L'Arabie Saoudite, un pays émergent (film Wadjda)

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'Arabie Saoudite, un pays émergent (film Wadjda)

Message par Le grincheux le Jeu 28 Mar 2013 - 7:44

@Celadon a écrit:En effet, on se demande à quelle logique cela répond. Mais au fait, avant d'arriver sur le lieu du pèlerinage, à La Mecque, quelle est l'enseigne que l'on trouve sur le côté de la route ?

MacDo, mais elle est fermée depuis longtemps.

(Je suis sérieux, et entre nous, c'est joli, un minaret avec un M dessus Razz ).

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Arabie Saoudite, un pays émergent (film Wadjda)

Message par Celadon le Jeu 28 Mar 2013 - 8:20

Voilà. Tout est dit.
avatar
Celadon
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Arabie Saoudite, un pays émergent (film Wadjda)

Message par Masdar le Lun 6 Mai 2013 - 10:45

Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dite de l'Arabie saoudite sur le plan économique, ce pays a certes beaucoup de retard mais ils se diversifient de plus en plus, investit massivement dans l’éducation et a plan claire, lucide et ambitieux pour l'avenir en terme d’énergie renouvelable, d'industrialisation autre que pétrochimique, de recherche scientifique et autres.

C'est juste que tout ca est encore plutôt récent et n'a pris effet que depuis la 2eme moitié des années 2000.

Masdar
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Arabie Saoudite, un pays émergent (film Wadjda)

Message par Masdar le Lun 6 Mai 2013 - 10:48

Donc oui, c'est un pays en développement, je peux le prouver a l'appui de nombreux article.

Masdar
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Arabie Saoudite, un pays émergent (film Wadjda)

Message par kiwi le Lun 6 Mai 2013 - 11:00

@Masdar a écrit:Donc oui, c'est un pays en développement, je peux le prouver a l'appui de nombreux article.

On parle de pays émergent, pas de PED.
avatar
kiwi
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Arabie Saoudite, un pays émergent (film Wadjda)

Message par Masdar le Lun 6 Mai 2013 - 11:06

Ok, ben, j'affirme que l'Arabie saoudite est un pays émergents sur le plan économique, scientifique et technologique(Tic a tous les niveau + autres système électronique avancé).

Masdar
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Arabie Saoudite, un pays émergent (film Wadjda)

Message par Le grincheux le Lun 6 Mai 2013 - 11:31

@Masdar a écrit:Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dite de l'Arabie saoudite sur le plan économique, ce pays a certes beaucoup de retard mais ils se diversifient de plus en plus, investit massivement dans l’éducation et a plan claire, lucide et ambitieux pour l'avenir en terme d’énergie renouvelable, d'industrialisation autre que pétrochimique, de recherche scientifique et autres.

C'est juste que tout ca est encore plutôt récent et n'a pris effet que depuis la 2eme moitié des années 2000.

Je ne suis pas d'accord. Il n'y a aucun plan concerté de développement à moyen ou long terme. Ce n'est pas parce que gouvernement décide de mettre des moyens un peu partout qu'il cela porte des fruits. Il suffit pour cela de regarder l'université du roi Fadh à Ad Dahran ou l'Institut du Pétrole dans la même ville pour s'en convaincre. La plupart du temps, cet argent est dépensé en pure perte pour faire comme son allié étatsunien. Il s'agit d'un pays archaïque (c'est pour cela qu'Abdallah est le frère de Fadh et que ce n'est pas le fils ou le petit fils qui a pris la tête de l'état, personne n'en voulait) dont le système éducatif est complètement à la ramasse (je pèse mes mots). L'ordre est maintenu au travers de deux systèmes répressifs (essentiellement, je ne vais pas faire dans le détail) : la police et l'armée (assez souvent corrompu ou corruptrice) d'un côté et la milice religieuse de l'autre. En terme d'énergie, l'énergie renouvelable est le cadet de leurs soucis (comme la dépense énergétique en général). L'essort de ces énergies renouvelables (surtout le solaire) est purement opportuniste parce que la consommation électrique du pays est démente (rapportée au nombre d'habitants) et que le réseau électrique est dans un état lamentable.

Bref, le gouvernement navigue à vue pour ne pas s'aliéner la frange non marginale des wahlabites tout en évitant de faire sombrer le pays dans le chaos et en donnant des gages de surveillance des lieux saints de l'islam. C'est la quadrature du cercle assurée.

Du point de vue strictement économique, il suffirait aujourd'hui que l'afflux de pakistanais, de philippins ou d'indiens se tarisse pour que toute l'économie non pétrolière du pays se casse la figure. Quant à l'économie pétrolière, il suffit que les compagnies étrangères ferment les puits.

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/
avatar
Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Arabie Saoudite, un pays émergent (film Wadjda)

Message par Le grincheux le Lun 6 Mai 2013 - 11:32

@Masdar a écrit:Donc oui, c'est un pays en développement, je peux le prouver a l'appui de nombreux article.
Et pour y avoir travaillé (pas dans des villes d'expatriés, dans des villes arabes avec un visa de travail en bonne et due forme), je puis t'affirmer que c'est loin d'être le cas. Alors que fait-on ?

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/
avatar
Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Arabie Saoudite, un pays émergent (film Wadjda)

Message par Masdar le Lun 6 Mai 2013 - 12:44

Je ne suis pas d'accord. Il n'y a aucun plan concerté de développement à moyen ou long terme.

==> Bien surs qu'il y'en a

Tous d'abord le plan national pour le développement
http://www.us-sabc.org/custom/news/details.cfm?id=775#.UYeF7Ur3Eb0

Ensuite le plan nationale pour la science et l'innovation

http://nstip.kacst.edu.sa/NSTIPWCPortal/faces/NSTIPAboutUsDetail?title=NSTIP&_afrLoop=999762015555064&_afrWindowMode=0&_afrWindowId=17kvseb0gj_11#%40%3F_afrWindowId%3D17kvseb0gj_11%26_afrLoop%3D999762015555064%26title%3DNSTIP%26_afrWindowMode%3D0%26_adf.ctrl-state%3D17kvseb0gj_19

Objectif ? combler le fossé entre les résultats de la recherche scientifique et technologique d'un côté et l'entrepreneuriat et le développement économique et industriel de l'autre côté.

Il y'a aussi le "Strategic Priorities for Nanotechnology Program"
http://www.kacst.edu.sa/en/research/Documents/Nanotechnology.pdf

Toute la partie science est organisé par le Kacst

Ainsi que les Vision globale 2020 et 2025

Donc déja sur ce point vous avez tort.


Ce n'est pas parce que gouvernement décide de mettre des moyens un peu partout qu'il cela porte des fruits. Il suffit pour cela de regarder l'université du roi Fadh à Ad Dahran ou l'Institut du Pétrole dans la même ville pour s'en convaincre.

==> C'est vrais tout n'est pas parfait, beaucoup d'université se plaignent même d'un manque de fond, mais on ne peut pas dire que l’investissement n'a pas déjà porté de fruit quand on voit que l'Arabie saoudite a bondi de 14 place en terme de nombre d'article scientifique publié en 3 ans passant de la 51 eme a la 37 position selon les chiffres de thomson reuters.

Et de la 46 eme a la 25 eme position en nombre d'article dans le domaines des nanoscience(toujours de 2009 a 2012).

Vous n'avez qu'a vérifier les chiffres, et le pays n'est qu'au début de sa courbe de croissance d'ici quelque années cela ne m'étonnerais pas qu'il rattrape bon nombre de pays développé qui eux croissent lentement voir décroissent.
http://www.statnano.com/index.php?ctrl=report&action=get_report&code=1367835044184-0-0-72-29-14&id=-1&lang=2

C'est a peu près pareille pour le nombre de brevets technologique principalement déposé a l'Ustpo passant de 22 en 2008 a 170 en 2012.
http://www.uspto.gov/web/offices/ac/ido/oeip/taf/cst_utl.htm

La plupart du temps, cet argent est dépensé en pure perte pour faire comme son allié étatsunien. Il s'agit d'un pays archaïque (c'est pour cela qu'Abdallah est le frère de Fadh et que ce n'est pas le fils ou le petit fils qui a pris la tête de l'état, personne n'en voulait) dont le système éducatif est complètement à la ramasse (je pèse mes mots).

==> Pas glorieux certes, mais de très nombreuses initiative et programmes ont été entrepris pour améliorer le niveau de l'éducation(Ispark, partenariat Intel,...) en plus de l'invessitissement massif(195 milliard de dollars) inclus dans le programme nationale actuel s'étendant de 2010 a 2014.
http://www.us-sabc.org/custom/news/details.cfm?id=775#.UYeF7Ur3Eb0

En terme d'énergie, l'énergie renouvelable est le cadet de leurs soucis (comme la dépense énergétique en général).

===> Tellement le cadet de leur soucis qu'ils prévoient d'installer 50 gigawatts d'energie renouvelable dont 41 dans le solaire d'ici 2030 pour un totale de 109 milliard de dollars.

http://www.energymatters.com.au/index.php?main_page=news_article&article_id=3693

Je rajoute : Saudi Aramco inaugure une centrale solaire photovoltaïque de 3,5 Mégawatt, située à Riyad, considéré comme la plus grande installation photovoltaïque d’Arabie saoudite.

http://www.pv-tech.org/news/phoenix_solar_chosen_by_saudi_aramco_to_build_3.5mw_plant

+ le projet d'éclairage de la Mecque a l’énergie solaire
http://www.arabnews.com/makkah-establish-sr-24-billion-solar-energy-project

+ l'usine de fabrication de panneaux solaire du Kacst
http://www.arabnews.com/saudi-arabia/solar-power-project-gets-iso-certificate

Du point de vue strictement économique, il suffirait aujourd'hui que l'afflux de pakistanais, de philippins ou d'indiens se tarisse pour que toute l'économie non pétrolière du pays se casse la figure. Quant à l'économie pétrolière, il suffit que les compagnies étrangères ferment les puits.

===> Le pays a établis un nouveau plan pour saoudiser les emplois dans bon nombres de secteurs privés, on verra les résultat dans quelque années.

En attendant le nombre de femme a doublé dans le secteur privé
http://www.ameinfo.com/saudi-women-employed-private-sector-337430

Deuxio bien que le pétrole occupe encore une place importante de l'économie du pays, il ne représente actuellement plus que 22% du pib
http://www.zawya.com/story/Saudi_nonoil_sectors_in_focus-ZAWYA20130506064042/

Masdar
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Arabie Saoudite, un pays émergent (film Wadjda)

Message par Olympias le Lun 6 Mai 2013 - 13:03

Cela reste un pays où l'inculture (je ne parle pas de l'alphabétisation...) est massive (la preuve en est le refus de tout ce qui a pu avoir lieu dans la civilisation islamique en dehors du wahhabisme...) ou les femmes sont traitées comme de la m****e, ou les travailleurs étrangers sont dans un état proche de l'esclavage (le Qatar, ce n'est pas mieux). N'y règnent que l'argent et la vulgarité qui accompagne son étalage...Bref, tout le contraire de la civilisation au sens le plus noble du terme !
avatar
Olympias
Devin


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Arabie Saoudite, un pays émergent (film Wadjda)

Message par Masdar le Lun 6 Mai 2013 - 13:13

L' Arabie saoudite est plus contrasté, c'est vrai que d'un coté, il y'a tout ce que tu dis et ce sans exagération, mais de l’autre il y'a aussi une partie beaucoup moins intégriste, beaucoup plus en phase avec le monde.

Vous saviez qu'il y'avais une grosse scène culturel,artistique a Djeddah ?


Dernière édition par Masdar le Lun 6 Mai 2013 - 13:16, édité 1 fois

Masdar
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Arabie Saoudite, un pays émergent (film Wadjda)

Message par Le grincheux le Lun 6 Mai 2013 - 13:15

@Masdar a écrit:Je ne suis pas d'accord. Il n'y a aucun plan concerté de développement à moyen ou long terme.

==> Bien surs qu'il y'en a

Tous d'abord le plan national pour le développement
http://www.us-sabc.org/custom/news/details.cfm?id=775#.UYeF7Ur3Eb0

Ensuite le plan nationale pour la science et l'innovation

http://nstip.kacst.edu.sa/NSTIPWCPortal/faces/NSTIPAboutUsDetail?title=NSTIP&_afrLoop=999762015555064&_afrWindowMode=0&_afrWindowId=17kvseb0gj_11#%40%3F_afrWindowId%3D17kvseb0gj_11%26_afrLoop%3D999762015555064%26title%3DNSTIP%26_afrWindowMode%3D0%26_adf.ctrl-state%3D17kvseb0gj_19
C'est très bien, je l'ai vu en oeuvre. Et c'est entre autre au travers de ce plan que je me suis retrouvé là-bas parce qu'il y avait des problèmes d'infrastructure.

Objectif ? combler le fossé entre les résultats de la recherche scientifique et technologique d'un côté et l'entrepreneuriat et le développement économique et industriel de l'autre côté.
Recherche scientifique ? Il n'y a aucune recherche scientifique en propre dans ce pays. Tout est fait par des saoudiens expatriés en collaboration avec l'université de machin chose et d'une université locale. J'ai assez fréquenté les universités saoudiennes pour savoir très exactement comment elles fonctionnent. Il ne faut pas se leurrer, le niveau de l'université est déplorable car elle ne fonctionne pas au mérite mais en fonction de la classe sociale de l'étudiant. Par ailleurs, lorsque l'étudiant est d'une classe supérieure, on ne peut pas faire autrement que lui donner son diplôme (même si c'est un incompétent notoire). C'est comme ça que je me suis retrouvé à donner des cours de propagation de base au ministre des télécommunications soudien, le Docteur A., qui n'avait même pas le prérequis pour comprendre les équations de Maxwell. Mais il était ministre et me cassait les pieds du matin au soir.

Tout cela pour dire qu'on pourra parler de recherche le jour où l'université saoudienne arrivera à produire des diplômes qui auront un bon niveau, ce qui n'est pas cas actuellement. C'est même pour cela que ceux qui ont réellement des ambitions vont étudier à l'étranger lorsqu'ils le peuvent.

Il y'a aussi le "Strategic Priorities for Nanotechnology Program"
http://www.kacst.edu.sa/en/research/Documents/Nanotechnology.pdf

Toute la partie science est organisé par le Kacst
Et savez-vous seulement qui travaille effectivement sur ce projet ? Je n'ai pas rencontré un seul chercheur dans une université ou un laboratoire saoudien d'origine saoudienne. Ce sont tous des étrangers qui sont corvéables à merci parce qu'ils ont le syndrome du "date of renewal" sur leur visa (validité : 90 jours). L'immense majorité de ces chercheurs sont des indiens musulmans.

Ainsi que les Vision globale 2020 et 2025

Donc déja sur ce point vous avez tort.
Non, vous prétendez que j'ai tort parce que vous avez quelque chose à défendre. J'ai juste une question : avez-vous déjà mis les pieds dans ce pays (avec un visa de travail, hein, pas un visa hadj qui est le seul donné à un étranger qui n'est pas envoyé par un pays arabe) et vécu dans les villes arabes en travaillant dans une université locale ?

Ce n'est pas parce que gouvernement décide de mettre des moyens un peu partout qu'il cela porte des fruits. Il suffit pour cela de regarder l'université du roi Fadh à Ad Dahran ou l'Institut du Pétrole dans la même ville pour s'en convaincre.

==> C'est vrais tout n'est pas parfait, beaucoup d'université se plaignent même d'un manque de fond, mais on ne peut pas dire que l’investissement n'a pas déjà porté de fruit quand on voit que l'Arabie saoudite a bondi de 14 place en terme de nombre d'article scientifique publié en 3 ans passant de la 51 eme a la 37 position selon les chiffres de thomson reuters.
D'un manque de fonds ? Dites-moi que je rêve ! L'université saoudienne a des fonds illimités ou presque (et c'est justement l'un de ses problèmes).

Et de la 46 eme a la 25 eme position en nombre d'article dans le domaines des nanoscience(toujours de 2009 a 2012).
Regardez-bien qui les a écrit. Faites gaffe, vous allez avoir des surprises. L'immense majorité de ces papiers sont des collaborations avec des universités étrangères (le grand jeu avec le MIT, Standford, Paritech...) et ne sont jamais écrits seuls. D'ailleurs, les laboratoires de ces universités ne le permettraient pas. Il n'y a pas les compétences locales.

Vous n'avez qu'a vérifier les chiffres, et le pays n'est qu'au début de sa courbe de croissance d'ici quelque années cela ne m'étonnerais pas qu'il rattrape bon nombre de pays développé qui eux croissent lentement voir décroissent.
Il y a juste un truc qui vous échappe. Les peu de labos de l'université saoudienne sont tenus par des indiens qui ont un fort niveau technique et pas beaucoup de moyens. Ils n'attendent qu'une seule chose, rentrer chez eux. Lorsque le niveau de vie de l'Inde sera suffisant, ils vont quitter l'Arabie Saoudite et il faudra que les saoudiens se mettent à bosser. Ça va leur paraître saumâtre.

http://www.statnano.com/index.php?ctrl=report&action=get_report&code=1367835044184-0-0-72-29-14&id=-1&lang=2

C'est a peu près pareille pour le nombre de brevets technologique principalement déposé a l'Ustpo passant de 22 en 2008 a 170 en 2012.
http://www.uspto.gov/web/offices/ac/ido/oeip/taf/cst_utl.htm
Même remarque : qui donc a bossé pour déposer ces brevets ?

La plupart du temps, cet argent est dépensé en pure perte pour faire comme son allié étatsunien. Il s'agit d'un pays archaïque (c'est pour cela qu'Abdallah est le frère de Fadh et que ce n'est pas le fils ou le petit fils qui a pris la tête de l'état, personne n'en voulait) dont le système éducatif est complètement à la ramasse (je pèse mes mots).

==> Pas glorieux certes, mais de très nombreuses initiative et programmes ont été entrepris pour améliorer le niveau de l'éducation(Ispark, partenariat Intel,...) en plus de l'invessitissement massif(195 milliard de dollars) inclus dans le programme nationale actuel s'étendant de 2010 a 2014.
http://www.us-sabc.org/custom/news/details.cfm?id=775#.UYeF7Ur3Eb0
Il y a du boulot. Et le jeune saoudien ne veut pas bosser. Il faut chaud et le gouvernement lui file à ses 18 ans une rente très intéressante. Pourquoi s'embêter à étudier ? Quant à la moitié de la population féminine, autant ne pas en parler.

En terme d'énergie, l'énergie renouvelable est le cadet de leurs soucis (comme la dépense énergétique en général).

===> Tellement le cadet de leur soucis qu'ils prévoient d'installer 50 gigawatts d'energie renouvelable dont 41 dans le solaire d'ici 2030 pour un totale de 109 milliard de dollars.
C'est effectivement le cadet de leurs soucis. C'est l'arbre pour cacher la forêt parce qu'ils n'arrivent pas à produire assez d'électricité pour subvenir aux besoins du pays. Il faut dire qu'en construisant des buildings en verre au milieu du désert... Le solaire, c'est uniquement pour ne pas consommer leur rente pétrolière lorsque le pétrole deviendra hors de prix. Parce que ce jour-là, on aura quelques problèmes en France, mais chez eux, ce sera la catastrophe. Mais c'est une techno qu'ils ne maîtrisent pas et les installateurs vont rigoler (la poussière de sable met tous les appareils en court-circuit et forme une couche de crépi sur les capteurs).

http://www.energymatters.com.au/index.php?main_page=news_article&article_id=3693

Je rajoute : Saudi Aramco inaugure une centrale solaire photovoltaïque de 3,5 Mégawatt, située à Riyad, considéré comme la plus grande installation photovoltaïque d’Arabie saoudite.

http://www.zawya.com/story/Aramco_launches_largest_PV_plant_in_Saudi_Arabia-ZAWYA20130119050700/

+ le projet d'éclairage de la Mecque a l’énergie solaire
Mouarf... Calculez-moi un peu la surface de panneaux pour éclairer la Mecque durant quatre heures la nuit tombée. Il faut rester un minimum sérieux. À titre d'information, on considère (ErDF) que pour une énergie de 100 Wh consommée par jour (soit 4W), il faut un mètre carré de capteur. Vue la tronche de la ville de la Mecque, je me demande bien comment il vont installer ces fameux panneaux. Et ne me dites pas dans le désert, c'est techniquement impossible sauf à les changer tous les ans.

+ l'usine de fabrication de panneaux solaire du Kacst
http://www.arabnews.com/makkah-establish-sr-24-billion-solar-energy-project

Du point de vue strictement économique, il suffirait aujourd'hui que l'afflux de pakistanais, de philippins ou d'indiens se tarisse pour que toute l'économie non pétrolière du pays se casse la figure. Quant à l'économie pétrolière, il suffit que les compagnies étrangères ferment les puits.

===> Le pays a établis un nouveau plan pour saoudiser les emplois dans bon nombres de secteurs privés, on verra les résultat dans quelque années.
Ils ont décidé de remettre les saoudiens au boulot ? Vaste programme !

En attendant le nombre de femme a doublé dans le secteur privé
http://www.ameinfo.com/saudi-women-employed-private-sector-337430
On me disait la même chose il y a dix ans. Si l'interdiction de travailler à été levée, pratiquement, il est quasiment impossible à une femme de travailler, ne serait-ce que parce qu'elle doitêtre accompagnée d'un garant et qu'elle ne peut conduire. De toute façon, à partir du moment où un pakistanais est un esclave quasiment gratuit, la femme saoudienne a beaucoup de mal à être employée.

Deuxio bien que le pétrole occupe encore une place importante de l'économie du pays, il ne représente actuellement plus que 22% du pib
http://www.zawya.com/story/Saudi_nonoil_sectors_in_focus-ZAWYA20130506064042/
Oui, et ? C'est juste un leurre parce qu'ils ont investi dans un tas de secteurs, mais ce n'est pas pour cela que cette posture sera viable. Contrairement à d'autres pays du golfe persique, ce pays fonctionne par caste (sans en dire le nom). Aujourd'hui, ça tient encore parce qu'il y a la rente pétrolière. Demain, si la rente pétrolière diminue (pétrole vendu par l'état), les profits qui ne viennent plus du pétrole seront des profits privés et la société saoudienne va en pâtir.

Maintenant, je ne continuerai cette discussion que si vous pouvez me convaincre que vous connaissez ce pays (autrement que par un visa hadj). Je puis vous apporter la preuve de tout ce que j'avance (y compris mes très nombreux visas). À vous d'en faire autant.

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/
avatar
Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Arabie Saoudite, un pays émergent (film Wadjda)

Message par Le grincheux le Lun 6 Mai 2013 - 13:17

@Masdar a écrit:L' Arabie saoudite est plus contrasté, c'est vrai que d'un coté, il y'a tout ce que tu dis et ce sans exagération, mais de l’autre il y'a aussi une partie beaucoup moins intégriste, beaucoup plus en phase avec le monde.

Vous saviez qu'il y'avais une grosse scène culturel a Djeddah ?

Ah oui. Mais Djeddah n'est justement pas représentative de l'Arabie Saoudite. Djeddah est une ville avec un statut particulier dû aux très nombreux expatriés qui traînent par là.

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/
avatar
Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Arabie Saoudite, un pays émergent (film Wadjda)

Message par kiwi le Lun 6 Mai 2013 - 13:22

Bon, je pense qu'il faut un rappel clair et net sur les critères dans lesquels rentrent les pays émergents.

1. Un taux de croissance élevé depuis les années 2000 (j'entends par là d'au moins 5%), même si avec la crise, ces taux ont tendance à s'infléchir un peu.

2. Des politiques d'industrialisation, avec des stratégies de remontée de filière.

3. Une politique éducative, afin d'améliorer la formation de la main d'oeuvre (souvent abondante), permettant de développer des industries à haute valeur ajoutée.

4. Des économies extraverties et une insertion diversifiée dans les échanges commerciaux.

5. Une importante ségrégation socio-spatiale entre les habitants du pays.

6. Le développement d'une classe moyenne ; l'amélioration globale des conditions de vie.

7. Le développement du secteur des services.

Bon, voilà ce qui me vient. Peut-on dire que l'Arabie Saoudite répond à ces critères?







avatar
kiwi
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Arabie Saoudite, un pays émergent (film Wadjda)

Message par Le grincheux le Lun 6 Mai 2013 - 13:30

@kiwi a écrit:Bon, je pense qu'il faut un rappel clair et net sur les critères dans lesquels rentrent les pays émergents.

1. Un taux de croissance élevé depuis les années 2000 (j'entends par là d'au moins 5%), même si avec la crise, ces taux ont tendance à s'infléchir un peu.

2. Des politiques d'industrialisation, avec des stratégies de remontée de filière.
Il n'y a pas de politique à long terme, seulement des politiques opportunistes et cette industrialisation est laissé à des expats.

3. Une politique éducative, afin d'améliorer la formation de la main d'oeuvre (souvent abondante), permettant de développer des industries à haute valeur ajoutée.
La politique éducative est bizarre et, même s'il y a quelques tentatives, toujours lacunaire. Il faut appartenir à la bonne classe sociale pour en bénéficier. Il y a presque un système de ségrégation. Typiquement, à l'université du roi Fadh, il y a des chambres d'étudiants en torchis (pour le peuple), des dortoirs (pour la classe moyenne) et des chambres sous la forme d'appartements F3 de 100m2 avec serviteur. On te fait rapidement comprendre quel est ton rang.

4. Des économies extraverties et une insertion diversifiée dans les échanges commerciaux.

5. Une importante ségrégation socio-spatiale entre les habitants du pays.
Pas sûr... Lorsque tu vois une tente bédouine dans le désert avec une Mercédès 500 et un groupe électrogène pour la clim, tu te dis que même les bédouins ont les moyens Razz

6. Le développement d'une classe moyenne ; l'amélioration globale des conditions de vie.
La classe moyenne est très minoritaire (contrairement aux autres pays du golfe).

7. Le développement du secteur des services.
La chose qui frappe, lorsque tu te balades dans une ville saoudienne, c'est que ces services sont quasiment tous tenus par les indiens ou des pakistanais.

Bon, voilà ce qui me vient. Peut-on dire que l'Arabie Saoudite répond à ces critères?

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/
avatar
Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Arabie Saoudite, un pays émergent (film Wadjda)

Message par kiwi le Lun 6 Mai 2013 - 13:39

Je viens de consulter un autre indicateur intéressant : les dépenses de recherche-développement.

Ces dépenses de R&D en Arabie Saoudite sont inférieures à celles de l'Ouganda... C'est dire...


http://data.lesechos.fr/pays-indicateur/arabie-saoudite/depenses-en-recherche-et-developpement-r_d.html
avatar
kiwi
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Arabie Saoudite, un pays émergent (film Wadjda)

Message par Olympias le Lun 6 Mai 2013 - 13:41

Ca confirme bien ce que dit Le Grincheux. Le filleul d'une cousine a vécu là-bas pendant plusieurs années et en dépit de son poste privilégié, il est revenu avec les mêmes analyses.
avatar
Olympias
Devin


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Arabie Saoudite, un pays émergent (film Wadjda)

Message par Le grincheux le Lun 6 Mai 2013 - 13:42

@kiwi a écrit:Je viens de consulter un autre indicateur intéressant : les dépenses de recherche-développement.

Ces dépenses de R&D en Arabie Saoudite sont inférieures à celles de l'Ouganda... C'est dire...


http://data.lesechos.fr/pays-indicateur/arabie-saoudite/depenses-en-recherche-et-developpement-r_d.html

C'est un peu normal. Le peu de recherche qu'ils prétendent faire est financée par d'autres, soit au travers d'industries étrangères, soit au travers de labos étrangers. Personnellement, lorsque j'ai travaillé dans ce paradis, la partie financière était directement gérée par l'UIT-R (anciennement CCIR) et non par le pays lui-même.

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/
avatar
Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Arabie Saoudite, un pays émergent (film Wadjda)

Message par Le grincheux le Lun 6 Mai 2013 - 13:44

@Olympias a écrit:Ca confirme bien ce que dit Le Grincheux. Le filleul d'une cousine a vécu là-bas pendant plusieurs années et en dépit de son poste privilégié, il est revenu avec les mêmes analyses.
Mais moi aussi, j'étais privilégié Twisted Evil J'avais un esclaveboy personnel et un appartement de 100m2 à l'université.

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/
avatar
Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Arabie Saoudite, un pays émergent (film Wadjda)

Message par Masdar le Lun 6 Mai 2013 - 13:50

@kiwi a écrit: Je viens de consulter un autre indicateur intéressant : les dépenses de recherche-développement.

Ces dépenses de R&D en Arabie Saoudite sont inférieures à celles de l'Ouganda... C'est dire...


http://data.lesechos.fr/pays-indicateur/arabie-saoudite/depenses-en-recherche-et-developpement-r_d.html

Votre indicateur n'est pas jour en 2012 l'Arabie saoudite investissais en 0,7% de son pib

http://www.arabnews.com/saudi-arabia/low-funding-restricts-scientific-research

Masdar
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Arabie Saoudite, un pays émergent (film Wadjda)

Message par kiwi le Lun 6 Mai 2013 - 13:52

@Masdar a écrit:
@kiwi a écrit: Je viens de consulter un autre indicateur intéressant : les dépenses de recherche-développement.

Ces dépenses de R&D en Arabie Saoudite sont inférieures à celles de l'Ouganda... C'est dire...


http://data.lesechos.fr/pays-indicateur/arabie-saoudite/depenses-en-recherche-et-developpement-r_d.html

Votre indicateur n'est pas jour en 2012 l'Arabie saoudite investissais en 0,7% de son pib

http://www.arabnews.com/saudi-arabia/low-funding-restricts-scientific-research

C'est tout de même les Echos, avec pour source les stats de la BM.

avatar
kiwi
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Arabie Saoudite, un pays émergent (film Wadjda)

Message par Le grincheux le Lun 6 Mai 2013 - 13:54

@Masdar a écrit:
@kiwi a écrit: Je viens de consulter un autre indicateur intéressant : les dépenses de recherche-développement.

Ces dépenses de R&D en Arabie Saoudite sont inférieures à celles de l'Ouganda... C'est dire...


http://data.lesechos.fr/pays-indicateur/arabie-saoudite/depenses-en-recherche-et-developpement-r_d.html

Votre indicateur n'est pas jour en 2012 l'Arabie saoudite investissais en 0,7% de son pib

http://www.arabnews.com/saudi-arabia/low-funding-restricts-scientific-research
C'est bizarre, connaissant la façon dont le Moyen-Orient traite l'information, j'ai beaucoup plus confiance en un chiffre de la banque mondiale qu'en celui qui vient de votre site.

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/
avatar
Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Arabie Saoudite, un pays émergent (film Wadjda)

Message par Le grincheux le Lun 6 Mai 2013 - 13:55

@kiwi a écrit:
@Masdar a écrit:
@kiwi a écrit: Je viens de consulter un autre indicateur intéressant : les dépenses de recherche-développement.

Ces dépenses de R&D en Arabie Saoudite sont inférieures à celles de l'Ouganda... C'est dire...


http://data.lesechos.fr/pays-indicateur/arabie-saoudite/depenses-en-recherche-et-developpement-r_d.html

Votre indicateur n'est pas jour en 2012 l'Arabie saoudite investissais en 0,7% de son pib

http://www.arabnews.com/saudi-arabia/low-funding-restricts-scientific-research

C'est tout de même les Echos, avec pour source les stats de la BM.


Non, c'est une conspiration de fieffés anti-saoudiens secondaires. diable

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/
avatar
Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Arabie Saoudite, un pays émergent (film Wadjda)

Message par kiwi le Lun 6 Mai 2013 - 13:59

@Le grincheux a écrit:
@Masdar a écrit:
@kiwi a écrit: Je viens de consulter un autre indicateur intéressant : les dépenses de recherche-développement.

Ces dépenses de R&D en Arabie Saoudite sont inférieures à celles de l'Ouganda... C'est dire...


http://data.lesechos.fr/pays-indicateur/arabie-saoudite/depenses-en-recherche-et-developpement-r_d.html

Votre indicateur n'est pas jour en 2012 l'Arabie saoudite investissais en 0,7% de son pib

http://www.arabnews.com/saudi-arabia/low-funding-restricts-scientific-research
C'est bizarre, connaissant la façon dont le Moyen-Orient traite l'information, j'ai beaucoup plus confiance en un chiffre de la banque mondiale qu'en celui qui vient de votre site.

Tu m'étonnes... Toutefois, les stats de la BM datent d'il y a 3-4ans.

Enfin tout de même, 0.7% du PIB, ça casse pas des briques hein.
avatar
kiwi
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Arabie Saoudite, un pays émergent (film Wadjda)

Message par Masdar le Lun 6 Mai 2013 - 14:02

C'est très bien, je l'ai vu en oeuvre. Et c'est entre autre au travers de ce plan que je me suis retrouvé là-bas parce qu'il y avait des problèmes d'infrastructure.

==> Comme je l'ai dit ce pays a beaucoup de retard, notamment dans le domaine du savoir faire mais le pays tente de redresser la barre en effectuant a tout les niveau du transfert d'expertise, l'Arabie saoudite n'est pas immobile, elle évolue et tente de se transformer (a nouveau) depuis récemment.


Recherche scientifique ? Il n'y a aucune recherche scientifique en propre dans ce pays. Tout est fait par des saoudiens expatriés en collaboration avec l'université de machin chose et d'une université locale. J'ai assez fréquenté les universités saoudiennes pour savoir très exactement comment elles fonctionnent.

Et vous les avez visiter quand ? en 6 ans beaucoup de chose devraient avoir changer.

Il ne faut pas se leurrer, le niveau de l'université est déplorable car elle ne fonctionne pas au mérite mais en fonction de la classe sociale de l'étudiant. Par ailleurs, lorsque l'étudiant est d'une classe supérieure, on ne peut pas faire autrement que lui donner son diplôme (même si c'est un incompétent notoire). C'est comme ça que je me suis retrouvé à donner des cours de propagation de base au ministre des télécommunications soudien, le Docteur A., qui n'avait même pas le prérequis pour comprendre les équations de Maxwell. Mais il était ministre et me cassait les pieds du matin au soir.

==> Donc des "étudiants" de l'ancien systeme d'enseignement, celuic-ci entrain de changer et progresser lentement mais surement(a l'aide de tout un tas de mesure fastidieuse a énuméré)

Tout cela pour dire qu'on pourra parler de recherche le jour où l'université saoudienne arrivera à produire des diplômes qui auront un bon niveau, ce qui n'est pas cas actuellement. C'est même pour cela que ceux qui ont réellement des ambitions vont étudier à l'étranger lorsqu'ils le peuvent.


==> L'Arabie saoudite a 3 université dans le top 100 asia 2012-2013, avec en plus l'investissement massif dans l'éducation supérieure, on peut dire que l'Arabie saoudite progresse.

"Il y'a aussi le "Strategic Priorities for Nanotechnology Program"
http://www.kacst.edu.sa/en/research/Documents/Nanotechnology.pdf"

Toute la partie science est organisé par le Kacst
Et savez-vous seulement qui travaille effectivement sur ce projet ?

Il ne s'agit pas d'un projet mais d'un programme, qui doit logiquement s'étendre a toute les universités et centres de recherche du pays.

Je n'ai pas rencontré un seul chercheur dans une université ou un laboratoire saoudien d'origine saoudienne. Ce sont tous des étrangers qui sont corvéables à merci parce qu'ils ont le syndrome du "date of renewal" sur leur visa (validité : 90 jours). L'immense majorité de ces chercheurs sont des indiens musulmans.

==> C'est bien facile de balayer de la main la recherche scientifique saoudienne en prétextant qu'elle composé a 90 d'expatrier sans donner de chiffres....


"Non, vous prétendez que j'ai tort parce que vous avez quelque chose à défendre."

Non, je prétend que vous avez tort parce que vous affirmer que l'Arabie saoudite n'a pas de plan de développement "concerté" pour le moyen et longterme.


D'un manque de fonds ? Dites-moi que je rêve ! L'université saoudienne a des fonds illimités ou presque (et c'est justement l'un de ses problèmes).

===> Pour 3,4 grande université peut etre mais pour le reste http://www.arabnews.com/saudi-arabia/low-funding-restricts-scientific-research

Regardez-bien qui les a écrit. Faites gaffe, vous allez avoir des surprises. L'immense majorité de ces papiers sont des collaborations avec des universités étrangères (le grand jeu avec le MIT, Standford, Paritech...) et ne sont jamais écrits seuls. D'ailleurs, les laboratoires de ces universités ne le permettraient pas. Il n'y a pas les compétences locales.

==> Au contraire la coopération a un niveau internationale conforte le niveau de l'équipe saoudienne vis a vis de celle des plus grandes université du monde, et c'est un gage de qualité concernant le niveau de la recherche scientifique.

Tous le reste n'est que répétition sans preuve et sarcasme, et la fin de la rente pétroliere, c'est pas pour tout de suite, l'arabie saoudite a encore du temps pour sa transition économique.

Masdar
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Arabie Saoudite, un pays émergent (film Wadjda)

Message par Le grincheux le Lun 6 Mai 2013 - 14:03

@kiwi a écrit:
@Le grincheux a écrit:
@Masdar a écrit:
@kiwi a écrit: Je viens de consulter un autre indicateur intéressant : les dépenses de recherche-développement.

Ces dépenses de R&D en Arabie Saoudite sont inférieures à celles de l'Ouganda... C'est dire...


http://data.lesechos.fr/pays-indicateur/arabie-saoudite/depenses-en-recherche-et-developpement-r_d.html

Votre indicateur n'est pas jour en 2012 l'Arabie saoudite investissais en 0,7% de son pib

http://www.arabnews.com/saudi-arabia/low-funding-restricts-scientific-research
C'est bizarre, connaissant la façon dont le Moyen-Orient traite l'information, j'ai beaucoup plus confiance en un chiffre de la banque mondiale qu'en celui qui vient de votre site.

Tu m'étonnes... Toutefois, les stats de la BM datent d'il y a 3-4ans.

Enfin tout de même, 0.7% du PIB, ça casse pas des briques hein.

Ce sont donc des chiffres récents. Je ne vois pas comment avoir des chiffres justes plus à jour vue la façon dont les programmes de recherche sont financés. Il faut les consolider et ça prend du temps. Un chiffre de 2012 serait dans ce cas tout aussi fiable que la boule de cristal de Madame Soleil.

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/
avatar
Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum