Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Rikki
Guide spirituel

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par Rikki le Mer 3 Avr 2013 - 0:37
Oui : la formatrice.

A la fin de la session, elle m'a prise à part pour me dire qu'elle se rendait bien compte que le stage ne correspondait pas à mes attentes, que j'avais un niveau d'anglais bien supérieur à celui des autres (et je vous jure que je n'ai pas un bon niveau, juste un niveau normal), et qu'elle espérait que j'avais appris quelque chose aujourd'hui.

Heu, comment dire...

Disons que je lui ai répondu que j'avais aidé mes petits camarades à reformuler leurs consignes ou leurs réponses (Non, on ne dit pas "What colour is your clothe", ni "Me too no", ni "I have got not the card") et à comprendre le vocabulaire qui était sur les fiches. Bref, tant que j'étais là, de toute manière, j'ai essayé de me rendre utile. Ne serait-ce que pour passer le temps.
avatar
Rikki
Guide spirituel

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par Rikki le Mer 3 Avr 2013 - 0:51
Attention : je ne reproche nullement à mes collègues d'avoir un bas niveau en anglais, hein ! Je reproche à l'institution de les faire enseigner l'anglais alors qu'ils en sont manifestement incapables.

La fille en face de moi parlait italien. On lui a fait enseigner l'anglais. Cherchez l'erreur. C'est comme si on me demandait à moi d'enseigner l'allemand ou le russe. Une vaste fumisterie.

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par User5899 le Mer 3 Avr 2013 - 1:51
Et sinon, pas un angliciste pour me féliciter de ma jolie traduction Sad
yphrog
Sage

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par yphrog le Mer 3 Avr 2013 - 2:41
@Rikki a écrit: pendant qu'on y est, pencil , pen, pencil case, ruler, eraser (Oh, non, sorry, the Brits would call it a rubber, wouldn't they ? Hu hu hu Embarassed ), scissors, glue...

stylus, I-pad, power supply, browser, windows (Oh no, sorry, the Texans call them winders, ya'll Embarassed ), cut, paste...

Au cas où cela devient trop infantalisant, vous pourriez éventuellement mettre cette chanson à jour pour l'époque actionnelle?



lyrics found on the web, partially corrected:
Now warning lights are flashing down at Quality Control
Somebody threw a spanner and they threw him in the hole
There's rumors in the loading bay and anger in the town
Somebody blew the whistle and the walls came down
There's a meeting in the boardroom they're trying to trace the smell
There's a leaking in the washroom there's a sneak in personnel
Somewhere in the corridors someone was heard to sneeze
'goodness me could this be Industrial Disease?
The caretaker was crucified for sleeping at his post
refusing to be pacified it's him they blame the most
The watchdog's got rabies the foreman's got fleas
And everyone's concerned about Industrial Disease
There's panic on the switchboard tongues are tied in knots
Some come out in sympathy, some come out in spots
Some blame the management, some the employees
But everybody knows it's the Industrial Disease
The work force is disgusted, downs tools, walks
Innocence is injured; experience just talks
Everyone seeks damage; everyone agrees
That these are 'classic symptoms of a monetary squeeze'
On ITV and BBC they talk about the curse
Philosophy is useless, theology worse
History boils over; there's an economics freeze
Sociologists invent words that mean 'Industrial Disease'
Doctor Parkinson declared 'I'm not surprised to see you here
You've got smoker's cough from smoking, brewer's droop from drinking beer
I don't know how you came to get the Bette Davis knees
But worst of all young man you've got Industrial Disease'
He wrote me a prescription he said 'you are depressed
But I'm glad you came to see me to get this off your chest
Come back and see me later - next patient please
Send in another victim of Industrial Disease'
I go down to Speaker's Corner I'm thunderstruck
They got free speech tourists, police in trucks
Two men say they're Jesus one of them must be wrong
There's a protest singer, he's singing a protest song - he says
'They wanna have a war to keep their factories
They wanna have a war to keep us on our knees
They wanna have a war to stop us buying Japanese
They wanna have a war to stop Industrial Disease
They're pointing out the enemy to keep you deaf and blind
They wanna sap your energy incarcerate your mind
They give you Rule Brittania, gassy beer, page three
Two weeks in España and Sunday striptease'
Meanwhile the first Jesus says 'I'd cure it soon
Abolish Monday mornings and Friday afternoons'
The other one's on a hunger strike he's dying by degrees
How come Jesus gets Industrial Disease?

good golly, Cripure...

_________________
ok

Mum'
Niveau 3

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par Mum' le Mer 3 Avr 2013 - 7:12
Déjà 3 heures de ce genre d'infantilisation, je ne supporte plus, alors deux (?) semaines... Faudrait lui dire stop, à la fille, non ?
Mum'
Niveau 3

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par Mum' le Mer 3 Avr 2013 - 7:17
@Rikki a écrit:Attention : je ne reproche nullement à mes collègues d'avoir un bas niveau en anglais, hein ! Je reproche à l'institution de les faire enseigner l'anglais alors qu'ils en sont manifestement incapables.

Pareil, il faudrait pouvoir refuser. Ou décloisonner. Ou avoir des intervenants.

(D'un autre côté, depuis que je vois ce que fait ma fille en anglais au collège -c'est-à-dire pas grand-chose de plus qu'au cm- je n'ai plus de complexes. Elle n'a rien appris ou presque en un an de sixième, est incapable de répondre à une question comme "How are you ?"...)
avatar
Pili
Grand sage

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par Pili le Mer 3 Avr 2013 - 7:42
Désolée Rikki de découvrir ta déception, cependant je te trouve quelque peu sévère avec certaines activités, tout n'est pas si mauvais dans le contenu de ton stage...coller des papiers ,certes ça n'a aucun intérêt mais le travail sur la prononciation c'est indispensable non?

Je rappelle que je suis prof d'espagnol, donc ton message me fait réfléchir aussi.
avatar
leyade
Bon génie

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par leyade le Mer 3 Avr 2013 - 7:44
Bons sang, ça me désespère, c'est hallucinant.
Ce qui me tue, c'est qu'ils pensent simplifier avec ces gloubi-boulgas de mémorys, de tableau, d'étiquettes et d'ilôts, mais moi je n'arrive pas à apprendre dans ces conditions! il me faut un, prof, un tableau, un bouquin, une feuille et un stylo.
Tête de classe il y a quinze ans, je serais aujourd'hui totalement perdue au fond d'un ilôt de nos jours... No

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.

la quille temporaire dans

avatar
arcenciel
Grand Maître

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par arcenciel le Mer 3 Avr 2013 - 8:34
Rikki fleurs2
Du gâchis...

avatar
Rikki
Guide spirituel

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par Rikki le Mer 3 Avr 2013 - 9:22
@Pili a écrit:Désolée Rikki de découvrir ta déception, cependant je te trouve quelque peu sévère avec certaines activités, tout n'est pas si mauvais dans le contenu de ton stage...coller des papiers ,certes ça n'a aucun intérêt mais le travail sur la prononciation c'est indispensable non?

Je rappelle que je suis prof d'espagnol, donc ton message me fait réfléchir aussi.

Pili, ma déception est triple :

1/ je pensais, en toute bonne foi, m'être inscrite à un stage d'anglais. J'ai cru que l'Education nationale allait nous payer un stage de langue, un vrai, au British Council (ils sont fort chers et hors de la portée de ma bourse). J'ai été naïve : il ne s'agissait nullement, comme indiqué sur le descriptif mensonger, d'un stage de langue, mais bien d'un stage de didactique de la langue. Ca ne m'intéresse pas, je n'enseigne pas l'anglais. Oops. My mistake.

2/ dans la mesure où ce stage s'adressait à des personnes habilitées par l'institution à enseigner l'anglais elles-mêmes, j'ai cru — encore plus naïvement — que cela impliquait le fait que ces personnes parlent un minimum l'anglais. Or, je me suis trompée : je pourrais manifestement moi-même enseigner l'espagnol, puisque j'ai vu plusieurs films d'Almodovar et que j'ai passé une semaine à Barcelone (où on parle catalan, mais c'est la même chose, non ?). Ce qui compte, c'est la pédagogie, le contenu disciplinaire, on s'en fout. Cet axiome, quand il s'agit de langues vivantes, est particulièrement caricatural.

3/ sur les activités didactiques de l'anglais elles-mêmes, je ne rejette pas tout en bloc, mais environ 90 % de ce que j'ai vu. Comme je l'ai dit, la vidéo sur les Thaï présentait un monsieur britannique proposant une petite gestuelle adaptée à la perception des sons de l'anglais, qui m'a rappelé la gestuelle Borel-Maisonny que j'utilise pour l'enseignement de la lecture et qui m'a semblé intéressante. Si j'avais à enseigner l'anglais (ce qui, une fois encore, n'est pas le cas), j'aurais aimé avoir une VRAIE formation sur cette histoire de gestuelle pour le coup, c'est-à-dire savoir si ce monsieur avait construit un système complet ou juste travaillé sur 3 sons isolés.

Par ailleurs, je suis parfaitement au courant des histoires de visuel / auditif / kinesthésique (tactile me semble un peu plus décalé, mais pourquoi pas, cf les lettres rugueuses de Montessori). Sauf que je suis persuadée que c'est une vision totalement idiote de l'apprentissage de type kinesthésique que de considérer que d'envoyer les élèves se balader dans la classe à tout propos et hors de propos va leur faire retenir quoi que ce soit ! Un apprentissage kinesthésique réussi, ce n'est pas "je bouge, donc j'apprends", c'est "j'utilise un système construit basé sur des gestes répétés régulièrement afin d'encoder l'apprentissage de manière automatisée". L'apprentissage de l'écriture, auquel je m'intéresse tout particulièrement, est le type même de l'apprentissage kinesthésique.

Personnellement, je fonctionne beaucoup avec ce type d'apprentissage, ce qui fait que je ne peux pas apprendre quelque chose correctement sans l'écrire. C'est la manière de mémoriser qui a été favorisée dans le système d'éducation dans lequel j'ai passé 15 ans de ma vie, de 5 à 20 ans, et qui m'a forcément façonnée. Je pense qu'on est très nombreux sur ce forum à avoir besoin d'écrire — en particulier à la main — pour mémoriser un cours. Par contre, en me promenant dans la salle, je n'ai rien appris de particulier et je ne vois pas comment j'aurais appris quoi que ce soit (en imaginant que je ne connaisse pas des mots aussi simples que Christmas, Thanksgiving, Easter, Halloween — c'étaient les mots de mon groupe —, ce n'est pas le fait de me balader qui me les aurait fait apprendre. D'ailleurs, les gens qui ne connaissaient pas ces mots hier matin, à mon avis, ne les connaissent toujours pas).


Cripure, cette traduction est très au-dessus de mon niveau de classe et de mon niveau de langue, je suis désolée. Razz Il faudrait certainement un vrai angliciste (donc, pas un enseignant de primaire) pour l'apprécier.





_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr
avatar
dandelion
Grand sage

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par dandelion le Mer 3 Avr 2013 - 9:33
Cripure a écrit:
@Rikki a écrit:Le chapitre 2 sera jeudi. Je crains le pire. Nous devons chanter ensemble et mettre en commun je ne sais plus quoi. Sad
My bonnie is over the ocean
My bonnie is over the sea
My bonnie is over the ocean
Oh bring back my bonnie to me
:chanson: :chanson:

(ma taspé ké tro bonne est partie aux states c'te tepu. J'ai tro la haine mais j'kif tro kel rentre)
Félicitations Cripure pour cette traduction magistrale. Puis-je cependant me permettre de vous suggérer d'abandonner le red bull et de revenir au bourgogne, dont les effets sur la langue sont mieux connus sur le long terme?
Désolée Rikki, cela me déçoit beaucoup du British Council. En même temps, les anglo-saxons sont très en pointe pour tout ce qui est mise en activité, les enseignants n'ont guère le choix. Sinon, pencil, pencil-case, tout ça, je l'ai fait à mon troisième cours de CE1 si ça peut te consoler...
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par Daphné le Mer 3 Avr 2013 - 9:34
Cripure a écrit:Et sinon, pas un angliciste pour me féliciter de ma jolie traduction Sad

Evil or Very Mad Laughing
avatar
LadyC
Empereur

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par LadyC le Mer 3 Avr 2013 - 9:39
Cripure a écrit:
@Rikki a écrit:Le chapitre 2 sera jeudi. Je crains le pire. Nous devons chanter ensemble et mettre en commun je ne sais plus quoi. Sad
My bonnie is over the ocean
My bonnie is over the sea
My bonnie is over the ocean
Oh bring back my bonnie to me
:chanson: :chanson:

(ma taspé ké tro bonne est partie aux states c'te tepu. J'ai tro la haine mais j'kif tro kel rentre)

J'ai des doutes sur l'orthographe de "est partie", tout de même... :gratte:
"J'ai" serait avantageusement remplacé par "G", et "haine" par "N" (il faut travailler la concision, mon ami). professeur
Mais bon, la compétence m'a l'air en cours d'acquisition, ne vous découragez pas fleurs

Rikki, toute ma compassion pour être obligée de suivre cette "formation" fleurs2

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._  Smile
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par Celadon le Mer 3 Avr 2013 - 9:44
Il n'y a pas moyen d'y couper ???? C'est un stage obligatoire pour tous ? Et l'animatrice enseigne l'anglais à des débutants ou elle ne fait qu'enseigner aux enseignants ? Grrr. Quel gâchis ! Il faudrait quand même que quelqu'un dénonce cette gabegie, non ?
avatar
lalilala
Esprit sacré

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par lalilala le Mer 3 Avr 2013 - 9:49
@Rikki a écrit:Attention : je ne reproche nullement à mes collègues d'avoir un bas niveau en anglais, hein ! Je reproche à l'institution de les faire enseigner l'anglais alors qu'ils en sont manifestement incapables.

La fille en face de moi parlait italien. On lui a fait enseigner l'anglais. Cherchez l'erreur. C'est comme si on me demandait à moi d'enseigner l'allemand ou le russe. Une vaste fumisterie.

Ca me choque aussi!!! Mais quel est l'intérêt d'apprendre à baragouiner 3 pauvres phrases avec des gens qui ne savent pas parler anglais?? Qu'on laisse l'anglais aux profs d'anglais du secondaire et qu'on fasse faire plus de français aux élèves du primaire (ça leur fera pas de mal parce que là, on récupère des élèves qui ne savent parler aucune langue!). Ras le bol des c*****ies!

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog
avatar
arcenciel
Grand Maître

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par arcenciel le Mer 3 Avr 2013 - 9:51
@lalilala a écrit:
@Rikki a écrit:Attention : je ne reproche nullement à mes collègues d'avoir un bas niveau en anglais, hein ! Je reproche à l'institution de les faire enseigner l'anglais alors qu'ils en sont manifestement incapables.

La fille en face de moi parlait italien. On lui a fait enseigner l'anglais. Cherchez l'erreur. C'est comme si on me demandait à moi d'enseigner l'allemand ou le russe. Une vaste fumisterie.

Ca me choque aussi!!! Mais quel est l'intérêt d'apprendre à baragouiner 3 pauvres phrases avec des gens qui ne savent pas parler anglais?? Qu'on laisse l'anglais aux profs d'anglais du secondaire et qu'on fasse faire plus de français aux élèves du primaire (ça leur fera pas de mal parce que là, on récupère des élèves qui ne savent parler aucune langue!). Ras le bol des c*****ies!
Nous sommes bien d'accord!
Affaires de sous!
Au début c'était des profs du collège qui venaient donner des cours d'anglais aux CM...
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par Daphné le Mer 3 Avr 2013 - 9:53
@lalilala a écrit:
@Rikki a écrit:Attention : je ne reproche nullement à mes collègues d'avoir un bas niveau en anglais, hein ! Je reproche à l'institution de les faire enseigner l'anglais alors qu'ils en sont manifestement incapables.

La fille en face de moi parlait italien. On lui a fait enseigner l'anglais. Cherchez l'erreur. C'est comme si on me demandait à moi d'enseigner l'allemand ou le russe. Une vaste fumisterie.

Ca me choque aussi!!! Mais quel est l'intérêt d'apprendre à baragouiner 3 pauvres phrases avec des gens qui ne savent pas parler anglais?? Qu'on laisse l'anglais aux profs d'anglais du secondaire et qu'on fasse faire plus de français aux élèves du primaire (ça leur fera pas de mal parce que là, on récupère des élèves qui ne savent parler aucune langue!). Ras le bol des c*****ies!

+1
C'est hallucinant ce qu'on voit, je ne critique pas les PE mais le fait que l'institution fasse enseigner l'anglais à des collègues qui n'y connaissent rien, du gente "horror" prononcé "aurore", le reste à l'avenant !
Et les certifications bidons qui se donnent dans le secondaire parce qu'on n'a personne d'autre sous la main : a part yes et no, nada humhum
avatar
Cathy
Fidèle du forum

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par Cathy le Mer 3 Avr 2013 - 10:17
Ah ben mince! Je me demandais justement comment s'était passé ton premier jour...C'est sûr, à ce rythme-là, ça va être long.....
avatar
carolette
Neoprof expérimenté

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par carolette le Mer 3 Avr 2013 - 10:21
Tous mes stages de langue ont ressemblé à cela, Rikki... On te met en position d'élève de primaire... Quand on parle la langue (ce qui est mon cas, même si je suis loin d'être bilingue), on s'attend "à s'y remettre', converser en anglais, et on ressort bien déçu...

Sauf une fois, un stage d'allemand, pendant lequel une de nos formatrices a veillé à nous remettre dans le bain avec un niveau plus "adulte", et des révisions de tournures de phrases, de grammaire, de vocabulaire.
Et pour l'allemand (notre collège de secteur propose un cursus bilangue) que nous devons enseigner EN PLUS de l'anglais dès le CE1 dans notre école, une de mes collègues a été validée alors qu'elle n'a pas parlé un mot d'allemand depuis son bac il y a plus de 20 ans (effectivement elle a beaucoup de mal, ne serait-ce qu'à se présenter)... Moi-même je n'ai qu'un très faible niveau... (heureusement depuis l'an dernier nous avons une assistante : elle est nulle parce qu'elle ne revient jamais sur les acquis des élèves, commençant chaque séance par de nouvelles notions : les enfants ne retiennent rien. Heureusement mon amie qui enseigne en CM2 rattrape tout ça, parce qu'elle aime cette langue qu'elle a étudié jusqu'à la licence ; ouf !).

Notre ministre croit vraiment qu'ainsi on va améliorer les capacité de nos élèves...
avatar
dandelion
Grand sage

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par dandelion le Mer 3 Avr 2013 - 11:14
@carolette a écrit:Tous mes stages de langue ont ressemblé à cela, Rikki... On te met en position d'élève de primaire... Quand on parle la langue (ce qui est mon cas, même si je suis loin d'être bilingue), on s'attend "à s'y remettre', converser en anglais, et on ressort bien déçu...

Sauf une fois, un stage d'allemand, pendant lequel une de nos formatrices a veillé à nous remettre dans le bain avec un niveau plus "adulte", et des révisions de tournures de phrases, de grammaire, de vocabulaire.
Et pour l'allemand (notre collège de secteur propose un cursus bilangue) que nous devons enseigner EN PLUS de l'anglais dès le CE1 dans notre école, une de mes collègues a été validée alors qu'elle n'a pas parlé un mot d'allemand depuis son bac il y a plus de 20 ans (effectivement elle a beaucoup de mal, ne serait-ce qu'à se présenter)... Moi-même je n'ai qu'un très faible niveau... (heureusement depuis l'an dernier nous avons une assistante : elle est nulle parce qu'elle ne revient jamais sur les acquis des élèves, commençant chaque séance par de nouvelles notions : les enfants ne retiennent rien. Heureusement mon amie qui enseigne en CM2 rattrape tout ça, parce qu'elle aime cette langue qu'elle a étudié jusqu'à la licence ; ouf !).

Notre ministre croit vraiment qu'ainsi on va améliorer les capacité de nos élèves...
Le pire étant que j'ai entendu lors d'une inspection qu'il était inutile de revenir sur les 'bases' en sixième puisque tous les élèves ont acquis le niveau A1 en fin de primaire. Of course. Sans compter que passer des années à étudier une langue pour ne parler qu'au présent, c'est à dire pour ne rien dire, ça dégoûterait le plus enthousiaste des gamins.
avatar
Sapotille
Empereur

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par Sapotille le Mer 3 Avr 2013 - 11:16
Un beau jour, on m'a demandé d'enseigner l'allemand en CE1 et CE2 !

Je comprends l'allemand et l'alsacien qui sont beaucoup parlés parce que langue maternelle dans notre région (sauf pour moi qui ne suis pas originaire de l'Est : pas de chance !), mais franchement, je ne possède pas assez cette langue pour l'enseigner.
Donc il m'a fallu trouver un intervenant extérieur bénévole !

M.Sapotille qui est parfait "quadrilingue" (français-alsacien- suisse allemand- et vrai allemand ( hoch Deutsch) a obtenu la permission d'intervenir dans ma classe.
Je préparais toute la partie pédagogique, il faisait le cours.
Il a été inspecté avec succès puisqu'il a reçu un agrément officiel donc a même été payé un peu plus de 10 Euros de l'heure.

Quand j'ai quitté le navire, l'inspecteur l'a sollicité pour continuer ...
Mais il a décliné l'offre : "Jamais sans ma femme !" a-t-il déclaré.
avatar
Ronin
Guide spirituel

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par Ronin le Mer 3 Avr 2013 - 11:30
Moi j'aimerais vraiment être formé correctement à l'anglais et l'allemand ( j'ai fait allemand lv1 jusqu'au bac et anglais lv2 jusqu'en licence ) pour pouvoir en faire en classe si un jour je reprends des cycles 3. Mais effectivement avec l'EN...

Quand j'étais T1 et donc soit-disant habilité pour l'anglais ( 20 heures d'anglais sur l'année en PE2...) je faisais l'anglais avec mes CE2-CM1 et je faisais un échange de service avec ma directrice et j'avais donc aussi ses CM1-CM2. Elle qui n'avait pas pratiqué l'anglais depuis 30 ans mais était très motivée a demandé à passer l'habilitation. 12 heures avec la conseillère pédagogique en langues et roule ma poule...comme elle était très consciencieuse et parfaitement consciente que c'était très insuffisant, elle s'est payé un stage de quinze jours en août en Grande-Bretagne pour vraiment travailler l'anglais.
avatar
adelaideaugusta
Fidèle du forum

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par adelaideaugusta le Mer 3 Avr 2013 - 11:33
@Sapotille a écrit:Un beau jour, on m'a demandé d'enseigner l'allemand en CE1 et CE2 !

Je comprends l'allemand et l'alsacien qui sont beaucoup parlés parce que langue maternelle dans notre région (sauf pour moi qui ne suis pas originaire de l'Est : pas de chance !), mais franchement, je ne possède pas assez cette langue pour l'enseigner.
Donc il m'a fallu trouver un intervenant extérieur bénévole !

M.Sapotille qui est parfait "quadrilingue" (français-alsacien- suisse allemand- et vrai allemand ( hoch Deutsch) a obtenu la permission d'intervenir dans ma classe.
Je préparais toute la partie pédagogique, il faisait le cours.
Il a été inspecté avec succès puisqu'il a reçu un agrément officiel donc a même été payé un peu plus de 10 Euros de l'heure.

Quand j'ai quitté le navire, l'inspecteur l'a sollicité pour continuer ...
Mais il a décliné l'offre : "Jamais sans ma femme !" a-t-il déclaré.

Je fais faire de l'allemand à une petite Macédonienne en CE2 : c'est du "deutsh globish " ! "Wie heisst du ? Ich heisse Nazar. Wie alt bisst du ? Ich bin acht", und so weiter...
Est-ce normal de ne pas lui dire qu'il y a trois genres, que le "eszett " est en réalité deux s, elle a des exercices à faire sans connaître la signification des mots, je n'ai jamais vu un tel bazar. Comme je voulais lui faire apprendre du vocabulaire, elle a voulu passer au calcul.
J'aimerais que les enfants de CE2 dont je m'occupe aient le niveau ...de CP des SLECC! Je prononce de temps en temps le mot "division" !!!
Aussi bien pour la petite Algérienne que pour la petite Macédonienne, la réponse est : affraid affraid affraid furieux furieux furieux

Faut être maso pour continuer !!! (Heureusement, je le suis.)
avatar
yogi
Grand sage

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par yogi le Mer 3 Avr 2013 - 11:41
@dandelion a écrit:
@carolette a écrit:Tous mes stages de langue ont ressemblé à cela, Rikki... On te met en position d'élève de primaire... Quand on parle la langue (ce qui est mon cas, même si je suis loin d'être bilingue), on s'attend "à s'y remettre', converser en anglais, et on ressort bien déçu...

Sauf une fois, un stage d'allemand, pendant lequel une de nos formatrices a veillé à nous remettre dans le bain avec un niveau plus "adulte", et des révisions de tournures de phrases, de grammaire, de vocabulaire.
Et pour l'allemand (notre collège de secteur propose un cursus bilangue) que nous devons enseigner EN PLUS de l'anglais dès le CE1 dans notre école, une de mes collègues a été validée alors qu'elle n'a pas parlé un mot d'allemand depuis son bac il y a plus de 20 ans (effectivement elle a beaucoup de mal, ne serait-ce qu'à se présenter)... Moi-même je n'ai qu'un très faible niveau... (heureusement depuis l'an dernier nous avons une assistante : elle est nulle parce qu'elle ne revient jamais sur les acquis des élèves, commençant chaque séance par de nouvelles notions : les enfants ne retiennent rien. Heureusement mon amie qui enseigne en CM2 rattrape tout ça, parce qu'elle aime cette langue qu'elle a étudié jusqu'à la licence ; ouf !).

Notre ministre croit vraiment qu'ainsi on va améliorer les capacité de nos élèves...
Le pire étant que j'ai entendu lors d'une inspection qu'il était inutile de revenir sur les 'bases' en sixième puisque tous les élèves ont acquis le niveau A1 en fin de primaire. Of course. Sans compter que passer des années à étudier une langue pour ne parler qu'au présent, c'est à dire pour ne rien dire, ça dégoûterait le plus enthousiaste des gamins.
Mon IPR a le même discours alors que je lui soutiens que j'ai des 6ième qui n'ont jamais fait d'anglais en primaire. Ils ne veulent rien savoir et rien entendre, com d'hab.
avatar
Sapotille
Empereur

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par Sapotille le Mer 3 Avr 2013 - 11:43

Avec "Wie alt bist du ? , puis ich bin 8 Yahr alt" tu peux déjà leur faire conjuguer "sein" en entier !
ich bin
du bist
er ist ... und so weiter ...
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par Celadon le Mer 3 Avr 2013 - 11:53
Je suis surprise d'avoir dans ma classe de CM2 cette année un enfant venant de France, dont les parents m'assurent qu'il a fait de l'anglais depuis le CP et qui ne comprend rien de ce qui se dit (que ce soit moi, les élèves ou le CD de la méthode) et bien entendu ne peut répondre à aucune question. Je me demande même s'il arrivera à se présenter en juin... 😢
Contenu sponsorisé

Re: Mon stage d'anglais... ou comment je me suis fait avoir comme une bleue

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum