vous pensez faire ce boulot pendant 10 ans, 20 ans , 30 ans?

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: vous pensez faire ce boulot pendant 10 ans, 20 ans , 30 ans?

Message par thrasybule le Sam 23 Mar 2013 - 10:14

Comment faire pour trouver un autre boulot? Le seul truc qui me plairait, c'est le concours de conservateur, mais c'est super dur et il y a très peu de postes.

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: vous pensez faire ce boulot pendant 10 ans, 20 ans , 30 ans?

Message par JPhMM le Sam 23 Mar 2013 - 10:18

J'ai essayé le monde du travail en entreprise, pendant quelques années. Définitivement, c'est pas mon truc, vraiment pas. L'entreprise est une machine à transformer des gens en animaux darwiniens. La vie y est celle de la jungle.

Alors...

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: vous pensez faire ce boulot pendant 10 ans, 20 ans , 30 ans?

Message par Edgar le Sam 23 Mar 2013 - 10:31

J'y suis depuis 9 ans, et y suis entré avec passion après avoir fait un autre métier.

Après 6 ans de ZEP, j'ai senti une grande lassitude arrivée subitement la dernière année, que j'ai mise sur le compte du public trop pénible de la ZEP, et de celui d'avoir fait à peu près tous les jobs possibles de prof dans un établissement (prof, animateur, membre de CA, coordo de matière, DP3, DP6, IDD, Président de FSE, tuteur élève, tuteur prof, PP etc...) ainsi que du sentiment de commencer à souffrir des limites intellectuelles de ce métier en collège.

J'ai demandé une mut. il y a 2 ans avec pas mal d'espoir et ai obtenu un bon établissement en collège.

Pourtant, depuis un ou deux ans, je peine à retrouver le feu sacré et j'ai l'impression de tourner en rond dans ce job: j'ai l'impression de ne plus arriver à être surpris par quoi que ce soit, que je connais à peu près toutes les typologies de profs ou de CDE et que je sais ce qu'ils vont dire avant qu'ils ne le disent. Je m'ennuie un peu. Etre avec certaines classes me donne de l'énergie, être avec d'autres me la casse, mais j'ai surtout l'impression que je dois vraiment urgemment passer à autre chose que le collège, dans lequel je commence à me voir en miroir végéter un peu et ça me fait peur.

Je commence étonnamment à me projeter dans un métier qui n'a plus rien à voir avec l'enseignement et je me dis qu'il faut que je commence à refaire une sorte de bilan de compétence, même si cette lassitude vis à vis de ce métier que je rêvais d'exercer me fait de la peine.

Le salaire sera probablement ce qui me poussera vers la sortie car je vis de plus en plus mal de gagner à peine 2000 euros à 43 ans et bac +6 après avoir gagné plus du double il y a 15 ans en début de carrière.



Dernière édition par Edgar le Sam 23 Mar 2013 - 10:37, édité 3 fois

Edgar
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: vous pensez faire ce boulot pendant 10 ans, 20 ans , 30 ans?

Message par Paratge le Sam 23 Mar 2013 - 10:32

@Lefteris a écrit:
Même constat global, sur la langue de bois, le management, etc. et tu confirmes mes craintes sur ce que je vois et entends ds lycées, notamment en LC... tu me mets encore plus le frein. Me pourrir la vie à prendre le métro pour tomber de Charybde en Scylla, non merci No

Il faudrait ouvrir un autre fil pour que des collègues, qui ont par exemple plus de 15 ans de boutique, expliquent comment ce métier a tellement changé que c'est devenu la Grande Garderie. affraid

Faire une sorte de compil de ce qui fait que beaucoup d'entre nous, nous déconseillons les gens qui veulent entrer dans l'Éducnat' de le faire. No


Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: vous pensez faire ce boulot pendant 10 ans, 20 ans , 30 ans?

Message par lalilala le Sam 23 Mar 2013 - 10:32

J'enseigne depuis 2009 et ça ne passe vraiment pas vite!! C'est donc ma 4ème année cette année (j'en reviens pas et je m'applaudis!^^). Ce métier m'use vraiment. J'aimerais faire autre chose, un truc qui n'a rien à voir avec l'espagnol et l'enseignement et surtout, un truc qui ne me rende pas régulièrement malade. Je n'aime rien dans ce métier (à part quelques élèves et collègues sympa croisés ici et là...). Je n'aime pas le bruit, je déteste les conflits, les provocations et les gamineries, je n'ai pas vraiment d'autorité, je hais le montage de séquence et bien sûr, les corrections de copie. J'aimerais me poser quelque part mettre les choses à plat et voir ce qui est possible ou pas pour moi.

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog

lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: vous pensez faire ce boulot pendant 10 ans, 20 ans , 30 ans?

Message par Nadejda le Sam 23 Mar 2013 - 10:39

@thrasybule a écrit:Comment faire pour trouver un autre boulot? Le seul truc qui me plairait, c'est le concours de conservateur, mais c'est super dur et il y a très peu de postes.

Conservateur de bibliothèques ? N'ayant pas super envie de me retrouver dans le secondaire et n'étant pas bien sûre de trouver une place dans le supérieur, je le passe bientôt (avec d'autres concours liés aux bibliothèques). Si tu as des questions, n'hésite pas. Pour les épreuves de culture générale, même si les sujets possibles sont très variés, tu as quand même des atouts précieux : excellente culture en cinéma, musique classique et littérature, latiniste (il y a une version), connaissance du fabuleux monde de l'éducation.

Nadejda
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: vous pensez faire ce boulot pendant 10 ans, 20 ans , 30 ans?

Message par Condorcet le Sam 23 Mar 2013 - 10:49

Le tout est de résister à l'ENSSIB...

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: vous pensez faire ce boulot pendant 10 ans, 20 ans , 30 ans?

Message par thrasybule le Sam 23 Mar 2013 - 10:54

@Nadejda a écrit:
@thrasybule a écrit:Comment faire pour trouver un autre boulot? Le seul truc qui me plairait, c'est le concours de conservateur, mais c'est super dur et il y a très peu de postes.

Conservateur de bibliothèques ? N'ayant pas super envie de me retrouver dans le secondaire et n'étant pas bien sûre de trouver une place dans le supérieur, je le passe bientôt (avec d'autres concours liés aux bibliothèques). Si tu as des questions, n'hésite pas. Pour les épreuves de culture générale, même si les sujets possibles sont très variés, tu as quand même des atouts précieux : excellente culture en cinéma, musique classique et littérature, latiniste (il y a une version), connaissance du fabuleux monde de l'éducation.
Super!! Oui, oui, j'aimerais bien que tu me donnes des infos et que tu me dises comment se sont déroulées les épreuves. Sinon il y a un dilemme: je peux passer l'interne, mais il n'y a qu'à l'externe qu'il y a possibilité de prendre une langue ancienne. De plus, la note de synthèse me fait un peu peur, je sais pas si je serai très performant pour cette épreuve
En outre, je pensais aussi au concours de conservateur de musées, mais ça demanderait une mise à niveau en histoire de l'art ( je pourrais le faire avec les cours de l'Ecole du Louvre ou par correspondance par Sévigné, je sais pas trop comment ça marche), mon atout serait qu'il est possible de prendre comme spécialité " civilisations amérindiennes" ou un truc comme ça et comme j'ai mon dipôme de maya, ça serait un plus.
Le problème number one est surtout: cf mon humeur. Rolling Eyes

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: vous pensez faire ce boulot pendant 10 ans, 20 ans , 30 ans?

Message par thrasybule le Sam 23 Mar 2013 - 10:56

PaoloSarpi a écrit:Le tout est de résister à l'ENSSIB...
En plus, en terra incognita!! ( Comme tout ce qui est en-dehors de Paris pingouin pingouin )

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: vous pensez faire ce boulot pendant 10 ans, 20 ans , 30 ans?

Message par Condorcet le Sam 23 Mar 2013 - 10:59

C'est la seule école d'application et même le seul lieu d'enseignement où un vigile vous ouvre la porte (un peu comme une prison). Ce silence de cathédrale et l'air pénétré des occupants m'ont glacé quand j'y suis allé...

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: vous pensez faire ce boulot pendant 10 ans, 20 ans , 30 ans?

Message par thrasybule le Sam 23 Mar 2013 - 11:02

Mais tu as passé ce concours Paolo? ( je me fais pas à ce pseudo)

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: vous pensez faire ce boulot pendant 10 ans, 20 ans , 30 ans?

Message par Condorcet le Sam 23 Mar 2013 - 11:04

J'ai été admissible à bibliothécaire (recalé à cause d'un 7 à l'oral de motivation ! furieux ) mais ce n'est pas à cette occasion que je m'y suis rendu. Une professeure (charmante) qui y enseigne m'avait invité à son séminaire de master 2 afin d'évoquer en quelques mots ma thèse.


Dernière édition par PaoloSarpi le Sam 23 Mar 2013 - 11:10, édité 1 fois

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: vous pensez faire ce boulot pendant 10 ans, 20 ans , 30 ans?

Message par Ninireveuse le Sam 23 Mar 2013 - 11:07

.


Dernière édition par Ninireveuse le Lun 25 Mar 2013 - 12:24, édité 1 fois

Ninireveuse
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: vous pensez faire ce boulot pendant 10 ans, 20 ans , 30 ans?

Message par Lefteris le Sam 23 Mar 2013 - 11:24

@Edgar a écrit:
J'y suis depuis 9 ans, et y suis entré avec passion après avoir fait un autre métier.

Après 6 ans de ZEP, j'ai senti une grande lassitude arrivée subitement la dernière année, que j'ai mise sur le compte du public trop pénible de la ZEP, et de celui d'avoir fait à peu près tous les jobs possibles de prof dans un établissement (prof, animateur, membre de CA, coordo de matière, DP3, DP6, IDD, Président de FSE, tuteur élève, tuteur prof, PP etc...) ainsi que du sentiment de commencer à souffrir des limites intellectuelles de ce métier en collège.

J'ai demandé une mut. il y a 2 ans avec pas mal d'espoir et ai obtenu un bon établissement en collège.

Pourtant, depuis un ou deux ans, je peine à retrouver le feu sacré et j'ai l'impression de tourner en rond dans ce job: j'ai l'impression de ne plus arriver à être surpris par quoi que ce soit, que je connais à peu près toutes les typologies de profs ou de CDE et que je sais ce qu'ils vont dire avant qu'ils ne le disent. Je m'ennuie un peu. Etre avec certaines classes me donne de l'énergie, être avec d'autres me la casse, mais j'ai surtout l'impression que je dois vraiment urgemment passer à autre chose que le collège, dans lequel je commence à me voir en miroir végéter un peu et ça me fait peur.

Je commence étonnamment à me projeter dans un métier qui n'a plus rien à voir avec l'enseignement et je me dis qu'il faut que je commence à refaire une sorte de bilan de compétence, même si cette lassitude vis à vis de ce métier que je rêvais d'exercer me fait de la peine.

Le salaire sera probablement ce qui me poussera vers la sortie car je vis de plus en plus mal de gagner à peine 2000 euros à 43 ans et bac +6 après avoir gagné plus du double il y a 15 ans en début de carrière.

J'ai un peu moins d'ancienneté que toi mais un peu plus d'âge, et le constat est le même. Pour les limites intellectuelles , il faut les dépasser en essayant d'en faire moins pour le collège et plus pour soi, sinon c'est la sensation de vide assurée : inutilité de son métier + déchéance intellectuelle . Je lis maintenant beaucoup, énormément même, alors qu'au début je n'avais aucun moment pour lire ce qui est quand même un comble pour un enseignant de lettres (tout à préparer à flux tendu , emploi du temps pourri, projets...).

Ce qui me fatigue -ça va te faire rire - c'est de faire semblant de m'intéresser , d'être motivé, car j'ai compris que c'était le "code" de ce métier.

Le salaire est également un problème , moins pour moi car je m'en sors, vu l'ancienneté dans la FP , mais c'est quand même une perte de plus de 35 % quand j'étais certifié au début, par rapport à un métier de même grade dans la FP. J'en ai déjà parlé ici.
Outre les difficultés matérielles qu'éprouvent beaucoup de collègues , le traitement est aussi un déclassement, limite insultant, et disqualifie les enseignants.

@Paratge a écrit:
@Lefteris a écrit:
Même constat global, sur la langue de bois, le management, etc. et tu confirmes mes craintes sur ce que je vois et entends ds lycées, notamment en LC... tu me mets encore plus le frein. Me pourrir la vie à prendre le métro pour tomber de Charybde en Scylla, non merci No

Il faudrait ouvrir un autre fil pour que des collègues, qui ont par exemple plus de 15 ans de boutique, expliquent comment ce métier a tellement changé que c'est devenu la Grande Garderie. affraid

Faire une sorte de compil de ce qui fait que beaucoup d'entre nous, nous déconseillons les gens qui veulent entrer dans l'Éducnat' de le faire. No

J'ai moins de15 ans de boutique, mais largement plus de recul en ancienneté globale par rapport à ce que j'ai vu "jadis" . Et de toute manière, j'ai le sentiment d'une dégradation à la vitesse grand V, même sur quelques années.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: vous pensez faire ce boulot pendant 10 ans, 20 ans , 30 ans?

Message par Daphné le Sam 23 Mar 2013 - 11:26

Je fais ma 39ème année..........

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: vous pensez faire ce boulot pendant 10 ans, 20 ans , 30 ans?

Message par thrasybule le Sam 23 Mar 2013 - 11:29

Lefteris( je n'arrive pas avec mon netbook à citer partiellement): pour le paragraphe qui commence par "ce qui me fatigue": + 100000, en salle des profs, si l'on n'arrive pas avec le feu de la passion qui illumine le regard, si on fait pas des moulinets avec les bras, si on ne rigole pas comme une cruche/un cruchon devant les mots d'esprits pédagos ou les saillies navrantes des élèves( jamais drôles...Ah, l'humour des profs! Consternant! Je sais, je généralise), on a l'impression de commettre une faute professionnelle. Bref, je m'égare.

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: vous pensez faire ce boulot pendant 10 ans, 20 ans , 30 ans?

Message par thrasybule le Sam 23 Mar 2013 - 11:30

@Daphné a écrit:Je fais ma 39ème année..........
Bientôt la remise de canne, comme disait mon père! Je plaisante, hein!

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: vous pensez faire ce boulot pendant 10 ans, 20 ans , 30 ans?

Message par Mestelle51 le Sam 23 Mar 2013 - 11:35

J'aime beaucoup ce métier et ce qu'il m'apporte (travailler dans un domaine qui me passionne, sentiment quelque fois d'être quand même utile). Mais de là à le poursuivre pendant 30 ans, difficile à dire. Je le souhaite, mais je ne peux pas être sûre d'avoir à l'avance et de manière constante toujours la même motivation pour l'exercer dans le futur. La charge de travail est lourde et épuisante, mais je m'y sens de mieux en mieux. Je suis encore au stade où je progresse et où préparer mes cours me procure un grand intérêt. Qu'est ce qui se passerait si ce n'était plus le cas?

Les affectations comptent également beaucoup. Le premier établissement que j'ai connu, c'était un autre métier. Des classes toutes très faibles, des élèves parfois au bord de la délinquance et de la violence, aucun intérêt pour les matières enseignées, aucun respect pour quoi que ce soit. Je ne me voyais pas enseigner 20 ans dans un tel établissement.

Enfin, pour quitter l'EN encore faut il pouvoir se réorienter, ce qui n'est pas du tout évident. Surtout si on enseigne les sciences humaines ou les matières littéraires. Les possibilités sont plus nombreuses dans les autres branches de la fonction publique, accessibles par concours, que dans le privé où une expérience d'enseignant est beaucoup plus difficile à valoriser.

Je me vois faire toute ma carrière dans ce métier, qui même dévalorisé reste passionnant, sauf si je dois y laisser ma santé ou ma situation familiale. Mais impossible d'en être sûre. On ne sait pas ce que l'avenir nous réserve.

Mestelle51
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: vous pensez faire ce boulot pendant 10 ans, 20 ans , 30 ans?

Message par Lefteris le Sam 23 Mar 2013 - 11:42

@Mestelle51 a écrit:J'aime beaucoup ce métier et ce qu'il m'apporte (travailler dans un domaine qui me passionne, sentiment quelque fois d'être quand même utile). Mais de là à le poursuivre pendant 30 ans, difficile à dire. Je le souhaite, mais je ne peux pas être sûre d'avoir à l'avance et de manière constante toujours la même motivation pour l'exercer dans le futur. La charge de travail est lourde et épuisante, mais je m'y sens de mieux en mieux. Je suis encore au stade où je progresse et où préparer mes cours me procure un grand intérêt. Qu'est ce qui se passerait si ce n'était plus le cas?

Les affectations comptent également beaucoup. Le premier établissement que j'ai connu, c'était un autre métier. Des classes toutes très faibles, des élèves parfois au bord de la délinquance et de la violence, aucun intérêt pour les matières enseignées, aucun respect pour quoi que ce soit. Je ne me voyais pas enseigner 20 ans dans un tel établissement.

Enfin, pour quitter l'EN encore faut il pouvoir se réorienter, ce qui n'est pas du tout évident. Surtout si on enseigne les sciences humaines ou les matières littéraires. Les possibilités sont plus nombreuses dans les autres branches de la fonction publique, accessibles par concours, que dans le privé où une expérience d'enseignant est beaucoup plus difficile à valoriser.

Je me vois faire toute ma carrière dans ce métier, qui même dévalorisé reste passionnant, sauf si je dois y laisser ma santé ou ma situation familiale. Mais impossible d'en être sûre. On ne sait pas ce que l'avenir nous réserve.
Oui les matières littéraires ne ferment pas les concours de la FP, au contraire, à condition d'ajouter souvent autre chose à sa formation, du droit souvent. J'ai fait le chemin inverse pour diverses raisons et contraintes dépassant les vrais choix personnels, mais être littéraire ne m'a pas handicapé. Je reconnais quand même à mon métier actuel la possibilité d'être libre, de travailler seul si on le veut vraiment, d'être en rapport avec la matière que l'on devrait enseigner "pour de vrai" et de sortir du cadre étriqué du collège et des élèves insupportables.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: vous pensez faire ce boulot pendant 10 ans, 20 ans , 30 ans?

Message par Ronin le Sam 23 Mar 2013 - 11:55

Moi je suis bien dans mon boulot pour l'instant...parce que je suis très loin des chefs. Mais je n'en peux plus de réparer les erreurs commises par des collègues en toute bonne foi en raison d'une formation catastrophique. Le massacre des gamins n'ayant personne à la maison ça m’écœure et voire que ce sont les plus grands baratineurs mais les moins sérieux qui sont en haut de l'échelle hiérarchique ça a tendance à me déprimer.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: vous pensez faire ce boulot pendant 10 ans, 20 ans , 30 ans?

Message par Matthew76 le Sam 23 Mar 2013 - 12:03

PaoloSarpi a écrit:C'est la seule école d'application et même le seul lieu d'enseignement où un vigile vous ouvre la porte (un peu comme une prison). Ce silence de cathédrale et l'air pénétré des occupants m'ont glacé quand j'y suis allé...

C'est exactement la description que m'avait fait un ami conservateur et qui se demandait comment il avait pour tenir tout le long de la formation. Il m'avait aussi parlé de l'aspect élitiste et condescendant qui régnait entre ces murs... Bon, moi après je ne fais que retransmettre ses impressions. Il faut dire aussi que lui est monté progressivement depuis le bas de l'échelle jusqu'à atteindre ce poste de responsable du circuit du document (du temps où il était encore chez nous).

Matthew76
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: vous pensez faire ce boulot pendant 10 ans, 20 ans , 30 ans?

Message par zigotine le Sam 23 Mar 2013 - 12:32

Pour moi ça n'a pas été simple de rester. J'adore mon travail mais j'ai du mal avec les IPR (virée en 2006 après 2.5 ans de stage, dépossédée de mon concours). J'ai repris en 2007 après avoir re-eu le CAPES.
Ce qui me pèse dans mon travail c'est donc le regard des autres et le jugement. Ca s'arrange mais j'ai encore du travail, je peux encore m'effondrer pour une remarque.
Ce que j'aime, transmettre à mes élève, mes relations avec eux et aussi leurs parents (si, si c'est vrai!). J'essaie de m'ouvrir à d'autres horizons. J'ai une issue de secours en cas de pépin (c'est salutaire et cela me rend plus sereine).
Je prépare (un peu ) une reconversion car je trouve par contre que nous ne gagnons pas assez et je ne suis pas assez douée pour passer l'agreg ni assez résistante pour cumuler les HS (+ pb de conscience évidemment).
Je dirais donc, je pense continuer tant que ça va.

zigotine
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: vous pensez faire ce boulot pendant 10 ans, 20 ans , 30 ans?

Message par Pioup le Sam 23 Mar 2013 - 12:42

Je suis seulement néotit, et TZR à présent depuis septembre. J'adore mon métier mais je pense que l'établissement que l'on fréquente et le public qu'on a en face de soi participe largement au bien être qu'on peut éprouver.

Après l'année de stage qui m'a vraiment dégoutée (établissement difficile, insultes au quotidien, principale qui m'a expliquée que je finirais probablement en asile psychiatrique d'ici quelques années, bref...), j'ai ensuite enchainé les établissements difficiles. Mais dans mon remplacement actuel, je suis dans un super établissement, les gamins sont adorables, les collègues aussi. On a peu de moyens mais on fait avec ce qu'on a et je découvre enfin la joie de ne pas avoir à faire je ne sais combien de rapports d'incident par jour pour insultes, violence et autres tout en espérant qu'une quelconque mesure soit prise à l'encontre de ces élèves. Je découvre qu'on peut plaisanter avec les gamins et se remettre au travail derrière, je découvre que les gamins sont capables de dire "bonjour" et "au revoir", et même "bonne journée" ou "bon week-end" parfois!

Si on me proposait de rester dans cet établissement pour toute la durée de ma carrière, je signerais de suite et je viendrais tous les matins en sifflotant.

Malheureusement, je sais bien ce que ne sera pas le cas et que je vais très vite replonger dans l'ambiance "guerre ouverte" avec les suivants.

Je garde toujours une idée de reconversion dans le coin de ma tête, ce qui me permet de me consoler quand la journée a été difficile. Je ne pense pas faire plus de 10 ans dans ce métier. Je pense prendre une décision le jour où j'aurais un enfant. La période du congé maternité sera surement décisive. Et je ne me vois pas, à 50 ans, me faire insulter par des gamins qui ne dépassent pas 1m20, devoir me battre toute la journée face à des élèves qui ne veulent de toute façon pas apprendre et rentrer chez moi le soir en passant que je suis bien c***e d'avoir passer 5 ans de ma vie à trimer dans les études supérieures pour en arriver là.

Pioup
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: vous pensez faire ce boulot pendant 10 ans, 20 ans , 30 ans?

Message par Patissot le Sam 23 Mar 2013 - 12:45

J'enseigne depuis deux ans et une éternité, je n'envisage pas de passer plus de 10 ans dans le secondaire.

Patissot
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: vous pensez faire ce boulot pendant 10 ans, 20 ans , 30 ans?

Message par philann le Sam 23 Mar 2013 - 12:54

Je ne croyais pas le dire un jour, mais non je ne m'imagine pas faire ce travail toute ma carrière. À la fax, encore même si cela ne s'arrange pas, pourquoi pas...mais dans le secondaire... Rolling Eyes
J'ai des collègues adorables dans l'un de mes collèges (cette année et cela varie beaucoup d'un établissement à l'autre), j'ai des élèves faibles et dissipés mais plutôt gentils aussi. Mais la machine EN me "gave" (pour restée polie à défaut de parler français) prodigieusement. Je ne supporte pas du tout les délires pedagols, les activités multiples "hors cours" qui deviennent la normes, les mensonges de l'institution sur les résultats.
Plus que tout, je considère que le collège unique (et le lycée gen. puisqu'on y entre maintenant de droit) est une machine à broyer de l'élève. On y fait rentrer un gamin dont on sait parfaitement qu'il ne pourra jamais rattrapé son retard, on l'enferme 30 heures par semaine dans des murs parce qu'il causera moins de problème là qu'ailleurs et ensuite on attend gentiment qu'il ait 16 ans pour le fiche à la porte avec rien dans les mains, la conviction qu'il ne sait rien faire (ce qui est souvent le cas) .... Une horreur.
Et dans le même temps, cette injonction institutionnelle à ne plus voir un prof comme celui qui detient et doit TRANSMETTRE le savoir! Suspect

C'est cela que je ne supporte pas! J'ai commencé dans le secondaire en m'autosurnommant Philann die Lügnerin

Spoiler:
cf "Jakob le menteur" de Jurek Becker

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: vous pensez faire ce boulot pendant 10 ans, 20 ans , 30 ans?

Message par Lefteris le Sam 23 Mar 2013 - 13:05

@philann a écrit:Je ne croyais pas le dire un jour, mais non je ne m'imagine pas faire ce travail toute ma carrière. À la fax, encore même si cela ne s'arrange pas, pourquoi pas...mais dans le secondaire... Rolling Eyes
J'ai des collègues adorables dans l'un de mes collèges (cette année et cela varie beaucoup d'un établissement à l'autre), j'ai des élèves faibles et dissipés mais plutôt gentils aussi. Mais la machine EN me "gave" (pour restée polie à défaut de parler français) prodigieusement. Je ne supporte pas du tout les délires pedagols, les activités multiples "hors cours" qui deviennent la normes, les mensonges de l'institution sur les résultats.
Plus que tout, je considère que le collège unique (et le lycée gen. puisqu'on y entre maintenant de droit) est une machine à broyer de l'élève. On y fait rentrer un gamin dont on sait parfaitement qu'il ne pourra jamais rattrapé son retard, on l'enferme 30 heures par semaine dans des murs parce qu'il causera moins de problème là qu'ailleurs et ensuite on attend gentiment qu'il ait 16 ans pour le fiche à la porte avec rien dans les mains, la conviction qu'il ne sait rien faire (ce qui est souvent le cas) .... Une horreur.
Et dans le même temps, cette injonction institutionnelle à ne plus voir un prof comme celui qui detient et doit TRANSMETTRE le savoir! Suspect

C'est cela que je ne supporte pas! J'ai commencé dans le secondaire en m'autosurnommant Philann die Lügnerin

Spoiler:
cf "Jakob le menteur" de Jurek Becker
Tu rejoins ce que je dis plus haut : le mensonge, tout le monde ment, fait semblant de croire à ce qu'ils fait, à ce qu'il dit, alors que tout le monde sait pertinemment que tout est de la farce, qu'on fait de la garderie, que les chiffres ne veulent rien dire , quand on se gargarise d'être passé de 65% à 70 % au brevet , qui de toute manière ne veut plus un pet de lapin. On fait semblant d'envoyer parce que c'est bien pour lui un élève en seconde avec 7 de moyenne dans les matières de base, on fait semblant de vouloir ce que de toute manière on voudra à notre place, et ainsi de suite...
Et l'extra-pro, le hors cours, rebute quasiment tout le monde, même si certains là aussi font semblant parce que c'est dans les "codes". Mais dans mon collège, où l'ambiance est plutôt bonne, et où les gens parlent sans trop de peur, j'en entends plein se demander comment ils vont pouvoir terminer dans ce métier , et certains, entrés tard, sont quasiment désespérés avec l'allongement pour arriver à la retraite.
J'ai un collègue , trentenaire , qui a réussi à partir pour de bon.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum