Camille Bedin (UMP) veut "révolutionner l'éducation" contre "les corporatismes arc-boutés de ceux qui ne protègent qu'eux-mêmes"

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Camille Bedin (UMP) veut "révolutionner l'éducation" contre "les corporatismes arc-boutés de ceux qui ne protègent qu'eux-mêmes"

Message par Olympias le Mar 12 Mar 2013 - 12:58

Dans Libération du 10 mars, Camille Bedin joint le résultat de ses cogitations aux discussions sur la refondation sur l'école.

Lien : http://www.liberation.fr/societe/2013/03/10/l-occasion-ratee-de-revolutionner-l-education_887534

L’occasion ratée de révolutionner l’éducation
Par CAMILLE BEDIN Secrétaire générale adjointe de l'UMP

[...] Cette révolution est nécessaire. Lorsqu’elle essaie de le dire, la droite se heurte à des critiques immuables. Au moins, elle, ne peut-elle être soupçonnée de vouloir satisfaire un électorat ! Il lui appartient de poser avec franchise les vraies questions sur l’école, son fonctionnement, le travail des enseignants, les méthodes de transmission du savoir, le respect de l’autorité ou le rôle des parents. Il lui revient de faire écho à cette petite musique en faveur d’un vrai changement qui commence à se faire entendre sur le terrain, bien loin des corporatismes arc-boutés de ceux qui prétendent défendre les élèves là où ils ne protègent qu’eux-mêmes. Parmi les enseignants et notamment les plus jeunes, l’exaspération gronde face à ces syndicats qui sont craints plus qu’ils ne sont respectés et qui ne portent plus la parole du terrain. L’Education nationale ne peut plus être captive de cette pensée unique. Contre les porte-parole officiels d’un système en échec, réinventons l’école !

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Camille Bedin (UMP) veut "révolutionner l'éducation" contre "les corporatismes arc-boutés de ceux qui ne protègent qu'eux-mêmes"

Message par V.Marchais le Mar 12 Mar 2013 - 13:30

Ça fait du bien, ce genre d'article : au moment où on commençait à regretter d'avoir porté Peillon aux commandes, on se rappelle que ça aurait pu être pire...

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Camille Bedin (UMP) veut "révolutionner l'éducation" contre "les corporatismes arc-boutés de ceux qui ne protègent qu'eux-mêmes"

Message par Aurore le Mar 12 Mar 2013 - 14:38

@V.Marchais a écrit:Ça fait du bien, ce genre d'article : au moment où on commençait à regretter d'avoir porté Peillon aux commandes, on se rappelle que ça aurait pu être pire...
C'était de l'ironie ? Wink Ces élucubrations de Bedin auraient très bien pu être prononcées par trois encartés PS que sont Obin, Julliard ou Fracko, c'est dire... Rolling Eyes
Sinon, il y a aussi l'édito (de sinistre mémoire) du Monde en date du 22 janvier : le journaleux en question roulait-il pour Sarkozy ?
Quant à Peillon, qui a ouvertement déclaré qu'il allait s'attaquer aux missions et au temps de travail des enseignants après avoir réglé la question des rythmes scolaires, son récent livre sur la "refondation" pourrait aussi te "faire du bien"... Smile

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Camille Bedin (UMP) veut "révolutionner l'éducation" contre "les corporatismes arc-boutés de ceux qui ne protègent qu'eux-mêmes"

Message par John le Mar 12 Mar 2013 - 14:43

Aurore, ce n'est parce que Peillon ne te semble pas parfait (rien ni personne ne te semble parfait puisque tu n'as jamais dit ce que tu voudrais de toute façon), qu'il vaut mieux un ministre de l'UMP au pouvoir plutôt que Peillon.

Tu es d'une mauvaise foi, apparemment involontaire, qui est confondante.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Camille Bedin (UMP) veut "révolutionner l'éducation" contre "les corporatismes arc-boutés de ceux qui ne protègent qu'eux-mêmes"

Message par User5899 le Mar 12 Mar 2013 - 14:44

@V.Marchais a écrit:Ça fait du bien, ce genre d'article : au moment où on commençait à regretter d'avoir porté Peillon aux commandes, on se rappelle que ça aurait pu être pire...
Very Happy
Enfin Bedin vint ! cheers
C'est fou ce que l'UMP peut avoir comme idées de nuisances nouvelles depuis qu'on l'a virée...

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Camille Bedin (UMP) veut "révolutionner l'éducation" contre "les corporatismes arc-boutés de ceux qui ne protègent qu'eux-mêmes"

Message par Cath le Mar 12 Mar 2013 - 14:44

Je suis assez d'accord avec Aurore: les deux sont "aussi pires" l'un que l'autre...

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Camille Bedin (UMP) veut "révolutionner l'éducation" contre "les corporatismes arc-boutés de ceux qui ne protègent qu'eux-mêmes"

Message par Cath le Mar 12 Mar 2013 - 14:45

Oui Cripure, je suis toujours stupéfaite du nombre d'idées mauvaises que ces gens-là sont capables d'avoir...On croit qu'on a tout vu et hop, une nouvelle idée...

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Camille Bedin (UMP) veut "révolutionner l'éducation" contre "les corporatismes arc-boutés de ceux qui ne protègent qu'eux-mêmes"

Message par Infiniment le Mar 12 Mar 2013 - 14:48

Bedin a écrit:Lorsqu’elle essaie de le dire, la droite se heurte à des critiques immuables. Au moins, elle, ne peut-elle être soupçonnée de vouloir satisfaire un électorat !

Que l'on se rassure... Peillon non plus. Je crains fort que Saint Vincent ne satisfasse que lui-même et quelques-uns de ses courtisans.

Bedin a écrit:Parmi les enseignants et notamment les plus jeunes, l’exaspération gronde face à ces syndicats qui sont craints plus qu’ils ne sont respectés et qui ne portent plus la parole du terrain. L’Education nationale ne peut plus être captive de cette pensée unique. Contre les porte-parole officiels d’un système en échec, réinventons l’école !

L'exaspération gronde surtout face à des discours destructeurs autant que lénifiants, confits de pseudo bonnes intentions, qui masquent bien mal une logique purement comptable qui n'aboutira qu'à une casse irrémédiable d'un système qui marcherait moins mal si on lui fichait un peu plus la paix.

Quant à réinventer l'école, voilà qui me fait doucement rire, de la part d'une responsable de l'UMP. N'ont-ils pas eu les pleins pouvoirs pendant dix ans, nous donnant le loisir de vérifier leur capacité de nuisance ? Alors, les grands discours, ma foi...

_________________
Ah ! la belle chose, que de savoir quelque chose !

Infiniment
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Camille Bedin (UMP) veut "révolutionner l'éducation" contre "les corporatismes arc-boutés de ceux qui ne protègent qu'eux-mêmes"

Message par User5899 le Mar 12 Mar 2013 - 15:01

John, que Peillon ne soit pas parfait, nul n'en disconviendra. On aurait aimé qu'il fût simplement convenable. Par exemple, le problème des rythmes en était-il un avant lui ? Le problème des vacances en était-il un avant lui ? On attendait un discours clair sur la transmission du savoir, sur l'abandon des CCF, sur les bacs pros en 4 ans, sur la restauration de la filière technologique, sur les moyens de redonner une crédibilité minimale au Bac, sur l'abandon de la stupide réforme du lycée de Chatel de 2010, sur les perspectives de carrière à offrir aux enseignants, ne serait-ce que pour qu'il redevienne concevable qu'il y en aura encore dans quinze ans, ce qui n'est pas avéré ; mais aussi une vraie révolution, autoritaire si besoin est, des apprentissages fondamentaux au primaire (les défauts de capacités en lecture et en écriture sont un scandale d'Etat dont je suis surpris que la gravité n'ait pas encore débouché sur des actions pénales comme pour le sang contaminé), une refonte globale et totale des programmes, en supprimant l'effet millefeuille, une véritable évaluation des réformes déjà conduites par le passé, un arrêt du déni continuel sur le désastre que connaît l'enseignement depuis presque quarante ans, une réflexion sur le collège unique, cette catastrophe idéologique nationale. On en rajoute ?
Qu'a-t-il fait ? Pour l'instant, des risettes au SGEN, au SE, à la FCPE. J'ajoute une suspension (en attendant pire ?) de la réforme prévue de l'évaluation des profs. That's all, Folk...
Ca fait dix mois qu'il brasse du vent et promet chaque jour une mesure pire que celle de la veille. Je n'ai pas souvenir d'un tel gribouille depuis 88 que je suis dans la maison, je n'ai pas souvenir d'un ministre tapant à ce point sur ses agents dans les mesures qu'il envisage et qu'il a encore quatre ans pour envisager. Les conseillers de Matignon, ceux de l'Elysée, Hollande également d'après le Canard sont désespérés par l'image catastrophique qu'il donne de l'action du PS auprès de ceux qui en attendaient beaucoup (ils n'étaient guère malins, ceux-là, ceci dit Suspect). Bref, Aurore n'y est pas pour grand-chose si ce gouvernement échouera, c'est d'ores et déjà écrit, à cause, pour la plus grande part, de cet idéologue nuisible. L'exemple de Jospin en 2002 ne leur a pas suffi.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Camille Bedin (UMP) veut "révolutionner l'éducation" contre "les corporatismes arc-boutés de ceux qui ne protègent qu'eux-mêmes"

Message par Ronin le Mar 12 Mar 2013 - 15:04

Cripure + 1, pourtant je ne suis pas FdG, comme quoi !

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Camille Bedin (UMP) veut "révolutionner l'éducation" contre "les corporatismes arc-boutés de ceux qui ne protègent qu'eux-mêmes"

Message par Aurore le Mar 12 Mar 2013 - 15:09

Merci Cripure, nous sommes d'accord sur toute la ligne.
Non, je n'ai jamais dit qu'il était préférable d'avoir un ministre UMP. En revanche, il est évident que l'UMP singe depuis quelques années les postures pédago-démagogiques du PS pour des raisons bassement électoralistes. Et que seule la question des moyens distingue à ce jour le PS de l'UMP en matière de politique scolaire.
Et encore, c'est un écran de fumée, puisqu'on sait par avance que tous les postes ne seront pas pourvus à cause de la crise des vocations. Pour le reste, les stagiaires vont-ils être remis à 8h payées plein temps l'année prochaine dans la nouvelle mouture du Capes ? La réforme des rythmes scolaires initiée par un comité sous Chatel, sert-elle à faire autre chose que des économies ? Et la réforme du supérieur portée par Fioraso se distingue-t-elle tant que cela de la loi Pécresse ?
Bedin est totalement incompétente et s'enfonce en faisant de la surenchère... il n'empêche que son discours est à peu près le même que celui de la FCPE ou de l'UNSA, pour ne citer qu'eux ! Shocked

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Camille Bedin (UMP) veut "révolutionner l'éducation" contre "les corporatismes arc-boutés de ceux qui ne protègent qu'eux-mêmes"

Message par Aurore le Mar 12 Mar 2013 - 15:15

"Révolutionner l'éducation", "enseignants arc-boutés", "corporatisme" : franchement, vous pensez spontanément à qui en lisant ces douces paroles ? Rolling Eyes

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Camille Bedin (UMP) veut "révolutionner l'éducation" contre "les corporatismes arc-boutés de ceux qui ne protègent qu'eux-mêmes"

Message par corisandiane le Mar 12 Mar 2013 - 15:34

Cripure a écrit:John, que Peillon ne soit pas parfait, nul n'en disconviendra. On aurait aimé qu'il fût simplement convenable. Par exemple, le problème des rythmes en était-il un avant lui ? Le problème des vacances en était-il un avant lui ? On attendait un discours clair sur la transmission du savoir, sur l'abandon des CCF, sur les bacs pros en 4 ans, sur la restauration de la filière technologique, sur les moyens de redonner une crédibilité minimale au Bac, sur l'abandon de la stupide réforme du lycée de Chatel de 2010, sur les perspectives de carrière à offrir aux enseignants, ne serait-ce que pour qu'il redevienne concevable qu'il y en aura encore dans quinze ans, ce qui n'est pas avéré ; mais aussi une vraie révolution, autoritaire si besoin est, des apprentissages fondamentaux au primaire (les défauts de capacités en lecture et en écriture sont un scandale d'Etat dont je suis surpris que la gravité n'ait pas encore débouché sur des actions pénales comme pour le sang contaminé), une refonte globale et totale des programmes, en supprimant l'effet millefeuille, une véritable évaluation des réformes déjà conduites par le passé, un arrêt du déni continuel sur le désastre que connaît l'enseignement depuis presque quarante ans, une réflexion sur le collège unique, cette catastrophe idéologique nationale. On en rajoute ?
Qu'a-t-il fait ? Pour l'instant, des risettes au SGEN, au SE, à la FCPE. J'ajoute une suspension (en attendant pire ?) de la réforme prévue de l'évaluation des profs. That's all, Folk...
Ca fait dix mois qu'il brasse du vent et promet chaque jour une mesure pire que celle de la veille. Je n'ai pas souvenir d'un tel gribouille depuis 88 que je suis dans la maison, je n'ai pas souvenir d'un ministre tapant à ce point sur ses agents dans les mesures qu'il envisage et qu'il a encore quatre ans pour envisager. Les conseillers de Matignon, ceux de l'Elysée, Hollande également d'après le Canard sont désespérés par l'image catastrophique qu'il donne de l'action du PS auprès de ceux qui en attendaient beaucoup (ils n'étaient guère malins, ceux-là, ceci dit Suspect). Bref, Aurore n'y est pas pour grand-chose si ce gouvernement échouera, c'est d'ores et déjà écrit, à cause, pour la plus grande part, de cet idéologue nuisible. L'exemple de Jospin en 2002 ne leur a pas suffi.
No il veut plus de collège unique, c'est pire encore. Franchement oui je regrette, ce type est une catastrophe pour moi, un idéologue qui plane, complétement éloigné des réalité. En revanche, je vais dire ce que je pense, je suis d'accord avec lui sur la question des ryhtmes scolaires: les gosses ont des journées bien trop chargées et c'est vrai que ça serait mieux de les raccourcir, quitte à rogner les vacances d'été; et pour les quatre jour et demi dans le primaire, pour moi il a aussi totalement raison; pour le reste, c'est clair qu'il est à côté de la plaque

corisandiane
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Camille Bedin (UMP) veut "révolutionner l'éducation" contre "les corporatismes arc-boutés de ceux qui ne protègent qu'eux-mêmes"

Message par Iphigénie le Mar 12 Mar 2013 - 15:49

Des journées trop chargées, on n'y touchera pas: on va juste transférer à des animateurs la surveillance des bambins. Car les parents ne vont pas changer, eux, leurs rythmes de travail et ils ne vont pas tous engager des jeunes filles au pair pour envoyer leurs gamins faire du violon ou du théâtre:la plupart resteront toujours à attendre, mais au lieu d'être en classe ils seront en garderie: belle avancée.
La droite veut faire des économies sur ces fonctionnaires qui portent la haine de leurs électeurs. Et la gauche a l'hypocrisie de faire la même chose, mais en faisant croire que c'est l'intérêt des élèves. Cela dit, c'était aussi ce que déclamait feu Descoings en vendant la réforme du lycée aussi bien que son dévouement personnel et bénévole à Sciences Po. Evil or Very Mad
Si Peillon voulait vraiment changer l'école il aurait fait ce que dit Cripure :+100.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Camille Bedin (UMP) veut "révolutionner l'éducation" contre "les corporatismes arc-boutés de ceux qui ne protègent qu'eux-mêmes"

Message par corisandiane le Mar 12 Mar 2013 - 15:58

@iphigénie a écrit:Des journées trop chargées, on n'y touchera pas: on va juste transférer à des animateurs la surveillance des bambins. Car les parents ne vont pas changer, eux, leurs rythmes de travail et ils ne vont pas tous engager des jeunes filles au pair pour envoyer leurs gamins faire du violon ou du théâtre:la plupart resteront toujours à attendre, mais au lieu d'être en classe ils seront en garderie: belle avancée.
La droite veut faire des économies sur ces fonctionnaires qui portent la haine de leurs électeurs. Et la gauche a l'hypocrisie de faire la même chose, mais en faisant croire que c'est l'intérêt des élèves. Cela dit, c'était aussi ce que déclamait feu Descoings en vendant la réforme du lycée aussi bien que son dévouement personnel et bénévole à Sciences Po. Evil or Very Mad
Si Peillon voulait vraiment changer l'école il aurait fait ce que dit Cripure :+100.
ce n'est quand même pas pareil pour les enfants de faire des activités de loisirs ou de sport, même de la garderie, que de rester assis en classe à essayer de se concentrer, soyons honnête. Les journées de cours sont trop chargées, c'est vrai, reconnaissons le quand même. C'est trop de choses à assimiler.

corisandiane
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Camille Bedin (UMP) veut "révolutionner l'éducation" contre "les corporatismes arc-boutés de ceux qui ne protègent qu'eux-mêmes"

Message par corisandiane le Mar 12 Mar 2013 - 16:02

@corisandiane a écrit:
@iphigénie a écrit:Des journées trop chargées, on n'y touchera pas: on va juste transférer à des animateurs la surveillance des bambins. Car les parents ne vont pas changer, eux, leurs rythmes de travail et ils ne vont pas tous engager des jeunes filles au pair pour envoyer leurs gamins faire du violon ou du théâtre:la plupart resteront toujours à attendre, mais au lieu d'être en classe ils seront en garderie: belle avancée.
La droite veut faire des économies sur ces fonctionnaires qui portent la haine de leurs électeurs. Et la gauche a l'hypocrisie de faire la même chose, mais en faisant croire que c'est l'intérêt des élèves. Cela dit, c'était aussi ce que déclamait feu Descoings en vendant la réforme du lycée aussi bien que son dévouement personnel et bénévole à Sciences Po. Evil or Very Mad
Si Peillon voulait vraiment changer l'école il aurait fait ce que dit Cripure :+100.
ce n'est quand même pas pareil pour les enfants de faire des activités de loisirs ou de sport, même de la garderie, que de rester assis en classe à essayer de se concentrer, soyons honnête. Les journées de cours sont trop chargées, c'est vrai, reconnaissons le quand même. C'est trop de choses à assimiler.
la réforme du lycée, personne ne peut dire que c'est l'intéret des élèves, car ça touche à la pédagogie et c'est en effet une catastrophe, mais dire que les journées de cours des jeunes français sont trop lourdes n'est pas une inéptie tout de même. Et ce n'est pas cracher sur les profs que de le dire. Et même nous en tirerions bénéfice, que d'avoir des élèves moins énervés, donc plus concentrés; donc plus calmes.

corisandiane
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Camille Bedin (UMP) veut "révolutionner l'éducation" contre "les corporatismes arc-boutés de ceux qui ne protègent qu'eux-mêmes"

Message par V.Marchais le Mar 12 Mar 2013 - 16:05

Cripure a écrit:John, que Peillon ne soit pas parfait, nul n'en disconviendra. On aurait aimé qu'il fût simplement convenable. Par exemple, le problème des rythmes en était-il un avant lui ? Le problème des vacances en était-il un avant lui ? On attendait un discours clair sur la transmission du savoir, sur l'abandon des CCF, sur les bacs pros en 4 ans, sur la restauration de la filière technologique, sur les moyens de redonner une crédibilité minimale au Bac, sur l'abandon de la stupide réforme du lycée de Chatel de 2010, sur les perspectives de carrière à offrir aux enseignants, ne serait-ce que pour qu'il redevienne concevable qu'il y en aura encore dans quinze ans, ce qui n'est pas avéré ; mais aussi une vraie révolution, autoritaire si besoin est, des apprentissages fondamentaux au primaire (les défauts de capacités en lecture et en écriture sont un scandale d'Etat dont je suis surpris que la gravité n'ait pas encore débouché sur des actions pénales comme pour le sang contaminé), une refonte globale et totale des programmes, en supprimant l'effet millefeuille, une véritable évaluation des réformes déjà conduites par le passé, un arrêt du déni continuel sur le désastre que connaît l'enseignement depuis presque quarante ans, une réflexion sur le collège unique, cette catastrophe idéologique nationale. On en rajoute ?
Qu'a-t-il fait ? Pour l'instant, des risettes au SGEN, au SE, à la FCPE. J'ajoute une suspension (en attendant pire ?) de la réforme prévue de l'évaluation des profs. That's all, Folk...
Ca fait dix mois qu'il brasse du vent et promet chaque jour une mesure pire que celle de la veille. Je n'ai pas souvenir d'un tel gribouille depuis 88 que je suis dans la maison, je n'ai pas souvenir d'un ministre tapant à ce point sur ses agents dans les mesures qu'il envisage et qu'il a encore quatre ans pour envisager. Les conseillers de Matignon, ceux de l'Elysée, Hollande également d'après le Canard sont désespérés par l'image catastrophique qu'il donne de l'action du PS auprès de ceux qui en attendaient beaucoup (ils n'étaient guère malins, ceux-là, ceci dit Suspect). Bref, Aurore n'y est pas pour grand-chose si ce gouvernement échouera, c'est d'ores et déjà écrit, à cause, pour la plus grande part, de cet idéologue nuisible. L'exemple de Jospin en 2002 ne leur a pas suffi.

Je suis bien d'accord, Cripure, mais tu admettras que ce n'est pas l'UMP qui aurait défait ce qu'elle a fait.
En outre, l'UMP aurait poursuivi la territorialisation de l'EN, cela apparaît clairement dans le discours de la dame.
Donc oui, Peillon est mauvais. Mais les autres, je le redis comme je le pense, sont pires. C'était le sens de mon message initial. Hélas.
On n'est pas rendus...

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Camille Bedin (UMP) veut "révolutionner l'éducation" contre "les corporatismes arc-boutés de ceux qui ne protègent qu'eux-mêmes"

Message par Aurore le Mar 12 Mar 2013 - 16:18

L'UMP n'aurait pas défait ce qu'elle a fait, c'est indéniable ; mais le PS, certes moins agressif en apparence, ne fait pas mieux en la matière, si l'on excepte la journée de carence et le décret sur l'évaluation, supprimé à l'occasion d'un recul tactique électoraliste et appelé à être remplacé par un autre texte, selon Peillon lui-même.
Sinon, à propos de territorialisation, elle a déjà commencé : les PET dans le primaire sont bien l'oeuvre du gouvernement actuel. Il y a aussi la décentralisation des épreuves de langue du bac. Bref, le processus avance inexorablement, quelle que soit la couleur politique des gouvernements successifs...

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Camille Bedin (UMP) veut "révolutionner l'éducation" contre "les corporatismes arc-boutés de ceux qui ne protègent qu'eux-mêmes"

Message par carolette le Mar 12 Mar 2013 - 16:29

@corisandiane a écrit:
@iphigénie a écrit:Des journées trop chargées, on n'y touchera pas: on va juste transférer à des animateurs la surveillance des bambins. Car les parents ne vont pas changer, eux, leurs rythmes de travail et ils ne vont pas tous engager des jeunes filles au pair pour envoyer leurs gamins faire du violon ou du théâtre:la plupart resteront toujours à attendre, mais au lieu d'être en classe ils seront en garderie: belle avancée.
La droite veut faire des économies sur ces fonctionnaires qui portent la haine de leurs électeurs. Et la gauche a l'hypocrisie de faire la même chose, mais en faisant croire que c'est l'intérêt des élèves. Cela dit, c'était aussi ce que déclamait feu Descoings en vendant la réforme du lycée aussi bien que son dévouement personnel et bénévole à Sciences Po. Evil or Very Mad
Si Peillon voulait vraiment changer l'école il aurait fait ce que dit Cripure :+100.
ce n'est quand même pas pareil pour les enfants de faire des activités de loisirs ou de sport, même de la garderie, que de rester assis en classe à essayer de se concentrer, soyons honnête. Les journées de cours sont trop chargées, c'est vrai, reconnaissons le quand même. C'est trop de choses à assimiler.

Certes.
Mais en l'état actuel de la réforme, et compte tenu des capacités financières des communes, les heures de périscolaire-garderie seront encore plus fatigantes nerveusement que les 30 ou 45 minutes de classe déplacées au mercredi matin... Nous tenons d'ailleurs compte de cette fatigue de fin de journée ou de début d'après-midi dans l'organisation de nos enseignements.

carolette
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Camille Bedin (UMP) veut "révolutionner l'éducation" contre "les corporatismes arc-boutés de ceux qui ne protègent qu'eux-mêmes"

Message par Iphigénie le Mar 12 Mar 2013 - 16:32

e n'est quand même pas pareil pour les enfants de faire des activités de loisirs ou de sport, même de la garderie, que de rester assis en classe à essayer de se concentrer, soyons honnête. Les journées de cours sont trop chargées, c'est vrai, reconnaissons le quand même. C'est trop de choses à assimiler.
Dit comme ça dans l'absolu, je ne sais pas;mais dans le concret, je ne suis pas sûre que les enfants soient moins fatigués, par exemple quand ils reviennent d'une cantine hyper bruyante ou d'heures de garderie plus ou moins bien organisées.
Tout dépend aussi ce qu'on entend par enfants.
Sans doute que les journée des lycéens pourraient être plus courtes, si elles étaient plus efficaces, s'ils savaient travailler intelligemment chez eux, si on n'était pas obligé de les coincer de plus en plus dans des évaluations en classe parce que soit ils ne fichent rien soit ils pompent tous leurs devoirs sur internet, etc etc.
Moi j'ai beaucoup de mal à distinguer politiques de droite et de gauche à l'EN parce que depuis 40 j'ai bien l'impression qu'on a poursuivi la même direction de désinvestissement de l'état et de médiocratisation de l'enseignement public.
La seule chose qui change, c'est la capacité de résistance des syndicats, et les divisions entre "courants" , encore plus fortes lorsque la gauche est au pouvoir.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Camille Bedin (UMP) veut "révolutionner l'éducation" contre "les corporatismes arc-boutés de ceux qui ne protègent qu'eux-mêmes"

Message par Cath le Mar 12 Mar 2013 - 16:35

Mais pourquoi "trop chargées" ?
Nous en faisions plus, nos parents avant nous encore plus, et nous avons survécu, et plutôt mieux que les enfants d'aujourd'hui à 24h ("c'est trop!") et bientôt encore moins ("ce sera encore trop!").
Nous sommes tous sortis en sachant lire et écrire, avons obtenu un bac qui valait autre chose que celui d'aujourd'hui.
Et je m'arrête là par égard pour les diplômés de frais de l'enseignement supérieur.


Dernière édition par cath5660 le Mar 12 Mar 2013 - 17:09, édité 1 fois (Raison : nous en faisions plus et non autant...)

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Camille Bedin (UMP) veut "révolutionner l'éducation" contre "les corporatismes arc-boutés de ceux qui ne protègent qu'eux-mêmes"

Message par corisandiane le Mar 12 Mar 2013 - 16:37

@carolette a écrit:
@corisandiane a écrit:
@iphigénie a écrit:Des journées trop chargées, on n'y touchera pas: on va juste transférer à des animateurs la surveillance des bambins. Car les parents ne vont pas changer, eux, leurs rythmes de travail et ils ne vont pas tous engager des jeunes filles au pair pour envoyer leurs gamins faire du violon ou du théâtre:la plupart resteront toujours à attendre, mais au lieu d'être en classe ils seront en garderie: belle avancée.
La droite veut faire des économies sur ces fonctionnaires qui portent la haine de leurs électeurs. Et la gauche a l'hypocrisie de faire la même chose, mais en faisant croire que c'est l'intérêt des élèves. Cela dit, c'était aussi ce que déclamait feu Descoings en vendant la réforme du lycée aussi bien que son dévouement personnel et bénévole à Sciences Po. Evil or Very Mad
Si Peillon voulait vraiment changer l'école il aurait fait ce que dit Cripure :+100.
ce n'est quand même pas pareil pour les enfants de faire des activités de loisirs ou de sport, même de la garderie, que de rester assis en classe à essayer de se concentrer, soyons honnête. Les journées de cours sont trop chargées, c'est vrai, reconnaissons le quand même. C'est trop de choses à assimiler.

Certes.
Mais en l'état actuel de la réforme, et compte tenu des capacités financières des communes, les heures de périscolaire-garderie seront encore plus fatigantes nerveusement que les 30 ou 45 minutes de classe déplacées au mercredi matin... Nous tenons d'ailleurs compte de cette fatigue de fin de journée ou de début d'après-midi dans l'organisation de nos enseignements.
mais qu'en savez-vous? Ils n'auront pas de notions scolaires à assimiler pendant ces garderies. Franchement, ce n'est pas défendre l'intéret des gamins que de dire qu'ils doivent avoir juste quatre journées d'école, c'est vrai que c'est trop compact. l'idéal serait le samedi matin pour qu'ils aient une coupure, mais c'est un vrai souci en raison du nombre important d'enfants de couple divorcé. Bref, trés franchement, je ne pense pas qu'on puisse dire que ce sera plus fatiguant pour un enfant d'assimiler le programme en quatre journées d'école qu'en 5 demi-journées. objectivement. Et il y aura de toute façon toujours de la garderie pour les enfants dont les parents travaillent, mercredi travaillé ou pas.

corisandiane
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Camille Bedin (UMP) veut "révolutionner l'éducation" contre "les corporatismes arc-boutés de ceux qui ne protègent qu'eux-mêmes"

Message par corisandiane le Mar 12 Mar 2013 - 16:40

cath5660 a écrit:Mais pourquoi "trop chargées" ?
Nous en faisions autant, nos parents avant nous encore plus, et nous avons survécu, et plutôt mieux que les enfants d'aujourd'hui à 24h ("c'est trop!") et bientôt encore moins ("ce sera encore trop!").
Nous sommes tous sortis en sachant lire et écrire, avons obtenu un bac qui valait autre chose que celui d'aujourd'hui.
Et je m'arrête là par égard pour les diplômés de frais de l'enseignement supérieur.
nous avons survécu, c'est vrai, mais est-ce une raison pour ne pas dire que nos journées de cours étaient trop chargées?

corisandiane
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum