Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Simone Boué
Niveau 10

Re: L'enseignement spécialisé : questions et débats

par Simone Boué le Lun 3 Fév 2014 - 19:44
Visiblement les heures de synthèses payées dépendent des académies. En formation, j'ai entendu tous les sons de cloche.
Encore une fois, on voit de tout en ULIS/CLIS : un collège disait qu'il avait une classe de maternelle TED...15 élèves...2 avsco; une autre en ULIS-lycée pro disait qu'elle avait une trisomique.
Je pense que ce qui est difficile aussi c'est en ULIS lycée pro ou en IM-Pro, parce qu'il faut bien que les élèves gagnent de l'indépendance et s'insèrent dans le monde du travail.
avatar
coindeparadis
Guide spirituel

Re: L'enseignement spécialisé : questions et débats

par coindeparadis le Lun 3 Fév 2014 - 20:12
J'ai connu les réunions de synthèses + les réunions cliniques + les formations type "loi 2005, PPI...", toutes les réunions d'éducateurs sans aucun paiement supplémentaire. Et je faisais de surcroît les conseils des maîtres, de cycle, les réunions avec l'enseignant référent et ses dérivés... Quand les éducateurs rentraient chez eux, ils avaient fini. Nous, les enseignants devions encore préparer et corriger. Donc une CLIS cela peut faire rêver. Et puis être enseignant dans un milieu scolaire est plus facile qu'être la 5ème roue du carrosse (le P de ITEP). A un préado qui demandait à venir plus souvent en classe, l'éducateur du groupe a répondu que "le scolaire était pathogène". ..

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
avatar
Simone Boué
Niveau 10

Re: L'enseignement spécialisé : questions et débats

par Simone Boué le Lun 3 Fév 2014 - 20:23
Je ne disais pas que les ULIS ou les CLIS ne font pas rêver, hein, je nuançais juste. Evidemment les ITEP c'est différent et c'est bien pour ça que je ne pourrais pas y être...
avatar
coindeparadis
Guide spirituel

Re: L'enseignement spécialisé : questions et débats

par coindeparadis le Lun 3 Fév 2014 - 20:34
Non, non Simone Boué, je répondais de manière plus générale. Quant aux Ulis en LP, j'en ai connu une (mais je n'y enseignais pas) et force est de constater qu'il est difficile de travailler l'insertion professionnelle avec ces jeunes. J'ai eu des 3ème SEGPA que j'accompagnais dans les recherches de stages et je pensais souvent qu'on fonctionnait à l'envers. Pourrait-on imaginer donner davantage de temps aux ados handicapés pour s'orienter au lieu de les précipiter vers des CAP d'agent d'entretien ou d'employé de collectivités ?

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
avatar
Simone Boué
Niveau 10

Re: L'enseignement spécialisé : questions et débats

par Simone Boué le Lun 3 Fév 2014 - 20:40
Ben les notifications MDPH sont souvent de 3/4 ans pour un CAP, du coup ça laisse un peu de temps. Mais avec la fermeture des ESAT ça bouche pas mal de portes. Après, l'insertion se fait aussi grâce au réseau du coordo de l'ULIS; s'il sait où aller chercher ça va mieux. Surtout s'il connait les GRH de la CCI ou de la CMA. Enfin le problème reste toujours le même pour tout ce qui ne ressorti pas aux handicaps moteurs.
avatar
Nico-D
Je viens de m'inscrire !

Re: L'enseignement spécialisé : questions et débats

par Nico-D le Mar 4 Nov 2014 - 18:50
Bonjour à tous,

Je me présente ( puisque je suis nouveau sur le forum).
Actuellement, je suis stagiaire 18h en collège ( français/latin) mais j'ai vraiment envie d'enseigner dans une structure spécialisée ( j'ai longtemps hésité entre professeur et éducateur).

Je me demandais si je pouvais demander l'année prochaine un poste dans une structure ( comme un IME par exemple) ou si ces postes sont réservés surtout à des professeurs ayant plus d'expérience.

Merci d'avance pour vos réponses.
avatar
Laura Ingalls
Niveau 6

Re: L'enseignement spécialisé : questions et débats

par Laura Ingalls le Mar 4 Nov 2014 - 19:41
Tu es drôle, sans le vouloir, Nico... Personne ou presque ne veut de ces postes au niveau du primaire (CLIS, IME...) et ce sont très souvent des enseignants débutants et sans aucune formation qui sont nommés dessus, donc la bonne nouvelle, c'est que tu as toutes tes chances !

Pour info, une BD très bien écrite sur les tribulations d'un remplaçant nommé en IR :

http://bluecity.free.fr/instit/

C'est très instructif, prends le temps de la lire. Et bienvenue sur le forum! flower
avatar
Ronin
Guide spirituel

Re: L'enseignement spécialisé : questions et débats

par Ronin le Mar 4 Nov 2014 - 19:48
@Nico-D a écrit:Bonjour à tous,

Je me présente ( puisque je suis nouveau sur le forum).
Actuellement, je suis stagiaire 18h en collège ( français/latin) mais j'ai vraiment envie d'enseigner dans une structure spécialisée ( j'ai longtemps hésité entre professeur et éducateur).

Je me demandais si je pouvais demander l'année prochaine un poste dans une structure ( comme un IME par exemple) ou si ces postes sont réservés surtout à des professeurs ayant plus d'expérience.

Merci d'avance pour vos réponses.

Si tu es volontaire, en tant que professeur du secondaire, le plus facile sera de postuler pour travailler en segpa. Sinon en EREA. Mais la plupart du temps, les heures de français sont assurées par les PE spécialisés, que ce soit en IME ou en segpa. Par contre tu peux te renseigner pour enseigner en milieu carcéral ou dans un soin-étude ou ce sont des enseignants du secondaire qui officient avec des élèves qui ont un profil psy assez prononcé. Il n'y en a pas beaucoup en France, mais ça vaut le coup de se renseigner. Une grosse structure vient de s'ouvrir au Mans pour info.
avatar
coindeparadis
Guide spirituel

Re: L'enseignement spécialisé : questions et débats

par coindeparadis le Mar 4 Nov 2014 - 21:06
Essaye (mais évite les ITEP !). J'ai enseigné comme instit (IRP, ITEP) et comme prof SEGPA, EREA. Mais comme le dit Ronin en collège , ce sont des PE sauf pour les ateliers de 4ème/3ème où interviennent des PLP (bâtiment, horticulture...). Par contre en EREA tu peux tenter le coup. J'ai une amie prof de lettres qui a obtenu un poste MGI en EREA , elle faisait français/histoire géo/ découverte professionnelle.

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
avatar
Nico-D
Je viens de m'inscrire !

Re: L'enseignement spécialisé : questions et débats

par Nico-D le Mar 4 Nov 2014 - 21:28
Merci pour vos réponses.

Ce qui me motive, c'est le fait que j'ai été animateur en colo adaptés ( avec des enfants atteints de différents handicaps) et j'ai vraiment adoré pouvoir leur apporter quelque chose.

Après le travail n'est certainement pas le même mais j'ai réellement envie de tenter.

Merci encore pout toutes les informations!

avatar
coindeparadis
Guide spirituel

Re: L'enseignement spécialisé : questions et débats

par coindeparadis le Mer 5 Nov 2014 - 9:52
Reste dans 3 ans la possibilité d'un détachement en IME par exemple comme PE. Mais laisseront-ils partir facilement un prof de lettres classiques ???

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
avatar
Simone Boué
Niveau 10

Re: L'enseignement spécialisé : questions et débats

par Simone Boué le Mer 5 Nov 2014 - 14:03
En tant que stagiaire, tu peux attendre encore quelques années pour obtenir un poste adapté...Quant à laisser partir un collègue de LC dans ce type d'établissement, n'y pensons même pas. Le mieux est tout de même de se faire connaître auprès de l'IEN en charge du dossier ASH et de lui en parler.
Pour les établissements de soin/ milieu carcéral : ce sont majoritairement des PE ou des PLC mais payés en HSA.

_________________
Tant de pages, tant de livres qui furent nos sources d'émotion, et que nous relisons pour y étudier la qualité des adverbes ou la propriété des adjectifs.
E.C.
avatar
coindeparadis
Guide spirituel

Re: L'enseignement spécialisé : questions et débats

par coindeparadis le Lun 17 Nov 2014 - 11:02
Une réaction syndicale des inspecteurs en charge de l'ASH, au projet de supprimer la 6ème EGPA.
http://www.snpi-fsu.org/IMG/pdf/2014-11-09_segpa.pdf

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
avatar
Ronin
Guide spirituel

Re: L'enseignement spécialisé : questions et débats

par Ronin le Lun 17 Nov 2014 - 17:13
Des économies, comme à l'hôpital. Et l'autre ministre qui vient nous parler de bienveillance. Qu'ils s'étouffent dans leur hypocrisie.

_________________
avatar
Ronin
Guide spirituel

Re: L'enseignement spécialisé : questions et débats

par Ronin le Jeu 5 Fév 2015 - 20:12
Bon, chez moi l'IEN cherche à supprimer des postes. Donc on doit faire des groupes, mettre ensemble des gamins très malades et très explosifs. Tant pis pour la réalité et les pathologies. Résultat toute l'équipe veut se barrer et les médecins sont dégoutés. L'EN ou l'art de tout faire de travers.

Le seul truc qui me fait rire c'est que les médecins vont refuser des augmentations de temps d'hospitalisation pour des mômes insupportables. Quand les CDE ou les IEN de circo appelleront pour gueuler, on leur filera le numéro de l'IEN.

_________________
avatar
Ergo
Enchanteur

Re: L'enseignement spécialisé : questions et débats

par Ergo le Jeu 5 Fév 2015 - 20:29
Quelle honte mais quelle honte ! furieux furieux furieux

_________________
Stay afraid, but do it anyway. What's important is the action. You don't have to wait to be confident. Just do it and eventually the confidence will follow. ---Carrie Fisher
avatar
Ronin
Guide spirituel

Re: L'enseignement spécialisé : questions et débats

par Ronin le Jeu 5 Fév 2015 - 21:36
Bah, c'est pas grave, ce qui compte ce sont les chiffres. Et les nôtres ne sont pas bons. CQFD.

_________________
avatar
Ergo
Enchanteur

Re: L'enseignement spécialisé : questions et débats

par Ergo le Jeu 5 Fév 2015 - 21:37
Bis repetita.
A ce stade, je ne sais même plus si c'est du cynisme, de la cruauté, de...quoi, au juste ?

_________________
Stay afraid, but do it anyway. What's important is the action. You don't have to wait to be confident. Just do it and eventually the confidence will follow. ---Carrie Fisher
avatar
Ronin
Guide spirituel

Re: L'enseignement spécialisé : questions et débats

par Ronin le Jeu 5 Fév 2015 - 21:45
Oh elle applique les ordres. La réalité n'existe pas. La maladie non plus. Il y a des gens, on a pas de mal à les imaginer dans certaines périodes historiques.


Dernière édition par Ronin le Dim 8 Fév 2015 - 11:14, édité 1 fois

_________________
avatar
Eloah
Neoprof expérimenté

Re: L'enseignement spécialisé : questions et débats

par Eloah le Jeu 5 Fév 2015 - 22:03
Cela ne te consolera pas mais dans mon LP on a, entre autres, des CAP tous issus de SEGPA voire d'EREA et comme ce sont des classes à faibles effectifs (10 à 15 élèves en général), cette année le rectorat veut qu'on regroupe deux sections pour constituer de "vraies" classes. Il faut savoir que parfois nous sommes 3 enseignants avec ces élèves (le prof de discipline, mon aide doc et moi, doc) et ... on n'y arrive pas toujours, alors imagine avec 25-30 élèves de ce type réunis ... 

Je ne peux que compatir à ce que vous subissez aussi.
avatar
PabloPE
Érudit

Re: L'enseignement spécialisé : questions et débats

par PabloPE le Jeu 5 Fév 2015 - 22:05
pale

_________________
http://www.villeseducatrices.fr/ressources/page/Appel_de_Bobigny_et_textes_complementaires.pdf




"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."
avatar
Ronin
Guide spirituel

Re: L'enseignement spécialisé : questions et débats

par Ronin le Jeu 5 Fév 2015 - 22:12
Je n'ai plus qu'un souhait, que tout ça lui pète la gueule.

_________________
avatar
auléric
Neoprof expérimenté

Re: L'enseignement spécialisé : questions et débats

par auléric le Jeu 5 Fév 2015 - 22:33
de la bienveillance et de la bien traitance mon oeil oui ! les premières victimes de tout çà sont ces gamins . Le courrier du snpi-fsu est très juste et c'est vraiment une honte
avatar
palomita
Érudit

Re: L'enseignement spécialisé : questions et débats

par palomita le Sam 7 Fév 2015 - 14:09
pale

_________________
"La sagesse, c'est d'avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit"
Oscar wilde.
avatar
Gryphe
Médiateur

Re: L'enseignement spécialisé : questions et débats

par Gryphe le Sam 7 Fév 2015 - 17:22
@Ronin a écrit:Le seul truc qui me fait rire c'est que les médecins vont refuser des augmentations de temps d'hospitalisation pour des mômes insupportables.
Il y a quelques années, on a eu un élève renvoyé de l'hôpital psy parce qu'ils ne s'en sortaient pas avec lui. pale
Nous non plus, remarque : on était son quatrième collège. humhum
avatar
Ronin
Guide spirituel

Re: L'enseignement spécialisé : questions et débats

par Ronin le Sam 7 Fév 2015 - 17:44
Dans mon département il y a plus de structures de pédopsy que la moyenne, ce qui permet de prendre en charge pas mal de gamins ( même si bien sûr, tout n'est pas parfait ). Mais avec le comportement de l'EN, les médecins vont sans doute vouloir renvoyer l'ascenseur à l'IEN. Merci à elle de faire foirer un partenariat qui existe depuis les années 70. ET vive les bureaucrates qui n'ont jamais mis un pied sur le terrain.

_________________
Contenu sponsorisé

Re: L'enseignement spécialisé : questions et débats

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum