Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Saloum
Habitué du forum

Y a-t-il une anacoluthe dans "Mon rêve familier"?

par Saloum le Jeu 4 Avr 2013 - 20:12
Mon remplacement se termine demain. Le professeur que je remplace m'a demandé de faire une lecture analytique de "Mon rêve familier" de Verlaine et m'a transmis le plan détaillé à donner aux élèves. Il parle d'une anacoluthe, en donne la définition, mais ne précise pas où elle se trouve. J'ai beau chercher, je trouve certes une syntaxe un peu malmenée mais pas de rupture syntaxique évidente. Quelqu'un saurait ?
avatar
Robin
Neoprof expérimenté

Re: Y a-t-il une anacoluthe dans "Mon rêve familier"?

par Robin le Jeu 4 Avr 2013 - 20:20
@Saloum a écrit:Mon remplacement se termine demain. Le professeur que je remplace m'a demandé de faire une lecture analytique de "Mon rêve familier" de Verlaine et m'a transmis le plan détaillé à donner aux élèves. Il parle d'une anacoluthe, en donne la définition, mais ne précise pas où elle se trouve. J'ai beau chercher, je trouve certes une syntaxe un peu malmenée mais pas de rupture syntaxique évidente. Quelqu'un saurait ?

Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant
D'une femme inconnue, et que j'aime, et qui m'aime,
Et qui n'est, chaque fois, ni tout à fait la même
Ni tout à fait une autre, et m'aime et me comprend.

Car elle me comprend, et mon cœur transparent
Pour elle seule, hélas! cesse d'être un problème
Pour elle seule, et les moiteurs de mon front blême,
Elle seule les sait rafraîchir, en pleurant.

Est-elle brune, blonde ou rousse? Je l'ignore.
Son nom? Je me souviens qu'il est doux et sonore,
Comme ceux des aimés que la vie exila.

Son regard est pareil au regard des statues,
Et, pour sa voix, lointaine, et calme, et grave, elle a
L'inflexion des voix chères qui se sont tues.

Paul Verlaine (Poèmes saturniens)

Je dirais "et m'aime et me comprend", du fait de l'absence du pronom relatif "qui", sous-entendu.
avatar
Saloum
Habitué du forum

Re: Y a-t-il une anacoluthe dans "Mon rêve familier"?

par Saloum le Jeu 4 Avr 2013 - 20:26
Effectivement. Merci beaucoup !
Mum'
Niveau 3

Re: Y a-t-il une anacoluthe dans "Mon rêve familier"?

par Mum' le Jeu 4 Avr 2013 - 20:27
Je dirais aussi là :
Pour elle seule, et les moiteurs de mon front blême,
Elle seule les sait rafraîchir, en pleurant.

car on attendrait "les moiteurs de mon front blême" comme sujet d'un verbe qui ne vient pas.

(= anastrophe ?)

avatar
Robin
Neoprof expérimenté

Re: Y a-t-il une anacoluthe dans "Mon rêve familier"?

par Robin le Jeu 4 Avr 2013 - 21:01
@Mum' a écrit:Je dirais aussi là :
Pour elle seule, et les moiteurs de mon front blême,
Elle seule les sait rafraîchir, en pleurant.

car on attendrait "les moiteurs de mon front blême" comme sujet d'un verbe qui ne vient pas.

(= anastrophe ?)


"et les moiteurs de mon front blême" est en position de sujet, alors qu'il s'agit d'un COD : elle seule sait rafraîchir les moiteurs de mon front blême et il y a par ailleurs une redondance (inévitable) avec le pronom "les".
Mum'
Niveau 3

Re: Y a-t-il une anacoluthe dans "Mon rêve familier"?

par Mum' le Jeu 4 Avr 2013 - 21:25
Oui. Et donc c'est une anacoluthe, non ?
Il y a rupture de construction.
avatar
Robin
Neoprof expérimenté

Re: Y a-t-il une anacoluthe dans "Mon rêve familier"?

par Robin le Jeu 4 Avr 2013 - 22:29
@Mum' a écrit:Oui. Et donc c'est une anacoluthe, non ?
Il y a rupture de construction.
Oui, sans aucun doute.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Y a-t-il une anacoluthe dans "Mon rêve familier"?

par User5899 le Ven 5 Avr 2013 - 0:16
@Saloum a écrit:Mon remplacement se termine demain. Le professeur que je remplace m'a demandé de faire une lecture analytique de "Mon rêve familier" de Verlaine et m'a transmis le plan détaillé à donner aux élèves. Il parle d'une anacoluthe, en donne la définition, mais ne précise pas où elle se trouve. J'ai beau chercher, je trouve certes une syntaxe un peu malmenée mais pas de rupture syntaxique évidente. Quelqu'un saurait ?
1°) Je ne vois aucune anacoluthe dans ce texte.
2°) J'hallucine ! Ilvous dit quoi faire et vous prend pour une secrétaire qui n'a plus qu'à dicter !! Parce que c'est ça, travailler un texte pour ce gus, dicter un truc qu'il a pondu ? C'est lamentable.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Y a-t-il une anacoluthe dans "Mon rêve familier"?

par User5899 le Ven 5 Avr 2013 - 0:19
@Robin a écrit:
@Saloum a écrit:Mon remplacement se termine demain. Le professeur que je remplace m'a demandé de faire une lecture analytique de "Mon rêve familier" de Verlaine et m'a transmis le plan détaillé à donner aux élèves. Il parle d'une anacoluthe, en donne la définition, mais ne précise pas où elle se trouve. J'ai beau chercher, je trouve certes une syntaxe un peu malmenée mais pas de rupture syntaxique évidente. Quelqu'un saurait ?

Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant
D'une femme inconnue, et que j'aime, et qui m'aime,
Et qui n'est, chaque fois, ni tout à fait la même
Ni tout à fait une autre, et m'aime et me comprend.

Car elle me comprend, et mon cœur transparent
Pour elle seule, hélas! cesse d'être un problème
Pour elle seule, et les moiteurs de mon front blême,
Elle seule les sait rafraîchir, en pleurant.

Est-elle brune, blonde ou rousse? Je l'ignore.
Son nom? Je me souviens qu'il est doux et sonore,
Comme ceux des aimés que la vie exila.

Son regard est pareil au regard des statues,
Et, pour sa voix, lointaine, et calme, et grave, elle a
L'inflexion des voix chères qui se sont tues.

Paul Verlaine (Poèmes saturniens)

Je dirais "et m'aime et me comprend", du fait de l'absence du pronom relatif "qui", sous-entendu.

@Mum' a écrit:Je dirais aussi là :
Pour elle seule, et les moiteurs de mon front blême,
Elle seule les sait rafraîchir, en pleurant.

car on attendrait "les moiteurs de mon front blême" comme sujet d'un verbe qui ne vient pas.

(= anastrophe ?)


@Robin a écrit:
@Mum' a écrit:Je dirais aussi là :
Pour elle seule, et les moiteurs de mon front blême,
Elle seule les sait rafraîchir, en pleurant.

car on attendrait "les moiteurs de mon front blême" comme sujet d'un verbe qui ne vient pas.

(= anastrophe ?)


"et les moiteurs de mon front blême" est en position de sujet, alors qu'il s'agit d'un COD : elle seule sait rafraîchir les moiteurs de mon front blême et il y a par ailleurs une redondance (inévitable) avec le pronom "les".

@Mum' a écrit:Oui. Et donc c'est une anacoluthe, non ?
Il y a rupture de construction.

@Robin a écrit:
@Mum' a écrit:Oui. Et donc c'est une anacoluthe, non ?
Il y a rupture de construction.
Oui, sans aucun doute.
Désaccord complet avec toutes ces remarques. Une rupture de construction, c'est par exemple (Bertrand, "Un rêve") : "Mais moi, la barre du bourreau s’était, au premier coup, brisée comme un verre".
Si dès qu'on sous-entend un relatif il devait y avoir anacoluthe, ce serait la figure la plus employée de la rhétorique Razz
avatar
henriette
Médiateur

Re: Y a-t-il une anacoluthe dans "Mon rêve familier"?

par henriette le Ven 5 Avr 2013 - 0:27
Cripure, c'est quoi cet avatar ???? :shock: :shock: :shock:

Bon, ok, ça ne fait pas avancer le sujet...
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Y a-t-il une anacoluthe dans "Mon rêve familier"?

par User5899 le Ven 5 Avr 2013 - 0:36
@henriette a écrit:Cripure, c'est quoi cet avatar ???? :shock: :shock: :shock:
De la mithridatisation Razz
thrasybule
Prophète

Re: Y a-t-il une anacoluthe dans "Mon rêve familier"?

par thrasybule le Ven 5 Avr 2013 - 0:36
J'avais peur de me faire tuer.
thrasybule
Prophète

Re: Y a-t-il une anacoluthe dans "Mon rêve familier"?

par thrasybule le Ven 5 Avr 2013 - 0:37
L'ellipse du pronom relatif, on ne peut plus normée, serait une anacoluthe?
avatar
Palombella Rossa
Érudit

Re: Y a-t-il une anacoluthe dans "Mon rêve familier"?

par Palombella Rossa le Ven 5 Avr 2013 - 1:35
Je ne vois pas d'anacoluthe vers l'aine non plus...
Sauf vers là :


_________________
http://leblogdelapresidente.over-blog.com/
avatar
Abraxas
Doyen

Re: Y a-t-il une anacoluthe dans "Mon rêve familier"?

par Abraxas le Ven 5 Avr 2013 - 6:22
Tout à fait d'accord avec Palombella : Verlaine a juste dégraissé tout ce qui pouvait accrocher — l'ellipse du relatif est typique de ce style extrêmement coulant. Une anacoluthe irait contre cette recherche de la fluidité.
Quant au second quatrain, il y a reprise du "pour elle seule", et la phrase repart tout à fait normalement.
Quant au sens du poème, je vous livre une hypothèse : et s'il cherchait une mère idéale ? Parce qu'enfin, ce n'est pas Mathilde…
Mum'
Niveau 3

Re: Y a-t-il une anacoluthe dans "Mon rêve familier"?

par Mum' le Ven 5 Avr 2013 - 6:59
@thrasybule a écrit:L'ellipse du pronom relatif, on ne peut plus normée, serait une anacoluthe?

Et mon exemple ?
avatar
Robin
Neoprof expérimenté

Re: Y a-t-il une anacoluthe dans "Mon rêve familier"?

par Robin le Ven 5 Avr 2013 - 7:45
Cripure a écrit:
@henriette a écrit:Cripure, c'est quoi cet avatar ???? :shock: :shock: :shock:
De la mithridatisation Razz

Une rupture de construction ? Un antidote à la monotonie du mariage ? Very Happy

Lu vos remarques (et celles d'Abraxas) sur l'absence d'anacoluthes dans le poème. OK, c'est vous les profs de français ! C'est vrai qu'il a des manières un peu cavalières le titulaire.
avatar
Saloum
Habitué du forum

Re: Y a-t-il une anacoluthe dans "Mon rêve familier"?

par Saloum le Ven 5 Avr 2013 - 11:06
Je vous livre le contexte, qui moi ne m'a pas choquée... Comme il a pris du retard dans sa progression du fait d'heures non assurées avant que je prenne le relais, il m'a demandé de finir ce que j'avais commencé par une lecture analytique d'un des poèmes du corpus donné aux élèves.

Et il m'a gentiment transmis le plan détaillé de ce poème afin que je puisse ne pas perdre trop de temps en me conseillant de le distribuer au cas où je ne pourrai pas finir. Je me suis appuyée sur son plan pour faire mon analyse.
avatar
Saloum
Habitué du forum

Re: Y a-t-il une anacoluthe dans "Mon rêve familier"?

par Saloum le Ven 5 Avr 2013 - 11:13
Et pour en revenir à l'anacoluthe, j'avais gardé aussi le souvenir d'une rupture de syntaxe bien plus audacieuse. Du coup ça me rassure de n'en avoir pas trouvé de prime abord. Bien que vos réponses m'aient fait douter ! Smile Merci pour ces éclaircissements !
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Y a-t-il une anacoluthe dans "Mon rêve familier"?

par User5899 le Ven 5 Avr 2013 - 11:46
@Abraxas a écrit:Tout à fait d'accord avec Palombella
Pfff... Et oim, je sens le pâté ? Very Happy
J'ai pourtant cherché à vous appâter par de fort littéraires moyens...
Cette solidarité des profs de prépas m'écoeure Wink
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Y a-t-il une anacoluthe dans "Mon rêve familier"?

par User5899 le Ven 5 Avr 2013 - 11:48
@Saloum a écrit:Je vous livre le contexte, qui moi ne m'a pas choquée... Comme il a pris du retard dans sa progression du fait d'heures non assurées avant que je prenne le relais, il m'a demandé de finir ce que j'avais commencé par une lecture analytique d'un des poèmes du corpus donné aux élèves.

Et il m'a gentiment transmis le plan détaillé de ce poème afin que je puisse ne pas perdre trop de temps en me conseillant de le distribuer au cas où je ne pourrais pas finir. Je me suis appuyée sur son plan pour faire mon analyse.
En tout cas, il se plante grave avec son anacoluthe.
avatar
Saloum
Habitué du forum

Re: Y a-t-il une anacoluthe dans "Mon rêve familier"?

par Saloum le Ven 5 Avr 2013 - 12:00
Vous pourriez demander la permission avant de me corriger une faute d'orthographe ! Nanméoh ! furieux
avatar
Palombella Rossa
Érudit

Re: Y a-t-il une anacoluthe dans "Mon rêve familier"?

par Palombella Rossa le Ven 5 Avr 2013 - 12:35
Cripure a écrit:
@Abraxas a écrit:Tout à fait d'accord avec Palombella
Pfff... Et oim, je sens le pâté ? Very Happy
J'ai pourtant cherché à vous appâter par de fort littéraires moyens...
Cette solidarité des profs de prépas m'écoeure Wink

yesyes yesyes yesyes yesyes yesyes yesyes

_________________
http://leblogdelapresidente.over-blog.com/
avatar
MrBrightside
Esprit sacré

Re: Y a-t-il une anacoluthe dans "Mon rêve familier"?

par MrBrightside le Ven 5 Avr 2013 - 12:39
Cripure a écrit:
@Abraxas a écrit:Tout à fait d'accord avec Palombella
Pfff... Et oim, je sens le pâté ? Very Happy
J'ai pourtant cherché à vous appâter par de fort littéraires moyens...
Cette solidarité des profs de prépas m'écoeure Wink

La vile engeance que ceux là!

_________________
Narwhals!|Die Potato! Blog des trucs que je lis
 Glitter and be gay.
thrasybule
Prophète

Re: Y a-t-il une anacoluthe dans "Mon rêve familier"?

par thrasybule le Ven 5 Avr 2013 - 13:31
Séquence nostalgie : c'est le texte sur lequel je suis tombé au bac.
Je sais ça vous fait de beaux mollets.
Contenu sponsorisé

Re: Y a-t-il une anacoluthe dans "Mon rêve familier"?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum