Témoignage sur Rue89 : choisir l'amour ou l'amour du métier...

Page 5 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Témoignage sur Rue89 : choisir l'amour ou l'amour du métier...

Message par Invité le Mer 27 Mar 2013 - 14:58

@totoro a écrit:Pourquoi n'est-il pas possible d'adopter (d'adapter?) le système du privé? Recrutement national, mais affectation académique (diocésain pour ceux qui pinaillent...).
Parce qu'on se retrouverait avec des zone très déficitaires.Inacceptable pour un service public...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage sur Rue89 : choisir l'amour ou l'amour du métier...

Message par Daphné le Mer 27 Mar 2013 - 15:00

@Marcel Khrouchtchev a écrit:Dans l'académie où j'ai été commissaire paritaire, les élus du SGEN et de l'UNSA étaient infoutus de comprendre quoi que ce soit au mouvement (si on faisait une intra, ils étaient paumés). Ça ne m'étonne pas qu'ils préfèrent le recrutement local, le bidouillage, ça demande moins de connaissance des règles.

Ils ont cru que ça leur donnerait un pouvoir local sans avoir la vue d'ensemble du mouvement national et comprendre que le mouvement en deux temps avec procédure d'extension bloquerait beaucoup les collègues qui hésiteraient à se lancer dans l'aventure.
Et le mouvement s'est bloqué petit à petit, les suppressions de poste n'arrangeant rien.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage sur Rue89 : choisir l'amour ou l'amour du métier...

Message par Marcelle Duchamp le Mer 27 Mar 2013 - 19:07

Hum hum hum... Cet article c'est moi qui l'ai écrit.

Surement très mal au vu de la levée de commentaires acerbes de certains mais j'avais besoin de témoigner que j'ai consacré près de 5 ans de ma vie à une relation qui sera effacé rapidement pour l'Education Nationale. Je sais qu'on va me dire que j'étais au courant en signant et blablabla... oui! je le savais.
J'ai envie de faire ce métier depuis toujours alors oui, je le savais. Je ne savais juste pas qu'il me faudrait 10 ans en IDF pour rentrer chez moi, tout en étant pacsée et avec un éloignement de conjoint.
Mon ex ne faisait pas les trajets en effet car il n'avait pas des horaires aussi flexibles que moi et devait partir tard le vendredi soir pour arriver dans la nuit et repartir tard le dimanche soir pour arriver le lundi matin à 2h du matin... C'était encore pire pour lui.

J'ai espéré, peut être un peu naïvement, que ma situation crèverait l’abcès auprès de ceux qui nous prennent pour des nantis aux vies faciles.

Quant à la dépression, oui oui je connais... De même que le burn out. (j'ai le package yououh! yesyes ) et je suis sous traitement depuis deux ans grâce à ce magnifique train de vie (re-yououh!)

_________________
Ma boutique en ligne de créations: https://www.etsy.com/fr/shop/ChateauMargot1985
Mon Vide Dressing: http://www.vinted.fr/membres/1069054-margojumelle2/vetements

Marcelle Duchamp
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage sur Rue89 : choisir l'amour ou l'amour du métier...

Message par Marcelle Duchamp le Mer 27 Mar 2013 - 19:09

(enfin je m'entends pour les 10 ans... Quand j'ai débarqué ici, il fallait en moyenne 5 ans... Maintenant ça a doublé... mon barème ne cesse de changer et c'est un vrai coup de poker de jouer mes points...)

_________________
Ma boutique en ligne de créations: https://www.etsy.com/fr/shop/ChateauMargot1985
Mon Vide Dressing: http://www.vinted.fr/membres/1069054-margojumelle2/vetements

Marcelle Duchamp
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage sur Rue89 : choisir l'amour ou l'amour du métier...

Message par Roumégueur Ier le Mer 27 Mar 2013 - 19:25

@Marcelle Duchamp a écrit:Hum hum hum... Cet article c'est moi qui l'ai écrit.

Surement très mal au vu de la levée de commentaires acerbes de certains mais j'avais besoin de témoigner que j'ai consacré près de 5 ans de ma vie à une relation qui sera effacé rapidement pour l'Education Nationale. Je sais qu'on va me dire que j'étais au courant en signant et blablabla... oui! je le savais.
J'ai envie de faire ce métier depuis toujours alors oui, je le savais. Je ne savais juste pas qu'il me faudrait 10 ans en IDF pour rentrer chez moi, tout en étant pacsée et avec un éloignement de conjoint.
Mon ex ne faisait pas les trajets en effet car il n'avait pas des horaires aussi flexibles que moi et devait partir tard le vendredi soir pour arriver dans la nuit et repartir tard le dimanche soir pour arriver le lundi matin à 2h du matin... C'était encore pire pour lui.

J'ai espéré, peut être un peu naïvement, que ma situation crèverait l’abcès auprès de ceux qui nous prennent pour des nantis aux vies faciles.

Quant à la dépression, oui oui je connais... De même que le burn out. (j'ai le package yououh! yesyes ) et je suis sous traitement depuis deux ans grâce à ce magnifique train de vie (re-yououh!)

Je l'ai partagé parce que j'y ai un peu retrouvé des choses vécues, avec en plus un enfant que je ne voyais qu'en fin de semaine. Alors oui, j'étais prévenu, je le savais aussi mais n'empêche, j'en ai sacrément bavé, ma compagne aussi. Il a fallu se battre et reprendre les études pour se rapprocher, je sais que d'autres (bossant dans le public ou dans le privé) sont dans la même mouise, je leur souhaite beaucoup de courage.
On a beau être fonctionnaire 'à vie' avec tous les avantages, il ne faut pas oublier que ces premières mutations ne sont pas à prendre à la légère.

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage sur Rue89 : choisir l'amour ou l'amour du métier...

Message par Marcelle Duchamp le Mer 27 Mar 2013 - 19:26

Et j'ai aussi beaucoup apprécié le "elle n'a que 22 ans"... euh... faux... je vais en avoir 28 dans quelques semaines Very Happy

_________________
Ma boutique en ligne de créations: https://www.etsy.com/fr/shop/ChateauMargot1985
Mon Vide Dressing: http://www.vinted.fr/membres/1069054-margojumelle2/vetements

Marcelle Duchamp
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage sur Rue89 : choisir l'amour ou l'amour du métier...

Message par WonderWoman le Mer 27 Mar 2013 - 19:32

c'est de toi dont il s'agit ?

_________________

L'atelier de la Licorne : http://latelierdelalicorne.bigcartel.com/
_______________

I'm a Christmas Unicorn, in a uniform made of gold
With a billy-goat beard, and a sorcerer's shield, and mistletoe on my nose


WonderWoman
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage sur Rue89 : choisir l'amour ou l'amour du métier...

Message par Marcelle Duchamp le Mer 27 Mar 2013 - 19:33

Et oui.... Je suis la pauvre "Pauline"...

_________________
Ma boutique en ligne de créations: https://www.etsy.com/fr/shop/ChateauMargot1985
Mon Vide Dressing: http://www.vinted.fr/membres/1069054-margojumelle2/vetements

Marcelle Duchamp
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage sur Rue89 : choisir l'amour ou l'amour du métier...

Message par WonderWoman le Mer 27 Mar 2013 - 19:35

I love you

_________________

L'atelier de la Licorne : http://latelierdelalicorne.bigcartel.com/
_______________

I'm a Christmas Unicorn, in a uniform made of gold
With a billy-goat beard, and a sorcerer's shield, and mistletoe on my nose


WonderWoman
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage sur Rue89 : choisir l'amour ou l'amour du métier...

Message par Nita le Mer 27 Mar 2013 - 19:38

@Marcelle Duchamp a écrit:Hum hum hum... Cet article c'est moi qui l'ai écrit.

Surement très mal au vu de la levée de commentaires acerbes de certains mais j'avais besoin de témoigner que j'ai consacré près de 5 ans de ma vie à une relation qui sera effacé rapidement pour l'Education Nationale. Je sais qu'on va me dire que j'étais au courant en signant et blablabla... oui! je le savais.
J'ai envie de faire ce métier depuis toujours alors oui, je le savais. Je ne savais juste pas qu'il me faudrait 10 ans en IDF pour rentrer chez moi, tout en étant pacsée et avec un éloignement de conjoint.
Mon ex ne faisait pas les trajets en effet car il n'avait pas des horaires aussi flexibles que moi et devait partir tard le vendredi soir pour arriver dans la nuit et repartir tard le dimanche soir pour arriver le lundi matin à 2h du matin... C'était encore pire pour lui.

J'ai espéré, peut être un peu naïvement, que ma situation crèverait l’abcès auprès de ceux qui nous prennent pour des nantis aux vies faciles.

Quant à la dépression, oui oui je connais... De même que le burn out. (j'ai le package yououh! yesyes ) et je suis sous traitement depuis deux ans grâce à ce magnifique train de vie (re-yououh!)

J'ai pensé à toi en le lisant, M., (mais pas comme auteur) en partie parce que je crois avoir suggéré de refaire la face de ton ex à coups de cric quand tu avais parlé de votre situation. Je continue à penser qu'il y avait de sa part un manque d'empathie envers toi et ce que tu vivais, mais ce n'est que mon avis.
Et sinon pour le combo burn out / difficultés à revenir / traitement fleurs2 .

(et ma proposition pour un ciné faite sur l'autre fil tient toujours.)

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage sur Rue89 : choisir l'amour ou l'amour du métier...

Message par Roumégueur Ier le Mer 27 Mar 2013 - 19:41

@Marcelle Duchamp a écrit:Et oui.... Je suis la pauvre "Pauline"...

Déjà que cette pauvre petite en voit de toutes les couleurs chez Dumas, si en plus l'EN s'y met...

(merci pour le témoignage et... garde espoir!)

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage sur Rue89 : choisir l'amour ou l'amour du métier...

Message par Marcelle Duchamp le Mer 27 Mar 2013 - 19:51

Nita: Merci mais maintenant le sud ouest s'éloigne un peu... mon pied à terre n'est plus... Merci pour les fleurs!

_________________
Ma boutique en ligne de créations: https://www.etsy.com/fr/shop/ChateauMargot1985
Mon Vide Dressing: http://www.vinted.fr/membres/1069054-margojumelle2/vetements

Marcelle Duchamp
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage sur Rue89 : choisir l'amour ou l'amour du métier...

Message par Condorcet le Mer 27 Mar 2013 - 20:40

Marcelle Duchamp, plein de pensées fleurs2 fleurs2 fleurs2 fleurs

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage sur Rue89 : choisir l'amour ou l'amour du métier...

Message par Cath le Mer 27 Mar 2013 - 21:51

@Marcelle Duchamp a écrit:Et j'ai aussi beaucoup apprécié le "elle n'a que 22 ans"... euh... faux... je vais en avoir 28 dans quelques semaines Very Happy

C'est ce que dit l'article.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage sur Rue89 : choisir l'amour ou l'amour du métier...

Message par Marillion le Jeu 28 Mar 2013 - 6:47

Tu sauras rebondir et je te souhaite de rebondir !

J'ai donné mon témoignage en page 2 car j'ai vécu la même chose que toi : mutée à 1000km de mon copain, des trajets à n'en plus finir, plongée dans une académie où je ne connaissais personne et où je n'avais jamais mis les pieds.
On a gardé la tête haute pendant 2 ans encore et puis on s'est quittés. Nous n'étions pas pacsés.
J'ai su m'adapter à ma vie là-haut, je sortais et me divertissais au maximum afin de ne pas rester confinée tout le week-end seule dans mon appart (théâtre, foot, sorties avec les surveillants...).

Et puis, après 5 ans passés dans cette académie, j'ai demandé ma mut, avec mes seuls points de célibataire. Je venais de savoir que j'étais prise au mouvement inter quand j'ai rencontré mon compagnon, un pur Chti. J'ai eu beaucoup de chance car il m'a suivie dans le sud. C'était il y a 10 ans et nous allons avoir notre 3è enfant.
Je te souhaite également d'être heureuse.
J'avais le même âge que toi à ma titularisation et à 27 ans, 5 ans après, je rencontrais l'homme de ma vie. Il ne te reste donc que quelques semaines : ouvre les yeux !!! fleurs

Marillion
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage sur Rue89 : choisir l'amour ou l'amour du métier...

Message par Nasopi le Jeu 28 Mar 2013 - 8:33

fleurs2 fleurs

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)

Nasopi
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage sur Rue89 : choisir l'amour ou l'amour du métier...

Message par JEMS le Jeu 28 Mar 2013 - 8:47

Oh que oui c'est difficile. Sur 10 ans de vie commune, 4 ans de séparation par intermittence, les trains, l'avion, la voiture, les week-end où nous ne pouvons pas nous rejoindre.
Le pire est désormais derrière nous, mais si nous devions un jour quitter notre région, il est sûr que l'un doit partir avant l'autre et je pense que nous ne voulons pas rejouer ce scénario là. En tout cas, je ne suis pas prêt psychologiquement à le revivre.
Et je suis désolé de dire que notre système est tout bonnement hallucinatoire. Certes, nous savons que nous sommes fonctionnaires d'Etat et que nous risquons de bouger, mais il faut nous permettre de nous rapprocher rapidement. Or, c'est l'inflation des barres d'entrée dans de nombreuses académies. Je suis passé à un an d'un éloignement prolongé de 2 ans !

A tous ceux qui sont concernés : fleurs2

_________________

JEMS
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage sur Rue89 : choisir l'amour ou l'amour du métier...

Message par victor44 le Jeu 28 Mar 2013 - 17:35

Oui le recrutement local est la solution,

Pourquoi le concours de PE est-il si difficile à Metz? Parceque de nombreux candidats qui pourraient passer le CAPES et qui refusent l'exil passent le concours de PE (à recrutement local)

Le discours sur l'inégalité est vendu par les syndicats qui utilisent le mouvement pour faire des cartes d'adhérent.

Pour ce qui est du mouvement en 2 phases, il est plus juste car il évite les mutations préretraite.Avant, avec le mouvement national certains collègues mutaient pour un petit collège dans le sud à 5 ans de la fin près de la petite résidence secondaire. Ce n'est plus possible avec le mouvement en deux phase qui avantage donc ceux qui ont une vrai volonté de mobilité géographique (quelque soit la ville ou le poste)

Avec un recrutement local, on éviterait nombre de dépression de découragement et on recruterait de nouveaux profs de collège (ceux qui passaient le PE par peur de l'exil)

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage sur Rue89 : choisir l'amour ou l'amour du métier...

Message par Nuits le Jeu 28 Mar 2013 - 17:52

@victor44 a écrit:Oui le recrutement local est la solution,

Pourquoi le concours de PE est-il si difficile à Metz? Parceque de nombreux candidats qui pourraient passer le CAPES et qui refusent l'exil passent le concours de PE (à recrutement local)

Le discours sur l'inégalité est vendu par les syndicats qui utilisent le mouvement pour faire des cartes d'adhérent.

Pour ce qui est du mouvement en 2 phases, il est plus juste car il évite les mutations préretraite.Avant, avec le mouvement national certains collègues mutaient pour un petit collège dans le sud à 5 ans de la fin près de la petite résidence secondaire. Ce n'est plus possible avec le mouvement en deux phase qui avantage donc ceux qui ont une vrai volonté de mobilité géographique (quelque soit la ville ou le poste)

Avec un recrutement local, on éviterait nombre de dépression de découragement et on recruterait de nouveaux profs de collège (ceux qui passaient le PE par peur de l'exil)

Ah ouais dis donc ! Donc pour avoir le bonheur de bloquer les pré retraités, on pond un système qui fait chier tout le monde, qui sépare les familles, les couples. Ah non pardon, ça avantage ceux qui ont une vraie volonté de mobilité géographique ... Ceux qui veulent bouger pour le plaisir de bouger quoi ( comme ceux qui innovent pour le plaisir d'innover).
Sinon, existe-t-il un argument valable pour justifier l'existence de ce mouvement en deux temps ?

_________________
C'est dans l'intérêt de l'enfant. Very Happy

Nuits
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage sur Rue89 : choisir l'amour ou l'amour du métier...

Message par Marcel Khrouchtchev le Jeu 28 Mar 2013 - 17:58

Victor 44: le recrutement local, tu vas le faire comment pour des disciplines moyennes ou petites? On divise le nombre national de postes par 30? Ça risque de créer quelques déséquilibres... Mais j'imagine que pour toi le concours est inutile.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage sur Rue89 : choisir l'amour ou l'amour du métier...

Message par victor44 le Jeu 28 Mar 2013 - 18:02

@Nuits a écrit:
@victor44 a écrit:Oui le recrutement local est la solution,

Pourquoi le concours de PE est-il si difficile à Metz? Parceque de nombreux candidats qui pourraient passer le CAPES et qui refusent l'exil passent le concours de PE (à recrutement local)

Le discours sur l'inégalité est vendu par les syndicats qui utilisent le mouvement pour faire des cartes d'adhérent.

Pour ce qui est du mouvement en 2 phases, il est plus juste car il évite les mutations préretraite.Avant, avec le mouvement national certains collègues mutaient pour un petit collège dans le sud à 5 ans de la fin près de la petite résidence secondaire. Ce n'est plus possible avec le mouvement en deux phase qui avantage donc ceux qui ont une vrai volonté de mobilité géographique (quelque soit la ville ou le poste)

Avec un recrutement local, on éviterait nombre de dépression de découragement et on recruterait de nouveaux profs de collège (ceux qui passaient le PE par peur de l'exil)

Ah ouais dis donc ! Donc pour avoir le bonheur de bloquer les pré retraités, on pond un système qui fait chier tout le monde, qui sépare les familles, les couples. Ah non pardon, ça avantage ceux qui ont une vraie volonté de mobilité géographique ... Ceux qui veulent bouger pour le plaisir de bouger quoi ( comme ceux qui innovent pour le plaisir d'innover).
Sinon, existe-t-il un argument valable pour justifier l'existence de ce mouvement en deux temps ?
Ce qui sépare les couples c'est le recrutement national et donc la première affectation loin de la région d'origine

C'était déjà comme ça avec le mouvemement en un temps mais le temps de retour était encore plus long car désormais personne ne peut demander un établissement précis et garder son poste ça laisse donc plus de postes à ceux qui veulent se rapprocher de leur conjoint
Mais si on annulait le premier exil alors il y aurait moins de problème(cf situation des PE)

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage sur Rue89 : choisir l'amour ou l'amour du métier...

Message par Marcel Khrouchtchev le Jeu 28 Mar 2013 - 18:07

Ça ne fera que repousser le problème: il n'y aura pas des postes qui vont s'ouvrir par magie dans les académies aujourd'hui difficile d'accès, et si on veut devenir prof, il faudra passer le concours dans les régions où il y a des postes. Bref, on en reviendra au même point, la protection du statut en moins.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage sur Rue89 : choisir l'amour ou l'amour du métier...

Message par victor44 le Jeu 28 Mar 2013 - 18:08

@Marcel Khrouchtchev a écrit:Victor 44: le recrutement local, tu vas le faire comment pour des disciplines moyennes ou petites? On divise le nombre national de postes par 30? Ça risque de créer quelques déséquilibres... Mais j'imagine que pour toi le concours est inutile.

Effectivement gardons un concours national pour les petites disciplines avec possibilité de refuser une affectation en gardant le bénéfice du concours jusqu'à ce qu'un poste se libère dans la zone désirée.

Non je suis pour un concours, mais je suis contre le mal fait aux jeunes collègues.

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage sur Rue89 : choisir l'amour ou l'amour du métier...

Message par victor44 le Jeu 28 Mar 2013 - 18:11

@Marcel Khrouchtchev a écrit:Ça ne fera que repousser le problème: il n'y aura pas des postes qui vont s'ouvrir par magie dans les académies aujourd'hui difficile d'accès, et si on veut devenir prof, il faudra passer le concours dans les régions où il y a des postes. Bref, on en reviendra au même point, la protection du statut en moins.

Faux, le gens partiront toujours à la retraite (quoique) ou mourront (ça c'est sur), ce qui fait la difficulté d'accès c'est le ratio nb de postes / nb de demandes et avec un recrutement local il n'y aura plus aucune mutation pour villégiature et préretraite

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage sur Rue89 : choisir l'amour ou l'amour du métier...

Message par Marcel Khrouchtchev le Jeu 28 Mar 2013 - 18:12

@victor44 a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:Victor 44: le recrutement local, tu vas le faire comment pour des disciplines moyennes ou petites? On divise le nombre national de postes par 30? Ça risque de créer quelques déséquilibres... Mais j'imagine que pour toi le concours est inutile.

Effectivement gardons un concours national pour les petites disciplines avec possibilité de refuser une affectation en gardant le bénéfice du concours jusqu'à ce qu'un poste se libère dans la zone désirée.

Non je suis pour un concours, mais je suis contre le mal fait aux jeunes collègues.

Mais c'est trop mignon ça!
Par contre, il faudra que tu répondes à ma 2e objection: comment trouves-tu des postes dans leur région aux jeunes profs qui n'en ont pas avec le système actuel? Ils échoueront au concours de leur région, puisqu'il n'y aura pas de poste, c'est ça?

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage sur Rue89 : choisir l'amour ou l'amour du métier...

Message par victor44 le Jeu 28 Mar 2013 - 18:26

@Marcel Khrouchtchev a écrit: il faudra que tu répondes à ma 2e objection: comment trouves-tu des postes dans leur région aux jeunes profs qui n'en ont pas avec le système actuel? Ils échoueront au concours de leur région, puisqu'il n'y aura pas de poste, c'est ça?

Les postes libérés (par les départs en retraite, les démission etc...) seront mis au concours localement, je n'ai jamais dit que tout le monde l'aurait donc oui certains échoueront et personne ne sera obligé de s'exiler

Si certains veulent passer le concours ailleurs ou le ratio est plus favorable libre à eux mais ce n'est pas le système qui les aura contraint à la séparation d'avec leur conjoint.

Pour toi un concours ou personne n'échoue est un concours? C'est donc toi qui est pour la suppression du concours...

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum