Les mathématiques, nouvelle langue morte

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les mathématiques, nouvelle langue morte

Message par Moonchild le Dim 31 Mar 2013, 03:55

@Igniatius a écrit:
@Nom d'utilisateur a écrit:Parent d'élève, j'observe à présent chez mon enfant le même gâchis : le zapping du programme (une semaine des équations, une semaine des stat', une semaine de la géométrie... pauvre enfant : qu'on lui donne le temps d'assimiler !) ;

Je ne me prononcerai pas pour ton cas personnel, mais concernant ta fille, le sentiment de zapping est justifié : les nouveaux programmes sont fous car ils imposent de tout survoler, donc rien n'est construit de manière durable en effet.
Et la sensation de zapping peut aussi être aggravée si l'enseignant(e) suit les "conseils" des IPR et divers formateurs en adoptant une progression spiralée. Par chez moi, le discours officiel commence un peu à trouver un écho : constatant le niveau très faible de nos élèves, certains collègues envisagent de tester ce genre de progression car "après tout, il faut bien essayer pour savoir si ça marche"... Il est prévu qu'on en discute bientôt et je sens que je vais encore être le réac de service...
chevalier

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les mathématiques, nouvelle langue morte

Message par User5899 le Dim 31 Mar 2013, 11:12

@Moonchild a écrit:
@Igniatius a écrit:
@Nom d'utilisateur a écrit:Parent d'élève, j'observe à présent chez mon enfant le même gâchis : le zapping du programme (une semaine des équations, une semaine des stat', une semaine de la géométrie... pauvre enfant : qu'on lui donne le temps d'assimiler !) ;

Je ne me prononcerai pas pour ton cas personnel, mais concernant ta fille, le sentiment de zapping est justifié : les nouveaux programmes sont fous car ils imposent de tout survoler, donc rien n'est construit de manière durable en effet.
Et la sensation de zapping peut aussi être aggravée si l'enseignant(e) suit les "conseils" des IPR et divers formateurs en adoptant une progression spiralée. Par chez moi, le discours officiel commence un peu à trouver un écho : constatant le niveau très faible de nos élèves, certains collègues envisagent de tester ce genre de progression car "après tout, il faut bien essayer pour savoir si ça marche"... Il est prévu qu'on en discute bientôt et je sens que je vais encore être le réac de service...
chevalier
Oh, sur des questions comme celle-là, je pense que vous ne devez pas être seule, non ? En tout cas, tous les matheux de mon lycée disent comme vous.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les mathématiques, nouvelle langue morte

Message par FD le Mer 03 Avr 2013, 15:52

@Nom d'utilisateur a écrit:
Parent d'élève, j'observe à présent chez mon enfant le même gâchis : le zapping du programme (une semaine des équations, une semaine des stat', une semaine de la géométrie... pauvre enfant : qu'on lui donne le temps d'assimiler !) ; la valse des cahiers et manuels (comment s'y retrouver dans ce fatras d'informations éclatées, sans parler de la mise en page désastreuse des livres : un encadré par-ci, un notice par-là : un exposé clair et suivi serait trop demandé ? Vous imaginez des copies d'élèves bourrées de marginalia, notes infrapaginales et autres PS ?) ; l'impressionnante épaisseur des sous-entendus à rétablir entre deux lignes des corrigés...
[pub]Tu peux trouver quelques manuels avec des vrais cours (et quelques dizaines d’années de retard sur le programme), avec des définitions, des propriétés, des théorèmes, des exemples, des explications détaillées, des démonstrations… là : http://manuelsanciens.blogspot.fr/p/college-lycee.html.[/pub]

FD
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les mathématiques, nouvelle langue morte

Message par Nom d'utilisateur le Mer 03 Avr 2013, 19:40

@FD a écrit:
[pub]Tu peux trouver quelques manuels avec des vrais cours (et quelques dizaines d’années de retard sur le programme), avec des définitions, des propriétés, des théorèmes, des exemples, des explications détaillées, des démonstrations… là : http://manuelsanciens.blogspot.fr/p/college-lycee.html.[/pub]

Très utile, merci. Après le "livre d'exercices" et le "livre du maître", voici les "livres de parents d'élèves".
PS. tiens, une amusante faute d'orthographe dans mon post : "ça serait trop demandé" => "demander", mais le participe traduit bien ce que j'avais en tête.

Nom d'utilisateur
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum