Benoist Apparu (UMP) : "Il aurait fallu continuer à supprimer des postes dans l'éducation nationale".

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Benoist Apparu (UMP) : "Il aurait fallu continuer à supprimer des postes dans l'éducation nationale".

Message par Infiniment le Mar 12 Mar 2013 - 22:55

@Olympias a écrit:Le gros problème, c'est que le PS (excepté créer 60 000 postes) ne revient pas sur les modifications absurdes des 10 dernières années...Ca en dit long sur tout ce qu'il faut craindre...

60 000 postes... Et si les candidats ne sont pas au rendez-vous ? "Ah bah ma pauv' dam', c'est pas d' not' faut'..." Les postes sont ouverts, mais tous ceux qui ne seront pas pourvus n'auront en réalité jamais existé... Poudre aux yeux !

Infiniment
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Benoist Apparu (UMP) : "Il aurait fallu continuer à supprimer des postes dans l'éducation nationale".

Message par Aurore le Mar 12 Mar 2013 - 22:56

@Olympias a écrit:Le gros problème, c'est que le PS (excepté créer 60 000 postes) ne revient pas sur les modifications absurdes des 10 dernières années...Ca en dit long sur tout ce qu'il faut craindre...
Et pour cause : ils auraient bien tort d'y revenir, la droite "décomplexée" fait si bien le sale boulot ! Twisted Evil
Mais au fait, ils comptent les trouver où, les 60000 candidats au niveau ?

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Benoist Apparu (UMP) : "Il aurait fallu continuer à supprimer des postes dans l'éducation nationale".

Message par fandorine le Mer 13 Mar 2013 - 1:24

l'ensemble des missions qu'ils assurent en dehors du simple fait de faire cours.

Faire cours. Tellement simple c'est vrai, et tellement ringard, démodé, limite naze.

fandorine
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Benoist Apparu (UMP) : "Il aurait fallu continuer à supprimer des postes dans l'éducation nationale".

Message par User5899 le Mer 13 Mar 2013 - 1:25

@Aurore a écrit:
@Olympias a écrit:Le gros problème, c'est que le PS (excepté créer 60 000 postes) ne revient pas sur les modifications absurdes des 10 dernières années...Ca en dit long sur tout ce qu'il faut craindre...
Et pour cause : ils auraient bien tort d'y revenir, la droite "décomplexée" fait si bien le sale boulot ! Twisted Evil
Mais au fait, ils comptent les trouver où, les 60000 candidats au niveau ?
Voilà. Tout de suite l’extrémisme ! furieux

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Benoist Apparu (UMP) : "Il aurait fallu continuer à supprimer des postes dans l'éducation nationale".

Message par Celadon le Mer 13 Mar 2013 - 7:34

@Ulrich a écrit:

Vous pensez que le PS partage vos idées ?

J'en suis intimement convaincu.

Quelle perversité d'esprit...
Le pire c'est qu'il a sûrement raison.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Benoist Apparu (UMP) : "Il aurait fallu continuer à supprimer des postes dans l'éducation nationale".

Message par Ulrich le Mer 13 Mar 2013 - 8:32

@Infiniment a écrit: 60 000 postes... Et si les candidats ne sont pas au rendez-vous ? !
Toujours dans Le Monde :

Très forte flambée des inscriptions aux concours enseignants
Par Maryline Baumard (25.02.2013)

Les récentes grèves et manifestations des écoles de la capitale contre la réforme des rythmes scolaires n'ont pas entamé la vocation des étudiants de la ville. Ils sont même 92,7 % de plus que l'an dernier à vouloir enseigner dans une école parisienne ! Le nombre d'inscrits aux concours enseignants, qui explose partout en France, bat des records à Paris.

Globalement, les inscriptions au concours de professeur des écoles ont flambé de 57 %, et celles aux concours du secondaire de 36 % dans l'enseignement public, par rapport à la dernière session. Au total, ils étaient 94 000 à s'inscrire au dernier concours à l'été 2012. Ils sont 138 000 aujourd'hui (+ 46 %).

[...] L'été 2012, Bercy avait failli ne pas lui donner les postes correspondants à ces embauches, pensant que les candidats manqueraient à l'appel. [...]

L'année 2013 est un peu particulière. Deux sessions de concours s'y déroulent afin de recréer une formation initiale. Les 22 100 admis au concours 1 (dernier concours Chatel) seront envoyés dans les classes quinze heures par semaine à la rentrée et bénéficieront de trois heures de formation. Ils ont passé les écrits et passeront en juin les épreuves d'admission.

Les 21 350 reçus au concours 2, le premier concours Peillon, iront se former dans les Ecoles supérieures du professorat et de l'éducation (ESPE), qui vont ouvrir à la rentrée et ne seront que six heures en poste en septembre. Ce sont eux qui viennent de faire exploser le compteur des inscriptions. [...]

Et ce, même si on soustrait des 138 000 ceux qui se sont réinscrits au concours 2 par sécurité et qui, en fait, seront admis au concours 1. Si c'était le cas de tous, l'augmentation du nombre de "vrais" inscrits ne serait alors "que" de 24 %. L'incertitude qui reste porte sur le pourcentage de ceux qui ne se présenteront pas à l'examen... Il y a une traditionnelle déperdition entre inscrits et présents.

Si le concours 2 est bien parti, le 1 l'est moins. Il est d'ores et déjà impossible que tous ses postes soient pourvus (Le Monde du 26 janvier). [...] Pour la rentrée, il faudra encore "bricoler" un peu, mais l'engouement pour le concours 2 ouvre le champ des possibles.

Voir aussi l'édito du 25/02 : "Les enseignants ne connaissent pas la crise des vocations"
http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/02/25/les-enseignants-ne-connaissent-pas-la-crise-des-vocations_1838293_3232.html

Ulrich
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Benoist Apparu (UMP) : "Il aurait fallu continuer à supprimer des postes dans l'éducation nationale".

Message par barèges le Mer 13 Mar 2013 - 9:03

Et ce, même si on soustrait des 138 000 ceux qui se sont réinscrits au concours 2 par sécurité et qui, en fait, seront admis au concours 1. Si c'était le cas de tous, l'augmentation du nombre de "vrais" inscrits ne serait alors "que" de 24 %. L'incertitude qui reste porte sur le pourcentage de ceux qui ne se présenteront pas à l'examen... Il y a une traditionnelle déperdition entre inscrits et présents.
Je ne comprends pas ce raisonnement. Si on soustrait de 138000 les 94000 inscrits du concours 1 (car sauf rares exceptions, je suppose que tous ceux qui le pouvaient se sont inscrits aux deux), je ne voispas l'augmentation de 24 %.

barèges
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Benoist Apparu (UMP) : "Il aurait fallu continuer à supprimer des postes dans l'éducation nationale".

Message par Infiniment le Mer 13 Mar 2013 - 9:29

@Ulrich a écrit:Toujours dans Le Monde :

Très forte flambée des inscriptions aux concours enseignants
Par Maryline Baumard (25.02.2013)

Évidemment, si La Pravda le dit... Soyons honnêtes, et tenons compte d'une évidence que d'autres ont déjà mise en avant : les écrits de la session 2014 vont avoir lieu avant les oraux de la session 2013, au mois de juin. Par conséquent, tous les admissibles de 2013 (dont un certain nombre seront admis) se sont inscrits aux écrits 2014. Je ne suis pas grand mathématicien, mais il me semble que, pour parler réellement d'augmentation ou d'afflux massif, il eût fallu que l'on constatât plus de 100% de candidats en plus.

En plaçant les écrits de la prochaine session avant les oraux de la session en cours, le ministère commet une double forfaiture. Tout d'abord, cela lui permet de faire des gorges chaudes sur un supposé regain d'intérêt pour les concours de recrutement (mais cela ne fonctionnera qu'une fois...), et d'éviter de regarder le problème en face. Ensuite, cela va lui permettre d'avoir, à peu de frais, un bataillon d'admissibles qu'il pourra envoyer boucher les trous, devant les élèves, en étiquetant cela "formation".

Mensonge, manipulation et politique de l'autruche.

_________________
Ah ! la belle chose, que de savoir quelque chose !

Infiniment
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Benoist Apparu (UMP) : "Il aurait fallu continuer à supprimer des postes dans l'éducation nationale".

Message par Daphné le Mer 13 Mar 2013 - 10:17

Une idée comme ça : et si, en cette période d'économies drastiques à faire, on supprimait la moitié des élus, toutes catégories confondues, ainsi que leurs émoluments, primes et indemnités diverses ??
Il en resterait suffisamment pour faire le travail et ça en ferait des économies : qui plus est ça nous mettrait numérairement parlant au même niveau de représentativité que les autres grandes démocraties. On parle toujours de nous aligner sur les autres systèmes, pourquoi pas les aligner eux ?
Ah oui c'est eux qui votent les lois

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Benoist Apparu (UMP) : "Il aurait fallu continuer à supprimer des postes dans l'éducation nationale".

Message par John le Mer 13 Mar 2013 - 10:22

Une idée comme ça : et si, en cette période d'économies drastiques à faire, on supprimait la moitié des élus
Pardon, mais c'était le projet de Sarkozy sur les collectivités locales, et il avait en partie raison (en partie seulement, car c'était surtout pour nuire à la gauche, meilleure sur le local).
Les récentes grèves et manifestations des écoles de la capitale contre la réforme des rythmes scolaires n'ont pas entamé la vocation des étudiants de la ville.

C'est quoi le rapport ?
A ce compte-là, la neige et l'augmentation du prix du beurre n'ont pas eu d'impact non plus.
Quelle amorce pour l'article ! Suspect

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Benoist Apparu (UMP) : "Il aurait fallu continuer à supprimer des postes dans l'éducation nationale".

Message par Luigi_B le Mer 13 Mar 2013 - 10:36

Les marges de manoeuvre ? « Les enfants français ont 12 % d'heures de cours de plus que la moyenne européenne. Vous imaginez les économies que cela représente si on s'aligne sur les autres pays ? »
On peut aussi préciser que la France a l'un des taux d'encadrement les plus faibles de l'OCDE et les professeurs les moins bien rémunérés.

Autre argument : « La France dépense autant que les autres pays (6,3 % du PIB contre 6,2 % dans l'OCDE en moyenne) avec des résultats moins bons. Tout n'est donc pas qu'une question de profs et de moyens ! »
C'est logique : puisque avec autant de moyens on fait moins bien, avec moins de moyens on fera nécessairement mieux. professeur

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Benoist Apparu (UMP) : "Il aurait fallu continuer à supprimer des postes dans l'éducation nationale".

Message par Daphné le Mer 13 Mar 2013 - 10:49

@John a écrit:
Une idée comme ça : et si, en cette période d'économies drastiques à faire, on supprimait la moitié des élus
Pardon, mais c'était le projet de Sarkozy sur les collectivités locales, et il avait en partie raison (en partie seulement, car c'était surtout pour nuire à la gauche, meilleure sur le local).

Oui mais je parle de tous les élus, Parlement, Sénat....
Apparu - et ses pareils - souhaite(nt) supprimer massivement des postes de professeurs et de fonctionnaires, nous on souhaite supprimer un paquet d'inutiles également Laughing
Et les avantages scandaleux qui sont liés à leur fonction,comme leur régime de retraite par exemple. Il paraît qu'il faut revoir tout ça................. pour les autres Rolling Eyes

Sarko avait un projet contre la gauche, un projet doit être équilibré et cohérent et s'adapter à tous les cas de figure en général.
Et en plus il n'a rien fait en 5 ans sur ce point, alors........ humhum

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Benoist Apparu (UMP) : "Il aurait fallu continuer à supprimer des postes dans l'éducation nationale".

Message par Igniatius le Mer 13 Mar 2013 - 10:55

@John a écrit:http://www.lesechos.fr/economie-politique/politique/actu/0202638092074-apparu-il-aurait-fallu-continuer-a-supprimer-des-postes-dans-l-education-546314.php?xtor=RSS-2059&utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter

Extrait :
« il aurait fallu continuer à supprimer des postes », insiste Benoit Apparu, qui a déposé des amendements visant à supprimer les 60.000 postes inscrits dans le projet de loi sur l'école , en discussion à l'Assemblée. Sinon, la France ne parviendra « jamais » à tenir ses objectifs de réduction de dépense publique. Et l'Education nationale « ne se réformera que sous la pression des postes. »

Les marges de manoeuvre ? « Les enfants français ont 12 % d'heures de cours de plus que la moyenne européenne. Vous imaginez les économies que cela représente si on s'aligne sur les autres pays ? » Autre argument : « La France dépense autant que les autres pays (6,3 % du PIB contre 6,2 % dans l'OCDE en moyenne) avec des résultats moins bons. Tout n'est donc pas qu'une question de profs et de moyens ! »

Vous allez croire que je suis obsessionnel, mais je ne peux m'empêcher d'être frappé par l'intervention d'une "progressiste" liée au SGEN bien connue par ici : sur twitter, après les interventions d'Apparu l'autre jour, elle a écrit "Apparu n'est quand même pas le moins intelligent" ou un truc de ce goût.
Encore une fois, les liens objectifs entre pédagos et libéraux s'affichent clairement.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Benoist Apparu (UMP) : "Il aurait fallu continuer à supprimer des postes dans l'éducation nationale".

Message par Luigi_B le Mer 13 Mar 2013 - 11:39

@Igniatius a écrit:Encore une fois, les liens objectifs entre pédagos et libéraux s'affichent clairement.
Mais non, les républicains sont des conservateurs de droite, c'est Lionel Jeanjeau qui l'a dit. La preuve d'ailleurs, ils écrivent dans "L'Huma".

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Benoist Apparu (UMP) : "Il aurait fallu continuer à supprimer des postes dans l'éducation nationale".

Message par Igniatius le Mer 13 Mar 2013 - 19:42

@Luigi_B a écrit:
@Igniatius a écrit:Encore une fois, les liens objectifs entre pédagos et libéraux s'affichent clairement.
Mais non, les républicains sont des conservateurs de droite, c'est Lionel Jeanjeau qui l'a dit. La preuve d'ailleurs, ils écrivent dans "L'Huma".

Et dire que ça vient d'un prof d'histoire.

Ca fait peur...

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Benoist Apparu (UMP) : "Il aurait fallu continuer à supprimer des postes dans l'éducation nationale".

Message par Paddy le Mer 13 Mar 2013 - 20:59

Toi, tais-toi, tu racontes n'importe quoi (comme d'hab il parait !). Laughing

Paddy
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Benoist Apparu (UMP) : "Il aurait fallu continuer à supprimer des postes dans l'éducation nationale".

Message par Invité le Mer 13 Mar 2013 - 21:08

On va éviter de tomber dans les vieilles querelles stériles et les attaques personnelles qui contribuent à faire dégénérer les sujets. Celui-ci concerne Benoît Apparu et non Lionel Jeanjeau.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Benoist Apparu (UMP) : "Il aurait fallu continuer à supprimer des postes dans l'éducation nationale".

Message par Igniatius le Mer 13 Mar 2013 - 21:11

Sans parler de personnes en particulier, je trouve toujours intéressant de constater que, si les pédagos n'ont sans doute pas le même objectif que les libéraux (je le leur accorde), ils sont prêts à toutes les alliances pour imposer leurs vues malgré tout.

Par exemple avec le parti qui nous a saignés pendant 10 ans, et notamment avec un député qui veut détruire notre statut pour nous imposer leur réforme.

C'est incroyable de compromission.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Benoist Apparu (UMP) : "Il aurait fallu continuer à supprimer des postes dans l'éducation nationale".

Message par Marcel Khrouchtchev le Mer 13 Mar 2013 - 21:22

Petite note HS aux modos: c'est Benoist Apparu, pas "Benoît" (c'est pour le titre).

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Benoist Apparu (UMP) : "Il aurait fallu continuer à supprimer des postes dans l'éducation nationale".

Message par Invité le Mer 13 Mar 2013 - 21:24

Merci, je tiquais depuis des jours sur le nom sans savoir ce qui était mal écrit! On va corriger tout ça! cafe

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum