Un apprenti de 17 ans passé à tabac au CFA de Rouen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un apprenti de 17 ans passé à tabac au CFA de Rouen

Message par Docteur OX le Ven 22 Mar 2013 - 11:55

http://www.paris-normandie.fr/article/rouen/lapprenti-passe-a-tabac-au-cfa-de-rouen


Violences. Un élève de 17 ans, scolarisé dans un centre de formation des apprentis (CFA) de Rouen, a été roué de coups par une quinzaine de jeunes. Il a été évacué vers le CHU.

Un incident « grave mais exceptionnel », selon Pierre-Olivier Ruchenstain, secrétaire général de la Chambre de métiers et de l'artisanat de Seine-Maritime. Lundi après-midi, vers 16 h 30, une bande d'une quinzaine de jeunes, le visage dissimulé par des écharpes, des bandanas ou des capuches et armés, a fait irruption dans le hall d'entrée du centre de formation des apprentis (CFA) Saint-Paul à Rouen et s'en est pris à un élève de 17 ans. « La scène qui a duré peu de temps a été d'une extrême violence. Ils se sont littéralement acharnés sur lui. L'un d'eux a même sorti un poing américain. Je n'ai jamais vu ça. Les profs qui étaient présents n'ont rien pu faire pour les arrêter. C'était hallucinant », confiait hier un jeune, encore médusé par la scène à laquelle il a assisté.

Un pic à glace, une paire de ciseaux, un coupe-boulons…

La violence a été telle que la victime, scolarisée en section boucherie, a dû être évacuée « dans un état sérieux » par les sapeurs-pompiers et une antenne mobile du Samu vers les urgences du centre hospitalier universitaire (CHU) de Rouen. D'après nos informations, il souffre de fractures à la face. Un autre élève, âgé également de 17 ans, a lui aussi subi des coups. « Il a tenté de s'interposer pour défendre son copain, mais face à cette bande, il n'a rien pu faire. Il a pris cher aussi lui… », indique le même témoin. Cette victime collatérale, légèrement blessée, a été conduite à Charles-Nicolle pour être prise en charge.
Immédiatement avisés par la direction de l'établissement, les services de police ont envoyé des patrouilles en direction du CFA Saint-Paul, mais la bande s'était déjà évanouie dans la nature. Toutefois, un adolescent de 16 ans a été interpellé à proximité du centre d'apprentissage. Il était en possession d'une bombe lacrymogène, d'un coupe-boulons, d'une paire de ciseaux et d'un pic à glace… Entendu, il a été laissé libre.
Reste désormais aux policiers du service de quart à identifier les auteurs de cette agression sauvage et à connaître les raisons ce déchaînement de violences. Selon nos informations, l'un des membres de la bande aurait déjà eu un différend avec la victime principale. C'est du moins ce qu'auraient affirmé des personnes qui ont été auditionnées. « Il pourrait s'agir d'une vengeance, d'un règlement de comptes, mais ce n'est qu'une hypothèse pour l'instant. La victime pourra sans doute en dire plus aux policiers », affirme une source proche de l'enquête.
Dans cette affaire, seule la direction de l'établissement a, pour l'heure, déposer une plainte pour cette intrusion non-autorisée et des dégradations ; une vitre a notamment été cassée.
C'est la première fois qu'une attaque du genre survient au CFA Saint-Paul. Le secrétaire général de la Chambre de métiers et de l'artisanat de Seine-Maritime, dont dépend l'établissement rouennais, s'en désole : « Nous avons 500 jeunes dans ce CFA. Bien entendu, il se passe parfois des choses, il y a parfois des petits soucis, mais c'est la première fois à ma connaissance qu'une agression aussi violente a lieu. Croyez-bien que je le regrette. Cela va à l'encontre des valeurs enseignées à Saint-Paul, qui sont le courage, la rigueur, le travail et l'artisanat. Dans ce CFA, des jeunes sont formés pour avoir un travail et vivre en société. Ce qui s'est passé n'est pas acceptable. »
D'ici à deux ou trois ans, le CFA doit déménager sur les Hauts-de-Rouen. Les nouveaux locaux, mieux pensés que l'actuel bâtiment datant du XIXe siècle, permettront selon toute vraisemblance de mieux filtrer les entrées et sorties de l'établissement. En attendant, depuis hier, les mesures de sécurité ont été renforcées à l'intérieur et aux abords du CFA Saint-Paul.

Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un apprenti de 17 ans passé à tabac au CFA de Rouen

Message par leyade le Lun 25 Mar 2013 - 23:01

@Docteur OX a écrit:http://www.paris-normandie.fr/article/rouen/lapprenti-passe-a-tabac-au-cfa-de-rouen


Violences. Un élève de 17 ans, scolarisé dans un centre de formation des apprentis (CFA) de Rouen, a été roué de coups par une quinzaine de jeunes. Il a été évacué vers le CHU.

Un incident « grave mais exceptionnel »,
selon Pierre-Olivier Ruchenstain, secrétaire général de la Chambre de métiers et de l'artisanat de Seine-Maritime. Lundi après-midi, vers 16 h 30, une bande d'une quinzaine de jeunes, le visage dissimulé par des écharpes, des bandanas ou des capuches et armés, a fait irruption dans le hall d'entrée du centre de formation des apprentis (CFA) Saint-Paul à Rouen et s'en est pris à un élève de 17 ans. « La scène qui a duré peu de temps a été d'une extrême violence. Ils se sont littéralement acharnés sur lui. L'un d'eux a même sorti un poing américain. Je n'ai jamais vu ça. Les profs qui étaient présents n'ont rien pu faire pour les arrêter. C'était hallucinant », confiait hier un jeune, encore médusé par la scène à laquelle il a assisté.

Un pic à glace, une paire de ciseaux, un coupe-boulons…


La violence a été telle que la victime, scolarisée en section boucherie, a dû être évacuée « dans un état sérieux » par les sapeurs-pompiers et une antenne mobile du Samu vers les urgences du centre hospitalier universitaire (CHU) de Rouen. D'après nos informations, il souffre de fractures à la face. Un autre élève, âgé également de 17 ans, a lui aussi subi des coups. « Il a tenté de s'interposer pour défendre son copain, mais face à cette bande, il n'a rien pu faire. Il a pris cher aussi lui… », indique le même témoin. Cette victime collatérale, légèrement blessée, a été conduite à Charles-Nicolle pour être prise en charge.
Immédiatement avisés par la direction de l'établissement, les services de police ont envoyé des patrouilles en direction du CFA Saint-Paul, mais la bande s'était déjà évanouie dans la nature. Toutefois, un adolescent de 16 ans a été interpellé à proximité du centre d'apprentissage. Il était en possession d'une bombe lacrymogène, d'un coupe-boulons, d'une paire de ciseaux et d'un pic à glace… Entendu, il a été laissé libre.

No No No

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un apprenti de 17 ans passé à tabac au CFA de Rouen

Message par Dalva le Mar 2 Avr 2013 - 17:49

Leyade, je suppose qu'il n'était pas en possession des armes ayant servi à démolir le visage de ce pauvre jeune homme. Lui, il n'avait sans doute pas encore commencé le travail et se rendait en fait sur un autre lieu de... boucherie.
C'est fou.

Dalva
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum