Une directrice d'école de Bobigny : "C'est fini. Le système est à bout"

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une directrice d'école de Bobigny : "C'est fini. Le système est à bout"

Message par Docteur OX le Mar 26 Mar 2013 - 21:56

Éducation : "J'ai l'impression de vivre en territoire occupé"

http://www.lepoint.fr/societe/education-j-ai-l-impression-de-vivre-en-territoire-occupe-26-03-2013-1646327_23.php

Le manque de remplaçants en Seine-Saint-Denis vire au drame. Des parents ont investi le bureau d'une directrice d'école de Bobigny. Voici son témoignage.

C'est un coup de téléphone arrivé un peu avant 18 heures à la rédaction du Point. Au bout du fil, d'une voix calme, une femme explique qu'elle occupe le bureau de la directrice de l'école Marie-Curie à Bobigny. Elle s'appelle Nathalie Le Balc'h et elle est déléguée des parents d'élèves de l'école où ses deux filles de 9 et 10 ans sont scolarisées. À Marie-Curie, la maîtresse d'un CM1-CM2 enceinte a été absente cinq semaines en raison de complications. Elle n'a pas été remplacée. Cinq semaines sans école pour les élèves. Puis elle est revenue. Depuis lundi, elle est de nouveau absente, jusqu'à son accouchement... en août.

Dans cette école de 13 classes, la directrice bénéficie d'une totale décharge de cours. Mais elle aussi va devoir s'absenter. Elle est atteinte d'un cancer et doit être opérée. Alors Nathalie Le Balc'h, de sa voix douce, nous explique qu'elle a l'intention de monter sur le toit de l'école, seule ou avec tous ceux qui voudront bien l'accompagner, et de n'en descendre que lorsqu'elle aura obtenu l'assurance qu'une solution sera trouvée.
5 classes sans maître jusqu'à la fin de l'année

La directrice de Marie-Curie s'appelle Véronique Decker. Nous lui avons parlé au téléphone. Voici son témoignage.

"Les parents d'élèves occupent mon bureau. Je ne peux plus y accéder. Mais ce n'est pas cela qui me gêne, ce sont les deux classes que j'ai sur les bras. Il y a encore deux semaines, je n'étais pas trop inquiète. Je comptais prendre le CM1-CM2. Et puis j'ai appris que j'étais malade. Ce n'est pas un rhume des foins. Voilà 30 ans que je travaille, et je n'ai pas pris trois mois de congé maladie en toutes ces années, mais là, je ne sais pas combien de temps cela peut durer. Cette école compte 13 classes, qui toutes se situent à l'étage. Il faut quelqu'un au rez-de-chaussée pour accueillir les parents et répondre à leur demandes administratives, trouver un traducteur pour les non-francophones, signer des certificats de scolarité... Cette école ne peut pas se passer de directrice.

Il n'y a plus de remplaçants. En ce moment, sur Bobigny, cinq classes sont sans maître jusqu'à la fin de l'année. Marie-Curie arrive en 6e position sur la liste. D'autres attendent depuis plus d'un mois. Au début de l'année, tous les remplaçants titulaires de la zone ont été affectés dans une classe. Les vacataires ont été épuisés à leur tour. On prend un remplaçant dans une classe pour le mettre ailleurs, alors que le titulaire n'est pas revenu. C'est fini. Le système est à bout. On ne peut pas former un enseignant en une nuit...

Si l'on ne trouve pas de solution, il y aura le feu. Les parents sont prêts à aller sur le toit de l'école, l'émotion est très forte ici. Vous savez, j'ai l'impression de vivre dans un territoire occupé, de payer des impôts à une puissance hostile. Je paye mes impôts, et il n'y a pas de police, pas de justice, il n'y a plus d'école, pas d'assistantes sociales, d'hôpitaux, de logements sociaux. Quand j'appelle le 115, on me répond : Madame, nous sommes complets. Cette femme dont vous nous parlez couchera dehors avec son enfant. Ça suffit, ça ne peut plus durer."

Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une directrice d'école de Bobigny : "C'est fini. Le système est à bout"

Message par philann le Mar 26 Mar 2013 - 22:20

Je ne sais que dire!
Quelle tristesse!! No

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une directrice d'école de Bobigny : "C'est fini. Le système est à bout"

Message par Olympias le Mar 26 Mar 2013 - 22:21

C'est l'horreur...Quelle Peillonnerie pour remédier à ce désastre ?

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une directrice d'école de Bobigny : "C'est fini. Le système est à bout"

Message par henriette le Mar 26 Mar 2013 - 22:24

C'est vraiment terrible, et lamentable pour les pauvres gamins. No

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une directrice d'école de Bobigny : "C'est fini. Le système est à bout"

Message par doublecasquette le Mar 26 Mar 2013 - 22:40

Depuis des mois, Véronique Decker essaie de raconter son métier, l'école, les enfants, tout le travail qu'il y aurait à faire et d'alerter.
C'est vraiment affreux de voir qu'elle se heurte encore et toujours aux mêmes non-réponses !

http://www.cahiers-pedagogiques.com/blog/servicemaximum/

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une directrice d'école de Bobigny : "C'est fini. Le système est à bout"

Message par Presse-purée le Mar 26 Mar 2013 - 23:04

Certains de ses billets sont aussi repris sur le blog de Luc Cédelle.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une directrice d'école de Bobigny : "C'est fini. Le système est à bout"

Message par Celadon le Mer 27 Mar 2013 - 0:03

Privatisez-moi tout ça et qu'on en finisse ! Suspect

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une directrice d'école de Bobigny : "C'est fini. Le système est à bout"

Message par yphrog le Mer 27 Mar 2013 - 1:50

ce qui m'irrite dans cette histoire, c'est que j'étais prêt à y aller. J'avais fait le deuil de mes aspirations universitaires pour être transféré plus près de tétarde là où il y avait un vrai besoin dans l'éducation nationale. Mais d'abord je ne pouvais pas accéder au secteur public, et ensuite je n'avais pas encore un profil suffisament actionnel. Peu importe les réformes massifs de 2009-2012, peu importe que ton enfant n'habite plus chez toi mais a été relocalisé contre ton gré dans le 93 pour son CP: tu ne faisais pas assez pour faire que les élèves deviennent acteurs de leur apprentissage dans les 55 minutes que je t'ai vu en action. (Résultat, 170+ élèves n'ont pas eu de prof pendant plusieurs semaines suite au sens d'urgence qu'animait le rectorat (pour être plus près d'être en conformité avec les contrats j'ai compris plus tard...)) idee pas si mauvais que ça comme moyen de les rendre acteurs... par necessité...

Je sais qu'on parle ici de l'école primaire et pas de collège... mais j'imagine que c'est un peu la même histoire...

je repasserai peut-être les oraux du concours à l'autre bout de Navarre... ou je continuerai à travailler en dehors d'EN. J'ai du mal à savoir de quel pié aller. Au moins si je le repasse, je sais que j'aurai peut-être un meilleur budget chaussures que ce que j'avais à ce moment précis de la crise.

Je sais que c'est bizarre d'avoir rêvé d'être prof à Bobigny... je n'aurai peut-être pas tenu des années, mais cela aurait suffisament arrangé mes affaires pour être reconaissant pendant des années envers le Mammouth.

but I seem to have given that behemoth a belly-ache... No

_________________
ok


yphrog
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une directrice d'école de Bobigny : "C'est fini. Le système est à bout"

Message par Celadon le Mer 27 Mar 2013 - 8:07

Allez, tu vas le réussir ce concours pendant qu'il existe encore ! Courage !

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une directrice d'école de Bobigny : "C'est fini. Le système est à bout"

Message par coindeparadis le Mer 27 Mar 2013 - 10:43

Ce déficit est spécifique à la région parisienne ou plus général ? Car je n'ai jamais entendu parler de cela dans ma région d'origine (nord ouest)..

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une directrice d'école de Bobigny : "C'est fini. Le système est à bout"

Message par User5899 le Mer 27 Mar 2013 - 15:08

pompom pompom R G P P pompom pompom Youpi !!!! pompom pompom
pompom pompom R G P P pompom pompom Youpi !!!! pompom pompom
pompom pompom R G P P pompom pompom Youpi !!!! pompom pompom

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une directrice d'école de Bobigny : "C'est fini. Le système est à bout"

Message par auléric le Mer 27 Mar 2013 - 18:05

la Seine Saint-Denis est le "pire" département mais c'est quand même assez vrai dans toute la région parisienne. En essonne non plus il n'y a plus de remplaçants dispos .... Mais en Seine Saint Denis il manquait des remplaçants dès la rentrée , nous on a tenu jusqu'aux vacances de février

auléric
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une directrice d'école de Bobigny : "C'est fini. Le système est à bout"

Message par philann le Mer 27 Mar 2013 - 18:09

@auléric a écrit:la Seine Saint-Denis est le "pire" département mais c'est quand même assez vrai dans toute la région parisienne. En essonne non plus il n'y a plus de remplaçants dispos .... Mais en Seine Saint Denis il manquait des remplaçants dès la rentrée , nous on a tenu jusqu'aux vacances de février

Plus 1! Dans le secondaire, en allemand, si un prof est absent, jusqu'à la fin de l'année il ne sera pas remplacé.
J'ai eu en seconde des élèves qui la moitié de l'année n'avaient pas eu de prof d'allemand en 3ème et dans mon autre collège, même chose...

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une directrice d'école de Bobigny : "C'est fini. Le système est à bout"

Message par auléric le Mer 27 Mar 2013 - 18:13

tiens justement , sur le blog cité , avant donc cette occupation , un message qui explique très bien la situation de bobigny et de la seine saint denis :

http://www.cahiers-pedagogiques.com/blog/servicemaximum/2013/02/11/moins-de-maitres-que-de-classes-ou-quand-la-cerise-ecrase-le-gateau/



@philann : tu es en Essonne ? on a intérêt à bichonner notre prof d'allemand au collège des enfants alors ;-( (et dire que l'an prochain on aura forcément un TZR , car seulement 17h .... le poste fixe saute, je sens que les enfants vont avoir du mal à avoir un prof)

auléric
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une directrice d'école de Bobigny : "C'est fini. Le système est à bout"

Message par adelaideaugusta le Jeu 28 Mar 2013 - 9:35

21déjà a écrit:Ce déficit est spécifique à la région parisienne ou plus général ? Car je n'ai jamais entendu parler de cela dans ma région d'origine (nord ouest)..

J'ai une belle-soeur professeur d'allemand (en Seine-Saint -Denis, mais à la Légion d'honneur) qui donne des cours de soutien à une élève de terminale dans un lycée de banlieue. Elle a allemand première langue : elle a vu deux fois le professeur depuis le début de l'année ! Jamais de remplaçant.
Encore faut-il avoir les moyens de payer un prof deux heures par semaine ! Et les autres ???

Quelle tristesse !!!

adelaideaugusta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une directrice d'école de Bobigny : "C'est fini. Le système est à bout"

Message par philann le Jeu 28 Mar 2013 - 12:27

oui oui je suis dans l'Essonne! Et contractuelle ET depuis deux ans en remplacement à l'année! C'est dire, le manque!

Spoiler:
Même si curieusement certains titulaires sont eux TZR scratch Shocked

Le pire c'est que l'on peut faire les clowns autant que l'on veut, faire des expose, des échanges, des voyages, la situation est tellement critique que ça flingue complètement la discipline! Sad

Quand une mère de trois enfants nous explique en réunion parents-profs que son premier a fait allemand sans soucis, mais que le second n'a pas eu de prof la moitié du temps et que donc le troisième fera Anglais/Espagnol...que répondre??? Neutral
Je ne peux pas dire que je donne fondamentalement tort à cette mère...hélas...

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une directrice d'école de Bobigny : "C'est fini. Le système est à bout"

Message par StephC le Jeu 28 Mar 2013 - 12:28

Je confirme :

"Le ministère de l’éducation nationale communique les chiffres définitifs des intentions de participation à la grève du 28 mars : 4,37% au niveau national."

StephC
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une directrice d'école de Bobigny : "C'est fini. Le système est à bout"

Message par carolette le Jeu 28 Mar 2013 - 12:33

Faire quelque chose, mais quoi ?

Faire grève ? Cela ne change rien, et c'est encore nous qui trinquons en perdant des sous.
Informer les parents de ce qui se trame ? Ce n'est qu'à moitié efficace : beaucoup sont montés au créneau, créant des pétitions, allant aux réunions, informant à leur tour d'autres parents... Ils ne sont pas écoutés non plus, alors que je pensais qu'au contraire leur mécontentement serait un plus...

Si tu as des idées, je pense que nous sommes tous preneurs...

carolette
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une directrice d'école de Bobigny : "C'est fini. Le système est à bout"

Message par StephC le Jeu 28 Mar 2013 - 12:36

sans commentaire

StephC
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une directrice d'école de Bobigny : "C'est fini. Le système est à bout"

Message par carolette le Jeu 28 Mar 2013 - 12:37

Merci, ça fait bien avancer la réflexion...

carolette
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une directrice d'école de Bobigny : "C'est fini. Le système est à bout"

Message par auléric le Jeu 28 Mar 2013 - 13:53

@philann a écrit:oui oui je suis dans l'Essonne! Et contractuelle ET depuis deux ans en remplacement à l'année! C'est dire, le manque!

Spoiler:
Même si curieusement certains titulaires sont eux TZR scratch Shocked

Le pire c'est que l'on peut faire les clowns autant que l'on veut, faire des expose, des échanges, des voyages, la situation est tellement critique que ça flingue complètement la discipline! Sad

Quand une mère de trois enfants nous explique en réunion parents-profs que son premier a fait allemand sans soucis, mais que le second n'a pas eu de prof la moitié du temps et que donc le troisième fera Anglais/Espagnol...que répondre??? Neutral
Je ne peux pas dire que je donne fondamentalement tort à cette mère...hélas...

tu m'étonnes , on a eu beau râler tout ce qu'on a pu en CA, pas moyen d'obtenir la 18ème h qui permettait un poste complet. Ici aussi on a prédit la mort de la section à court terme. Des établissements mieux côtés question fréquentation maintiennent l'option , nous on la rabote et on sait déjà que vu le manque de prof, elle ne sera pourvue qu'en cours d'année et que nous allons dire adieu aux échanges qui étaient le point fort de la section .... No
les parents auront une "bonne" raison de plus de demander une dérogation et fuir un établissement encore mixte socialement pour le moment mais qui tire de plus en plus vers la ZEP

auléric
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une directrice d'école de Bobigny : "C'est fini. Le système est à bout"

Message par henriette le Jeu 28 Mar 2013 - 13:56

En lettres classiques dans mon académie, on a le même problème : il n'y a plus de postes de TZR depuis au moins 5 ans. Donc on ne fait appel qu'à des vacataires ou des retraités, dont le vivier n'est pas non plus intarissable.
Résultat, notre stagiaire LC, dont le stage massé de 2 semaines était tout de même connu depuis la rentrée de septembre, n'a pas été remplacée (ben oui, y'a plus non plus assez d'étudiants ou de candidats au CAPES), et moi qui suis en arrêt depuis deux semaines et demi et pour un semaine encore, je ne suis remplacée (et encore, c'est à l'interne, par une collègue !) que pour le français...
Mais tout va très bien, Madame la Marquise...

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une directrice d'école de Bobigny : "C'est fini. Le système est à bout"

Message par ln le Jeu 28 Mar 2013 - 14:26

Pas simple en effet... J'ai pour exemple ma collègue partie en congé mat (je suis TZR dans un collège) et qui n'a été remplacée que 3 semaines après son départ. 3 semaines seulement, c'est peu par rapport à d'autres, mais c'est déjà bcp trop pour des collégiens, surtout pour ceux qui ont des difficultés ! Que faire ??!!

ln
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Pénurie de remplaçants en Seine-Saint-Denis

Message par Raoul Volfoni le Dim 7 Avr 2013 - 20:00

Le manque de remplaçants en Seine-Saint-Denis vire au drame. Des parents ont investi le bureau d'une directrice d'école de Bobigny. Voici son témoignage.

C'est un coup de téléphone arrivé un peu avant 18 heures à la rédaction du Point. Au bout du fil, d'une voix calme, une femme explique qu'elle occupe le bureau de la directrice de l'école Marie-Curie à Bobigny. Elle s'appelle Nathalie Le Balc'h et elle est déléguée des parents d'élèves de l'école où ses deux filles de 9 et 10 ans sont scolarisées. À Marie-Curie, la maîtresse d'un CM1-CM2 enceinte a été absente cinq semaines en raison de complications. Elle n'a pas été remplacée. Cinq semaines sans école pour les élèves. Puis elle est revenue. Depuis lundi, elle est de nouveau absente, jusqu'à son accouchement... en août.

La suite :
http://www.lepoint.fr/societe/education-j-ai-l-impression-de-vivre-en-territoire-occupe-26-03-2013-1646327_23.php

_________________
"Les jolies filles en savent toujours trop !" (Raoul Volfoni, conseiller officiel de la ministre)

>>Quatre clics par jour pour aider les animaux abandonnés !<<

Raoul Volfoni
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une directrice d'école de Bobigny : "C'est fini. Le système est à bout"

Message par Cath le Dim 7 Avr 2013 - 21:04

Il y a déjà eu un topic, je crois...

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum