Le cde conseille à un enseignant en difficulté de changer de métier

Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

D'après vous, est-ce le rôle d'un chef d'établissement de conseiller à un professeur en difficulté de démissionner ?

28% 28% 
[ 55 ]
72% 72% 
[ 142 ]
 
Total des votes : 197

Le cde conseille à un enseignant en difficulté de changer de métier

Message par lapetitemu le Ven 5 Avr - 14:52

C'est un vaste débat, mais du coup, par curiosité, je voulais savoir ce que vous en pensiez.

Est-ce qu'un cde qui dit à un collègue qu'il devrait arrêter définitivement l'enseignement sort de ses prérogatives ? Est-ce de l'intrusion dans la vie privée de l'enseignant ?

Ou, au contraire, pensez-vous que ce soit justement le rôle d'un cde de faire comprendre à un enseignant qu'il ferait mieux d'arrêter ?



Dernière édition par lapetitemu le Dim 7 Avr - 8:58, édité 1 fois

lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cde conseille à un enseignant en difficulté de changer de métier

Message par thrasybule le Ven 5 Avr - 14:53

Et il lui propose une alternative pour qu'il/elle ne finisse pas à la rue?
C'est vrai, c'est un simple point de détail bien matérialiste.

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cde conseille à un enseignant en difficulté de changer de métier

Message par A Tuin le Ven 5 Avr - 14:55

C'est malveillant et déplacé.

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cde conseille à un enseignant en difficulté de changer de métier

Message par Condorcet le Ven 5 Avr - 15:05

Itou ! (qu'il s'agisse d'un CDE ou de n'importe qui).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cde conseille à un enseignant en difficulté de changer de métier

Message par thrasybule le Ven 5 Avr - 15:08

Ils se prennent pour qui ces gens qui savent plus que les autres ce dont autrui a besoin? Papa? Maman? Dieu-le-Père?

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cde conseille à un enseignant en difficulté de changer de métier

Message par yogi le Ven 5 Avr - 15:20

Si la personne souffre, lui proposer une alternative serait adéquat. Par contre, qu'une personne se sente toute puissante pour dire ça à un collègue entre 4 yeux, c'est pas super.
Dans mon bahut, on a le cas d'un collègue qui a des propos et gestes libidineux envers les élèves, il a déjà fait des doigts d'honneur devant nous, les élèves et le CDE; la liste est longue et l'inspecteur ainsi que d'autres pensent qu'il devrait aller en conseil de discipline et arrêter l'enseignement. Malgré le dossier énorme, le chef couvre le type car il est handicapé. Handicapé ou pas, quand on a des comportements tordus aux yeux de tous,c'est inacceptable. Le corporatisme extrême me dérange. Solidarité ok mais couvrir l'obscénité, bof bof.

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cde conseille à un enseignant en difficulté de changer de métier

Message par JEMS le Ven 5 Avr - 15:21

Odieux et vil. De quoi provoquer dans la tête du collègue des dégâts importants.

_________________

JEMS
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cde conseille à un enseignant en difficulté de changer de métier

Message par piesco le Ven 5 Avr - 15:23

Si quelqu'un est vraiment en difficulté, à mon sens il faut envisager une reconversion. Mais ça se prépare, et il ne faut pas rajouter à la difficulté du métier et la souffrance de l'échec des difficultés économiques.

Après il faut voir la relation entre le CDE et l'enseignant et la façon d'aborder la chose pour pouvoir juger de l'intrusion ou malveillance du premier.

piesco
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cde conseille à un enseignant en difficulté de changer de métier

Message par piesco le Ven 5 Avr - 15:23

daphne5 a écrit:Si la personne souffre, lui proposer une alternative serait adéquat. Par contre, qu'une personne se sente toute puissante pour dire ça à un collègue entre 4 yeux, c'est pas super.
Dans mon bahut, on a le cas d'un collègue qui a des propos et gestes libidineux envers les élèves, il a déjà fait des doigts d'honneur devant nous, les élèves et le CDE; la liste est longue et l'inspecteur ainsi que d'autres pensent qu'il devrait aller en conseil de discipline et arrêter l'enseignement. Malgré le dossier énorme, le chef couvre le type car il est handicapé. Handicapé ou pas, quand on a des comportements tordus aux yeux de tous,c'est inacceptable. Le corporatisme extrême me dérange. Solidarité ok mais couvrir l'obscénité, bof bof.

Shocked

piesco
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cde conseille à un enseignant en difficulté de changer de métier

Message par lapetitemu le Ven 5 Avr - 16:23

J'ai posé ce sondage car le cas s'est produit chez nous. Le problème, c'est que, dans notre (tout petit) établissement, les relations entre collègues et avec la chef (que je trouve toxique de manière générale) sont un peu brouillées. Enfin, je veux dire que j'ai parfois du mal à faire la part des choses entre "bonne ambiance" et "hypocrisie".
Bref, l'attitude de la chef par rapport à ce collègue a été reçue sans manifestation d'indignation de la part des autres collègues.

Quant à moi... c'est fou mais je n'arrive pas à me positionner. Pourtant, Dieu sait que cette chef me sort régulièrement par les trous de nez, et que je n'avais par exemple pas digéré son intrusion dans ma propre vie privée (quand elle voulait m'emmener elle-même chez le médecin, et qu'elle disait que, pour oublier la mort de son père, il fallait manger du chocolat et faire un footing... bref).
Mais là, je dois bien l'avouer, elle a en fait dit au collègue ce que je pense moi-même tout bas. A savoir que cet enseignant n'a pas d'avenir serein dans ce métier. Enfin, disons pas dans notre collège en tout cas. Aucune des classes qu'il a et qu'il a eues ne lui laissent de répit. A chaque conseil de classe, même pour une classe qui tourne bien, c'est toujours la même remarque : "Et en histoire-géo, ça se passe mal." Les élèves n'ajoutent pas "bien sûr", mais tout le monde l'entend.
Beaucoup de choses ont déjà été faites pour l'aider : des conseils de notre part (enfin, je dis "notre", mais je ne lui en ai jamais donné personnellement, je me voyais mal, moi, lui donner des conseils de gestion de classe), une visite d'un inspecteur-conseil, la mise en place d'un tutorat (un collègue d'un autre établissement est venu de temps en temps en début d'année assister à ses cours, puis ils ont travaillé tous les deux sur des heures de trous pour réfléchir aux problèmes et trouver des solutions). Du point de vue institutionnel, tout a donc été fait, ou presque.
Mais l'enseignant en question a une attitude étrange, il semble en fait comme dans une bulle : il sait qu'il a des difficultés, il l'exprime clairement, mais je crois qu'il n'en voit pas la gravité ni les conséquences sur sa propre vie. Il est de manière générale souvent "à l'ouest", pour beaucoup de choses, et on doit régulièrement le rappeler à l'ordre, pour des infos à dire aux élèves, des procédures à suivre pour tel ou tel évènement... J'en fais, des erreurs, moi aussi, bien sûr, et j'oublie parfois des procédures. Mais lui n'a pas l'air d'avoir conscience que ce sont des erreurs.
Parfois, ces erreurs sont à la limite de l'erreur dangereuse. En sortie, par exemple, il a failli faire écraser deux élèves parce qu'il voulait à tout prix qu'ils se dépêchent (pourquoi heu ). Pour se conformer à ce qu'ils disaient, les gamins en question ont traversé la rue n'importe comment, alors que nous autres collègues avions bien dit aux élèves que s'ils mettaient un orteil en dehors des trottoirs et passages piétons, ils prendraient une punition. Ils se la sont prises, bien sûr, mais ont protesté que c'était M. Truc qui les avait fait traverser. Difficile avec ce genre de situation d'avoir une position unie et crédible face aux élèves.
Autre exemple : il s'adresse parfois en arabe à certains élèves. Dans sa tête, cela lui donne une autorité parce que, je ne sais pas, soit il cherche à créer une "complicité" avec les élèves en question, soit c'est pour les impressionner. Mais comment ensuite, faire comprendre aux mêmes élèves qu'en classe (sauf cours de langues), on parle français, et que c'est la base même du respect ?
Tout ça accumulé fait qu'il est difficile de travailler avec lui, il faut être honnête.
De plus, beaucoup de choses ont été aménagées pour lui, comme le fait de lui donner uniquement des 6e et des 5e, pour qu'il n'ait que les "petits" - ce qui n'a guère changé les choses. Or, comme on est dans un petit collège, ce genre d'arrangements crée vite des tensions. Il n'y a que deux profs dans sa matière, c'est donc l'autre prof qui a toutes les autres classes (donc toutes les 4e et toutes les 3e).

C'est tout cela pris ensemble qui me fait me poser beaucoup de questions sur ce sujet. J'ai toujours défendu becs et ongles les collègues à qui on reprochait leur manque d'autorité, dont je peux encore faire partie d'ailleurs.
Mais ici, dans le cas d'un collègue qui met sa santé physique et nerveuse en danger (parce que supporter TOUTES ses heures de cours dans les conditions qu'il a, qui ne craquerait pas ?), qui rend difficile voire impossible un travail cohérent avec lui, et qui pourrait parfois mettre aussi en danger aux élèves, faut-il laisser les choses en l'état ?

Quant à lui proposer une alternative, oui, bien sûr. Peut-être en a-t-il déjà été question, je n'en sais rien.

Dans le cas donné par Daphné, on hurle au scandale. Dans le même style, j'ai connu un prof qui enfermait les élèves dans la salle (de l'extérieur) pour aller prendre une pause.

Bref. Encore une fois, je ne suis pas claire sur mes positions. Comme je le disais au début, l'ambiance est parfois un peu malsaine parmi mes collègues, j'en viens à ne plus savoir comment réagir parfois !

lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cde conseille à un enseignant en difficulté de changer de métier

Message par bikkhou le Ven 5 Avr - 16:31

Mais parmi tes collègues, il n'y en a pas qui ressentent les choses un peu comme toi ? Ne serait-ce qu'un ou deux en qui tu aurais assez confiance pour partager ce malaise, voire aider ce collègue ?

_________________
Le rhinocéros courait / Le lion s'accrochait / mordait / le sang giclait      le cou se tordait / Le rhinocéros regardait le ciel / Ciel bleu, calme et tranquille : / on y voyait la lune /
Tableau / Incident dans la jungle lointaine / Le paysage se taisait / Les deux bêtes se figeaient / Et dans le silence / Le lion tuait à chaque instant / Le rhinocéros mourait éternellement

                                                                                                  KAORU MARUYAMA

bikkhou
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cde conseille à un enseignant en difficulté de changer de métier

Message par victor44 le Ven 5 Avr - 16:42

Son chef prend le risque de se faire attaquer pour harcelement, il y a des services de RH dans les rectorats, les inspecteurs sont aussi là pour conseiller.

Le Chef n'a pas à s'en meler directement.

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cde conseille à un enseignant en difficulté de changer de métier

Message par neomath le Ven 5 Avr - 16:48

1) J'ai voté non. Car à moins que le CDE ne s'engage à verser une rente à vie au professeur qu'il a fait démissionner je ne vois vraiment pas de circonstances qui justifierait de tel propos.

2) Tu poses cette question à propos d'un collègue qui dysfonctionne gravement. Et alors ? Il existe des procédures pour cela même si elle elles sont longues et compliquées à mettre en œuvre (et heureusement pour nous tous, au passage). M'est avis qu'en fait ton CDE aimerait bien s'éviter du tracas en obtenant une petite démission vite fait bien fait.

_________________
“L'ignorance et la bêtise sont des facteurs considérables de l'Histoire.”
  Raymond Aron

neomath
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cde conseille à un enseignant en difficulté de changer de métier

Message par olive-in-oil le Ven 5 Avr - 16:58

C'est marrant, 5 ont voté "oui" mais n'interviennent pas... scratch J'aurai bien aimé un point de vue différent !

Pour moi c'est non, c'est comme mélanger le législatif et l'exécutif, les torchons et les serviettes, Nabila et Cripure !

olive-in-oil
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cde conseille à un enseignant en difficulté de changer de métier

Message par lapetitemu le Ven 5 Avr - 17:00

Pour vous répondre à tous les trois :

- bikhou : si, on est plusieurs à être plutôt du genre compréhensifs et à avoir cherché à l'aider plusieurs fois. Mais comme je le disais, il est dans une bulle, et ça ne fonctionne pas. Moi, du coup, j'ai l'impression d'être trop gentille et, du coup, hypocrite, même.

- victor44 : justement, l'inspecteur est venu. Suite à cette venue, le tutorat a été organisé. Donc les mesures institutionnelles ont bien été mises en place. On ne peut pas dire que rien n'ait été fait et que la chef lui ait dit brutalement les choses.

- neomath : de quelles procédures parles-tu ? Car, justement, il faudrait qu'il les connaisse, ces procédures, le collègue.

Je trouve quand même qu'on est dans un cas bien difficile. J'ai l'impression que beaucoup de choses, sinon tout, ont été essayées par les différentes personnes de l'établissement, et de l'EN en général. Maintenant, le laisser exercer dans ces conditions, est-ce pour son bien ou est-ce juste de l'hypocrisie ?

En tout cas, si démission il y a, elle ne sera pas vite fait bien fait à mon avis, car le collègue n'est pas du genre à prendre des décisions sur des coups de tête. Il y aura d'abord de longs arrêts maladies, et je pense que c'est d'ailleurs le mieux pour l'instant. Je ne comprends même pas comment il a pu tenir pendant un an et demi (je dis un an et demi car c'est le temps passé dans ce collège, je ne sais pas comment ça se passait pour lui avant), d'autant plus qu'il a trois heures de trajet AR en train par jour, et qu'il vient au collège cinq jours par semaine. Le mieux qu'il ait à faire pour l'instant, c'est de se reposer.
Mais honnêtement, s'il revient ici, qu'est-ce qui va changer ? Rien.
Il a demandé une mut en lycée, mais l'aura-t-il ? Et s'il tombe en lycée ZEP ou dans des classes à problèmes, cela résoudra-t-il ses problèmes ?

lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cde conseille à un enseignant en difficulté de changer de métier

Message par lapetitemu le Ven 5 Avr - 17:03

Olive, disons que moi, je donne un point de vue un peu différent ! (mais cela dit, je n'ai pas encore voté, car je n'arrive pas à me positionner, comme je le disais. Donc je ne fais pas partie des 5 !)

En fait, je crois que ce qui me fait pencher pour le oui, c'est ce cas précis d'un collègue qui semblait jusque là ne pas voir les problèmes. Je pense dans cette situation qu'il faut quelqu'un pour dire les choses en face, et qu'un chef d'établissement est peut-être la personne la plus appropriée pour le faire.

Je pense en revanche que, face à un prof qui culpabiliserait déjà beaucoup, ce genre de propos serait éminemment toxique.
Mais ce n'est pas du tout, je le répète, l'attitude du collègue dont je parle.

lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cde conseille à un enseignant en difficulté de changer de métier

Message par lapetitemu le Ven 5 Avr - 17:24

@victor44 a écrit:Son chef prend le risque de se faire attaquer pour harcelement, il y a des services de RH dans les rectorats, les inspecteurs sont aussi là pour conseiller.

Le Chef n'a pas à s'en meler directement.

Par contre, ça, pour le coup, ça risque en effet de se produire, mais pour d'autres choses !
D'ailleurs, c'est aussi un peu pour ça que je vous demande votre avis. Notre chef a déjà plusieurs choses à son actif du côté du harcèlement, mais c'est toujours à la limite. La collègue d'espagnol qui a assisté à l'entrevue entre la chef et le collège en question (qui venait de craquer avec une classe) se porte témoin du fait que les paroles de la chef ont été dites "en toute bienveillance". Bon, en même temps, moi aussi, elle pourrait me dire que c'est par bienveillance qu'elle voulait me conduire chez le médecin... mais quand même que j'assiste à la réunion avec les parents juste après. Twisted Evil

Donc, si on veut pouvoir un jour constituer un dossier contre elle, il faut s'entendre sur les faits.
Et là, je trouve qu'on est dans un cas limite. Dans la mesure où le service RH ne fait rien, que le tutorat a tourné plus ou moins court, que l'inspecteur n'est jamais revenu, la chef ne fait-elle tout simplement pas son travail de gestion du personnel ?
Je ne sais pas si elle veut s'éviter du tracas. Elle ne veut peut-être tout simplement pas qu'un prof lui claque entre les doigts (ou entre ceux des élèves).

Maintenant, c'est sûr que c'est bien gentil de dire ça sans rien proposer d'autre. Il faut bien vivre.
C'est pour ça que je demandais à neomaths (mais aussi aux autres) s'il avait des pistes concrètes à proposer.

lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cde conseille à un enseignant en difficulté de changer de métier

Message par thrasybule le Ven 5 Avr - 17:27

En tout cas, il aurait pu lui suggérer autre chose que la démission, c'est super violent je trouve.
Et pas très malin.

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cde conseille à un enseignant en difficulté de changer de métier

Message par mathmax le Ven 5 Avr - 17:32

Tenter de pousser un subordonné à la démission me semble en effet relever du harcèlement et de la malveillance : le collègue se retrouverait sans droit au chômage, contrairement à ce qui se passe après un licenciement.

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein

mathmax
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cde conseille à un enseignant en difficulté de changer de métier

Message par Ben93 le Ven 5 Avr - 17:36

Et le CDE que fait-il concrètement pour aider cet enseignant en difficulté ?
C'est facile d'être planqué toute la journée et de critiquer ceux qui sont au front. Qu'il se remette en question avant de casser les à ce prof !

Ben93
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cde conseille à un enseignant en difficulté de changer de métier

Message par ann le Ven 5 Avr - 17:38

Il ne va tout de même pas lui suggérer un arrêt maladie !!!IL est parfois utile de rappeler qu'une demission peut etre aussi l'opportunité pour lui de réussir dans un autre domaine , que cela ne doit pas être pris pour un echec et que ça peut être l'occasion de rebondir vers autre chose ... Un commercial qui démissionne , ça ne choque pas par exemple ... Pourquoi ne peut-on jamais dire qu'on a parfois des collègues peu compétents ??

ann
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cde conseille à un enseignant en difficulté de changer de métier

Message par thrasybule le Ven 5 Avr - 17:41

@ann a écrit:Il ne va tout de même pas lui suggérer un arrêt maladie !!!IL est parfois utile de rappeler qu'une demission peut etre aussi l'opportunité pour lui de réussir dans un autre domaine , que cela ne doit pas être pris pour un echec et que ça peut être l'occasion de rebondir vers autre chose ... Un commercial qui démissionne , ça ne choque pas par exemple ... Pourquoi ne peut-on jamais dire qu'on a parfois des collègues peu compétents ??
Mais bien sûr, rebondir en période crise avec un Capes d'HG et des postes qui baissent drastiquement dans les autres concours de la fonction publique. Ah, les conseilleurs ne sont pas les payeurs! Quand la collègue sera à la rue, tout le monde s'en foutra
Sinon, ce n'est pas parce-que l'on est incompétent que l'on doit être traité comme un malpropre
Et au risque de choquer,voici mon avis: l'Education Nationale a recruté, l'Education Nationale assume

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cde conseille à un enseignant en difficulté de changer de métier

Message par lalilala le Ven 5 Avr - 17:50

@ann a écrit:Il ne va tout de même pas lui suggérer un arrêt maladie !!!IL est parfois utile de rappeler qu'une demission peut etre aussi l'opportunité pour lui de réussir dans un autre domaine , que cela ne doit pas être pris pour un echec et que ça peut être l'occasion de rebondir vers autre chose ... Un commercial qui démissionne , ça ne choque pas par exemple ... Pourquoi ne peut-on jamais dire qu'on a parfois des collègues peu compétents ??

Démissionner quand on a un projet et surtout, envie de démissionner, c'est positif. Démissionner parce qu'on a été "invité" le faire et sans avoir de plan B, ce n'est pas vraiment une chance, non. Il vaut mieux essayer de se faire virer dans ce cas, au moins on touche des indemnités pendant un certain temps après... Il existe d'autres solutions comme le congé formation...ah non, pardon, j'avais oublié qu'il fallait le demander pendant 20 ans pour éventuellement l'obtenir...

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog

lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cde conseille à un enseignant en difficulté de changer de métier

Message par lalilala le Ven 5 Avr - 17:50

@thrasybule a écrit:
@ann a écrit:Il ne va tout de même pas lui suggérer un arrêt maladie !!!IL est parfois utile de rappeler qu'une demission peut etre aussi l'opportunité pour lui de réussir dans un autre domaine , que cela ne doit pas être pris pour un echec et que ça peut être l'occasion de rebondir vers autre chose ... Un commercial qui démissionne , ça ne choque pas par exemple ... Pourquoi ne peut-on jamais dire qu'on a parfois des collègues peu compétents ??
Mais bien sûr, rebondir en période crise avec un Capes d'HG et des postes qui baissent drastiquement dans les autres concours de la fonction publique. Ah, les conseilleurs ne sont pas les payeurs! Quand la collègue sera à la rue, tout le monde s'en foutra
Sinon, ce n'est pas parce-que l'on est incompétent que l'on doit être traité comme un malpropre
Et au risque de choquer,voici mon avis: l'Education Nationale a recruté, l'Education Nationale assume

ça, c'est clair.

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog

lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cde conseille à un enseignant en difficulté de changer de métier

Message par damanhour le Ven 5 Avr - 17:52

@thrasybule a écrit:
@ann a écrit:Il ne va tout de même pas lui suggérer un arrêt maladie !!!IL est parfois utile de rappeler qu'une demission peut etre aussi l'opportunité pour lui de réussir dans un autre domaine , que cela ne doit pas être pris pour un echec et que ça peut être l'occasion de rebondir vers autre chose ... Un commercial qui démissionne , ça ne choque pas par exemple ... Pourquoi ne peut-on jamais dire qu'on a parfois des collègues peu compétents ??
Mais bien sûr, rebondir en période crise avec un Capes d'HG et des postes qui baissent drastiquement dans les autres concours de la fonction publique. Ah, les conseilleurs ne sont pas les payeurs! Quand la collègue sera à la rue, tout le monde s'en foutra
Sinon, ce n'est pas parce-que l'on est incompétent que l'on doit être traité comme un malpropre
Et au risque de choquer,voici mon avis: l'Education Nationale a recruté, l'Education Nationale assume

Et les élèves ? S' ils ont en face d'eux un enseignant non seulement incompétent mais aussi dangereux, on fait quoi ? Pour moi l'éducation nationale n'est pas le refuge de ceux qui ne peuvent "trouver rien ailleurs" mais un corps de métier honorable et qui a de lourdes responsabilités. Comment voulez-vous être pris au sérieux sinon ? Deviens prof sinon c'est le chômage ?

damanhour
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum