re: Français collège : fréquence de vos évaluations ?

par frimoussette77 le Mer 17 Oct - 22:04
@Bibi a écrit:En effet, corriger en musique ou en arts plastiques ça n'a rien à voir avec nos corrections de français mais nous n'avons pas non plus le même nombre de classes....
Il y a des collègues plus ou moins impliqués aussi.
Pour l'instant en musique, mon fils a une note de chant. Donc au niveau correction, c'est cool ! Et pour les préparations, les photocopies sont exactement les mêmes que celles de mon aîné. Parfois, il y a un peu de fantaisie, c'est le format qui change. 
avatar
Salomé
Niveau 1

Re: Français collège : fréquence de vos évaluations ?

par Salomé le Mer 17 Oct - 22:48
Je suis d'accord sur l'efficacité d'un grand nombre d'évaluations, même dans des établissements de niveau "correct".
Au début de ma carrière, je faisais des gros contrôles "fourre-tout" en fin de chapitre; maintenant, je fractionne et fais des contrôles ou dictées après chaque leçon de grammaire/conjugaison. De même, je fais plusieurs petits contrôles de lecture plutôt qu'un gros à la fin de la lecture de l'oeuvre. Si l'on fait une évaluation plusieurs semaines après avoir vu la notion en classe, c'est l'échec assuré
avatar
*Ombre*
Niveau 9

Re: Français collège : fréquence de vos évaluations ?

par *Ombre* Hier à 12:39
L'effet positif du "multi-testing" est reconnu en sciences cognitives.
avatar
Nizab
Niveau 8

Re: Français collège : fréquence de vos évaluations ?

par Nizab Hier à 15:48
@frimoussette77 a écrit:
@Bibi a écrit:En effet, corriger en musique ou en arts plastiques ça n'a rien à voir avec nos corrections de français mais nous n'avons pas non plus le même nombre de classes....
Il y a des collègues plus ou moins impliqués aussi.
Pour l'instant en musique, mon fils a une note de chant. Donc au niveau correction, c'est cool !
Mes latinistes n'ont pour l'instant qu'une note.
Il n'empêche qu'ils ont été évalués au moins quatre fois.
Contenu sponsorisé

Re: Français collège : fréquence de vos évaluations ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum