Motivation : vos remèdes au syndrôme du "j'veux pas y retourner demain" ?

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Motivation : vos remèdes au syndrôme du "j'veux pas y retourner demain" ?

Message par LadyC le Dim 24 Mar - 19:31

Thrasybule, pffff Razz

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Motivation : vos remèdes au syndrôme du "j'veux pas y retourner demain" ?

Message par lalilala le Dim 24 Mar - 19:36

@thrasybule a écrit:J'ai le problème inverse Embarassed
Dès que le Vendredi soir approche, un voile noir vient obscurcir ma conscience. Vous comprenez, mon métier est un passion et je l'exerce avec enthousiasme et mes élèves sont un peu mes enfants: ne vous fichez pas de moi, mais le week-end j'ai l'impression de subir les repercussions des gardes alternées, qui me privent de ma raison d'être. Je ne fais pas de distinction entre vie privée et professionnelle et je regrette qu'il n'y ait pas de soirées cool entre collègues le samedi soir où l'on puisse délirer sur le dernier brushing de la concierge: qu'est-ce-qu'on s'amuse en salle de profs quand même.
Le week-end, c'est le vide, je pourrais lire, aller au ciné ou écouter de la musique mais ce sont des occupations d'oisifs élitistes qui risqueraient de creuser encore le fossé avec la culture de mes élèves: je me mets Nabila en boucle et quelque chose d'une Weltanschaung arrive à l'orée de ma conscience, bon je ne suis pas encore complètement dedans mais j'y arrive peu à peu
Là je fais mon cartable: cahier de notes, preps, progression, objectifs, le tout dans des dossiers de couleur différente( l'organisation est indispensable), ma veste de velours cotelé est prête et bien repassée et pour me consoler de ce vide crucifiant, je vais regarder pour la nième fois Amélie Poulain.

lol! lol!

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog

lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Motivation : vos remèdes au syndrôme du "j'veux pas y retourner demain" ?

Message par moon le Dim 24 Mar - 19:47

Comme purple banner, je décide que ça ne sert à rien de faire quoi que ce soit tant que je ne suis pas revenue au travail. Sinon : j'arrête de travailler tôt ( et j'assume), et je consacre le reste de la soirée à des choses qui me plaisent. La solution radicale : . Hyper efficace. Tu peux aussi te dire que tu ne travailles plus du tout le week-end ou seulement le samedi.
Thrasy : Very Happy. Tu es mon nouveau Saint-Patron, c'est décidé.
Spoiler:

moon
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Motivation : vos remèdes au syndrôme du "j'veux pas y retourner demain" ?

Message par Presse-purée le Dim 24 Mar - 20:40

Lorsque cela m'arrive, mais c'est vraiment rare, je bois un verre de (bon) whisky avant d'aller faire cours. Un seul verre, hein, qu'on se comprenne bien ^^.

Genre:
Benriach 15 years Tawny Port wood finish
Caol Ila 15 years Artist #2
Littlemill 22 ans
Bladnoch 18 ans
Domaine des Hautes Glaces Minimus [bio]...

Mais là je dérive, on a déjà un topic sur le sujet...


Dernière édition par Presse-purée le Dim 24 Mar - 20:44, édité 1 fois

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Motivation : vos remèdes au syndrôme du "j'veux pas y retourner demain" ?

Message par albertine02 le Dim 24 Mar - 20:43

@thrasybule a écrit:J'ai le problème inverse Embarassed
Dès que le Vendredi soir approche, un voile noir vient obscurcir ma conscience. Vous comprenez, mon métier est un passion et je l'exerce avec enthousiasme et mes élèves sont un peu mes enfants: ne vous fichez pas de moi, mais le week-end j'ai l'impression de subir les repercussions des gardes alternées, qui me privent de ma raison d'être. Je ne fais pas de distinction entre vie privée et professionnelle et je regrette qu'il n'y ait pas de soirées cool entre collègues le samedi soir où l'on puisse délirer sur le dernier brushing de la concierge: qu'est-ce-qu'on s'amuse en salle de profs quand même.
Le week-end, c'est le vide, je pourrais lire, aller au ciné ou écouter de la musique mais ce sont des occupations d'oisifs élitistes qui risqueraient de creuser encore le fossé avec la culture de mes élèves: je me mets Nabila en boucle et quelque chose d'une Weltanschaung arrive à l'orée de ma conscience, bon je ne suis pas encore complètement dedans mais j'y arrive peu à peu
Là je fais mon cartable: cahier de notes, preps, progression, objectifs, le tout dans des dossiers de couleur différente( l'organisation est indispensable), ma veste de velours cotelé est prête et bien repassée et pour me consoler de ce vide crucifiant, je vais regarder pour la nième fois Amélie Poulain.


ohhhhh.....p'tit choupinet, va......
on t'envoie des poutous poutous pour la peine, tiens.....

Spoiler:
le "vide crucifiant", je crois bien que je ne vais pas m'en remettre....Wink

albertine02
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Motivation : vos remèdes au syndrôme du "j'veux pas y retourner demain" ?

Message par ladyantilles le Dim 24 Mar - 20:47

Haldetrude a écrit:Hum... à part compter les semaines jusqu'aux prochaines vacances, ou compter les jours jusqu'à la prochaine paye, j'ai pas encore trouvé...
c'est ce que je fais aussi pour me ''motiver'' un peu lol

ladyantilles
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Motivation : vos remèdes au syndrôme du "j'veux pas y retourner demain" ?

Message par Patissot le Dim 24 Mar - 20:56

@Presse-purée a écrit:Lorsque cela m'arrive, mais c'est vraiment rare, je bois un verre de (bon) whisky avant d'aller faire cours. Un seul verre, hein, qu'on se comprenne bien ^^.

Genre:
Benriach 15 years Tawny Port wood finish
Caol Ila 15 years Artist #2
Littlemill 22 ans
Bladnoch 18 ans
Domaine des Hautes Glaces Minimus [bio]...

Mais là je dérive, on a déjà un topic sur le sujet...

veneration
Si j'avais un bar aussi fourni il est certain que je serais plus motivé.

Patissot
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Motivation : vos remèdes au syndrôme du "j'veux pas y retourner demain" ?

Message par JPhMM le Dim 24 Mar - 21:02

@thrasybule a écrit:l'organisation est indispensable
Tout est dit. professeur

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Motivation : vos remèdes au syndrôme du "j'veux pas y retourner demain" ?

Message par User5899 le Dim 24 Mar - 22:16

@thrasybule a écrit:J'ai le problème inverse Embarassed
Dès que le Vendredi soir approche, un voile noir vient obscurcir ma conscience. Vous comprenez, mon métier est un passion et je l'exerce avec enthousiasme et mes élèves sont un peu mes enfants: ne vous fichez pas de moi, mais le week-end j'ai l'impression de subir les repercussions des gardes alternées, qui me privent de ma raison d'être. Je ne fais pas de distinction entre vie privée et professionnelle et je regrette qu'il n'y ait pas de soirées cool entre collègues le samedi soir où l'on puisse délirer sur le dernier brushing de la concierge: qu'est-ce-qu'on s'amuse en salle de profs quand même.
Le week-end, c'est le vide, je pourrais lire, aller au ciné ou écouter de la musique mais ce sont des occupations d'oisifs élitistes qui risqueraient de creuser encore le fossé avec la culture de mes élèves: je me mets Nabila en boucle et quelque chose d'une Weltanschaung arrive à l'orée de ma conscience, bon je ne suis pas encore complètement dedans mais j'y arrive peu à peu
Là je fais mon cartable: cahier de notes, preps, progression, objectifs, le tout dans des dossiers de couleur différente( l'organisation est indispensable), ma veste de velours cotelé est prête et bien repassée et pour me consoler de ce vide crucifiant, je vais regarder pour la nième fois Amélie Poulain.
Tout comme moi, O amice Nabile carissime ! Mais comme mes chefs sont des tortionnaires nazis, ils m'ont privé de cours les lundi et mardi. Je souffre donc du vendredi 12h au mercredi 8h dans des tourments inextinguibles. Heureusement que je mets tout ce temps à profil pour couler du béton sur les piliers de mon socle et réfléchir à de nouvelles évaluations faciles, forcément faciles, en vue de l'obtention par mes choupinets du salvateur et universel Bii. Ainsi, ces journées funestes finissent quand même par passer, mais quel vide !
Spoiler:
Vous aussi, vous avez des chemises de couleur cartonnées ? I love you

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Motivation : vos remèdes au syndrôme du "j'veux pas y retourner demain" ?

Message par dorémy le Dim 24 Mar - 22:23

Ma motivation pour demain : essayer de nouvelles réparties glanées sur le topic "brice de nice" ! Laughing

dorémy
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Motivation : vos remèdes au syndrôme du "j'veux pas y retourner demain" ?

Message par Lefteris le Dim 24 Mar - 22:46

@A.vanWorden a écrit:Merci en tout cas pour tous les conseils reçus (mais continuez !...). Smile

Il y en a certains que je vais m'empresser d'appliquer dans les semaines à venir, notamment en ce qui concerne l'organisation des fins de ouiquendes.

En ce qui concerne la préparation des cours, c'est vrai que j'ai un penchant pour la "trame" sur la feuille et la part laissée à l'improvisation, mais je suis stagiaire et ma tutrice me "tanne" régulièrement depuis quelques temps pour que je lui présente le contenu détaillé de mes cours à l'avance, pour avoir le temps de les contrôler en amont. Et elle a raison, bien sûr. Sauf que ça ne correspond pas vraiment à ma façon de travailler... Et la dernière fois que j'ai préparé mes cours en détail avec une semaine d'avance, c'est-à-dire la première semaine après la dernière rentrée, j'ai dû les reprendre et refaire le travail tous les soirs, car tous les jours j'avais une nouvelle information contradictoire sur mon remplacement ou mon non-remplacement pendant les deux semaines suivantes (qui viennent de s'achever, donc) pendant lesquelles j'étais en formation.

J'ajoute que ladite semaine s'est achevée par un incident grave (pétard explosant au tableau au-dessus de ma tête pendant que j'écrivais, me poussant à interrompre mon cours au bout d'un quart d'heure / vingt minutes), incident qui a eu lieu dans... ma meilleure classe, celle avec laquelle je n'ai ordinairement aucun problème et qui me remonte le moral en fin de semaine après les "autres"... Au temps pour les "élèves qui valent le coup quand même" et super impression à emporter avec soi pendant deux semaines de formation majoritairement abrutissante. humhum
Non, elle n'a pas raison : un cours "corseté" est bien plus difficile à faire rentrer dans un cadre , il faut pouvoir improviser, raccourcir, faire un détour.
Je dis ça , mais je tape aussi certains cours ou des traces écrites , pour une raison autre, qui peut t'intéresser : pour projeter et ne pas tourner le dos aux élèves dans certaines classes, être dans leur dos, ou commencer un cours dialogué mais quand ça part en vrille continuer en les faisant gratter pendant que je ramasse des carnets par exemple. Et je fais parfois aussi des plans détaillés pour encore une autre raison, inverse de toi : pour les refiler à ma stagiaire. En revanche, quand elle va passer à la pratique, je ne lui demande rien . Du moment qu'il y a un début et une fin , comme au théâtre Rolling Eyes elle gère les péripéties à sa manière. Je préfère qu'elle soit à l'aise.
Vérité au deçà des Pyrénées, erreur au delà . Very Happy

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Motivation : vos remèdes au syndrôme du "j'veux pas y retourner demain" ?

Message par naoual68 le Dim 10 Mai - 20:29

Bonjour à tous,

Petite question assez générale pour les fonctionnaires de l'éducation nationale quelles sont les facteurs qui influencent votre motivation au travail (négativement et positivement)?
Merci d'avance pour votre aide c'est pour mon mémoire de fin d'étude.

naoual68
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Motivation : vos remèdes au syndrôme du "j'veux pas y retourner demain" ?

Message par Olympias le Dim 10 Mai - 20:32

@naoual68 a écrit:Bonjour à tous,

Petite question assez générale pour les fonctionnaires de l'éducation nationale quelles sont les facteurs qui influencent votre motivation au travail (négativement et positivement)?
Merci d'avance pour votre aide c'est pour mon mémoire de fin d'étude.
La multiplication des réformes idiotes, non concertées, préparées par des gens qui n'ont pas d'élèves pour des gens qui ont des élèves. Le prof bashing, le mépris du ministère pour ses personnels. Là j'en ai prodigieusement marre. Ça passera.

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Motivation : vos remèdes au syndrôme du "j'veux pas y retourner demain" ?

Message par aposiopèse le Dim 10 Mai - 20:38

Quand j'étais en lettres, j'avais beaucoup de mal à me motiver pour corriger mes copies regorgeant de bêtises et écrites dans une langue plus qu'approximative... J'avais fini par m'accorder des récompenses : deux copies de corrigées, un chocolat. (bon, par contre, j'ai pris du poids) ou alors : "si j'ai fini de corriger ce paquet à 18h, ça me laisse une heure avant la fermeture des boutiques pour m'acheter des fringues" (là, c'est mon portefeuille qui a perdu du poids).

Les choses vont beaucoup mieux depuis que j'ai changé de discipline car je prends beaucoup plus de plaisir à préparer mes séances (je suis un peu comme les élèves, toute excitée à l'idée d'utiliser les TICE, de faire une maquette de journal, etc.) Par contre, j'ai encore beaucoup de mal à me motiver pour les réunions le soir...

aposiopèse
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Motivation : vos remèdes au syndrôme du "j'veux pas y retourner demain" ?

Message par AsarteLilith le Dim 10 Mai - 21:27

Si je me réveille un peu tôt par rapport au réveil, je me dis que j'ai encore du temps sous la couette et au besoin, j'essaye de respirer/méditer pour comprendre ce qui ne va pas et me poser. 10 respirations profondes en sdp ou dehors (on donne sur une place) si besoin de se ressourcer. Spray aux huiles essentielles de l'Occitane sur le lit et dans l'air, crème mains et pieds avec petit massage le soir et quelques pages. NRJ le matin dans la bagnole et je gueule un bon rock type Cranberries Jeudi dernier après une journée longuette pour décompresser m(en fous de la fenêtre ouverte! je gueule !)

_________________
Chuis comme les plantes sans eau : sans grec ni latin, j'me dessèche.

ON DIT CHOCOLATINE, PHILISTINS !

AsarteLilith
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Motivation : vos remèdes au syndrôme du "j'veux pas y retourner demain" ?

Message par sansara le Dim 10 Mai - 22:50

@naoual68 a écrit:Bonjour à tous,

Petite question assez générale pour les fonctionnaires de l'éducation nationale quelles sont les facteurs qui influencent votre motivation au travail (négativement et positivement)?
Merci d'avance pour votre aide c'est pour mon mémoire de fin d'étude.

Naoual68, pourrais-tu te présenter dans la section idoine ? Merci. Wink
http://www.neoprofs.org/f26-votre-presentation

sansara
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Motivation : vos remèdes au syndrôme du "j'veux pas y retourner demain" ?

Message par Honchamp le Dim 10 Mai - 23:02

@naoual68 a écrit:Bonjour à tous,

Petite question assez générale pour les fonctionnaires de l'éducation nationale quelles sont les facteurs qui influencent votre motivation au travail (négativement et positivement)?
Merci d'avance pour votre aide c'est pour mon mémoire de fin d'étude.

Aller, je passe au confessional...

Positivement :
- l'enjeu que représentent les relations avec les classes, le plaisir global de retrouver mes élèves, la satisfaction de faire passer certaines connaissances, certaines méthodes.
Réussir à remotiver des élèves peu intéressés, rendre de la confiance en soi à des élèves faibles.
Pouvoir aller "plus loin" dans les cours car la classe ou une grande partie accroche au sujet...
Faire des sorties avec les élèves, avec le sentiment de les "ouvrir", de "semer des graines"...
Bref, tout ce qui tourne autour des élèves.
- J'aime dialoguer avec les parents des élèves, pour l'orientation, ou sur le travail des élèves. Dans mon collège, beaucoup de familles modestes, mais "réglos" par rapport à l'école. Touchant parfois de voir combien ces familles espèrent de l'école. Qui les leurre de plus en plus, hélas.
- Echanger, ou rigoler, avec des collègues que j'aime bien, ou que j'estime. Ou avec certains personnels de service, ou avec le gestionnaire...Bref, "les contacts humains".

Négativement :
- la nécessité de se concerter avec les collègues, quand cela devient quelque chose d'imposé (par les collègues), par le chef ou le sous-chef...
- Ex l'Histoire des Arts.
Psychodrame avant la sortie à propos de la composition de la liste des 5 oeuvres, pas le même son de cloche des collègues, rivalités de disciplines et tentative de prise de pouvoir...
- Ex Pour les tentatives de créer des programmations communes. Moi : pas d'accord. OK pour suivre les programmes (avec une marge de manoeuvre, "un programme, ça se gère"), avoir des objectifs communs, être en accord global sur les grands savoir-faire à travailler. Et chacun trace sa route...

Bref, je suis une indépendante dans l'âme...
Donc, devoir se concerter me gave...L'évolution actuelle me fait peur. Pour moi, être prof est une profession libérale, pas un système tayloriste et caporalisé.
La caporalisation vient de certains chefs d'établissement (pas celui du moment) et des collègues, certain(e)s sont très "normalisant(e)s".
Je suis souvent anxieuse/agacée quand des réunions de concertation sont prévues. Certain(e)s collègues m'insupportent. (C'est certainement réciproque).

Négativement aussi : quand je suis en échec personnellement avec un élève. C'est rare, mais cela me touche d'autant plus. L'an passé, j'en avais un qui me pourrissait la vie (il parlait tout le temps, à voix haute, exprès...), bien pire avec moi qu'avec les autres profs.. Or, je ne renvoie quasiment jamais pour discipline...Je vivais cela comme un échec.  

Négativement en plus : le sentiment d'avoir de plus en plus de travail.
Les programmes actuels d'HG sont très prescriptifs. Le socle. L'Histoire des Arts. L'informatique qui nous bouffe autant qu'elle nous aide. La recherche de la "belle fiche de travail".Faire souvent interros, contrôles, évaluations diverses, pour pousser les élèves à bosser...

Bon, mais globalement, le positif l'emporte.
Mardi, sortie avec les 5émes. Plaisir de les sortir, de les emmener dans des lieux où certains ne vont jamais..
Le FSE paie une glace à tout le monde, il va faire beau...

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."

Honchamp
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Motivation : vos remèdes au syndrôme du "j'veux pas y retourner demain" ?

Message par User5899 le Lun 11 Mai - 2:01

Encore 10 jours de cours
moins un jeudi férié
moins un mardi de grève.

Pom popopom Smile

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Motivation : vos remèdes au syndrôme du "j'veux pas y retourner demain" ?

Message par vivi1982 le Mar 12 Mai - 21:51

Encore 1 mois et demi de cours et ils sont déjà franchement intenables! Je vais encore me plaindre (mais on a cloturé mon post, donc je ne peux plus le faire là--bas! Razz ) la CPE qui m'a limite engueu** parce que j'ai mis 1h de colle à une gamine qui a été insolente tout le cours. Alors je résume: ils sont insupportables (on croirait un zoo, 30 min pour écrire 5 définitions que je dictais! ) et il ne faut pas punir car ça déplaît à la CPE.
Ce qui me faisait tenir, c'était les jours fériés, mais des semaines complètes se profilent à l'horizon! Des semaines où il n'y aura plus de notes ni rien.
Ah oui, et on a une invasion d'abeille dans nos salles de classe!

J'ai l'impression de tout échouer en ce moment, d'être nulle car ils n'écoutent rien.
Mais ce qui me rassure: hier, une intervenante est venue pour parler au 5ème-4ème des dangers d'internet, un professeur devait être là pour chapeauter le truc à chaque heure (2h par classe), et la petite dame (qui est gendarmette), est sortie furax de son intervention en disant à la CPE qu'ils étaient irrespectueux et insupportables car ils bavardaient et n'écoutaient pas (pourtant l'heure que j'ai surveillée, ça allait), moralité, il n'y a pas que moi à les trouver comme ça. Et elle a rajouté que dans les autres collèges qu'elle avait fait, ils n'étaient pas comme ça. Et vlan! (ah non, chez nous faut pas punir...) , je me marrais intérieurement!

vivi1982
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Motivation : vos remèdes au syndrôme du "j'veux pas y retourner demain" ?

Message par Sylvain de Saint-Sylvain le Mar 12 Mai - 22:17

Je déteste mon nouveau remplacement. Je déteste mes classes (sauf la 6e). Je déteste arriver en cours de route. Je n'ai aucune motivation, il n'y a rien pour me donner envie de me lever demain et d'y aller. L'organisation de la collègue que je remplace ne me permet pas de faire cours à ma manière, et puis les élèves sont infernaux alors l'oral est impossible. Et puis ce collège est moche. Le principal a collé l'image du Roi Lion sur sa porte. Je n'ai strictement aucune idée pour me remotiver.

Sylvain de Saint-Sylvain
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Motivation : vos remèdes au syndrôme du "j'veux pas y retourner demain" ?

Message par vivi1982 le Mar 12 Mai - 22:26

@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:Je déteste mon nouveau remplacement. Je déteste mes classes (sauf la 6e). Je déteste arriver en cours de route. Je n'ai aucune motivation, il n'y a rien pour me donner envie de me lever demain et d'y aller. L'organisation de la collègue que je remplace ne me permet pas de faire cours à ma manière, et puis les élèves sont infernaux alors l'oral est impossible. Et puis ce collège est moche. Le principal a collé l'image du Roi Lion sur sa porte. Je n'ai strictement aucune idée pour me remotiver.

Très sympathique tout ça! No No No

vivi1982
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Motivation : vos remèdes au syndrôme du "j'veux pas y retourner demain" ?

Message par eleonore69 le Mer 13 Mai - 0:50

@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:Je déteste mon nouveau remplacement. Je déteste mes classes (sauf la 6e). Je déteste arriver en cours de route. Je n'ai aucune motivation, il n'y a rien pour me donner envie de me lever demain et d'y aller. L'organisation de la collègue que je remplace ne me permet pas de faire cours à ma manière, et puis les élèves sont infernaux alors l'oral est impossible. Et puis ce collège est moche. Le principal a collé l'image du Roi Lion sur sa porte. Je n'ai strictement aucune idée pour me remotiver.

Les remplacements à cette époque de l'année sont rarement satisfaisants: tu n'es pas crédible pour les élèves..
Et encore tu es en collège,.. dernièrement une collègue a récupéré un remplacement en lycée.. Le collègue qu'elle remplace a été constamment absent (elle est au moins la 3ième remplaçante): programme de terminale explosé... Elle se retrouve à à essayer de combler des trous béants: un véritable cauchemar avec des élèves qu'elle ne connaît pas en plus...
Autre anecdote, une collègue qui se retrouve (l'année dernière)à faire un remplacement en collège le 14 juin: conseils de classe passés, manuels rendus, salle non-équipée: bordélisée pendant 15 jours...
Stratégie à adapter : sauver sa peau, rentrer chez soi et ne plus y penser...

eleonore69
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Motivation : vos remèdes au syndrôme du "j'veux pas y retourner demain" ?

Message par Sei le Mer 13 Mai - 1:12

@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:Je déteste mon nouveau remplacement. Je déteste mes classes (sauf la 6e). Je déteste arriver en cours de route. Je n'ai aucune motivation, il n'y a rien pour me donner envie de me lever demain et d'y aller. L'organisation de la collègue que je remplace ne me permet pas de faire cours à ma manière, et puis les élèves sont infernaux alors l'oral est impossible. Et puis ce collège est moche. Le principal a collé l'image du Roi Lion sur sa porte. Je n'ai strictement aucune idée pour me remotiver.

fleurs

(Pour te motiver, je ne vois qu'une seule possibilité : convaincre sans en avoir l'air ta pire classe de remédier à l'épineux problème du décor directorial.)

Sei
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Motivation : vos remèdes au syndrôme du "j'veux pas y retourner demain" ?

Message par naoual68 le Jeu 14 Mai - 17:20

Merci beaucoup pour ceux qui m'ont éclairé sur la question, si certains d'entre vous auraient 5 minutes pour répondre à mon questionnaire ce serait gentil je suis loin d'avoir atteint le nombre de réponses nécessaires merci d'avance!

Je tiens à préciser que les réponses sont anonyme et mélangées aux autres. Voici le lien:
https://docs.google.com/forms/d/1rPO7ADMQ4E-KE7-5paniIFQ1VItRmoLRcD2aNvF4eZg/viewform?c=0&w=1

naoual68
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Motivation : vos remèdes au syndrôme du "j'veux pas y retourner demain" ?

Message par User5899 le Jeu 14 Mai - 17:22

Amusez-vous avec #NSDIRECT si vous bossez demain et que vous n'avez pas envie !

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Motivation : vos remèdes au syndrôme du "j'veux pas y retourner demain" ?

Message par Paraffin le Jeu 14 Mai - 17:34

Mon truc, c'est de me souvenir qu'une classe n'est jamais odieuse en permanence. En général, un jour ils sont imbuvables, le suivant ils sont un peu mieux, surtout s'ils ont mauvaise conscience. Quand au CDE, rien ne t'oblige à le voir, non? Oublie-le, il ne va pas  être ton CDE toute sa vie.

En parlant de CDE que je vais oublier avec plaisir le mien, un gratiné, qui est tout content d'avoir obtenu sa mut. Et nous les profs sommes tout contents avec lui. yesyes yesyes yesyes

Paraffin
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum