Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant

Ressentez-vous un sentiment d'imposture quand vous enseignez ?

82 - 23%
52 - 15%
70 - 20%
70 - 20%
79 - 22%
 
Total des votes: 353
Celeborn
Esprit sacré

Re: Ressentez-vous un sentiment d'imposture quand vous enseignez ?

par Celeborn le Sam 30 Mar - 21:22
C'est mon métier, et je m'y sens bien. « J'enseigne, c'est tout », comme dit le sondage Wink

Et je rejoins complètement la vision développée par Véronique Marchais.

avatar
supersoso
Grand sage

Re: Ressentez-vous un sentiment d'imposture quand vous enseignez ?

par supersoso le Sam 30 Mar - 21:22
@Tinsel a écrit:C'est clair que l'anglais quand on a des anglophones dans la classe et la piscine c'est le pompon!
A la piscine je m'occupe de tous mes élèves. Donc j'ai un groupe avec moi et le pire, un ou plusieurs groupes sous la responsabilité d'un parent à qui ej dois expliquer quoi faire, combien de temps passer sur chaque activité, comment réagir si les enfants n'y arrivent pas etc............

Nous c'était 1 maître nageur prend un groupe, l'autre est avec l'enseignant. Interdiction aux parents d'aider (ils ne venaient que pour l'habillage et le déshabillage) et d'approcher du bassin. Directement dans le grand bain avec des gamins qui n'étaient parfois jamais allé à la piscine. Quand t'as une classe de 28 en cycle 2 , tu t'amuses fortement dans ces moments. Mais toutes ces expériences ne participe certainement pas à renforcer ma légitimité d'être là même si c'est le système qui l'impose !
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Ressentez-vous un sentiment d'imposture quand vous enseignez ?

par User5899 le Sam 30 Mar - 21:23
@Volubilys a écrit:
@olive-in-oil a écrit:
@Volubilys a écrit:Je crois qu'il y a ici un clivage entre enseignants du primaire et enseignants du secondaire.

(...)

Je ne vois pas pourquoi. heu
Car la plupart de ceux qui disent non sont dans le secondaire et la plupart de ceux qui disent oui dans le primaire, voilà pourquoi je dis ça. professeur
Je suis entièrement d'accord avec cette façon de voir. Dans le secondaire, beaucoup d'élèves ne se donnent pas la peine d'assimiler ce qu'ils devraient, une part importante de leur réussite tient à leur volonté, et je ne peux agir sur cette dernière qu'à la marge. En maternelle ou en primaire, il me semble que cette part de libre arbitre est moins forte et donc que la responsabilité de l'enseignant est plus importante. En outre, une bonne part de mon propos ne se comprend qu'avec l'acquis des années qui précèdent, ce qui, pour un CP par exemple, n'est pas vrai. C'est pour ça, je le répète, que mon métier est infiniment plus facile dans le secondaire que le vôtre veneration veneration
phi
Expert spécialisé

Re: Ressentez-vous un sentiment d'imposture quand vous enseignez ?

par phi le Sam 30 Mar - 21:28
@supersoso a écrit:
@Tinsel a écrit:C'est clair que l'anglais quand on a des anglophones dans la classe et la piscine c'est le pompon!
A la piscine je m'occupe de tous mes élèves. Donc j'ai un groupe avec moi et le pire, un ou plusieurs groupes sous la responsabilité d'un parent à qui ej dois expliquer quoi faire, combien de temps passer sur chaque activité, comment réagir si les enfants n'y arrivent pas etc............

Nous c'était 1 maître nageur prend un groupe, l'autre est avec l'enseignant. Interdiction aux parents d'aider (ils ne venaient que pour l'habillage et le déshabillage) et d'approcher du bassin. Directement dans le grand bain avec des gamins qui n'étaient parfois jamais allé à la piscine. Quand t'as une classe de 28 en cycle 2 , tu t'amuses fortement dans ces moments. Mais toutes ces expériences ne participe certainement pas à renforcer ma légitimité d'être là même si c'est le système qui l'impose !

C'est comme ça aussi chez nous... Malgré tout je me sens "légitime" pour enseigner tous les domaines, mais forcément toujours perfectible, et toujours en deça de ce que mes élèves mériteraient. Cependant j'ai exactement la même sensation que ce soit en maths, en français ou en piscine (le seul problème c'est que pendant la piscine le maître nageur et les parents me regardent et que ça me met mal à l'aise) ... Je ne pense pas que ce soit la polyvalence qui soit en cause, c'est surtout le fait d'être responsable au moins un an de leur scolarité, et aussi mon caractère qui provoque cette remise en question permanente Wink
avatar
doublecasquette
Devin

Re: Ressentez-vous un sentiment d'imposture quand vous enseignez ?

par doublecasquette le Sam 30 Mar - 21:29
Dans mon boulot, le sentiment d'imposture revient à chaque fois qu'un élève s'en sort moins bien que les autres, qu'un collègue m'explique qu'un ancien élève a des lacunes là et puis là et encore là, que je me rends compte que j'ai laissé une coquille dans le message du 18 février à 22 : 34, que je dis un truc qui est mal perçu par Machin, que ce que je croyais avoir bien réussi serait peut-être bien un peu loupé à un endroit, que quelqu'un se rend compte à voix haute de ce que j'ai toujours pensé à voix basse : cette instit-là laisse un peu à désirer...

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.
avatar
Sapotille
Empereur

Re: Ressentez-vous un sentiment d'imposture quand vous enseignez ?

par Sapotille le Sam 30 Mar - 21:35
Ce qui m'amusait beaucoup, à la piscine, c'était de les persuader, dans la douceur mais avec conviction que mettre la tête sous l'eau et ouvrir les yeux dans l'eau étaient délicieux et absolument indispensable, alors que personnellement, j'ai horreur de cela et que je ne le fais jamais ...

C'est vrai qu'à l'école primaire la polyvalence exigée fait douter ...
phi
Expert spécialisé

Re: Ressentez-vous un sentiment d'imposture quand vous enseignez ?

par phi le Sam 30 Mar - 21:38
Ma grand-mère ne sait pas nager, aujourd'hui rien qu'à cause de ça elle ne pourrait même pas se présenter au concours...
avatar
supersoso
Grand sage

Re: Ressentez-vous un sentiment d'imposture quand vous enseignez ?

par supersoso le Sam 30 Mar - 21:39
Et le fait de savoir que si nous ne faisons pas correctement notre boulot, les conséquences sur un petit bout peuvent être terribles !
Et je rejoins parfaitement Cripure : un ado qui ne veut pas bosser, tant pis pour lui. A un moment il faut bien apprendre à être responsable de soi. Mais un enfant, lui, c'est l'école qui doit lui apporter les bases de ces connaissances futures. Et donc l'instit de la classe.
avatar
supersoso
Grand sage

Re: Ressentez-vous un sentiment d'imposture quand vous enseignez ?

par supersoso le Sam 30 Mar - 21:41
@phi a écrit:Ma grand-mère ne sait pas nager, aujourd'hui rien qu'à cause de ça elle ne pourrait même pas se présenter au concours...

Enfin nager Suspect ... Une attestation de 50m nage-libre en guise de droit de passer un concours pour un métier qui t'amènera à prendre en charge l'apprentissage de la natation à un grand groupe, franchement ! C'est quand même on ne peut plus léger (car ça ne veut pas dire que tu sauras sauver l'enfant qui coule, pour le coup !).
Tinsel
Expert

Re: Ressentez-vous un sentiment d'imposture quand vous enseignez ?

par Tinsel le Sam 30 Mar - 21:42
Quand j'ai passé le concours (en 2004 je crois) il n'y avait pas cette histoire de savoir nager.

_________________
Koala + bassine
phi
Expert spécialisé

Re: Ressentez-vous un sentiment d'imposture quand vous enseignez ?

par phi le Sam 30 Mar - 21:44
@supersoso a écrit:
@phi a écrit:Ma grand-mère ne sait pas nager, aujourd'hui rien qu'à cause de ça elle ne pourrait même pas se présenter au concours...

Enfin nager Suspect ... Une attestation de 50m nage-libre en guise de droit de passer un concours pour un métier qui t'amènera à prendre en charge l'apprentissage de la natation à un grand groupe, franchement ! C'est quand même on ne peut plus léger (car ça ne veut pas dire que tu sauras sauver l'enfant qui coule, pour le coup !).

Mais après si on a de la chance on peut avoir la super animation pédagogique où il faut faire des longueurs (on note ta performance au tableau avant de la comparer à celles des autres, pour que tu ne te sentes pas stigmatisée ) puis récupérer un mannequin au fond de l'eau. C'est encore mieux si elle a lieu en novembre en pleine période de grippe cheers Et ne t'avise pas de grelotter d'un air triste, il faut être ENTHOUSIASTE. Sinon après on dira que tu es fragile psychologiquement et que tu n'aimes pas ton métier.
avatar
Volubilys
Grand sage

Re: Ressentez-vous un sentiment d'imposture quand vous enseignez ?

par Volubilys le Sam 30 Mar - 21:44
Et aussi, le fait de côtoyer les parents parfois plusieurs fois par jour, d'être en permanence jugé... ça fait douter.

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
avatar
supersoso
Grand sage

Re: Ressentez-vous un sentiment d'imposture quand vous enseignez ?

par supersoso le Sam 30 Mar - 21:44
@Tinsel a écrit:Quand j'ai passé le concours (en 2004 je crois) il n'y avait pas cette histoire de savoir nager.

Je crois que l'attestation date de 2006.
avatar
supersoso
Grand sage

Re: Ressentez-vous un sentiment d'imposture quand vous enseignez ?

par supersoso le Sam 30 Mar - 21:46
@phi a écrit:
@supersoso a écrit:
@phi a écrit:Ma grand-mère ne sait pas nager, aujourd'hui rien qu'à cause de ça elle ne pourrait même pas se présenter au concours...

Enfin nager Suspect ... Une attestation de 50m nage-libre en guise de droit de passer un concours pour un métier qui t'amènera à prendre en charge l'apprentissage de la natation à un grand groupe, franchement ! C'est quand même on ne peut plus léger (car ça ne veut pas dire que tu sauras sauver l'enfant qui coule, pour le coup !).

Mais après si on a de la chance on peut avoir la super animation pédagogique où il faut faire des longueurs (on note ta performance au tableau avant de la comparer à celles des autres, pour que tu ne te sentes pas stigmatisée ) puis récupérer un mannequin au fond de l'eau. C'est encore mieux si elle a lieu en novembre en pleine période de grippe cheers Et ne t'avise pas de grelotter d'un air triste, il faut être ENTHOUSIASTE. Sinon après on dira que tu es fragile psychologiquement et que tu n'aimes pas ton métier.

Ah non, nous on n'avait pas ça. Par contre on avait des réunions obligatoires mais hors temps anim pour faire part de nos remarques (dont ils ne tenaient pas compte) à la fin du cycle.
phi
Expert spécialisé

Re: Ressentez-vous un sentiment d'imposture quand vous enseignez ?

par phi le Sam 30 Mar - 21:47
@Sapotille a écrit:Ce qui m'amusait beaucoup, à la piscine, c'était de les persuader, dans la douceur mais avec conviction que mettre la tête sous l'eau et ouvrir les yeux dans l'eau étaient délicieux et absolument indispensable, alors que personnellement, j'ai horreur de cela et que je ne le fais jamais ...

C'est vrai qu'à l'école primaire la polyvalence exigée fait douter ...

Moi c'est quand je leur explique comment faire la roue... Que je n'ai absolument jamais réussie à faire. Une fois même la prof a pensé que je faisais forcément exprès et m'a sortie du cour en me hurlant dessus, parce qu'elle ne pouvait pas croire qu'on pouvait réellement être aussi empotée Embarassed Maintenant je leur explique comment faire et le pire c'est qu'ils y arrivent Suspect
avatar
Sapotille
Empereur

Re: Ressentez-vous un sentiment d'imposture quand vous enseignez ?

par Sapotille le Sam 30 Mar - 21:47
@supersoso a écrit:
@phi a écrit:Ma grand-mère ne sait pas nager, aujourd'hui rien qu'à cause de ça elle ne pourrait même pas se présenter au concours...

Enfin nager Suspect ... Une attestation de 50m nage-libre en guise de droit de passer un concours pour un métier qui t'amènera à prendre en charge l'apprentissage de la natation à un grand groupe, franchement ! C'est quand même on ne peut plus léger (car ça ne veut pas dire que tu sauras sauver l'enfant qui coule, pour le coup !).

Un beau jour, "ils" ont construit une belle piscine et il fallait y mener les enfants.

"On" a proposé une formation aux mamans accompagnatrices et je me suis inscrite sans complexes avec elles !
Chouette formation qui m'a été très utile !!!
avatar
supersoso
Grand sage

Re: Ressentez-vous un sentiment d'imposture quand vous enseignez ?

par supersoso le Sam 30 Mar - 21:50
@Volubilys a écrit:Et aussi, le fait de côtoyer les parents parfois plusieurs fois par jour, d'être en permanence jugé... ça fait douter.

Oui. Et aussi les gentils CPC qui viennent voir comment ça se passe. Et aussi la "gentille" directrice pédagogiste excessive, déchargée, PIUMF et mariée à un CPC qui n'a quasiment jamais eu de classe et vient t'expliquer avec des arguments très théoriques et complètement fumeux comment tu dois faire la classe. Et les collègues très surs d'eux aussi qui te dise : quoi ? mais tu n'as pas encore fait tel point du programme ? Parce que moi...
avatar
philann
Doyen

Re: Ressentez-vous un sentiment d'imposture quand vous enseignez ?

par philann le Sam 30 Mar - 21:52
J ai pour moi ma bonne conscience parce que je travaille, que je m'intéresse à mes élèves etc...
MAIS ayant été ATER sans être agrégée et étant aujourd'hui prof d'allemand contractuel sans avoir jamais étudié l'allemand en Études Germaniques mon sentiment d'imposture est +++++++++++++++++++++++++++++

Mais bon la psychologie joue aussi beaucoup parce que même en philo et même quand ça se passe bien, j'ai toujours l'impression que le voile de Maya va se déchirer et que tout le monde va se rendre compte qu'il n'y a que du flan derrière ...

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne
phi
Expert spécialisé

Re: Ressentez-vous un sentiment d'imposture quand vous enseignez ?

par phi le Sam 30 Mar - 21:52
"tu as déjà été malade 2 fois cette année C'est parce que tu n'aimes pas tes élèves? Tu sais on peut t'aider: va sur le site "lamaternelle.com" ils ont plein de coloriages sympas" cafe
avatar
supersoso
Grand sage

Re: Ressentez-vous un sentiment d'imposture quand vous enseignez ?

par supersoso le Sam 30 Mar - 21:53
@phi a écrit:"tu as déjà été malade 2 fois cette année C'est parce que tu n'aimes pas tes élèves? Tu sais on peut t'aider: va sur le site "lamaternelle.com" ils ont plein de coloriages sympas" cafe
affraid
Tinsel
Expert

Re: Ressentez-vous un sentiment d'imposture quand vous enseignez ?

par Tinsel le Sam 30 Mar - 21:54
Pour couronner le tout je suis directrice d'école. Un jour, ma première année de direction, un élève de CE2 me parle en commençant sa phrase par "Excusez moi Madame la Directrice". Je vous assure que je me suis retournée pour voir à qui il parlait!

_________________
Koala + bassine
avatar
olive-in-oil
Grand sage

Re: Ressentez-vous un sentiment d'imposture quand vous enseignez ?

par olive-in-oil le Sam 30 Mar - 21:56
@supersoso a écrit:
@Volubilys a écrit:Et aussi, le fait de côtoyer les parents parfois plusieurs fois par jour, d'être en permanence jugé... ça fait douter.

Oui. Et aussi les gentils CPC qui viennent voir comment ça se passe. Et aussi la "gentille" directrice pédagogiste excessive, déchargée, PIUMF et mariée à un CPC qui n'a quasiment jamais eu de classe et vient t'expliquer avec des arguments très théoriques et complètement fumeux comment tu dois faire la classe. Et les collègues très surs d'eux aussi qui te dise : quoi ? mais tu n'as pas encore fait tel point du programme ? Parce que moi...

Ok, ce n'est pas une question de légitimité mais de pression de ouf qui conduit à ce sentiment déstabilisant.

Pas cool humhum
avatar
midjie
Niveau 8

Re: Ressentez-vous un sentiment d'imposture quand vous enseignez ?

par midjie le Sam 30 Mar - 21:59
Merci pour ce sondage !!
Je croyais bien être l'une des rares instits à ressentir ça ! Ce n'est pas le genre de chose dont on discute ouvertement en salle des maîtres.

Moi, mon sentiment d'imposture grandit de plus en plus depuis que je suis dans ma délicieuse école coincée au bord du périph' et que je constate, jour après jour, mon impuissance à faire progresser certains élèves, à me faire obéir de certains et à contenir les débordements de violence de quelques-uns.

En plus, j'ai toujours le sentiment que mes séances sont nulles, de n'en avoir pas assez fait, d'ennuyer mes élèves, d'avoir toujours commis une bourde. Pourtant, j'ai un très bon rapport avec mes élèves, les parents et les collègues m'apprécient mais je ne me sens absolument pas comme super-instit ni même comme une bonne instit.
Mais c'est aussi un peu lié à mon histoire perso (pas beaucoup de confiance en moi et ultra-perfectionniste)...

_________________
Beautiful.....Your mind, body and soul, so perfectly designed for you.....
Beautiful.... I don't wanna let you go until I tell you that I love you...
S.MAHY
avatar
supersoso
Grand sage

Re: Ressentez-vous un sentiment d'imposture quand vous enseignez ?

par supersoso le Sam 30 Mar - 22:02
@olive-in-oil a écrit:
@supersoso a écrit:
@Volubilys a écrit:Et aussi, le fait de côtoyer les parents parfois plusieurs fois par jour, d'être en permanence jugé... ça fait douter.

Oui. Et aussi les gentils CPC qui viennent voir comment ça se passe. Et aussi la "gentille" directrice pédagogiste excessive, déchargée, PIUMF et mariée à un CPC qui n'a quasiment jamais eu de classe et vient t'expliquer avec des arguments très théoriques et complètement fumeux comment tu dois faire la classe. Et les collègues très surs d'eux aussi qui te dise : quoi ? mais tu n'as pas encore fait tel point du programme ? Parce que moi...

Ok, ce n'est pas une question de légitimité mais de pression de ouf qui conduit à ce sentiment déstabilisant.

Pas cool humhum

Si, aussi de légitimité. Quand tu as un enfant qui n'a pas appris à lire à la fin de l'année :est-ce que vraiment tu as tout mis en oeuvre, est-ce que tu as fait tout ce que tu pouvais. Enfin, il me semble impossible de ne pas se demander si un autre n'aurait pas fait mieux au final et que du coup tu es quand même en partie responsable de cet échec. En plus à l'âge de nos élèves, l'affectif est fortement lié à l'apprentissage. La relation que tu as avec eux est quand même extrêmement importante. Donc, voilà. Je crois qu'il est quand même difficile de ne pas ressentir ce sentiment par moment dans ce métier (et je parle là en tant qu'instit).
avatar
Volubilys
Grand sage

Re: Ressentez-vous un sentiment d'imposture quand vous enseignez ?

par Volubilys le Sam 30 Mar - 22:20
Et puis la "formation" de PE consiste à casser le stagiaire, à le mater, à lui faire croire qu'il est une sous-m*rde... pour avoir du pouvoir sur lui.
Comment se sentir légitime quand on vous répète à longueur de temps que vous êtes nul, que vous traumatisez les élèves, que tout ce qui arrive en mal à un élève est votre faute ?

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
avatar
Ronin
Guide spirituel

Re: Ressentez-vous un sentiment d'imposture quand vous enseignez ?

par Ronin le Sam 30 Mar - 22:26
Comme toujours les formateurs les plus nuls que j'ai connu était les plus vicelards, les plus compétents étaient les moins chiants...

_________________
Contenu sponsorisé

Re: Ressentez-vous un sentiment d'imposture quand vous enseignez ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum