Bourdieu, Braudel, Gallo : Une bien belle émission... en 1979

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bourdieu, Braudel, Gallo : Une bien belle émission... en 1979

Message par Collier de Barbe le Lun 18 Mar - 20:55

Enfin disponible en intégralité et gratuitement

Apostrophes de 1979 avec Bourdieu, Braudel & Gallo

http://www.ina.fr/video/CPB79051936/l-historien-le-sociologue-et-le-romancier-video.html

cheers spéciale dédicace à PaoloSerpi alias Condorcet alias...
qui doit la connaître par coeur

_________________
CdB
@AbbeCordillere

Collier de Barbe
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bourdieu, Braudel, Gallo : Une bien belle émission... en 1979

Message par thrasybule le Lun 18 Mar - 21:06

Merci CDB!

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bourdieu, Braudel, Gallo : Une bien belle émission... en 1979

Message par User5899 le Lun 18 Mar - 21:38

Merci Smile

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bourdieu, Braudel, Gallo : Une bien belle émission... en 1979

Message par philann le Lun 18 Mar - 21:44

@Collier de Barbe a écrit:Enfin disponible en intégralité et gratuitement

Apostrophes de 1979 avec Bourdieu, Braudel & Gallo

http://www.ina.fr/video/CPB79051936/l-historien-le-sociologue-et-le-romancier-video.html

cheers spéciale dédicace à PaoloSerpi alias Condorcet alias...
qui doit la connaître par coeur

à l'époque où Gallo était historien??? Laughing

Merci Collier de Barbe pour ce lien!! veneration

Edit: bah non Gallo apparaît comme romancier, normal quoi! Very Happy

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bourdieu, Braudel, Gallo : Une bien belle émission... en 1979

Message par shamina le Lun 18 Mar - 22:47

Merci !

shamina
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bourdieu, Braudel, Gallo : Une bien belle émission... en 1979

Message par Condorcet le Lun 18 Mar - 23:37

21 décembre 1979. Braudel y citait comme toujours Georges Gurvitch pour contrer Bourdieu avec sa mauvaise foi coutumière lorsqu'il s'adressait aux sociologues Very Happy

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bourdieu, Braudel, Gallo : Une bien belle émission... en 1979

Message par philann le Lun 18 Mar - 23:38

PaoloSarpi a écrit:21 décembre 1979. Braudel y citait comme toujours Georges Gurvitch pour contrer Bourdieu avec sa mauvaise foi coutumière lorsqu'il s'adressait aux sociologues Very Happy

C'est parce qu'à la base Bourdieu il est...philosophe!! Very Happy
C'est le jeu de celui qui serait celui qui ressemblerait à celui qui pourrait être...

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bourdieu, Braudel, Gallo : Une bien belle émission... en 1979

Message par Condorcet le Lun 18 Mar - 23:55

Ma conclusion à la fin de l'écoute (16 mai 2006): In fine, une présentation différenciée des protagonistes (alors que, sur le plan académique, certes Bourdieu n’est pas encore au Collège de France mais ce sont deux géants qui se font face) basée non pas sur la valeur respective des ouvrages sur le plan scientifique mais sur leur antériorité télévisuelle (supérieure pour Braudel). Primat de la prestation télévisuelle et de l’antériorité télévisuelle dans cette Apostrophes.

Bernard Pivot souhaitait conserver avec Fernand Braudel à son domicile dans le cadre d'un Grand Entretien en 1985 : la disparition de ce vénétophile impénitent l'en empêcha.

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bourdieu, Braudel, Gallo : Une bien belle émission... en 1979

Message par Condorcet le Mar 19 Mar - 1:58

La phrase braudélienne "Je voudrais des sociologues qui soient au service des historiens" est sublime de gourmandise intellectuelle et de voracité académique. En revoyant cette émission et par contraste la Grande librairie, l'injonction de lecture mutuelle de leurs ouvrages faite aux invités d'Apostrophes autorise un dialogue tripartite plus riche autant qu'il invite insensiblement à la généralisation abusive. En effet, si la proximité des fêtes de fin d'année, propice aux achats de "beaux livres" (onéreux) tels que ceux de MM. Bourdieu et Braudel, l'ordinaire apostrophien se compose d'ouvrages comme de protagonistes moins propices à la disputatio qu'à la joute audiovisuelle classique où l'approbation de circonstance d'un Bernard Pivot laisse espérer un solide avenir commercial. La beauté de cette Apostrophes réside dans la capacité des protagonistes à dépasser les martingales chères à Bernard Pivot (attentif à classer à l'aune braudélienne ou bourdieusienne comme il en a pris l'habitude avec les bretteurs de la "Nouvelle Histoire" - Apostrophes, 2 février 1979). Le conjoncturel, le ponctuel (telle la prestation apostrophienne de Valéry Giscard d'Estaing le 27 juillet 1979 venu exprimer sa passion envers l'oeuvre de Guy de Maupassant) s'y estompent au profit d'une harmonie d'ensemble rare au petit écran (surtout lorsque l'émission est diffusée à une heure de grande écoute et reste populaire). Elle ne recouvre pourtant qu'un archipel de brillantes exceptions au sein d'un ordinaire apostrophien plus terne.

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum