Conflit sur les félicitations au conseil de classe...

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Conflit sur les félicitations au conseil de classe...

Message par Fesseur Pro le Jeu 14 Mar - 12:19

@thrasybule a écrit:
@Fesseur Pro a écrit:
@thrasybule a écrit:
@Fesseur Pro a écrit:
@Lefteris a écrit:Il arrive aussi, c’est vrai, que les parents le fassent pour esquiver les classes poubelles, et ensuite se désintéressent totalement de la question.
C'est ( malheureusement ) à mon sens la première motivation du choix de l'option.
Dans mon bahut, ils viennent de 7 Secondes différentes. Vous imaginez les conséquences sur l'edt
Je parlais du collège.
Quand j'enseignais au collège, ils étaient aussi mélangés
Ils sont également mélangés dans mon établissement sur 3 classes.
Il n'empêche que les 3 divisions sans latinistes qui restent sont les plus difficiles à gérer.

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conflit sur les félicitations au conseil de classe...

Message par kiwi le Jeu 14 Mar - 12:20

@thrasybule a écrit:
@badin a écrit:Je n'ai pas le temps de tout lire. Je pense qu'une option ne devrait pas interférer sur les félicitations. Les profs de latin doivent rendre cette option suffisamment attrayante pour que les élèves soient motivés sinon qu'ils ne pleurent pas si cette option disparait dans leur établissement. J'ai fait du latin et je l'ai abandonné avec plaisir, à l'époque seuls les bons étaient acceptés dans cette option, quel ennui elle a généré chez moi!
Pffff...

Dans le fond, Badin souligne un problème majeur auquel sont confrontés les collègues de latin : la survie dans les établissements de cet enseignement. Pour survivre, les collègues doivent séduire : voyages, travaux de groupes au CDI, en salle info etc. Ils mettent l'accent sur l'aspect civilisation plus qu'étude de la langue lors des réunions de présentation de l'option. Mettons nous deux secondes à la place d'un 6ème : préfère-t-on faire de la grammaire ou aborder les combats de gladiateurs au Colisée?! Le choix est vite fait, faut pas se leurrer. Le souci, c'est que le latin, c'est pas qu'un cours d'histoire bis sur l'Antiquité romaine. C'est aussi l'étude de la langue latine. Et là tout de suite pour certains élèves, ça devient moins drôle.


kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conflit sur les félicitations au conseil de classe...

Message par thrasybule le Jeu 14 Mar - 12:24

C'est dingue, les collègues dr'autres disciplines en savent plus que nous sur notre enseignement et sur nos élèves. Je propose qu'ils nous concoctent les nouveaux programmes.

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conflit sur les félicitations au conseil de classe...

Message par kiwi le Jeu 14 Mar - 12:30

@thrasybule a écrit:On pourrait dire la même chose des élèves qui sont "forcés" par les parents d'aller en S : les collègues de maths et de sciences accepteraient-ils qu'ils n'en glandent pas une?

A ceci près que les maths et les sciences en S font partie d'un enseignement obligatoire. Pas le latin à partir de la 5ème (sauf si l'on prend comme enseignement de spécialité langues anciennes en L. Enfin je ne sais pas si ça existe toujours ça) qui est optionnel. Ainsi, les notes obtenues lors d'un examen pour une matière obligatoire comptent ; dans le cadre d'un enseignement optionnel, seuls les points au-dessus de 10 comptent (du moins pour le brevet c'est sûr). On ne peut pas tout à fait mettre les deux sur le même plan.




kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conflit sur les félicitations au conseil de classe...

Message par kiwi le Jeu 14 Mar - 12:34

@thrasybule a écrit:C'est dingue, les collègues dr'autres disciplines en savent plus que nous sur notre enseignement et sur nos élèves. Je propose qu'ils nous concoctent les nouveaux programmes.

C'est pour moi que tu dis ça? Où ai-je dit qu'il fallait changer vos programmes? Je me base sur les réunions de présentation du latin auxquelles j'ai assistées et sur ce que mon collègue (que j'apprécie beaucoup par ailleurs) fait dans ses cours de latin. Je me suis trompée quand je disais que dans un cours de latin au collège, il y a de l'étude de la langue latine et des points sur la civilisation comme les dieux, la vie quotidienne, la Rome antique etc? heu

Je me trompe aussi quand je dis que le latin est dans une position très délicate dans certains établissements? A tel point que les postes sont menacés? Que pour éviter cela, les collègues essaient de se montrer attractifs? Je ne les blâme pas du tout. Les collègues de langue comme l'allemand par exemple rencontrent les mêmes problèmes. Ils font ce qu'ils peuvent. Force est de constater que mon collègue sait y faire puisqu'il a réussi à avoir 45 élèves inscrits en latin en 5ème. Je pense que c'est une bonne chose et que finalement, une partie marginale de ces élèves seront déçus quand ils verront que le latin, c'est aussi apprendre... le latin.





Dernière édition par kiwi le Jeu 14 Mar - 12:38, édité 1 fois

kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conflit sur les félicitations au conseil de classe...

Message par C'est pas faux le Jeu 14 Mar - 12:35

@kiwi a écrit:
@thrasybule a écrit:
@badin a écrit:Je n'ai pas le temps de tout lire. Je pense qu'une option ne devrait pas interférer sur les félicitations. Les profs de latin doivent rendre cette option suffisamment attrayante pour que les élèves soient motivés sinon qu'ils ne pleurent pas si cette option disparait dans leur établissement. J'ai fait du latin et je l'ai abandonné avec plaisir, à l'époque seuls les bons étaient acceptés dans cette option, quel ennui elle a généré chez moi!
Pffff...

Dans le fond, Badin souligne un problème majeur auquel sont confrontés les collègues de latin : la survie dans les établissements de cet enseignement. Pour survivre, les collègues doivent séduire : voyages, travaux de groupes au CDI, en salle info etc. Ils mettent l'accent sur l'aspect civilisation plus qu'étude de la langue lors des réunions de présentation de l'option. Mettons nous deux secondes à la place d'un 6ème : préfère-t-on faire de la grammaire ou aborder les combats de gladiateurs au Colisée?! Le choix est vite fait, faut pas se leurrer. Le souci, c'est que le latin, c'est pas qu'un cours d'histoire bis sur l'Antiquité romaine. C'est aussi l'étude de la langue latine. Et là tout de suite pour certains élèves, ça devient moins drôle.


Tel qu'enseigné à mes enfants, c'est un tout indissociable, et ils en aiment tous les aspects. Je suis étonné de ce que fifille est déjà capable de faire en 5e. veneration à Mme Fa..es.

C'est pas faux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conflit sur les félicitations au conseil de classe...

Message par thrasybule le Jeu 14 Mar - 12:35

@kiwi a écrit:
@thrasybule a écrit:On pourrait dire la même chose des élèves qui sont "forcés" par les parents d'aller en S : les collègues de maths et de sciences accepteraient-ils qu'ils n'en glandent pas une?

A ceci près que les maths et les sciences en S font partie d'un enseignement obligatoire. Pas le latin à partir de la 5ème (sauf si l'on prend comme enseignement de spécialité langues anciennes en L. Enfin je ne sais pas si ça existe toujours ça) qui est optionnel. Ainsi, les notes obtenues lors d'un examen pour une matière obligatoire comptent ; dans le cadre d'un enseignement optionnel, seuls les points au-dessus de 10 comptent (du moins pour le brevet c'est sûr). On ne peut pas tout à fait mettre les deux sur le même plan.



Option signifie "que l'on a choisi". Une fois le choix effectué, il est aussi important que les autres. Je précise également que, pour le bac, les points au-dessus de la moyenne sont affectés d'un coefficient 3, ce qui est loin d'être négligeable. Je suis ravi de voir que des collègues considèrent l'enseignement dispensé par leurs pairs comme n'"étant pas à mettre sur le même plan"

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conflit sur les félicitations au conseil de classe...

Message par thrasybule le Jeu 14 Mar - 12:37

@C'est pas faux a écrit:
@kiwi a écrit:
@thrasybule a écrit:
@badin a écrit:Je n'ai pas le temps de tout lire. Je pense qu'une option ne devrait pas interférer sur les félicitations. Les profs de latin doivent rendre cette option suffisamment attrayante pour que les élèves soient motivés sinon qu'ils ne pleurent pas si cette option disparait dans leur établissement. J'ai fait du latin et je l'ai abandonné avec plaisir, à l'époque seuls les bons étaient acceptés dans cette option, quel ennui elle a généré chez moi!
Pffff...

Dans le fond, Badin souligne un problème majeur auquel sont confrontés les collègues de latin : la survie dans les établissements de cet enseignement. Pour survivre, les collègues doivent séduire : voyages, travaux de groupes au CDI, en salle info etc. Ils mettent l'accent sur l'aspect civilisation plus qu'étude de la langue lors des réunions de présentation de l'option. Mettons nous deux secondes à la place d'un 6ème : préfère-t-on faire de la grammaire ou aborder les combats de gladiateurs au Colisée?! Le choix est vite fait, faut pas se leurrer. Le souci, c'est que le latin, c'est pas qu'un cours d'histoire bis sur l'Antiquité romaine. C'est aussi l'étude de la langue latine. Et là tout de suite pour certains élèves, ça devient moins drôle.



Tel qu'enseigné à mes enfants, c'est un tout indissociable, et ils en aiment tous les aspects. Je suis étonné de ce que fifille est déjà capable de faire en 5e. veneration à Mme Fa..es.
Mais c'est indissociable, la langue véhicule la culture qui en retour éclaire la langue.

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conflit sur les félicitations au conseil de classe...

Message par Infiniment le Jeu 14 Mar - 12:42

@badin a écrit:Je n'ai pas le temps de tout lire. Je pense qu'une option ne devrait pas interférer sur les félicitations. Les profs de latin doivent rendre cette option suffisamment attrayante pour que les élèves soient motivés sinon qu'ils ne pleurent pas si cette option disparait dans leur établissement. J'ai fait du latin et je l'ai abandonné avec plaisir, à l'époque seuls les bons étaient acceptés dans cette option, quel ennui elle a généré chez moi!

Certaines remarques appellent-elles vraiment une réponse ?

_________________
Ah ! la belle chose, que de savoir quelque chose !

Infiniment
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conflit sur les félicitations au conseil de classe...

Message par Cath le Jeu 14 Mar - 12:47

En ce qui concerne, je ne mettrais pas de félicitations à l'élève dont on parlait au début et j'obligerais les élèves engagés à poursuivre le latin.

Ouais, je suis méchante.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conflit sur les félicitations au conseil de classe...

Message par kiwi le Jeu 14 Mar - 12:49

@thrasybule a écrit:
@kiwi a écrit:
@thrasybule a écrit:On pourrait dire la même chose des élèves qui sont "forcés" par les parents d'aller en S : les collègues de maths et de sciences accepteraient-ils qu'ils n'en glandent pas une?

A ceci près que les maths et les sciences en S font partie d'un enseignement obligatoire. Pas le latin à partir de la 5ème (sauf si l'on prend comme enseignement de spécialité langues anciennes en L. Enfin je ne sais pas si ça existe toujours ça) qui est optionnel. Ainsi, les notes obtenues lors d'un examen pour une matière obligatoire comptent ; dans le cadre d'un enseignement optionnel, seuls les points au-dessus de 10 comptent (du moins pour le brevet c'est sûr). On ne peut pas tout à fait mettre les deux sur le même plan.



Option signifie "que l'on a choisi". Une fois le choix effectué, il est aussi important que les autres. Je précise également que, pour le bac, les points au-dessus de la moyenne sont affectés d'un coefficient 3, ce qui est loin d'être négligeable. Je suis ravi de voir que des collègues considèrent l'enseignement dispensé par leurs pairs comme n'"étant pas à mettre sur le même plan"

Mais purée c'est pas possible. Relisez-moi bon sang!
Le latin est une option et doit être choisi, en effet. Sur ça on est d'accord. A partir du moment où l'on est inscrit dans cette option, on s'engage (pour un an ou 3 ans dans mon bahut, selon que l'on fasse euro en 4ème. Jusqu'à cette année, il est toujours impossible aux 4èmes de cumuler les deux) à faire les devoirs, faire les évaluations comme dans n'importe quelle discipline. MAIS : lorsqu'un élève a été forcé, par ses parents, à faire latin, parfois pour de mauvaises raisons (comme celle citée plus haut d'être dans une bonne classe, soit disant), on peut comprendre qu'il ne soit pas content de se coltiner 3h de cours supplémentaires pour suivre un enseignement dont il ne voulait pas. Cela ne justifie pas les insolences ou les élèves qui foutent le cours en l'air. Cela peut en revanche permettre de comprendre pourquoi un enfant ne s'investit pas dans cette matière. Franchement, vous êtes de mauvaise foi si vous prétendez qu'à sa place, vous vous investiriez dans une discipline dont vous ne voulez pas. Moi en tout cas, c'est clair que non.
Est-ce que je m'opposerais aux félicitations en pareil cas, lorsqu'un élève ne s'investit pas dans une option? Non. Est-ce que j'exigerais les félicitations si ce cas se produisait? Non plus. Est-ce que je m'opposerais si l'élève mettait le dawa dans une option? Evidemment.


kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conflit sur les félicitations au conseil de classe...

Message par thrasybule le Jeu 14 Mar - 12:57

Tu as pourtant dit qu'on ne pouvait les mettre sur le même en opposant ensignement obligatoire et "optionnel" ( qui est obligatoire une fois choisi): je reprends tes propos

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conflit sur les félicitations au conseil de classe...

Message par User5899 le Jeu 14 Mar - 13:01

@badin a écrit:Je n'ai pas le temps de tout lire. Je pense qu'une option ne devrait pas interférer sur les félicitations. Les profs de latin doivent rendre cette option suffisamment attrayante pour que les élèves soient motivés sinon qu'ils ne pleurent pas si cette option disparait dans leur établissement. J'ai fait du latin et je l'ai abandonné avec plaisir, à l'époque seuls les bons étaient acceptés dans cette option, quel ennui elle a généré chez moi!
A vous lire, je ressens déjà l'ennui profond que vous m'auriez causé en classe Rolling Eyes
Sinon, bien joué comme troll Very Happy

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conflit sur les félicitations au conseil de classe...

Message par User5899 le Jeu 14 Mar - 13:04

@kiwi a écrit:
@thrasybule a écrit:On pourrait dire la même chose des élèves qui sont "forcés" par les parents d'aller en S : les collègues de maths et de sciences accepteraient-ils qu'ils n'en glandent pas une?

A ceci près que les maths et les sciences en S font partie d'un enseignement obligatoire. Pas le latin à partir de la 5ème (sauf si l'on prend comme enseignement de spécialité langues anciennes en L. Enfin je ne sais pas si ça existe toujours ça) qui est optionnel. Ainsi, les notes obtenues lors d'un examen pour une matière obligatoire comptent ; dans le cadre d'un enseignement optionnel, seuls les points au-dessus de 10 comptent (du moins pour le brevet c'est sûr). On ne peut pas tout à fait mettre les deux sur le même plan.



Les points au-dessus de 10 sont coefficientés 3 dorénavant : le latin compte plus que le français, autant que la philo, l'histoire-géo... et sans risques. Ils sont vraiment bêtes de ne pas faire le minimum Very Happy

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conflit sur les félicitations au conseil de classe...

Message par kiwi le Jeu 14 Mar - 13:07

@thrasybule a écrit:Tu as pourtant dit qu'on ne pouvait les mettre sur le même en opposant ensignement obligatoire et "optionnel" ( qui est obligatoire une fois choisi): je reprends tes propos

Je ne vois toujours pas ce qu'il y a de faux. L'EN fait la distinction entre un enseignement obligatoire et un enseignement optionnel aux examens. Si le statut des disciplines est le même dans l'edt de l'élève et sur un bulletin, il n'est pas le même pour la comptabilisation des points aux examens. D'un côté : la note compte dans sa globalité, quelle soit bonne ou mauvaise. De l'autre, seuls les points au-dessus de 10 comptent. Où est-ce erroné? Donc oui, obligatoire/optionnel ne peut pas être mis sur le même plan aux examens. Cela ne signifie pas le dénigrement des matières optionnelles ni qu'il faille faire n'importe quoi dans un cours optionnel.

On peut peut-être juste comprendre qu'un élève ne s'investisse pas dans une matière optionnelle imposée, ou dans une matière obligatoire qu'il n'affectionne pas beaucoup, par rapport à une matière obligatoire ou optionnelle qu'il a choisie ou qu'il affectionne non?

Mais sans doute ai-je affaire à un ancien élève modèle qui aimait tout, participait partout, et acceptait facilement les contraintes parentales. Félicitations. Ce n'était pas mon cas. Voilà pourquoi je suis peut-être plus indulgente vis à vis d'élèves dans ce cas là.


kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conflit sur les félicitations au conseil de classe...

Message par thrasybule le Jeu 14 Mar - 13:10

Merci de ne pas faire d'élucubrations sur mon passé d'élève, surtout qu'il a été particulièrement douloureux.
Sur ce, je laisse ce topic où chacun projette inconsciemment son propre passé d'élèv alors que je m'appuie sur mon expérience de professionnel.

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conflit sur les félicitations au conseil de classe...

Message par kiwi le Jeu 14 Mar - 13:11

Cripure a écrit:
@kiwi a écrit:
@thrasybule a écrit:On pourrait dire la même chose des élèves qui sont "forcés" par les parents d'aller en S : les collègues de maths et de sciences accepteraient-ils qu'ils n'en glandent pas une?

A ceci près que les maths et les sciences en S font partie d'un enseignement obligatoire. Pas le latin à partir de la 5ème (sauf si l'on prend comme enseignement de spécialité langues anciennes en L. Enfin je ne sais pas si ça existe toujours ça) qui est optionnel. Ainsi, les notes obtenues lors d'un examen pour une matière obligatoire comptent ; dans le cadre d'un enseignement optionnel, seuls les points au-dessus de 10 comptent (du moins pour le brevet c'est sûr). On ne peut pas tout à fait mettre les deux sur le même plan.



Les points au-dessus de 10 sont coefficientés 3 dorénavant : le latin compte plus que le français, autant que la philo, l'histoire-géo... et sans risques. Ils sont vraiment bêtes de ne pas faire le minimum Very Happy

C'est sûr que stratégiquement, c'est complètement stupide. Enfin on peut tout de même penser qu'au lycée, les élèves latinistes ont pratiqué le latin depuis déjà 3ans, et savent pourquoi ils sont là... Ceux qui ne veulent plus de l'option ne la reprennent pas au lycée, si?
Au collège en revanche, c'est différent. Je ne sais pas si les points au brevet sont affectés d'un coef. d'ailleurs.




kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conflit sur les félicitations au conseil de classe...

Message par kiwi le Jeu 14 Mar - 13:20

@thrasybule a écrit:Merci de ne pas faire d'élucubrations sur mon passé d'élève, surtout qu'il a été particulièrement douloureux.
Sur ce, je laisse ce topic où chacun projette inconsciemment son propre passé d'élèv alors que je m'appuie sur mon expérience de professionnel.

On peut aussi se poster en professionnel et admettre qu'un élève ne peut pas être bon partout, aimer toutes les matières, obligatoires ou en option. On peut aussi avoir un peu d'empathie pour un gamin qui doit suivre un enseignement dont il ne veut pas parce que "papa-maman" a décidé que c'était ainsi et a avancé l'argument d'autorité "c'est pour ton bien". C'est tout.




kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conflit sur les félicitations au conseil de classe...

Message par Condorcet le Jeu 14 Mar - 13:39

Justement, pourquoi lui donner les "félicitations" ? A moins de mentionner "sauf en latin" et encore....

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conflit sur les félicitations au conseil de classe...

Message par kiwi le Jeu 14 Mar - 13:49

PaoloSarpi a écrit:Justement, pourquoi lui donner les "félicitations" ? A moins de mentionner "sauf en latin" et encore....

Tu ne peux pas faire d'exception quand tu accordes une récompense, ou un avertissement d'ailleurs. C'est pour l'ensemble. Donc soit on les met, soit on ne les met pas.

Mais de qui tu parles pour les "félicitations"? De l'élève dont il était question au début de ce fil, ou d'un élève latiniste qui ne fait rien en latin parce que ses parents l'ont forcé, mais a des bons résultats par ailleurs?
Pour ce qui concerne le 1er cas, j'ai répondu : il ne mérite pas les félicitations et ne les auraient pas eues très certainement dans mon établissement.
Pour le second cas, j'ai répondu aussi : je ne m'oppose à rien, mais ne me bats pas non plus pour qu'il ait les félicitations. Si je ne m'oppose pas, c'est parce que je peux comprendre qu'un élève forcé s'investisse moins dans une matière non choisie. Le désaccord avec thrasybule porte sur ce point.


kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conflit sur les félicitations au conseil de classe...

Message par Condorcet le Jeu 14 Mar - 13:52

J'exprime mon accord avec Thrasybule concernant l'élève latiniste qui n'en fait pas son miel justement au nom du principe que tu évoques : les réserves ne sont pas de mise quand on accorde une récompense. Le féliciter alors que son travail en latin peut s'améliorer reviendrait à saper l'autorité parentale par en-dessous dans l'hypothèse où ils ont imposé cette option à leur enfant.

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conflit sur les félicitations au conseil de classe...

Message par Lefteris le Jeu 14 Mar - 14:25

@kiwi a écrit:
@thrasybule a écrit:
@Fesseur Pro a écrit:
@thrasybule a écrit:
@Fesseur Pro a écrit:
C'est ( malheureusement ) à mon sens la première motivation du choix de l'option.
Dans mon bahut, ils viennent de 7 Secondes différentes. Vous imaginez les conséquences sur l'edt
Je parlais du collège.
Quand j'enseignais au collège, ils étaient aussi mélangés

Nous aussi ils sont mélangés en 5ème sur trois classes car il y avait énormément de latinistes cette année.
Il n'empêche : pour certains parents, c'est une motivation pour obliger leur enfant à prendre le latin. Ils pensent que leur enfant sera dans une classe préservée... Ce qui n'est pas toujours le cas.
En tout cas même si l'enfant doit obéir à ses parents et que se sont ses parents qui ont autorité sur lui, je peux comprendre que ça ne lui fasse pas envie d'aller en latin (ou autre option) s'il ne s'agit pas de son choix. Cela ne justifie pas les comportements insolents et désagréables. Par contre, je pourrais comprendre qu'il n'y fasse que le strict minimum au niveau du travail et ne s'investisse pas du tout.

Exactement : ça ne me gêne pas de mettre zéro, je ne punis pas. En revanche, les comportements infects, perturbateurs, je ne tolère pas, je ne suis pas responsable de leurs différends familiaux, de leur paresse, et je sévis, par tous les moyens, y compris le conseil de classe.
D’ailleurs, et certains échappent à la fatalité sociale, ils vont dans des bons lycées, avec latin, ou grec. J’ai même des élèves dans des bonnes prépas, et le latin a pesé dans leur parcours. Hors de question de les sacrifier. Hors de question aussi de choisir la voie de la facilité pour « plaire » , c’est-à-dire renoncer à la langue, faire de l’animation, passer des films, les déguiser etc.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conflit sur les félicitations au conseil de classe...

Message par User5899 le Jeu 14 Mar - 16:00

@kiwi a écrit:
PaoloSarpi a écrit:Justement, pourquoi lui donner les "félicitations" ? A moins de mentionner "sauf en latin" et encore....

Tu ne peux pas faire d'exception quand tu accordes une récompense, ou un avertissement d'ailleurs. C'est pour l'ensemble. Donc soit on les met, soit on ne les met pas.

Mais de qui tu parles pour les "félicitations"? De l'élève dont il était question au début de ce fil, ou d'un élève latiniste qui ne fait rien en latin parce que ses parents l'ont forcé, mais a des bons résultats par ailleurs?
Pour ce qui concerne le 1er cas, j'ai répondu : il ne mérite pas les félicitations et ne les auraient pas eues très certainement dans mon établissement.
Pour le second cas, j'ai répondu aussi : je ne m'oppose à rien, mais ne me bats pas non plus pour qu'il ait les félicitations. Si je ne m'oppose pas, c'est parce que je peux comprendre qu'un élève forcé s'investisse moins dans une matière non choisie. Le désaccord avec thrasybule porte sur ce point.

Mais vous n'êtes pas concernée, kiwi, n'étant pas prof de latin. Et je crois que ce détail n'est pas pour rien dans le malentendu qui vous oppose à Thrasy. Si Chouchou est forcé par papamaman, qu'est-ce que j'en ai à faire ? Il est inscrit, il bosse, ou bien il ne la ramène pas. Parfois, la vie est simple, ce n'est pas la peine de la compliquer.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conflit sur les félicitations au conseil de classe...

Message par badin le Jeu 14 Mar - 16:23

Tous les profs de la classe sont concernés par la remise des félicitations.

badin
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conflit sur les félicitations au conseil de classe...

Message par kiwi le Jeu 14 Mar - 16:48

Cripure a écrit:
Mais vous n'êtes pas concernée, kiwi, n'étant pas prof de latin. Et je crois que ce détail n'est pas pour rien dans le malentendu qui vous oppose à Thrasy. Si Chouchou est forcé par papamaman, qu'est-ce que j'en ai à faire ? Il est inscrit, il bosse, ou bien il ne la ramène pas. Parfois, la vie est simple, ce n'est pas la peine de la compliquer.

Je ne suis pas prof de latin, donc je n'ai pas mon mot à dire lors de la décision des récompenses ou des avertissements et autres blâmes? C'est pas vous qui, il y a quelques semaines, parlait de solidarité au moment des conseils de classe? Si je trouve qu'un élève manque à ses obligations dans une autre matière que la mienne et qu'on hésite pour une récompense, je l'ouvre pour qu'il ne l'obtienne pas. Et dans 95% des cas, les collègues font de même et l'élève n'a pas sa récompense. Si je trouve que l'élève ne manque pas à ses obligations, mérite une récompense et qu'on hésite, je fais ce que je peux pour défendre le gamin. Parfois ça marche si d'autres font de même, parfois non. Si comme dans le cas litigieux plus haut, l'élève mérite les félicitations par ailleurs, sauf dans une matière optionnelle imposée, je me tais car je ne suis ni pour, ni contre.

Si maintenant en conseil de classe, on ne doit s'intéresser qu'à ce qui se passe dans nos cours... Dans ce cas, autant laisser le PP et le chef faire leur petite réunion tous seuls. Gain de temps, moins d'énervement et de polémique.


kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conflit sur les félicitations au conseil de classe...

Message par Provence le Jeu 14 Mar - 16:58



@kiwi a écrit:

Dans le fond, Badin souligne un problème majeur auquel sont confrontés les collègues de latin : la survie dans les établissements de cet enseignement. Pour survivre, les collègues doivent séduire : voyages, travaux de groupes au CDI, en salle info etc. Ils mettent l'accent sur l'aspect civilisation plus qu'étude de la langue lors des réunions de présentation de l'option. Mettons nous deux secondes à la place d'un 6ème : préfère-t-on faire de la grammaire ou aborder les combats de gladiateurs au Colisée?! Le choix est vite fait, faut pas se leurrer. Le souci, c'est que le latin, c'est pas qu'un cours d'histoire bis sur l'Antiquité romaine. C'est aussi l'étude de la langue latine. Et là tout de suite pour certains élèves, ça devient moins drôle.

Shocked Shocked Shocked


Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum