Selon la SMF : 300 étudiants préparent l'agrégation externe 2013 de mathématiques en université (pour 3500 inscrits et 391 postes).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Selon la SMF : 300 étudiants préparent l'agrégation externe 2013 de mathématiques en université (pour 3500 inscrits et 391 postes).

Message par Patissot le Ven 15 Mar 2013 - 10:35

Un premier tour des effectifs laisse penser qu’il y a moins de 300 préparationnaires actuellement, à rapprocher des 3 500 inscrits internet. Des enseignants en poste se présentent en nombre, notamment ceux qui ont obtenu récemment le CAPES et qui n’ont pas assez d’ancienneté pour présenter l’agrégation interne, qui au passage est devenue un concours très difficile. L’an passé, il y avait plus d’enseignants que d’étudiants parmi les candidats, mais parmi les reçus on trouve près de 80% d’étudiants (250 sur 308 reçus) ce qui montre que le concours joue son rôle de recrutement de nouveaux professeurs.

http://smf.emath.fr/files/reunionagregation13-02-2013.pdf

Laughing
(Il y a 391 postes offerts cette année à l'agrégation.)


Dernière édition par John le Ven 15 Mar 2013 - 11:20, édité 1 fois (Raison : Titre précisé)

Patissot
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Selon la SMF : 300 étudiants préparent l'agrégation externe 2013 de mathématiques en université (pour 3500 inscrits et 391 postes).

Message par Luigi_B le Ven 15 Mar 2013 - 11:14

Un élément qui permet de donner tout son sens à cette conclusion complaisante du "Monde" :

M. Peillon n'a peut-être pas tort d'en conclure qu'il n'y a pas de crise des vocations chez les enseignants

Parce que chez les étudiants, par contre... Laughing

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Selon la SMF : 300 étudiants préparent l'agrégation externe 2013 de mathématiques en université (pour 3500 inscrits et 391 postes).

Message par egomet le Ven 15 Mar 2013 - 11:52

@Luigi_B a écrit:Un élément qui permet de donner tout son sens à cette conclusion complaisante du "Monde" :

M. Peillon n'a peut-être pas tort d'en conclure qu'il n'y a pas de crise des vocations chez les enseignants

Parce que chez les étudiants, par contre... Laughing

C'est vicieux, à ce niveau-là... Twisted Evil

Darth Vador a tué ton père.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Selon la SMF : 300 étudiants préparent l'agrégation externe 2013 de mathématiques en université (pour 3500 inscrits et 391 postes).

Message par Patissot le Ven 15 Mar 2013 - 12:07

@Luigi_B a écrit:Un élément qui permet de donner tout son sens à cette conclusion complaisante du "Monde" :

M. Peillon n'a peut-être pas tort d'en conclure qu'il n'y a pas de crise des vocations chez les enseignants

Parce que chez les étudiants, par contre... Laughing

Lool

Patissot
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Selon la SMF : 300 étudiants préparent l'agrégation externe 2013 de mathématiques en université (pour 3500 inscrits et 391 postes).

Message par groupe_fondamental le Ven 15 Mar 2013 - 14:20

Ce compte-rendu montre bien que l'exigence d'avoir un M2 pour pouvoir se présenter au concours n'a aucun sens.
D'une part, cela entraine une diminution forte du nombre de candidats étudiants.

D'autre part, beaucoup d'universités ont artificiellement contourné cette exigence en permettant aux étudiants de valider leur M2 pendant l'année de prépa agreg.
Pourquoi autorise-t-on ce genre de pratique? Quelle est la différence entre un étudiant qui a validé son M2 en mai de l'année du concours, et l'autre étudiant qui le valide en juin-juillet? Pourquoi autorise-t-on l'un à se présenter, et pas l'autre?
Cette situation est d'autant plus hypocrite que les programmes du concours n'ont pas changé depuis l'instauration de la masterisation.

N'essaie-t-on pas de rendre le concours moins accessible pour diminuer de force le nombre de candidats étudiants, et pouvoir à terme le supprimer?

groupe_fondamental
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Selon la SMF : 300 étudiants préparent l'agrégation externe 2013 de mathématiques en université (pour 3500 inscrits et 391 postes).

Message par egomet le Ven 15 Mar 2013 - 14:47

@groupe_fondamental a écrit:

N'essaie-t-on pas de rendre le concours moins accessible pour diminuer de force le nombre de candidats étudiants, et pouvoir à terme le supprimer?

Volonté de s'aligner formellement sur les pratiques européennes?
Un manière de dire qu'on maintient quand même des exigences, malgré la baisse générale du niveau des examens?
Une tentative maladroite pour redonner de la légitimité aux professeurs, à une époque où les diplômes sont devenus banals?
Peut-être un peu de tout ça...
Il n'y a pas que des explications cyniques. Mais, je n'exclus pas forcément ces dernières. Il faudrait aussi voir quels sont les montages financiers.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Selon la SMF : 300 étudiants préparent l'agrégation externe 2013 de mathématiques en université (pour 3500 inscrits et 391 postes).

Message par barèges le Ven 15 Mar 2013 - 14:59

@groupe_fondamental a écrit:

N'essaie-t-on pas de rendre le concours moins accessible pour diminuer de force le nombre de candidats étudiants, et pouvoir à terme le supprimer?

Se présenter à l'agrégation externe va devenir une gageure sans nom dans le nouveau système (celui des solidaires MEEF et ESPE).
Franchement, je ne vois même plus où est le "vivier" théorique : les étudiants qui seront dans les résiduels master recherche ? (mais ceux-ci voudront-ils passer un concours de l'enseignement secondaire dans les voies où ce n'est pas une exigence pour devenir chercheur ou EC) ? Les déjà profs, qui préfèreront (mais pourquoi ?) l'externe à l'interne ? Franchement, je ne vois pas.
Cette désaffection est technique, mais pas seulement : pourquoi vouloir l'agreg si on ne veut pas enseigner ? Or de moins en moins de monde veut enseigner.
Cela fait quelque temps que j'imagine très bien la fin de l'agreg externe, pas par suppression brutale (trop symbolique, comme mesure) mais faute de combattants. Il devrait rester un équivalent de l'interne comme moyen de promotion des profs en exercice, et c'est tout.

barèges
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Selon la SMF : 300 étudiants préparent l'agrégation externe 2013 de mathématiques en université (pour 3500 inscrits et 391 postes).

Message par philann le Ven 15 Mar 2013 - 15:47

Une réponse simple pour les LM:
L'agrégation est encore reconnue intellectuellement. L'une de mes amies titulaire d'une agrégation de Lettres, mais qui a détesté enseigner (enfin surtout ses conditions d'enseignement) a quitté l'EN pour devenir prof de français FLE dans des grandes écoles (pour les étudiants étrangers qui viennent étudier à Paris). Cela lui assure une rentrée d'argent régulière. À côté de cela, elle traduit des romans. Elle trouve le temps aussi de faire du théâtre (écriture et jeu) ce que l'EN ne lui permettait pas.
Pour tout cela, son agreg lui a été beaucoup plus utile que sa thèse...

Bref, on peut passer l'agrège comme d'autres veulent être normaliens, sans vouloir plus enseigner.

Si l'agreg disparaît, ce sera un signe très fort de l'EN, dans sa poursuite haineuse de tout ce qui ressemble de près ou de loin à un savoir intellectuel.

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Selon la SMF : 300 étudiants préparent l'agrégation externe 2013 de mathématiques en université (pour 3500 inscrits et 391 postes).

Message par Patissot le Ven 15 Mar 2013 - 15:57

L'agrégation en Lettres est plus sélective qu'en maths. Et puis il s'agit toujours d'une reconversion dans l'enseignement, hors EN certes.

_________________
« Déjà, certaines portions de ma vie ressemblent aux salles dégarnies d'un palais trop vaste, qu'un propriétaire appauvri renonce à occuper tout entier. »

Patissot
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Selon la SMF : 300 étudiants préparent l'agrégation externe 2013 de mathématiques en université (pour 3500 inscrits et 391 postes).

Message par Pierre_au_carré le Ven 15 Mar 2013 - 18:56

@Patissot a écrit:L'agrégation en Lettres est plus sélective qu'en maths. Et puis il s'agit toujours d'une reconversion dans l'enseignement, hors EN certes.

Tu es sûr ?
Car c'est courant de passer l'agreg' pour se reconvertir depuis le privé (quand on avait fait des grandes écoles)...

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Selon la SMF : 300 étudiants préparent l'agrégation externe 2013 de mathématiques en université (pour 3500 inscrits et 391 postes).

Message par Igniatius le Ven 15 Mar 2013 - 22:20

Ces chiffres sont à la fois déprimants et logiques.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum