Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Cathy
Fidèle du forum

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par Cathy le Ven 5 Avr 2013 - 18:14
Bon, une matinée intéressante, c'est déjà ça...et tu sais au moins, que jeudi prochain sera enrichissant!
Pour ton interrogation sur "build/to build", en American English en tout cas, j'ai toujours entendu et dit "...help children build their language". Le "help to", c'est dans "can I help you to some dessert?" par exemple, version très jolie de l'idée de servir, je trouve.
avatar
Rikki
Guide spirituel

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par Rikki le Ven 5 Avr 2013 - 18:16
Cathy, je suis sûre que le texte original était avec "help to".

Mais est-ce que tu confirmes que le "to" va bien avec "help" et pas avec "build" ?

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr
avatar
Rikki
Guide spirituel

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par Rikki le Ven 5 Avr 2013 - 18:17
Aaaaaaargh non je ne suis plus si sûre, peut-être que le texte original était avec "build up" !

... helps children build up their language...

Yes, je crois bien qu'en fait c'était ça !

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr
avatar
arcenciel
Grand Maître

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par arcenciel le Ven 5 Avr 2013 - 18:22
En tous les cas j'adore lire tes pérégrinations pafiennes... Vivement la semaine prochaine!
avatar
Zaubette
Expert

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par Zaubette le Ven 5 Avr 2013 - 18:38
Moi zaussi.

Smile bisous

_________________
Mon blog: Zaubette, une maitresse qui ouvre son cartable
avatar
carolette
Neoprof expérimenté

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par carolette le Ven 5 Avr 2013 - 18:48
@Rikki a écrit:Chapitre III :

Ce matin, plus de British Council, mais un cours dans un bâtiment tout neuf, au milieu d'une zone entièrement en jachère d'un coin de Paris ignoré de tous.

L'adresse ? Je vous la copie, elle est trop belle :

8 place FY/13 (en cours de nomination) 75013 Paris

Bref, je me suis paumée et je suis arrivée avec un quart d'heure de retard...

Là, le choc : un type, manifestement linguiste (il a dû se présenter, mais j'ai loupé le début du film), qui faisait se présenter les gens les uns après les autres. Et que faisait-il, ce type ? Eh bien, il corrigeait systématiquement les erreurs ! Il ne disait pas "perfect, excellent", il corrigeait tout le monde. Pire, il expliquait (alors que personne ne lui avait rien demandé) quelle règle grammaticale il convenait d'appliquer à ce moment-là ! Dingue ! :shock:

En plus, c'est délétère son système, parce que du coup les dernières personnes faisaient gaffe et ne reproduisaient pas les fautes des premières. Pffff. injuste

Ensuite, ce type s'est mis à nous présenter des ressources pour l'enseignement au primaire, mais bizarrement il a eu l'air de croire que nous étions nous-mêmes des adultes et nous a parlé comme tels. Il a oublié de nous faire jouer aux sept familles mais nous a expliqué les structures grammaticales difficiles des comptines, le vocabulaire, etc. Pire, il s'est même permis de traduire certains mots ! affraid

A chaque faute commise par un(e) stagiaire, il expliquait la règle. Il s'est même permis d'écrire des mots au tableau, ce vieux réac. Pire : à chaque question (et je l'ai assailli de questions, le pauvre), il expliquait de manière claire et concise, renvoyant à chaque fois soit à l'étymologie, soit à une règle de prononciation, soit à une expression, une chanson, bref, un truc qui aide à mémoriser.

Bref, en 3 heures de cours (moins mon quart d'heure de retard), j'ai noirci deux pages de notes, appris trois comptines que je ne connaissais pas, compris un point de grammaire important, appris une douzaine de mots... et retrouvé avec délice une comptine de mon enfance et l'une des histoires préférées de mes nièces !

Il faut qu'ils fassent gaffe, encore deux ou trois cours comme ça et je finirais par avoir à nouveau envie d'enseigner l'anglais !

:aaj: :aaj: :aaj: :aaj: :aaj:

On serait sur Facebook, je cliquerais sur "J'aime" veneration yesyes
avatar
supersoso
Grand sage

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par supersoso le Ven 5 Avr 2013 - 18:50
@Mum' a écrit:
@Rikki a écrit:Attention : je ne reproche nullement à mes collègues d'avoir un bas niveau en anglais, hein ! Je reproche à l'institution de les faire enseigner l'anglais alors qu'ils en sont manifestement incapables.

Pareil, il faudrait pouvoir refuser. Ou décloisonner. Ou avoir des intervenants.

(D'un autre côté, depuis que je vois ce que fait ma fille en anglais au collège -c'est-à-dire pas grand-chose de plus qu'au cm- je n'ai plus de complexes. Elle n'a rien appris ou presque en un an de sixième, est incapable de répondre à une question comme "How are you ?"...)

Sauf qu'on ne peut pas refuser puisque maintenant tu es habilité d'office !
avatar
doublecasquette
Devin

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par doublecasquette le Ven 5 Avr 2013 - 19:20
@arcenciel a écrit:En tous les cas j'adore lire tes pérégrinations pafiennes... Vivement la semaine prochaine!

@Zaubette a écrit:Moi zaussi.

Smile bisous

Et moi donc ! Pourquoi ne dure-t-il que deux semaines, ton stage, dis, Rikki ? lol!

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.
avatar
Sapotille
Empereur

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par Sapotille le Ven 5 Avr 2013 - 19:21
@carolette a écrit:
@Rikki a écrit:Chapitre III :

Ce matin, plus de British Council, mais un cours dans un bâtiment tout neuf, au milieu d'une zone entièrement en jachère d'un coin de Paris ignoré de tous.

L'adresse ? Je vous la copie, elle est trop belle :

8 place FY/13 (en cours de nomination) 75013 Paris

Bref, je me suis paumée et je suis arrivée avec un quart d'heure de retard...

Là, le choc : un type, manifestement linguiste (il a dû se présenter, mais j'ai loupé le début du film), qui faisait se présenter les gens les uns après les autres. Et que faisait-il, ce type ? Eh bien, il corrigeait systématiquement les erreurs ! Il ne disait pas "perfect, excellent", il corrigeait tout le monde. Pire, il expliquait (alors que personne ne lui avait rien demandé) quelle règle grammaticale il convenait d'appliquer à ce moment-là ! Dingue ! :shock:

En plus, c'est délétère son système, parce que du coup les dernières personnes faisaient gaffe et ne reproduisaient pas les fautes des premières. Pffff. injuste

Ensuite, ce type s'est mis à nous présenter des ressources pour l'enseignement au primaire, mais bizarrement il a eu l'air de croire que nous étions nous-mêmes des adultes et nous a parlé comme tels. Il a oublié de nous faire jouer aux sept familles mais nous a expliqué les structures grammaticales difficiles des comptines, le vocabulaire, etc. Pire, il s'est même permis de traduire certains mots ! affraid

A chaque faute commise par un(e) stagiaire, il expliquait la règle. Il s'est même permis d'écrire des mots au tableau, ce vieux réac. Pire : à chaque question (et je l'ai assailli de questions, le pauvre), il expliquait de manière claire et concise, renvoyant à chaque fois soit à l'étymologie, soit à une règle de prononciation, soit à une expression, une chanson, bref, un truc qui aide à mémoriser.

Bref, en 3 heures de cours (moins mon quart d'heure de retard), j'ai noirci deux pages de notes, appris trois comptines que je ne connaissais pas, compris un point de grammaire important, appris une douzaine de mots... et retrouvé avec délice une comptine de mon enfance et l'une des histoires préférées de mes nièces !

Il faut qu'ils fassent gaffe, encore deux ou trois cours comme ça et je finirais par avoir à nouveau envie d'enseigner l'anglais !

:aaj: :aaj: :aaj: :aaj: :aaj:

On serait sur Facebook, je cliquerais sur "J'aime" veneration yesyes

Oui, on like à fond !!!

Mais ce gars-là n'est-il pas un dangereux résistant allergique à la modernité ???
Et il en reste combien, de ces formateurs qui ont ainsi de l'or à transmettre ?



He is perharps a poor lonesome Cowboy ! chevalier
avatar
dandelion
Grand sage

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par dandelion le Ven 5 Avr 2013 - 19:40
@Rikki a écrit:Cathy, je suis sûre que le texte original était avec "help to".

Mais est-ce que tu confirmes que le "to" va bien avec "help" et pas avec "build" ?
Help a une double construction, avec ou sans to. Les deux sont licites. La version sans 'to' est néanmoins plus informelle, les Britanniques préfèrent plutôt 'help to' à l'écrit dans mon expérience, mais dans les séries américaines on entend help plus infinitif.
If I may : http://oald8.oxfordlearnersdictionaries.com/dictionary/help_1
Rikki, it's great that you had such a nice (and competent) teacher, I'm happy for you fleurs
profecoles
Habitué du forum

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par profecoles le Ven 5 Avr 2013 - 20:21
@Rikki a écrit:Je ne sais pas un avant-goût de quoi c'était.

Je sais juste qu'aujourd'hui j'ai appris à dire :
father christmas / star / reindeer / stocking / christmas tree / present / christmas card / snowman.

Normalement, jeudi, je devrais apprendre le vocabulaire de la classe : stand up, sit down, be quiet please, open your books... et, pendant qu'on y est, pencil, pen, pencil case, ruler, eraser (Oh, non, sorry, the Brits would call it a rubber, wouldn't they ? Hu hu hu Embarassed ), scissors, glue...

Je peux envoyer mes élèves, c'est ce qu'ils ont à apprendre pour mardi .....
avatar
Clarinette
Guide spirituel

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par Clarinette le Ven 5 Avr 2013 - 23:11
Merci pour ces résumés savoureux, Rikki ! Laughing

Et un gros mauvais point pour le sale facho réactionnaire qui prétend vous faire apprendre comment dire les choses correctement, et pire, vous les expliquer afin que vous puissiez réutiliser vos connaissances toutes fraîches dans des énoncés inédits... Pas bien, ça, pas bien du tout ! Evil or Very Mad
avatar
Marie Laetitia
Bon génie

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par Marie Laetitia le Sam 6 Avr 2013 - 10:49
@Rikki a écrit:

Là, le choc : un type, manifestement linguiste (il a dû se présenter, mais j'ai loupé le début du film), qui faisait se présenter les gens les uns après les autres. Et que faisait-il, ce type ? Eh bien, il corrigeait systématiquement les erreurs ! Il ne disait pas "perfect, excellent", il corrigeait tout le monde. Pire, il expliquait (alors que personne ne lui avait rien demandé) quelle règle grammaticale il convenait d'appliquer à ce moment-là ! Dingue ! :shock:


tu imagines, Rikki, si ce poor lonesome cowboy, fatigué d'être seul à ramer contre le courant, en arrivait à démissionner? Tu imagines le désastre?


Spoiler:
Toute analogie avec une histoire à peine différente serait fortuite, naturellement...

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
avatar
Clarinette
Guide spirituel

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par Clarinette le Sam 6 Avr 2013 - 10:51
yesyes yesyes yesyes

Spoiler:
En plus d'être lonesome, le cow-boy en question, il est éminemment tiresome ! furieux
avatar
LaCatalane
Niveau 10

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par LaCatalane le Dim 7 Avr 2013 - 0:36
Moi z'aussi j'adore ! etoilecoeur
(La preuve, je n'ai pas pu m'empêcher de passer lire malgré l'heure tardive... Wink )

_________________
Septembre 1999 : CM2 bilingue.
Septembre 2004 : CE1/CE2 ou CE1 (selon les effectifs de l'école).
Depuis septembre 2007 : CP/CE1 ou CP (idem).
Les alphas au CP depuis 2009 Smile
MON BLOG...
MON PINTEREST
yphrog
Sage

Won't you sing a poor cowboy // another lonely song...

par yphrog le Dim 7 Avr 2013 - 1:22
@kensington a écrit:
@doubledecker a écrit:
je dévie mais on touche là un problème qui me semble important : doit-on chercher à ce que les élèves qui débutent une LV s'expriment correctement? C'est l'éternel débat entre fluency et accuracy, tranché par les anglo-saxons (pragmatiques qu'ils sont!) : d'abord on s'exprime, on fait passer le message et ensuite quand affine et on obtient une grammaire parfaite. Tout comme un enfant qui commence à parler sa langue maternelle. Je suis peut être une grande naïve (ou pire, une pédagogiste affraid affraid ) mais je trouve cette approche bien plus sensée que le tout grammaire.


Le problème par rapport à ce débat, si débat il y a, c'est que les instructions officielles en France, ont choisi de tout axer, à tous les niveaux, sur le seul travail de la "fluency" avec l'idée que l' "accuracy" suivrait naturellement dans le temps.

Pire encore, il faudrait dans le cadre de la séquence actionnelle (mais finalement aussi dans la séquence communicative d'avant, dans une certaine mesure) travailler en "fluency" (bain linguistique, exposition, compréhension globale) avec aussi l'objectif d'enseigner l' "accuracy" (la langue et ses mécanismes, grammaire, la précision et la correction des énoncés).

A mon avis, il faut travailler sur les deux plans distinctement et ne pas attendre d'effets directs de l'un sur l'autre. (je répète un peu ce que Clarinette dit, non?)

Si, si, on peut s'attendre à des transferts je crois. Dans l'enseignement de l'expression de regrets (les 'wʊd ə, 'kʊd ə, 'ʃʊd ə, (woulda' coulda' shoulda')) on fait du 3e conditionnel, on travaille le participe passé, on montre les reductions phonétiques à l'oral, la piètre phonographie d'anglais Smile



Les programmes d'anglais de Singapour (dont on nous parle parfois à propos des champions de PISA) font bien sûr une large place à l'activité des élèves dans des activités communicatives, l'exposition à la langue etc. mais ils ont aussi un volet (aussi important que ceux consacrés à la compréhension et l'expression - oral et écrit) dédié à l'enseignement de la grammaire, et enseignement explicite surtout, c'est bien précisé. (Et ceci dès les deux dernières années de primaire.)

Enseignement explicite de la grammaire, voilà des termes tabous, honteux en France. On voit les résultats...

Il faut aussi préciser que l'anglais est une des langues officielles depuis 1819, que je trouvais largement de quoi me distraire à la télé en séries américaines VO dans les années quatre-vingt... Même si j'aime bien l'idée que la grammaire ne soit pas tabou, je ne pense pas qu'on puisse la créditer seule pour les résultats de PISA. Laughing


Dernière édition par xphrog le Dim 7 Avr 2013 - 5:02, édité 3 fois (Raison : grammar)

_________________
ok

yphrog
Sage

Don't mind me, just coloring...

par yphrog le Dim 7 Avr 2013 - 2:15
@Rikki a écrit:Chapitre II :
[...]
  1. This helps the children to build up their language
  2. This helps the children build up their language.

[...]
Dans le 2e, les enfants sont plus acteurs de leurs propres constructions, moins les bénéficiaires d'aide que des agents créolisateurs.

Both are grammatically correct, the nuance is slight. J'aurais tendance à dire plus facilement helps build, je crois ou helps in building up et à écrire helps to build (je confirme donc ce qu'a dit Dandelion)


Some causatives:

get SO to V STH, help SO to V STH, ask SO to V STH
have SO V STH, help SO V STH, make SO V STH

get SO V-ing, have SO V-ing
get SO V-en, have SO V-en

SO=someone, STH=something




help can be followed either by an infinitive (to V) or by the verbal base (V) but not (directly) by a present participle.

Chez nous on parle plutôt de "bare infinitive", en France "base verbale" est bien, bien mieux...

Je parle de V, de to V et même de V-ing .

    V se prononce verb en froglais. (V-en se prononce souvent verbd) :shock: .




verbal base = dictionary form of the verb = bare infinitive = V
infinitive = infinitive with the infinitive marker = to V = jongleur + base verbale... etc.



J'étais content de lire le chapitre 3, Rikki. Very Happy



_________________
ok

avatar
kensington
Esprit éclairé

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par kensington le Dim 7 Avr 2013 - 9:51
Je parlais d'effet direct, quand on entraîne en expression ou compréhension, on ne cherche pas d'abord à faire passer la grammaire et quand on enseigne la langue, on ne travaille pas l’aisance. Mais bien sûr les deux se complètent et agissent l'un sur l'autre sur le moyen et le long terme.

Quant à Singapour, je n'en fais pas un modèle par manque d'informations précises mais des collègues ici ont parlé positivement de l'enseignement des maths. Pour l'anglais, c'est une langue officielle mais apparemment l'enseignement commence au primaire, parallèlement à l'enseignement des langues maternelles. Reste que l'horaire hebdomadaire doit être bien plus important et l'exposition à la langue à l'école et à l'extérieur aussi. D'autant plus intéressant de noter l'intérêt porté à l'enseignement explicite de la grammaire.
avatar
Rikki
Guide spirituel

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par Rikki le Dim 7 Avr 2013 - 10:43
Je n'ai pas compris, Xphrog.

D'abord, je n'arrive pas à lire ce qui est écrit en tout petit (ou alors j'agrandis tellement que ça dépasse presque de l'écran !) et ensuite je n'ai pas les bases de grammaire anglaise pour comprendre ce que tu m'expliques.

Tu crois que je devrais faire un stage d'anglais ? titanic

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr
yphrog
Sage

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par yphrog le Dim 7 Avr 2013 - 12:23
@Rikki a écrit:

Donc, j'ai demandé à la dame si ma construction était correcte aussi et elle m'a confirmé que oui. J'ai demandé ensuite comment on appelait "to build" et elle m'a dit "l'infinitif". Puis j'ai demandé alors comment on appelait "build" et elle m'a dit "l'infinitif aussi, on peut mettre les deux". Ca m'a semblé idiot. Enfin, j'édite : disons que surtout ça m'a semblé imprécis, il y a forcément deux noms différents pour deux objets grammaticaux différents !

to build = infinitive (français : infinitif) -- (froglais: to V))
build = bare infinitive / verbal base (français : infinitif nu, base verbale -- (froglais: V))

Désolé d'avoir pollué ton fil avec de la grammaire en répondant à tes questions Laughing

_________________
ok

avatar
doubledecker
Expert spécialisé

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par doubledecker le Dim 7 Avr 2013 - 13:15
xphrog a écrit:

kensignton a écrit:
Les programmes d'anglais de Singapour (dont on nous parle parfois à propos des champions de PISA) font bien sûr une large place à l'activité des élèves dans des activités communicatives, l'exposition à la langue etc. mais ils ont aussi un volet (aussi important que ceux consacrés à la compréhension et l'expression - oral et écrit) dédié à l'enseignement de la grammaire, et enseignement explicite surtout, c'est bien précisé. (Et ceci dès les deux dernières années de primaire.)

Enseignement explicite de la grammaire, voilà des termes tabous, honteux en France. On voit les résultats...

Il faut aussi préciser que l'anglais est une des langues officielles depuis 1819, que je trouvais largement de quoi me distraire à la télé en séries américaines VO dans les années quatre-vingt... Même si j'aime bien l'idée que la grammaire ne soit pas tabou, je ne pense pas qu'on puisse la créditer seule pour les résultats de PISA. Laughing

veneration veneration merci xphrog

_________________
If you're not failing every now and again it's a sign you're not doing anything very innovative (Woody Allen)


La boutique de LolaDragibus : des petites choses futiles et inutiles pour embellir la vie (p'tites bricoles en tissu, papier, crochet....) : venez y jeter un oeil 😊
avatar
Rikki
Guide spirituel

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par Rikki le Dim 7 Avr 2013 - 13:45
xphrog a écrit:
@Rikki a écrit:

Donc, j'ai demandé à la dame si ma construction était correcte aussi et elle m'a confirmé que oui. J'ai demandé ensuite comment on appelait "to build" et elle m'a dit "l'infinitif". Puis j'ai demandé alors comment on appelait "build" et elle m'a dit "l'infinitif aussi, on peut mettre les deux". Ca m'a semblé idiot. Enfin, j'édite : disons que surtout ça m'a semblé imprécis, il y a forcément deux noms différents pour deux objets grammaticaux différents !

to build = infinitive (français : infinitif) -- (froglais: to V))
build = bare infinitive / verbal base (français : infinitif nu, base verbale -- (froglais: V))

Désolé d'avoir pollué ton fil avec de la grammaire en répondant à tes questions Laughing

Ce n'est pas que tu pollues mon fil, bien au contraire, c'est que je n'avais vraiment pas compris la réponse... 😢

Que veut dire "froglais" ?

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr
avatar
Rikki
Guide spirituel

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par Rikki le Dim 7 Avr 2013 - 13:47
En tout cas, merci, je comprends bien mieux maintenant : je ne connaissais pas le mot "bare infinitive", ça me semble limpide comme ça.

Mais est-ce que tu confirmes que dans la phrase en question, il n'y avait pas d'infinitif, mais bien un verbe (help) avec son adverbe (to) et ensuite une infinitif nu (build) ?

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr
avatar
Sapotille
Empereur

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par Sapotille le Dim 7 Avr 2013 - 13:55
@Rikki a écrit:

Que veut dire "froglais" ?

Je pense que le "froglais" est l'anglais de l'ami xphrog !
avatar
Rikki
Guide spirituel

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par Rikki le Dim 7 Avr 2013 - 14:00
Embarassed

J'aurais dû y penser...

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr
yphrog
Sage

Is "to" an adverb?

par yphrog le Dim 7 Avr 2013 - 14:59
@Rikki a écrit:En tout cas, merci, je comprends bien mieux maintenant : je ne connaissais pas le mot "bare infinitive", ça me semble limpide comme ça.

Mais est-ce que tu confirmes que dans la phrase en question, il n'y avait pas d'infinitif, mais bien un verbe (help) avec son adverbe (to) et ensuite une infinitif nu (build) ?

help with / help in / help for / help out

to est très difficile à analyser, c'est à la frontière entre préposition, junctor, comme à/de en français. Qu'on ajoute l'idée que c'est aussi à la frontière de particule verbale ne me gène pas (après tout il fuse souvent avec le verbe: gonna' hafta' wanna')). Il est curieux qu'il est rarement préfixe (contrairement à d'autre prépositions1), ce qui laisse à croire quand même qu'il est un peu à part.

       to - Ø - -ing

sert à modifier l'aspect et le mode des V.

Nom d'utilisateur l'appelerait sans doute trans-categorielle. Néanmoins, j'ai bien du mal à voir to comme un adverbe

http://www.creoliste.fr/ling/index.php/To

même wiki, article bien plus cinglé:
Modality of "to"

1 tout comme with, il se trouve plus souvent entre d'autres élements : wherewithall, notwithstanding, ready-to-wear, back-to-back etc.

_________________
ok

Contenu sponsorisé

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum