Exemples de dysfonctionnements du collège actuel

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Exemples de dysfonctionnements du collège actuel

Message par anthracite le Mer 20 Mar 2013 - 21:11

Un élève de 3e voulait (veut toujours) devenir boulanger. La famille est OK. Elève moyen plus (atteint les 11 de moyenne générale par son travail au 3e trimestre), il n'a jamais doublé. A 14 ans et quelques mois (il est de la fin de l'année), pas possible de partir en apprentissage. Dossier refusé dans les lycées pros, en grande partie car trop jeune (problème des stages etc...). Aurait apparemment mieux fait de "glander" au collège et de doubler une classe : des élèves plus âgés ont été pris avec des dossiers scolaires moins glorieux.
Allez motiver au travail les collégiens qui l'ont su après ça....

PS : il double donc sa 3e....

anthracite
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exemples de dysfonctionnements du collège actuel

Message par Marie Laetitia le Ven 22 Mar 2013 - 8:50

@Fantômette a écrit:
- des élèves très perturbateurs gardés faute de pouvoir faire plus souvent des conseils de discipline, gâchant l'année scolaire des autres élèves de leur classe

Ça, c'est un problème MAJEUR au collège. Les exclusions sont rares car elles ne règlent pas grand chose, elles sont même plutôt inefficaces mais nécessaires, en même temps...

Dans le mien, de collège, la politique est la suivante: éviter les conseils de discipline sauf quand ce n'est plus possible de faire autrement (donc, comprenez qu'il y en a, et pas qu'un ou deux dans l'année). Il faut les éviter parce que ça ne règle rien, on se refile les patates chaudes entre collèges. Si on en gicle deux, on en récupérera deux, qui peuvent, assommés par l'exclusion de "leur" bahut, se calmer ou bien, effet totalement inverse, considérer n'avoir plus rien à perdre sauf le statut de caïd que l'exclusion leur a donné. Nous avons globalement plus de prise sur un élève issu du quartier que sur un élève issu de l'autre bout de la ville: il faut qu'il arrête ses conneries s'il ne veut pas perdre ses copains, ses repères au bahut.

Il faudrait des structures pour accueillir les multi-récidivistes de la violence scolaire. De fait, cela soulagerait énormément les collèges ordinaires qui pourraient éviter dans les ZEP à faire des classes à 21 parce qu'il y a trois ou quatre cas lourds qui risquent d'exploser en cours d'année et d'un autre côté des classes à 27 parce que dans cette deuxième classe, on a limité les risques en composant la liste des élèves. L'équilibre se ferait à l'échelle de l'académie, pas de chaque collège avec des situations impossibles dont pâtissent les élèves bosseurs, surtout les faibles.


Dernière édition par Marie Laetitia le Dim 24 Mar 2013 - 14:40, édité 1 fois

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exemples de dysfonctionnements du collège actuel

Message par linkus le Ven 22 Mar 2013 - 9:16

affraid

_________________
J'entends souvent dire qu'avec l'agrégation, c'est travailler moins pour gagner plus. En réalité, avec le CAPES c'est travailler plus pour gagner moins. professeur

Avec un travail acharné, même un raté peut battre un génie. Rock Lee
Je ne suis pas gros, j'ai une ossature lourde!
Vous aimez Bomberman? Venez jouer à Bombermine. Very Happy

linkus
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exemples de dysfonctionnements du collège actuel

Message par Marie Laetitia le Ven 22 Mar 2013 - 9:18

@linkus a écrit: affraid

qu'est-ce qui te fait hurler, ce que je dis?

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exemples de dysfonctionnements du collège actuel

Message par Roumégueur Ier le Ven 22 Mar 2013 - 9:53

Envoyer des élèves passer le brevet... alors qu'ils l'ont déjà (assez de points récoltés dans l'année scolaire!)

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exemples de dysfonctionnements du collège actuel

Message par tortue le Ven 22 Mar 2013 - 9:56

En même temps, il est difficile de vouloir éradiquer ou limiter - soyons humbles - le problème que représentent les élèves frondeurs et/violents puisque la plupart des interventions se heurte aussi bien au refus du CDE qui ne souhaite pas que son établissement - et donc lui par ricochet - ait trop d'exclusion afin de ne pas "polluer" les stats. du Rectorat, qu'à une intention bienveillante du corps enseignant qui refuse de rejeter la faute sur l'élève qui n'est après tout que la résultante humaine de divers facteurs sociaux exogènes ....

Si on veut rester le plus neutre possible : "On n'a pas le cul sorti des ronces !!!"

tortue
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exemples de dysfonctionnements du collège actuel

Message par corisandiane le Ven 22 Mar 2013 - 11:54

@tortue a écrit:En même temps, il est difficile de vouloir éradiquer ou limiter - soyons humbles - le problème que représentent les élèves frondeurs et/violents puisque la plupart des interventions se heurte aussi bien au refus du CDE qui ne souhaite pas que son établissement - et donc lui par ricochet - ait trop d'exclusion afin de ne pas "polluer" les stats. du Rectorat, qu'à une intention bienveillante du corps enseignant qui refuse de rejeter la faute sur l'élève qui n'est après tout que la résultante humaine de divers facteurs sociaux exogènes ....

Si on veut rester le plus neutre possible : "On n'a pas le cul sorti des ronces !!!"
mais il faut aussi penser, et je dirais même il faut d'abord penser à l'interêt collectif. Lorsque un élève commet un acte grave, il est à mon avis impératif de montrer aux autres élèves que l'acte n'est pas tolérable, sinon c'est l'escalade. D'ou l'intéret de punir certains actes par une exclusion définitive; et malheureusement certains faits graves se sont banalisés, comme l'insulte aux profs, qui dans mon collège ne sont parfois même pas sanctionnée du tout;

corisandiane
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exemples de dysfonctionnements du collège actuel

Message par linkus le Ven 22 Mar 2013 - 11:58

@Marie Laetitia a écrit:
@linkus a écrit: affraid

qu'est-ce qui te fait hurler, ce que je dis?

Je viens de lire le sujet, toutes les pages me font halluciner!

_________________
J'entends souvent dire qu'avec l'agrégation, c'est travailler moins pour gagner plus. En réalité, avec le CAPES c'est travailler plus pour gagner moins. professeur

Avec un travail acharné, même un raté peut battre un génie. Rock Lee
Je ne suis pas gros, j'ai une ossature lourde!
Vous aimez Bomberman? Venez jouer à Bombermine. Very Happy

linkus
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exemples de dysfonctionnements du collège actuel

Message par Daphné le Ven 22 Mar 2013 - 12:37

@doubledecker a écrit:
@latifah a écrit:Des journées de 8h de cours avec une demi-heure de pause.
Peu d'exclusion définitive, valorisation des élèves ....


Suppression des enseignements d'exploration : latin, grec, italien et japonais.


??? c'est un dysfonctionnement ça???

Quand ce n'est pas justifié oui Twisted Evil

Et on sait tous ici comment ça se passe..........

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exemples de dysfonctionnements du collège actuel

Message par anthracite le Ven 22 Mar 2013 - 17:58

et en même temps j'ajouterai : manque de valorisation de la réussite des élèves, y compris de la réussite grâce au travail. Surtout pour ne pas "dévaloriser" le fainéant, le perturbateur etc... et surtout pour ne pas "comparer". ce qui donne des élèves "traquillou la vie" qui vivent très bien leur 6 de moyenne sans jamais s'en inquiéter. et aussi d'autres élèves "traquillou la vie" qui végète à 12/13 alors qu'ils auraient la possibilité d'avoir 16/17.

anthracite
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exemples de dysfonctionnements du collège actuel

Message par anthracite le Ven 22 Mar 2013 - 18:09

je veux dire qu'il y a un dysfonctionnement à valoriser le moindre embryon d'effort, à hurler au miracle à la moindre réponse juste au lieu de valoriser les gros efforts, les grands progrès, les grandes réussites.

anthracite
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exemples de dysfonctionnements du collège actuel

Message par yogi le Ven 22 Mar 2013 - 18:16

@anthracite a écrit:et en même temps j'ajouterai : manque de valorisation de la réussite des élèves, y compris de la réussite grâce au travail. Surtout pour ne pas "dévaloriser" le fainéant, le perturbateur etc... et surtout pour ne pas "comparer". ce qui donne des élèves "traquillou la vie" qui vivent très bien leur 6 de moyenne sans jamais s'en inquiéter. et aussi d'autres élèves "traquillou la vie" qui végète à 12/13 alors qu'ils auraient la possibilité d'avoir 16/17.

voui complet!

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exemples de dysfonctionnements du collège actuel

Message par Scarabee15 le Sam 23 Mar 2013 - 10:16

Des eleves sortent du college et arrivent en seconde pro sans savoir ecrire une phrase simple... en ayant obtenu brevet. Super credible le diplome.

Scarabee15
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exemples de dysfonctionnements du collège actuel

Message par alprechac2 le Sam 23 Mar 2013 - 10:19

ou des élèves sont acceptés en seconde pro mais n'ont pas le brevet humhum

alprechac2
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exemples de dysfonctionnements du collège actuel

Message par Hermiony le Sam 23 Mar 2013 - 10:32

@Marie Laetitia a écrit:Moi, je pense aux élèves sacrifiés, ces trois quatre élèves par classe, qui eux, travaillent. Les profs essaient majoritairement de sauver leur peau, en sachant qu'il y aura peu d'exclusions définitives. Donc on répartit les perturbateurs dans toutes les classes. Mes élèves sérieux ont leur scolarité sacrifiée parce que l'on cherche toujours à sauver les mêmes.

J'en suis à dire aux parents "ou vous obtenez qu'il/elle soit changé de classe l'année prochaine, ou vous l'inscrivez dans le privé". J'en deviendrais malade.

On ne fait rien non plus contre ceux qui ne travaillent pas et ralentissent tout le monde. Ah, si. On les materne, on les chapitre. Les autres? Tant pis pour eux. N'avaient qu'à ne pas être là.

+1

Comme il faut cacher la misère, on bride les bons pour sauver...qui au juste ? Les pauvres, ils sont en difficulté. Pendant qu'on cherche des excuses (et pas de solutions), les autres -moyens / bons / très bons - souffrent et attendent. Mais peu importe, comme je l'ai entendu récemment, "ils souffriront un an et puis l'année d'après, ils seront dans une meilleure classe". On en est donc réduit à ça : sacrifier ceux qui croient en l'école au profit de tous ceux qui n'y croient pas.

Autre hallu : la note administrative mise en fonction des moyennes des élèves. Trop de notes basses = une mauvaise évaluation du CDE et donc une mauvaise note. L'avancement lié au résultats : vous le vouliez, on l'a fait.

Et les encouragements / félicitations distribués à la pelle parce que bon, des petits bavardages, c'est pas bien grave, tout comme le 11 en maths ou en français...

Et les appréciations édulcorées sur le bulletin par la direction, alors que celles du PP étaient moins tendres, mais plus réalistes...

Hermiony
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exemples de dysfonctionnements du collège actuel

Message par A.vanWorden le Sam 23 Mar 2013 - 18:27

@Hermiony a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:Moi, je pense aux élèves sacrifiés, ces trois quatre élèves par classe, qui eux, travaillent. Les profs essaient majoritairement de sauver leur peau, en sachant qu'il y aura peu d'exclusions définitives. Donc on répartit les perturbateurs dans toutes les classes. Mes élèves sérieux ont leur scolarité sacrifiée parce que l'on cherche toujours à sauver les mêmes.

J'en suis à dire aux parents "ou vous obtenez qu'il/elle soit changé de classe l'année prochaine, ou vous l'inscrivez dans le privé". J'en deviendrais malade.

On ne fait rien non plus contre ceux qui ne travaillent pas et ralentissent tout le monde. Ah, si. On les materne, on les chapitre. Les autres? Tant pis pour eux. N'avaient qu'à ne pas être là.
+1
+2, hélas... No

@Lilypims a écrit:
melody78 a écrit:Dans mon collège, quand un élève pose problème, au lien de le renvoyer de l'établissement, on le change de classe.
Dans le mien, quand un élève pose problème, on demande au professeur de se remettre en question (même si l'élève adopte ce comportement depuis la 6e et dans quasiment tous les cours, c'est forcément la faute du professeur qui s'en plaint). cafe
Par chez moi aussi, le "c'est la faute des profs" est très pratiqué par la direction. On a même eu droit à plusieurs réunions "pédagogiques" à ce sujet. Suspect

Si les "incivilités", voire plus, montent en flèche, ça n'a rien à voir avec, par exemple, le fait que le système des heures de colles surveillées par les profs eux-mêmes est ingérable, que ce sont en définitive les élèves qui choisissent s'ils sont punis ou pas (aucune sanction ne suivant dans l'option "ou pas"), que la note de Vie Scolaire octroie des 18 à des élèves exclus plusieurs fois par semaine, ou que l'on doit composer avec des sonneries d'intercours à base de Rihanna ou de David Guetta... Non : c'est parce que les professeurs ne sont pas assez rapides pour récupérer les élèves dans la cour à la fin des récréations, et qu'on donne donc le mauvais exemple. Rolling Eyes

En ce qui me concerne, étant stagiaire, c'est encore plus simple : tout est de la faute de mon manque d'autorité. Des élèves me laissent des insultes écrites m'incitant à pratiquer diverses activités sexuelles avec ma mère ? Je me fais sermonner une demi-heure par l'équipe de direction sur la nécessité de "reprendre en main" mes classes. (En revanche, on ne perd pas de temps à me demander comment je vis la chose, en tant que jeune prof découvrant le terrain. Et puis c'est pas comme s'il y avait déjà dans l'établissement une collègue en dépression qu'on retrouve régulièrement en pleurs dans la salle des profs...) Je punis des élèves tricheurs ? Convocation dans le bureau du principal avec une mère d'élève punie en colère : les élèves ne tricheraient pas si j'avais plus d'autorité - et je dois remercier la mère pour ses conseils... Un élève de 6e qui ne travaille pas (ni dans ma classe, ni dans les autres) se prend un 4/20 à une évaluation finale de séquence, dont on avait pourtant révisé les principaux points en cours la veille ? Convocation dans le bureau de la principale adjointe, la mère de l'élève étant passée entre temps avec la copie de son fils. Pas de doute, je dois avoir ma responsabilité dans la chute des notes du petit Enzo, qui avait un très bon niveau au primaire (et était sans doute extrêmement brillant à la maternelle, je n'en doute pas). Je reçois un compas dans mes pieds pendant que j'écris au tableau ? Aucune conséquence côté élèves, le lanceur (ou la lançeuse) n'ayant pu être identifié(e), mais après le cours nouveau savon pour moi de la part du principal sur mon manque d'autorité... La prochaine fois, je me contenterai de repousser l'objet du délit d'un geste de pied négligent...

_________________

A.vanWorden
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exemples de dysfonctionnements du collège actuel

Message par Cath le Sam 23 Mar 2013 - 18:34

affraid

Dis-moi que tu écris un livre de blagues...

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exemples de dysfonctionnements du collège actuel

Message par abricotedapi le Sam 23 Mar 2013 - 18:41

@A.vanWorden a écrit:Par chez moi aussi, le "c'est la faute des profs" est très pratiqué par la direction. On a même eu droit à plusieurs réunions "pédagogiques" à ce sujet. Suspect

Si les "incivilités", voire plus, montent en flèche, ça n'a rien à voir avec, par exemple, le fait que le système des heures de colles surveillées par les profs eux-mêmes est ingérable, que ce sont en définitive les élèves qui choisissent s'ils sont punis ou pas (aucune sanction ne suivant dans l'option "ou pas"), que la note de Vie Scolaire octroie des 18 à des élèves exclus plusieurs fois par semaine, ou que l'on doit composer avec des sonneries d'intercours à base de Rihanna ou de David Guetta... Non : c'est parce que les professeurs ne sont pas assez rapides pour récupérer les élèves dans la cour à la fin des récréations, et qu'on donne donc le mauvais exemple. Rolling Eyes

En ce qui me concerne, étant stagiaire, c'est encore plus simple : tout est de la faute de mon manque d'autorité. Des élèves me laissent des insultes écrites m'incitant à pratiquer diverses activités sexuelles avec ma mère ? Je me fais sermonner une demi-heure par l'équipe de direction sur la nécessité de "reprendre en main" mes classes. (En revanche, on ne perd pas de temps à me demander comment je vis la chose, en tant que jeune prof découvrant le terrain. Et puis c'est pas comme s'il y avait déjà dans l'établissement une collègue en dépression qu'on retrouve régulièrement en pleurs dans la salle des profs...) Je punis des élèves tricheurs ? Convocation dans le bureau du principal avec une mère d'élève punie en colère : les élèves ne tricheraient pas si j'avais plus d'autorité - et je dois remercier la mère pour ses conseils... Un élève de 6e qui ne travaille pas (ni dans ma classe, ni dans les autres) se prend un 4/20 à une évaluation finale de séquence, dont on avait pourtant révisé les principaux points en cours la veille ? Convocation dans le bureau de la principale adjointe, la mère de l'élève étant passée entre temps avec la copie de son fils. Pas de doute, je dois avoir ma responsabilité dans la chute des notes du petit Enzo, qui avait un très bon niveau au primaire (et était sans doute extrêmement brillant à la maternelle, je n'en doute pas). Je reçois un compas dans mes pieds pendant que j'écris au tableau ? Aucune conséquence côté élèves, le lanceur (ou la lançeuse) n'ayant pu être identifié(e), mais après le cours nouveau savon pour moi de la part du principal sur mon manque d'autorité... La prochaine fois, je me contenterai de repousser l'objet du délit d'un geste de pied négligent...
affraid pale

_________________
Mauvaise nouvelle : rien n'est éternel.
Bonne nouvelle : rien n'est éternel.

abricotedapi
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exemples de dysfonctionnements du collège actuel

Message par Moonchild le Sam 23 Mar 2013 - 18:49

Et si un prof - stagiaire ou non - en vient à insulter son chef d'établissement, cela signifie sans doute que ce dernier manque d'autorité et ne sait pas se faire respecter par son équipe.

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exemples de dysfonctionnements du collège actuel

Message par Marie Laetitia le Sam 23 Mar 2013 - 19:12

cath5660 a écrit: affraid

Dis-moi que tu écris un livre de blagues...

j'allais dire la même chose... pale Courage A. ! fleurs2

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exemples de dysfonctionnements du collège actuel

Message par LadyC le Sam 23 Mar 2013 - 20:12

+ 1000... No

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exemples de dysfonctionnements du collège actuel

Message par Sugnet le Sam 23 Mar 2013 - 22:21

AvanWorden, t'es dans mon collège, non?
Ben oui ça y ressemble en tous cas mais nous y'a pas la mer.
Courage, contacte VITE un syndicat , et au fait ton tuteur y pense quoi?
Si tu veux en parler on est là. Tu peux ouvrirun post pour te décharger et analyser les situations, si tu veux.
Malgré mon ancienneté je vis l'enfer avec mes élèves en ce moment par manque de soutien alors je peux te dire que si les élèves ne sentent pas une équipe soudée c'est mort pour tous, tôt ou tard...

_________________
" Le silence est comme une note suspendue qui permet de mieux entendre celle qui précède et celle qui suit. Ecole du respect, il prépare la qualité de notre présence à l'autre et la qualité de la rencontre..." Michel Hubault

Sugnet
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exemples de dysfonctionnements du collège actuel

Message par Loreleii le Sam 23 Mar 2013 - 22:53

Tu en as parlé avec tes collègues ? Parce que là, c'est juste pas possible et il ne faut pas que tu restes seule face à une telle équipe de direction !
Dis-toi vraiment que ce qu'ils te font vivre n'est absolument pas normal !

Loreleii
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exemples de dysfonctionnements du collège actuel

Message par Hermione0908 le Dim 24 Mar 2013 - 3:05

A.van, c'est proprement hallucinant ce que tu écris. Bon courage.
En même temps, quand je vois que l'an dernier, suite à une mutinerie montée contre moi par des 4e, tous ces charmants élèves n'ont pas eu ne serait-ce qu'un avertissement (malgré mon rapport circonstancié de deux pages...).

Pour continuer la liste demandée par notre lapin préféré :
- Dans mon collège, il y a 400 élèves. Et pas de CPE.
- Les parents qui se désintéressent de la scolarité de leur enfant : ne viennent pas en rendez-vous, ne signent pas les carnets, les punitions, ne répondent pas au téléphone. On a l'air malins nous après avec nos exigences.
- Le collège unique : il n'y a rien qui ressemble moins à un ado que l'ado d'à côté, malgré les apparences. Et on voudrait faire rentrer tout ce beau monde dans un moule "unique" (le terme fait presque peur, on se croirait dans Le Meilleur des mondes...).
- Le paradoxe : le collège est unique, mais tout notre enseignement doit être différencié. Cherchez l'erreur. Et puis je suis sans doute incompétente, mais différencier à 28 dans une classe avec un cours de 55 minutes, ben je sais pas faire.
- Les horaires qui réduisent comme peau de chagrin.
- Le manque de maîtrise élémentaire de la langue française par une grosse partie des élèves. Comment comprendre le langage scolaire dans ces conditions ?
- La politique du chiffre. (vous connaissez l'histoire de la CDE qui sort sa calculatrice en fin de conseil de 3e trimestre de 3e pour calculer le pourcentage de passage en seconde générale et qui attend le PP au tournant ? Ben le PP, c'était moi.)
- Les réunions pour le contrat d'objectif. Les réunions pour les PAI. Les réunions pour le soutien. Les réunions pour les PPRE. Les réunions pour préparer les portes ouvertes. Les réunions plénières. Les réunions en atelier de travail. Les réunions pré-conseil PP/CDE ou PA. Les réunions post-conseil. Les réunions pour les listes de fournitures. Les réunions pour le projet bidule. Les réunions pour poser la date de la prochaine réunion... Moi c'est LA Réunion que je voudrais visiter un jour... (l'île, pas la salle...)
-Le nivellement par le bas (si je commence à parler du s.o.c.l.e. je vais faire une poussée d'urticaire).
- Les élèves que l'on gâche parce qu'on accorde bien plus de temps à celui qui met le dawa qu'au brillant qui aurait besoin qu'on le nourrisse et le stimule intellectuellement ou qu'au besogneux qui aurait besoin qu'on l'épaule, ou qu'au paresseux qui aurait besoin qu'on le secoue, si seulement on n'était pas accaparé par celui pour qui l'école n'a plus aucun sens et qui le fait savoir bruyamment quand ce n'est pas violemment. Il faut des voies de recours, tous nos élèves ne sont pas faits pour passer 8 heures par jour sur une chaise. Quand j'étais élève, il y avait un truc qui s'appelait 4e et 3e techno, c'est passé où ?


Dernière édition par Hermione0908 le Dim 24 Mar 2013 - 5:03, édité 1 fois

_________________
Pour accéder à la rubrique "privé accessible sur demande" (partie loisirs + questions professionnelles très personnelles) , il faut intégrer un des deux groupes "Loisirs" ci-dessous :
Pour les pseudos entre A et M: http://www.neoprofs.org/g15-groupe-loisirs
Pour les pseudos entre N et Z, ou qui commencent par autre chose qu'une lettre: http://www.neoprofs.org/g16-groupe-loisirs_

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exemples de dysfonctionnements du collège actuel

Message par Trinity le Dim 24 Mar 2013 - 4:07

+1

Mis à part qu'en ECLAIR, ô miracle, pour 450 élèves (segpa inclus), on a deux CPE.

_________________
"Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue." Albert Einstein


Trinity
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exemples de dysfonctionnements du collège actuel

Message par stanleymilgram le Dim 24 Mar 2013 - 9:38

Entrainer les élèves à un "nouveau brevet" en déduisant ses modalités d'après des miettes et des rumeurs.

stanleymilgram
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum