Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Lonie
Neoprof expérimenté

De ma profonde inutilité....

par Lonie le Mer 25 Fév 2009 - 18:38
Je me demande vraiment à quoi bon enseigner...
J'ai donné ce matin une évaluation à mes 6èmes sur l'adjectif : le premier exercice consistait simplement à souligner l'adjectif et le relier par une flèche au nom qu'il qualifie.
J'ai survolé les copies de mes deux 6èmes et constate que je n'ai pas une copie correcte : ils ont soulignés n'importe quoi !!!!!

Je dois être vraiment NULLLE comme prof...
Après avoir passé 3 heures sur l'accord de l'adjectif, ils ne sont même pas fichus de le reconnaître.

Bref, je suis complètement démotivée, je me sens inutile... Et là, j'ai vraiment envie d'arrêter ce métier ! Je dois être incompétente à enseigner

_________________
"Si j'avais su, j'aurais pas venu"
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: De ma profonde inutilité....

par Daphné le Mer 25 Fév 2009 - 18:41
Mais non, mais non !
avatar
nad'
Sage

Re: De ma profonde inutilité....

par nad' le Mer 25 Fév 2009 - 18:43
Allez courage Lonie !

tu sais moi certains de mes élèves ne connaissent pas l'alphabet et pensent qu'il faut mettre une majuscule à chaque début de ligne.
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: De ma profonde inutilité....

par Reine Margot le Mer 25 Fév 2009 - 18:43
ne t'inquiète pas j'ai les mêmes!

j'ai travaillé 2 heures sur la fable, les parties du poème, et les manières d'animer le récit.
à la question: quelles sont les deux parties de la fable? (alors que c'est écrit en rouge dans leur classeur) j'ai "il y a des vers et des rimes"


de même j'ai passé 2 heures sur l'adjectif, à la suite de ma collègue qui a fait une fiche de grammaire concernant ce point. résultat, plein d'ajectifs en -ent au pluriel.
alors là... je me dis que ça vient d'eux, point.

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
miss terious
Modérateur

Re: De ma profonde inutilité....

par miss terious le Mer 25 Fév 2009 - 18:45
Je me joins à toi. On va former un choeur de pleureuses.


Cette année j'ai les 3 troisièmes du collège et je corrige actuellement le brevet blanc qui est une catastrophe. Pour eux, une noce c'est une fille. Et, alors que j'ai fait un GT autour de Zola, pour eux Gervaise et compères sont des bourgeois !!!! C'est désespérant et, comme toi, je me demande bien à quoi je sers.


Bon, ce post ne t'aide pas, mais au moins tu sais que tu n'es pas seule...

_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)  
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS
Invité
Invité

Re: De ma profonde inutilité....

par Invité le Mer 25 Fév 2009 - 18:50
Courage, Lonie! Courage, les autres! Ca n'arrangera rien que de vous laisser aller : ces jeunes ont besoin de vous!
Dire qu'ils sont la France de demain...
avatar
Lonie
Neoprof expérimenté

Re: De ma profonde inutilité....

par Lonie le Mer 25 Fév 2009 - 18:51
Merci...
C'est vraiment navrant... Je peux comprendre que certaines notions sont difficiles, mais là !!!
En plus, on a corrigé la veille des exercices. Je leur ai annoncé le devoir (histoire qu'ils révisent). Et les consignes de mes devoirs sont strictement les mêmes que celles des exercices vus en classe....

Pfff... Je vais leur en souffler une !!! :colere: :boucherie:

_________________
"Si j'avais su, j'aurais pas venu"
avatar
Tournesol
Expert

Re: De ma profonde inutilité....

par Tournesol le Mer 25 Fév 2009 - 18:58
"Cent fois sur le métier..."

Non tu n'es pas nulle !!! Sans doute que tes élèves ne le sont pas non plus... On essaye de leur transmettre tant de notions qui pour eux sont totalement abstraites, n'ont aucun sens, aucune utilité. On met souvent tant de coeur à l'ouvrage, on dépense tant d'énergie que l'on voudrait les voir comprendre tout de suite, au bout de deux heures, au bout d'une séquence tout entière...
Moi qui postais hier le même type de message, je me dis que, finalement, tous nos doutes, notre découragement parfois, tout ça est plutôt sain ! Soyons patients... Courage ! sunny sunny sunny
avatar
Lonie
Neoprof expérimenté

Re: De ma profonde inutilité....

par Lonie le Mer 25 Fév 2009 - 19:01
Je suis d'accord sur le fond... Mais, l'adjectif, c'est quand même pas nouveau pour eux !
Ils travaillent et apprennent des choses en primaire... Ils n'arrivent pas avec un "cerveau complètement vierge" !!!!

_________________
"Si j'avais su, j'aurais pas venu"
avatar
Saraswati
Neoprof expérimenté

Re: De ma profonde inutilité....

par Saraswati le Mer 25 Fév 2009 - 19:02
Lonie et Tournesol si vous avez suivi mes deux récentes envie de tout plaquer, je me sens dans le même état ! et je me console en me disant qu'on est presque à la fin de l'année... mais ce qui me déprime c'est que je n'ai fait qu'un tiers du programme, y'a comme un problème là Suspect

Sinon en classe de 1ère j'ai un cas (qui ne doit malheureusement pas être isolé) qui doute encore de la différence entre consonne et voyelle... donc à partir de là, je crois que je ne peux pas trop en exiger ! No
Invité
Invité

Re: De ma profonde inutilité....

par Invité le Mer 25 Fév 2009 - 19:03
@Lonie a écrit:Je suis d'accord sur le fond... Mais, l'adjectif, c'est quand même pas nouveau pour eux !
Ils travaillent et apprennent des choses en primaire... Ils n'arrivent pas avec un "cerveau complètement vierge" !!!!

"cerveau"? tu as dit "cerveau"? yesyes
avatar
Tournesol
Expert

Re: De ma profonde inutilité....

par Tournesol le Mer 25 Fév 2009 - 19:26
La seule chose que l'on puisse faire, c'est continuer à faire de notre mieux ! N'est-ce pas ce que l'on tente chaque jour (ou presque) ? Et accepter qu'on ne parviendra pas à tous les hisser à hauteur des exigences qui, à nous, semblent minimales...
Et tous nos élèves ne sont pas des boulets !!! Ne pas oublier les quelques uns, qui font, eux aussi, de leur mieux, qui progressent, certes TREEEES doucement, mais qui progressent ! Quand ce n'est pas la majorité dans nos classes, on a tendance à les oublier un peu vite, non ?!

Pour ce qui est des classes grammaticales, par exemple, je me "rassure" ainsi : quand je me promène en forêt avec des amis qui voient, me montrent et s'extasient devant tel ou tel champignon, tellle ou telle fleur, là où moi je ne vois rien, absolument rien (ben non, j'ai honte, mais je ne distinguerais pas une morille d'un tas de feuilles, une jonquille d'un autre tas de feuilles (bon, là, j'exagère peut-être un peu, et, surtout, je constate que je sais reconnaître un tas de feuilles !!!)), j'imagine mes élèves face à un texte, qui pour eux n'est qu'une succession de mots. Et nous, le plus naturellement du monde, on leur demande de reconnaître un déterminant, un adjectif, ...
Voilà cinq ans que je suis dans la région, que je fais de la rando et que tout ce qui est en forêt reste obscur pour moi. Et pourtant, en primaire, on en a fait des collages sur les champignons, les fleurs,...
SOYONS PATIENTS ET CONFIANTS ! (vu ce que j'écrivais hier, je me demande si, finalement, je n'aurais pas abusé des champignons, croyant rouler un tas de feuilles !) flower
avatar
Lonie
Neoprof expérimenté

Re: De ma profonde inutilité....

par Lonie le Mer 25 Fév 2009 - 19:32
Ton discours est très persuasif... Moi aussi, je serai incapable de différencier une fleur d'une autre...

MERCIIII fleurs

_________________
"Si j'avais su, j'aurais pas venu"
avatar
missaudrey
Niveau 9

Re: De ma profonde inutilité....

par missaudrey le Mer 25 Fév 2009 - 20:09
Je suis complètement d'accord avec Tournesol.
Ce qui compte à mon avis c'est que les élèves sachent employer les adjectifs (OK c'est pas gagné ! ) Pour ma part j'ai renoncé à leur enseigner les fonctions par exemple. Qui, à part un prof de français et un cerveau d'élève bien formaté, sait reconnaître un COS ? Franchement à quoi ça sert?

J'espère que je ne vous aurai pas trop choqué !

Et puis reste prof ! tu en as la qualité première : celle de te remettre en question. Si tous le faisaient ...
avatar
Bibiou
Niveau 9

Re: De ma profonde inutilité....

par Bibiou le Mer 25 Fév 2009 - 22:30
Pffff on est touuuuus passé par là!!!!

Véridique anecdote d'une collègue qui passe 2h à leur apprendre à repérer un verbe.
Elle écrit au tableau : Le chat dort.

Un élève lève la main et propose "chat" et là elle explique que non, on ne peut pas dire "je chat, tu chat, etc..." qu'on ne peut pas le mettre non plus à d'autres temps etc...
Un deuxième élève lève alors la main et dit "Ba "Le" alors..."

Je crois dans ces cas-là, il faut abandonner TEMPORAIREMENT (pas de polémique) et y revenir plus tard... régulièrement, avec d'autres exercices rapides... "Tiens dans ce texte, relevez-moi chacun cinq adjectifs/verbes".
Ca prend pas bcp de temps et à force de leur rabâcher régulièrement... Je sais que personnellement, ça fonctionne!
avatar
John
Médiateur

Re: De ma profonde inutilité....

par John le Mer 25 Fév 2009 - 22:36
Et moi, l'année où j'ai passé trois semaines sur des textes d'Aimé Césaire, avec explication de textes, lecture d'articles de journaux, videos et tout et tout, et que cinq élèves de ma classe de secondes, en évaluation finale, m'ont écrit qu'Aimé Césaire était raciste parce qu'il n'aimait pas les Noirs...

Ceux-là, ils auraient mieux fait de partir trois semaines au ski ou à la plage.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Pierre_au_carré
Guide spirituel

Re: De ma profonde inutilité....

par Pierre_au_carré le Mer 25 Fév 2009 - 22:52
@Bibiou a écrit: on ne peut pas dire "je chat, tu chat, etc..." qu'on ne peut pas le mettre non plus à d'autres temps etc...
Un deuxième élève lève alors la main et dit "Ba "Le" alors..."

Ben si M'dame, mon frère il dit toujours à ma mère : "attend, je tchate !" Suspect
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: De ma profonde inutilité....

par Daphné le Mer 25 Fév 2009 - 22:54
Et pourtant, maintenant on "chat" sur internet...........
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: De ma profonde inutilité....

par Daphné le Mer 25 Fév 2009 - 22:55
Quand j'ai écrit mon message je n'avais pas vu celui de Pierre au carrus !
avatar
Pierre_au_carré
Guide spirituel

Re: De ma profonde inutilité....

par Pierre_au_carré le Mer 25 Fév 2009 - 23:13
@Daphné a écrit:Quand j'ai écrit mon message je n'avais pas vu celui de Pierre au carrus !

au carré... au carré.
avatar
Carabas
Vénérable

Re: De ma profonde inutilité....

par Carabas le Mer 25 Fév 2009 - 23:14
@Pierre_au_carré a écrit:
@Daphné a écrit:Quand j'ai écrit mon message je n'avais pas vu celui de Pierre au carrus !

au carré... au carré.
Tu l'as bien cherché! Razz
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: De ma profonde inutilité....

par Daphné le Mer 25 Fév 2009 - 23:15
Ah bon, je n'avais pas vu que tu avais encore changé !
avatar
Pierre_au_carré
Guide spirituel

Re: De ma profonde inutilité....

par Pierre_au_carré le Mer 25 Fév 2009 - 23:18
@Daphné a écrit:Ah bon, je n'avais pas vu que tu avais encore changé !

C'était une spéciale "Astérix" de dimanche dernier... que je n'ai pas regardé.
avatar
John
Médiateur

Re: De ma profonde inutilité....

par John le Mer 25 Fév 2009 - 23:19
Pierre au carré est un gallo-romain.

Des fois c'est carrus, des fois c'est carré.

Il serait anglo-romain, il s'appelerait Pierre_au_square : on a évité le pire.

Et même pire : Stone_at_square.

Là, c'est la honte pour cent ans.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: De ma profonde inutilité....

par Daphné le Mer 25 Fév 2009 - 23:23
On dirait Square Stone.
Contenu sponsorisé

Re: De ma profonde inutilité....

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum