Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
yphrog
Sage

Is "to" an adverb?

par yphrog le Dim 7 Avr 2013 - 14:59
@Rikki a écrit:En tout cas, merci, je comprends bien mieux maintenant : je ne connaissais pas le mot "bare infinitive", ça me semble limpide comme ça.

Mais est-ce que tu confirmes que dans la phrase en question, il n'y avait pas d'infinitif, mais bien un verbe (help) avec son adverbe (to) et ensuite une infinitif nu (build) ?

help with / help in / help for / help out

to est très difficile à analyser, c'est à la frontière entre préposition, junctor, comme à/de en français. Qu'on ajoute l'idée que c'est aussi à la frontière de particule verbale ne me gène pas (après tout il fuse souvent avec le verbe: gonna' hafta' wanna')). Il est curieux qu'il est rarement préfixe (contrairement à d'autre prépositions1), ce qui laisse à croire quand même qu'il est un peu à part.

       to - Ø - -ing

sert à modifier l'aspect et le mode des V.

Nom d'utilisateur l'appelerait sans doute trans-categorielle. Néanmoins, j'ai bien du mal à voir to comme un adverbe

http://www.creoliste.fr/ling/index.php/To

même wiki, article bien plus cinglé:
Modality of "to"

1 tout comme with, il se trouve plus souvent entre d'autres élements : wherewithall, notwithstanding, ready-to-wear, back-to-back etc.
avatar
Nom d'utilisateur
Niveau 10

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par Nom d'utilisateur le Dim 7 Avr 2013 - 17:13
xphrog a écrit:
       to - Ø - -ing

sert à modifier l'aspect et le mode des V.

Nom d'utilisateur l'appelerait sans doute trans-categorielle. Néanmoins, j'ai bien du mal à voir to comme un adverbe

Grand Dieu non.
Opérateur de mise en relation : je crois que tout le monde serait d'accord avec cette caractérisation minimale. Soutenue par des observations fines (cf. l'étude de Duffley reprise dans cet article d'Olga Fisher, pp. 109-134 :
http://books.google.fr/books?id=RppwKv9Oh8EC&printsec=frontcover&dq=to+linguistics+in+English&hl=fr&sa=X&ei=cYphUdfOGdOKhQfEpIDoBg&ved=0CDkQ6AEwAQ )

Pardon si c'est une digression dans ce fil où l'on m'a aimablement invité mais que je n'ai pas lu. En tout cas le titre "Is to an Adverb" m'a surpris. Les anglicistes disposent-ils d'un ou plusieurs critères distributionnels pour les adverbes ?
yphrog
Sage

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par yphrog le Dim 7 Avr 2013 - 17:40
Merci, nom, pour cet article (Olga Fischer yesyes )

Je pense que "relateur" est en effet bien meilleur comme catégorie. Very Happy

helps = V + s
to = relateur / pivot
build = V
up = particule verbale


Spoiler:
To sum up the matter for the verbs taking both the uninflected and the inflected infinitive, the double construction { to V / V } is found, in far the larger number of instances, with verbs having a double or triple regimen, that is with verbs governing two cases at once or any one of two or three cases[.]

Callaway (speaking of Old English), 1913.

like the verb help.



(happy xP)

_________________
ok

avatar
Rikki
Guide spirituel

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par Rikki le Jeu 11 Avr 2013 - 8:15
Bon, on a fini au British Council. Lundi et mardi, on a eu d'autres formatrices, nettement moins exaspérantes que miss "J'ai 35 ans mais je m'habille, me tiens et parle comme si j'en avais 24, je veux faire bouger tout le monde tout le temps mais j'ai une très faible tolérance au bruit et je fais shhhhhh shhhhhhh avec les yeux du chaton de Shrek dès qu'on m'embête".

Je vous ai quand même noté une phrase, car j'ai réussi à discuter avec l'une des formatrices et elle a fini par cracher le morceau : "We try to shift your attention away from grammar".

Pour ceux dont le niveau d'anglais serait le même que mon niveau d'espagnol, je traduis : "Nous essayons de détourner votre attention de la grammaire".

Voilà, je crois que tout est dit.

Je n'ai plus tant eu l'impression de perdre mon temps, car les filles avec qui j'étais dans mon petit groupe sont très sympa, c'est toujours agréable de papoter (avantage n°1 de la pédagogie active, on te met en groupe toutes les 3 secondes et tu peux discuter de ce que tu veux dans la langue que tu veux). L'effet de surprise passé, j'ai décidé d'essayer de prendre quelque chose de positif de tout ça.

Mardi après-midi, elle nous a fait "story telling" en nous apprenant comment raconter une histoire à un groupe d'enfants (apparemment, j'étais la seule à me sentir insultée sur ce coup-là, mais je n'ai pas pu retenir un "mais madame, c'est notre métier, ça !", mais mes petits camarades n'avaient pas l'air d'accord avec moi). Ce qui est bien, c'est que du coup elle a apporté une caisse d'albums de jeunesse et j'ai pu en lire plusieurs, je me suis régalée.

J'ai particulièrement adoré un album qui s'appelle "The kiss that missed". Extra. Plein d'humour, des dessins remplis de détails incongrus, une histoire sympa comme tout, une variation tendre et drôle sur le thème d'une part du chevalier, de la quête et du dragon, d'autre part du bisou du dodo.

J'ai aussi craqué sur un album apprenant à compter sur les pieds — hilarant et très bien construit, il faut absolument qu'on fasse traduire ça en français, c'est un album idéal-CP. Il faut que je retrouve les références, je les ai notées quelque part.

Aimé aussi l'album de Lucy Cousins sur les poissons de toutes sortes, la version africaine de "The Bear Hunt" ("The Lion Hunt" !), un très joli album de John Burningham sur la promenade de M. Gumpy (oublié le titre, once again), un livre à volets pour mélanger des bouts d'expressions (selon le principe du mélange de personnages), bref, je me suis bien amusée.

On a aussi fait "partage de ressources", et comme j'avais gueulé comme un putois durant tout le stage sur l'absence de véritable apprentissage, à la place de m'envoyer jouer sur un site internet pédago-rigolo ou de me donner un livre d'activités en classe, on m'a prêté un livre de grammaire qui m'a beaucoup plu. Du coup, j'ai fait de la grammaire toute seule dans mon coin sans enquiquiner personne ou presque, finalement, c'est peut-être ça que j'aurais dû faire depuis le début.

Bon, allez, ce matin, c'est à la fac, faut que j'y aille !

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr
avatar
yogi
Grand sage

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par yogi le Jeu 11 Avr 2013 - 11:33
@Rikki a écrit:Bon, on a fini au British Council. Lundi et mardi, on a eu d'autres formatrices, nettement moins exaspérantes que miss "J'ai 35 ans mais je m'habille, me tiens et parle comme si j'en avais 24, je veux faire bouger tout le monde tout le temps mais j'ai une très faible tolérance au bruit et je fais shhhhhh shhhhhhh avec les yeux du chaton de Shrek dès qu'on m'embête".

Je vous ai quand même noté une phrase, car j'ai réussi à discuter avec l'une des formatrices et elle a fini par cracher le morceau : "We try to shift your attention away from grammar".

Pour ceux dont le niveau d'anglais serait le même que mon niveau d'espagnol, je traduis : "Nous essayons de détourner votre attention de la grammaire".

Voilà, je crois que tout est dit.

Je n'ai plus tant eu l'impression de perdre mon temps, car les filles avec qui j'étais dans mon petit groupe sont très sympa, c'est toujours agréable de papoter (avantage n°1 de la pédagogie active, on te met en groupe toutes les 3 secondes et tu peux discuter de ce que tu veux dans la langue que tu veux). L'effet de surprise passé, j'ai décidé d'essayer de prendre quelque chose de positif de tout ça.

Mardi après-midi, elle nous a fait "story telling" en nous apprenant comment raconter une histoire à un groupe d'enfants (apparemment, j'étais la seule à me sentir insultée sur ce coup-là, mais je n'ai pas pu retenir un "mais madame, c'est notre métier, ça !", mais mes petits camarades n'avaient pas l'air d'accord avec moi). Ce qui est bien, c'est que du coup elle a apporté une caisse d'albums de jeunesse et j'ai pu en lire plusieurs, je me suis régalée.

J'ai particulièrement adoré un album qui s'appelle "The kiss that missed". Extra. Plein d'humour, des dessins remplis de détails incongrus, une histoire sympa comme tout, une variation tendre et drôle sur le thème d'une part du chevalier, de la quête et du dragon, d'autre part du bisou du dodo.

J'ai aussi craqué sur un album apprenant à compter sur les pieds — hilarant et très bien construit, il faut absolument qu'on fasse traduire ça en français, c'est un album idéal-CP. Il faut que je retrouve les références, je les ai notées quelque part.

Aimé aussi l'album de Lucy Cousins sur les poissons de toutes sortes, la version africaine de "The Bear Hunt" ("The Lion Hunt" !), un très joli album de John Burningham sur la promenade de M. Gumpy (oublié le titre, once again), un livre à volets pour mélanger des bouts d'expressions (selon le principe du mélange de personnages), bref, je me suis bien amusée.

On a aussi fait "partage de ressources", et comme j'avais gueulé comme un putois durant tout le stage sur l'absence de véritable apprentissage, à la place de m'envoyer jouer sur un site internet pédago-rigolo ou de me donner un livre d'activités en classe, on m'a prêté un livre de grammaire qui m'a beaucoup plu. Du coup, j'ai fait de la grammaire toute seule dans mon coin sans enquiquiner personne ou presque, finalement, c'est peut-être ça que j'aurais dû faire depuis le début.

Bon, allez, ce matin, c'est à la fac, faut que j'y aille !

Quel bel exemple de pédagogie différenciée!

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"
avatar
philann
Doyen

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par philann le Jeu 11 Avr 2013 - 15:00
Bref...travail de niveau et groupe de compétences... La petite Rikki-là, oui oui l'élève un peu en opposition là, elle n'est pas encore tout à fait prête...pour la new Pedagogie...faut la laisser jouer encore un peu avec la grammaire!! MDR

M'enfin, je conclue de tes deux derniers messages que tu as moins perdu ton temps que tu ne le craignais au départ!! bounce Wink

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne
avatar
Rikki
Guide spirituel

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par Rikki le Dim 14 Avr 2013 - 0:22
Et voilà ! Mon stage est fini depuis vendredi.

Je me suis fait des chouettes copines de stage, j'ai bien pris le rythme de ne pas aller à l'école, de finir tôt le soir... je commence à me repérer dans le coin "Bibliothèque François-Mitterrand", j'ai pris le temps d'un déjeuner avec ma mère, d'un autre avec une copine...

Bref, les stages, c'est quand même chouette !

Nous avons eu deux autres matinées avec le super prof. J'ai appris des choses un peu en vrac mais super intéressantes.

Je n'avais jamais réfléchi à l'importance des verbes de déplacement et de mouvement en anglais et j'ai été très contente d'en réviser un certain nombre. J'ai aimé apprendre quelques étymologies amusantes. J'ai appris du vocabulaire, aussi. J'ai même appris quelques règles de prononciation !

La manière dont procédait le prof était toujours la même : il nous projetait un truc (comptine, chanson, extrait de film, dessin animé) deux fois de suite, puis l'un d'entre nous venait au tableau raconter ce qu'il avait vu. Il corrigeait, expliquait, faisait les digressions nécessaires...

A la fin, il a dressé un bilan réaliste de nos différents niveaux en anglais, soulignant que certains d'entre nous devraient s'appuyer sur beaucoup de supports audio et préparer extrêmement scrupuleusement la classe dans chaque détail, au vu du faible niveau d'anglais qui est le leur.

Une fille l'a interpelé sur les recommandations du British Council : "Les faire parler, on ne cherche pas la perfection, peu importe le modèle, l'important c'est de communiquer, de bouger, de prendre confiance". Le prof a complètement démonté cet argumentaire. D'après lui, les enfants ont une oreille très plastique qui a besoin d'entendre la prononciation la plus correcte possible. Les structures linguistiques doivent également être impeccables pour être mémorisées. L'écoute et la structuration sont largement aussi importantes que l'expression.

Bref, je ne regrette finalement pas d'avoir suivi ce stage, mais je suis tout de même atterrée par les préconisations du British Council !

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr
avatar
palomita
Érudit

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par palomita le Dim 14 Avr 2013 - 1:00
Je suis tout à fait d'accord avec le prof en question veneration
Hélas, ce discours-là est de plus en plus rare dans notre métier .

_________________
"La sagesse, c'est d'avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit"
Oscar wilde.
avatar
Rikki
Guide spirituel

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par Rikki le Lun 13 Mai 2013 - 8:05
Ce matin, c'est la rentrée. Je fais du ménage sur mon bureau. Juste avant de les jeter, je vous ai scanné quelques documents, pour que vous visualisiez bien la chose.

1. Au début de chaque "session" (il y en avait bien 4 ou 5 par jour, des "sessions", on définit les buts. On se met en groupe et on en cause.



_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr
avatar
Rikki
Guide spirituel

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par Rikki le Lun 13 Mai 2013 - 8:06
2. Durant la session, on fait des cartes mentales. En voici une sur la notion même de vocabulaire, que je livre à votre sagacité.


_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr
avatar
Rikki
Guide spirituel

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par Rikki le Lun 13 Mai 2013 - 8:08
3. On ne perd jamais de vue le cercle vertueux de la motivation : plus on cause, mieux on se sent, et mieux la vie va !

Cherchez l'intrus... je vous préviens, c'est dur comme exo.




_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr
avatar
Rikki
Guide spirituel

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par Rikki le Lun 13 Mai 2013 - 8:09
4. A la fin de chaque session, on fait un petit bilan pour se motiver soi-même et voir, de tout ce qu'on a découvert durant la session, ce qu'on va mettre en pratique dans nos classes.


_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr
avatar
Rikki
Guide spirituel

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par Rikki le Lun 13 Mai 2013 - 8:10
Voilà. Je n'ai pas le temps de commenter ces magnifiques documents parce qu'il est l'heure d'aller jouer à la maîtresse, mais je les livre à votre méditation.

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr
avatar
Volubilys
Grand sage

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par Volubilys le Lun 13 Mai 2013 - 21:01
j'ai peur!

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
avatar
doublecasquette
Devin

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par doublecasquette le Lun 13 Mai 2013 - 21:25
@Volubilys a écrit:j'ai peur!

Ça, c'est l'anxiety ! C'est très mauvais, l'anxiety. À l'école, il en faut pas, de ça, de l'anxiety. Il ne faut même pas de realism ou d'humility. Juste de la self esteem et de la motivation. professeur

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.
avatar
dandelion
Grand sage

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par dandelion le Lun 13 Mai 2013 - 21:41
@Rikki a écrit:Voilà. Je n'ai pas le temps de commenter ces magnifiques documents parce qu'il est l'heure d'aller jouer à la maîtresse, mais je les livre à votre méditation.
Ben vous voyez ce que nous autres profs de langue devons subir. Récemment j'ai encore entendu qu'il était vain d'enseigner la grammaire (si on peut enseigner la self-esteem et la motivation, de fait, pourquoi diable enseigner la grammaire). Il y a peu, en visite en Italie je suis allée avec ma tante promener le chien. J'ai noté quatre subjonctifs dans la petite conversation qu'elle a eue avec la voisine. Si quelqu'un arrive à produire des subjonctifs comme ça sans avoir appris ses conjugaisons et sans vivre en Italie depuis des années, chapeau bas.
Rikki, si tu veux parler des phrasal verbs (c'est comme ça que je comprends verbes de mouvement, mais peut-être me trompé-je Wink ), il existe des bouquins spécifiques sur le sujet (Phrasal verbs in use par exemple si je ne m'abuse) et les tests de Cambridge en regorgent, car c'est un excellent moyen d'évaluer la maîtrise de l'anglais 'de tous les jours', tu peux donc te tourner vers des bouquins de préparation au FCE ou au CAE (je n'ai pas vu la dernière mouture de ces examens, mais ils sont à mon sens très complets et s'y préparer fait réellement progresser en anglais). Contrairement à d'autres tests, il y a aussi une évaluation méthodique du lexique, d'où une préparation non moins méthodique qui est très salutaire du fait de l'immense richesse lexicale de l'anglais.
avatar
Sapotille
Empereur

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par Sapotille le Lun 13 Mai 2013 - 21:42
@doublecasquette a écrit:

@Volubilys a écrit:j'ai peur!

Ça, c'est l'anxiety ! C'est très mauvais, l'anxiety. À l'école, il en faut pas, de ça, de l'anxiety. Il ne faut même pas de realism ou d'humility. Juste de la self esteem et de la motivation. professeur

Reconnais que c'est quelque peu efficace, Doublecasquette !
Voilà que tu nous parles en anglais maintenant ! yesyes
avatar
dandelion
Grand sage

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par dandelion le Lun 13 Mai 2013 - 21:44
@Sapotille a écrit:
@doublecasquette a écrit:

@Volubilys a écrit:j'ai peur!

Ça, c'est l'anxiety ! C'est très mauvais, l'anxiety. À l'école, il en faut pas, de ça, de l'anxiety. Il ne faut même pas de realism ou d'humility. Juste de la self esteem et de la motivation. professeur

Reconnais que c'est quelque peu efficace, Doublecasquette !
Voilà que tu nous parles en anglais maintenant ! yesyes
Oh no, no Doublecaps here please Razz
avatar
Dionysos
Fidèle du forum

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par Dionysos le Lun 13 Mai 2013 - 23:52
Je trouve surtout ces documents particulièrement infantilisants !!!

_________________
"We're all in the gutter, but some of us are looking at the stars". O.Wilde.
avatar
Rikki
Guide spirituel

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par Rikki le Mar 14 Mai 2013 - 7:54
@Dionysos a écrit:Je trouve surtout ces documents particulièrement infantilisants !!!

Moins que de jouer au Memory, au jeu de l'oie et aux 7 familles avec des collègues ! Ce que j'ai pourtant fait toute la semaine (en théorie, du moins). On s'est même fait engueuler par la petite dame parce qu'on ne jetait pas le dé mais on faisait directement les petites cartes questions de grammaire, pour l'un des jeux. "Oh, but you didn't understand the game !" qu'elle m'a sorti, prof G. O. ! Heu... comment dire... c'est un chouia humiliant, là, ce que tu me dis, ma grande, j'ai compris ton jeu, faut dire que c'était juste à mon niveau : on avance le pion d'autant de cases que le nombre de points marqués par le dé (c'est technique, hein !) et ensuite s'il y a un point d'interrogation on prend une carte question. Nous, on s'est dit comme ça qu'on ferait moins de bruit et qu'on irait plus vite en tirant directement les questions.


Dans le primaire, la doxa c'est : on traite les instits comme leurs élèves, donc selon l'âge des gamins. Je ne te raconte même pas le niveau des stages pour enseignants en maternelle... Sad


(Je suis une grande fan de jeux de société. De mon âge.)

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr
yphrog
Sage

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par yphrog le Mar 14 Mai 2013 - 11:02
@Rikki a écrit:(Je suis une grande fan de jeux de société. De mon âge.)

Intéressant. Merci de nous avoir fait voir les documents avant qu'ils ne passent au shredder...

que dirais-tu d'un jeu où on avance à travers des cases avec les 100 mots les plus utilisés de la langue avec des questions sur l'usage de chaque mot? Trop candyland, snakes and ladders? On pourrait ajouter des questions bonus en diathèse, mood, polarité, portée ... pour avoir accès aux échelles Laughing

_________________
ok

avatar
Lilypims
Grand sage

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par Lilypims le Mar 14 Mai 2013 - 11:52
@Rikki a écrit:
@Dionysos a écrit:Je trouve surtout ces documents particulièrement infantilisants !!!

Moins que de jouer au Memory, au jeu de l'oie et aux 7 familles avec des collègues ! Ce que j'ai pourtant fait toute la semaine (en théorie, du moins). On s'est même fait engueuler par la petite dame parce qu'on ne jetait pas le dé mais on faisait directement les petites cartes questions de grammaire, pour l'un des jeux. "Oh, but you didn't understand the game !" qu'elle m'a sorti, prof G. O. ! Heu... comment dire... c'est un chouia humiliant, là, ce que tu me dis, ma grande, j'ai compris ton jeu, faut dire que c'était juste à mon niveau : on avance le pion d'autant de cases que le nombre de points marqués par le dé (c'est technique, hein !) et ensuite s'il y a un point d'interrogation on prend une carte question. Nous, on s'est dit comme ça qu'on ferait moins de bruit et qu'on irait plus vite en tirant directement les questions.


Dans le primaire, la doxa c'est : on traite les instits comme leurs élèves, donc selon l'âge des gamins. Je ne te raconte même pas le niveau des stages pour enseignants en maternelle... Sad


(Je suis une grande fan de jeux de société. De mon âge.)

Dans le secondaire aussi, Rikki. Pendant mon année de stage, c'était comme ça.
avatar
Sapotille
Empereur

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par Sapotille le Mar 14 Mai 2013 - 12:25

Rikki, tu aurais pu demander à ces formateurs comment ils avaient acquis le niveau d'anglais auquel ils sont parvenus pour devenir formateur !

Je subodore que ce n'était pas grâce à la même formation qu'ils vous ont proposée !!!
avatar
Rikki
Guide spirituel

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par Rikki le Mar 14 Mai 2013 - 17:12
@Sapotille a écrit:
Rikki, tu aurais pu demander à ces formateurs comment ils avaient acquis le niveau d'anglais auquel ils sont parvenus pour devenir formateur !

Je subodore que ce n'était pas grâce à la même formation qu'ils vous ont proposée !!!


C'étaient des Anglaises. Ah, et une Canadienne, aussi. De la triche, quoi.

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr
avatar
Syria Forel
Niveau 8

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par Syria Forel le Mar 14 Mai 2013 - 17:33
Moi, c'est la formule 'speed dating' qui me sidère ! :shock:
avatar
Caspar
Bon génie

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par Caspar le Mar 14 Mai 2013 - 17:57
Ce fil me fait peur: je pars quinze jours en Angleterre en juillet pour un stage de "remise à niveau" pour profs d'anglais. Bon, c'est payé par le Ministère mais ils ont eu du mal à trouver des candidats (sinon, ils ne m'auraient pas pris woohoo ) et j'ai peur de faire des trucs complétement idiots pendant quinze jours Descartes
Contenu sponsorisé

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum