Le torchon brûle entre la FCPE et les syndicats dans le 77

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le torchon brûle entre la FCPE et les syndicats dans le 77

Message par auléric le Dim 24 Mar 2013 - 9:48

et bien bon courage pour la "reconstruction d'un véritable dialogue" .... parce que les mots de cette diatribe anti-enseignants vont laisser des traces .

auléric
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le torchon brûle entre la FCPE et les syndicats dans le 77

Message par Marcassin le Dim 24 Mar 2013 - 9:54

Bref, en résumé : nous n'avons rien dit mais c'est ce que nous pensons.

Peuvent-ils supporter que nous ne les suivions pas systématiquement et que nous, représentants de parents, avons le droit d'avoir un avis différent du leur ?
Est-ce qu'on peut parler d'"avis", quand on laisse penser que les enseignants ne fichent rien ? Rappelons que cette section a réclamé les 39h de présence à l'école en partant du postulat que les enseignants n'ont rien à faire à la maison.


Dernière édition par Marcassin le Dim 24 Mar 2013 - 9:58, édité 2 fois

_________________
"Je regarde la grammaire comme la première partie de l'art de penser." (Condillac)
"Je ne cherche pas à innover, je cherche à être efficace." (Provence)

Marcassin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le torchon brûle entre la FCPE et les syndicats dans le 77

Message par Provence le Dim 24 Mar 2013 - 9:58

@auléric a écrit:et bien bon courage pour la "reconstruction d'un véritable dialogue" .... parce que les mots de cette diatribe anti-enseignants vont laisser des traces .

Je crois aussi...

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le torchon brûle entre la FCPE et les syndicats dans le 77

Message par lene75 le Dim 24 Mar 2013 - 10:02

Je trouve qu'il s'enfonce. Ce que je comprends de cette lettre "d'excuses"", c'est qu'à moins que les syndicats enseignants ne soient entièrement d'accord avec a FCPE (notamment sur l'acceptation sans conditions de la semaine de 9 demi-journées quel que soit le contenu de celles-ci - en l'occurrence pas de retour du temps scolaire perdu mais mise en place de périscolaire, donc de garderie), il maintient les propos scandaleux qui ont été tenus à l'encontre des enseignants.
Ne pas être d'accord justifie donc de calomnier. On n'a pas la même vision du dialogue. Visiblement certains adhérents de la FCPE non plus : j'espère qu'ils en tireront les conséquences qui s'imposent.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le torchon brûle entre la FCPE et les syndicats dans le 77

Message par Mestelle51 le Dim 24 Mar 2013 - 10:05

L'attaque en règle est rude et je comprends la réaction indignée des PE.

Et dire qu'il fut un temps où la FCPE passait pour être dirigée par les syndicats enseignants. Ce n'est visiblement plus le cas depuis un moment.

Mestelle51
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le torchon brûle entre la FCPE et les syndicats dans le 77

Message par philann le Dim 24 Mar 2013 - 11:16

Personnellement je trouve sa lettre d'explication quasiment pire que la déclaration antérieure. Cette dernière pouvait être une bévue.

Là c'est une déclaration de guerre officielle doublée d'une malhonnêteté intellectuelle sans nom!

Les enseignants du primaire réclamaient bien un retour aux 4 jours et demi...mais pas pour faire de la garderie avec dieu sait qui payé dieu seul sait comment!! furieux

Etre pour un changement horaire sans définir ce que l'on fait de ce nouvel horaire est juste stupide. Si c'est ce qu'il soutient, il définit donc lui-même que le dialogue n'est réellement pas possible!

Quant aux positions de la FCPE au niveau national (heureusement beaucoup de parents d'élèves dans les établissements ne sont pas sur cette ligne), elle consiste systématiquement à nier toute compétence aux enseignants et à augmenter la part des parents d'élèves dans les décisions ... jusqu'à souhaiter que les équipes éducatives n'aient plus leur mot à dire (cf. l'orientation des élèves). Dans ces conditions je ne vois pas bien comment il pourrait y avoir dialogue.

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le torchon brûle entre la FCPE et les syndicats dans le 77

Message par Roumégueur Ier le Lun 20 Mai 2013 - 18:29

Et ça continue de chauffer en préparation de l'après Hazan :

"Fin de règne difficile pour le patron de la principale fédération de parents d'élèves du public. Jean-Jacques Hazan, le très médiatique président de la FCPE, s'apprête à quitter les fonctions qu'il occupe depuis cinq ans. Il devait officialiser son départ lors du congrès annuel de l'association, du 18 au 20 mai à Toulouse, qui s'annonce houleux.

La FCPE, traversée de divers courants de gauche, mais qui n'a jamais connu de scission depuis sa création en 1947, pourrait-elle imploser ? "Dans le pire des scénarios, oui, nous claquerons la porte", assure Ali Aït Salah, actuel administrateur de la fédération et membre du collectif "Ambitions FCPE", qui regroupe les "dissidents". Six anciens et deux actuels administrateurs, autour desquels gravitent des militants de terrain. Ce collectif aurait recueilli un quart à un tiers des suffrages lors du congrès de 2012. Et compte bien s'affirmer plus encore en 2013.

Première salve en direction du président : son "suivisme" à l'égard des orientations du ministre de l'éducation nationale, Vincent Peillon. "Il ne cesse de louer ce que fait le ministre. Je ne l'entends pas parler de l'application très mauvaise de la réforme des rythmes scolaires, ni des difficultés de remplacement des enseignants..., dénonce Sébastien Léger, administrateur et membre du collectif. M. Hazan semble croire que tout va bien depuis sa tour d'ivoire parisienne !"

La réforme des rythmes scolaires a mis en évidence des désaccords."
http://www.lemonde.fr/ecole-primaire-et-secondaire/article/2013/05/18/operation-verite-pour-les-freres-de-saint-jean-eclabousses-par-les-scandales_3316067_1473688.html

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum