Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Isidoria
Doyen

Re: lecture des didascalies à l'oral EAF

par Isidoria le Mar 19 Mar 2013 - 13:40
Je ne sais pas répondre à ces questions, si ce n'est que ça dépend du texte.
Moi j'ai une question, je sais que je vais être convoquée pour l'oral de l'EAF, quand reçoit-on les descriptifs?
Ou pour ceux qui sont profs en 1ère, quand doit-on les donner?
avatar
nlm76
Esprit éclairé

Re: lecture des didascalies à l'oral EAF

par nlm76 le Mar 19 Mar 2013 - 16:40
En effet, pas de règle absolue, et comme dit Doctor Who, un peu d'esprit de finesse, ou comme on dit chez nous, de jugeote.

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
avatar
nlm76
Esprit éclairé

Re: lecture des didascalies à l'oral EAF

par nlm76 le Mar 19 Mar 2013 - 16:43
Sev2p1 a écrit:Je ne sais pas répondre à ces questions, si ce n'est que ça dépend du texte.
Moi j'ai une question, je sais que je vais être convoquée pour l'oral de l'EAF, quand reçoit-on les descriptifs?
Ou pour ceux qui sont profs en 1ère, quand doit-on les donner?

Pour ma part, je préfère le plus tard possible ; mais comme l'esprit de bureaucratie gagne chaque jour du terrain, les gens les réclament de plus en plus tôt.

Je préfèrerais découvrir les listes en même temps que la tronche de mes candidats, comme cela se faisait du temps que je passais le bac. Je ne comprends pas les collègues qui passent une semaine à préparer leurs oraux, comme si c'était eux qui passaient l'examen.

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
avatar
annacamille
Niveau 6

Re: lecture des didascalies à l'oral EAF

par annacamille le Ven 22 Mar 2013 - 18:02
Après discussions et avis divers, j'ai conseillé à mes élèves, pour la lecture à l'EAF, du texte théâtral, de lire les didascalies, mais de le préciser, avant la lecture : "Nous lirons les didascalies, dont le rôle est essentiel pour la compréhension des enjeux du texte", enfin, quelque chose comme ça...Mais je m'aperçois que nous n'avons pas tous le même avis
avatar
Mama
Bon génie

Re: lecture des didascalies à l'oral EAF

par Mama le Ven 22 Mar 2013 - 18:07
Je crois que cela dépend beaucoup des pièces et de leurs caractéristiques. Pour Ruy Blas, je leur dis de lire bien sûr toutes les didascalies initiales et les gestes (ils ne vont pas les mimer devant l'examinateur!), mais pas les indications de ton ou de sentiment, car il y en a partout et cela rompt vraiment le charme du dialogue ; et puis, cela doit s'entendre à leur ton. Ils en lisent donc nettement plus pour le monologue de l'ami César, tout à l'exploration de la maison borgne, Smile que pour le dénouement, par exemple. Le mieux, c'est encore Cyrano : il les donne lui-même Smile .


Dernière édition par mamamanette le Ven 22 Mar 2013 - 18:14, édité 1 fois
avatar
Mama
Bon génie

Re: lecture des didascalies à l'oral EAF

par Mama le Ven 22 Mar 2013 - 18:13
@nlm76 a écrit:
Sev2p1 a écrit:Je ne sais pas répondre à ces questions, si ce n'est que ça dépend du texte.
Moi j'ai une question, je sais que je vais être convoquée pour l'oral de l'EAF, quand reçoit-on les descriptifs?
Ou pour ceux qui sont profs en 1ère, quand doit-on les donner?

Pour ma part, je préfère le plus tard possible ; mais comme l'esprit de bureaucratie gagne chaque jour du terrain, les gens les réclament de plus en plus tôt.

Je préfèrerais découvrir les listes en même temps que la tronche de mes candidats, comme cela se faisait du temps que je passais le bac. Je ne comprends pas les collègues qui passent une semaine à préparer leurs oraux, comme si c'était eux qui passaient l'examen.

Tout de même, à moins d'avoir la science infuse comme Cripure et Abraxas Wink, si le collègue a choisi des oeuvres mal ou méconnues de nous, ou qui commencent à dater dans notre mémoire, c'est bien normal... Personnellement, je ne me vois pas interroger un candidat sur quelque chose que je ne connais pas moi-même. Et cela de ne dérange pas : déjà en ce moment pour les oraux blancs, je n'ai pas l'impression de préparer un examen, je prends plutôt cela comme un plaisir, une occasion qui me pousse à (re)découvrir, comme un programme de concours auquel figure des oeuvres que je n'aurais pas lues sans cela (Des périers m'a bien amusée en 2009).
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: lecture des didascalies à l'oral EAF

par User5899 le Mer 27 Mar 2013 - 0:16
mamamanette a écrit:Tout de même, à moins d'avoir la science infuse comme Cripure et Abraxas Wink
Houla.
1°) Je ne me considère pas comme arrivant à la cheville d'Abraxas, et je le dis d'autant plus volontiers que je n'attends rien de lui Razz Je n'oublie pourtant pas que ses manuels font partie des très rares que je n'ai pas balancés à la poubelle jaune.
2°) Je n'ai pas la science infuse, mais j'ai consacré beaucoup de temps, et j'en consacre encore, à tenter de me cultiver un peu.Comme tout le monde, j'imagine.
3°) Je fais confiance à ma cervelle et à mes capacités d'improvisateur. Et surtout, je déteste l'idée que je devrais travailler plus que les candidats.
Contenu sponsorisé

Re: lecture des didascalies à l'oral EAF

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum