Maquettes de la réforme du capes dans les cartons : l'adieu aux disciplines

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Maquettes de la réforme du capes dans les cartons : l'adieu aux disciplines

Message par invitéW le Mer 3 Avr 2013 - 12:04

@thrasybule a écrit:A part ça, Apices juris, il est de bon ton de se présenter sur un forum avant d'entrer ex abrupto dans une discussion.
Oui, d'autant plus quand on vient sur un forum réservé aux enseignants avec une première intervention qui commence par :
@Apices Juris a écrit: Je ne suis pas prof, mais ...



invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maquettes de la réforme du capes dans les cartons : l'adieu aux disciplines

Message par Marcel Khrouchtchev le Mer 3 Avr 2013 - 12:56

@Apices Juris a écrit:Je ne suis pas prof

Pas besoin de le dire:

@Apices Juris a écrit:ils espéraient y trouver des méthodes pédagogiques, comment préparer un cours et comment l'enseigner ; ils en sont sortis profondément déçus et frustrés de n'avoir fait que répéter le disciplinaire qu'ils connaissaient déjà largement et qu'ils auraient pu préparer tout seuls comme des grands à partir des manuels et des programmes.

Si tu trouves que l'IUFM fait trop de disciplinaire, c'est qu'effectivement tu n'es pas prof et/ou que les gens que tu connais n'étaient eux-mêmes pas très calés en disciplinaire si l'IUFM leur a semblé être autre chose que la courroie de transmission du pédagogisme dominant.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maquettes de la réforme du capes dans les cartons : l'adieu aux disciplines

Message par Lefteris le Mer 3 Avr 2013 - 13:20

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Apices Juris a écrit:Je ne suis pas prof

Pas besoin de le dire:

@Apices Juris a écrit:ils espéraient y trouver des méthodes pédagogiques, comment préparer un cours et comment l'enseigner ; ils en sont sortis profondément déçus et frustrés de n'avoir fait que répéter le disciplinaire qu'ils connaissaient déjà largement et qu'ils auraient pu préparer tout seuls comme des grands à partir des manuels et des programmes.

Si tu trouves que l'IUFM fait trop de disciplinaire, c'est qu'effectivement tu n'es pas prof et/ou que les gens que tu connais n'étaient eux-mêmes pas très calés en disciplinaire si l'IUFM leur a semblé être autre chose que la courroie de transmission du pédagogisme dominant.

Je n'ai jamais vu à l'IUFM ne serait-ce que des modèles de séquence , de séances, sur un point précis, sur la manière de faire . Que des généralités, des injonctions globales (activité, mise en groupe bordélisante, Tice, babla...) des conférences interminables à dormir debout ("docimologie" , "qu'est-ce qu'un ado ? .." ) . Les seules séquences sont celles qui circulaient, qui s'échangeaient entre stagiaires, que les tuteurs communiquaient, qu'on trouvait sur la toile.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maquettes de la réforme du capes dans les cartons : l'adieu aux disciplines

Message par ysabel le Mer 3 Avr 2013 - 13:35

@Apices Juris a écrit: Je ne suis pas prof, mais j'ai pu entendre les mêmes critiques formulées par mes frère, soeur et copains de fac passés par l'IUFM (4 IUFM différents): ils espéraient y trouver des méthodes pédagogiques, comment préparer un cours et comment l'enseigner ; ils en sont sortis profondément déçus et frustrés de n'avoir fait que répéter le disciplinaire qu'ils connaissaient déjà largement et qu'ils auraient pu préparer tout seuls comme des grands à partir des manuels et des programmes.


du disciplinaire à l'IUFM mdr

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maquettes de la réforme du capes dans les cartons : l'adieu aux disciplines

Message par ysabel le Mer 3 Avr 2013 - 13:37

@Apices Juris a écrit:
Sauf à considérer que la licence et le master ne valent rien, sauf à imaginer un enseignant qui ne connaît pas le programme et ne prépare pas ses cours, je doute que les futurs enseignants soient moins capables que les actuels de maîtriser suffisamment le savoir de leur discipline pour intéresser un collégien ou un lycéen. Comme je l'écris ci-dessus, je n'ai jamais croisé de prof qui me donne l'impression de ne pas maîtriser sa discipline.


comme on distribue la licence de la même manière que le bac et que les licences sont de moins en moins pointues, effectivement un bac+3 ou bac+5 aujourd'hui Evil or Very Mad mes amis en fac s'en arrachent les cheveux d'ailleurs...

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maquettes de la réforme du capes dans les cartons : l'adieu aux disciplines

Message par barèges le Mer 3 Avr 2013 - 13:39

@ysabel a écrit:
@Apices Juris a écrit:
Sauf à considérer que la licence et le master ne valent rien, sauf à imaginer un enseignant qui ne connaît pas le programme et ne prépare pas ses cours, je doute que les futurs enseignants soient moins capables que les actuels de maîtriser suffisamment le savoir de leur discipline pour intéresser un collégien ou un lycéen. Comme je l'écris ci-dessus, je n'ai jamais croisé de prof qui me donne l'impression de ne pas maîtriser sa discipline.


comme on distribue la licence de la même manière que le bac et que les licences sont de moins en moins pointues, effectivement un bac+3 ou bac+5 aujourd'hui Evil or Very Mad mes amis en fac s'en arrachent les cheveux d'ailleurs...

Attends deux ou trois ans...

barèges
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maquettes de la réforme du capes dans les cartons : l'adieu aux disciplines

Message par olive-in-oil le Mer 3 Avr 2013 - 13:45

@barèges a écrit:
@ysabel a écrit:
@Apices Juris a écrit:
Sauf à considérer que la licence et le master ne valent rien, sauf à imaginer un enseignant qui ne connaît pas le programme et ne prépare pas ses cours, je doute que les futurs enseignants soient moins capables que les actuels de maîtriser suffisamment le savoir de leur discipline pour intéresser un collégien ou un lycéen. Comme je l'écris ci-dessus, je n'ai jamais croisé de prof qui me donne l'impression de ne pas maîtriser sa discipline.


comme on distribue la licence de la même manière que le bac et que les licences sont de moins en moins pointues, effectivement un bac+3 ou bac+5 aujourd'hui Evil or Very Mad mes amis en fac s'en arrachent les cheveux d'ailleurs...

Attends deux ou trois ans...

+1

Mon meilleur ami est jury au capes... il est catastrophé par le niveau de recrutement.
J'ai pas mal de copains qui ont été tuteurs ces dernières années... ils sont catastrophés par le niveau des stagiaires.

No

olive-in-oil
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maquettes de la réforme du capes dans les cartons : l'adieu aux disciplines

Message par olive-in-oil le Mer 3 Avr 2013 - 13:46

@ysabel a écrit:
@Apices Juris a écrit: Je ne suis pas prof, mais j'ai pu entendre les mêmes critiques formulées par mes frère, soeur et copains de fac passés par l'IUFM (4 IUFM différents): ils espéraient y trouver des méthodes pédagogiques, comment préparer un cours et comment l'enseigner ; ils en sont sortis profondément déçus et frustrés de n'avoir fait que répéter le disciplinaire qu'ils connaissaient déjà largement et qu'ils auraient pu préparer tout seuls comme des grands à partir des manuels et des programmes.


du disciplinaire à l'IUFM mdr

Personnellement, c'est ma tutrice qui m'a appris à "fabriquer" mes séquences.

olive-in-oil
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maquettes de la réforme du capes dans les cartons : l'adieu aux disciplines

Message par Isidoria le Mer 3 Avr 2013 - 14:08

Pour ma part, j'ai eu du disciplinaire à l'IUFM...
Je me souviens d'un jour, un cours sur la méthode du "dossier" où le prof qui trouvait qu'il n'y avait rien à dire sur le sujet, après nous avoir distribué les textes réglementaires, nous a fait un cours sur le chant du monde de Giono.
Après un moment de surprise nous avions tous bu ses paroles et étions sortis enchantés tandis que les autres groupes étaient sortis atterrés...
Et c'était comme ça dans toutes les "matières" ou presque. Malheureusement l'équipe en question a arrêté ses fonctions après mon passage.
Je garde de bons souvenirs de l'IUFM, j'en suis ressortie avec séquences, supports, listes de lectures et réflexions. Mais j'ai un peu l'impression d'être une exception.


Dernière édition par Sev2p1 le Mer 3 Avr 2013 - 20:47, édité 1 fois

Isidoria
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maquettes de la réforme du capes dans les cartons : l'adieu aux disciplines

Message par Apices Juris le Mer 3 Avr 2013 - 15:54

@Marcel Khrouchtchev a écrit:Si tu trouves que l'IUFM fait trop de disciplinaire, c'est qu'effectivement tu n'es pas prof et/ou que les gens que tu connais n'étaient eux-mêmes pas très calés en disciplinaire si l'IUFM leur a semblé être autre chose que la courroie de transmission du pédagogisme dominant.
"Je" ne "trouve" rien : je n'exprimais pas mon avis, je rapportais simplement ce que mon entourage, devenu prof depuis, en a dit à l'époque. Mais si j'en crois les commentaires de Sev2p1, olive-in-oil et Lefteris, mon entourage n'a pas été le seul à y trouver du disciplinaire et à ne pas trouver à l'IUFM le didactique qu'il espérait y trouver (sauf comme le dit Lefteris, ce qui s'échangeait entre élèves).

Je vois que d'un IUFM à l'autre, les expériences ont été très contrastées. Wink

Apices Juris
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maquettes de la réforme du capes dans les cartons : l'adieu aux disciplines

Message par InvitéeSS le Mer 3 Avr 2013 - 16:10

@Apices Juris a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:Si tu trouves que l'IUFM fait trop de disciplinaire, c'est qu'effectivement tu n'es pas prof et/ou que les gens que tu connais n'étaient eux-mêmes pas très calés en disciplinaire si l'IUFM leur a semblé être autre chose que la courroie de transmission du pédagogisme dominant.
"Je" ne "trouve" rien : je n'exprimais pas mon avis, je rapportais simplement ce que mon entourage, devenu prof depuis, en a dit à l'époque. Mais si j'en crois les commentaires de Sev2p1, olive-in-oil et Lefteris, mon entourage n'a pas été le seul à y trouver du disciplinaire et à ne pas trouver à l'IUFM le didactique qu'il espérait y trouver (sauf comme le dit Lefteris, ce qui s'échangeait entre élèves).

Je vois que d'un IUFM à l'autre, les expériences ont été très contrastées. Wink

Tu ferais mieux de relire ce que dit Lefteris justement. Je comprends l'exact contraire de toi !

InvitéeSS
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maquettes de la réforme du capes dans les cartons : l'adieu aux disciplines

Message par yogi le Mer 3 Avr 2013 - 16:13

@Lefteris a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Apices Juris a écrit:Je ne suis pas prof

Pas besoin de le dire:

@Apices Juris a écrit:ils espéraient y trouver des méthodes pédagogiques, comment préparer un cours et comment l'enseigner ; ils en sont sortis profondément déçus et frustrés de n'avoir fait que répéter le disciplinaire qu'ils connaissaient déjà largement et qu'ils auraient pu préparer tout seuls comme des grands à partir des manuels et des programmes.

Si tu trouves que l'IUFM fait trop de disciplinaire, c'est qu'effectivement tu n'es pas prof et/ou que les gens que tu connais n'étaient eux-mêmes pas très calés en disciplinaire si l'IUFM leur a semblé être autre chose que la courroie de transmission du pédagogisme dominant.

Je n'ai jamais vu à l'IUFM ne serait-ce que des modèles de séquence , de séances, sur un point précis, sur la manière de faire . Que des généralités, des injonctions globales (activité, mise en groupe bordélisante, Tice, babla...) des conférences interminables à dormir debout ("docimologie" , "qu'est-ce qu'un ado ? .." ) . Les seules séquences sont celles qui circulaient, qui s'échangeaient entre stagiaires, que les tuteurs communiquaient, qu'on trouvait sur la toile.

Absolument d'accord Lefteris.

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maquettes de la réforme du capes dans les cartons : l'adieu aux disciplines

Message par Apices Juris le Mer 3 Avr 2013 - 16:17

supersoso a écrit:Tu ferais mieux de relire ce que dit Lefteris justement. Je comprends l'exact contraire de toi !
J'ai sans doute eu tort de globaliser les trois posteurs qui n'ont pas tous dit tout à fait la même chose, mais concernant Leferetis, il a dit : « Je n'ai jamais vu à l'IUFM ne serait-ce que des modèles de séquence , de séances, sur un point précis, sur la manière de faire ». C'est bien ce que mon entourage disait aussi, à savoir pas d'explication concrète sur comment on prépare un cours puis comment on enseigne en classe. Pour trouver cela, les élèves de l'IUFM devaient se débrouiller entre eux.

_________________
Apices juris non sunt jura.

Apices Juris
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maquettes de la réforme du capes dans les cartons : l'adieu aux disciplines

Message par InvitéeSS le Mer 3 Avr 2013 - 16:21

@Apices Juris a écrit:
supersoso a écrit:Tu ferais mieux de relire ce que dit Lefteris justement. Je comprends l'exact contraire de toi !
J'ai sans doute eu tort de globaliser les trois posteurs qui n'ont pas tous dit tout à fait la même chose, mais concernant Leferetis, il a dit : « Je n'ai jamais vu à l'IUFM ne serait-ce que des modèles de séquence , de séances, sur un point précis, sur la manière de faire ». C'est bien ce que mon entourage disait aussi, à savoir pas d'explication concrète sur comment on prépare un cours puis comment on enseigne en classe. Pour trouver cela, les élèves de l'IUFM devaient se débrouiller entre eux.

Lis la suite : "Que des généralités, des injonctions globales (activité, mise en groupe bordélisante, Tice, babla...) des conférences interminables à dormir debout ("docimologie" , "qu'est-ce qu'un ado ? .." )"
Ça n'est certainement pas du disciplinaire ça !

InvitéeSS
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maquettes de la réforme du capes dans les cartons : l'adieu aux disciplines

Message par Hermione0908 le Mer 3 Avr 2013 - 16:21

@olive-in-oil a écrit:
@ysabel a écrit:
@Apices Juris a écrit: Je ne suis pas prof, mais j'ai pu entendre les mêmes critiques formulées par mes frère, soeur et copains de fac passés par l'IUFM (4 IUFM différents): ils espéraient y trouver des méthodes pédagogiques, comment préparer un cours et comment l'enseigner ; ils en sont sortis profondément déçus et frustrés de n'avoir fait que répéter le disciplinaire qu'ils connaissaient déjà largement et qu'ils auraient pu préparer tout seuls comme des grands à partir des manuels et des programmes.


du disciplinaire à l'IUFM mdr

Personnellement, c'est ma tutrice qui m'a appris à "fabriquer" mes séquences.

Comme toi Olive, c'est ma tutrice qui m'a montré comment marchait une séquence, qui m'a donné des pistes pour les travailler, et qui recadrait quand ça n'allait pas. A l'IUFM, j'ai surtout eu des tas de travaux de groupe qui ne menaient à rien. Un seul formateur nous donnait un peu de concret. Comme l'a dit je ne sais plus qui (pardon pour l'oubli) un peu plus haut, quand on demandait du concret, on n'obtenait rien.
Sans oublier les merveilleuses séances d'alcooliques anonymes profs anonymes analyse des pratiques professionnelles. Brasser du vent pendant 3h, c'était bien beau. Avec toujours la même rengaine : Machin racontait une situation de classe, on devait étudier comment Machin avait réagi, on devait dire comment on aurait réagi et... C'est tout. Rien de plus. Aucune piste.
J'ai appris la pédagogie et la gestion de classe sur le tas, en étant confrontée à des situations et en devant les gérer, avec tout ce que cela comporte d'erreurs, forcément. J'ai appris en fréquentant Neo, en discutant avec mes collègues, en étant TZR et en me frottant à des tas de publics différents. Pas à l'IUFM.
Et quand je vois ce que devient le disciplinaire dans le concours, ça me donne des sueurs froides quant aux collègues qui vont débarquer dans quelques temps, et pourtant, croyez-bien que je ne me considère pas comme un puits d'érudition.

_________________
Pour accéder à la rubrique "privé accessible sur demande" (partie loisirs + questions professionnelles très personnelles) , il faut intégrer un des deux groupes "Loisirs" ci-dessous :
Pour les pseudos entre A et M: http://www.neoprofs.org/g15-groupe-loisirs
Pour les pseudos entre N et Z, ou qui commencent par autre chose qu'une lettre: http://www.neoprofs.org/g16-groupe-loisirs_

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maquettes de la réforme du capes dans les cartons : l'adieu aux disciplines

Message par Apices Juris le Mer 3 Avr 2013 - 16:27

supersoso a écrit:Lis la suite : "Que des généralités, des injonctions globales (activité, mise en groupe bordélisante, Tice, babla...) des conférences interminables à dormir debout ("docimologie" , "qu'est-ce qu'un ado ? .." )"
Ça n'est certainement pas du disciplinaire ça !
Oui, c'est pour cela que je viens d'écrire que « j'ai sans doute eu tort de globaliser les trois posteurs qui n'ont pas tous dit tout à fait la même chose ». Ainsi, je cite aussi Sev2p1 qui dit pourtant qu'il a eu du didactique. Mais il a aussi eu du disciplinaire, ce qui répond à Marcel Khrouchtchev qui semblait ne pas le croire possible.

Bref, cela confirme que la situation des IUFM est très contrastée.

Et l'impression générale qui me semble en ressortir est quand même que les IUFM ont globalement échoué à apprendre aux enseignants à enseigner. La réforme de la mastérisation des concours n'a fait qu'empirer les choses. C'est pourquoi il ne me paraît pas illégitime que la nouvelle réforme tente de mettre au contraire l'accent sur "l'apprendre à enseigner". Je ne voulais rien dire d'autre.


Dernière édition par Apices Juris le Mer 3 Avr 2013 - 16:38, édité 1 fois

_________________
Apices juris non sunt jura.

Apices Juris
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maquettes de la réforme du capes dans les cartons : l'adieu aux disciplines

Message par Hermione0908 le Mer 3 Avr 2013 - 16:35

En revanche, ce que tu pourrais faire, c'est aller te présenter dans la partie du forum consacrée à cela, comme te l'a déjà demandé Will.

Ça se trouve ici http://www.neoprofs.org/f26-votre-presentation

_________________
Pour accéder à la rubrique "privé accessible sur demande" (partie loisirs + questions professionnelles très personnelles) , il faut intégrer un des deux groupes "Loisirs" ci-dessous :
Pour les pseudos entre A et M: http://www.neoprofs.org/g15-groupe-loisirs
Pour les pseudos entre N et Z, ou qui commencent par autre chose qu'une lettre: http://www.neoprofs.org/g16-groupe-loisirs_

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maquettes de la réforme du capes dans les cartons : l'adieu aux disciplines

Message par Lefteris le Mer 3 Avr 2013 - 16:41

supersoso a écrit:
@Apices Juris a écrit:
supersoso a écrit:Tu ferais mieux de relire ce que dit Lefteris justement. Je comprends l'exact contraire de toi !
J'ai sans doute eu tort de globaliser les trois posteurs qui n'ont pas tous dit tout à fait la même chose, mais concernant Leferetis, il a dit : « Je n'ai jamais vu à l'IUFM ne serait-ce que des modèles de séquence , de séances, sur un point précis, sur la manière de faire ». C'est bien ce que mon entourage disait aussi, à savoir pas d'explication concrète sur comment on prépare un cours puis comment on enseigne en classe. Pour trouver cela, les élèves de l'IUFM devaient se débrouiller entre eux.

Lis la suite : "Que des généralités, des injonctions globales (activité, mise en groupe bordélisante, Tice, babla...) des conférences interminables à dormir debout ("docimologie" , "qu'est-ce qu'un ado ? .." )"
Ça n'est certainement pas du disciplinaire ça !
Exact : outre ce fatras logorrhéique , je n'ai pratiquement jamais entendu parler de mes matières pour contrebalancer , j'ai même entendu que "les disciplines n'étaient pas très importantes". Ce qui m'a braqué définitivement , et je n'étais pas le seul. J'ai par exemple eu des cours "comment enseigner la grammaire" (dont d'ailleurs après quelques brain storming en groupe bien entendu et restitution , il ne ressort rien) mais rien sur ce qu'était la grammaire, même pas un résumé des injonctions du programme. Je me suis aussi fait fusiller verbalement parce que j'ai osé dire qu'il n'y avait pas assez d'heures de français, que quatre heures pur des élèves faibles, ça ne suffisait pas. On m'a rétorqué que tout était dans la méthode...
Et encore je n'ai pas tout en tête , mais une bonne partie des poncifs idiots de l'idéologie pédagogiste ont été servis.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maquettes de la réforme du capes dans les cartons : l'adieu aux disciplines

Message par Hérodoute le Mer 3 Avr 2013 - 17:18

Je me souviens de la phrase d'introduction de notre formateur lors de la 1ere journée d'IUFM à Aix (1ere année d'IUFM) : "Vous ne serez pas des profs mais des éducateurs" => Bonjour l'ambiance !!!

Sinon, à l'IUFM de Nice (2e année d'IUFM => j'ai eu une vie compliquée je sais lol)), avec les copains on notait les néologismes créés par certains formateurs (et qui d'ailleurs n'enseignaient plus depuis plus de 10 ans...) : on a rempli une feuille complète en moins d'un mois.

Des soit-disant formateurs (= parfois des bras cassés de l'Education Nationale qui ne tenaient plus devant une classe d'enfants) nous lisaient les programmes par niveau ou s'amusaient à casser les stagiaires qui présentaient une séquence devant tout le groupe ! Du coup, lorsqu'une formatrice qui jouait à cela (et proche de la dépression sûrement) a voulu nous faire une démonstration d'une leçon de géo sur les villes marocaines... on lui a fait pareil !!! (si si !! Je sais, c'est sadique mais bon...un pur moment de bonheur) => Faut dire que nous avions parmi nous un collègue géographe ayant grandi au Maroc et spécialisé dans l"urbanisme alors... => la formatrice s'est mise à pleurer (J'vous jure !!!) face à nos remarques qui pourtant reprenaient celles qu'elle nous faisait habituellement...

On a eu notre première séance consacrée à la création d'une séquence et d'un cours en ... octobre (on était rentré en 2e année d'IUFM fin aoüt...).

Et le mini-mémoire à rendre, vous vous en souvenez ? Quand je pense que je l'ai fait le plus sérieusement du monde...

Heureusement, j'ai croisé des gens formidables dans les IUFM comme mon prof référent (que je vénère encore), les copains stagiaires, mais aussi... les secrétaires, les gens qui servaient le manger le midi pour pas cher, la "jolie" documentaliste (quand on se retrouve en 2e année d'IUFM loin des siens et sans personne que vous connaissez... même la documentaliste de plus de 25 ans que vous et avec de grosses lunettes, vous la trouvez jolie !!).
Enfin voilà, c'était bien l'IUFM...
Sinon, on pourrait pas proposer au gouvernement de mettre les formateurs d'IUFM 18 h par semaine devant des ados, non ? Des pseudos-pédagos déconnectés du monde devant des élèves toute la semaine... Comme je suis cruel...

Hérodoute
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maquettes de la réforme du capes dans les cartons : l'adieu aux disciplines

Message par Morgared le Mer 3 Avr 2013 - 17:21

@Lefteris a écrit: J'ai par exemple eu des cours "comment enseigner la grammaire" (dont d'ailleurs après quelques brain storming en groupe bien entendu et restitution , il ne ressort rien) mais rien sur ce qu'était la grammaire, même pas un résumé des injonctions du programme.

On vous a parlé de grammaire : vous avez donc eu affaire à un IUFM d'exception !
J'étais stagaire en lycée il y a près de quinze ans. Le premier jour, un (vrai) professeur a proposé une séquence clé en main pour la classe de seconde, qui m'a été bien utile pour démarrer. C'est la seule et unique fois qu'un formateur a abordé l'organisation et le contenu des cours. Pour le reste, je me souviens vaguement de la "phase sadico-anale" par laquelle passserait l'enfant de 3 ans, de séances de sophrologie, d'engueulades parce que les stagiaires corrigeaient leurs copies devant les formateurs... Je n'ai jamais su ce qu'étais un cours de collège ni un cours de latin, avant bien sûr d'être nommée en collège, où j'ai dû tout faire moi-même sur le modèle de mes propres enseignants des années 80, devenus très largement obsolètes à une époque où les IPR de Lettres serinaient que la grammaire, c'était le mal. D'ailleurs, je n'ai jamais compris réellement ce qu'était une séquence.

Morgared
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maquettes de la réforme du capes dans les cartons : l'adieu aux disciplines

Message par nlm76 le Mer 3 Avr 2013 - 17:43

@Morgared a écrit: D'ailleurs, je n'ai jamais compris réellement ce qu'était une séquence.

Ça, c'est juste le signe qu'il vous reste une once de santé mentale...

nlm76
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maquettes de la réforme du capes dans les cartons : l'adieu aux disciplines

Message par JPhMM le Mer 3 Avr 2013 - 17:48

@Apices Juris a écrit:Bref, cela confirme que la situation des IUFM est très contrastée.
Cela me rappelle les euphémismes de bulletins de classes : "Trimestre contrasté". Laughing

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maquettes de la réforme du capes dans les cartons : l'adieu aux disciplines

Message par Lefteris le Mer 3 Avr 2013 - 21:47

@Hérodoute a écrit:

Et le mini-mémoire à rendre, vous vous en souvenez ? Quand je pense que je l'ai fait le plus sérieusement du monde...

Heureusement, j'ai croisé des gens formidables dans les IUFM comme mon prof référent (que je vénère encore), les copains stagiaires, mais aussi... les secrétaires, les gens qui servaient le manger le midi pour pas cher, la "jolie" documentaliste (quand on se retrouve en 2e année d'IUFM loin des siens et sans personne que vous connaissez... même la documentaliste de plus de 25 ans que vous et avec de grosses lunettes, vous la trouvez jolie !!).
Enfin voilà, c'était bien l'IUFM...
Sinon, on pourrait pas proposer au gouvernement de mettre les formateurs d'IUFM 18 h par semaine devant des ados, non ? Des pseudos-pédagos déconnectés du monde devant des élèves toute la semaine... Comme je suis cruel...
Nous avons du en faire trois : un petit , une séquence avec tous les cours, et argumentée, le mémoire pro, et un autre sur un thème (je ne dirai pas, ça pourrait identifier). Ils n'étaient pas avares... de notre temps. J'ai vu des réunions jusqu'à 20 heures, en amphi.

Pur les formateurs, on ferait déjà un énorme progrès en les recrutant sur des critères objectifs, et les laissant à temps partiel dans leur établissement. Comme par hasard, les "formateurs associés" étaient les moins doctrinaires, ils avaient le sens pratique, répondaient aux questions concrètes.

@Morgared a écrit:
On vous a parlé de grammaire : vous avez donc eu affaire à un IUFM d'exception !
....Je n'ai jamais su ce qu'étais un cours de collège ni un cours de latin, avant bien sûr d'être nommée en collège, où j'ai dû tout faire moi-même sur le modèle de mes propres enseignants des années 80, devenus très largement obsolètes à une époque où les IPR de Lettres serinaient que la grammaire, c'était le mal. D'ailleurs, je n'ai jamais compris réellement ce qu'était une séquence.
Il paraît, sans plaisanter, qu'on nous a épargné quelques trucs vécus par les autres. En latin, je crois que j'ai eu un edemi journée à comparer des manuels, en groupe Very Happy bien entendu , et on comparait ensuite les comparaisons... Mais sans fil directeur , difficile de savoir comment comparer. J'ai retenu in fine que faire du latin ça permettait d'expliquer le "brassage des populations".

@nlm76 a écrit:
@Morgared a écrit: D'ailleurs, je n'ai jamais compris réellement ce qu'était une séquence.

Ça, c'est juste le signe qu'il vous reste une once de santé mentale...
C'est ce qu'on appelle chapitre, ou période, aux dernières nouvelles.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maquettes de la réforme du capes dans les cartons : l'adieu aux disciplines

Message par philann le Mer 3 Avr 2013 - 23:40

@Hermione0908 a écrit:

Et quand je vois ce que devient le disciplinaire dans le concours, ça me donne des sueurs froides quant aux collègues qui vont débarquer dans quelques temps, et pourtant, croyez-bien que je ne me considère pas comme un puits d'érudition.

Au risque de me répéter, les collègues incompétents/incultes...c'est maintenant.
et 'est une contractuelle, qui n'enseigne pas dans sa discipline, qui vous le dit!! Rolling Eyes

Spoiler:
allez 2 exemples de collègues certifiés de mon collège, pas du tout représentatives...mais qd même... La première, prof de LM... qui ne sait pas lire les chiffres romains Shocked ; l'autre est prof d'espagnol et n'A JAMAIS MIS les pieds, de son propre aveu, dans un pays hispanophone Shocked Bon cette dernière est très spéciale et n'a pas l'idée non lus de remplir les bulletins en temps et heure ...soit. Mais la première est adorable, super sympa etc...Je m'entends très bien avec elle et c'est bien ce qui m'attriste, c'est d'arriver à te tels résultats avec des gens biens au départ... Neutral

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maquettes de la réforme du capes dans les cartons : l'adieu aux disciplines

Message par Lefteris le Jeu 4 Avr 2013 - 14:02

@philann a écrit:
@Hermione0908 a écrit:

Et quand je vois ce que devient le disciplinaire dans le concours, ça me donne des sueurs froides quant aux collègues qui vont débarquer dans quelques temps, et pourtant, croyez-bien que je ne me considère pas comme un puits d'érudition.

Au risque de me répéter, les collègues incompétents/incultes...c'est maintenant.
et 'est une contractuelle, qui n'enseigne pas dans sa discipline, qui vous le dit!! Rolling Eyes

Spoiler:
allez 2 exemples de collègues certifiés de mon collège, pas du tout représentatives...mais qd même... La première, prof de LM... qui ne sait pas lire les chiffres romains Shocked ; l'autre est prof d'espagnol et n'A JAMAIS MIS les pieds, de son propre aveu, dans un pays hispanophone Shocked Bon cette dernière est très spéciale et n'a pas l'idée non lus de remplir les bulletins en temps et heure ...soit. Mais la première est adorable, super sympa etc...Je m'entends très bien avec elle et c'est bien ce qui m'attriste, c'est d'arriver à te tels résultats avec des gens biens au départ... Neutral

C'est à l'image des lycées où ils étaient il y a peu : nous aurons des enseignants "hétérogènes". Des très bons disciplinairement, d'autres nettement moins à l'aise, passés en force, puis très limites dans l'obtention des diplômes à la fac, et recrutés aux forceps.
Dans mes stagiaires, j'en ai une excellente, ça se voit vite (une ancienne première de la classe) mais avec une aisance, en plus... Je suis sûr que je pourrais très vite , si c'était possible, lui laisser une classe.
Elle aura plus de mal avec les pédagogistes qu'elle va devoir affronter quand elle aura le concours car elle est très portée sur sa discipline, sur les savoirs, sur la rigueur. Je lui ai dit qu'il faudra qu'elle acquiesce , qu'elle fasse semblant d'adhérer au catéchisme (savoirs pas importants, activités pour construire son savoir , bref, toue la phraséologie ... ) puis travailler normalement . Bref on peut encore passer le flambeau à quelques uns...
C'était ma minute optimiste.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maquettes de la réforme du capes dans les cartons : l'adieu aux disciplines

Message par philann le Jeu 4 Avr 2013 - 14:20

Il y en aura à qui passer le flambeau, youpi!! yesyes

Mais sinon pour la description hélas réaliste:

@Lefteris a écrit:
Je lui ai dit qu'il faudra qu'elle acquiesce , qu'elle fasse semblant d'adhérer au catéchisme (savoirs pas importants, activités pour construire son savoir , bref, toue la phraséologie ... ) puis travailler normalement . Bref on peut encore passer le flambeau à quelques uns...
C'était ma minute optimiste.

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad
"faire semblant d'adhérer au catéchisme, c'est vraiment le mot, mais quelle tristesse quand même...et puis quelle violence pour celui qui pense légitimement qu'un prof est là avant tout pour transmettre un savoir!! Suspect

fleurs Bienvenue à ta stagiaire... dans le monde kafkaïen pour schizophrènes accomplis de l'EN!!

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum