Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Lysimaque
Habitué du forum

Re: L'enseignement spécialisé : questions et débats

par Lysimaque le Jeu 10 Oct 2013 - 21:03
Nous faisons une fiche de signalement au RASED. Le psychologue scolaire contacte la famille qui donne son accord.
Il voit l'enfant trois fois pour lui faire les tests. Puis il rencontre les parents. Si il y demande d'orientation, il rédige un compte rendu confidentiel pour le dossier et fera l'effort de venir à l'équipe éducative.
Son travail s'arrête là.

Il ne rencontre pas l'enseignant avant de voir l'enfant ni après.

Il est certainement très efficace, car deux ou trois entretiens avec l'élève lui suffise pour décider si celui-ci relève de la MDA, a besoin d'un SESSAD ou doit être maintenu ou orienté.
avatar
breakingbad
Niveau 6

Re: L'enseignement spécialisé : questions et débats

par breakingbad le Jeu 10 Oct 2013 - 21:11
peut-être parce que je suis en ECLAIR mais on a psy/médecin/assistante sociale qui viennent une demi-journée par semaine dans l'école. Perso, je trouve l'assistante sociale un peu molle mais la psy et le médecin sont top viennent dans les classes rencontrent les parents viennent aux EE. On est une école de 6 classes avec 5 pps 4 avs et 19 suivi cmp/camsp bref ils ont du taff chez nous pale .
avatar
coindeparadis
Guide spirituel

Re: L'enseignement spécialisé : questions et débats

par coindeparadis le Ven 11 Oct 2013 - 9:00
pticuicui a écrit:peut-être parce que je suis en ECLAIR mais on a psy/médecin/assistante sociale qui viennent une demi-journée par semaine dans l'école. Perso, je trouve l'assistante sociale un peu molle mais la psy et le médecin sont top viennent dans les classes rencontrent les parents viennent aux EE. On est une école de 6 classes avec 5 pps 4 avs et 19 suivi cmp/camsp bref ils ont du taff chez nous pale .
C'est un établissement semi-spécialisé en fait pale 
avatar
coindeparadis
Guide spirituel

Re: L'enseignement spécialisé : questions et débats

par coindeparadis le Ven 11 Oct 2013 - 11:00
Je trouve sur les sites académiques de ma discipline des références aux ULIS. Si j'ai déjà enseigné en SEGPA (4è et 3ème), je pensais que seuls les PE intervenaient en ULIS. Qu'en est-il sur le terrain ?

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
avatar
Ronin
Guide spirituel

Re: L'enseignement spécialisé : questions et débats

par Ronin le Ven 11 Oct 2013 - 11:55
Effectivement,la majorité des ULIS sont situés dans des collèges et c'est donc un PE spécialisé qui est en charge de la classe, avec des inclusions et une équipe de soins à temps très partiel. Mais on commence à avoir des ULIS qui se montent dans les lycées professionnels ( c'est le cas chez moi ). Dans ce cas je ne sais pas si c'est toujours un PE qui est en charge de la classe avec des inclusions dans les classes du lycée ou si des enseignants de lycée pro tourne sur la classe. Peut-être les collègues de LP pourront-ils te renseigner ?

_________________
avatar
Simone Boué
Niveau 10

Re: L'enseignement spécialisé : questions et débats

par Simone Boué le Ven 11 Oct 2013 - 17:25
En lycée pro : généralement des PE ou des LP avec le 2CA SH
En collège : ça peut être soit PE soit un prof avec le 2CA SH
Sinon, pourquoi travailler avec des enseignants référents devient si difficile? Il y en a moins ?
Ici, il faut bien avouer qu'on travaille principalement avec le psy/ l'équipe médical/ l'infirmière/ le SESSAD mais rien de plus;
avatar
Ronin
Guide spirituel

Re: L'enseignement spécialisé : questions et débats

par Ronin le Ven 11 Oct 2013 - 17:51
Non, il y en a même un de plus. Le problème vient, il me semble, d'une rigidité plus grande de leur part mais qui me semble s'ancrer dans les directives qu'ils reçoivent de la hiérarchie. Par ailleurs, chez moi il y a eu un renouvellement important ( et il y a souvent des changements ) donc un manque d'expérience. Ils ont tous le capa-sh mais souvent ne font que un an ou deux dans les classes spé avant de devenir référent, ce qui pose des problèmes de compétence ( je dis bien chez moi, je n'en fais pas une généralité ).

_________________
profecoles
Habitué du forum

Re: L'enseignement spécialisé : questions et débats

par profecoles le Ven 11 Oct 2013 - 19:01
Il me semble que les enfants autistes et TED en général ont plus encore besoin de repères et  de stabilité que les autres.
Est-il normal que la formation CAPA-SH option D se fasse avec la nomination sur un poste et des absences répétées sur des périodes de plusieurs semaines de formation ? 
Dans notre école, l'enseignant est parti en formation depuis 2 semaines(peut-être 3, je ne sais plus) et jusqu'à la Toussaint. Ses élèves sont pris en charge pendant ses absences par une personne ayant réussi les écrits du concours en septembre  dernier  et qui devra passer l'oral en juin prochain (autrement dit  pas formée du tout du tout). Elle fait vraiment ce qu'elle peut. Certains enfants sont très difficiles, violents (Je me suis pris deux gifles et un coup de pied en récréation) ...
Le PE de l'hôpital de jour passe de temps en temps,  rarement.
L'AVS a été recrutée mais ....elle n'est pas encore arrivée dans l'école.
La jeune femme est véritabement épuisée physiquement et moralement.
Et à la rentrée des vacances de Toussaint, ce sera à nouveau le titulaire que les enfants auront entre-temps complètement oublié qui reprendra la classe avant de repartir ....3 semaines plus tard ....
Que penses-tu de ce fonctionnement Ronin ?


Dernière édition par profecoles le Ven 11 Oct 2013 - 19:09, édité 1 fois
profecoles
Habitué du forum

Re: L'enseignement spécialisé : questions et débats

par profecoles le Ven 11 Oct 2013 - 19:07
Quant à l'inclusion ...
Quand la jeune femme "balancée" là a été absente et non remplacée, nous avons récupéré dans nos classes de 28 ou 29 élèves ces élèves capables de s'enfuir en hurlant de la classe ou de balancer tout ce qui se trouve à portée de mains à la moindre contrariété ...d'autant qu'ils se sont retrouvés dans une salle de classe inconnue, avec des maîtres peu connus et beaucoup d'autres élèves et ...que nous avions autre chose à Et cela risque de se reproduire ....
avatar
coindeparadis
Guide spirituel

Re: L'enseignement spécialisé : questions et débats

par coindeparadis le Ven 11 Oct 2013 - 20:17
Chez nous les enseignants ont été formés en même temps et partaient en formation par roulement. J'assurais tous les remplacements de sorte que pour les gamins je faisais partie des murs. Il est courant de trouver en remplacement des personnes non expérimentées parce que ce sont des postes difficiles et guère prisés. Gagner 20 euros au-dessus du SMIC pour se faire taper dessus...

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
avatar
Ronin
Guide spirituel

Re: L'enseignement spécialisé : questions et débats

par Ronin le Dim 13 Oct 2013 - 23:17
Désolé de l'absence de réponse, j'ai eu un bug avec internet. Pour ce qui est de la formation j'ai connu la même chose. Chez moi, les option D, E et F étaient formés ensemble. A 90% la formation était identique. Moi j'ai eu un premier stage de trois semaines l'année d'avant, puis deux mois, retour en classe un mois et demi puis de nouveau deux fois trois semaines de stage avec un mois dans la classe entre les deux.

Je suis bien d'accord avec toi profecoles, c'est n'importe quoi. Pas que pour les autistes d'ailleurs, mes collègues de clis, d'ulis, d'ime ou de segpa étaient dans la même panade avec ces changements entre titulaire parti en stage et remplaçants.

Mais encore une fois, la raison est...économique. Il y a une dizaine d'années ( et évidemment encore avant ) la formation c'était une année entière. Mais ça coûtait trop cher, alors maintenant c'est quatre mois...quant aux effets sur les gosses, c'est Bercy qui décide...

_________________
profecoles
Habitué du forum

Re: L'enseignement spécialisé : questions et débats

par profecoles le Dim 13 Oct 2013 - 23:31
La phrase d'Abraham Lincoln prend tout son sens "Si vous trouvez que l'éducation coûte cher, essayez l'ignorance".
A Bercy, ils trouvent que ça coûte cher  ...alors ils essaient différentes choses dont réduire la qualité et le temps de formation des enseignants spécialisés.
avatar
Ronin
Guide spirituel

Re: L'enseignement spécialisé : questions et débats

par Ronin le Dim 13 Oct 2013 - 23:50
Ils cherchent à réduire l'école dans son ensemble... mais bon c'est des malins, yzonfé léna.

_________________
yphrog
Sage

Re: L'enseignement spécialisé : questions et débats

par yphrog le Lun 4 Nov 2013 - 21:54
@Ronin a écrit: ( je n'ai d'ailleurs jamais vu un autiste un ITEP, ça ne correspond pas du tout ).
pourquoi dis-tu cela?  (je pose la question, et ensuite je lis un dossier d'élève pour voir ce qui s'y trouve.)  Merci beaucoup d'avoir tant investi de temps dans ce fil Ronin, Nasopi, Rikki (parmi d'autres, je ne suis qu'à la page 6 ou 7).  fleurs


Dernière édition par xphrog le Mer 29 Jan 2014 - 22:15, édité 2 fois

_________________
ok

avatar
Ronin
Guide spirituel

Re: L'enseignement spécialisé : questions et débats

par Ronin le Lun 4 Nov 2013 - 22:02
Car les ITEP sont conçus pour les gamins présentant des troubles du comportement, la plupart du temps pour des raisons socio-éducatives, même si les questions psy se posent aussi mais à type de passages à l'acte.

L'autisme est un trouble neuro-développemental, rien à voir avec des carences socio-éducatives. Par ailleurs les réponses pertinentes ne sont pas du tout les mêmes. Un autiste en ITEP aurait de grandes chances d'être mis en très grande difficulté et en très grand danger rapidement avec des crises d'angoisses associées. La catastrophe absolue.

_________________
avatar
Olympias
Prophète

Re: L'enseignement spécialisé : questions et débats

par Olympias le Lun 4 Nov 2013 - 22:05
@Mélisande a écrit:La psychologue scolaire vient dans notre collège une journée par mois. Elle reçoit des élèves et pendant la pause du midi, nous fait un bilan impromptu sur ce qu'on peut mettre en place pour aider les élèves. Comme elle est très consciente du travail à faire en classe, ses propositions sont toujours raisonnables et praticables, alors elles sont bien suivies. Wink 

De façon générale, elle est très disponible et n'hésite pas à nous aider. Smile 
Tu as de la chance... Je garde un très mauvais souvenir de la psychologue scolaire quand Loulou était à l'âge d'entrer au CP : vu mon fils deux fois, incompétente et faisant des diagnostics !!!! Je regrette qu'elle ne puisse pas savoir à quelle vitesse il a appris à lire.
Les relations avec les médecins sont plus utiles.
avatar
Olympias
Prophète

Re: L'enseignement spécialisé : questions et débats

par Olympias le Lun 4 Nov 2013 - 22:09
Manque de places et de structures partout: CMP, CMPG, hôpital de jour, Sessad, IME... Un vrai gâchis
avatar
Asha Kraken
Neoprof expérimenté

Re: L'enseignement spécialisé : questions et débats

par Asha Kraken le Lun 4 Nov 2013 - 22:17
@Ronin a écrit:Car les ITEP sont conçus pour les gamins présentant des troubles du comportement, la plupart du temps pour des raisons socio-éducatives, même si les questions psy se posent aussi mais à type de passages à l'acte.

L'autisme est un trouble neuro-développemental, rien à voir avec des carences socio-éducatives. Par ailleurs les réponses pertinentes ne sont pas du tout les mêmes. Un autiste en ITEP aurait de grandes chances d'être mis en très grande difficulté et en très grand danger rapidement avec des crises d'angoisses associées. La catastrophe absolue.
Merci pour cette mise au point efficace. Very Happy
yphrog
Sage

Re: L'enseignement spécialisé : questions et débats

par yphrog le Lun 4 Nov 2013 - 22:22
@Ronin a écrit:Car les ITEP sont conçus pour les gamins présentant des troubles du comportement, la plupart du temps pour des raisons socio-éducatives, même si les questions psy se posent aussi mais à type de passages à l'acte.

L'autisme est un trouble neuro-développemental, rien à voir avec des carences socio-éducatives. Par ailleurs les réponses pertinentes ne sont pas du tout les mêmes. Un autiste en ITEP aurait de grandes chances d'être mis en très grande difficulté et en très grand danger rapidement avec des crises d'angoisses associées. La catastrophe absolue.
I'd better get some sleep, then. Sleep 

Razz

merci de ta réponse, Ronin. Je lirai ce qui me reste du fil demain. Very Happy

_________________
ok

profecoles
Habitué du forum

Re: L'enseignement spécialisé : questions et débats

par profecoles le Lun 4 Nov 2013 - 23:11
Mon élève de CE2 avait des carences éducatives (malgré une mère aimante) et souffrait d'un un problème psy suite à un traumatisme de la toute petit enfance. Pas du tout autiste mais ...agressif, imprévisible, refusant toute frustration, manipulateur ...
Il avait le profil ITEP mais n'y était pas pour tout un tas de raisons dont le refus des parents d'une prise en charge MDPH, l'avis de la psy du CMP qui était pour un maintien en classe banale et ...le manque de places !
avatar
Ronin
Guide spirituel

Re: L'enseignement spécialisé : questions et débats

par Ronin le Mar 5 Nov 2013 - 12:27
Le manque de places explique une bonne part des non-orientations. Les structures spécialisées coûte très cher. Quant le ministère vous culpabilise c'est une fois sur deux parce que Bercy gueule. Une scolarité en IME c'est cinq à six fois plus cher qu'en école, même chose pour l'itep ou l'hôpital de jour...

_________________
avatar
coindeparadis
Guide spirituel

Re: L'enseignement spécialisé : questions et débats

par coindeparadis le Mar 5 Nov 2013 - 12:59
Nous en ITEP, on avait 10 % d'élèves "purement ITEP", 20 % de gamins de la PJJ exclus des structures traditionnelles, et le reste étant des psychotiques très violents. Une véritable bombe qui explosait régulièrement, avec du personnel en arrêt pour coups reçus.

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
avatar
Simone Boué
Niveau 10

Re: L'enseignement spécialisé : questions et débats

par Simone Boué le Mar 5 Nov 2013 - 14:02
Et ben, ce que tu dis coindeparadis est inquiétant.Tu pourrais décrire une journée en ITEP?Comment ça se passe, la prise en charge des élèves...
avatar
florestan
Grand sage

Re: L'enseignement spécialisé : questions et débats

par florestan le Mar 5 Nov 2013 - 14:02
@coindeparadis a écrit:Nous en ITEP, on avait 10 % d'élèves "purement ITEP", 20 % de gamins de la PJJ exclus des structures traditionnelles, et le reste  étant des psychotiques très violents. Une véritable bombe qui explosait régulièrement, avec du personnel en arrêt pour coups reçus.


affraid affraid affraid 
avatar
Olympias
Prophète

Re: L'enseignement spécialisé : questions et débats

par Olympias le Mar 5 Nov 2013 - 15:47
sur les enfants/ados psychotiques :
http://maurice.villard.pagesperso-orange.fr/psychot3.htm
http://www.univ-rouen.fr/servlet/com.univ.utils.LectureFichierJoint?CODE=1096616969500&LANGUE=0
http://www.cairn.info/revue-de-psychotherapie-psychanalytique-de-groupe-2001-1-page-153.htm
http://www.info-schizophrenie.ch/wp-content/uploads/premier_episode_brochure_20061.pdf
avatar
coindeparadis
Guide spirituel

Re: L'enseignement spécialisé : questions et débats

par coindeparadis le Mar 5 Nov 2013 - 21:05
Je ne peux pas décrire une journée en ITEP car les enfants et ados fonctionnaient avec leur propre emploi du temps hebdomadaire. On procédait à l'accueil dans le groupe (les enfants sont regroupés par pathologie et non par niveau scolaire) pendant ... (durée variable selon le bon vouloir de l'éducateur). Puis certains élèves allaient en classe (d'autres en soins, en rééducation ou en activités éducatives) pendant 1h, 1h15. Ensuite, on prenait d'autres élèves en classe... Personnellement je n'ai jamais eu plus de 8 élèves en classe. Mais, 8 garçons avec de "bonnes" pathologies, cela occupe. 1 à 2 soirs par semaine on avait une réunion (clinique, analyse des pratiques éducatives...) très très rarement pédagogiques. de même on avait des formations avec les éducateurs sur des thèmes propres à leur profession mais jamais sur des thématiques pédagogiques. La difficulté en ITEP ce n'est pas que la violence des enfants, c'est surtout le mépris accordé au pédagogique (certains éducateurs disaient que la classe était pathogène). D'ailleurs certains élèves réclamaient plus de temps scolaire qui leur était refusé par les éducateurs. J'ai pourtant trouvé que les élèves étaient plus pacifiques en classe, dans un cadre clair, que durant les nombreuses heures d'errance qu'ils passaient dans la cour ou à jouer à des jeux vidéos (!!!). J'ai malheureusement eu des élèves autistes en ITEP, tout ce que j'ai pu faire pour eux est de les garder au maximum en classe (soit un mi-temps) pour les préserver de la violence et de la tourmente provoquée par les autres élèves. La classe par ses rituels, son calme, son train train les rassurait.

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
Contenu sponsorisé

Re: L'enseignement spécialisé : questions et débats

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum