Plus de maîtres que de classes : postes à pourvoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Plus de maîtres que de classes : postes à pourvoir

Message par doublecasquette le Jeu 4 Avr 2013 - 21:00

Où l'on apprend :

- que l'échéance pour le savoir-lire est bien fixée au CE2 Evil or Very Mad

- que nous n'avons pas fini d'évaluer nos CE1 et nos CM2 (rien sur la prime, en revanche Crying or Very sad )

- et que l'éternité, ça dure trois ans Suspect !

http://www.ac-grenoble.fr/ia38/siteiaspip/IMG/pdf/Msupp2013.pdf

Quant au stage, espérons pour les valeureux collègues bénéficiaires de ces "maîtres supplémentaires" qu'il ne vaudra pas celui que Rikki est en train de subir en anglais pale ... Vous imaginez ?

Spoiler:
Eh Ginette, demain j'viens dans ta classe ! Tu veux qu'on mette en place une séance "lecture d'étiquettes volant à travers la classe façon volley-ball" pour accélérer la vitesse d'identification, ou une autre "Je te file trois flashcards et tu me donnes ton Christmas pudding" pour aiguiser leur sens des échanges internationaux ?
- Euh... Non... J'aurais "plutôt besoin que tu réexpliques le pluriel des noms en -al à Kevin et Loanna.
- Attends... Ils nous ont fait faire un truc à ce sujet en stage... Il fallait tirer au sort des étiquettes pour faire des cadavres exquis... On peut faire des trucs hyper créatifs...
- Bah, j'avais plutôt pensé à des exercices de type "automatisation", à l'oral d'abord, puis à l'écrit ! Ils ont leur manuel d'orthographe dans leur bureau et...
- Attends... C'est ringard ton truc... Non, je leur ferai faire des productions d'écrits en cassant le schéma. On s'était éclatés au stage, c'était vachement désinhibant tu vois... Des trucs comme "Les chevals fataux dévalent sur des journals bancaux" ! Trop d'la balle ! Y vont a-do-rer, Kevin et Loanna !
- pale pale pale "

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus de maîtres que de classes : postes à pourvoir

Message par micaschiste le Jeu 4 Avr 2013 - 21:08

C'est légal d'exiger que la personne exerce à temps plein pour les 3 ans ?

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "

micaschiste
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus de maîtres que de classes : postes à pourvoir

Message par doublecasquette le Jeu 4 Avr 2013 - 22:36

Eh bien alors ? Personne n'en veut de mes jolis postes profilés ? À titre définitif (enfin presque) !

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus de maîtres que de classes : postes à pourvoir

Message par philann le Jeu 4 Avr 2013 - 23:47

2 intervenants en cours de musique, lors d'un stage d'observation, auprès de mon ancien prof de musique! Il s'agissait d'une "conf'" sur la musique du Moyen-Âge.

Et là, la première des deux commencent par: "alors les chevals..." Very Happy
Le reste était peut-être très très bien mais j'ai oublié. En revanche, la faute, et l'échange de regard avec ma prof' je m'en rappelle encore! Smile

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus de maîtres que de classes : postes à pourvoir

Message par doublecasquette le Ven 5 Avr 2013 - 7:45

Je ne vais pas insister 107 ans mais personne ne trouve bizarre qu'on appelle "poste définitif" un poste qui a une durée de trois ans ?
Personne ne trouve bizarre qu'on instaure une nouvelle spécialisation (stage + profil particulier + mission particulière) sans parler de diplôme particulier ni de rémunération particulière ?
Personne ne trouve bizarre que ce soit auprès du directeur de l'école qu'on doive s'informer pour connaître le projet lié à l'un de ces postes selon l'école dans lequel il se situe ?

Et, accessoirement, personne ne trouve bizarre que le "savoir-lire" soit fixé à la classe de CE2 ?
Je suis décidément trop vieille... Quand j'ai débuté, c'était fin du deuxième trimestre de CP (lecture courante) ; quinze ans après, on m'a dit "fin de CE1" (je n'y suis jamais arrivée) ; et voilà que maintenant, on nous dit CE2 !

Le plus grave, pour notre profession, ce sont quand même les exigences liées à ces "postes à profil" qui fichent en l'air le principe des mutations au barème...

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus de maîtres que de classes : postes à pourvoir

Message par Celadon le Ven 5 Avr 2013 - 7:50

titanic Sauve qui peut !
Désolée, mais en juin, la quille !

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus de maîtres que de classes : postes à pourvoir

Message par Rikki le Ven 5 Avr 2013 - 8:18

Non, Doublecasquette, je ne trouve plus rien bizarre.

Hier, à mon stage, j'ai quand même essayé de discuter franchement avec la classe. Franchement. En disant "Nous sommes des adultes, avons-nous vraiment besoin de jouer au mémory et de faire des petits dessins ?", entre autres. Réponses des collègues :
- C'est bien, moi je trouve que ça fixe les choses.
- Tu n'as pas écouté ? Elle a bien expliqué qu'il y a différents types de mémoire, tu n'en prends en compte qu'une. Tout le monde n'apprend pas comme toi.
- Forcément, toi, tu parles anglais, alors tu n'en as pas besoin.
- C'est pas très sympa de ta part de nous faire remarquer que toi tu parles anglais et pas nous.
- Pourquoi tu as demandé ce stage si tu n'enseignes pas l'anglais ?

...

Bon, je vais finir par être en retard ce matin à mon stage, si je continue...

Merci à l'Education nationale qui m'aide chaque jour à prendre ma décision : c'est un peu difficile de démissionner d'un poste de la fonction publique par ces temps de crise et quand on a charge d'âmes, mais chaque jour la maison fait un petit effort supplémentaire pour me convaincre de partir.

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus de maîtres que de classes : postes à pourvoir

Message par yogi le Ven 5 Avr 2013 - 8:38

Rikki, suis d'accord avec toi, je me donnais 2 ans avant de partir mais pourquoi pas avant!!

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus de maîtres que de classes : postes à pourvoir

Message par carolette le Ven 5 Avr 2013 - 8:53

affraid Je reste sans voix devant ce poste à profil, les conditions de nomination, tout comme ce que j'ai lu aussi dans un autre fil que l'IEN exigeait qu'un enseignant laisse sa classe à mi-temps pour exercer cette fonction...
Il faut que je songe à me reconvertir comme Rikki, moi...

Ou alors on s'associe et on crée une école comme on le souhaite Wink Je connais plein de parents qui serraient intéressés !

carolette
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus de maîtres que de classes : postes à pourvoir

Message par carolette le Ven 5 Avr 2013 - 8:55

Rikki a écrit:Non, Doublecasquette, je ne trouve plus rien bizarre.

Hier, à mon stage, j'ai quand même essayé de discuter franchement avec la classe. Franchement. En disant "Nous sommes des adultes, avons-nous vraiment besoin de jouer au mémory et de faire des petits dessins ?", entre autres. Réponses des collègues :
- C'est bien, moi je trouve que ça fixe les choses.
- Tu n'as pas écouté ? Elle a bien expliqué qu'il y a différents types de mémoire, tu n'en prends en compte qu'une. Tout le monde n'apprend pas comme toi.
- Forcément, toi, tu parles anglais, alors tu n'en as pas besoin.
- C'est pas très sympa de ta part de nous faire remarquer que toi tu parles anglais et pas nous.
- Pourquoi tu as demandé ce stage si tu n'enseignes pas l'anglais ?

...

Oui c'est ça, tout le monde il est beau tout le monde il est gentil...
Avez-vous eu droit aussi à "Créez une séquence (à ma place) et filez-moi vos documents que je les mette en ligne et que je les exploite dans d'autres stages." ?

carolette
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus de maîtres que de classes : postes à pourvoir

Message par Gryphe le Ven 5 Avr 2013 - 9:03

Rikki a écrit:Merci à l'Education nationale qui m'aide chaque jour à prendre ma décision : c'est un peu difficile de démissionner d'un poste de la fonction publique par ces temps de crise et quand on a charge d'âmes, mais chaque jour la maison fait un petit effort supplémentaire pour me convaincre de partir.
Non mais attends Rikki tu ne vas pas faire ça ?
Tu es en train de dire que tu gardes ton nouveau métier où tu fais de la rééducation pour ceux qui ont mal appris à tenir un stylo, et que tu lâches ta classe ? pale
Nooooooon ! Reste avec nous ! Allez, s'te plaît. Embarassed

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus de maîtres que de classes : postes à pourvoir

Message par InvitéeSS le Ven 5 Avr 2013 - 9:10

doublecasquette a écrit:Je ne vais pas insister 107 ans mais personne ne trouve bizarre qu'on appelle "poste définitif" un poste qui a une durée de trois ans ?
Personne ne trouve bizarre qu'on instaure une nouvelle spécialisation (stage + profil particulier + mission particulière) sans parler de diplôme particulier ni de rémunération particulière ?
Personne ne trouve bizarre que ce soit auprès du directeur de l'école qu'on doive s'informer pour connaître le projet lié à l'un de ces postes selon l'école dans lequel il se situe ?

Et, accessoirement, personne ne trouve bizarre que le "savoir-lire" soit fixé à la classe de CE2 ?
Je suis décidément trop vieille... Quand j'ai débuté, c'était fin du deuxième trimestre de CP (lecture courante) ; quinze ans après, on m'a dit "fin de CE1" (je n'y suis jamais arrivée) ; et voilà que maintenant, on nous dit CE2 !

Le plus grave, pour notre profession, ce sont quand même les exigences liées à ces "postes à profil" qui fichent en l'air le principe des mutations au barème...


Je ne trouve pas ça bizarre : ils jettent le loup dans la bergerie et avant même que le plus gros des troupes ait compris ce qui se tramait, il sera bien trop tard... Mais il est déjà trop tard et effectivement ceux qui comprennent ce qui se passe vont finir par aller voir ailleurs. Ce qui les arrange bien puisqu'ils pourront prendre de nouvelles personnes pour signer des contrats définitifs de 3 ans (bientôt il faudra même s'engager à ne pas faire d'enfant pendant ce temps-là !).


Dernière édition par supersoso le Ven 5 Avr 2013 - 9:47, édité 1 fois

InvitéeSS
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus de maîtres que de classes : postes à pourvoir

Message par InvitéeSS le Ven 5 Avr 2013 - 9:11

carolette a écrit:
Rikki a écrit:Non, Doublecasquette, je ne trouve plus rien bizarre.

Hier, à mon stage, j'ai quand même essayé de discuter franchement avec la classe. Franchement. En disant "Nous sommes des adultes, avons-nous vraiment besoin de jouer au mémory et de faire des petits dessins ?", entre autres. Réponses des collègues :
- C'est bien, moi je trouve que ça fixe les choses.
- Tu n'as pas écouté ? Elle a bien expliqué qu'il y a différents types de mémoire, tu n'en prends en compte qu'une. Tout le monde n'apprend pas comme toi.
- Forcément, toi, tu parles anglais, alors tu n'en as pas besoin.
- C'est pas très sympa de ta part de nous faire remarquer que toi tu parles anglais et pas nous.
- Pourquoi tu as demandé ce stage si tu n'enseignes pas l'anglais ?

...

Oui c'est ça, tout le monde il est beau tout le monde il est gentil...
Avez-vous eu droit aussi à "Créez une séquence (à ma place) et filez-moi vos documents que je les mette en ligne et que je les exploite dans d'autres stages." ?

Qui ne l'a pas vécu ? topela

InvitéeSS
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus de maîtres que de classes : postes à pourvoir

Message par Marie Laetitia le Ven 5 Avr 2013 - 9:12

Gryphe a écrit:
Rikki a écrit:Merci à l'Education nationale qui m'aide chaque jour à prendre ma décision : c'est un peu difficile de démissionner d'un poste de la fonction publique par ces temps de crise et quand on a charge d'âmes, mais chaque jour la maison fait un petit effort supplémentaire pour me convaincre de partir.
Non mais attends Rikki tu ne vas pas faire ça ?
Tu es en train de dire que tu gardes ton nouveau métier où tu fais de la rééducation pour ceux qui ont mal appris à tenir un stylo, et que tu lâches ta classe ? pale
Nooooooon ! Reste avec nous ! Allez, s'te plaît. Embarassed

topela affraid Rikki! Tu sais que tu es l'exemple de PE que je cite (avec DC mais pour autre chose), celle qui enseigne à un public d'origines sociales mélangées, comptant des enfants issus de familles immigrées et qui réussit brillamment envers et contre tout à leur apprendre très bien à lire !

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus de maîtres que de classes : postes à pourvoir

Message par carolette le Ven 5 Avr 2013 - 9:37

Marie Laetitia a raison : moi je cite toujours DC qui m'a mise sur les rails à distance Wink et Rikki pour leurs partages et réflexions !

carolette
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus de maîtres que de classes : postes à pourvoir

Message par doublecasquette le Ven 5 Avr 2013 - 19:33

supersoso a écrit:
doublecasquette a écrit:Je ne vais pas insister 107 ans mais personne ne trouve bizarre qu'on appelle "poste définitif" un poste qui a une durée de trois ans ?
Personne ne trouve bizarre qu'on instaure une nouvelle spécialisation (stage + profil particulier + mission particulière) sans parler de diplôme particulier ni de rémunération particulière ?
Personne ne trouve bizarre que ce soit auprès du directeur de l'école qu'on doive s'informer pour connaître le projet lié à l'un de ces postes selon l'école dans lequel il se situe ?

Et, accessoirement, personne ne trouve bizarre que le "savoir-lire" soit fixé à la classe de CE2 ?
Je suis décidément trop vieille... Quand j'ai débuté, c'était fin du deuxième trimestre de CP (lecture courante) ; quinze ans après, on m'a dit "fin de CE1" (je n'y suis jamais arrivée) ; et voilà que maintenant, on nous dit CE2 !

Le plus grave, pour notre profession, ce sont quand même les exigences liées à ces "postes à profil" qui fichent en l'air le principe des mutations au barème...


Je ne trouve pas ça bizarre : ils jettent le loup dans la bergerie et avant même que le plus gros des troupes ait compris ce qui se tramait, il sera bien trop tard... Mais il est déjà trop tard et effectivement ceux qui comprennent ce qui se passe vont finir par aller voir ailleurs. Ce qui les arrange bien puisqu'ils pourront prendre de nouvelles personnes pour signer des contrats définitifs de 3 ans (bientôt il faudra même s'engager à ne pas faire d'enfant pendant ce temps-là !).

Quand le coiffeur avait imposé des postes à profil pour remplacer les désobéisseurs ou je ne sais plus quoi, tout le monde avait, à juste raison, hurlé au démantèlement du statut des PE et là, parce que c'est pour une marotte élevée au rang de vérité pédagogique indiscutable, plus personne ne dit rien ?

Et pour les "deux ans", il y aura aussi des postes profilés et des renseignements à prendre auprès d'une personne qui ne sera même pas le supérieur hiérarchique une fois que le profilé sera en poste ?

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus de maîtres que de classes : postes à pourvoir

Message par Sugnet le Ven 5 Avr 2013 - 21:50

Là je vais postuler pour une ULIS à profil. Etant déjà spécialisée dans une autre option si ce poste était au mouvement je serais sure de l'avoir d'après mon syndicat, mais là...Bref.
J'ai galéré pendant des années et des années, mon couple est mort et je vais me retrouver sur des quarts de décharges à la rentrée si ça se trouve.
Plus rien ne m'étonne, ça devient très préoccupant.
Et quand je vois le niveau de ma gosse je suis malade, d'autant plus qu'elle est loin d'être la seule dans ce cas


Dernière édition par Sugnet le Sam 6 Avr 2013 - 12:48, édité 1 fois (Raison : postuler, pas poster. ENcore que la lettre de motivation je vais la poster pour postuler. Enfin bref...)

_________________
" Le silence est comme une note suspendue qui permet de mieux entendre celle qui précède et celle qui suit. Ecole du respect, il prépare la qualité de notre présence à l'autre et la qualité de la rencontre..." Michel Hubault

Sugnet
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus de maîtres que de classes : postes à pourvoir

Message par Lysimaque le Ven 5 Avr 2013 - 22:31

Décidément, je ne comprends rien au dispositif maître surnuméraire.

Dans certaines académies ce sont des postes profilés, ailleurs c'est un enseignant de la classe.

Une de mes collègues s'est portée volontaire dans mon école. Elle devra laisser sa classe à mi-temps pour intervenir dans les classes. Et pendant ce temps qui prendra ses élèves ?

Un stagiaire !

Je n'ai rien contre les débutants, mais vu le profil de nos élèves, je crains le pire.

Et puis j'adore l'accent qui est mis sur le travail en équipe. Faire des projets, travailler en équipe.

Aujourd'hui, j'ai reçu un mail de mon IEN :

"Mme la directrice,
Votre école pourrait bénéficier du dispositif un maitre surnuméraire. Je joins la circulaire correspondante pour le cadrage du projet pédagogique que vous rédigerez avant le 18 avril. Je ne vous donne pas de modèle mais votre projet devra présenter le profil de l'école, cibler les objectifs pédagogique et préciser les modalités d'action. ..."


Il parle de rédiger un projet, mais vous voyez le mot équipe là ? scratch

Lysimaque
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus de maîtres que de classes : postes à pourvoir

Message par doublecasquette le Ven 5 Avr 2013 - 22:39

Et ceux qui ne nous croyaient pas quand on parlait de l'acte III de la décentralisation, où sont-ils maintenant ?
Tout y est... Les postes à profils, à durée déterminée, le statut du directeur qui évolue méchamment vers celui de supérieur hiérarchique qui manage une équipe, et, là-bas, sur un autre sujet, les ATSEM qui sont responsables des "élèves" (encore que... peut-on encore dire "élèves" lorsqu'ils ne sont plus à la charge d'un PE ?) et gèrent des activités que leur mairie leur a confiées... En cherchant bien, on va en trouver d'autres, je suis sûre.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus de maîtres que de classes : postes à pourvoir

Message par Ronin le Ven 5 Avr 2013 - 23:50

Le snuipp l'a voulu, le snuipp l'a eu ! FO ! FO ! FO ! ( bon désolé ça aide pas mais je vois déjà les ex-futurs cpc et autres lèche-bottes qui vont postuler en espérant avoir ensuite une planque à l'espe...)

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum