bible en 6ème

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

bible en 6ème

Message par maite le Mar 26 Mar 2013 - 17:34

L'étude de La Bible en 6ème est une pente savonneuse. J'ai beau essayer d'expliquer aux élèves que je ne suis pas là pour faire du catéchisme, mes élèves ont tendance à tout prendre au pied de la lettre et n'ont aucun recul. J'ai même un élève qui a protesté en disant : " Il faudrait savoir Madame, c'est la boîte de Pandore ou la désobéissance d'Adam et Eve qui est à l'origine du mal dans le monde?" Sans parler des élèves qui soutiennent que la seule interprétation valable du récit de la création est l'interprétation littérale et refusent la notion de mythe.
Comment faites-vous pour éviter de glisser vers la polémique religieuse sans laisser dire n'importe quoi ?

maite
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: bible en 6ème

Message par Nouka le Mar 26 Mar 2013 - 17:38

Je commence aussi cette séquence et j'avoue que je ne suis pas à l'aise non plus. Je suis sans arrêt en train de me justifier en disant qu'on ne traite pas de religion mais des textes dans leur valeur littéraire, et en même temps les termes religieux sont sans arrêt présents forcément. C'est délicat. Mais perso je n'en suis qu'à l'intro mais dès qu'on lit les textes, c'est assez chouette. Mes collègues en revanche adorent cette séquence, moi non c'est clair !
Il faut essayer de s'en tenir a la pure analyse du texte, comme d'habitude finalement...

_________________
En disponibilité

Nouka
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: bible en 6ème

Message par sachadenna le Mer 27 Mar 2013 - 13:27

Je suis en train de finir cette séquence moi et ça se passe bien,je fais bcp d'étude de tableaux:1 par texte, en choisissant un peintre différent à chaque fois, et ça se passe très bien,ils aiment bien découvrir les tableaux! Je viens de finir la tour de Babel et je leur ai montré le dessin de Plantu, créé à l'occasion de la coupe du monde de 98 "la nouvelle tour de Babel", on a comparé avec le tableau de Bruegel et on a étudié les éléments, ils ont bcp aimé!

Le Déluge est sympa aussi à faire, on a compté le nombre de jours passés dans l'arche...

Perso je ne fais pas le sacrifice d'Isaac (trop dur pour des 6ème je trouve).

Bonne séquence pour moi

sachadenna
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: bible en 6ème

Message par Lora le Mer 27 Mar 2013 - 13:49

Dès que je commence la séquence, je leur dis qu'on ne va pas se demander si c'est vrai ou pas, qu'on ne va faire qu'étudier des textes, comme on l'a fait pour le conte : " Vous ne vous êtes pas posé la question de savoir si ces contes étaient vrais, et bien là on va faire pareil. " Il y a cependant toujours des élèves qui, au fur et à mesure de l'étude des textes, reposent la question : " Est-ce que c'est vrai ? " Je coupe court en disant qu'on n'a pas besoin, en cours de français, de se poser cette question-là.

Bon, j'avoue que cette année, je n'ai pas pu m'empêcher de dire : " A ton avis ? " (notamment à propos de la Création), et comme l'élève a dit : " Ben non. " Je lui ai répondu : " Ben voilà. " sans m'étendre plus. Embarassed

Lora
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: bible en 6ème

Message par lilith888 le Mer 27 Mar 2013 - 13:56

oui mais non.
Les contes sont des textes narratifs qui relèvent de la fiction. Donc ça n'est jamais arrivé tel quel, puisque c'est de la fiction.

Les textes bibliques sont d'un autre ordre. Qu'on dise à des élèves "il n'est pas question de foi ici" je veux bien, mais qu'on leur sous-entende qu'une lecture au sens propre du texte biblique est possible, notamment pour l'Ancien Testament, c'est directement faire le jeu des fondamentalistes qui cherchent encore l'Arche de Noé...

Personnellement, j'insiste bien sur le sens figuré et la notion de mythe.

Je veux dire : comment peut-on laisser croire littéralement à un gamin de 11 ans que le premier homme fut Adam et la première femme fut Eve ?

lilith888
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: bible en 6ème

Message par Hermiony le Mer 27 Mar 2013 - 15:16

@lilith888 a écrit:oui mais non.
Les contes sont des textes narratifs qui relèvent de la fiction. Donc ça n'est jamais arrivé tel quel, puisque c'est de la fiction.

Les textes bibliques sont d'un autre ordre. Qu'on dise à des élèves "il n'est pas question de foi ici" je veux bien, mais qu'on leur sous-entende qu'une lecture au sens propre du texte biblique est possible, notamment pour l'Ancien Testament, c'est directement faire le jeu des fondamentalistes qui cherchent encore l'Arche de Noé...

Personnellement, j'insiste bien sur le sens figuré et la notion de mythe.

Je veux dire : comment peut-on laisser croire littéralement à un gamin de 11 ans que le premier homme fut Adam et la première femme fut Eve ?

+1

J'ai l'immense chance d'être dans un établissement où les élèves ne sont pas croyants, donc pas de conflits. De toute manière, ils émettent naturellement des doutes sur ce qu'ils lisent...

Hermiony
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: bible en 6ème

Message par lilith888 le Mer 27 Mar 2013 - 15:31

Je suis dans le privé, avec quelques élèves croyants dans ma classe. Cela n'a jamais posé de problèmes.

Leur dire que ce qui est écrit dans les épisodes de l'Ancien Testament n'est pas à prendre au sens propre n'attaque pas leur foi, la foi se situe à un autre niveau encore, niveau que nous n'abordons pas en classe car ce n'est ni le lieu ni le rôle de l'école.

Ils sont suffisamment intelligents pour entendre que la Bible a puisé pas mal dans les mythes antiques et que ce qui est raconté là relève d'histoires plus symboliques qu'autre chose.

lilith888
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: bible en 6ème

Message par Hermiony le Mer 27 Mar 2013 - 15:34

@lilith888 a écrit:Je suis dans le privé, avec quelques élèves croyants dans ma classe. Cela n'a jamais posé de problèmes.

Leur dire que ce qui est écrit dans les épisodes de l'Ancien Testament n'est pas à prendre au sens propre n'attaque pas leur foi, la foi se situe à un autre niveau encore, niveau que nous n'abordons pas en classe car ce n'est ni le lieu ni le rôle de l'école.

Ils sont suffisamment intelligents pour entendre que la Bible a puisé pas mal dans les mythes antiques et que ce qui est raconté là relève d'histoires plus symboliques qu'autre chose.

Les seuls soucis que j'ai eus, c'est avec des parents d'élèves, qui me reprochaient de vouloir faire du catéchisme.
Les élèves sont en général très curieux de connaître des épisodes dont ils ont bien souvent une vision déformée ou partielle.

Hermiony
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: bible en 6ème

Message par maite le Mer 27 Mar 2013 - 16:51

C'est justement ce qui est compliqué pour moi, avec le public que j'ai, de leur faire comprendre que le texte n'est pas à interpréter au sens littéral. Certains de mes élèves sont proches des thèses créationnistes, je ne sais pas si c'est par endoctrinement ou par naïveté.

maite
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: bible en 6ème

Message par lilith888 le Mer 27 Mar 2013 - 16:55

oui mais justement notre rôle est de les élever au niveau du savoir, pas de craindre leur idiotie. Ou alors c'est le monde à l'envers (pas la peine de répondre, je sais que ça l'est, et ça me désole toujours autant)

Attention, je ne dis pas que c'est facile face à ce public, je me dis juste qu'en France, au 21ème siècle, on a de sacrés problèmes...

lilith888
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: bible en 6ème

Message par maite le Mer 27 Mar 2013 - 17:12

Je sais bien que c'est notre rôle sinon je ne prendrais pas la peine de demander des conseils sur un forum. La question est de savoir comment faire pour ne pas baisser les bras tout en évitant que ça dégénère.

maite
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: bible en 6ème

Message par Isidoria le Mer 27 Mar 2013 - 17:37

Moi, je compare l'étude de l'Ancien testament à l'étude de l'Odyssée. Je leur fais remarquer qu'ils ne m'ont pas demandé si Circé avait existé ou le cyclope, et que là c'est pareil.
Si certains ont une questions de type croyance j'essaie de leur montrer les différentes interprétations: pour la création du monde par exemple le professeur de SVT est un soutien extra!!


Dernière édition par Sev2p1 le Mer 27 Mar 2013 - 17:58, édité 1 fois

Isidoria
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: bible en 6ème

Message par Hermiony le Mer 27 Mar 2013 - 17:40

@maite a écrit:Je sais bien que c'est notre rôle sinon je ne prendrais pas la peine de demander des conseils sur un forum. La question est de savoir comment faire pour ne pas baisser les bras tout en évitant que ça dégénère.

Je leur explique l'AT a été écrit à une époque où les connaissances scientifiques n'étaient pas les nôtres et qu'il fallait bien que les hommes expliquent le monde avec leurs moyens. Croire en une puissance divine était aussi un moyen pour eux de se rassembler. Les élèves comprennent très bien.

Hermiony
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: bible en 6ème

Message par lilith888 le Mer 27 Mar 2013 - 17:42

Sev2p1 a écrit:
Si certains ont une questions de type croyance j'essaie de leur montrer les différentes interprétation: pour la création du monde par exemple le professeur de SVT est un soutien extra!!

Mais à partir du moment où les preuves scientifiques sont là, on ne peut pas parler d'interprétation ! ce n'est pas un choix comme un autre, c'est la vérité scientifique !

lilith888
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: bible en 6ème

Message par maite le Mer 27 Mar 2013 - 17:56

Je dis la même chose que toi Hermiony mais ça ne suffit pas pour convaincre tout le monde. Lilith, je suis d'accord mais j'ai malheureusement entendu " Je préfère croire la religion que la science" affraid

maite
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: bible en 6ème

Message par lilith888 le Mer 27 Mar 2013 - 17:59

Je leur explique que les deux textes sont tellement différents qu'il serait absurde de dire "un tel a raison, l'autre a tort".

La science repose sur des preuves scientifiques, les textes scientifiques sont au sens propre, avec un vocabulaire scientifique, du présent de vérité générale et leur but est d'expliquer un phénomène.

La Bible est un texte narratif, écrit aux temps du passé, avec des répétitions et des tournures poétiques, elle est au sens figuré, et son but est de raconter des histoires pour en faire ressortir une dimension symbolique ou morale.

Opposer les deux est dont fortement contre-productif.

lilith888
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum