[café péda] Les CPGE : Un modèle à suivre ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[café péda] Les CPGE : Un modèle à suivre ?

Message par invitéW le Ven 22 Mar 2013 - 11:23

Elitistes, injustes, ruineuses, maltraitantes, les classes préparatoires (CPGE) ont tellement mauvaise presse qu'elles ont pu craindre pour leur avenir. Dans un ouvrage décapant sur "Les bons élèves", Yves Dutercq et Carole Daverne vont y voir de plus près. Dans un passionnant renversement de perspective, ils enquêtent sur la fabrique des bons élèves. Ils regardent de près la pédagogie mise en oeuvre en CPGE et ses résultats. Les auteurs font exploser les stéréotypes et se demandent pourquoi seuls les enfants des milieux favorisés auraient droit à un véritable accompagnement scolaire...

L'article ici.

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: [café péda] Les CPGE : Un modèle à suivre ?

Message par Celadon le Ven 22 Mar 2013 - 13:16

Qu'est-ce que ça fait du bien de lire ça ! Merci pour le lien.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: [café péda] Les CPGE : Un modèle à suivre ?

Message par Zorglub le Ven 22 Mar 2013 - 13:25

@Celadon a écrit:Qu'est-ce que ça fait du bien de lire ça ! Merci pour le lien.
C'est surtout très étonnant de le lire dans cette revue qui n'est en général pas tendre pour la filière !
Le premier commentaire est d'ailleurs emblématique de l'esprit qui y règne généralement.

(Vaut-il mieux des filières qui ne coûtent pas cher par étudiant et qui mènent à rien ou bien /.../ etc.
Et par ailleurs, si on accepte d'être cynique jusqu'au bout, c'est le fric des impôts des CSP + qui finance les classes prépas de leurs enfants !)

Zorglub
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [café péda] Les CPGE : Un modèle à suivre ?

Message par Celadon le Ven 22 Mar 2013 - 13:26

Virement partiel de cuti ?

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: [café péda] Les CPGE : Un modèle à suivre ?

Message par retraitée le Ven 22 Mar 2013 - 14:27

@Zorglub a écrit:
@Celadon a écrit:Qu'est-ce que ça fait du bien de lire ça ! Merci pour le lien.
C'est surtout très étonnant de le lire dans cette revue qui n'est en général pas tendre pour la filière !
Le premier commentaire est d'ailleurs emblématique de l'esprit qui y règne généralement.

(Vaut-il mieux des filières qui ne coûtent pas cher par étudiant et qui mènent à rien ou bien /.../ etc.
Et par ailleurs, si on accepte d'être cynique jusqu'au bout, c'est le fric des impôts des CSP + qui finance les classes prépas de leurs enfants !)

Si on y regarde de plus près, un étudiant qui met 5 ou 6 ans à décrocher une licence coûte nettement plus cher qu'un autre qui reste, au pire 3 ans en classes prépas.
Et je ne dis rien de tous ceux qui sortent de la fac sans rien. De l'argent jeté par les fenêtres.

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: [café péda] Les CPGE : Un modèle à suivre ?

Message par yogi le Sam 23 Mar 2013 - 4:37

J'étais en CPGE il y a 12 ans, boursière.
TOUS les profs étaient odieux, surtout en colles. Ils ont failli détruire ma santé mentale. Cependant, la culture, les méthodes de travail et la rapidité de réflexion m'ont été bénéfiques jusqu'à ce jour. La fac ne m'aurait pas apportée autant.

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: [café péda] Les CPGE : Un modèle à suivre ?

Message par yogi le Sam 23 Mar 2013 - 4:40

@retraitée a écrit:
@Zorglub a écrit:
@Celadon a écrit:Qu'est-ce que ça fait du bien de lire ça ! Merci pour le lien.
C'est surtout très étonnant de le lire dans cette revue qui n'est en général pas tendre pour la filière !
Le premier commentaire est d'ailleurs emblématique de l'esprit qui y règne généralement.

(Vaut-il mieux des filières qui ne coûtent pas cher par étudiant et qui mènent à rien ou bien /.../ etc.
Et par ailleurs, si on accepte d'être cynique jusqu'au bout, c'est le fric des impôts des CSP + qui finance les classes prépas de leurs enfants !)

Si on y regarde de plus près, un étudiant qui met 5 ou 6 ans à décrocher une licence coûte nettement plus cher qu'un autre qui reste, au pire 3 ans en classes prépas.
Et je ne dis rien de tous ceux qui sortent de la fac sans rien. De l'argent jeté par les fenêtres.

Mon prof de géo en CPGE nous disait " la seule raison pour laquelle je vous demande de bosser comme des dingues ,c'est parce que je paie vos études, la société paie cher pour que vous soyez là" .

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: [café péda] Les CPGE : Un modèle à suivre ?

Message par Abraxas le Sam 23 Mar 2013 - 6:56

François Jarreaud qui arrive à ne pas dire trop de mal des prépas, oui, c'est un virement de cutie.
Au passage, j'avais dit la même chose il y a trois ans dans un bouquin qui s'intitulait Tireurs d'élites. Je n'ai pas souvenir que le Café pédago m'ait tressé des couronnes, à l'époque. Ils ont leurs têtes, manifestement. Mais je n'ai pas l'étiquette "sociologue" pour faire passer le message.
C'est la fac qui est un modèle dépassé.
Quant aux profs odieux… Ma foi, cela doit exister, mais je n'en ai jamais connu — ni quand j'étais en prépa, ni aujourd'hui. Et les kholles servent bien à faire de l'accompagnement psychologique — de même les mails innombrables, voire les petits restos de temps en temps avec tel ou tel qu'il faut tirer de ses propres ornières. Nous avons moins d'heures de cours, mais au final, nous sommes là pour eux à temps plein.

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: [café péda] Les CPGE : Un modèle à suivre ?

Message par User5899 le Mer 27 Mar 2013 - 0:01

daphne5 a écrit:J'étais en CPGE il y a 12 ans, boursière.
TOUS les profs étaient odieux, surtout en colles. Ils ont failli détruire ma santé mentale. Cependant, la culture, les méthodes de travail et la rapidité de réflexion m'ont été bénéfiques jusqu'à ce jour. La fac ne m'aurait pas apportée autant.
Eh bien mes profs de Thiers, Marseille, 1983-86, étaient tout sauf odieux. Bon, en histoire, ce n'était pas fameux fameux, mais en lettres classiques, les trois et sur les deux années, c'était le top (Lamberti, Ercole, Adam, Fouquet). Et je vais encore manger chez certains aujourd'hui Wink

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: [café péda] Les CPGE : Un modèle à suivre ?

Message par Dr Raynal le Sam 27 Avr 2013 - 18:41

Mes profs de prépa (math sup et spé bio) n'étaient pas odieux. Ils étaient compétents et ne perdaient pas de temps à faire autre chose que de nous apprendre, nous transmettre leurs connaissances théoriques et pratiques.

Dr Raynal
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: [café péda] Les CPGE : Un modèle à suivre ?

Message par MUTIS le Sam 27 Avr 2013 - 18:53

Les profs de khâgne étaient les meilleurs profs que j'aie connus dans tout mon parcours universitaire. J'ai suivi pas mal de cours en fac par des spécialistes qui n'arrivaient pas à la cheville des profs de classes prépas. Des bêtes de travail souvent qui méritaient amplement un salaire confortable. Ils demeurent des modèles pour moi et je mesure la chance d'un tel enseignement par rapport à celui dispensé en fac (à l'époque). Dans celle où j'allais aucun étudiant n'avait l'agrég à l'époque et si je n'étais pas passé par les classes prépas, il en eût été de même pour moi...

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum