Je culpabilise car je suis en arrêt-maladie.

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Je culpabilise car je suis en arrêt-maladie.

Message par Pseudo le Lun 18 Mar 2013 - 7:04

Dire que c'est idiot, que c'est stupide, c'est se juger très durement, c'est le tribunal dont je parlais plus haut. Et le tribunal, faut lui dire d'aller se faire foutre.
Le besoin de reconnaissance, c'est souvent un besoin d'amour et une peur du rejet. Le besoin d'amour et la peur du rejet, c'est loin d'être idiot.

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je culpabilise car je suis en arrêt-maladie.

Message par Pseudo le Lun 18 Mar 2013 - 7:09

@clairlaure a écrit:Salsepareille, je comprends tout à fait ce que tu veux dire, je serais dans le même état psychologique que toi. Dans mon cas (qui suis très perfectionniste en ce qui concerne le travail), je serais mal à l'aise car j'essaye toujours d'être une enseignante irréprochable, intéressante, parfaite quoi... (Non, non, ne me flagellez pas!!!)
Et d'autre part, comme dit plus haut (et je viens de le découvrir grâce à cette discussion), ça me ferait trop mal de découvrir que j'importe peu et que mon absence n'a aucune importance. (Ah, reconnaissance idiote quand tu nous tiens!). En gros tout cela parce que j'aime plus mon métier qu'il ne m'aime. J'ai conscience en écrivant ces mots d'être un peu idiote mais on ne se refait pas.

Pas la peine, tu le fais très bien toute seule Laughing

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je culpabilise car je suis en arrêt-maladie.

Message par Reine Margot le Lun 18 Mar 2013 - 7:10

1) tu as un arrêt, donc un médecin qui a jugé que tu ne devais pas reprendre avant le tant.
2) si tu y vas quand même avant d'avoir cicatrisé tu écoperas d'un arrêt encore plus long, tu n'auras rien gagné.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je culpabilise car je suis en arrêt-maladie.

Message par Pseudo le Lun 18 Mar 2013 - 7:13

@Reine Margot a écrit:1) tu as un arrêt, donc un médecin qui a jugé que tu ne devais pas reprendre avant le tant.
2) si tu y vas quand même avant d'avoir cicatrisé tu écoperas d'un arrêt encore plus long, tu n'auras rien gagné.

Vas savoir... Et le plaisir de se faire mal en malmenant son pied ? Le plaisir de montrer à tous au boulot qu'elle fait son max ? Pour finalement écoper d'un arrêt plus long et donc se montrer complètement incompétente ? Et pouvoir se flageller encore un peu plus.
Hummmm.... Ne la tente pas ! Laughing

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je culpabilise car je suis en arrêt-maladie.

Message par Reine Margot le Lun 18 Mar 2013 - 7:18

ah, je n'ai pas de divan à ma disposition!

lol!

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je culpabilise car je suis en arrêt-maladie.

Message par Salsepareille le Mar 19 Mar 2013 - 10:03

Hum... j'avoue que les propos de Pseudo sonnent très vrais...

Voilà, je suis restée chez moi. Un peu plus rassurée tout de même parce que the chef en personne m'a téléphoné pour me dire de rester chez moi. Je sens donc mon arrêt plus "légitime". (Oui oui, Pseudo, tu vas dire que j'obéis à mon chef en tant que bonne élève...).
Le tribunal est cependant toujours dans ma tête puisque chez moi je ne m'autorise aucun plaisir (pas de sieste, pas de télé, rien) et qu'aujourd'hui j'ai prévu corrections de copies, pronote etc.

Mais mais mais: y a progrès tout de même: je suis moins "chiante" (héhéhé): hier je n'ai pas étalé mes doutes sur le forum!! Alors hein, Ysabel, pas vrai que je suis moins chiante?

Salsepareille
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je culpabilise car je suis en arrêt-maladie.

Message par Pseudo le Mar 19 Mar 2013 - 10:21

Je te propose un truc. Fais un jeu de rôles avec ton tribunal. En face tu imagines un avocat, très bienveillant, et très performant.
Tu vas voir, ton petit tribunal va fermer son clapet.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je culpabilise car je suis en arrêt-maladie.

Message par maldoror1 le Sam 30 Mar 2013 - 17:42

@Salsepareille a écrit:Je ne pense pas que ce soit lié. Je sais très bien que les élèves vont être contents de ne pas m'avoir. Je sais aussi que ça ne changera rien à leur vie, de manquer une semaine de français. D'ailleurs, même si j'étais absente deux mois, ou jusqu'en juin, ça ne changerait pas du tout leur vie.

Du coup, je ne sais vraiment pas pourquoi ça me tord le ventre. Je m'autoflagelle même chez moi en corrigeant des copies alors que j'aurai le temps de le faire tranquillou la semaine prochaine. (Et encore, Gryphe, je ne progresse pas tant que ça parce que j'ai dans l'idée que si l'infirmière passe, change le pansement et me dit que les fils sont tombés, je reprendrai le travail dès le lendemain sans attendre la fin de la semaine).

Je ne sais pas. Je crois que j'ai peur de passer pour une prof absentéiste-je m'en foutiste, alors que ce n'est pas le cas.

Comme je te comprends...Culpabilité, quand tu nous tiens...

Pour ma part, cette année est vraiment une sale année d'un point de vue santé: morsure de tique en Octobre (arrêt de 4 jours, reprise puis rechute, nouvel arrêt de 4 jours), tension à 19 en Janvier (arrêt d'une semaine), et là, je suis à nouveau sur les rotules: tension à 10, kystes qui apparaissent à des endroits divers et variés, prise de sang ayant révélé des carences en fer et en vitamine D. Bref, je suis à nouveau sous antibio, vitamines et tutti quanti, et mon médecin m'a arrêtée pour la semaine prochaine (du mardi au vendredi, donc).

Je ne sais pas encore ce que je vais faire et je m'angoisse toute seule, bêtement. Le problème est (toujours!) les deux heures de route quotidiennes qui deviennent difficiles; je sais que ce n'est pas malin de prendre la route en si mauvaise forme...Mon compagnon est furieux de voir que j'hésite à accepter cet arrêt, et il m'a prévenue qu'il ne m'amènerait pas au travail! En somme, je ne comprends pas pourquoi, moi aussi, je culpabilise toujours autant, alors que tout le monde s'en fiche, et surtout que je n'ai jamais eu la moindre réflexion blessante...

maldoror1
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je culpabilise car je suis en arrêt-maladie.

Message par Celadon le Sam 30 Mar 2013 - 17:46

Maldoror, tu as une maladie de Lyme déclarée ?

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je culpabilise car je suis en arrêt-maladie.

Message par maldoror1 le Sam 30 Mar 2013 - 17:51

@Celadon a écrit:Maldoror, tu as une maladie de Lyme déclarée ?

Non, une prise de sang a été faite en Octobre et le résultat était négatif. Mais mon médecin me fait faire un second test, pour deux raisons: il a déclaré qu'il pouvait exister des faux négatifs dans les prises de sang, et l'un des kystes (je suis navrée pour ces détails peu ragoutants..) pousse à l'endroit même où la tique m'a mordue...ce qui ne me rassure pas non plus..

maldoror1
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je culpabilise car je suis en arrêt-maladie.

Message par Olympias le Sam 30 Mar 2013 - 17:51

Maldoror, la simple description de ce que tu as devrait t'inciter au repos ; culpabiliser est très mauvais, cela ne fait qu'accentuer la fatigue. Nous avons tous une conscience professionnelle qui fait que nous tirons souvent sur la corde, alors que ce n'est pas la solution. Peut-être cela vient-il aussi de tout ce que nous lisons et entendons sur l'absentéisme, notre travail insuffisant (certains ne tiendraient pas deux jours à notre place). Prends soin de toi et tu reviendras travailler quand tu te sentiras mieux trefle

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je culpabilise car je suis en arrêt-maladie.

Message par Mirobolande le Sam 30 Mar 2013 - 17:51

@Pseudo a écrit:
Le besoin de reconnaissance, c'est souvent un besoin d'amour et une peur du rejet. Le besoin d'amour et la peur du rejet, c'est loin d'être idiot.
+1
Et ça ne concerne pas que le boulot. Il n'est qu'un catalyseur.

Mirobolande
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je culpabilise car je suis en arrêt-maladie.

Message par maldoror1 le Sam 30 Mar 2013 - 17:57

@Olympias a écrit:Maldoror, la simple description de ce que tu as devrait t'inciter au repos ; culpabiliser est très mauvais, cela ne fait qu'accentuer la fatigue. Nous avons tous une conscience professionnelle qui fait que nous tirons souvent sur la corde, alors que ce n'est pas la solution. Peut-être cela vient-il aussi de tout ce que nous lisons et entendons sur l'absentéisme, notre travail insuffisant (certains ne tiendraient pas deux jours à notre place). Prends soin de toi et tu reviendras travailler quand tu te sentiras mieux trefle

Merci pour ta gentille réponse; c'est assez juste ce que tu dis: j'aime mon métier, je le fais du mieux que je peux, et je ne vois que des collègues très sérieux et soucieux de leur boulot également, que ce soit dans les établissements ou sur ce site. Mais en effet, le travail de sape de l'image de la fonction de professeur, engendré depuis plusieurs années, nous pousse, j'ai l'impression, à nous justifier en permanence, et à ne plus savoir vraiment écouter notre santé...ou notre médecin.

maldoror1
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je culpabilise car je suis en arrêt-maladie.

Message par Olympias le Sam 30 Mar 2013 - 17:59

@maldoror1 a écrit:
@Olympias a écrit:Maldoror, la simple description de ce que tu as devrait t'inciter au repos ; culpabiliser est très mauvais, cela ne fait qu'accentuer la fatigue. Nous avons tous une conscience professionnelle qui fait que nous tirons souvent sur la corde, alors que ce n'est pas la solution. Peut-être cela vient-il aussi de tout ce que nous lisons et entendons sur l'absentéisme, notre travail insuffisant (certains ne tiendraient pas deux jours à notre place). Prends soin de toi et tu reviendras travailler quand tu te sentiras mieux trefle

Merci pour ta gentille réponse; c'est assez juste ce que tu dis: j'aime mon métier, je le fais du mieux que je peux, et je ne vois que des collègues très sérieux et soucieux de leur boulot également, que ce soit dans les établissements ou sur ce site. Mais en effet, le travail de sape de l'image de la fonction de professeur, engendré depuis plusieurs années, nous pousse, j'ai l'impression, à nous justifier en permanence, et à ne plus savoir vraiment écouter notre santé...ou notre médecin.

Et à force de ne pas s'écouter suffisamment, on risque de tomber malade...Soigne-toi bien fleurs

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je culpabilise car je suis en arrêt-maladie.

Message par maldoror1 le Sam 30 Mar 2013 - 18:01

aaz

_________________
" Le monde a commencé sans l'homme et finira sans lui". Lévi-Strauss

"L'humanité se divise en deux catégories: ceux qui lisent et les cochons". Cioran

"Ever tried. Ever failed. No matter. Try again. Fail again. Fail better". Beckett

maldoror1
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum