Le droit à l'oubli et ses dérives selon la société des archivistes français

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le droit à l'oubli et ses dérives selon la société des archivistes français

Message par Al-qalam le Sam 16 Mar 2013 - 10:33

Le "droit à l'oubli", s'il part d'une bonne intention (éviter l'utilisation de données personnelles à long terme par de grandes firmes comme google et facebook) est en train de mettre à bas un grand pan du travail d'archives, et donc de la recherche historique qui pourrait en découler.

http://www.archivistes.org/Au-nom-du-droit-a-l-oubli-quel

Al-qalam
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le droit à l'oubli et ses dérives selon la société des archivistes français

Message par leyade le Dim 17 Mar 2013 - 8:20

"Vous avez fini vos études ? L’école ou l’uni­ver­sité éliminera votre dos­sier. Vous avez vendu un bien immo­bi­lier ? Les ser­vi­ces du cadas­tre détrui­ront les tra­ces de votre pro­priété. Vous n’êtes plus employé par votre entre­prise ? Celle-ci sup­pri­mera les infor­ma­tions vous concer­nant. A cha­cun de veiller sur ses pro­pres don­nées, ne comp­tez plus sur les ser­vi­ces publics ou sur votre employeur !"

c'est vrai que vu comme ça, ça peut être flippant aussi.
pour faire valoir ses droits à la retraite, pour justifier d'un héritage, pour se réorienter en prouvant que l'on avait bien obtenu tel diplôme...

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum